Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Balthazaard
Sage

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Balthazaard le Jeu 20 Déc 2018 - 14:17
@Paleoprof a écrit:Attention. Certes les policiers ont décroché hier soir une augmentation du salaire mensuel, mais le double effet Kiss Cool Darmanin est annoncé ce midi (en décalé ,hein, bien sûr, ils aiment bien le replay) : cela se fera sous condition d'une grande réforme portant notamment sur leurs horaires (sans préciser s'il s'agit des heures totales de travail ou de l'organisation des horaires de travail). Je n'ai AUCUNE confiance en ce gouvernement, et je pense qu'on peut y avoir à perdre aussi….
Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, je suis la première à pleurer sur ma fiche de paie après avoir travaillé dans l'industrie, mais j'en appelle à la vigilance de tous, on peut facilement se faire retourner aussi et le gouvernement passera une hausse de l'ORS, par exemple, comme une lettre à la poste, contre une soit-disante revalorisation salariale. C'est bien connu, les profs ne bossent déjà que 18H par semaine (et encore, le temps que les élèves s'installent sur 55 minutes de cours, on n'est même pas à 18H, hein?)

IL peut aussi augmenter les ORS pour solde de tout compte (c'est un peu ce qu'à fait Peillon avec ses pondérations et la bienveillance syndicale)...donc de toute façon, ne rien réclamer ne nous met pas à l'abri. Au contraire je pense.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Ramanujan974 le Jeu 20 Déc 2018 - 14:21
@Balthazaard a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Leclochard a écrit:

Mon père qui était délégué du personnel dans son usine me racontait que quand on négociait des augmentations, on faisait une proposition volontairement surélevée parce qu'on savait que le résultat (ciblé) serait plus bas.
Demander un simple doublement, c'est admettre qu'on aura entre 20 et 50% de plus: soit 500 euros à tout casser ! A ce niveau, on frise l'incompétence syndicale.

C'est 500 par mois qu'il faut demander.

Ou plutôt un pourcentage du salaire brut.

Pas franchement d'accord, les petits salaires en ont plus besoin que les gros...sinon on revient sous une forme ou une autre à l'augmentation du point d'indice.

Pas d'accord avec toi ; on peut légitimement considérer qu'un prof de 20 ans d'expérience est meilleur qu'un prof débutant, d'où une prime plus élevée. Les primes fixes sont de belles arnaques (comme les HSA, d'ailleurs, qui sont également des primes fixes). Ca fait 10 ans que je suis PP de 2de et que je touche 134 € par mois. Pourtant j'estime être meilleur maintenant qu'à mes débuts.
Sinon, il ne reste plus qu'à remettre en cause le principe des échelons.
Mathador
Mathador
Érudit

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Mathador le Jeu 20 Déc 2018 - 14:26
Pour la prime PP, il ne me semblerait pas absurde de la transformer en décharge (une fois les HSA calculées correctement Wink): 1h pour une classe standard, 2h pour un palier d'orientation.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Ramanujan974 le Jeu 20 Déc 2018 - 14:32
@Mathador a écrit:Pour la prime PP, il ne me semblerait pas absurde de la transformer en décharge (une fois les HSA calculées correctement Wink): 1h pour une classe standard, 2h pour un palier d'orientation.

D'accord avec toi, mais il ne faut pas rêver !
Actuellement, 1 HSA me rapporte plus que PP de 2de.
Mathador
Mathador
Érudit

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Mathador le Jeu 20 Déc 2018 - 14:42
D'un autre côté, vu comment on charge de plus en plus la mule des PP, il va bientôt falloir passer à la caisse si on veut continuer d'avoir un (voir deux) PP par classe.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
angelxxx
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par angelxxx le Jeu 20 Déc 2018 - 15:33
Ce serait bien d'avoir des missions claires en tant que PP et ne pas remplacer la moitié du corps médical tout seul. Une décharge est effectivement une bonne idée mais inapplicable car on manque déjà de professeurs. Rien ne dit que les PP vont alors prendre hsa. Autant la revaloriser fortement.

Au vu de l'investissement que c'est en troisième par exemple une prime de 300€/mois ne me choquerai pas.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par GaliNéo le Jeu 20 Déc 2018 - 16:29
Non, arrêtez avec les primes ! Il faut de vraies hausses de salaire !

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Jeu 20 Déc 2018 - 17:17
@Balthazaard a écrit:
@Paleoprof a écrit:Attention. Certes les policiers ont décroché hier soir une augmentation du salaire mensuel, mais le double effet Kiss Cool Darmanin est annoncé ce midi (en décalé ,hein, bien sûr, ils aiment bien le replay) : cela se fera sous condition d'une grande réforme portant notamment sur leurs horaires (sans préciser s'il s'agit des heures totales de travail ou de l'organisation des horaires de travail). Je n'ai AUCUNE confiance en ce gouvernement, et je pense qu'on peut y avoir à perdre aussi….
Je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, je suis la première à pleurer sur ma fiche de paie après avoir travaillé dans l'industrie, mais j'en appelle à la vigilance de tous, on peut facilement se faire retourner aussi et le gouvernement passera une hausse de l'ORS, par exemple, comme une lettre à la poste, contre une soit-disante revalorisation salariale. C'est bien connu, les profs ne bossent déjà que 18H par semaine (et encore, le temps que les élèves s'installent sur 55 minutes de cours, on n'est même pas à 18H, hein?)

IL peut aussi augmenter les ORS pour solde de tout compte (c'est un peu ce qu'à fait Peillon avec ses pondérations et la bienveillance syndicale)...donc de toute façon, ne rien réclamer ne nous met pas à l'abri. Au contraire je pense.

Oui, c'est ce qui risque fort de se passer de toute façon.
Commençons par obtenir la prime, on verra pour la suite.
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Jeu 20 Déc 2018 - 17:20
@GaliNéo a écrit:Non, arrêtez avec les primes ! Il faut de vraies hausses de salaire !

Mais tu fais exprès de ne pas comprendre, ou bien ?
Il n'y aura pas de dégel du point d(indice (encore moins maintenant) et quand bien même il y en aurait un , il ne nous ramènerait qu'une poignée d'euros. Le différentiel avec les autres catégories de fonctionnaires serait toujours aussi important, notre salaire serait aussi bas ou presque et nous n'aurions plus rien pour négocier.
avatar
nigousse
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par nigousse le Jeu 20 Déc 2018 - 19:05
Le problème du dégel du point d'indice c'est qu'il rapporte que dalle ( à moins de multiplier sa valeur par 4!), quelques piécettes mais ça coûte une blinde because 5.5 millions de fonctionnaires donc personne n'est content au final! Moi j'aimerais déjà toucher ma mirifique prime CCF de 33.33 euros par mois. Depuis le 1/12 on peut consulter ses fiches de paye dématérialisées sur Ensap pour mon académie et surprise je ne l'ai pas encore touché depuis septembre. Je suis allée chercher mes fiches de paye de 2017 et en novembre 2017 j'avais touché ces 33.33 euros pour novembre et 66 euros de rattrapage ( septembre/octobre) puis tous les mois régulièrement et là rien en novembre rien en décembre. En plus, je n'ai toujours pas touché le remboursement des frais de train pour les exams de juin ( 75 euros, touchés l'année passée en décembre et là rien!!), ras-le-bol! Si quelqu'un a des infos, merci d'avance.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 6

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Monsieur_Tesla le Jeu 20 Déc 2018 - 19:12
Je dois avouer que je ne comprends plus rien ! Être au SMIC (ou pas loin) pour un enseignant bac+5 en début de carrière ... c'est étrange !

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Graisse-Boulons le Jeu 20 Déc 2018 - 19:55
@wilfried12 a écrit:Mais c'est une blague cette réponse.

Non, c'est sérieux.
Les gars nous parlent encore de la retraite calculée sur les six derniers mois, c'est limite s'il ne reprennent pas en coeur avec les journaleux que c'est un "AVANTAAAAAAGE" ! Visiblement, bien trop occupés à être les gentils sur tous les terrains, ils ne voient pas venir la claque que nous allons prendre lorsque la retraite des autres sera calculée avec les primes que nous n'avons pas. Je ne comprend pas comment ils peuvent encore être le syndicat principal chez les profs.
Depuis toujours, ils ne bougent pas de leur posture idéologique. Ils se félicitent d'être si "pûrs", prétendent répandre la justice et l'égalité presque dans le monde entier...Ils oublient juste un détail : les profs. En fait, tant que ça allait pas trop mal pour les profs, ils trouvaient des adeptes car c'est toujours plus facile, plus valorisant et plus agréable d'être "bons". Aujourd'hui, on commence doucement à comprendre qu'on nous prend pour des guignols avec toutes ces grèves "unitaires" car ce n'est pas là que les choses se jouent : c'est FP par FP, en négociant des primes que les autres n'auront pas, épaulés par des syndicats qui demandent ce genre de choses.
J'attend les réponses des autres syndicats...
avatar
nigousse
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par nigousse le Ven 21 Déc 2018 - 8:04
Merci graisse-boulons, c'est ce que je crie dans le désert ( et à chaque représentant syndical que je rencontre, à savoir tous les 4 ans pour les élections pro!!): il faut des syndicats qui ne défendent QUE les profs et UNIQUEMENT les profs comme le font toutes les autres branches de la FP. Et qui doivent réclamer des éléments spécifiques à la particularité de notre métier. Je pense, par exemple, au fait que nous sommes en relation directe et physique avec des humains, ce qui n'est pas le cas de tous les fonctionnaires A. En furetant sur le net on apprend régulièrement que telle branche de la FP a obtenu telle prime... du coup ils se fichent bien du gel du point d'indice. Et dites-vous bien qu'aucun fonctionnaire de catégorie A ne descendra dans la rue contre la réforme des retraites pour nous défendre car les seuls fonctionnaires impactés ce sera nous, les autres A ne perdront rien voire y gagneront en raison de l'importance de leurs primes!! On sera les COCUS de cette réforme, réveillez-vous ZUT!!
menerve
menerve
Prophète

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par menerve le Ven 21 Déc 2018 - 9:54
@Cath a écrit:
@GaliNéo a écrit:Non, arrêtez avec les primes ! Il faut de vraies hausses de salaire !

Mais tu fais exprès de ne pas comprendre, ou bien ?
Il n'y aura pas de dégel du point d(indice (encore moins maintenant) et quand bien même il y en aurait un , il ne nous ramènerait qu'une poignée d'euros. Le différentiel avec les autres catégories de fonctionnaires serait toujours aussi important, notre salaire serait aussi bas ou presque et nous n'aurions plus rien pour négocier.

Les profs doc ne touchent ni isoe, ni primes de pp, ni heures sup.... donc si on augmente les primes et bien comme pour nous il n'existe pas de prime, nous seront encore plus appauvris.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par GaliNéo le Ven 21 Déc 2018 - 10:04
@menerve a écrit:Les profs doc ne touchent ni isoe, ni primes de pp, ni heures sup.... donc si on augmente les primes et bien comme pour nous il n'existe pas de prime, nous seront encore plus appauvris.

A ce rythme, le SMIC nous aura rattrapé d'ici 7 ans ! Les profs-docs, toujours au plus bas ?

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
nigousse
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par nigousse le Ven 21 Déc 2018 - 11:03
Ce n'est pas tout à fait vrai , les profs docs touchent une indemnité de sujétion spéciale qui est a peu près l'équivalent de l'ISOE ( même chose pour les CPE qui ont une indemnité s'apparentant à l'Isoe), elle est moins élevée, c'est vrai ( 760/790 euros par an de mémoire, elle a été revalorisée de 30% ces dernières années, elle était de 500 et quelques avant), il suffit de l'augmenter comme l'ISOE des profs.
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par GaliNéo le Ven 21 Déc 2018 - 11:13
Je ne l'ai jamais touché.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
nigousse
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par nigousse le Ven 21 Déc 2018 - 11:42
Il faut t'en inquiéter alors, cette indemnité ( comme celle des CPE) apparait sur toutes les infos syndicales, ils ne l'ont pas inventé quand même!!
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Balthazaard le Ven 21 Déc 2018 - 11:52
Je trouve que si on commence comme ça...c'est à dire l'égalitarisme par le bas, le gouvernement va être ravi. C'est la politique dont quasiment tout le monde se plaint ici. On supprime des avantages ou on n'en demande pas car ils ne profitent pas à tous. C'est aussi la position syndicale que beaucoup ici dénoncent, toute mesure qui ne va pas dans le sens de la parfaite équité, fût elle par le bas, est mauvaise, donc augmentation du point d'indice pour tous (+3 euros...) et tout le monde est content.
Rassurez vous, dans 10 ans nous aurons tous une indemnité....pour que nos salaires rattrapent le smic et que l'état ne soit pas hors la loi en nous payant en dessous.
Je me fiche de l'équité, je me fiche si moi je ne touche rien , je trouve scandaleux que des gens soient systématiquement short à la fin du mois, j'ai donné il y a un temps...
Pour ceux qui ont la mémoire courte souvenez vous de De Robien avec la suppression de la première chaire "c'est une mesure de justice et d'équité, je suis sur que les enseignant la comprennent et l'approuvent"   (de mémoire), bien sur au collège, on ne la touchait pas, mais à part contenter des aigris, la suppression aurait-elle amélioré la situation des profs de collège?
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par pseudo-intello le Ven 21 Déc 2018 - 12:22
C'est pour ça que les profs de lycée n'ont pas fait grève (enfin, pas beaucoup) contre la réforme du collège et ceux du collège,  rien pour celle du lycée.

Il faut demander pour tout le monde, et si seulement certains obtiennent, on crache pas dans la soupe, on prend note, et on continue de demander pour les autres.

C'est normal de demander le rattrapage du point d'indice, ne serait-ce que parce que quand les collègues entendent qu'il faudrait 18% pour compenser depuis le gel, ça leur parle (alors que sinon, c'est juste que leur traitement n'a pas augmenté entre temps, ils ont bien le sentiment d'une perte de pouvoir d'achat, mais le sentiment reste assez confus).

Il faut des primes, et dégeler le point d'indice (sinon, RDV dans quelques années). .

Équité par le haut. Les fonctionnaires A touchent tel traitement ? Très bien. On veut le même (notez que je comprends que quelqu'un qui bosse de nuit ou les we touche des primes que je ne touche pas, mais il faut que açà reste de l'ordre du raisonnable).


Dernière édition par pseudo-intello le Ven 21 Déc 2018 - 12:31, édité 2 fois
GaliNéo
GaliNéo
Habitué du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par GaliNéo le Ven 21 Déc 2018 - 12:29
"Syndicales", c'est bon j'ai compris, c'est réservé aux certifiés !

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año... veneration
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par pseudo-intello le Ven 21 Déc 2018 - 12:32
On a des contractuels dans notre syndicat.
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Ven 21 Déc 2018 - 17:01
Menerve, Galineo, on parlr birn d'une primr que toucheraient tous les enseignants ! Peu importe comment on l'appellerait, l'important c'est qu'elle soit attribuée à tous les enseignants, y compris les documentalistes.
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Ven 21 Déc 2018 - 17:14
Bernadette Groison (FSU) ce midi sur France Info, en même temps qu'un représentant d'un syndicat d'infirmiers (pas retenu son nom).
Et rebelote tout à l'heure vers 15.30.

Le représentant des infirmiers a parlé de leurs conditions de travail, de la baisse des salaires (2x le smic avant, 1.2 maintenant) etc.
Bernadette Groison a réussi à ne PAS prononcer UNE SEULE FOIS le mot enseignants.
Par contre, elle a bien parlé d'"élargir les luttes" à toutes les fonctions publiques. Mais NOUS, les professeurs, rien, nada.
Ah si, elle a glissé le mot "école" dans une énumération, entre "hôpital" et je ne sais plus quoi.
C'est tout.
New Zealand
New Zealand
Niveau 7

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par New Zealand le Ven 21 Déc 2018 - 17:20
@GaliNéo a écrit:"Syndicales", c'est bon j'ai compris, c'est réservé aux certifiés !

Apparemment non :
http://sgenplus.cfdt.fr/article/enseignant-contractuel-de-nouveaux-droits/

Mais je ne sais pas si ça concerne les professeurs documentalistes.
avatar
nigousse
Niveau 10

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par nigousse le Ven 21 Déc 2018 - 17:41
C'est ce que je ne cesse de dire, nos syndicats doivent NOUS défendre et seulement NOUS enseignants ( documentaliste et CPE bien entendu). En attendant, on continue à ergoter entre nous et la caravane passe! Et bien sûr on applaudira des 2 mains quand comme sous hollande on dégèlera le point d'indice 5 minutes ( 0.6 % de mémoire) et qu'on nous filera 5 euros! Le LP va devenir un champ de ruine avec la magnifique réforme voulue au pas de charge par le chouchou Blanquer, on nous annonce les nouveaux programmes pour février ( ils sont en train de les pondre, ils ont 4 semaines pour le faire vous imaginez le contenu du truc!), on passe à 30 minutes/semaine d'histoire-géo en CAP et 1H/semaine d'HG en bac pro mais ça le LP, le lycée des prolos tout le monde s'en fiche. Alors quand je vois tout le monde se gargariser de grands mots : égalité, citoyenneté bla bla ça me fait bien marrer!!
Contenu sponsorisé

Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique. - Page 6 Empty Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum