Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Valor
Niveau 5

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Valor le Sam 4 Mai 2019 - 9:53
Merci Nicole! Il est vrai que l'ouvrage est onéreux. Je vais essayer de l'emprunter également. Sinon j'ai vu que Taschen avait publié une sélection de 450 gouaches. Peut-être une alternative? Quelqu'un a-t-il déjà feuilleté ce livre?
*Ombre*
*Ombre*
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Sam 4 Mai 2019 - 11:08
Mes dernières lectures cadrent mal avec le défi.
Julian Barnes, Une histoire du monde en 9 chapitres et demi, sortes de nouvelles indépendantes et drolatiques qui sont autant de réécritures d'épisodes du monde (l'arche de Noé, le radeau de la méduse, les prises d'otages des années 70...) ayant pour point commun, outre leur humour, une méditation sur l'homme et la violence. Plutôt sympathique. Mais je ne vois vraiment pas dans quel cadre faire entrer cette lecture.
Gigi m'a donné envie de me plonger dans un beau livre documentaire, Les Cocottes, Reines du Paris 1900. J'ai été fascinée par la reconstitution de cette époque, les vies de la belle Otéro, Cléo de Mérode, Liane de Pougy et la façon dont elles s'imposent dans un monde cruel aux femmes, tenant la dragée haute à des barons, des banquiers ou un tsar de Russie. (Au moment où je me dis que cette lecture n'a rien à voir avec le défi, je constate que l'auteur, Catherine Guignon, est née le même mois que moi, donc je valide le défi en question  woohoo )
Pompéi m'a fait de replonger dans les nouvelles de Gautier. On va dire que ça fera le défi 25, classique du XIXe.
J'ai aidé mon fils, qui s'empêtrait un peu au milieu des personnages et de leurs noms divers, à venir à bout des Trois Mousquetaires, et j'en ai profité pour me lancer, dans la foulée, dans la lecture de Vingt Ans après, pour le défi Roman de cape et d'épée. Sacré Dumas, sa plume est toujours aussi fine et savoureuse.


Dernière édition par *Ombre* le Sam 4 Mai 2019 - 11:50, édité 1 fois
gregforever
gregforever
Niveau 10

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par gregforever le Sam 4 Mai 2019 - 11:32
pareil, je ne poste guère ces derniers temps car lectures "plaisir" de vacances et/ou je ne me suis pas posé la question de savoir si l'une d'elles rentre dans le cadre....à réfléchir
Malaga
Malaga
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Malaga le Sam 4 Mai 2019 - 14:41
Pour le défi 14. Un livre avec un animal sur la couverture, j'ai lu J'ai dû rêver trop fort de Michel Bussi. Une hirondelle orne la couverture.

Nathalie, la cinquantaine, est hôtesse de l'air. Ce mois-ci, trois vols sont prévus : Montréal, Los Angeles et Jakarta. Exactement les mêmes vols qu'il y a vingt ans. Et les coïncidences ne s'arrêtent pas là...

Mon avis : un Michel Bussi classique c'est à dire avec un mystère qui grandit, qu'on ne parvient pas à s'expliquer. Pourquoi toutes ces coïncidences autour de Nathalie ? Le livre navigue entre 2019 et 1999 (avec une erreur puisqu'Amélie Poulain y est évoqué...), entre Montréal (parfaitement décrit, on a envie d'y aller), Los Angeles/San Diego et Barcelone. On devine petit à petit où veut en venir l'auteur même si le twist final m'a surprise. L'histoire d'amour entre Nathalie et Ylian est très touchante. La fin est un peu tirée par les cheveux mais cela reste un livre plaisant.

_________________
Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Banana244   Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Banana244     Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Sam 4 Mai 2019 - 15:43
27. Un livre écrit par un auteur né le même mois que vous. Antoine de Saint-Exupéry, Terre des Hommes. Je voulais prendre ce livre pour l'item "désert" et puis j'ai été contente de découvrir que Saint-Exupéry est né non seulement le même mois que moi, mais en plus le même jour Very Happy Je n'avais lu de lui que Le Petit Prince, ce qui est trop peu, donc voilà. À mon sens c'est un des livres indispensables de la littérature du XXe siècle, c'est à la fois simple et envoûtant, et on reste scotché devant la bravoure de ces pionniers de l'aviation, la description des grands espaces des Andes ou du Sahara et les réflexions sur les hommes et la terre. À savourer lentement. Il faudra que je lise Vol de Nuit.

13. Un livre qui a obtenu le Goncourt des lycéens. Alice Zeniter, L'Art de perdre. Ça faisait un bout de temps que je voulais lire ce livre, d'abord parce que tout le monde en dit le plus grand bien et puis parce que j'ai un peu connu l'auteur et j'étais curieuse depuis quelques années de savoir ce qu'elle écrit. Bilan un peu mitigé : l'histoire est intéressante (enfin, j'ai bien aimé l'histoire du grand-père enraciné dans sa terre kabyle et celle du père déraciné dans la France des années 60-70, beaucoup moins celle de l'héroïne, jeune trentenaire parisienne qui bosse dans une galerie d'art et couche avec son patron, on a déjà vu ce personnage dix mille fois et je la trouve sans saveur et sans relief). Le style en revanche... bon, j'ai lu ça juste après Saint-Exupéry, c'est sûr que la comparaison ne peut pas être flatteuse. Mais j'ai vraiment trouvé l'écriture trop plate et facile et ça m'a empêchée d'entrer dans l'histoire (phrases simples et courtes, présent de narration, une métaphore en fin de chaque chapitre...)

21. Une pièce antique qui évoque un mythe. Euripide, Le Cyclope.
Lu en ligne dans la traduction de Leconte de Lisle. C'était un peu difficile de trouver quelque chose que je n'aie pas déjà lu pour cet item mais en laissant tomber les tragédies, il y avait ça (pas facile à trouver en librairie en revanche), le seul drame satyrique complet qu'il nous reste. Bon, on comprend pourquoi le genre a connu moins de succès que la tragédie dans la postérité : mélange de tragédie gore et de blagues grasses, on ne sait trop où ça veut en venir - il est question de la rencontre entre Ulysse et Polyphème mais bien sûr les épisodes violents (compagnons dévorés, oeil du cyclope crevé) ne peuvent avoir lieu sur scène donc on les fait en coulisse et on vient raconter que ohlàlà, il s'est passé un truc ; comme en fait ça représente 90% de l'épisode, il ne reste pas grand chose et Euripide est obligé d'inventer que Silène et des satyres (qui constituent le choeur comme il se doit) ont été capturés eux aussi et vont faire les guignols, avec de l'humour parfois bien gras.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Livre11
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Frisouille le Dim 5 Mai 2019 - 7:41
Défi "roman qui se déroule dans un désert" Les montagnes hallucinées de Lovecraft: un scientifique témoigne de l'expédition en Antarctique à laquelle il a participé plusieurs années plus tôt, pour tenter de dissuader d'autres aventuriers d'explorer ce territoire. En effet des événements étranges et inquiétants s'y sont produits et on découvre que toute son équipe a été décimée car des entités plus vieilles que le monde ont trouvé refuge en cet espace hostile. 
Un récit fou, très descriptif (!), où la terreur progresse pourtant  par petites touches. Étonnant. 

Et pour le défi classique du XIXe, je finis conjointement L'île au trésor et Cyrano avec mes classes. N'étant pas très avancée dans le défi cette année, pour le moment je m'en tiens là.

http://www.neoprofs.org/t121458-neo-defi-lecture-2019-les-listes-des-participants#4603376
Ryuzaki
Ryuzaki
Niveau 8

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Ryuzaki le Dim 5 Mai 2019 - 17:46
Semaine 18, défi 18 Un livre dont l'histoire évoque un conflit social ou des grèves : L'éducation sentimentale, Gustave Flaubert (révolution de 1848 et ce qui s'en suit).

Flaubert a écrit:Il voyagea.

Bon, je vais aller vite, j'imagine que tout le monde connaît plus ou moins. J'ai toujours eu un peu de mal avec ce livre, mais cette fois j'ai mieux apprécié. Je trouve Frédéric Moreau touchant, sans doute parce que je me retrouve en lui (bon, il est un peu agaçant aussi). Sinon, c'est certes enrichissant culturellement, mais aussi un peu pénible de devoir interrompre sa lecture plusieurs fois par pages pour lire les notes.


Verdict : un peu déprimant
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Amaliah le Dim 5 Mai 2019 - 21:48
J'ai lu Les Intermittences de la mort de Saramago, auteur portugais, Nobel de littérature, dont L'Aveuglement m'avait profondément marquée il y a quelques années. En gros, un jour plus personne ne meurt. Quelle déception! Je me suis profondément ennuyée, j'aurais aimé que les généralités convenues (des hôpitaux aux pompes funèbres en passant par l'Etat) s'incarnent dans des personnages, là j'ai trouvé ça très plat et le style pas intéressant (phrases à rallonge multipliant les juxtapositions) et pourtant c'est ce même style qui m'avait marquée dans l'autre récit (après un certain temps d'adaptation, il faut le reconnaître).

J'ai fini Notre-Dame de Paris pour le récit adapté en comédie musicale. j'avais lu la version abrégée en 5e et je me souviens que j'avais trouvé ça difficile pour le vocabulaire. J'étais contente de le lire sur ma Kindle pour chercher le sens de tous les mots que je ne connais pas (mais force est de constater qu'un mot sur deux n'était pas dans le dico de la Kindle).

J'ai lu Antigone de Sophocle pour le mythe antique et relu Le Parfum de Patrick Süskind pour la catégorie réalisme magique (j'ai donc découvert que cette catégorie ne concernait pas que la littérature d'Amérique latine, comme je le croyais).

Je suis à un tiers de La Cousine Bette (auteur publié dans la Pléiade), j'ai souri en lisant une phrase expliquant que l'introduction du récit était enfin terminée à la page 150 et quelques... J'ai trouvé les cent premières pages très lourdes et maintenant ça va mieux.

38 défis relevés, 39e en cours. Prochain titre : Bajazet pour l'empire ottoman, puis A l'Est d'Eden de Steinbeck pour le point cardinal.
J'ai réservé à la médiathèque le livre sur la mort de Victor Hugo que certains ont recommandé sur ce fil (conflit social), j'envisage de lire Le Maître et Marguerite pour les enfers et puis je viendrai vous demander des idées pour les derniers défis pour lesquels je vais sécher... Je laisserai tomber le polar d'Europe du sud pour mettre mon joker à la place.
Laverdure
Laverdure
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Laverdure le Lun 6 Mai 2019 - 9:22
Défi 47 (un recueil de Haïkus) : Haïkus de Sôseki. A rire et à sourire, Minami Shinbô. C'est le deuxième recueil de ce genre que je lis et j'ai toujours du mal avec cette forme de poésie philosophique. Celui-ci est en fait un recueil de haïkus datant de la fin du XIXe siècle, écrits par Natsume Sôseki, que Minami Shinbô a sélectionnés (il y en 28 parmi les quelques 2600 qu'il a trouvés) et illustrés. Le recueil est très court.
Je pense le mettre aussi pour le défi 5 (le livre poétique) mais je ne suis pas sûr que cela convienne.

_________________
Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 2320853811
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Mara-Jade le Lun 6 Mai 2019 - 13:51
@Jenny a écrit:Oh, ça donne vraiment très envie ! Merci !

Very Happy

Je possède la version illustrée du roman de Foenkinos ; il contient 49 reproductions des gouaches de Charlotte Salomon, et coûte une trentaine d'euros. A l'époque je trouvais que c'était un bon compromis parce qu'il n'existait pas encore le Taschen de Vie ? ou théâtre ? au même prix. Par contre, je vois que ce n’est qu'une sélection, pour avoir le "roman graphique" complet c'est l'ouvrage de 99 euros qu'il faut prendre...sans les calques malheureusement.

Puisqu’il s’agit d’un recueil de poèmes, pourquoi est-ce que cela ne conviendrait pas Laverdure ?

J’ai lu, pour le dixième défi (un livre d'un auteur qui n'écrit pas dans sa langue maternelle), Alice au pays du langage, Pour comprendre la linguistique, de Marina Yaguello, dont la langue maternelle est le russe. C’est un livre d’initiation à la linguistique, un excellent ouvrage de vulgarisation dans lequel on retrouve de nombreux exemples, le plus souvent empruntés à Carroll, Desnos et Queneau.

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 41eGJ4bTjJL._SX337_BO1,204,203,200_

4e de couverture a écrit:Jouer avec le langage, c'est en violer les règles, la norme, c'est tirer parti de ses points faibles, de l'ambiguïté, de l'homophonie. Mais calembours et contrepèteries, mots-valises, charades, slogans, comptines manifestent tout autant et même plus que le discours conforme à la norme, la compétence linguistique des sujets parlants. Ne peut jouer de et avec la langue que celui qui la possède à fond. Le jeu, la déviance poétique, sont sous-tendus par une analyse linguistique inconsciente qui fait de tous les locuteurs des linguistes qui s'ignorent.

La linguistique est une chose trop sérieuse pour être confiée aux seuls linguistes et c'est l'Alice de Lewis Carroll qui ouvre ici au lecteur la voie d'une réflexion non conformiste sur le langage, conduisant à un exposé des thèmes majeurs de la linguistique.

On peut tout apprendre du langage en général et des langues en particulier à travers l'humour, le jeu, la poésie. Telle est la conviction qui porte ce livre : il propose aux non-spécialistes une introduction inattendue mais rigoureuse à la science du langage.

_________________
"La véritable fonction de la littérature est de nous maintenir en vie dans un monde brutal."(Charles Dantzig).
Laverdure
Laverdure
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Laverdure le Lun 6 Mai 2019 - 22:29
@Mara-jade a écrit:

Puisqu’il s’agit d’un recueil de poèmes, pourquoi est-ce que cela ne conviendrait pas Laverdure ?

Ben, j'avoue que j'ai pensé qu'il y avait une différence entre livre poétique et recueil de poèmes mais je me trompe peut-être ?

_________________
Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 2320853811
Adren
Adren
Niveau 10

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Adren le Mar 7 Mai 2019 - 17:48
Bonjour à tous,
pour moi non plus un livre poétique n'est pas un recueil de poème, je le comprends plutôt comme un récit poétique.
Des lectures hors défi en ce moment et un petit tour de chaises musicales pour placer Petit carnet de bord des frontières de Gazmend Kapllani. J'ai découvert cet auteur par hasard pour un autre défi et comme j'avais bien aimé, j'ai emprunté aussi à la médiathèque ses deux autres oeuvres traduites en français. J'ai aussi lu de lui La dernière page qui ne complète aucun défi, mais ça ne fait rien, j'ai bien aimé.
Extraits du Petit carnet de bord des frontières :
"Ma relation problématique avec les frontières a commencé de très bonne heure. Dès mon plus jeune âge. Parce que le fait d'être atteint ou non du syndrome de la frontière est en grande partie une question de hasard : tout dépend du pays où l'on est né.
Je suis né en Albanie."
"S'approcher des frontières d'un pays sous un régime totalitaire comme c'était le cas de l'Albanie en 1991, et surtout les franchir relevait soit du miracle, soit du péché mortel."
"J'ai franchi la frontière d'un pays étranger, la Grèce, le 15 janvier 1991. C'était la première fois que je voyais la frontière d'un autre pays. C'était aussi la première fois que je voyais la frontière de mon propre pays. Les ultimes confins d'un monde qui nous avait projetés hors du temps et de l'espace."
L'auteur raconte les passages de frontières, clandestins ou non, des immigrés, qui comme lui ont préféré la Grèce ou d'autres pays à l'Albanie.
Et je replace donc Petit pays de Gaël Faye que j'avais d'abord choisi pour ce défi dans celui pour lequel il était initialement prévu : le prix Goncourt des lycéens (2016).
Shajar
Shajar
Grand sage

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Shajar le Mar 7 Mai 2019 - 19:01
35. Un livre qui commence par une mort.
Robert Merle, Week end à Zuydcote, 1949

Au moment de la débâcle, des soldats français se retrouvent désoeuvrés à Zuydcote, espérant pouvoir s'embarquer vers l'Angleterre tandis que l'armée allemande s'approche inexorablement. L'histoire suit surtout un personnage dont on ne sait quasiment rien, Maillat, avec ses camarades de "popote", errant entre le sana où ils sont installés, la ville toute proche, la mer un peu plus loin, faisant des rencontres d'un jour ou d'une heure.
C'est du Robert Merle, autant dire que ça coule tout seul. Ca passe de l'absurde au poétique, au tragique, sans jamais vraiment s'arrêter, avec une grande attention au détail et au discours, et des moment de vraie profondeur. J'ai beaucoup aimé. (Et j'ai découvert ce qu'était une boîte de singe !  Laughing )
Le livre a été adapté en film par Henri Verneuil, mais je ne l'ai pas vu.
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Mara-Jade le Mar 7 Mai 2019 - 19:16
@Adren a écrit:pour moi non plus un livre poétique n'est pas un recueil de poème, je le comprends plutôt comme un récit poétique.

Oui, ce peut être un récit poétique, évidemment, mais ce peut tout aussi bien être un recueil de poèmes, non ? Sinon, cela signifie qu'un recueil de poèmes n'est pas un livre poétique (= relatif à la poésie)...... Alors, on m'aurait menti toutes ces années ???

Je me suis dit que si la très vague expression "livre poétique" avait été choisie, c'était justement pour ne pas obliger à lire un recueil de poésie.

J'ai relevé un nouveau défi de mon côté (sans véritablement le vouloir) ! Pour une petite dont je m’occupe, j’ai lu Elisabeth, princesse à Versailles : le secret de l’automate, d’Annie Jay (qui s’est apparemment spécialisée dans les récits historiques se déroulant à Versailles). Il se trouve que cela entre dans le cadre du défi 37, « un livre dont l'histoire se déroule avant la naissance de l'auteur ». Ce sera peut-être trop facile pour la collégienne que j’aide, si c’est le cas je compte prochainement lire Hanako, Fille du soleil levant, qui lui conviendrait peut-être mieux. En ce moment je lis plusieurs livres, dont Sans famille, mais je pense que ce dernier serait au contraire trop complexe, ou rebutant pour une ado n’ayant ni le goût ni l’habitude de lire. Je préfère une lecture simple, et augmenter progressivement la difficulté et le nombre de pages…

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 61pjvjaFASL._SX367_BO1,204,203,200_

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 71m2DXDw2dL

Alors, sur le livre proprement dit : l’ « intrigue » est simple mais l’histoire est plutôt plaisante si on aime Versailles du temps de Louis XV (je ne veux pas « spoiler », mais il est à la fin de sa vie). On suit la jeune sœur du futur Louis XVI. Certains aspects de l'histoire m’ont rappelé un jeu que j’ai adoré, « Versailles 1685, complot à la Cour du Roi Soleil »  (seuls les vrais savent !) : les bribes de conversations entendues dans la galerie des Glaces, le message à révéler… ce jeu m’a fait ne pas aimer les musiques de Lully (je n’en pouvais plus, heureusement qu’on pouvait le mettre en mode silencieux) ; après avoir été un garçon bleu des heures durant, j’ai même été déçue en visitant Versailles, c’est dire si ce jeu m’a marquée !

Retour au livre. Pour peu qu’on soit une jeune ado, il n’y a pas de raison de bouder son plaisir. En outre, les illustrations sont jolies, il y a une petite énigme à résoudre, un aspect historique léger mais réel, et à la fin se trouve même une double-page sur un aspect de la Cour de l’époque (les coiffures, on voit le public visé…). Très important pour moi, le récit est au passé simple (bon, il y a beaucoup de dialogues). Autre bon point, il n’y a pas d’histoire de cœur, pas dans ce tome-là en tout cas. Je crois aussi qu’il y a un beau marque-page dans le livre (je l’ai emprunté à la bibliothèque). Par contre, c’est une histoire à suivre, avec un fil rouge pour inciter à acheter découvrir la suite.


Dernière édition par Mara-jade le Mer 8 Mai 2019 - 12:28, édité 1 fois

_________________
"La véritable fonction de la littérature est de nous maintenir en vie dans un monde brutal."(Charles Dantzig).
Jenny
Jenny
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Jenny le Mer 8 Mai 2019 - 10:01
J’y jouais beaucoup aussi. Wink
liskaya
liskaya
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par liskaya le Mer 8 Mai 2019 - 10:31
Enfant de la jungle, de Morpurgo, une lecture pour mes élèves qui me permet de valider le défi 22 : franchissement d'une frontière. C'est l'histoire d'un jeune garçon qui a perdu son père. Sa mère et lui partent en voyage en Indonésie pour faire leur deuil. Un tsunami survient alors que le héros fait une promenade à dos d'éléphant. Il se retrouve livré à lui-même en compagnie dans la jungle...
LM
LM
Grand Maître

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 40 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par LM le Mer 8 Mai 2019 - 11:01
J'ai très peu posté et peu lu également, faute de temps...J'ai mis ma liste à jour, j'ai utilisé mes re-lectures pour le travail (j'ai relu Les Misérables en intégrale par ex.). Quand je peux lire, je n'ai pas toujours un livre cadrant avec le défi.


-------

http://www.neoprofs.org/viewtopic.forum?t=123950
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum