Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 10:16
Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis


Dernière édition par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 10:51, édité 1 fois
Dikkenek
Dikkenek
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Dikkenek le Mar 8 Jan 2019 - 10:40
Bonjour Anoush,

C'est une excellente idée que de prendre une dispo pendant un an pour tester le métier avant de se lancer.
Sans vouloir casser tes rêves, quand je lis que tu consultes des ouvrages de grammaire et d'ancien français, je crains que ta vision du métier soit à mille lieux de ce que tu enseigneras réellement.

De plus, bien qu'actuellement catégorie B et visant un emploi catégorie A, attends toi à une baisse de traitement car à moins de faire des heures supplémentaires je crois que tu percevras moins. (il n'y a pas de prime ou d'indemnités dans l’Éducation nationale alors que je crois qu'il y a des primes de plusieurs centaines d'euros mensuelles qui s'ajoutent à ton traitement en tant que greffier.

Si je ne me trompe pas, un greffier stagiaire perçoit 1900 € net mensuel en incluant les primes. Ce n'est pas ce que je perçois après une dizaine d'année d'ancienneté. (je ne suis ni prof principal, et n'effectue pas d'heures supplémentaires).

Si tu en rêves, il faut y aller, c'est un beau métier!


anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 10:58
Merci de ta réponse Dikkenek. Bien que le salaire de greffier ne soit pas extraordinaire, on arrive quand même à atteindre les 2000 € si on bosse au pénal. Un greffier civil dans un service sans contrainte particulière, touche environ1650 € en début de carrière. Après 2 ans de titularisation je touche 1740 € pour 38h30 par semaine. Paradoxe : on gagne plus lorsque l'on est stagiaire (ma première paye de greffière stagiaire était à 2400 € mais les primes sont dégressives pendant les 18 mois de formation jusqu'à la titularisation).

si j'étudie la grammaire, c'est parceque je pense qu'il faut bien maitriser sa grammaire pour enseigner. J'ai envie d'être contractuelle mais je ne saurais m'improviser prof en 2 jours (alors que je sais devoir m'y attendre!). Comment enseigner à des élèves ce que je pratique plus ou moins au quotidien mais qui n'est à présent qu'un vague souvenir ? ....
Quant à l'ancien français, je m'y mets en vue du capes.....

Je crains simplement d'être jetée dans les "arenes" du jour au lendemain et de m'épuiser à vouloir être prof sans maitriser la matière à fond ni la gestion d'une trentaine d'adolescents plus ou moins .... sauvages Laughing Laughing

mais je crois effectivement que c'est le plus beau métier du monde !
Une passante
Une passante
Érudit

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Une passante le Mar 8 Jan 2019 - 11:21
En effet, il faut te préparer à une baisse de salaire conséquente, et à un temps de travail plus important (beaucoup plus important les premières années, et un peu plus important par la suite).
Ce qui me gêne dans ton parcours, c'est que tu n'as pas vraiment fait d'études de lettres (ce n'est pas la même chose que la philo) ce qui va te faire défaut dans ta préparation.
J'ai connu des étudiants en philo passant finalement le capes de lettres (et le réussissant parfois brillamment), mais cela leur a demandé beaucoup de travail de mise à niveau en ce qui concerne l'histoire littéraire et bien sûr la lecture d’œuvres.  
Bon courage !
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Aurevilly le Mar 8 Jan 2019 - 11:49
Bonjour Anoush, quelle possibilité as-tu de prendre une dispo d'un an pour travailler en tant que contractuelle sans te couper la possibilité de revenir au Ministère de la justice en cas de déception ?
Quant à ton niveau pour la préparation du capes, je pense qu'il est largement suffisant avec un retour aux fondamentaux comme tu l'envisages.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 12:00
Aurevilly, oui c'est ce que je pensais faire! il sera toujours possible de revenir dans mon administration d'origine si le métier ne me convient pas

Une passante : j'ai fait une année de CPGE littéraire tout de même et il me reste quelques bons acquis.... j'ai même fait 6 ans de latin et 1 année de grec mais je détestais le latin et me verrais mal m'y replonger....
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Aurevilly le Mar 8 Jan 2019 - 12:08
Dans ce cas, bonne route, Anoush !
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Niveau 9

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Pourquoi 3,14159 le Mar 8 Jan 2019 - 12:14
@anoush a écrit:...
mais je crois effectivement que c'est le plus beau métier du monde !
J'en reste sans mot, tellement c'est beau de le croire encore !

Et effet bonne route à toi. Et n'hésite pas à faire le point de temps en temps ici, ce sera très instructif.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Une passante
Une passante
Érudit

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Une passante le Mar 8 Jan 2019 - 12:34
@anoush a écrit:Aurevilly, oui c'est ce que je pensais faire! il sera toujours possible de revenir dans mon administration d'origine si le métier ne me convient pas

Une passante : j'ai fait une année de CPGE littéraire tout de même et il me reste quelques bons acquis.... j'ai même fait 6 ans de latin et 1 année de grec mais je détestais le latin et me verrais mal m'y replonger....

Si en une année on en apprend autant qu'en trois années d'étude exclusive de la littérature, tant mieux !
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Aurevilly le Mar 8 Jan 2019 - 12:47
@Une passante a écrit:
@anoush a écrit:Aurevilly, oui c'est ce que je pensais faire! il sera toujours possible de revenir dans mon administration d'origine si le métier ne me convient pas

Une passante : j'ai fait une année de CPGE littéraire tout de même et il me reste quelques bons acquis.... j'ai même fait 6 ans de latin et 1 année de grec mais je détestais le latin et me verrais mal m'y replonger....

Si en une année on en apprend autant qu'en trois années d'étude exclusive de la littérature, tant mieux !
Ne crois-tu pas, Une passante, qu'avec un certain niveau d'étude et davantage de maturité on apprend plus rapidement et on est plus efficace ?
Une passante
Une passante
Érudit

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Une passante le Mar 8 Jan 2019 - 12:51
@Aurevilly a écrit:
@Une passante a écrit:
@anoush a écrit:Aurevilly, oui c'est ce que je pensais faire! il sera toujours possible de revenir dans mon administration d'origine si le métier ne me convient pas

Une passante : j'ai fait une année de CPGE littéraire tout de même et il me reste quelques bons acquis.... j'ai même fait 6 ans de latin et 1 année de grec mais je détestais le latin et me verrais mal m'y replonger....

Si en une année on en apprend autant qu'en trois années d'étude exclusive de la littérature, tant mieux !
Ne crois-tu pas, Une passante, qu'avec un certain niveau d'étude et davantage de maturité on apprend plus rapidement et on est plus efficace ?

Ah mais si ! J'ai d'ailleurs donné l'exemple d'étudiants de philo devenus titulaires du capes de lettres. Mais anoush ne parle que de travailler la grammaire et l'ancien français et semble penser que son année de CPGE suffit pour les connaissances littéraires. C'est ce que j'ai compris....
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 13:03
@Unepassante : j'ai commencé à regarder la grammaire et l'AF simplement car c'est ce qui me semble le moins digeste et pour savoir à quoi m'attendre.... Mais je sais évidemment que j'ai beaucoup de travail dans bien d'autres champs! n'en étant qu'au début de ma réflexion, je ne suis pas encore dans des révisions intensives. Merci pour vos réponses en tout cas
avatar
slylan
Niveau 9

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par slylan le Mar 8 Jan 2019 - 13:04
Enseigner pendant un an, tout en te laissant la possibilité de revenir à ton poste actuel, est la meilleure manière de voir la réalité de ce métier. Il faut savoir qu'un contractuel perçoit environ 1450 euros net par mois.
Pour un certifié, c'est un peu plus. A titre d'exemple, je suis certifié depuis huit ans, je perçois 1870 € net par mois (sans SFT, sans indemnité de résidence). En tenant compte de l'inflation, je suis au même niveau de rémunération qu'à mes débuts...
ovidiana
ovidiana
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par ovidiana le Mar 8 Jan 2019 - 15:22
@anoush a écrit:@Unepassante : j'ai commencé à regarder la grammaire et l'AF simplement car c'est ce qui me semble le moins digeste et pour savoir à quoi m'attendre.... Mais je sais évidemment que j'ai beaucoup de travail dans bien d'autres champs!  n'en étant qu'au début de ma réflexion, je ne suis pas encore dans des révisions intensives. Merci pour vos réponses en tout cas

Tu peux aussi suivre des formations avant d'être "jetée dans l'arène". J'ai fait une formation cette année dans laquelle presque la moitié du groupe était constituée de futurs professeurs, des gens en reconversion aussi, qui voulaient se former avant de commencer (ils seront tous en poste à la prochaine rentrée, certains préparant le concours, d'autres en tant que contractuels). On peut en parler en messagerie privée si tu veux. C'est bien de suivre des formations en gestion de classe, sur la question des évaluations, ou effectivement sur la psychologie adolescente avant d'être aux manettes d'une classe et d'apprendre exclusivement sur le tas. On peut apprendre aussi comment monter une séquence, etc... Cela permet de moins stresser, d'avoir quelques trucs et astuces dans sa musette, et de découvrir plein de perspectives pédagogiques parmi lesquelles faire son choix.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty formations enseignement

par anoush le Mar 8 Jan 2019 - 15:41
je suivrais bien volontiers des formations. Peux tu m'indiquer ici quelques organismes ? (je n'ai pas suffisamment interagi sur le forum pour pouvoir envoyer des MP)
juniper starweb
juniper starweb
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par juniper starweb le Mar 8 Jan 2019 - 17:57
@anoush a écrit:@Unepassante : j'ai commencé à regarder la grammaire et l'AF simplement car c'est ce qui me semble le moins digeste et pour savoir à quoi m'attendre.... Mais je sais évidemment que j'ai beaucoup de travail dans bien d'autres champs!  n'en étant qu'au début de ma réflexion, je ne suis pas encore dans des révisions intensives. Merci pour vos réponses en tout cas

Et tu as tout à fait raison, cela me parait très bien pour commencer. 
J'ai trouvé certaines réponses un peu dures. En ce qui me concerne, je suis convaincue qu'avec ton parcours, tu as toutes tes chances! Il n'y a pas que les connaissances qui comptent, il y a aussi la méthode, les savoir-faire, la capacité de travail, la confiance et la maturité, et ces qualités, tu les as accumulées entre tes études, ta réussite à un concours et ton travail actuel.
Donc voilà, fonce!
EU1
EU1
Fidèle du forum

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par EU1 le Mar 8 Jan 2019 - 19:11
N'étant pas prof de lettres, je laisse les collègues évoquer les questions purement disciplinaires.
En revanche, je te conseille de bien te renseigner sur le système des mutations dans ta région et dans ta discipline par rapport à ta situation personnelle pour éviter les déceptions.

Une amie, qui travaille dans le tourisme, voulait se reconvertir comme professeure d'espagnol mais la barre d'entrée dans l'académie où elle réside, souvent à plus de 300 points, l'en a empêché.
Il faut dire que quitter une maison vue mer pour un studio en banlieue, ça relève du sacerdoce... Wink

bon courage dans tes projets en tout cas
Lefteris
Lefteris
Empereur

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Lefteris le Mar 8 Jan 2019 - 19:17
@EU1 a écrit:N'étant pas prof de lettres, je laisse les collègues évoquer les questions purement disciplinaires.
En revanche, je te conseille de bien te renseigner sur le système des mutations dans ta région et dans ta discipline par rapport à ta situation personnelle pour éviter les déceptions.

Une amie, qui travaille dans le tourisme, voulait se reconvertir comme professeure d'espagnol mais la barre d'entrée dans l'académie où elle réside, souvent à plus de 300 points, l'en a empêché.
Il faut dire que quitter une maison vue mer pour un studio en banlieue, ça relève du sacerdoce...   Wink

bon courage dans tes projets en tout cas
Bonus de 1000 points sur le ressort de sa résidence administrative quand on est fonctionnaire. Donc maintien assuré pas trop loin de son domicile. Pour le reste, se reconvertir, l'ayant fait moi-même humhum ... Enfin chacun fait ses expériences.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
EU1
EU1
Fidèle du forum

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par EU1 le Mar 8 Jan 2019 - 19:29
Je ne savais pas... Bonne nouvelle pour Anoush alors !
Mathador
Mathador
Érudit

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Mathador le Mar 8 Jan 2019 - 19:47
@Lefteris a écrit:Bonus de 1000 points sur le ressort de sa résidence administrative quand on est fonctionnaire. Donc maintien assuré pas trop loin de son domicile.

Intéressant, je croyais que c'était réservé aux anciens fonctionnaires de catégorie A. Après il faut voir quels sont les vœux bonifiés à l'intra: par exemple dans l'académie de Grenoble le GEO est bonifié mais il me semble que dans d'autres académies seul le DPT est bonifié.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Ruthven
Ruthven
Monarque

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Ruthven le Mar 8 Jan 2019 - 20:21
Pourquoi ne pas tenter le CAPES de philo. ? On est sorti, depuis quelques années, de la période de réduction délirante des postes ; on oscille entre 100 et 120 places, cela doit pouvoir être jouable si tu avais un bon niveau en philo.
ovidiana
ovidiana
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par ovidiana le Mar 8 Jan 2019 - 23:04
@anoush a écrit:je suivrais bien volontiers des formations. Peux tu m'indiquer ici quelques organismes ? (je n'ai pas suffisamment interagi sur le forum pour pouvoir envoyer des MP)

Par exemple l'Académie du Professorat (c'est à Paris), qui propose une formation justement pour les profs débutants (qui n'ont pas encore commencé ou qui sont dans leurs deux premières années, et paniquent un peu).
Daria
Daria
Niveau 4

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Daria le Mar 8 Jan 2019 - 23:22
Heu... Payer pour être formé parce qu'on va être contractuel, le système est arrivé à un sacré point de perversion, non?
Ruthven
Ruthven
Monarque

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Ruthven le Mer 9 Jan 2019 - 7:08
@Daria a écrit:Heu... Payer pour être formé parce qu'on va être contractuel, le système est arrivé à un sacré point de perversion, non?

Cela fait marcher le commerce ... Au passage, je rappelle que l'Académie du professorat est lié à la Fondation pour l'école, grand porteur du hors contrat. Rien n'interdit d'y souscrire, mais il faut savoir où on va.




Stanislas R
Stanislas R
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Stanislas R le Mer 9 Jan 2019 - 9:16
@Anoush : Ne pourrais-tu pas préparer le capes en gardant ton actuel emploi? En effet, une première année d'enseignement te laisseras peu de temps libre.
Contenu sponsorisé

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum