Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bouboule
Sage

Re: La place des maths dans la réforme

par Bouboule le Mer 19 Déc 2018 - 17:36
@Balthazaard a écrit:
@Will.T a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Will.T a écrit:
Je doit être fatigué, je n'ai rien compris à ce message.

Je ne vous cache pas que j'en pense autant du votre qui a suscité ma réponse, je suis peu porté sur les jeux combinatoires...

Pour faire plus simple, j'ai du mal à comprendre qu'on juge nécessaire que des élèves de filières technos (en STI2D à STMG) aient besoin d'un tronc commun de math et pas ceux de filière générale. Et donc, que l'on appelle filière "générale" une filière où l'on pourra ne faire que des humanités et à peine 2h de sciences.

J'envisage mal un technicien ou un comptable être ignorant en maths, il me semble qu'il y a beaucoup d'écrivains, d'historiens ou même de philosophes estimables qui n'ont jamais dépassé un niveau simplement élémentaire (ie les quatre opérations + la règle de trois) en maths et à qui l'humanité peut néanmoins être redevable. Quant à l'intitulé des filières, on peut toujours discuter sur le sexe des anges mais ce sera sans moi.

Je crois aussi que la filière S (et ce qui la remplacera) peinant trop à livrer assez d'étudiants, on va essayer de compenser via les filières STI2D et STI, d'abord en leur laissant des maths (faites en partie par un physicien ?) condition pour leur laisser des places utilisables dans les IUT/BTS à valeur ajoutée certaine.
avatar
Bouboule
Sage

Re: La place des maths dans la réforme

par Bouboule le Mer 19 Déc 2018 - 17:38


@Bouboule a écrit:
@Mathador a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Fatras a écrit:Une solution simple aurait été de faire ce qui existe déjà dans d'autres pays/cursus :
Mettre quelques matières avec plusieurs niveaux : standard ou élevé...Avec un nombre d'heure adapté 3 h pour le standard et 5h pour le élevé

Plus ou moins la proposition du rapport Mathiot en somme : majeures/mineures.

Pas forcément, ça rejoint aussi la proposition de Viviane Micaud: standard ou élevé (ou ras-les-pâquerettes dans certains cas) en maths et en français + choix d'une spécialité.

Oui, d'accord, bon, la forme diffère mais c'est le même fond, on différencie.

La différence que je vois, c'est qu'augmenter le niveau de maths ne diminue pas (et même, augmente) la variété des autres choix possibles, alors que dans la réforme actuelle prendre les maths résulte en une spécialité de moins hors maths-français.[/quote]

Le prof de math est désormais trop rare pour le gaspiller ou alors accepte que je fasse des "maths pour les nuls" ;-)
kioupsPBT
kioupsPBT
Habitué du forum

Re: La place des maths dans la réforme

par kioupsPBT le Mer 19 Déc 2018 - 17:44
Je ne sais pas ce qu'il en est chez vous, mais on nous incite fortement à se former pour l'enseignement des SNT en seconde. Le sparadrap sur la jambe de bois pour compenser les heures postes perdues...
avatar
Bouboule
Sage

Re: La place des maths dans la réforme

par Bouboule le Mer 19 Déc 2018 - 17:47
@kioupsPBT a écrit:Je ne sais pas ce qu'il en est chez vous, mais on nous incite fortement à se former pour l'enseignement des SNT en seconde. Le sparadrap sur la jambe de bois pour compenser les heures postes perdues...

On va nous proposer une formation, les physiciens semblent plus réceptifs que les matheux car on est plus juste a priori question postes.
kioupsPBT
kioupsPBT
Habitué du forum

Re: La place des maths dans la réforme

par kioupsPBT le Mer 19 Déc 2018 - 17:52
Chez nous, je ne crois même pas que la question a été posée aux profs de SP ! Les profs de SI, STMG et maths donc... en sachant que nous n'aurons pas la spécialité Numérique en 1ère.
avatar
Bouboule
Sage

Re: La place des maths dans la réforme

par Bouboule le Mer 19 Déc 2018 - 17:56
On n'a pas de SI et on aura NSI, ceci explique peut-être cela.
Contenu sponsorisé

Re: La place des maths dans la réforme

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum