Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Alexis
Niveau 8

le roman en 1ere STG

par Alexis le Sam 30 Aoû 2008 - 17:48
bonjour,

je vais tenter La Curée de Zola avec mes premières et j'aimerais savoir si certains d'entre vous ont déjà essayé, et ce qui est ressorti de cette tentative. Je suis bien motivée par cette oeuvre (que j'adore) mais j'ai un peu peur qu'ils trainent la patte.

merci d'avance pour vos avis.
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Sam 30 Aoû 2008 - 18:24
Plusieurs collégues l'avaient fait en s dans mon centre en doublette avec Phédre.. moi je le ferais mais sans faire la pièce de Racine.. juste une référence au mythe.

La difficulté majeure est le second Empire qui n'est pas une évidence pour ses élèves comme toute référence historique.. Et encore moins les références aux usages de la trés haute société

Mais on peut trés bien s'en sortir en en faisant un feu de l'amour.. Renée face au cynique Aristide.. Renée, folle de son corps et des fringues.. cela rejoint les préoccupations de nombreuses stg.

Moi je le ferai bien .....
avatar
ysabel
Devin

Re: le roman en 1ere STG

par ysabel le Sam 30 Aoû 2008 - 19:59
Je l'avais étudié il y a une paire d'années en 2de. Ils avaient eu du mal au départ pour la lecture mais pour l'étude en elle-même ça a correctement fonctionné.
Je dois avouer que je me suis bien amusée en LA avec la scène de la serre... Very Happy

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Alexis
Niveau 8

Re: le roman en 1ere STG

par Alexis le Sam 30 Aoû 2008 - 21:47
on peut trés bien s'en sortir en en faisant un feu de l'amour.. Renée face au cynique Aristide.. Renée, folle de son corps et des fringues.. cela rejoint les préoccupations de nombreuses stg.

on pourrait croire que tu es un peu blasé en te lisant... (ne le prends pas mal)

j'envisage davantage d'étudier le regard qui est posé sur une société pourrissante, la spéculation comme moyen d'ascension sociale, le désenchantement des personnages, mais aussi zola et l'impressionisme.

j'adore cette oeuvre, j'espère que ça agira sur mon cours.
avatar
lollipops
Niveau 6

Re: le roman en 1ere STG

par lollipops le Sam 30 Aoû 2008 - 21:59
J'aimerais l'étudier en seconde. Je suis en pleine réflexion également!
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Sam 30 Aoû 2008 - 22:02
Je ne le prends pas mal..

En fait mon regard sur l'oeuvre est imprégné d'un article trés intéressant sur Renée comme image de la poupée.... itinéraire d'une poupée !

attention à travailler sur le personnage et pas sur la notion de Naturalisme comme en seconde.
avatar
Alexis
Niveau 8

Re: le roman en 1ere STG

par Alexis le Dim 31 Aoû 2008 - 10:33
je sais bien qu'il s'agit de travailler sur le personnage mais si on ne touche pas un mot sur le naturalisme je ne vois pas à quoi ça rime...

quant à Renée, la perspective que tu évoques a l'air intéressante effectivement
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 11:15
Je ne dis pas de supprimer toute référence au naturalisme, c'est un élément clé de ce roman du début de la série des R M .... mais ne pas mettre systématiquement en avant la question spatiale comme on le voit dans de nombreux petits livres..

La description de l'hotel Berault ou encore celle de Saccard peut être évidemment menée.. mais certains collégues ne voient que des descriptions et ont tendance à voir dans les romans de Zola, une gigantesque nature morte..
avatar
ysabel
Devin

Re: le roman en 1ere STG

par ysabel le Dim 31 Aoû 2008 - 11:33
Farnace a écrit:

La description de l'hotel Berault ou encore celle de Saccard peut être évidemment menée.. mais certains collégues ne voient que des descriptions et ont tendance à voir dans les romans de Zola, une gigantesque nature morte..

ils ont bien tort... j'adore ce roman

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 11:39
je le sais fort bien... toujours les mêmes clichés.. comparables à ceux qui pensent que Zola c'est forcèment misérabiliste.. et tristounet.. tendance porteuse de Pain.. Ce qui est contre sens.. même pour L'Assommoir où on ne cesse de faire la fête.
avatar
ysabel
Devin

Re: le roman en 1ere STG

par ysabel le Dim 31 Aoû 2008 - 11:44
ceux-là n'ont pas dû lire tout Zola, ou plutôt ils ont lu beaucoup de morceaux choisis qui ne sont pas forcément les plus révélateurs de l'oeuvre.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 11:50
Tout à fait.. mais cela correspond à une certaine vulgate qui a cours de manière polémique depuis le succés de l'Assommoir.
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 12:21
@ysabel a écrit:ceux-là n'ont pas dû lire tout Zola, ou plutôt ils ont lu beaucoup de morceaux choisis qui ne sont pas forcément les plus révélateurs de l'oeuvre.

Des morceaux mal choisis en somme...
Invité
Invité

Re: le roman en 1ere STG

par Invité le Dim 31 Aoû 2008 - 12:40
choisis en fonction d'une image qui a cours depuis l'Assommoir. C'est pareil pour Balzac que l'on limite au père Goriot... Balzac réaliste...

C'est tout le problème d'une anthologie, doit -on choisir un texte qui correspond à une vision stéréotypée? ou doit on choisir un texte qui révèle la poétique de l'auteur..

La plupart du temps, le choix éditorial se porte sur la première solution.. parfois avec toutes sortes de contresens.

Il faut voir aussi que beaucoup de collégues ne se posent guère de questions. On le voit encore avec la terminologie des registres des Manuels qui ne correspond pas aux io ..On applique le manuel du prof.
avatar
Alexis
Niveau 8

Re: le roman en 1ere STG

par Alexis le Dim 31 Aoû 2008 - 16:18
cette discussion est bien intéressante. Il est vrai que la tendance est à la simplification, on oublie parfois le coeur des oeuvres.

Tu as bien raison Farnace, beaucoup de collègues ne semblent voir qu'une "gigantesque nature morte" chez Zola, c'est dommage et ça ne permet pas aux élèves d'adhérer, de s'intéresser.

Je crois qu'à force de vouloir vulgariser les choses pour les élèves, on tend en quelque sorte à faire du "Monsieur bonhomme" (référence hautement littéraire je sais) ... "ça c'est bien, ça c'est pas bien, ça c'est une description, tout rentre dans une case c'est génial"... je caricature à peine. C'est un sentiment que j'ai déjà eu mais je me soigne...
avatar
ysabel
Devin

Re: le roman en 1ere STG

par ysabel le Dim 31 Aoû 2008 - 18:21
Cappuccinette a écrit:
@ysabel a écrit:ceux-là n'ont pas dû lire tout Zola, ou plutôt ils ont lu beaucoup de morceaux choisis qui ne sont pas forcément les plus révélateurs de l'oeuvre.

Des morceaux mal choisis en somme...

Twisted Evil on peut dire ça !!

j'avais raconté l'intrigue aux élèves : une jolie parisienne devient la maîtresse de son beau-fils... rien de tel pour attirer... même si après la lecture n'est pas toujours évidente, surtout pour des secondes...

Je me suis dit qu'un jour je ferais La Faute de l'abbé Mouret Very Happy le sujet est quand même fort plaisant Laughing

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: le roman en 1ere STG

par ysabel le Dim 31 Aoû 2008 - 18:27
Farnace a écrit:choisis en fonction d'une image qui a cours depuis l'Assommoir. C'est pareil pour Balzac que l'on limite au père Goriot... Balzac réaliste...

C'est tout le problème d'une anthologie, doit -on choisir un texte qui correspond à une vision stéréotypée? ou doit on choisir un texte qui révèle la poétique de l'auteur..

La plupart du temps, le choix éditorial se porte sur la première solution.. parfois avec toutes sortes de contresens.

Il faut voir aussi que beaucoup de collégues ne se posent guère de questions. On le voit encore avec la terminologie des registres des Manuels qui ne correspond pas aux io ..On applique le manuel du prof.

Et puis je crois que longtemps - et encore souvent maintenant - les extraits sont choisis pour ne pas heurter la bienséance ou la morale. Mais aussi par habitude on garde les mêmes "morceaux choisis"

Il n'est qu'à voir le 1er chapitre de Candide, dans les manuels, il n'est jamais en entier alors que la fin du chapitre aussi est un détournement.

La première fois que j'ai fait Le Diable au corps en 2de, des collègues m'ont regardé avec effarement. mon Dieu, ce roman sulfureux !! etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum