Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
El
Niveau 1

CAFEP et hors-contrat  Empty CAFEP et hors-contrat

par El le Dim 6 Jan 2019 - 22:43
Bonsoir !

J'ai obtenu mon CAFEP en 2018 et je suis actuellement stagiaire.
Il y a un collège qui a ouvert près de chez moi. C'est une école privée hors-contrat. Je me demande si je peux travailler dans cette école avec mon CAFEP ? Comment dois-je procéder pour intégrer cet établissement ? Je dois faire une candidature pour le mouvement d'ici quelques jours et honnêtement je n'ai pas envie d'être envoyé dans un autre établissement.

Merci d'avance pour vos réponses !
Bonne rentrée à tous.


Hélips
Hélips
Modérateur

CAFEP et hors-contrat  Empty Re: CAFEP et hors-contrat

par Hélips le Dim 6 Jan 2019 - 22:50
Comme le terme l'indique, un établissement hors-contrat n'a pas de contrat d'association avec l’État, donc le recrutement ne relève pas du CAFEP mais du bon vouloir du patron de l'établissement.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
scot69
scot69
Neoprof expérimenté

CAFEP et hors-contrat  Empty Re: CAFEP et hors-contrat

par scot69 le Dim 6 Jan 2019 - 22:52
C'est exactement la même chose que si tu allais bosser au McDo!

En fait, tu risques de perdre le bénéfice du concours. Je ne sais pas si on peut être "en dispo" dans le privé.

Franchement, je ne te le conseille vraiment pas, tu risques d'être beaucoup moins bien payée, pour un travail plus conséquent. Si jamais l'école ferme, ça risque d'être compliqué pour te recaser. Et certaines de ces écoles privées hors contrats sont des repères d'intégristes religieux.

A ta place, je n'irais pas.
Philomène87
Philomène87
Expert

CAFEP et hors-contrat  Empty Re: CAFEP et hors-contrat

par Philomène87 le Dim 6 Jan 2019 - 22:52
Tu peux bosser dans n'importe quelle école hors contrat, cafep ou pas, capes ou pas, bachelier ou pas. Ce sont des entreprises qui te font un contrat de travail, en général en CDD (comme ça, on t'éjecte dès que tu l'ouvres un peu trop), ou en CDI mais tu peux être licencié économique. Et ça arrive assez souvent, car les écoles hors contrat sont tellement chères que beaucoup ne tiennent pas longtemps. En plus, vois pour le salaire, mais en général c'est le SMIC (surtout si l'école vient d'ouvrir et qu'elle n'a pas beaucoup de fonds), et on peut te demander 25 heures voire plus.
Franchement, garde ton Cafep et ton emploi à vie... Ce serait vraiment idiot de tout miser sur une école juste parce qu'elle est près de chez toi, sur l'avenir de laquelle tu n'as aucune visibilité, d'autant plus que tu ne serais pas reprise dans une école sous contrat, car ton Cafep ne serait plus valable.

Attends d'autres témoignages et avis, le mien vaut ce qu'il vaut.

Edit : grillée par les collègues Very Happy
Donc nos avis convergent !
avatar
El
Niveau 1

CAFEP et hors-contrat  Empty Re: CAFEP et hors-contrat

par El le Dim 6 Jan 2019 - 23:21
Merci à tous pour vos réponses !
Je m'en doutais un peu à vrai dire.. J'étais prête à toucher un salaire inférieur mais pas à sacrifier mon diplôme. Tant pis, je vais attendre qu'il soit en association avec l'état. Ca va bientôt faire 5 ans que cet établissement est ouvert..

ovidiana
ovidiana
Niveau 5

CAFEP et hors-contrat  Empty Re: CAFEP et hors-contrat

par ovidiana le Lun 7 Jan 2019 - 9:40
Il y a quelques fantasmes qui s'expriment sur le hors-contrat dans les messages précédents... La plupart des écoles hors-contrat ne sont pas "tellement chères" (ex : l'école du réseau espérance Ruralité dont la scolarité est à 20 euros par mois, pareil pour celles du réseau Espérance Banlieue, pour les autres, cela dépend du public visé et du mode de fonctionnement. Certaines sont chères, d'autres pas, ou du moins pas plus qu'un privé lambda). Il y a une mosaïque d'écoles avec des profils extrêmement différents, comme dans le privé sous-contrat où les scolarisés peuvent être très abordables comme exorbitantes. Tout dépend du choix de la direction.
La rémunération des enseignants se fait sur la base d'une convention collective. Cela peut-être minimal (SMIC) si l'école a peu de moyens, cela peut être plus, voire vraiment bien, si l'école est riche (certaines écoles parisiennes par exemple ou les écoles Montessori valorisent vraiment leurs enseignants, vu que la scolarité y est élevée). C'est un système de redistribution. Les conditions de travail y sont généralement excellentes, si l'on est en phase avec le projet d'établissement, qui est toujours plus fort qu'ailleurs, plus "marqué". Donc il faut vraiment faire attention à ce point et être sûr d'adhérer aux principes éducatifs choisis.

En revanche il y a effectivement un problème statutaire, pas par rapport à l'école, mais par rapport à l'obtention du CAFEP, qui n'est pas un diplôme mais un concours de recrutement pour une structure donnée. Quand on est recruté, on entre dans la structure qui nous a recruté. C'est assez imparable, sauf à obtenir une disponibilité ou un report de concours, ce qui se fait mais sur une très courte durée et rarement pour ce genre de motifs. Quand on est en disponibilité (et encore faut-il l'obtenir...), on n'a normalement pas le droit de travailler dans la même branche d'activité, et cela aussi pose un problème. Mais j'ai une amie qui est agrégée et qui a travaillé 10 ans dans le public. Elle a obtenu une dispo il y a deux ans et travaille depuis dans un établissement Hors-Contrat. Donc c'est possible.

Quant au fait d'attendre que l'établissement passe un contrat avec l'Etat... Es-tu sûre que c'est le souhait de la direction ? Beaucoup d'établissements HC refusent justement la main-mise de l'Etat et se couperaient un bras plutôt que de signer une association. Rares sont ceux qui changent de statut (mais ça existe). Là encore, tout dépend de la politique de la direction.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum