Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Philippus magister
Niveau 6

la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Philippus magister le Dim 2 Déc 2018 - 9:52
Bonjour à tous,
je suis prof de lettres classiques, et mon collègue de philosophie me propose une intervention conjointe en 1ere. J'ai 2 questions:
- est-ce que le binôme "court" en terminale (ou doit courir, dans le nouveau règlement de la réforme) , ou est-ce que le collègue prend intégralement ses heures (6 d'après mes sources)
-est-ce que le fait de poursuivre le binôme en terminale émane:
1. du vote en CA, sur proposition des enseignants concernés
2. du bon vouloir du chef d'établissement
3. de la proposition faite au chef d'établissement de répartition en conseil d'enseignement?

par ailleurs, je suis à la recherche des programmes de cette spécialité. Ils ne doivent pas être loin, mais si quelqu'un a le lien à portée de main, il me rendrait service!
merci - cordialement
PF
avatar
LadKlima
Niveau 6

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par LadKlima le Dim 2 Déc 2018 - 9:59
Pour le projet de programme je pense que tu dois parler de cela : https://www.snes.edu/IMG/pdf/1e_humanites-litterature-philosophie_specialite_1025069.pdf
Pour le reste je ne peux pas t'aider.
avatar
Philippus magister
Niveau 6

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Philippus magister le Dim 2 Déc 2018 - 10:10
Merci de ta réponse. Je vais étudier la question. Bonne journée
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Kilmeny le Dim 2 Déc 2018 - 10:37
A part les pistes données par les propositions de programme, rien n'est clairement dit.
Le binômes peuvent changer en Terminale, sinon, cela reviendrait à interdire les mutations !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Philippus magister
Niveau 6

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Philippus magister le Dim 2 Déc 2018 - 10:45
Merci de ta réponse. J'ai le sentiment, malgré tout, que les 4 semestres sont considérés comme un tout, ou en tout cas que le principe de complémentarité domine, mais j'en suis au tout début de ma réflexion, je viens juste d'en prendre connaissance. Il me semble justifié de garder le binôme sur deux ans. Rien n'est clair, tu as raison, je ne sais même pas si, sur un plan matériel, les élèves peuvent ou doivent être les mêmes en 1ere et en terminale. Il me semble difficile de garder ce suivi et cette cohérence apparente si les équipes tournent.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Ruthven le Dim 2 Déc 2018 - 10:50
L'obligation de continuité des binômes entre la Première et la Terminale n'apparaît dans aucun texte et, à mon avis, n'apparaîtra pas, car cela rendrait la gestion encore plus difficile qu'elle ne va être (l'égale répartition philo./lettres est déjà un progrès par rapport à la dérégulation totale qui était envisagée). Et franchement, c'est une bonne chose car cela serait encore un moyen, pour certains collègues, de considérer des cours comme des chasses gardées.
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Orlanda le Dim 2 Déc 2018 - 10:57
Il ne manquerait en effet plus que ça pour réduire à néant le peu d'équilibre qui régnait dans les équipes.
Deux collègues de lettres chez nous ont déjà tenté de se placer. On a dû les calmer un peu: il faut que cet enseignement, en première comme en terminale, soit ouvert à tout le monde, pour une répartition juste.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
jane pemberley
Niveau 3

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par jane pemberley le Dim 2 Déc 2018 - 11:59
Page 5 des programmes : "Aucune de ces entrées n’est spécifiquement littéraire ou philosophique. Chacune d’entre elles se prête à une approche croisée, impliquant une concertation et une coopération effectives entre les professeurs en charge de cet enseignement qui, en terminale comme en première, doit être assuré à parts égales."
Je ne sais pas s'il y avait d'autres exemples dans le passé où les programmes (le contenu pédagogique) obligent la structuration (l'organisation et la gestion des ressources humaines) : les membres de la commission des programmes veulent cette répartition 2/2 et 3/3. Mais en ont-ils le droit ? Les proviseurs peuvent-ils argumenter que le "doit être" ne fait pas office d'obligation dans la mesure où l'arrêté d'organisation du nouveau lycée ouvre la porte à d'autres répartitions (3/1 en 1ère puis 1/5 en Term)?

Dans mon lycée, les collègues de philo ne sont pas très chauds à l'idée d'avoir une classe en plus pour "seulement" 2 h. Ils se verraient bien avec 1 h ce qui impliquerait dans leur esprit une évaluation très légère et un cours plus dans un esprit "café philosophie" en 1ère. Et nous en lettres, on hésite à se voir en Term avec un cours plus "histoire des arts". En fait, pour l'instant, on voit surtout - 1 poste et demi en moins en lettres et -1 demi poste en philo, et un passage à 5 classes à 35 pour les rescapés.

Les plus extrêmes se demandent s'il ne faut pas tuer la spé dans l'oeuf en suivant le programme à la lettre pour s'en débarrasser. Un mois seulement d'éloquentia et de textes du moyen âge sur le nom et la chose suffira avec les secondes que j'ai actuellement (qui me demandent ce que signifie "adultère" par exemple).
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Orlanda le Dim 2 Déc 2018 - 13:54
@jane pemberley a écrit:Page 5 des programmes : "Aucune de ces entrées n’est spécifiquement littéraire ou philosophique. Chacune d’entre elles se prête à une approche croisée, impliquant une concertation et une coopération effectives entre les professeurs en charge de cet enseignement qui, en terminale comme en première, doit être assuré à parts égales."
Je ne sais pas s'il y avait d'autres exemples dans le passé où les programmes (le contenu pédagogique) obligent la structuration (l'organisation et la gestion des ressources humaines) : les membres de la commission des programmes veulent cette répartition 2/2 et 3/3. Mais en ont-ils le droit ? Les proviseurs peuvent-ils argumenter que le "doit être" ne fait pas office d'obligation dans la mesure où l'arrêté d'organisation du nouveau lycée ouvre la porte à d'autres répartitions (3/1 en 1ère puis 1/5 en Term)?

Dans mon lycée, les collègues de philo ne sont pas très chauds à l'idée d'avoir une classe en plus pour "seulement" 2 h. Ils se verraient bien avec 1 h ce qui impliquerait dans leur esprit une évaluation très légère et un cours plus dans un esprit "café philosophie" en 1ère. Et nous en lettres, on hésite à se voir en Term avec un cours plus "histoire des arts". En fait, pour l'instant, on voit surtout - 1 poste et demi en moins en lettres et -1 demi poste en philo, et un passage à 5 classes à 35 pour les rescapés.

Les plus extrêmes se demandent s'il ne faut pas tuer la spé dans l'oeuf en suivant le programme à la lettre pour s'en débarrasser. Un mois seulement d'éloquentia et de textes du moyen âge sur le nom et la chose  suffira avec les  secondes que j'ai actuellement (qui me demandent ce que signifie "adultère" par exemple).

Razz

5 classes à 35, oui...C'est à craindre. Je ne donnerai plus d'évaluation, ce n'est pas possible.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
marx
Niveau 5

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par marx le Dim 2 Déc 2018 - 15:11
Tuer la spé dans l'oeuf signifie de nouvelles perte d'heures... ça me semble pas très malin... d'autant que le programme est pas si mal, tout dépend de ce qu'on en fait. Le principe d'une coopération interdisciplinaire à parts égales (2/2 et 3/3) peut mener à des résultats très intéressants. C'est evident qu'il faut envisager de penser autrement et ne plus être totalement solitaire dans sa leçon magistrale mais pourquoi s'en défier a priori sans vouloir expérimenter ?
avatar
jane pemberley
Niveau 3

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par jane pemberley le Dim 2 Déc 2018 - 18:21
@marx a écrit:Tuer la spé dans l'oeuf signifie de nouvelles perte d'heures...
Et bien en fait si on applique l'égalité dans la répartition, chaque discipline ne perdra que 2 h au maximum 5 h. Quand tu es parti comme nous pour perdre 28 h (pour les lettres) tu relativises un peu. Dans mon lycée, il y a une seule L avec des élèves qui y sont pour les langues surtout. On est assez pessimiste sur le fait d'avoir plus d'une classe en première et encore plus sur le fait pour qu'ils gardent la spé en Terminale.

J'avoue que nous sommes assez désespérés par les conditions de travail qui s'annoncent donc travailler sur la manipulation du langage quand on se fait enfler ainsi... le cynisme c'est une belle notion, en plus on peut travailler la en lettres et en philo, youpi.... On pourra toujours reprendre les déclarations du ministre comme corpus d'étude.
Contenu sponsorisé

Re: la spé "humanité lettres et philosophie" dans la réforme: quid des binômes en terminale?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum