Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par VicomteDeValmont le Dim 23 Déc 2018 - 12:53
@Balthazaard a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
@Balthazaard a écrit:Je ne vois pas très bien comment vous imaginez la chose. Celui qui a 100 euros de primes, que ce soit hors ou dans le salaire c'est pareil, pour la retraite cela changeait un peu mais à moins d'un miracle, vous savez bien que cela ne fera plus de différence avec le système par point.

Comment voulez vous réduire le différentiel entre catégories par ce système? A moins de dire votre indice est X a votre échelon, on intègre vos primes il devient X' supérieur à X et soit on ne touche pas aux échelons et tout ceux qui sont au même échelon voient leur indice augmenter, soit on fait  une refonte totale des grilles avec alignement sur les salaires les plus hauts, un chambardement qui ferait passer la moitié de la fonction publique en hors échelle avec des conséquences que j'imagine mal. C'est malheureusement illusoire, on a vu avec le ppcr les limites de triturage des grilles auquel le gouvernement était prêt.
Encore une fois nos avis différent, je ne crois pas, et c'est un peu le sens de ce post (et je dirai pour moi que c'est du domaine de l'expérimental, pas une conviction intellectuelle) à des revendications globales.

Très simplement, quand il y a des transferts "primes-points" comme dans le cadre du PPCR, c'est un transfert forfaitaire: tant de primes (montant en euros) est transformé en points d'indice, peu importe que vous ayez des primes ou non.
Toutes les catégories qui n'avaient pas de primes ont eu une augmentation nette.

Je ne vois rien de simple là dedans si ce n'est un casse tête.
Si tu prends un agrégé 11 eme son indice est 825, tu ajoutes 300 points de transfert de primes, 'indice devient 889 soit celui de la hors échelle A1.

Du coup deux solutions...tu donnes la HEA1 à l'agrégé, ce qui du coup ouvrira la HEC  C ou même D à ceux qui étaient Hors classe. Avec un effet boomerang sur tous les échelons inférieurs, et supérieurs, car je vois mal (avec mauvaise foi sans doute) ceux qui sont hors échelle B, C ...etc ne rien demander . Et bien sur la même chose sur les autres catégories B et C. Du coup tu as une réorganisation totale de la fonction publique avec une hausse générale d'échelons, les premiers n'ayant plus de raison d'être, et un coût, comme pour toute mesure globale faramineux (car même si nos primes sont basses, nous ne serons pas les seuls revalorisés)

Ou alors

Tu laisses l'agrégé au 11 ème et tu décrètes que dorénavant le 11 ème sera à l'indice 889, là encore même si nous sommes ceux qui sont parmi ceux qui ont le moins, il va forcément y avoir un effet de rebond sur toutes les grilles de la fonction publique. Ceux qui avaient, mettons 200 euros de primes  vont voir aussi leur indice augmenter. On retombe dans l'effet global, autant demander une forte revalorisation du point d'indice (que nous n'aurons pas)

Ce que tu dis revient à un genre de ppcr++, déjà que le gouvernement trouve que les miettes du précédent coutent trop cher. Le transfert primes/points du pppcr ne change pas grand chose car il est minime et ne conduit pas à une réorganisation profonde. Si on commence à intégrer des centaines d'euros, on chamboule tout...à moins d'avoir une bourse grande ouverte je ne vois que des difficultés.

Il faut bien sûr que tout le monde ait cette revalorisation indiciaire qu'on soit au début ou à la fin de la grille. Cette solution permettra d'équilibrer le salaire dans le fonction publique en transvasant les primes dans l'indice (et par ricochet, en augmentant forfaitairement l'indice quand les primes sont épuisées par le transfert).
On nous dit que les primes et l'indice seront considérés de la même manière dans la future réforme des retraites donc ça ne change rien de ce point de vue là. Et ça coûte moins cher qu'une revalorisation du point d'indice, qui maintient les écarts de salaires entre les différents corps.
Ca me semble être la solution idéale.
avatar
Cath
Bon génie

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Dim 23 Déc 2018 - 12:57
Je dois être stupide parce que je ne comprends pas ton idée, VdV.
Vu que des primes, on n'en pas pas et que justement on en réclame, des primes juste pour nous.
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par VicomteDeValmont le Dim 23 Déc 2018 - 13:02
@Cath a écrit:Je dois être stupide parce que je ne comprends pas ton idée, VdV.
Vu que des primes, on n'en pas pas et que justement on en réclame, des primes juste pour nous.

C'est pourtant assez simple.

Un transfert "primes-points" c'est un ajout de points dans la grille indiciaire et une soustraction des primes (la ligne "transfert primes-points" sur le bulletin de paye). Ce transfert est forfaitaire, c'est à dire qui si les primes sont épuisées par le transfert, il y a un ajout d'indice sans contrepartie (c'est ce qui s'est passé pour certaines catégories dans le cadre du transfert "primes-points" du PPCR).
Les catégories qui ont des primes importantes n'ont donc aucun gain salarial alors que les catégories qui ont peu de primes ont un gain salarial net.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Balthazaard le Dim 23 Déc 2018 - 13:15
L'ennui c'est que cela touchera toute la part de la fonction publique qui a un niveau de primes inférieures à un seuil donné...sans rien présumer des catégories B et c à laquelle il faudra appliquer la même réforme. Soit elle est minime style ppcr et ça ne change pas grand chose en coûtant pas mal, soit elle est importante et le budget explose. On économisera seulement sur ceux qui seront au dessus du seuil choisi et on comprend bien qu'il ne pourra pas être choisi bien haut...quelques dizaines d'euros.
avatar
Cath
Bon génie

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Cath le Dim 23 Déc 2018 - 14:05
D'accord.
Je pense toutefois comme Balthazaard qu'il faut s'en tenir à une prime "spéciale enseignants", pour les raisons qu'il expose.
avatar
surfaquitaine
Niveau 3

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par surfaquitaine le Dim 23 Déc 2018 - 19:18
Quand on voit la réaction des syndicats à ce sujet, on peut attendre longtemps pour obtenir une réelle revalorisation grâce à leurs revendications.
Paradoxalement, la réforme des retraites qui pointe le bout de son nez pourrait être un détonateur inattendu. Cette réforme, si elle se présente comme indiquée actuellement, aurait pour effet de diminuer drastiquement la pension des enseignants et peut-être bien d'augmenter celle de certaines autres administrations. Si les primes représentent 30% ou 40% de vos revenus, si elles sont intégrées au calcul de la pension, cela peut mécaniquement la faire augmenter même en comptant toute la durée de carrière.
Les autorités savent qu'avec un tel système les enseignants seront les grands perdants, M. Delevoye l'a lui-même concédé dans une interview sur France Inter. A mon sens, si cette réforme passe et que rien n'est fait pour contourner le problème, il y aura des départs massifs chez les enseignants ainsi qu'une chute vraiment brutale du nombre de candidats aux concours.
Même si le but du gouvernement est de contractualiser au maximum, il y a un seuil limite sous lequel l'EN ne pourra plus fonctionner par manque de stabilité structurelle.
Le gouvernement sera alors obligé de faire un effort, en créant peut-être cette fameuse prime que nous réclamons. Ce sera alors le moment ou jamais de réclamer notre dû et de ne pas faire les timorés comme à notre habitude... Le moment où jamais !
En ce qui me concerne, si cette reforme passe sans contrepartie, je partirai sans regret.
Mathador
Mathador
Neoprof expérimenté

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Mathador le Dim 23 Déc 2018 - 19:32
@surfaquitaine a écrit:Même si le but du gouvernement est de contractualiser au maximum, il y a un seuil limite sous lequel l'EN ne pourra plus fonctionner par manque de stabilité structurelle.
Le gouvernement sera alors obligé de faire un effort, […]
Malheureusement je n'en suis pas convaincu: il y a déjà des établissements qui tournent avec pléthore de contractuels (à Mayotte on est autour de 50% sur tout le vice-rectorat, donc il y a de la marge en métropole), et si les difficultés de recrutement s'amplifient ils essaieront sans doute de généraliser des statuts de contractuel améliorés comme cela semble déjà exister en IDF (paye toute l'année pour ceux qui ne refusent jamais de poste, autrement dit des TZR précarisés), qui resteront nettement moins protecteurs que celui de fonctionnaire.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
ddalcatel
Niveau 8

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par ddalcatel le Sam 29 Déc 2018 - 14:49
Voici ce qui nous attend si nous ne réagissons pas...

Aux USA, les démissions de profs montent en flèche
Une crise dont les symptômes rappellent trait pour trait la situation française

http://www.slate.fr/story/171693/etats-unis-demissions-profs-education-nationale?fbclid=IwAR33O97cgd2_pIMICu4gmyeqCezcSFWTCGs9FB-ykjSRzdUoq_UKoEVxza8
Slinky
Slinky
Niveau 10

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Slinky le Sam 29 Déc 2018 - 15:14
@ddalcatel a écrit:Voici ce qui nous attend si nous ne réagissons pas...

Aux USA, les démissions de profs montent en flèche
Une crise dont les symptômes rappellent trait pour trait la situation française

http://www.slate.fr/story/171693/etats-unis-demissions-profs-education-nationale?fbclid=IwAR33O97cgd2_pIMICu4gmyeqCezcSFWTCGs9FB-ykjSRzdUoq_UKoEVxza8

On ne peut pas comparer le système américain à celui qui existe en France. C'est pire aux USA. Environ 8h de cours par jour + clubs.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
ddalcatel
Niveau 8

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par ddalcatel le Sam 29 Déc 2018 - 15:27
On ne peut peut-être pas comparer ces deux systèmes, mais la tendance est la même. Une profession qui n'attire plus personne.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Lizdarcy le Sam 29 Déc 2018 - 15:35
Le taux de chômage non plus n'est pas le même.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Celadon le Sam 29 Déc 2018 - 15:38
@ddalcatel a écrit:On ne peut peut-être pas comparer ces deux systèmes, mais la tendance est la même. Une profession qui n'attire plus personne.
Et qui sert de repoussoir.
HORA
HORA
Niveau 8

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par HORA le Mar 1 Jan 2019 - 12:52
Un petit up pour ce fil, toujours d'actualité, et à faire émerger comme une priorité. Si vous ne l'avez pas encore fait, allez sur les comptes FB et Twitter des Stylos rouges

https://www.facebook.com/groups/273703990161539/

https://twitter.com/stylos_les?lang=fr



Partagez par exemple ce lien pour que la réalité de nos 35% de moins soit connue par le plus de monde possible.

https://www.vousnousils.fr/2013/05/22/salaire-enseignants-inferieurs-de-35-a-celui-d%E2%80%99un-cadre-non-enseignant-de-la-fonction-publique-cour-des-comptes-547901

Et mettons en avant la seule solution pour rattraper notre décrochage salarial : un régime indemnitaire identique à celui des autres fonctionnaires de catégorie A.
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Paleoprof le Mar 1 Jan 2019 - 13:43
Merci HORA, c'est partagé de mon côté avec mes proches. Mais quand je vois que l'article concerne un rapport de 2013 et que depuis, rien n'a été fait pour revaloriser les salaires des enseignants… cela me fait encore davantage souffrir et douter .

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
avatar
surfaquitaine
Niveau 3

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par surfaquitaine le Mar 1 Jan 2019 - 13:56
@HORA : Je l'aurais bien fait depuis longtemps mais je ne suis inscrit ni sur twitter, ni sur FB. En revanche, je vous autorise à copier-coller mon premier message de cette file de discussion que ce soit sur twitter ou facebook.
C'est fou que des enseignants soient aussi butés pour ne pas comprendre le fond du problème et surtout le meilleur moyen pour le résorber.
HORA
HORA
Niveau 8

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par HORA le Mar 1 Jan 2019 - 17:33
@surfaquitaine a écrit:@HORA : Je l'aurais bien fait depuis longtemps mais je ne suis inscrit ni sur twitter, ni sur FB. En revanche, je vous autorise à copier-coller mon premier message de cette file de discussion que ce soit sur twitter ou facebook.
C'est fou que des enseignants soient aussi butés pour ne pas comprendre le fond du problème et surtout le meilleur moyen pour le résorber.

Surfaquitaine, n'hésite pas à t'inscrire, ça prend une minute. Plus on sera nombreux à utiliser des comptes portant cette demande unique car prioritaire (je suis enseignant et je veux être payé comme n'importe quel autre fonctionnaire de catégorie A en France et pas 35% de moins, il faut donc une augmentation de salaire d'au moins 53% (utilisons nos compétences en mathématiques Razz ), il faut pour cela augmenter le régime indemnitaire des enseignants) et plus on aura de chances que ça prenne.
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Paleoprof le Mar 1 Jan 2019 - 20:55
Je ne suis pas en accord avec toutes les revendications de ce site, mais visiblement perdre une journée de salaire en faisant gréve ne me rend pas visible pour autant. Alors je suis prête à utiliser ce moyen. Je n'ai pas d'adresse Facedebouc et je m'y refuse, mais entre Noël et Nouvel An, j'ai pu demander à tous mes proches qui en ont une, d'adhérer au groupe. J'invite tous les enseignants à faire de même et à rameuter leurs proches et connaissances. Seul l'effet masse peut éventuellement nous rendre visibles et c'est un prérequis pour pouvoir exposer nos demandes (ça ne garantit pas le succès ni ne rend toutes les demandes cohérentes, mais à l'heure actuelle, c'est ça ou rien).

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Celadon le Mar 1 Jan 2019 - 20:58
Euh... Paleo, se rendre visible pour revendiquer sottement, tu trouves que ça vaut le coup ?
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Paleoprof le Mar 1 Jan 2019 - 21:28
Ben quand je fais grève ça ne sert à rien et je perds de l'argent. Se rendre visible est un prérequis, je suis prête à aider à faire masse. Oui, je reconnais faire feu de tout bois, avec désespoir. Mais pas au point non plus de sacrifier mon rejet de Facedebouc. Tu as peut-être raison, Celadon, je perds toute logique quand je vois ma fiche de paie ( T2 à 46 ans en RP, avec le crédit immo qui va avec, et la volonté farouche de contribuer à une exacte moitié à tous les frais du foyer, ce n'est pas du luxe).....

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
avatar
Bouboule
Sage

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Bouboule le Mer 2 Jan 2019 - 10:36
@Paleoprof a écrit:Ben quand je fais grève ça ne sert à rien et je perds de l'argent. Se rendre visible est un prérequis,  je suis prête à aider à faire masse. Oui, je reconnais faire feu de tout bois, avec désespoir.  Mais pas au point non plus de sacrifier mon rejet de Facedebouc. Tu as peut-être raison, Celadon, je perds toute logique quand je vois ma fiche de paie ( T2 à 46 ans en RP,  avec le crédit immo qui va avec, et la volonté  farouche de contribuer à une exacte moitié à tous les frais du foyer, ce n'est pas du luxe).....

Se rendre visible sans se faire mal au porte-feuille et en laissant les autres faire le travail de communication (CDE, élèves, parents), c'est par exemple annuler le bac blanc car il faut bien préparer la réforme (2nde et 1ère, nouveaux programmes, formation) et que ce travail imposé n'est pas payé en plus.
Cela enclenche des questions des élèves, à qui on explique la partie "invisible" du travail, etc...
VinZT
VinZT
Expert spécialisé

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par VinZT le Jeu 3 Jan 2019 - 21:57
Sur le site du Figaro (oui, oui) :



Et pour une fois, la majeure partie des commentaires est bienveillante à notre égard.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Phocea
Phocea
Niveau 4

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Phocea le Jeu 3 Jan 2019 - 22:00
je vais voter de suite
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Dame Tartine le Jeu 3 Jan 2019 - 22:10
@VinZT a écrit:Sur le site du Figaro (oui, oui) :



Et pour une fois, la majeure partie des commentaires est bienveillante à notre égard.
Oh la vache !!! C'est pas Dieu possible !

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Balthazaard le Jeu 3 Jan 2019 - 22:11
Ah..Ah!...Ah!...bien joué mais ça ne prend pas!
Phocea
Phocea
Niveau 4

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Phocea le Jeu 3 Jan 2019 - 22:19
Il faut absolument renverser la tendance et commenter sur le figaro comme le font déjà certains collègues et moi même

Phocea
Phocea
Niveau 4

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Phocea le Jeu 3 Jan 2019 - 22:20
@Balthazaard a écrit:Ah..Ah!...Ah!...bien joué mais ça ne prend pas!

Pourquoi ????
Contenu sponsorisé

Re: Revalorisation conséquente des enseignants : primes, la seule solution non utopique.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum