Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cléopatra2
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Cléopatra2 le Sam 05 Jan 2019, 17:43
@Elaïna a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Tout de même ça m'interroge. Car ces parents ont notre âge, voire sont plus jeunes que nous. Et donc ils sont allés dans les mêmes écoles que nous, avec des sorties à la bibli, des contes lus, etc. Et pourtant ils regardent les médiathèques ou les musées comme si c'était la planète mars.

Mais tous n'ont pas hérité de la même culture familiale que nous, déjà, pour commencer. En ce qui me concerne, je viens d'une famille de profs (parents profs de LC, j'ai une tante PE, une autre prof d'HG, une autre prof d'EPS, ma GM maternelle aurait voulu être institutrice si son père l'avait laissée aller plus loin que le certificat d'études, j'ai un cousin docteur en sociologie marié à une MCF, etc). Pendant nos vacances, il y avait des visites de musées au programme, les temps de lecture étaient des temps normaux, offrir un livre est vu comme un vrai cadeau dans ma famille, etc.
Mais la plupart des mes camarades me prenaient pour une dingue quand je disais que j'étais contente d'avoir eu des livres à Noël. Je me rappelle par exemple d'un voyage scolaire en seconde, où un type de ma classe, plutôt sympa par ailleurs, m'a dit pendant une visite de musée "ah je suis sûr que ça te plaît de faire ça"... pour lui c'était totalement inconcevable d'apprécier ce genre de trucs. Et j'étais dans un lycée privé plutôt réputé, dans la section européenne. Donc vraiment pas dans le milieu cassos quoi.
Mon mari, qui était bon élève également malgré un parcours cahotique, ne lit jamais de fiction ou presque. Ses vacances, dans son milieu, c'est aller à la plage point final. Il me dit souvent que c'est avec moi qu'il a découvert le concept d'aller voir un musée ou une expo, de visiter, etc.

L'idée que la culture est importante, et en particulier la lecture, appartient profondément à la culture familiale ( copyright ma thèse). Le fait de lire pour le plaisir se transmet, c'est rarement inné.

Oui je le sais bien, mais parfois on dirait que les livres c'est le mal absolu, alors que ces parents ont notre âge et ont donc eu un accès correct aux livres. Même sans aimer lire, on peut ne pas diaboliser la lecture.
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Elaïna le Sam 05 Jan 2019, 17:51
Je ne suis pas certaine Cléopatra. Beaucoup de gens avec qui j'ai été scolarisée n'ouvraient un livre que contraints et forcés, et ce dans les années 90. J'étais de la 6e à la terminale dans un bahut privé qui avait une certaine réputation à l'époque, j'étais entourée de fils d'avocats, de chefs de cliniques, etc. Pour beaucoup, un livre, c'était une punition. Je me rappelle de mon premier jour en 1eL : le PP (mon père, en l'occurrence), pose la question "qu'avez-vous lu cet été". Nous étions deux à avoir lu pendant l'été, moi et une copine (qui est devenue prof de LC d'ailleurs). La vingtaine d'autres élèves ne lisait jamais (voire revendiquait ne pas aimer lire).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Mélisande
Mélisande
Neoprof expérimenté

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Mélisande le Sam 05 Jan 2019, 17:53
On a reçu des amis avec leurs enfants pour deux nuits. J'ai installé les enfants dans mon bureau pour qu'ils soient au calme et qu'ils aient une pièce à eux, avec mes belles bibliothèques pleines de livres. Smile
Le lendemain, les deux parents, ingénieurs tous les deux, m'ont dit que leurs enfants (9 et 12 ans) étaient "angoissés" car il y avait "trop" de livres dans mon bureau et qu'ils avaient eu du mal à s'endormir. J'étais abasourdie : pour moi "trop" de livres est un concept qui n'existe pas. Ils sont pourtant d'un bon niveau culturel, mais c'est vrai que c'est une famille qui privilégie le sport, les voyages à l'étranger, les apéros entre amis. Le couple de parents ne lit jamais. Ils étaient d'ailleurs stupéfaits de voir nos enfants "lire", d'autant plus nos ados. A mon avis, ces enfants-là ne sont jamais allés dans une bibliothèque.


Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Elaïna le Sam 05 Jan 2019, 17:59
Pour aller dans le même sens : j'ai même quitté une soirée brusquement comme ça, lorsqu'une collègue de mon mari s'est ouvertement foutue de moi quand j'évoquais le fait que nous allions visiter le château de Fontainebleau pour l'anniversaire de mon mari (à sa demande en plus !). Pour elle, visiter un monument, c'est un truc de prof qui veut faire suer ses élèves, ce n'est pas un moment à passer en famille et encore moins en couple.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Ma'am
Ma'am
Érudit

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Ma'am le Sam 05 Jan 2019, 18:16
Oh ! Je n'ai jamais eu l'intention ni l'impression de faire suer mes élèves en les emmenant visiter le château de Fontainebleau quand j'étais instit.

Et j'y vais aussi souvent en famille. La galerie François Ier est un de mes endroits préférés sur terre. Je trouve toutes ces boiseries tellement apaisantes !
celitian
celitian
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par celitian le Sam 05 Jan 2019, 18:19
De ma petite expérience, je trouve qu'il est plus simple de convertir une personne aux visites culturelles qu'à la lecture.
Mon conjoint, milieu ouvrier pas de lecture dans son enfance, ne lit toujours rien alors que moi je lis beaucoup, par contre il apprécie maintenant de visiter très souvent des musées...Et nous aussi certaines personnes se moquent gentiment de nos visites.

Sur le même sujet j'ai eu une surprise à Noël lorsque j'ai offert le catalogue de l'expo Basquiat à une jeune fille à la fac de Lettres, milieu CSP++, pas de télé chez elle, plein de livres, et qu'elle et ses parents ne connaissaient pas cet artiste, même de nom.
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par nicole 86 le Sam 05 Jan 2019, 18:30
@celitian a écrit:De ma petite expérience, je trouve qu'il est plus simple de convertir une personne aux visites culturelles qu'à la lecture.
Mon conjoint, milieu ouvrier pas de lecture dans son enfance, ne lit toujours rien alors que moi je lis beaucoup, par contre il apprécie maintenant de visiter très souvent des musées...Et nous aussi certaines personnes se moquent gentiment de nos visites.

Sur le même sujet j'ai eu une surprise à Noël lorsque j'ai offert le catalogue de l'expo Basquiat à une jeune fille à la fac de Lettres, milieu CSP++, pas de télé chez elle, plein de livres, et qu'elle et ses parents ne connaissaient pas cet artiste, même de nom.

Mea culpa je ne connaissais pas non plus. Chacun de nous a un domaine de culture, peut-être n'avez-vous jamais lu Bourbaki ou Cao Xue Quin ou ...


Dernière édition par nicole 86 le Sam 05 Jan 2019, 18:57, édité 1 fois
Cicyle
Cicyle
Doyen

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Cicyle le Sam 05 Jan 2019, 18:33
@celitian a écrit:De ma petite expérience, je trouve qu'il est plus simple de convertir une personne aux visites culturelles qu'à la lecture.
Mon conjoint, milieu ouvrier pas de lecture dans son enfance, ne lit toujours rien alors que moi je lis beaucoup, par contre il apprécie maintenant de visiter très souvent des musées...Et nous aussi certaines personnes se moquent gentiment de nos visites.

Sur le même sujet j'ai eu une surprise à Noël lorsque j'ai offert le catalogue de l'expo Basquiat à une jeune fille à la fac de Lettres, milieu CSP++, pas de télé chez elle, plein de livres, et qu'elle et ses parents ne connaissaient pas cet artiste, même de nom.
Même expérience que toi, Celitian. Le mien ne lira jamais, je pense. Par contre, il adore nos visites de musée et regarde beaucoup plus d'émissions culturelles (au sens large) que moi, à la télé. Je suis plus séries… Embarassed
roxanne
roxanne
Prophète

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par roxanne le Sam 05 Jan 2019, 18:34
Oui, on est toujours l'ignare de quelqu'un..
celitian
celitian
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par celitian le Sam 05 Jan 2019, 18:45
Ça c'est certain Very Happy mais Basquiat c'est de la culture plus populaire, son nom est cité dans des films, livres, documentaires, l'expo en ce moment...
Mais tu as certainement raison, il doit être moins connu que ce que je peux penser.
J'avais déjà eu la même surprise avec des collègues d'anglais qui lors d'une discussion avec le professeur documentaliste disaient n'avoir jamais entendu parler du velvet Underground, de la Factory.
Dans mon imaginaire ce sont des artistes, Basquiat et les autres, aussi connus de nom que Madonna donc pas une culture élitiste comme tes noms Very Happy
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par nicole 86 le Sam 05 Jan 2019, 18:51
Very Happy J'adore être étonnée Very Happy
avatar
pseudo-intello
Érudit

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par pseudo-intello le Sam 05 Jan 2019, 18:59
Je connais le Velvet Underground, mais pas Basquiat. Wink

Ceci dit, je confesse que je m’intéresse peu à la peinture et aux arts graphiques (l'histoire et la musique, par exemple, m'intéressent davantage).
Jenny
Jenny
Modérateur

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Jenny le Sam 05 Jan 2019, 19:00
@celitian a écrit:Ça c'est certain Very Happy mais Basquiat c'est de la culture plus populaire, son nom est cité dans des films, livres, documentaires, l'expo en ce moment...
Mais tu as certainement raison, il doit être moins connu que ce que je peux penser.
J'avais déjà eu la même surprise avec des collègues d'anglais qui lors d'une discussion avec le professeur documentaliste disaient n'avoir jamais entendu parler du velvet Underground, de la Factory.
Dans mon imaginaire ce sont des artistes, Basquiat et les autres, aussi connus de nom que Madonna donc pas une culture élitiste comme tes noms Very Happy

Basquiat est reconnu, mais c'est une culture assez underground au final, même chose pour le Velvet et la Factory. C'est beaucoup moins connu que Madonna.
tchanq'
tchanq'
Fidèle du forum

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par tchanq' le Sam 05 Jan 2019, 19:07
@Elaïna a écrit:Je ne suis pas certaine Cléopatra. Beaucoup de gens avec qui j'ai été scolarisée n'ouvraient un livre que contraints et forcés, et ce dans les années 90.

J'ai passé mon bac (littéraire) dans les années 80 et nous n'étions que peu à lire pour le plaisir.
Ici les ados lisent pour le plaisir et se plaignent quand il n'y a plus rien à lire. Et comme j'aime posséder des livres pour le plaisir de les relire, nous accumulons les bibliothèques et les étagères. Il y en a dans au moins 5 pièces. Ceux qui se sentent oppressés par les livres feraient certainement un malaise ici. Et pourtant, nombre de mes connaissances en ont encore bien plus. Je ne connais pas le concept de "trop" de livre non plus. Je dois même avouer que l'idée même me déplait.

_________________
Failure is not an option
celitian
celitian
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par celitian le Sam 05 Jan 2019, 19:10
Attention je ne dis pas connaître les œuvres seulement le nom.
Mon collègue documentaliste était aussi étonné car l'une des deux collègues d'anglais est passionnée par New York donc Wahrol, la Factory ....
celitian
celitian
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par celitian le Sam 05 Jan 2019, 19:18
@Cicyle a écrit:
@celitian a écrit:De ma petite expérience, je trouve qu'il est plus simple de convertir une personne aux visites culturelles qu'à la lecture.
Mon conjoint, milieu ouvrier pas de lecture dans son enfance, ne lit toujours rien alors que moi je lis beaucoup, par contre il apprécie maintenant de visiter très souvent des musées...Et nous aussi certaines personnes se moquent gentiment de nos visites.

Sur le même sujet j'ai eu une surprise à Noël lorsque j'ai offert le catalogue de l'expo Basquiat à une jeune fille à la fac de Lettres, milieu CSP++, pas de télé chez elle, plein de livres, et qu'elle et ses parents ne connaissaient pas cet artiste, même de nom.
Même expérience que toi, Celitian. Le mien ne lira jamais, je pense. Par contre, il adore nos visites de musée et regarde beaucoup plus d'émissions culturelles (au sens large) que moi, à la télé. Je suis plus séries… Embarassed
La lecture demande plus d'efforts peut être ? Lui aussi regarde des émissions comme ça, moi plus c'est débile, plus j'aime Very Happy
avatar
Flo44
Niveau 5

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Flo44 le Sam 05 Jan 2019, 19:21
Pour en revenir au sujet initial : pour ceux qui ont lu cet ouvrage, le conseillez-vous? (ou plutôt un des autres ouvrages du même auteur?)
Donne-t-il des pistes pour les enseignants de toutes les disciplines?
En effet, je me demande ce que nous pouvons faire pour les aider quand nous enseignons les mathématiques, les sciences par exemple?
Cicyle
Cicyle
Doyen

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Cicyle le Sam 05 Jan 2019, 19:41
@celitian a écrit:
@Cicyle a écrit:
@celitian a écrit:De ma petite expérience, je trouve qu'il est plus simple de convertir une personne aux visites culturelles qu'à la lecture.
Mon conjoint, milieu ouvrier pas de lecture dans son enfance, ne lit toujours rien alors que moi je lis beaucoup, par contre il apprécie maintenant de visiter très souvent des musées...Et nous aussi certaines personnes se moquent gentiment de nos visites.

Sur le même sujet j'ai eu une surprise à Noël lorsque j'ai offert le catalogue de l'expo Basquiat à une jeune fille à la fac de Lettres, milieu CSP++, pas de télé chez elle, plein de livres, et qu'elle et ses parents ne connaissaient pas cet artiste, même de nom.
Même expérience que toi, Celitian. Le mien ne lira jamais, je pense. Par contre, il adore nos visites de musée et regarde beaucoup plus d'émissions culturelles (au sens large) que moi, à la télé. Je suis plus séries… Embarassed
La lecture demande plus d'efforts peut être ? Lui aussi regarde des émissions comme ça, moi plus c'est débile, plus j'aime Very Happy
Je pense qu'il a mal intégré certaines choses avec l'écrit, dans sa scolarité (aujourd'hui, il serait envoyé chez un orthophoniste, diagnostiqué dys…) donc l'écrit lui coûte beaucoup, en effet. Que ça soit la production ou la lecture. Pourtant, ses deux parents sont de grands lecteurs, et sa sœur aussi. Comme quoi, l'exemple familial ne fait pas tout.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Verdurette le Sam 05 Jan 2019, 19:47
Les sciences et les mathématiques nécessitent de penser, il me semble. Certes ce fil a dévié sur la lecture-littérature, mais je vois de nombreux élèves de petites classes caler sur la résolution de problèmes parce qu'ils ne comprennent pas les énoncés, qu'ils ne mettent pas en images.
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Cléopatra2 le Sam 05 Jan 2019, 22:30
Ce que je voulais dire, c'est qu'on peut ne pas être lecteur et ne pas diaboliser les livres. Mon ex ne lisait pas beaucoup, voire rien en y repensant, mais il ne trouvait pas bizarre qu'on lise. Milieu familial ouvrier sans trop de livres à la maison.
Mais mon point de vue doit être biaisé car mes parents sont lecteurs malgré leur origine sociale.

Après, pour revenir au sujet des élèves qui s'empêchent de penser, j'en ai beaucoup dans mes classes cette année.
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par ar_angar le Sam 05 Jan 2019, 22:57
@Verdurette a écrit:Les sciences et les mathématiques nécessitent de penser, il me semble. Certes ce fil a dévié sur la lecture-littérature, mais je vois de nombreux élèves de petites classes caler sur la résolution de problèmes parce qu'ils ne comprennent pas les énoncés, qu'ils  ne mettent pas en images.

Pour avoir des 6e en sciences, je confirme que le problème majeur est là : ils ne comprennent pas grand-chose aux énoncés, mêmes les plus simples, leur faire écrire ce qu'on a fait pendant quelques minutes relève de l'épreuve d'hercule. Bien souvent, ils ont des idées, mais il est impossible de les leur faire marquer, ils ne savent pas faire le passage de l'oral à l'écrit. Et une fois que c'est fait, comme ils ne lisent pas du tout, les phrases n'ont ni queue ni tête, leurs idées ne sont pas agencées, mais jetées pêle-mèle sur la feuille, avec deux ou trois fautes par mot (homophones se remplaçant allègrement, etc). Il est très difficile à ce moment-là de faire des activités comme on le devrait, il faut passer son temps à lire, relire, rererererere-expliquer.


Dernière édition par ar_angar le Dim 06 Jan 2019, 12:33, édité 1 fois
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 8

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Monsieur_Tesla le Sam 05 Jan 2019, 23:22
@ar_angar a écrit:
@Verdurette a écrit:Les sciences et les mathématiques nécessitent de penser, il me semble. Certes ce fil a dévié sur la lecture-littérature, mais je vois de nombreux élèves de petites classes caler sur la résolution de problèmes parce qu'ils ne comprennent pas les énoncés, qu'ils  ne mettent pas en images.

Pour avoir des 6e en sciences, je confirme que le problème majeur est là : ils ne comprennent pas grand chose aux énoncés, mêmes les plus simple, leur faire écrire ce qu'on a fait pendant quelques minutes relève de l'épreuve d'hercule. Bien souvent, ils ont des idées, mais il est impossible de le leur faire marquer, ils ne savent pas faire le passage de l'oral à l'écrit. Et une fois que c'est fait, comme ils ne lisent pas du tout, les phrases n'ont ni queu ni tête, leurs idées ne sont pas agancées, mais jetées pelle-mèle sur la feuille, avec deux ou trois fautes par mot (homophones se remplaçant allègrement, etc). Il est très difficile à ce moment là de faire des activités comme on le devrait, il faut passer son temps à lire, relire, rererererere-expliquer.

Idem en SPC, cela m'épuise !

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par ar_angar le Sam 05 Jan 2019, 23:31
J'enseigne en SPC Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 437980826

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Docteur OX
Docteur OX
Grand sage

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Docteur OX le Jeu 10 Jan 2019, 17:14
Petite conférence ce matin pour les référents GPDS du 95 avec Serge Boimare comme invité. C'était court mais tonique. Il nous a fait un résumé de sa pensée en 2 temps: diagnostique et solutions. Tout est dans son livre mais c'était rafraîchissant. Beaucoup d'humilité chez ce monsieur (ça nous change des têtes brûlées qui innovent pour innover en maudissant à jamais ceux qui pensent autrement).


Dernière édition par Docteur OX le Jeu 10 Jan 2019, 19:23, édité 1 fois
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Verdurette le Jeu 10 Jan 2019, 17:41
Ca m'encourage ! J'ai commencé lundi, je vous tiendrai au courant.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 8

Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 Empty Re: Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser"

par Monsieur_Tesla le Jeu 10 Jan 2019, 18:56
@ar_angar a écrit:J'enseigne en SPC Serge Boimare : comment aider les élèves "empêchés de penser" - Page 7 437980826

Désolé ! Very Happy

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum