Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Amaliah le Lun 7 Jan 2019 - 21:15
Je viens de finir Mille Soleils splendides de Khaled Hosseini pour le défi "titre qui comporte un élément météo" : un récit centré sur deux figures féminines dont le romanesque de certains ressorts ne peut masquer la tragédie que connaît l'Afghanistan depuis des décennies. J'ai préféré La Perle et la coquille lu l'an dernier, j'avais été davantage emportée par l'histoire.
Siggy
Siggy
Niveau 10

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Siggy le Lun 7 Jan 2019 - 22:53
Défi 46: évoque l'immigration. La traversée de Tixier.
Jeune africain, Sam voyage à bord d'un bateau de migrants: destination l'Europe.
C'est un court roman, accessible à des collégiens. C'est une histoire forte car, les personnages ont beau être fictifs, on est en plein dans la réalité , c'est ce qui se passe là, aujourd'hui dans notre monde, notre société. Franchement c'est un roman poignant.
Outre le sujet du livre, j'ai également aimé la narration: on a des souvenirs de la vie passée de Sam, ses rencontres, le point de vue du narrateur change suivant les chapitres. Et quelle fin!
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Mar 8 Jan 2019 - 5:16
@liskaya a écrit:
@Aphrodissia a écrit:

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 437980826
Je plaisantais un peu, @Escargot géant, parce que, comme tu le relèves, il y a deux façons de comprendre "roman grec": soit le genre littéraire antique, soit tout simplement un roman écrit par un Grec, et je me doutais bien que c'était la deuxième proposition qui t'intéressait. Pour ma part, j'en ai lu des extraits seulement mais ce n'est pas très long (150 pages environ): c'est plein de rebondissements.
Daphnis et Chloé a ussi été adapté en opéra: il peut convenir pour le défi 39
Ah, pour le défi 39 : "Un livre qui a par la suite été adapté en comédie musicale", l'opéra convient ? Ça élargit pas mal...
J'ai un doute en te lisant: quand on en a parlé dans le fil "suggestions", on avait évoqué la possibilité d'étendre à l'opéra et au ballet et je l'ai gardée en tête; c'est vrai que cela n'apparait pas sur la liste; je ne sais plus, du coup.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Tremere
Tremere
Niveau 9

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Tremere le Mar 8 Jan 2019 - 17:01
@Siggy a écrit:Défi 46: évoque l'immigration.  La traversée de Tixier.
Jeune africain,  Sam voyage à bord d'un bateau de migrants: destination l'Europe.
C'est un court roman, accessible à des collégiens. C'est une histoire forte car, les personnages ont beau être fictifs, on est en plein dans la réalité , c'est ce qui se passe là, aujourd'hui dans notre monde, notre société.  Franchement c'est un roman poignant.
Outre le sujet du livre, j'ai également aimé la narration: on a des souvenirs de la vie passée de Sam, ses rencontres, le point de vue du narrateur change suivant les chapitres. Et quelle fin!

Je ne connais pas ce livre, mais je trouve que cet auteur fait de la littérature jeunesse qui n'est pas trop mal écrite. Merci, je garde le titre pour une proposition d'achat au CDI.
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mar 8 Jan 2019 - 18:37
@Siggy a écrit:Défi 46: évoque l'immigration.  La traversée de Tixier.
Jeune africain,  Sam voyage à bord d'un bateau de migrants: destination l'Europe.
C'est un court roman, accessible à des collégiens. C'est une histoire forte car, les personnages ont beau être fictifs, on est en plein dans la réalité , c'est ce qui se passe là, aujourd'hui dans notre monde, notre société.  Franchement c'est un roman poignant.
Outre le sujet du livre, j'ai également aimé la narration: on a des souvenirs de la vie passée de Sam, ses rencontres, le point de vue du narrateur change suivant les chapitres. Et quelle fin!

Même lecture et plus ou moins même appréciation (je n'irais pas jusqu'à le trouver poignant mais il est bien écrit et intéressant). En plus du défi 46, il rentre dans le 22 (franchissement d'une frontière), le 9 (car il est sur la liste du défi Babelio) et le 7 (l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre chronologique). Je vais d'ailleurs le compter pour ce défi-là et basculer Le discours de Fabrice Caro pour le 50 (Masque(s)) puisqu'il est beaucoup question dans ce dernier des apparences qu’on donne et de ce que l’on pense mais ne dit pas.
Ryuzaki
Ryuzaki
Niveau 8

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Ryuzaki le Mar 8 Jan 2019 - 19:01
@Sphinx a écrit:
@Ryuzaki a écrit:
Pour le défi 23 (enfers), la bande dessinée Sandman de Neil Gaiman, dans laquelle une partie de l'intrigue se déroule en enfer.

Ah tiens, merci pour l'info, ça fait un bout de temps que ça me fait de l'oeil (j'aime beaucoup Gaiman). Mais j'espère qu'il ne faut pas se farcir les je ne sais combien de volumes de la série avant d'arriver en enfer ? Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 437980826
Non, j'ai lu les 3 premiers volumes (aux éditions Urban Comics), l'enfer apparaît dans les volumes 1 et 2.
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Mar 8 Jan 2019 - 19:26
OK merci Smile

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Livre11
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Mar 8 Jan 2019 - 19:31
42. Un livre d'un auteur sur lequel on a des a priori.Je viens de terminer Un Crime, de Bernanos, auteur sur lequel quelques uns de mes a priori sont en effet tombés!

C'est un genre de polar assez atypique dans l’œuvre de Bernanos, un peu embrouillé par moments, mais ça se lit bien et il y a une galerie de portraits vraiment réussie! On sent bien que le côté "polar" n'est pas vraiment ce qui intéresse le plus l'auteur mais j'ai bien aimé quand même.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mer 9 Jan 2019 - 16:14
Pour le défi 35 (un livre qui commence par une mort) et pour le 38 (le titre contient une apostrophe) : L’instinct de vie de Patrick Pelloux (2017).
  Témoignage qui commence par le rappel des assassinats de ses amis commis à Charlie Hebdo, attentat auquel l'urgentiste a échappé mais sur les lieux duquel il a été appelé avec le SAMU, ce livre se veut une aide à la reconstruction pour d’autres victimes. L’auteur raconte son difficile parcours pour surmonter le traumatisme et l’éclaire de savoirs médicaux, il donne des conseils à ceux qui ont subi une telle violence et à leurs proches. C’est un peu maladroit ou répétitif parfois, mais c’est intéressant et touchant aussi.


Dernière édition par miss sophie le Mer 9 Jan 2019 - 19:46, édité 1 fois
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Mer 9 Jan 2019 - 16:52
Je viens de finir:
36. Un livre qui rompt le 4ème mur: Au revoir là haut, de Pierre Lemaître (en audio)
Vraiment très belle lecture faite par l'auteur...Et les apartés avec le lecteur n'en sont que plus sensibles!
Comme en plus je n'avais pas vu le film j'ai d'autant plus apprécié sa découverte.
Est-ce que Couleurs de l'incendie vaut le coup?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mer 9 Jan 2019 - 19:47
Je rattrape mon manque de lecture des vacances... Smile

Pour le défi 15 (un livre évoquant un des cinq sens) et aussi pour le 35 (commence par une mort) : Le dessin de Marc-Antoine Mathieu (2001), bande dessinée.
A la mort de son ami Edouard, Emile choisit en héritage un dessin de son appartement. Mais à le scruter de près, celui-ci recèle bien des secrets… Comme toujours chez Marc-Antoine Mathieu, une œuvre pleine de mystère et de philosophie, d’interrogations sur l’art et sur la vie, envoûtante, riche. Je ne suis pas objective, je suis fan !
Mara-jade
Mara-jade
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Mara-jade le Mer 9 Jan 2019 - 20:25
J’ai lu mon premier livre pour le défi ! Il s’agit des Aventures de Hucckleberry Finn de Mark Twain (traduction de Bernard Hœpffner, excellente apparemment, si je me fie aux avis et à ma propre lecture). Alors, cette lecture correspond au défi 4 (un livre qui évoque l’esclavage), mais cela peut correspondre aussi aux défis 3 (un classique de la littérature américaine), 6 (un livre d’un auteur publié en Pléiade), 24 (prénom masculin), 25 (un classique du XIXe siècle), 26 (un livre dont le narrateur est peu fiable), 36 (4e mur) et même 39 (comédie musicale) !

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Aventu11

J’ai lu la version intégrale aux éditions Tristam, qui propose une version plus que complète puisque le traducteur a incorporé des textes du manuscrit, qui avaient été enlevés dans d’autres éditions. Voici la quatrième de couverture :

Huck Finn, le camarade vagabond de Tom Sawyer, est retenu prisonnier par son père ivrogne dans une cabane au fond des bois. Il s'échappe, se réfugie sur l'île Jackson, où il retrouve Jim, l'esclave en fuite de miss Watson. Avides d'aventures et de liberté, tous deux commencent à descendre le Mississippi sur un radeau. Mais à chaque étape du voyage, toutes sortes d'événements surviennent qui obligeront Huck à prendre de graves décisions...

Sa découverte, en Jim, d'un homme semblable à lui marque une date dans l'éveil de la conscience anti-raciste aux États-Unis.

Mark Twain (1835-1910) est l'un des auteurs les plus importants de toute la littérature américaine. Pionnier d'une écriture "spontanée", il a introduit le langage parlé dans l'écrit. Comme l'a dit Ernest Hemingway : "Avant, il n'y avait rien. Depuis, on n'a rien fait d'aussi bien."

Son chef-d'œuvre, Aventures de Huckleberry Finn, a été classé par le magazine Time (au terme d'une enquête menée auprès de 125 auteurs anglo-saxons contemporains) parmi les " cinq plus grands romans de l'histoire ". Le plus souvent disponible dans des adaptations, tronquées, indifférentes à sa qualité d'œuvre littéraire, Huckleberry Finn n'avait pas encore bénéficié en français d'une traduction qui rende justice à la saveur et à l'énergie incomparables du texte original. La version intégrale - augmentée de deux longs passages inédits - qu'en offre Bernard Hœpffner procurera à toutes les générations de lecteurs le sentiment d'un livre neuf, jamais lu sous cette forme.

Alors, c’est un vrai chef-d’œuvre à mon sens : l’écriture est incroyable, pleine d’humour, et nous suivons Huck Finn avec plaisir, d’autant plus qu’on sent que le personnage évolue au fil des pages, grâce à l’esclave Jim et toutes ses rencontres. On ressent de plus en plus de sympathie pour ce petit bonhomme qui ne sait franchement pas mentir. Par contre, même si j'ai beaucoup aimé le style, j’ai trouvé que les personnages parlaient de façon un peu uniforme, à cause des dialectes qui n’ont pas pu être traduits je pense, et aussi peut-être tout simplement parce que c’est Finn qui raconte et retranscrit donc tout à sa façon (ce n’est peut-être qu’une fausse impression de ma part). C’est aussi l’histoire de Jim l’esclave, vraiment attachant lui aussi. Par contre, je n’ai pas beaucoup aimé Tom Sawyer dans ce roman. Il intervient à la fin de l’histoire et il est resté très immature comparé à Finn. C’est bien sûr le but, de les opposer pour mieux marquer l’évolution de Huckkleberry, mais toute l’ « épopée », même comique, autour de Jim m’a mise mal à l’aise. Ce doit être aussi parce que je n’ai pas lu Tom Sawyer et que, du coup, je suis moins attachée au personnage, qui m’a bien agacée. Cela s’améliore ensuite pour redevenir simplement génial.

Et un extrait (ce n'est pas un spoiler, c'est juste pour prendre moins de place) :

Extrait:
Dans la grotte, on a étalé les couvertures pour faire un tapis et c’est là qu’on a dîné. On a rangé toutes les affaires à portée de main à l’arrière de la grotte. Assez vite, ça s’est assombri et il y a eu du tonnerre et des éclairs ; c’est donc que les oiseaux avaient raison. Il s’est mis tout de suite à pleuvoir et, en plus, ça tombait comme vache qui pisse, et j’avais jamais vu le vent souffler comme ça. C’était un véritable orage d’été. Ça devenait tellement sombre que dehors, on aurait dit que c’était bleu-noir, et très beau ; et la pluie s’abattait, tellement épaisse que les arbres proches devenaient flous et comme vaporeux ; et puis arrivait une bourrasque qui faisait plier les arbres et montrait le dessous pâle des feuilles ; et puis arrivait une rafale monstre qui faisait gesticuler les branches des arbres comme si c’étaient des bras en furie ; et ensuite, quand c’était plus ou moins le plus bleu et le plus noir – pcht ! aussi clair que la gloire, on apercevait un peu la cime des arbres qui ployaient, tout là-bas dans la tempête, des centaines de mètres plus loin que ce qu’on voyait avant ; sombre comme le péché une seconde plus tard, et on entendait le tonnerre claquer dans un fracas terrible et puis gronder, maugréer, dégringoler vers le dessous du monde, comme des tonneaux vides dans un escalier, quand l’escalier est long et qu’ils sautent depuis tout en haut, vous savez.
« Jim, on est bien ici, que je lui dis. Y a pas un autre endroit où je voudrais être. Passe-moi un autre morceau de poisson et un peu de galette de maïs chaude. »
« C’est que t’aurais pas été ici si Jim il avait pas été là. T’aurais été là-bas dans les bois et t’aurais dîné d’un bol d’ai’, et en plus, tu t’aurais noyé presque, ça c’est vrai, mon tréso’. Les poulets, y savent quand il va pleuvoi’, et c’est pareil pour les oiseaux, gamin. » (pp. 77-78 ; chapitre 9)
LM
LM
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par LM le Jeu 10 Jan 2019 - 8:26
Je viens de lire La Porte des Enfers de Laurent Gaudé, je connaissais d'autres titres mais pas celui-ci. J'ai beaucoup aimé l'histoire: à Naples, Matteo et Giuliana vont perdre Pippo leur petit garçon au cours d'une fusillade en pleine rue. Impossible pour le couple de surmonter cette perte...Un soir, Matteo va rencontrer différents personnages qui laissent entendre qu'il existe une porte permettant de descendre aux Enfers. Enfermé dans sa douleur et celle de sa femme, Matteo a envie d'y croire...

J'ai beaucoup aimé le thème du deuil mélangé aux mythes célèbres, j'adore cet auteur et son écriture. hearts

Ce roman peut correspondre à plusieurs défis: 23 (qui évoque les Enfers), 35 (qui commence par une mort), 22 (franchissement d'une frontière...), 7 (pas raconté dans l'ordre chronologique).
Issonoukwa
Issonoukwa
Niveau 3

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Issonoukwa le Ven 11 Jan 2019 - 18:16
Bonjour! Je vous rejoins pour le défi!

35. Un livre qui commence par une mort.
Brit Bennett, Le cœur battant de nos mères (Je préfère le titre anglais, plus sobre : Mothers)
Nadia, californienne de 17 ans, doit faire face au suicide de sa mère, et à une grossesse non désirée.
Avec un chœur de vieilles femmes de l'église évangélique, à la grecque.

C'est un premier roman que j'ai trouvé pas mal, avec un bon rythme, même si j'ai toujours eu un léger soupçon, tout le long, me demandant si ça ne serait pas un peu Pro-Life. Mais je pense que ce malaise est voulu .
Issonoukwa
Issonoukwa
Niveau 3

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Issonoukwa le Ven 11 Jan 2019 - 18:44
Et le deuxième livre que je viens de finir.

24. Un livre dont le titre comporte un prénom féminin ou un prénom masculin.
Floire et Blancheflor, Robert d'Orbigny

Best-seller du XIIe siècle, avec une trame qui n'est pas sans rappeler les romans grecs (deux jeunes gens parfaits en tout s'aiment, mais la fille se fait enlever, série de péripéties) mais serait inspiré des Mille et une nuits. Lu en version bilingue (Champion Classiques, très bonne édition selon moi).
liskaya
liskaya
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par liskaya le Sam 12 Jan 2019 - 8:16
Pas de lectures inoubliables (lectures boulot), mais je coche consciencieusement mes petites cases  Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 267639959
défi 14 (avec un animal sur la couverture) : Le collier rouge, de Rufin (avec un chien sur la couverture). J'ai plutôt bien aimé, mais je ne suis pas du tout sûre que ceux de mes 3e qui auront choisi ce livre partageront mon avis... 
défi 37 (dont l'histoire se déroule avant la naissance de l'auteur) : Le diable et son valet, d'A. Horowtiz. L'intrigue se déroule à la fin du XVIe siècle. Chouette petit bouquin jeunesse, lu pour mes 5e. Une intrigue assez enlevée, dans le milieu du théâtre à Londres. Ça devrait leur plaire !
Babarette
Babarette
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Babarette le Sam 12 Jan 2019 - 10:04
J'ai terminé Les Naufragés de l'autocar, de Steinbeck, pour le défi 3. C'est un beau roman, où la violence est latente. Néanmoins, ça n'a pas la puissance des Raisins de la colère, donc je suis un peu déçue. Cela reste du Steinbeck, donc c'est beau et désespérant, une peinture de l'âme humaine.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
nicole 86
nicole 86
Niveau 10

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par nicole 86 le Sam 12 Jan 2019 - 11:23
Pour le  défi 29 Fidèle, infidèle : La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Le monologue d'un vieil homme qui a choisi de rester fidèle à sa terre, aux traditions ancestrales, à son épouse stérile qui ne peut plus aimer depuis une opération ratée,à son idéal d'une société solidaire, à son goût pour le travail fait-main. Il a choisi de ne pas répondre à son seul amour, Helga, qui lui demandait de la rejoindre dans la grande ville. Une réflexion profonde sur ce qu'est la fidélité à soi-même et sur notre duplicité : faire le mal qu'on ne veut pas et ne pas faire le bien qu'on veut. Un livre court (130 pages) écrit dans une langue fort belle aux images parfois surprenantes voire crues où l'auteur fait parfois référence à la littérature classique de son pays et où il insère de courts poèmes traditionnels. Il s'agit d'un premier roman qui m'a parfois déstabilisée mais surtout profondément touchée, une très belle découverte.

Ce livre convient aussi pour les défis  15 (le sens du toucher est important), 16 (le péché d'adultère), 24 (prénom féminin), 31 (pays nordique), 35 (commence par une mort), voire 5 (livre poétique) . Bref, de multiples raisons de lire  ce roman qui a eu un immense succès dans les pays nordiques.


Dernière édition par nicole 86 le Sam 12 Jan 2019 - 12:12, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Jenny le Sam 12 Jan 2019 - 11:54
Nicole, je l’ai déjà regardé en librairie, ton résumé me donne envie de le lire.
nicole 86
nicole 86
Niveau 10

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par nicole 86 le Sam 12 Jan 2019 - 13:12
Jenny, je suis curieuse de savoir comment tu réagiras à cette lecture.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa le Sam 12 Jan 2019 - 18:53
Malgré mes bonnes résolutions, je suis déjà en retard dans mes compte-rendus ...
- Pour le défi n°7 (Un livre dont l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre chronologique), j'ai lu "Comme une image", le dernier J. Ferrari. Antonia, photographe indépendante, vient de terminer les prises de vue d'un mariage. Elle passe la soirée avec un ancien ami, puis rentre dans le petit village de sa famille, dans le sud de la Corse. Elle rate un virage et se tue. C'est son oncle et parrain qui célèbre sa messe d'enterrement et il se souvient de cette étrange nièce ... Ce roman est construit comme une sorte de puzzle, on revoit différents petits morceaux de l'existence d'Antonia : ses sorties entre ados avec ses copains, futurs exécutants du parti nationaliste corse, et ses copines, futurs femmes de nationalistes, sa découverte de la photographie et ses interrogations sur son rôle, sa fugue en Yougoslavie pour y photographier cette drôle de guerre ... Un roman à la lecture agréable, qui permet une instructive plongée dans l'univers nationaliste (qui en prend pour son grade) et un bel hommage à la photographie. Personnellement, j'ai préféré "Le sermon sur la chute de Rome", mais je ne regrette cependant pas ma lecture.
- Pour le défi n°5 (Un livre poétique), j'ai lu "Imaginer le pluie" de S. Pajares. Et c'est typiquement tout ce que j'aime avec ce défi: j'ai pris ce livre à la médiathèque sur deux éléments : il répondait à l'item sur la météo et était édité chez Actes Sud, maison que j'adore. Et bien bonne pioche ! C'est d'une beauté ! Il s'agit de l'histoire de Ionah. Au début, c'est un petit garçon qui vit dans un petit coin de désert avec Mère, qui a fui une grande catastrophe. Mère est dure mais amante et apprend à Ionah tout ce qu'il doit savoir, non pour vivre, car on ne vit pas dans le désert, mais pour survivre. Elle lui apprend aussi la vie d'avant. Et Ionah engrange les leçons et les mots de Mère, qu'il ne peut qu'imaginer et se répète pour ne pas les perdre, car ils sont son trésor. Mais un jour Mère meurt. Ionah est un jeune homme et il se dit qu'il est peut-être temps de rejoindre les autres hommes. Alors qu'il est en route, il trouve un homme inanimé et mal en point et choisit de revenir dans son coin de désert, où il y a le puits, l'appentis et le petit potager pour survivre et sauver l'inconnu. Shui reprend des forces, devant l'ami de Ionah, lui parle de sa mission : transmettre des documents sur la vérité quant à ce qui s'est passé de l'autre côté du désert. Il les confie à Ionah et lui permet d'écrire au dos les mots de Mère, que Ionah veut pouvoir conserver toujours. Quand Shui meurt, Ionah décide de repartir pour de bon ... Un roman magnifique, un combat terrible pour la survie, la découverte des hommes, du confort vont transformer Ionah, qui pourtant reste fidèle aux enseignements de Mère. Une très belle histoire, seule la fin m'a un peu déçue : j'aurais aimé une cinquantaine de pages de plus ! Ce roman peut correspondre aux défis n°5, 17 (météo) et évidemment 33 (désert).
- Pour le défi n°50 (Masque(s)), j'ai lu "Le Guetteur" de C. Boltanski et c'est assez étrange, je ne sais pas trop quoi en penser ... L'auteur, à la mort de sa mère, vide son appartement et retrouve des carnets, notes et autres qui montrent clairement que sa mère était une spécialiste de l'incipit de roman ... Il découvre aussi sa vie cloîtrée chez elle, sa paranoïa, l'embauche d'un détective : pour quoi faire ? Il décide d'essayer d'en savoir plus et de mener l'enquête. On se perd un peu dans ce personnage très riche : la mère est tour à tour mère présente mais toujours en retrait, plongée dans ses livres, dans son monde (lequel ?), mère femme active et business woman accomplie, jeune femme militante pro-FLN pendant la guerre d'Algérie. Est-ce qu'elle aurait accompli quelque chose pendant cette période qui l'aurait marquée à vie, au point de se méfier ,de se terrer loin du monde ? Est-elle ce guetteur, qui suit les hommes à abattre avant de passer le témoin au tueur ? J'ai bien aimé, parfois j'ai trouvé cela un peu long, mais j'ai surtout l'impression qu'il faut un peu de temps, une fois le livre refermé, pour que tout se mette en place. Un peu déconcertant, mais intéressant.
Pour la suite, j'ai fait une razzia au CDI et j'hésite ...
Jenny
Jenny
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Jenny le Sam 12 Jan 2019 - 19:17
@nicole 86 a écrit:Jenny, je suis curieuse de savoir comment tu réagiras à cette lecture.

Acheté tout à l’heure, ma libraire m’a dit que c’etait magnifique (et qu’il faudrait qu’elle le conseille plus). J’ai aussi pris Les douze tribus d’Hattie lu par Frisouille l’an dernier.
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Dim 13 Jan 2019 - 11:36
Pour le défi 40, un polar d'Europe du sud (c'est même un polar italien) : Le chuchoteur de Donato Carrisi (2009), qui convient aussi aux défis 7 (l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre chronologique) et 23 (livre qui évoque les enfers).
Cinq fillettes enlevées, six bras gauches retrouvés enterrés. Pour les policiers, guidés par un criminologue et une experte en enlèvements d’enfants, c’est une course contre la montre pour identifier le tueur en série et sa sixième victime car elle serait encore vivante, elle… Un thriller qu’on ne lâche pas, très noir. J'ai beaucoup aimé.

Pour le 46 (un livre qui évoque l'é- ou l'im-migration), je vais en avoir plusieurs à commenter régulièrement car je cherche des livres sur le sujet à conseiller à mes élèves de 4e. Après La traversée de Tixier, je viens donc de lire Un cargo pour Berlin de Fred Paronuzzi (2011), qui rentre aussi dans les défis 7 (l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre chronologique) et 22 (livre évoquant le franchissement d'une frontière réelle ou symbolique).
Pour fuir sa famille, Nour, travestie en Youness, part avec Tariq qui ne rêve que de l’Allemagne. Cachés dans un camion, ils vont passer de l’Algérie au Maroc avec l’espoir, là-bas, de s’embarquer pour l’Europe… Le roman alterne les chapitres narrant le voyage de Youness et ceux racontant ce qui a poussé Nour à partir. Un roman jeunesse simple mais sensible, qui n’occulte pas la réalité des risques pris par les migrants.

Babarette
Babarette
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Babarette le Dim 13 Jan 2019 - 11:56
Pour le défi 4: Utopia XXI, d'Aymeric Caron. Cet essai journalistique évoque l'esclavage moderne et celui des animaux. C'est assez intéressant et bien documenté. Caron parle de l'élevage et de la souffrance animale, de l'impact écologique que cela a, de l'utilisation des animaux à des fins de production et e productivité. Il écrit aussi sur l'économie, sur le fait que les grandes fortunes se font sur le dos des travailleurs, en particulier des travailleurs pauvres. Emmanuel Macron en prend pour son grade. C'est un livre intéressant, avec lequel on peut ne pas être d'accord, mais on ne peut pas lui reprocher d'être sans arguments et sans sources. Dommage, il manque la beauté de la langue, mais Caron est journaliste, pas poète (quoique les deux ne soient pas incompatibles^^).

Pour le défi 5: Oeuvres complètes de Louise Labé. De magnifiques poèmes, trop souvent oubliés. Une lecture brève, mais intense. Cela fait du bien de relire de la poésie,!

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Dim 13 Jan 2019 - 12:37
J'ai traité les Sonnets de Louise Labé l'an dernier avec mes première , c'était très chouette! (j'espère ne pas être Hors sujet!)

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Frisouille le Dim 13 Jan 2019 - 13:15
Défi 46, Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka.
J'ai beaucoup aimé ce choeur de voix féminines narrant le grand voyage depuis le Japon vers les USA, la rencontre avec l'époux accepté seulement parce qu'il représente un ailleurs, une vie meilleure peut-être,  l'abnégation avec laquelle ces femmes se sont fondues dans leurs rôles de femmes, mères et travailleuses dans leur nouveau pays, prises dans les aléas de la grande Histoire. 

Jenny, j'espère que tu prendras plaisir à la lecture d'Hattie. Smile
Contenu sponsorisé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 8 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum