Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
GaliNéo
Habitué du forum

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par GaliNéo le Jeu 06 Déc 2018, 15:22
Vous ? Simple : ne notez pas les brevets, les bacs, stoppez les conseils de classe... Le problème, c'est que je ne vous crois pas capable de telles mesures.
avatar
Babarette
Doyen

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Babarette le Jeu 06 Déc 2018, 15:37
@Jacq a écrit:
@yseult a écrit:Les gens ne veulent pas moins de services publics, ni payer moins d'impôts. Ce qu'ils veulent, c'est ne pas en payer plus (+). Et surtout, et ça, ils ne risquent pas de l'obtenir : c'est gagner plus! Du pognon quoi! 200 euros par mois et je suis sûre que les gens rentrent.
Quant à nous, pauvres enseignants...effectivement, on est nulle part. Absent. Bon, ça tombe bien ça coûterait trop cher de nous augmenter.
Les routiers appellent à la manifestation dimanche, suite au décret concernant leurs heures supplémentaires voté la semaine passée, sauf s'ils sont entendus...là, ils se retireront du mouvement. Du chantage pour que ça marche. Malin. Et nous? Les ambulanciers l'autre jour ont manifesté, résultat ils ont obtenu une audience chez le ministre (bon j'ai entendu qu'elle n'a pas honoré sa promesse mais c'est une autre histoire). Et nous?

Il paraît que l'on supprime les cotisations chômage.... il serait peut-être bon que l'Etat (qui ne se les versait pas) nous les verse maintenant !
Et nous ?

Quoi??? As-tu une source? Parce que là, c'est gravissime !

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
nounours
Niveau 3

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par nounours le Jeu 06 Déc 2018, 15:40
Je verrai bien le gouvernement décider de reporter encore le ppcr d'une année pour payer la facture ...
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Ramanujan974 le Jeu 06 Déc 2018, 15:42
@Mathador a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:- une orientation des élèves plus juste (pas par envie, encore moins par défait mais par capacité à) ;

J'en profite pour y combiner une perspective d'amélioration du LGT, en deux étapes:
1) 12 de moyenne minimum aux épreuves terminales du brevet pour entrer en 2nde GT.
2) Les LP trient eux-mêmes les dossiers au lieu de l'abominable AFFELNET.


Le problème de ce genre de mesure, c'est qu'il faut prévoir ce qu'on fait de ceux qui échouent.
Le point commun de toutes les réformes (outre les économies), c'est qu'on ne veut pas accepter l'échec.
Que faire de celui qui n'a pas son bac, pas la moyenne en 3e, ne sait pas lire en CM2, etc..
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Mathador le Jeu 06 Déc 2018, 15:47
@Ramanujan974 a écrit:
@Mathador a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:- une orientation des élèves plus juste (pas par envie, encore moins par défait mais par capacité à) ;

J'en profite pour y combiner une perspective d'amélioration du LGT, en deux étapes:
1) 12 de moyenne minimum aux épreuves terminales du brevet pour entrer en 2nde GT.
2) Les LP trient eux-mêmes les dossiers au lieu de l'abominable AFFELNET.


Le problème de ce genre de mesure, c'est qu'il faut prévoir ce qu'on fait de ceux qui échouent.
Le point commun de toutes les réformes (outre les économies), c'est qu'on ne veut pas accepter l'échec.
Que faire de celui qui n'a pas son bac, pas la moyenne en 3e, ne sait pas lire en CM2, etc..

L'élément de réponse principal est dans un de mes autres commentaires: modification de l'article L122-2 du Code de l'éducation, à laquelle on adjoint la possibilité de redoubler la 3ème pour les élèves de moins de 16 ans qui n'ont pas réussi à obtenir une affectation en 2nde.
Mais je suis totalement d'accord avec ta deuxième phrase: le problème premier du Minéduc est exogène, c'est l'idée que seule l'école peut fournir un avenir aux jeunes.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Graisse-Boulons le Jeu 06 Déc 2018, 15:51
@nounours a écrit:Je verrai bien le gvt décider de reporter encore le ppcr d'une année pour payer la facture ...

HiHihi, alors là, je me marre ! Le ppcr "spécial pour profs", s'il est débloqué, c'est sûr que ça va nous décoller la pulpe du fond hein ! A nous les Ferrari ! A nous les chaines en or et les poils qui sortent de nos chemises de luxe déboutonnées !
avatar
Alegato.
Niveau 6

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Alegato. le Jeu 06 Déc 2018, 15:54
Oui, enfin pour une année t'es gentil, ce serait plutôt pour dix ans. En 2010 lorsqu'ils ont gelé le point d'indice cela devait être provisoire. 10 après c'est encore gelé.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Celadon le Jeu 06 Déc 2018, 16:34
@Graisse-Boulons a écrit:
@nounours a écrit:Je verrai bien le gvt décider de reporter encore le ppcr d'une année pour payer la facture ...

HiHihi, alors là, je me marre ! Le ppcr "spécial pour profs", s'il est débloqué, c'est sûr que ça va nous décoller la pulpe du fond hein ! A nous les Ferrari ! A nous les chaines en or et les poils qui sortent de nos chemises de luxe déboutonnées !
Arrête, n'en jette plus ! A cette description se dessine sous mes yeux déjà meurtris le portrait en pied d'un ex directeur de l'école où j'officiais, chemise noire manches courtes, grande ouverte sur énorme chaîne en or servie sur poils moutonnants, énorme montre à l'avenant pour l'équilibre de la déco. D'une rare sobriété. Il t'aurait plu.
avatar
thomashawk
Niveau 2

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par thomashawk le Jeu 06 Déc 2018, 16:36
' Je vous remercie donc de contribuer à l’apaisement dont nos lycéens ont besoin pour se construire et réussir. " Neutralité du fonctionnaire, OK. Mais cette formule en novlangue gouvernementale... que je traduis comme une claire injonction à justifier l'ordre établi au lieu de développer l'esprit critique des élèves (ce qui me semble être le but de l'éducation). Précisément le contraire de la neutralité. Maintenant venez me parler des devoirs des fonctionnaires.


Dernière édition par thomashawk le Jeu 06 Déc 2018, 16:49, édité 1 fois
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par neomath le Jeu 06 Déc 2018, 16:48
@Mathador a écrit:
le problème premier du Minéduc est exogène, c'est l'idée que seule l'école peut fournir un avenir aux jeunes.
+1000

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Jacq le Jeu 06 Déc 2018, 18:14
@Babarette a écrit:
@Jacq a écrit:
@yseult a écrit:Les gens ne veulent pas moins de services publics, ni payer moins d'impôts. Ce qu'ils veulent, c'est ne pas en payer plus (+). Et surtout, et ça, ils ne risquent pas de l'obtenir : c'est gagner plus! Du pognon quoi! 200 euros par mois et je suis sûre que les gens rentrent.
Quant à nous, pauvres enseignants...effectivement, on est nulle part. Absent. Bon, ça tombe bien ça coûterait trop cher de nous augmenter.
Les routiers appellent à la manifestation dimanche, suite au décret concernant leurs heures supplémentaires voté la semaine passée, sauf s'ils sont entendus...là, ils se retireront du mouvement. Du chantage pour que ça marche. Malin. Et nous? Les ambulanciers l'autre jour ont manifesté, résultat ils ont obtenu une audience chez le ministre (bon j'ai entendu qu'elle n'a pas honoré sa promesse mais c'est une autre histoire). Et nous?

Il paraît que l'on supprime les cotisations chômage.... il serait peut-être bon que l'Etat (qui ne se les versait pas) nous les verse maintenant !
Et nous ?

Quoi??? As-tu une source? Parce que là, c'est gravissime !

https://demarchesadministratives.fr/actualites/la-suppression-de-la-cotisation-chomage-va-permettre-daugmenter-les-salaires
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Thalia de G le Jeu 06 Déc 2018, 18:28
@Mathador a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:- une orientation des élèves plus juste (pas par envie, encore moins par défait mais par capacité à) ;
J'en profite pour y combiner une perspective d'amélioration du LGT, en deux étapes:
1) 12 de moyenne minimum aux épreuves terminales du brevet pour entrer en 2nde GT.
Le Brevet n'a jamais été un examen de passage, même du temps où il s'appelait BEPC.
Et donc les proviseurs des lycées généraux, techniques et professionnels devraient attendre début juillet la remontée des résultats du DNB pour connaître leurs effectifs et le nombre de postes d'enseignants nécessaires.  

2) Les LP trient eux-mêmes les dossiers au lieu de l'abominable AFFELNET.
Affelnet est une horreur pour moi, mais je pense que c'est le rôle du PP de 3e d'aider les élèves et leurs parents à choisir une orientation cohérente avec les goûts et les résultats. L'"orientation choisie" est une catastrophe.

Mais je crois qu'on s'éloigne du sujet, sauf si on considère que le ministère devrait écouter les enseignants de base plutôt que de pratiquer une démagogie dont le but est de faire des économies.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
nounours
Niveau 3

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par nounours le Jeu 06 Déc 2018, 18:34
Les fonctionnaires n'ont pas bénéficié de la suppression des cotisations salariales sur le salaire de base et n'ont profiteront pas sur les heures sup et de plus la contribution PC augmente chaque année.
Les salaries du privé ont eu ces cadeaux et ils vont être surement les principaux bénéficiaires des gilets jaunes.
Bref les fonctionnaires sont les grand perdants pour le moment et le seront encore davantage bientôt.
avatar
fabienne7564
Niveau 9

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par fabienne7564 le Jeu 06 Déc 2018, 18:50
@Alegato. a écrit:
@nounours a écrit:De toute manière, moins d'impôts et moins de taxes ce sont les revendications principales des gilets jaunes. Il est évident que ce sont les fonctionnaires et en particulier les professeurs qui paieront l'addition.
Dans ce contexte, que les professeurs s'agrègent au mouvement c'est juste creuser sa tombe plus rapidement.

Ce qui est sûr c'est qu'il y aura une tentative du gouvernement de nous faire payer les concessions faites au gilets jaunes. Cependant si nous rejoignons le mouvement je pense qu'il leur sera plus difficile de le faire. Pour moi, ne pas se joindre au mouvement des gilets jaunes c'est justement creuser notre tombe et accelérer les futurs réformes douloureuses à notre égard.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi les syndicats qui appelle à la grève régulièrement restent totalement silencieux. Je comprends bien qu'ils ne veulent pas  être taxés de récupération mais ils pourraient dire : "nous appelons tous les enseignants à se battre aux côtés des gilets jaunes pour défendre les demandes de revalorisation des enseignants cependant nous ne défilerons pas sous nos couleurs syndicales".
J'ai demandé à mon syndicat pourquoi il n'appelait pas à la "convergence des luttes" : il m'a été répondu par le siège national que tant qu'une intersyndicale interpro n'appelait pas à la mobilisation, ce syndicat ne pouvait rien faire seul.
C'est vrai qu'on va bien se faire enfler et qu'on peut dormir tranquilles sur notre point d'indice gelé et pleurer la destruction du LP...
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Dame Jouanne le Jeu 06 Déc 2018, 18:54
@nounours a écrit:Les fonctionnaires n'ont pas bénéficié de la suppression des cotisations salariales sur le salaire de base et n'ont profiteront pas sur les heures sup et de plus la contribution PC augmente chaque année.
Les salaries du privé ont eu ces cadeaux et ils vont être surement les principaux bénéficiaires des gilets jaunes.
Bref les fonctionnaires sont les grand perdants pour le moment et le seront encore davantage bientôt.
Voilà une chose qu me semble évident : comme il faudra trouver de l'argent quelque part, ce sera sur nos postes et nos salaires.
avatar
pépé46
Niveau 1

on papote, on papote...

par pépé46 le Jeu 06 Déc 2018, 18:56
… mais on a un peu perdu de vue le sujet initial; D'accord, j'ai frôlé l'extase avec le minibus au gazogène de Mathador … mais en gros: est-il pertinent de rejoindre les GJ?
Comme expliqué plus haut, nous sommes condamné d'avance à payer la casse. Ce qui m'inquiète davantage, c'est de fragiliser encore plus ce gvt. Pas prêt à faire le saut dans le vaste inconnu moi… ça vous tente vous?
Personnellement je reste sagement à la maison.

avatar
thomashawk
Niveau 2

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par thomashawk le Jeu 06 Déc 2018, 19:04
Aux dernières nouvelles, le SNES et Sud éducation appellent à la grève.


Dernière édition par thomashawk le Jeu 06 Déc 2018, 19:18, édité 1 fois
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Jacq le Jeu 06 Déc 2018, 19:11
@pépé46 a écrit:… mais on a un peu perdu de vue le sujet initial;  D'accord, j'ai frôlé l'extase avec le minibus au gazogène de Mathador … mais en gros: est-il pertinent de rejoindre les GJ?
Comme expliqué plus haut, nous sommes condamné d'avance à payer la casse. Ce qui m'inquiète davantage, c'est de fragiliser encore plus ce gvt. Pas prêt à faire le saut dans le vaste inconnu moi… ça vous tente vous?
Personnellement je reste sagement à la maison.


Cela ne m'inquiète pas du tout, ce gouvernement a ce qu'il mérite et il mérite pire encore. Il faudrait encore qu'on ne fragilise pas ceux qui nous poignardent dans le dos avec leurs réformes ?

En salle des prof on se regarde dans les trous de nez en se demandant ce que sera en début 2019 la DHG et en se demandant qui va sauter, qui va voir son petit nom sur la liste des mutations forcées, qui aura droit à se petite mesure de carte scolaire, qui se dira "ouf, j'y échappe cette année"... et il faudrait que l'on s'inquiète pour ce gouvernement ? Mais qu'il s'effondre ! qu'il explose (au sens figuré) ce gouvernement et leur parti avec !
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Graisse-Boulons le Jeu 06 Déc 2018, 19:23
@nounours a écrit:Les fonctionnaires n'ont pas bénéficié de la suppression des cotisations salariales sur le salaire de base et n'ont profiteront pas sur les heures sup et de plus la contribution PC augmente chaque année.
Les salaries du privé ont eu ces cadeaux et ils vont être surement les principaux bénéficiaires des gilets jaunes.
Bref les fonctionnaires sont les grand perdants pour le moment et le seront encore davantage bientôt.

Oui, sans oublier la cotisation par l'employeur pour la mutuelle dans le privé et pas pour nous...Mr Macron doit se rendre à l'évidence : plus il fait pour le privé, plus ils le détestent...Non, vraiment, les fonctionnaires sont plus reconnaissant, moins ingrats. Habitués à ce qu'on fasse pipi sur leurs chaussures depuis plusieurs années, un petit geste, une parole positive ou même une trêve de manip' de l'opinion devant des journalistes serait tellement apprécié...Il manque vraiment de psychologie !
Cath
Bon génie

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Cath le Jeu 06 Déc 2018, 19:23
@Graisse-Boulons a écrit:
@nounours a écrit:Je verrai bien le gvt décider de reporter encore le ppcr d'une année pour payer la facture ...

HiHihi, alors là, je me marre ! Le ppcr "spécial pour profs", s'il est débloqué, c'est sûr que ça va nous décoller la pulpe du fond hein ! A nous les Ferrari ! A nous les chaines en or et les poils qui sortent de nos chemises de luxe déboutonnées !

avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Verdurette le Jeu 06 Déc 2018, 19:52
Sur le parking de notre école, il y a un gilet jaune sur le tableau de bord de toutes nos voitures.
- celle de la directrice et d'une collègue de maternelle qui font toutes les deux 70 km par jour pour venir bosser
- celle de la néotit qui vient de Mâcon. (80 km, 160 aller-retour,  donc elle a loué ici).
- celle de la stagiaire qui est de Dijon, qui est le lundi-mardi soit à l'ESPE (de Mâcon  c'est plus drôle !!), soit en observation à droite à gauche et parfois fort loin, et le jeudi-vendredi en poste ici à Montceau les Mines. Très simple pour le logement.
- mon AVS , veuve avec deux enfants, dont un handicapé, qui galère pour payer son ergothérappeute et doit aller aux Restos du coeur.
- votre servante qui a peu de trajets mais qui a bien du mal à boucler ses fins de mois avec sa fille étudiante, qui chauffe à 15° durant la semaine quand elle est seule dans sa maison.
- les femmes de ménage qui viennent à six heures tous les matins
- les ATSEM ...
On a vu les gilets jaunes du rond-point du Magny au JT national, Montceau est une ville sinistrée qui compte 22% de chômeurs, qui n'arrive pas, contrairement au Creusot, à retrouver un second souffle après la fermeture des mines et la disparition de la sidérurgie. Je vois bien, en faisant les courses, à quel point les gens sont prématurément usés, avec de mauvaises dents ou carrément édentés,  ils sont visiblement mal nourris (au sens de malbouffe pas chère), on a plusieurs gamins de 3/4 ans qui n'ont plus de dents, rongées par le sucre, qui sont nourris de gâteaux et de coca chez eux.
La région est un désert médical, il faut faire 150 à 200 km aller-retour pour voir certains spécialistes, et en cas de problème grave il faut choisir entre la qualité du plateau technique  (CHU Dijon, Lyon) et la proximité (donc être hospitalisé loin des siens pour être convenablement soigné).

Dans tout ça , les enseignants sont souvent regardés avec un peu de méfiance. A côté d'eux , nous avons la sécurité de l'emploi, de vacances ... ils ne réalisent pas forcément le côté difficile de notre travail. Et je n'ose pas dire, devant des gens qui ont le SMIC que j'ai du mal à boucler mes fins de mois, ce qui est pourtant vrai. C'est souvent le problème des classes moyennes avec un salaire modeste et pas d'aides. Qui sont ceux que précisément, on entend le moins ...

Ce que j'écris ici est une photo documentaire, à l'instant T,  de mon lieu de vie. Je n'ai pas la prétention d'en faire une généralité.


Dernière édition par Verdurette le Jeu 06 Déc 2018, 19:57, édité 1 fois
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Lefteris le Jeu 06 Déc 2018, 19:53
@GaliNéo a écrit:Vous ? Simple : ne notez pas les brevets, les bacs, stoppez les conseils de classe... Le problème, c'est que je ne vous crois pas capable de telles mesures.
Ce que tu proposes, c'est la grève tout simplement. Ne pas aller à un conseil de classe peut entraîner le retrait d"1/30e, ne pas évaluer = service non fait également voire faute. Tant qu'à se voir retirer le 1/30e, autant cibler des grèves au moment des examens, des conseils, des rentrées et prérentrées.En marge des grèves officielles, fin des projets, des voyages, des sorties. Mais là on rêve encore plus, car les projets, pour certains, c'st un peu leurs bébés...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Graisse-Boulons le Jeu 06 Déc 2018, 19:57
@Jacq a écrit:
@Babarette a écrit:
@Jacq a écrit:
@yseult a écrit:Les gens ne veulent pas moins de services publics, ni payer moins d'impôts. Ce qu'ils veulent, c'est ne pas en payer plus (+). Et surtout, et ça, ils ne risquent pas de l'obtenir : c'est gagner plus! Du pognon quoi! 200 euros par mois et je suis sûre que les gens rentrent.
Quant à nous, pauvres enseignants...effectivement, on est nulle part. Absent. Bon, ça tombe bien ça coûterait trop cher de nous augmenter.
Les routiers appellent à la manifestation dimanche, suite au décret concernant leurs heures supplémentaires voté la semaine passée, sauf s'ils sont entendus...là, ils se retireront du mouvement. Du chantage pour que ça marche. Malin. Et nous? Les ambulanciers l'autre jour ont manifesté, résultat ils ont obtenu une audience chez le ministre (bon j'ai entendu qu'elle n'a pas honoré sa promesse mais c'est une autre histoire). Et nous?

Il paraît que l'on supprime les cotisations chômage.... il serait peut-être bon que l'Etat (qui ne se les versait pas) nous les verse maintenant !
Et nous ?

Quoi??? As-tu une source? Parce que là, c'est gravissime !

https://demarchesadministratives.fr/actualites/la-suppression-de-la-cotisation-chomage-va-permettre-daugmenter-les-salaires

Nom de DZEUSSSS ! Mais dit' mô pô qu'c'est pô possible ! Alors non seulement nous allons continuer à cotiser "par solidarité avec le privé" pour le chômage auquel nous n'avons pas le droit, mais en plus nous allons être les seuls ?
Il fallait oser ! Pu...n ils osent tout ! Ils nous manquent de respect là ! Ca c'est le résultat de dizaines d'années avec un syndicat majoritaire qui s'auto-congratule d'être "vraiment de gauche" dont le combat pour l'"égalité" n'aura de fin qu'avec la disparition du dernier agent moins payé qu'un prof...on nous prend pour des guignols, et c'est bien fait, c'est mérité ! Le problème, c'est que les gentils aux saines intentions de la vraie gôôôche sont aujourd'hui bien peinards avec une bonne retraite et que nous, on est là pour vivre la suite....
avatar
pépé46
Niveau 1

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par pépé46 le Jeu 06 Déc 2018, 20:04
@Jacq a écrit:
@pépé46 a écrit:… mais on a un peu perdu de vue le sujet initial;  D'accord, j'ai frôlé l'extase avec le minibus au gazogène de Mathador … mais en gros: est-il pertinent de rejoindre les GJ?
Comme expliqué plus haut, nous sommes condamné d'avance à payer la casse. Ce qui m'inquiète davantage, c'est de fragiliser encore plus ce gvt. Pas prêt à faire le saut dans le vaste inconnu moi… ça vous tente vous?
Personnellement je reste sagement à la maison.


Cela ne m'inquiète pas du tout, ce gouvernement a ce qu'il mérite et il mérite pire encore. Il faudrait encore qu'on ne fragilise pas ceux qui nous poignardent dans le dos avec leurs réformes ?

En salle des prof on se regarde dans les trous de nez en se demandant ce que sera en début 2019 la DHG et en se demandant qui va sauter, qui va voir son petit nom sur la liste des mutations forcées, qui aura droit à se petite mesure de carte scolaire, qui se dira "ouf, j'y échappe cette année"... et il faudrait que l'on s'inquiète pour ce gouvernement ? Mais qu'il s'effondre ! qu'il explose (au sens figuré) ce gouvernement et leur parti avec !

C'est une évidence: ce gvt a ce qu'il mérite. Je ne me reconnais absolument pas dans ces gens là.
Mais mieux vaut un gvt bien affaibli pour négocier me glisse dans l'oreille un syndicaliste. C'est autre chose que [modéré], voire pire… Encore une fois: ce risque est-il raisonnable?


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 06 Déc 2018, 20:23, édité 1 fois (Raison : Propos insultant)
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Mathador le Jeu 06 Déc 2018, 20:05
@Graisse-Boulons a écrit:Nom de DZEUSSSS ! Mais dit' mô pô qu'c'est pô possible ! Alors non seulement nous allons continuer à cotiser "par solidarité avec le privé" pour le chômage auquel nous n'avons pas le droit, mais en plus nous allons être les seuls ?

Si, les fonctionnaires qui subissent une perte involontaire d'emploi ou ont effectué une démission considérée comme légitime ont droit à l'ARE, sous les mêmes modalités que dans le secteur privé. Pour la fonction publique d'État, les indemnités chômage sont directement imputées à l'employeur (régime de l'auto-assurance), et l'Unédic n'y intervient donc pas.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Jacq le Jeu 06 Déc 2018, 20:13
@pépé46 a écrit:
@Jacq a écrit:
@pépé46 a écrit:… mais on a un peu perdu de vue le sujet initial;  D'accord, j'ai frôlé l'extase avec le minibus au gazogène de Mathador … mais en gros: est-il pertinent de rejoindre les GJ?
Comme expliqué plus haut, nous sommes condamné d'avance à payer la casse. Ce qui m'inquiète davantage, c'est de fragiliser encore plus ce gvt. Pas prêt à faire le saut dans le vaste inconnu moi… ça vous tente vous?
Personnellement je reste sagement à la maison.


Cela ne m'inquiète pas du tout, ce gouvernement a ce qu'il mérite et il mérite pire encore. Il faudrait encore qu'on ne fragilise pas ceux qui nous poignardent dans le dos avec leurs réformes ?

En salle des prof on se regarde dans les trous de nez en se demandant ce que sera en début 2019 la DHG et en se demandant qui va sauter, qui va voir son petit nom sur la liste des mutations forcées, qui aura droit à se petite mesure de carte scolaire, qui se dira "ouf, j'y échappe cette année"... et il faudrait que l'on s'inquiète pour ce gouvernement ? Mais qu'il s'effondre ! qu'il explose (au sens figuré) ce gouvernement et leur parti avec !

C'est une évidence: ce gvt a ce qu'il mérite. Je ne me reconnais absolument pas dans ces gens là.
Mais mieux vaut un gvt bien affaibli pour négocier me glisse dans l'oreille un syndicaliste. C'est autre chose que [propos modérés car insultants], voire pire… Encore une fois: ce risque est-il raisonnable?

C'est ce que souhaitait Macron, l'opposition avec le FN en unique interlocuteur.
Quand on détruit ton  boulot, la formation de tes élèves, tu es raisonnable ?
Blanquer nous met un flingue sur la tempe et nous demande d'être raisonnables, de raisonner les élèves...  C'est à lui d'être raisonnable !
La raison s'acquiert par les connaissances et l’instruction, par les heures de cours disciplinaires.
Ce (je dis "ce" car ce n'est pas "mon") ministre  supprime les heures de cours, supprime le disciplinaire, le contenu, il est pour l'absence de raison.
Je me moque de ce qu'il va arriver puisque ce qu'on nous promet est  pire que tout.
Contenu sponsorisé

Re: Enseignants et mouvement des gilets jaunes.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum