Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Stanislas R
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Stanislas R le Mer 9 Jan 2019 - 8:16
@Anoush : Ne pourrais-tu pas préparer le capes en gardant ton actuel emploi? En effet, une première année d'enseignement te laisseras peu de temps libre.
menerve
menerve
Prophète

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par menerve le Mer 9 Jan 2019 - 9:00
Moi je serais curieuse de savoir combien gagne en net un greffier avec 26 ans d'ancienneté (avec les primes) pour comparer avec mon salaire actuel.


Il y a des fois où je rêve de me reconvertir.....deux jours de reprise et je suis déjà fatiguée et découragée.

Sinon le cned prépare au capes de Lettres et l'idéal serait de t'intégrer à un groupe de travail pour préparer le concours à plusieurs.
Stanislas R
Stanislas R
Niveau 5

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Stanislas R le Mer 9 Jan 2019 - 9:09
@Stanislas R a écrit:@Anoush : Ne pourrais-tu pas préparer le capes en gardant ton actuel emploi? En effet, une première année d'enseignement te laisseras peu de temps libre.
Je te conseille cela pour d'abord optimiser tes chances d'avoir le concours et ensuite pour
pouvoir après évaluer sereinement le métier pendant le stage sachant qu'alors tu es en détachement
de droit.
Lefteris
Lefteris
Empereur

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Lefteris le Mer 9 Jan 2019 - 10:15
@Stanislas R a écrit:
@Stanislas R a écrit:@Anoush : Ne pourrais-tu pas préparer le capes en gardant ton actuel emploi? En effet, une première année d'enseignement te laisseras peu de temps libre.
Je te conseille cela pour d'abord optimiser tes chances d'avoir le concours et ensuite pour
pouvoir après évaluer sereinement le métier pendant  le stage sachant qu'alors tu es en détachement
de droit.
Je pense aussi que c'est la meilleure option.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mer 9 Jan 2019 - 11:11
@Stanislas R a écrit:
@Stanislas R a écrit:@Anoush : Ne pourrais-tu pas préparer le capes en gardant ton actuel emploi? En effet, une première année d'enseignement te laisseras peu de temps libre.
Je te conseille cela pour d'abord optimiser tes chances d'avoir le concours et ensuite pour
pouvoir après évaluer sereinement le métier pendant  le stage sachant qu'alors tu es en détachement
de droit.

je travaille 40h par semaine, pressée comme un citron. La journée est intense et le soir, je suis lessivée et je n'ai pas le moral . Bien sur, je pense que c'est faisable de préparer un concours tout en bossant même 40h par semaine. beaucoup d'autres l'ont fait!  Et cela m'offrirait effectivement un "filet de sécurité", la transition serait plus simple administrativement et financièrement !

Mais j'ai envie de savoir maintenant si c'est ce que je veux faire. J'ai envie de faire le grand saut, de me jeter dans l'arène, quitte à avoir la trouille et à cafouiller un peu au début : je veux me confronter à la réalité et savoir si le jeu en vaut la chandelle.
Est ce que j'aime ca?
ai je plaisir à enseigner ?
est ce que je me sens capable de gérer une classe ?
est ce que je me sens en mesure de fournir la quantité d'énergie nécessaire pour gérer des classes 18h00 par semaine ?
est ce que je veux vraiment enseigner le français ? etc.....

j'ai besoin de savoir si la réalité répond à l'idée que je me fais du métier. Si ma conviction ressort de cette expérience renforcée (ce serait une bonne nouvelle) , il faudra alors songer à conserver de l'énergie pour le concours ! Car je sais que si je suis prof contractuel je vais devoir déployer beaucoup d'énergie et travailler de manière intensive pour suivre le programme. Ici j'envisage de m’arrêter  3 mois avant le concours afin de m'y consacrer à temps plein.... ou de trouver un petit job moins éreintant, voir de donner des cours particuliers pour régler a minima mes créances.... a vrai dire je ne sais pas trop comment ça va se goupiller ni même si le rectorat m'estimera suffisamment compétente pour me confier une classe....
Tout ce que je sais c'est une envie qui émerge, un désir, une joie aussi....Et ça fait suffisamment longtemps que je cherche cette étincelle pour avoir envie de m'élancer avec elle !


Pour le salaire des greffiers en fin de carrière :
sous reserve de devenir greffier principal (examen pro interne accessible après une dizaine d'années d'ancienneté) : 2500 € nets (primes de 400 € environ comprises qui ne sont pas comptabilisées à la retraite). la grille indiciaire est tout de même très basse.

dans l'administration - en tout cas au sein de la Justice qui a pour spécificité d'être TRES hiérarchisée), il faut supporter le "carcan". Il faut très vite apprendre à courber l'échine, rentrer dans le moule etc... Et cela, tous échelons confondus.



quelqu'un m'a demandé pourquoi ne pas plutot passer le capes de philo : j'ai en mémoire ces paroles indélébiles de mon prof de philo d'hypokhagne --> EN PHILO LES PLACES DE CAPES SONT TOUTES PRISES PAR LES NORMALIENS.... alors 10 ans plus tard, avec un taux de réussite en 2017 à 7% et en bossant à temps plein, j'ai d'office rayé cette hypothèse. En outre, je doute qu'il existe des places de prof de philo en contractuel sauf à être doctorant .

en tout cas, ce forum hyperactif et vos réponses me font beaucoup de bien ! (et c'est avec grand plaisir que j'ai pris connaissance du fameux bonus +1000 pts! Effectivement - bien que vivant en hlm dans le 06 -  je préfère ça à un hlm en banlieue parisienne (j'ai toujours vécu en RP et suis partie dans le sud en devenant greffière) !!! la maison au bord de la mer dans les alpes maritimes n'est définitivement pas accessible à mon salaire de petite fonctionnaire Razz  )
Daria
Daria
Niveau 4

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Daria le Mer 9 Jan 2019 - 11:20
Je comprends tout à fait ton envie d'avoir les mains dans le cambouis rapidement. En tous cas, n'hésite pas à revenir ici demander de l'aide pour la préparation de cours.
Miettes
Miettes
Niveau 8

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Miettes le Mer 9 Jan 2019 - 11:44
J'ajouterais qu'enseigner œuvre considérablement dans la préparation du concours : on connaît bien les programmes pour les avoir manipulés, on sait comment fonctionne un établissement, on est amené à relire des classiques de très près pour préparer nos séquences.
C'est ce que j'ai fait il y a deux ans (contractuelle + préparation du CAPES de lettres et du CRPE) ; je dédiais mon samedi au CRPE, et des plages de vacances pour me remettre à jour en grammaire. J'ai été reçue aux deux concours, avec un bon classement pour le CAPES (je sortais certes de trois ans de prépa + un master de lettres). Mais ce petit témoignage pour dire que oui, enseigner comme contractuelle te donnera plein d'atouts dans la préparation du concours, dont ne bénéficient pas celles et ceux qui n'ont jamais mis un pied sur le terrain ! par contre il faut s'attendre à des semaines de 60 heures de travail, au bas mot, et à des vacances réduites à peau de chagrin.

edit : et tu peux profiter de cette année pour lire ou relire plein de classiques. Ce sera le fondement de tout le reste !

_________________
2016-2017, lettres au collège : 6e, 5e, 4e + AP 3e
2017-2018, professeure des écoles stagiaire : CM2
2018- ? , doctorat de lettres
DaphNenya
DaphNenya
Niveau 10

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par DaphNenya le Mer 9 Jan 2019 - 12:28
@anoush a écrit:
quelqu'un m'a demandé pourquoi ne pas plutot passer le capes de philo : j'ai en mémoire ces paroles indélébiles de mon prof de philo d'hypokhagne --> EN PHILO LES PLACES DE CAPES SONT TOUTES PRISES PAR LES NORMALIENS.... alors 10 ans plus tard, avec un taux de réussite en 2017 à 7% et en bossant à temps plein, j'ai d'office rayé cette hypothèse. En outre, je doute qu'il existe des places de prof de philo en contractuel sauf à être doctorant .
Je ne sais pas ce qu'il en est dans l'aca de Nice, mais je connais plusieurs contractuels non doctorant en philo dans mon académie.
Il y a même un tel besoin de contractuels que l'an dernier les IPR allaient recruter les étudiants en L3 directement à la fac.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mer 9 Jan 2019 - 12:57
j'ai appelé le rectorat : on m'a dit qu'un poste de contractuel en philo est dispo en ce moment et on m'a conseillé de postuler (sur lettres et philo). waouh.
J'ai peur à l'idée d'enseigner la philo. Pour le moment, je suis à mille lieux des programmes !!!! mais c'est si motivant. J'en ai les yeux gourmands et le sourire jusqu'aux oreilles.
Allez je dois maintenant me renseigner sur les délais de mise en disponibilité dans mon ministère (on est en sous eff aux affaires familiales, je doute qu'on me laisse partir sans préavis! )
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Mer 9 Jan 2019 - 13:12
quand même, je les trouverais "fous de confier une classe de terminale (qui a le bac dans quelques mois!!!) à une vieille licenciée de philo (10 ans écoulés).... certes, on peut le percevoir comme une formidable opportunité pour l'aspirant-professeur mais faire de bacheliers, des cobayes.... je trouve ça fou....

on m'a confirmé qu'il fallait etre disponible immédiatement mais je vais d'abord envoyer ma candidature pour avoir un avis du rectorat. ce qui me laissera le temps de me préparer (revoir les programmes, préparer mes cours)
Mathador
Mathador
Érudit

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Mathador le Mer 9 Jan 2019 - 13:17
@anoush a écrit:quand même, je les trouverais "fous de confier une classe de terminale (qui a le bac dans quelques mois!!!) à une vieille licenciée de philo (10 ans écoulés).... certes, on peut le percevoir comme une formidable opportunité pour l'aspirant-professeur mais faire de bacheliers, des cobayes.... je trouve ça fou....

Ils savent que s'ils font la fine bouche ils risquent de se retrouver avec personne, et des parents qui feraient immédiatement scandale. C'est ce qui se passe lorsqu'on a un ministère pingre en TZR (titulaires sur zone de remplacement).
Mais après tout, j'ai bien connu une collègue qui avait eu une Terminales S en maths dans son service lors de son premier contrat.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Pétula
Pétula
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty 3 ème concours ?

par Pétula le Jeu 10 Jan 2019 - 15:30
Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.

@anoush a écrit:Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 15:34
@Pétula a écrit:Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.

@anoush a écrit:Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
Pétula
Pétula
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Il n'y a pas d'ancien français au 3ème concours.

par Pétula le Jeu 10 Jan 2019 - 15:34
@anoush a écrit:@Unepassante : j'ai commencé à regarder la grammaire et l'AF simplement car c'est ce qui me semble le moins digeste et pour savoir à quoi m'attendre.... Mais je sais évidemment que j'ai beaucoup de travail dans bien d'autres champs!  n'en étant qu'au début de ma réflexion, je ne suis pas encore dans des révisions intensives. Merci pour vos réponses en tout cas
Il n'y a pas d'ancien français au 3ème concours.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 15:38
je ne pense pas répondre aux conditions d'accès du 3eme concours. Je pense que pour les fonctionnaires il s'agit du concours interne SAUF qu'au concours interne on demande un dossier RAEP qui doit mettre en avant les expériences qu'on a eues face à une classe....Autant dire, que je n'ai pas grand chose à mettre dedans ! j'ai donné des cours particuliers mais ça n'a rien à voir
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 15:39
mais je sais (je découvre en lisant beaucoup) que contractuel est un statut très difficile et je finis par penser que ce serait me tirer une balle dans le pied....
Pétula
Pétula
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Pétula le Jeu 10 Jan 2019 - 15:42
@anoush a écrit:
@Pétula a écrit:Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.

@anoush a écrit:Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
aai

Tu veux dire que le rectorat peut recruter des profs de lettres qui n'ont pas de licence de lettres ???? Tu as de la chance. Le mien m'a dit l'inverse. Cela doit varier d'une région à l'autre. Fonce. C'est une opportunité.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 15:52
@Pétula a écrit:
@anoush a écrit:
@Pétula a écrit:Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.

@anoush a écrit:Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
aai

Tu veux dire que le rectorat peut recruter des profs de lettres qui n'ont pas de licence de lettres ???? Tu as de la chance. Le mien m'a dit l'inverse. Cela doit varier d'une région à l'autre. Fonce. C'est une opportunité.

ben apparemment oui, ça s'est déjà vu.... Disons que c'est une opportunité professionnelle pour celui qui veut etre prof, pour l'élève j'ai un doute.... reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 2995080671
avatar
slylan
Niveau 9

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par slylan le Jeu 10 Jan 2019 - 15:55
@Pétula a écrit:
@anoush a écrit:
@Pétula a écrit:Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.

@anoush a écrit:Bonjour,

actuellement greffier au ministère de la justice je souhaite devenir prof de lettres, un vieux rêve (que j'ai décliné car à l'époque je me rêvais prof de philo mais au vu des stats....). J'ai fait une hypokhagne apres un bac L avec mention puis une licence de philo en parallèle d'une licence de droit. J'ai alors enchainé sur un master de droit privé. J'ai ensuite travaillé comme juriste puis suis rentrée au ministère de la justice.

Je me réveille la nuit en pensant à ce projet. J'ai déjà ouvert quelques précis de grammaire et autres ouvrages d'ancien français.  Je pensais prendre une disponibilité pour devenir contractuelle à l'EN le temps d'avoir le capes...

Question : pensez vous qu'être contractuel est vraiment trop épuisant pour passer le capes en même temps ? sachant que j'ai beaucoup de boulot devant moi pour me préparer pour le capes 2020 et qu'être face à une classe aujourd'hui, même de collège nécessiterait un énorme travail de préparation (ça ne s'improvise tout de même pas !)

Quoiqu'il en soit, il faut que je bosse pour payer les factures alors.....

je vous remercie d'avance pour vos avis

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
aai

Tu veux dire que le rectorat peut recruter des profs de lettres qui n'ont pas de licence de lettres ???? Tu as de la chance. Le mien m'a dit l'inverse. Cela doit varier d'une région à l'autre. Fonce. C'est une opportunité.

La situtation est plus grave que ça...

Un exemple :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-education-pourquoi-est-il-dorenavant-si-simple-de-devenir-professeur-7796155889

rtl.fr a écrit:Selon une enquête menée par M6, en France, il est possible de devenir enseignant en seulement quelques jours. Tout cela, sans aucun contrôle ou presque. Pour postuler, rien de plus simple alors que plusieurs annonces sont en ligne sur Indeed ou encore Le Bon Coin.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 15:57
vous pensez qu'ils attendent quoi du contractuel (recruté en 2 jours qui ne connait ni la matière ni les programmes) ? de la garderie ?
Pétula
Pétula
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Rectrutement des contractuels selon région

par Pétula le Jeu 10 Jan 2019 - 16:06
J'ai un gros doute à vous lire. Je possède une licence en droit et suis inscrite au 3 ème concours de mars.
Ayant donné des cours de français dans le privé durant quelques années, j'ai tenté de devenir contractuelle, mais mon rectorat ( Caen) a été ferme : il faut au minimum une licence de lettres. Pas de chance pour moi...
Pétula
Pétula
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Pétula le Jeu 10 Jan 2019 - 16:09
@slylan a écrit:
@Pétula a écrit:
@anoush a écrit:
@Pétula a écrit:Bonjour. Je suis surprise que tu souhaites devenir contractuel. En effet, pour être contractuel, il te faut une licence de lettres. Je te conseille plutôt de t'orienter vers le 3 eme concours, réservé a ceux qui ont travaillé au moins 5 ans. Ce concours est allégé.



le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
aai

Tu veux dire que le rectorat peut recruter des profs de lettres qui n'ont pas de licence de lettres ???? Tu as de la chance. Le mien m'a dit l'inverse. Cela doit varier d'une région à l'autre. Fonce. C'est une opportunité.

La situtation est plus grave que ça...

Un exemple :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-education-pourquoi-est-il-dorenavant-si-simple-de-devenir-professeur-7796155889

rtl.fr a écrit:Selon une enquête menée par M6, en France, il est possible de devenir enseignant en seulement quelques jours. Tout cela, sans aucun contrôle ou presque. Pour postuler, rien de plus simple alors que plusieurs annonces sont en ligne sur Indeed ou encore Le Bon Coin.

Attention ! J'ai vu ce reportage et même d'autres. Ici, il s'agit du cas très particulier de l'ile de France, région très difficile en manque d'enseignants ( qui a réellement envie d'être prof à Grigny ?). Je pense que les autres rectorats ne recrutent pas sans licence au minimum.
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par fifi51 le Jeu 10 Jan 2019 - 16:12
@anoush a écrit:

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
En pratique, si tu passes le Capes de lettres, tu seras à la fois titulaire sur ta carrière de greffier et stagiaire sur ta carrière de prof. Et si la carrière de prof ne te convient pas, tu peux refuser ou échouer à la titularisation (à vérifier précisément comment) et tu repartiras à la justice. Par contre, je ne sais pas comment se fait l'affectation au retour.

_________________
Oui, j'ai un clavier Fisher Price pour l'instant !
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Agrippina furiosa le Jeu 10 Jan 2019 - 16:48
@Pétula a écrit:J'ai un gros doute à vous lire. Je possède une licence en droit et suis inscrite au 3 ème concours de mars.
Ayant donné des cours de français dans le privé durant quelques années, j'ai tenté de devenir contractuelle, mais mon rectorat ( Caen) a été ferme : il faut au minimum une licence de lettres. Pas de chance pour moi...

Effectivement, tu n'as pas eu de chance : mon collègue a été absent pour une longue durée il y a 5 ans et il n'y a eu personne pour le remplacer ... et pourtant le Rectorat avait ratissé de chez ratissé pour trouver quelqu'un : annonces chez Pôle emploi, service coupé en deux pour faire moins peur (il y avait deux classes de 3èmes dans le lot ...). Finalement, c'est une retraitée qui a rempilé. Et on voit arriver de temps en temps des collègues ayant fait des études en informatique pour remplacer les profs de maths. Il y a aussi eu un reportage au journal de M6 (je crois, l'Homme zappait ...) il y a quelques jours où ils montraient qu'une jeune journaliste sans aucune expérience ni formation en lettres était mise devant des classes sans aucun souci ... ça se trouve peut-être en replay. J'ai l'impression que la règle change beaucoup suivant les acads.
anoush
anoush
Niveau 1

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par anoush le Jeu 10 Jan 2019 - 16:58
Je passe les Ira cette annee aussi. Mais j connais trop bien le carcan de l'administration et une carriere "d'attaché administratif" nest pas vraiment la reponse a n aspiration profonde....

Jai vu le doc dont a parlé un membre du forum lundi dernier. Cest e replay sur m6, a la 10eme minute de lemission 12.45 je crois journal de lundi. Effectivement c'est l'illustration dun grave dysfonctionnement. On enseigne au rabais (car comment appeler ca autrement quand on n'a pas la formation appropriée ). Et cest pareil dans mon ministere....quand je vois l niveau de certains vacataires.... ca fait peur...

Brzf, linterne oui mais comment monter un dossier raep sans avoir ete prof.... je peux pesenter linterne et lexterne en meme temps...



Jai parcuru les forum toute la semaine,javoue que les conditions du metier ne sont pas rassurantes....mais ça vaut la peine d'essayer malgré tout
avatar
slylan
Niveau 9

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par slylan le Jeu 10 Jan 2019 - 17:03
@Pétula a écrit:
@slylan a écrit:
@Pétula a écrit:
@anoush a écrit:

le 3eme concours est adressé à ceux qui ont bossé 5 ans dans le privé et je n'en ai bossé que 4 avant d'entrer dans le public.
Je veux exercer comme contractuelle pour etre sure que  ce métier me convient ! Quant à mes aptitudes, le rectorat jugera....
aai

Tu veux dire que le rectorat peut recruter des profs de lettres qui n'ont pas de licence de lettres ???? Tu as de la chance. Le mien m'a dit l'inverse. Cela doit varier d'une région à l'autre. Fonce. C'est une opportunité.

La situtation est plus grave que ça...

Un exemple :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-education-pourquoi-est-il-dorenavant-si-simple-de-devenir-professeur-7796155889

rtl.fr a écrit:Selon une enquête menée par M6, en France, il est possible de devenir enseignant en seulement quelques jours. Tout cela, sans aucun contrôle ou presque. Pour postuler, rien de plus simple alors que plusieurs annonces sont en ligne sur Indeed ou encore Le Bon Coin.

Attention ! J'ai vu ce reportage et même d'autres. Ici, il s'agit du cas très particulier de l'ile de France, région très difficile en manque d'enseignants ( qui a réellement envie d'être prof à Grigny ?). Je pense que les autres rectorats ne recrutent pas sans licence au minimum.

La journaliste avait une licence (d'anglais).

Il y a quelques années, en parlant de la pénurie de professeurs et du nombre de plus en plus important de contractuels dans notre matière (sciences physiques), mon IPR disait: "ça commence toujours en région parisienne et puis ça se propage en province". Trois ans plus tard, je suis en province et je constate que cette IPR avait vu juste.
Contenu sponsorisé

reconversion vers prof. Un parcours atypique ?  - Page 2 Empty Re: reconversion vers prof. Un parcours atypique ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum