Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Frisouille
Enchanteur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Frisouille le Dim 13 Jan 2019 - 13:15
Défi 46, Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka.
J'ai beaucoup aimé ce choeur de voix féminines narrant le grand voyage depuis le Japon vers les USA, la rencontre avec l'époux accepté seulement parce qu'il représente un ailleurs, une vie meilleure peut-être,  l'abnégation avec laquelle ces femmes se sont fondues dans leurs rôles de femmes, mères et travailleuses dans leur nouveau pays, prises dans les aléas de la grande Histoire. 

Jenny, j'espère que tu prendras plaisir à la lecture d'Hattie. Smile
Jenny
Jenny
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Jenny le Dim 13 Jan 2019 - 13:32
Merci Smile Je vous dirai ça quand j'aurais avancé un peu dans le défi, ma PAL explose. Wink
Je crois que Certaines n'avaient jamais vu la mer traîne quelque part dans la bibliothèque. Ca me tente bien aussi du coup. lecteur
Ryuzaki
Ryuzaki
Niveau 8

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Ryuzaki le Dim 13 Jan 2019 - 13:35
Deuxième semaine, deuxième défi, une œuvre appartenant au théâtre de l'absurde ou au Nouveau Roman : L'acacia de Claude Simon.

Claude Simon a écrit:et à peine avaient-ils commencé à s'ébranler que le brigadier entendit le bruit : immémorial, comme parvenant des profondeurs de l'Histoire, menu pour commencer, insidieux, comme un léger grignotement de rat, un grésillement qui, tout d'abord, lorsque les premiers chevaux (ceux de la tête de la colonne) s'engagèrent sur la route asphaltée, s'ajoutait simplement à celui de la pluie, puis allant croissant, s'amplifiant à mesure que les uns après les autres les cavaliers qui le précédaient s'engageaient à leur tour sur la route, puis tout près, puis il put entendre les quatre fers de sa propre monture martelant maintenant l'asphalte sous lui, le bruit, le crépitement qu'il pouvait à présent décomposer en une quantité de chocs proches ou lointains, non seulement devant lui mais tout autour de lui

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Claude Simon est un auteur qui affectionne les phrases démesurées (interminables, infinies), s'étendant sur plusieurs pages (dix, vingt), perdant le lecteur (pour ma part, je me suis laissé porter (bercer) par le mouvement de cette phrase qui s'étend, s'enfle, se relance sans cesse, trouvant un nouveau souffle à chaque nouvelle virgule, emboîtant les parenthèses sans fin, quitte à accepter de ne pas tout comprendre, de se perdre dans les époques (1914, 1919, 1939, 1940) et les souvenirs (les guerres, les voyages en train) qui se mêlent, se brouillent, se nouent), au cœur d'un livre où reviennent des thèmes obsédants (autobiographiques) : la débâcle de l'armée, l'héritage familial, et où on suit le destin de plusieurs personnages d'une même famille au cœur des guerres du XXe siècle ; et je terminerai cette tentative d'imitation en donnant comme il se doit mon verdict : fascinant.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Dim 13 Jan 2019 - 13:38
@nicole 86 a écrit:Pour le  défi 29 Fidèle, infidèle : La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson

Le monologue d'un vieil homme qui a choisi de rester fidèle à sa terre, aux traditions ancestrales, à son épouse stérile qui ne peut plus aimer depuis une opération ratée,à son idéal d'une société solidaire, à son goût pour le travail fait-main. Il a choisi de ne pas répondre à son seul amour, Helga, qui lui demandait de la rejoindre dans la grande ville. Une réflexion profonde sur ce qu'est la fidélité à soi-même et sur notre duplicité : faire le mal qu'on ne veut pas et ne pas faire le bien qu'on veut. Un livre court (130 pages) écrit dans une langue fort belle aux images parfois surprenantes voire crues où l'auteur fait parfois référence à la littérature classique de son pays et où il insère de courts poèmes traditionnels. Il s'agit d'un premier roman qui m'a parfois déstabilisée mais surtout profondément touchée, une très belle découverte.

Ce livre convient aussi pour les défis  15 (le sens du toucher est important), 16 (le péché d'adultère), 24 (prénom féminin), 31 (pays nordique), 35 (commence par une mort), voire 5 (livre poétique) . Bref, de multiples raisons de lire  ce roman qui a eu un immense succès dans les pays nordiques.

Moi aussi, ça me tente bien. J'ai terminé Entre ciel et terre, de Stefansson, et j'ai beaucoup aimé (j'en ai parlé précédemment, je ne refais pas l'article). Cela me donne envie de poursuivre dans le récit nordique poétique.

Entretemps, j'ai commencé Abigaël, de Magda Szabo. Une adolescente brusquement placée en pension confie son chagrin et ses difficultés d'intégration à Abigaël, une statue du jardin. Et voilà qu'Abigaël répond et accomplit de menus miracles au quotidien. Au-delà du léger mystère qui plane autour de cette présence tutélaire, c'est une très belle peinture des relations humaines, de l’âpreté qu'elles ont parfois, surtout dans ce monde clos et hyper-exigeant, et du dévouement magnifique dont sont capables certaines personnes. C'est un beau roman, très vivant et touchant.
Tivinou
Tivinou
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Tivinou le Dim 13 Jan 2019 - 14:15
Vous m'avez tentée! Je viens de commander la Lettre à Helga... je vous donnerai mon avis bientôt.
Pour l'instant, avec la reprise, je lis des copies, et encore des copies... et un peu le fil, en regrettant de ne pas avoir de temps devant moi pour me poser et bouquiner.
Bon ben j'y retourne (aux copies, snif!)
Escargot Géant
Escargot Géant
Niveau 8

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Escargot Géant le Dim 13 Jan 2019 - 14:53
Moi aussi j'ai vérifié s'il était à la médiathèque et c'est bon Smile Ainsi que Le chuchoteur de Carrisi.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Dim 13 Jan 2019 - 21:29
Lu avec ma fille le premier volume de La petite Maison dans la prairie. C'est un récit plein de fraîcheur, très éloigné de la niaiserie de la série. Je recommande pour les enfants d'âge primaire.
Cela entrera dans la catégorie Classique de la littérature américaine.
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Lun 14 Jan 2019 - 19:26
@ Ombre: La petite Maison dans la prairie ! Oh, j'ai adoré cette série, je les ai tous lus, et relus plus tard en anglais!

Pour ma part je viens de réaliser le N° 29:
29. Fidèle, infidèle.Journal d'Irlande de Benoîte Groult

C'est sous titré Carnets de pêche et d'amour, et l'édition a été faite par sa fille Blandine. Je l'ai lu en pointillés en alternance avec d'autres lectures, ce qui a évité (pour moi) le caractère parfois répétitif de certaines pages. Mais j'ai beaucoup aimé, et c'est très bien dans le thème: fidélité et infidélité aux deux hommes de sa vie, Paul Guimard et Kurt, fidélité à l'Irlande , fidélité à soi même et infidélité du corps qui vous lâche peu à peu...C'est souvent tonique, parfois drôle, parfois grave et beau.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Tremere
Tremere
Niveau 9

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Tremere le Lun 14 Jan 2019 - 21:26
@miss sophie a écrit:Pour le défi 40, un polar d'Europe du sud (c'est même un polar italien) : Le chuchoteur de Donato Carrisi (2009), qui convient aussi aux défis 7 (l'histoire n'est pas racontée dans l'ordre chronologique) et 23 (livre qui évoque les enfers).
  Cinq fillettes enlevées, six bras gauches retrouvés enterrés. Pour les policiers, guidés par un criminologue et une experte en enlèvements d’enfants, c’est une course contre la montre pour identifier le tueur en série et sa sixième victime car elle serait encore vivante, elle… Un thriller qu’on ne lâche pas, très noir. J'ai beaucoup aimé.


Je l'ai lu, c'est vrai qu'il est haletant ! Pour ce défi, j'ai mis de côté un polar italien également, qu'une amie italienne m'a offert il y a déjà quelques mois : La forme de l'eau de Andrea Camilleri. Quelqu'un l'a déjà lu ?

@Babarette a écrit:Pour le défi 4: Utopia XXI, d'Aymeric Caron. Cet essai journalistique évoque l'esclavage moderne et celui des animaux. C'est assez intéressant et bien documenté. Caron parle de l'élevage et de la souffrance animale, de l'impact écologique que cela a, de l'utilisation des animaux à des fins de production et e productivité. Il écrit aussi sur l'économie, sur le fait que les grandes fortunes se font sur le dos des travailleurs, en particulier des travailleurs pauvres. Emmanuel Macron en prend pour son grade. C'est un livre intéressant, avec lequel on peut ne pas être d'accord, mais on ne peut pas lui reprocher d'être sans arguments et sans sources. Dommage, il manque la beauté de la langue, mais Caron est journaliste, pas poète (quoique les deux ne soient pas incompatibles^^).

Il m'attend sagement dans ma bibliothèque depuis un an. Il est temps que je le lise !
Babarette
Babarette
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Babarette le Lun 14 Jan 2019 - 22:18
J'imagine que ce n'est pas La Forme de l'eau adapté en 2018 au cinéma, car ce n'est pas un polar. Je ne connais pas donc.

J'ai lu, pour le défi 5, Vieille France, de Roger Martin du Gard. Du mordant, du drame, mais ça n'a pas l'envergure des Thibault.

Pour le défi 6, j'ai presque fini les Rêveries du promeneur solitaire, qui convient aussi pour le "livre poétique". C'est magnifique, poignant, je me sens triste pour cet homme qui s'est retrouvé seul. Je me demande en le lisant s'il ne souffrait pas de troubles bipolaires.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Daria
Daria
Niveau 5

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Daria le Lun 14 Jan 2019 - 22:21
@Tremere : J'ai lu tous les Camillari, c'est un auteur de polars que j'aime beaucoup, notamment pour ses évocations de la cuisine italienne, puisque Salvo, le personnage principal est un gourmand. Ce sont de beaux voyages dans l'Italie du sud.
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Mar 15 Jan 2019 - 4:27
@Babarette, Rousseau était atteint de paranoïa: il était persuadé d'un grand complot contre lui.
Moi, je rame avec Huck Finn, que j'ai entrepris de lire en anglais. Les dialectes utilisés ne sont pas incompréhensibles mais j'avance lentement.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Babarette le Mar 15 Jan 2019 - 7:48
@Aphrodissia Ah, ça ne m'étonne pas. Ça se sent dans ses écrits.

Direction la bibliothèque pour les défis 8 et 9 Smile

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Mar 15 Jan 2019 - 9:22
@Daria a écrit:@Tremere : J'ai lu tous les Camillari, c'est un auteur de polars que j'aime beaucoup, notamment pour ses évocations de la cuisine italienne, puisque Salvo, le personnage principal est un gourmand. Ce sont de beaux voyages dans l'Italie du sud.

Ce que tu en dis me tente bien. Dans le genre, j'avais adoré Le Cuisinier de Talleyrand, ce mélange d'enquête policière, d'Histoire de l'Europe, puisque l'intrigue se passe pendant le congrès de Vienne et qu'il s'agit de décider du sort de Napoléon prisonnier, et d'entrée dans les coulisses de la diplomatie, avec Talleyrand qui use des talents de son cuisinier, véritable artiste en son genre, pour parvenir à ses fins. On plonge aussi bien dans l'histoire de la gastronomie française, qui connaît une belle expansion au XIXe siècle, que dans celle de l'Europe.
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par micaschiste le Mar 15 Jan 2019 - 9:39
Pour mon premier livre de l'année et le défi n°1, j'ai lu Devenir de Michelle Obama. Même si ce n'est pas de la grande littérature, j'ai bien aimé découvrir l'histoire de cette ex-First Lady, de son enfance dans un quartier de Chicago à la fin du 2ème mandat présidentiel de son mari. A travers du récit se dégage une part de l'histoire de la société américaine du XXè siècle (même si le livre se finit au XXIè siècle).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Tremere
Tremere
Niveau 9

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Tremere le Mar 15 Jan 2019 - 17:36
@Daria a écrit:@Tremere : J'ai lu tous les Camillari, c'est un auteur de polars que j'aime beaucoup, notamment pour ses évocations de la cuisine italienne, puisque Salvo, le personnage principal est un gourmand. Ce sont de beaux voyages dans l'Italie du sud.

Ah, ça me donne envie !
J'ai fini  Le Coeur cousu, j'ai beaucoup aimé l'histoire, les portraits, l'atmosphère, l'écriture, mais je reste quand même un peu déçue par le rythme du roman, j'ai à nouveau l'impression que vers la fin, l'histoire se prolonge un peu artificiellement. Ça reste une très bonne lecture, ceci dit. Et je le place dans le défi réalisme magique. D'ailleurs, quelle imagination !

Pour résumer rapidement, l'histoire se passe en grande partie dans le sud de l'Espagne et relate l'histoire d'une famille, dont les femmes se transmettent une boite de génération en génération, boite qui révèle un contenu différent pour chacune, et qui sera son don. L'histoire est centrée sur Fraquista, la mère de la narratrice, et s'étoffe jusqu'à revêtir un souffle épique. De très beaux portraits de femmes fortes, envoûtantes, puissantes, qui maîtrisent (ou subissent parfois) les sorts, les enchantements et les incantations, mais qui sont aussi souvent méprisées et diminuées par la violence du monde.

Dans un tout autre registre j'attaque maintenant Jefferson, le dernier roman de Jean-Claude Mourlevat, avec un hérisson sur la couverture. D'un côté, il y a les animaux qui vivent comme des humains et d'un côté il y a les humains, les plus intelligents des animaux. Quand Jefferson le hérisson est accusé de meurtre, il n'a pas d'autre choix que de fuir vers chez les humains... Je sais que je ne serai pas déçue car j'apprécie beaucoup la fantaisie de Mourlevat.
Issonoukwa
Issonoukwa
Niveau 4

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Issonoukwa le Mar 15 Jan 2019 - 18:01
Ce défi m'amuse, ça me motive pour avancer mes lectures!
Fini aujourd'hui : Oscar Wilde, The Importance of Being Earnest, que je vais faire compter pour le défi 20 : Une pièce de théâtre d'un auteur qui s'est aussi illustré dans d'autres genres (en l'occurrence poésie, roman et nouvelles)
La pièce m'a beaucoup plu, très amusante et caustique en même temps, et l'anglais est plutôt facile.
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par nicole 86 le Mar 15 Jan 2019 - 18:22
J’ai continué ma découverte de la littérature islandaise en évitant les policiers et les romans d'action.

Pour le défi 38, un livre dont le titre contient une apostrophe : L’embellie d’une auteure islandaise Audur Ava Olafsdottir, qu’une amie blogueuse avait lu (entre autres) pour préparer son voyage en Islande. Un roman d’initiation sous la forme du road trip  d’une jeune femme accompagnée du fils d’une amie, un petit garçon sourd âgé de quatre ans. Le livre démarre lentement mais ensuite le voyage dans son île nous fournit l’occasion de connaître des paysages et des habitants et nous donne à comprendre comment une relation due  à la contrainte des circonstances peut conduire à l’épanouissement de chacun.  Je retiens une belle balade dans une nature qui prend toute sa place, des personnages attachants et une histoire de résilience pour les deux personnages.

Pour le défi 31, un livre écrit par un auteur d’un pays nordique : Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir.  Là encore, un roman d’initiation, un tout jeune homme vit dans la même journée la mort de sa mère et la naissance de sa fille. Fort de son amour pour les roses hérité de sa mère, il part réhabiliter une roseraie à l’abandon dans un monastère lointain et s’éloigne de son père âgé et de son frère jumeau autiste.
Ce livre m’avait été présenté comme un chef d’œuvre, je ne sais pas si je le qualifierais ainsi mais j’ai vraiment aimé lire comment un jeune homme devient le père de son enfant ainsi que l’évolution de sa relation avec son propre père. C’est un roman tout en lenteur et en douceur où le ventre a une grande importance que ce soit par la nourriture, une opération de l’appendicite ou les relations amoureuses.
Ce livre convient aussi pour le défi 15 (importance du goût) et le défi 35 (commence par une mort).

J'ai réservé à la médiathèque deux autres livres islandais sans savoir s'ils trouveront place dans le cadre du défi.

Pour le défi 13 un livre qui a obtenu le Goncourt des lycéens : Le testament français d’Andrei Makine. J’ai aimé la façon dont l’auteur donne à lire, dans une belle langue classique,  la difficulté de faire cohabiter l’âme russe et l’esprit français ainsi que la relation de complicité que le narrateur entretient avec sa grand-mère.
gregforever
gregforever
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par gregforever le Mar 15 Jan 2019 - 18:59
Je continue ma série de Jean D'aillon et le dernier lu (et ça sera tout pour l'instant car je n'ai pas les suites) Londres 1200 permet de remplir le défi 14 avec un animal en couverture car elle représente une bataille entre chevaliers... donc tous à cheval! J'ai eu beaucoup de plaisir à suivre Guilhem d'Ussel dans ses aventures en France et là en Angleterre; d'ailleurs historiquement , même si on évoque beaucoup le roi de France Philippe Auguste, c'est plus la rivalité anglaise entre Richard coeur de lion (dont la mort était racontée au tome précédent) et son frère Jean sans terre qui est coeur de ces livres...
du coup, contente aussi de varier davantage mes lectures après cela!
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mar 15 Jan 2019 - 20:23
8/50

Pour le défi 9 (un livre qui fait partie de la sélection des Incos ou du défi Babelio Junior/ado) : Le petit prince de Calais de Pascal Teulade (2016), aussi pour les défis 22 (frontière) et 46 (émigration).
A quinze ans, Jonas est encore un enfant mais doit fuir son pays, l’Erythrée, pour ne pas être enrôlé de force dans l’armée. Il est censé rejoindre un lointain cousin en Angleterre. Rien ne le préparait au périple qu’il va devoir accomplir et à l’attente, à Calais, d’un moyen pour passer.
Ce roman nous fait toucher du doigt la réalité de la migration clandestine pour un adolescent, sa solitude, sa naïveté, sa vulnérabilité. Par petites touches simples, petit à petit il devient poignant.
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Amaliah le Mer 16 Jan 2019 - 13:33
J'ai lu Le Petit Prince de Calais cette année avec mon fils qui est en 6e. La fin lui a échappé.

Je viens de finir Le Gang des rêves, un pavé de 900 pages écrit gros, du romanesque facile qui se lit vite et bien. Une jeune fille italienne violée et enceinte émigre aux Etats-Unis au début du XXe siècle. Elle sera prostituée à New York et c'est son fils dont nous suivons l'histoire dans les années 20, Natale dont le prénom deviendra Christmas.
Je fais partie des lecteurs qui n'ont pas du tout aimé L'Amie prodigieuse, roman que j'ai trouvé ennuyeux et dénué d'intérêt (si ce n'est la scène finale magistrale). Je ne sais comment on m'avait parlé de ce roman écrit lui aussi par un Italien. Ce n'est pas de la grande littérature, vous l'aurez compris,loin s'en faut mais pour le coup, j'avais envie d'avancer dans ma lecture. Quelques scènes de violence physique et sexuelle, l'itinéraire de ce jeune garçon des bas quartiers de New York et ses gangs à la célébrité, un amour qui dépasse les classes sociales, bref un roman qui réunit tous les ingrédients pour passer un bon moment.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Mer 16 Jan 2019 - 13:45
@Amaliah a écrit:
Je fais partie des lecteurs qui n'ont pas du tout aimé L'Amie prodigieuse, roman que j'ai trouvé ennuyeux et dénué d'intérêt (si ce n'est la scène finale magistrale).

Ça me fait du bien de lire ça. Je me disais que j'étais la seule réfractaire à cette saga unanimement saluée. Il y avait bien de la saveur dans l'histoire de Lila et de son quartier, mais les amourettes de cette fadasse de narratrice m'ennuyaient à périr. Je me suis forcée à finir le tome 1 et n'ai pas poursuivi. Je ne comprends pas l'engouement pour cette série.

Mais bon, je suis en train de bouder un autre roman présenté comme un chef d'oeuvre. Il s'agit du Chant d'Achille, de Madelin Miller. À sa sortie, les critiques étaient si enthousiastes que j'ai failli l'acheter en grand format. Je suis heureuse de ne l'avoir pas fait. Je viens de commencer, je dois sans doute patienter un peu, mais à ce jour, je ne trouve rien du souffle épique promis. Au contraire, la langue est d'une platitude confondante. J'ai l'impression de lire un de ces romans pour la jeunesse qui me sort par les yeux, qui plaque une psychologie moderne et larmoyante sur des héros archétypaux. Et je trouve lourdement didactiques les perpétuelles digressions sur tel ou tel personnage mythologique dont on nous rappelle l'histoire à grands traits. Pour quelqu'un qui connaît bien tous ces récits, l'intérêt est nul si une langue puissante ne leur donne pas une dimension nouvelle.
Je ne suis pas sûre de le lire jusqu'au bout. Grande est ma déception.
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Mer 16 Jan 2019 - 13:55
@*Ombre* a écrit:
@Amaliah a écrit:
Je fais partie des lecteurs qui n'ont pas du tout aimé L'Amie prodigieuse, roman que j'ai trouvé ennuyeux et dénué d'intérêt (si ce n'est la scène finale magistrale).

Ça me fait du bien de lire ça. Je me disais que j'étais la seule réfractaire à cette saga unanimement saluée. Il y avait bien de la saveur dans l'histoire de Lila et de son quartier, mais les amourettes de cette fadasse de narratrice m'ennuyaient à périr. Je me suis forcée à finir le tome 1 et n'ai pas poursuivi. Je ne comprends pas l'engouement pour cette série.

Je ne l'ai pas lu et ça ne me fait pas envie mais ma belle-mère et sa soeur en sont archi-fan et ont décidé que le fait qu'elles en aient (tout à fait unilatéralement) dit le plus grand bien à table chez nous avant les vacances était une justification suffisante pour nous offrir les deux premiers tomes à Noël (en italien of course) Sad Razz Du coup je me le garde pour le défi "auteur sur lequel on a des a priori"...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Livre11
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Amaliah le Mer 16 Jan 2019 - 13:59
J'ai classé Le Gang des rêves dans "histoire qui se passe avant la naissance de l'auteur" (mais il aurait pu aller pour "histoire américaine").

Je vais commencer L'Eté des quatre rois que je classerai dans "titre avec une apostrophe", je pense.
Aphrodissia
Aphrodissia
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Aphrodissia le Mer 16 Jan 2019 - 14:37
@*Ombre* a écrit:
@Amaliah a écrit:
Je fais partie des lecteurs qui n'ont pas du tout aimé L'Amie prodigieuse, roman que j'ai trouvé ennuyeux et dénué d'intérêt (si ce n'est la scène finale magistrale).

Ça me fait du bien de lire ça. Je me disais que j'étais la seule réfractaire à cette saga unanimement saluée. Il y avait bien de la saveur dans l'histoire de Lila et de son quartier, mais les amourettes de cette fadasse de narratrice m'ennuyaient à périr. Je me suis forcée à finir le tome 1 et n'ai pas poursuivi. Je ne comprends pas l'engouement pour cette série.

Je n'ai pas non plus aimé et j'ai sauté des pages l'an dernier pour pouvoir aller jusqu'au bout du premier tome. Moi aussi je croyais être la seule à ne pas avoir aimé. Razz

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
Derborence
Derborence
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 9 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Derborence le Mer 16 Jan 2019 - 15:21
@Aphrodissia a écrit:
@*Ombre* a écrit:
@Amaliah a écrit:
Je fais partie des lecteurs qui n'ont pas du tout aimé L'Amie prodigieuse, roman que j'ai trouvé ennuyeux et dénué d'intérêt (si ce n'est la scène finale magistrale).

Ça me fait du bien de lire ça. Je me disais que j'étais la seule réfractaire à cette saga unanimement saluée. Il y avait bien de la saveur dans l'histoire de Lila et de son quartier, mais les amourettes de cette fadasse de narratrice m'ennuyaient à périr. Je me suis forcée à finir le tome 1 et n'ai pas poursuivi. Je ne comprends pas l'engouement pour cette série.

Je n'ai pas non plus aimé et j'ai sauté des pages l'an dernier pour pouvoir aller jusqu'au bout du premier tome. Moi aussi je croyais être la seule à ne pas avoir aimé. Razz

Nous sommes quatre !

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum