Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anaxagore
Empereur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Anaxagore le Mer 13 Mar 2019 - 12:16
Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 346737548
Manu7
Manu7
Niveau 10

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Manu7 le Mer 13 Mar 2019 - 20:25
Ma fille est aussi en 3ème, et je vis très mal les JPO car finalement chaque prof raconte sa version et sa vision...

Dès qu'on demande des précisions cela devient très compliqué. J'ai entendu dans le même lycée que SI n'existait plus, quand j'ai fait remarquer qu'elle n'existait plus dans ce lycée mais que cela existait encore, on a certifié le contraire. Dans une salle un prof conseille de prendre math experte + PC pour faire médecine alors que dans une autre on conseille SVT-PC + math complémentaire.

Mais bon ce ne sont que des JPO...

J'ai aussi posé des questions toutes simples comme : les épreuves communes compteront-elles dans les moyennes des bulletins ?
Si oui alors on risque de compter deux fois ces notes pour le bac, sinon les bulletins risquent de perdre une grosse part des évaluations de la période.



avatar
Invité
Invité

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Invité le Mer 13 Mar 2019 - 21:35
@Manu7 a écrit:Ma fille est aussi en 3ème, et je vis très mal les JPO car finalement chaque prof raconte sa version et sa vision...

Dès qu'on demande des précisions cela devient très compliqué. J'ai entendu dans le même lycée que SI n'existait plus, quand j'ai fait remarquer qu'elle n'existait plus dans ce lycée mais que cela existait encore, on a certifié le contraire. Dans une salle un prof conseille de prendre math experte + PC pour faire médecine alors que dans une autre on conseille SVT-PC + math complémentaire.

Il est fort probable que ces 2 combinaisons conviennent pour médecine.
Le choix dépend de l'élève : un fort en math peut se permettre de faire math + math expert. Ce serait complètement stupide pour un élève qui rame en math.

Après, je vois mal le prof de svt conseiller de ne pas prendre svt... c'est malheureusement humain !

Sinon, comme on n'a aucune idee de ce que deviendra la PACES, sauf que ce sera une licence, il est encore hasardeux de se prononcer, on bosse sur du vent et du flou...

@Manu7 a écrit:
Mais bon ce ne sont que des JPO...

J'ai aussi posé des questions toutes simples comme : les épreuves communes compteront-elles dans les moyennes des bulletins ?
Si oui alors on risque de compter deux fois ces notes pour le bac, sinon les bulletins risquent de perdre une grosse part des évaluations de la période.

Les decrets sont en cours de finalisation d'ecriture, donc personne ne sait quoi que ce soit à ce sujet...
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par neo-fit le Jeu 21 Mar 2019 - 8:04


"Que sont les maths devenues au lycée ?"
"Les mathématiques au cœur du lycée !"
Extrait
"Le lycée, nouvelle mouture est plein de promesses. C’est « + d’accompagnement, + de choix, + de liberté pour réussir » mais – de maths !"
la suite
"Les mathématiques au cœur de parcours sup"
Extrait
"Le lycée, nouvelle mouture est plein de promesses. C’est « + d’accompagnement, + de choix, + de liberté pour réussir » mais – de maths à l’école et + de maths dans Parcoursup !"
la suite
Mateo_13
Mateo_13
Niveau 5

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Mateo_13 le Ven 22 Mar 2019 - 22:29
Bonjour,

j'ai reçu ce message de la revue Tangente :

La revue Tangente a écrit:UN ÉDITORIAL QUI INSISTE SUR LE GRAND DANGER QUI MENACE LES MATHÉMATIQUES

En ouverture de ce numéro de Tangente, l'éditorial de Gilles Cohen met l'accent sur les dangers que court la France suite à la réforme des lycées, qui permet de ne plus avoir d'enseignement de mathématiques, même pour des élèves qui choisissent des voies scientifiques.

Cette réforme débouchera à terme sur une diminution de la seule compétence qui aurait permis à l’économie française de relever ses défis et au chômage de diminuer, d’autant que, même dans la voie professionnelle, l’horaire de mathématiques a subi une baisse drastique.

Amicalement,

_________________
Mateo.
http://www.donc-dapres.com/ : Axiomatique de collège.
VinZT
VinZT
Sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par VinZT le Ven 22 Mar 2019 - 22:38
Il serait sans doute de salubrité publique que cet éditorial soit disponible en libre accès, et librement diffusable.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par neo-fit le Sam 23 Mar 2019 - 8:54
Manifeste pour un enseignement des mathématiques dans le socle commun de la voie générale au lycée à l'initiative de l'APMEP et de la SMF.
Extrait a écrit:
POUR DES MATHÉMATIQUES DANS LE SOCLE COMMUN AU LYCÉE

Prenant la mesure de changements nécessaires dans la formation des lycéennes et lycéens, le ministère de l’Éducation nationale s’est engagé dans la réforme du lycée et du baccalauréat. En parallèle, alarmé par le faible niveau de nos élèves en mathématiques révélé par les enquêtes TIMSS et PISA, il a mis en place la Mission Mathématiques, qui a effectué un remarquable travail d’audition, marqué par la publication du rapport Villani Torossian, et continue à œuvrer pour l’enseignement de cette discipline.
Néanmoins, la communauté scientifique et mathématique, les enseignants et enseignantes du secondaire comme du supérieur, s’inquiètent de la place laissée aux mathématiques dans les nouveaux programmes du lycée, qui tendent à les réserver aux élèves motivés, et ne semblent pas encore à la hauteur des enjeux identifiés.
La suite
Caspar
Caspar
Bon génie

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Caspar le Sam 23 Mar 2019 - 8:59
Anecdote de fin de trimestre: une de mes élèves de seconde qui a 18 de moyenne en maths a décidé de ne pas prendre la spécialité. Elle va donc arrêter totalement les maths. J'ose espérer qu'il y aura des cours de remise à niveau dans le supérieur.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Ramanujan974 le Sam 23 Mar 2019 - 9:07
@neo-fit a écrit:Manifeste pour un enseignement des mathématiques dans le socle commun de la voie générale au lycée à l'initiative de

Le fait que l'APMEP demande des maths dans le tronc commun est le meilleur plaidoyer pour qu'il n'y en ait pas.
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par nicole 86 le Sam 23 Mar 2019 - 9:17
@Caspar a écrit:Anecdote de fin de trimestre: une de mes élèves de seconde qui a 18 de moyenne en maths a décidé de ne pas prendre la spécialité. Elle va donc arrêter totalement les maths. J'ose espérer qu'il y aura des cours de remise à niveau dans le supérieur.

Cela peut se comprendre si cette élève souhaite faire des humanités : choisir mathématiques, c'est renoncer à une spécialité littéraire. Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas de mathématiques dans le tronc commun.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Ramanujan974 le Sam 23 Mar 2019 - 9:25
@nicole 86 a écrit:Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas de mathématiques dans le tronc commun.

On peut aussi le voir dans l'autre sens : il est regrettable qu'il y ait du français et de l'histoire-géo dans le tronc commun.
ycombe
ycombe
Modérateur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par ycombe le Sam 23 Mar 2019 - 9:32
@Ramanujan974 a écrit:
@nicole 86 a écrit:Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas de mathématiques dans le tronc commun.

On peut aussi le voir dans l'autre sens : il est regrettable qu'il y ait du français et de l'histoire-géo dans le tronc commun.
Poussons la logique: il est regrettable qu'il y ait un tronc commun.

Le tronc commun est le moyen de faire des économies. Il n'a pas d'autres buts que d'augmenter la taille moyenne des groupes classes. Intérêt pédagogique? Négatif.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ycombe
ycombe
Modérateur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par ycombe le Sam 23 Mar 2019 - 9:43
@neo-fit a écrit:Manifeste pour un enseignement des mathématiques dans le socle commun de la voie générale au lycée à l'initiative de l'APMEP et de la SMF.
La suite

Extrait a écrit:
Les élèves en classe de 1ère ayant gagné en maturité et en capacité d’abstraction, grâce notamment aux nouvelles approches et disciplines découvertes au lycée, tout est en place pour leur proposer un enseignement spécifique en mathématiques qu’ils pourront suivre avec profit, basé sur des situations riches et des résolutions de problèmes ne nécessitant pas de mathématiques très formelles. La communauté mathématique peut facilement proposer des contenus riches et adaptés, des méthodes de traitement de situation-problèmes variées et intéressantes, qui de plus pourraient être adaptables à la classe concernée. Nous avons les ressources et l’expérience nécessaires pour construire un tel module.

L'APMEP,  responsable de premier plan de la dégradation de l'enseignement des mathématiques par la main qu'elle a posée dans les programmes, son militantisme stupide en faveur du ludique et autres conneries centrées sur la bêtise naturelle en lieu et place d'un enseignement centré sur l'intelligence qu'on voudrait développer chez nos élèves, continue de plus belle.

J'arrête là sur l'APMEP parce que je vais passer hors-charte. Cette association est la honte des associations d'enseignants. Vraiment. C'est une association de d'ébénistes faisant la promotion des meubles en plastique.


Dernière édition par ycombe le Sam 23 Mar 2019 - 17:05, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Manu7
Manu7
Niveau 10

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Manu7 le Sam 23 Mar 2019 - 13:05
J'en suis à ma troisième porte ouverte de lycée et je constate qu'une partie des profs de sciences (Math, PC, SVT) commencent à se diviser et comme on peut choisir (en théorie) math complémentaire alors on vente de plus en plus le choix : PC-SVT-Math complémentaires pour faire des études scientifiques en université ou en classe prépa. Et ce qui m'énerve le plus c'est d'entendre que c'est préférable quand on n'aime pas les maths...

J'ai du louper un épisode, mais au lycée j'aimais les maths, et tous les copains de Tle C qui sont devenus ingénieurs étaient bien meilleurs que moi en maths, ok peut-être que si on les questionne maintenant ils diront qu'ils n'aimaient pas les maths... Mais ils étaient vraiment bons voire très bons en maths.

Je suis sans doute à côté de la plaque, mais qu'on aime les maths ou pas, peut-on devenir ingénieur ou scientifique sans avoir un niveau correct en math ? Par exemple en ayant arrété les maths en première ??? Est-ce possible ?

Autre gros problème qui était prévisible, avant nous avions déjà des élèves qui décrochaient fortement en math en seconde, mais là en seconde on commence à voir des élèves qui cessent le travail en math depuis qu'ils ont déterminé leur voeu de 4 spé sans les maths. Constatez-vous le même problème (si on peut appeler cela un problème) ?
ycombe
ycombe
Modérateur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par ycombe le Sam 23 Mar 2019 - 13:21
@Manu7 a écrit:J'en suis à ma troisième porte ouverte de lycée et je constate qu'une partie des profs de sciences (Math, PC, SVT) commencent à se diviser et comme on peut choisir (en théorie) math complémentaire alors on vente de plus en plus le choix : PC-SVT-Math complémentaires pour faire des études scientifiques en université ou en classe prépa. Et ce qui m'énerve le plus c'est d'entendre que c'est préférable quand on n'aime pas les maths...
Math complémentaire, pour moi, c'est pour les gens qui vont faire des études qui ont besoin de maths, mais pas trop. Études scientifiques sans la spé math, voire math expertes, en terminale, j'imagine assez mal. Biologie peut-être? Et encore. Math complémentaires je vois plutôt ça comme le substitut à la filière ES.




_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
VinZT
VinZT
Sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par VinZT le Sam 23 Mar 2019 - 13:24
@ycombe a écrit:
@neo-fit a écrit:Manifeste pour un enseignement des mathématiques dans le socle commun de la voie générale au lycée à l'initiative de l'APMEP et de la SMF.
La suite

Extrait a écrit:
Les élèves en classe de 1ère ayant gagné en maturité et en capacité d’abstraction, grâce notamment aux nouvelles approches et disciplines découvertes au lycée, tout est en place pour leur proposer un enseignement spécifique en mathématiques qu’ils pourront suivre avec profit, basé sur des situations riches et des résolutions de problèmes ne nécessitant pas de mathématiques très formelles. La communauté mathématique peut facilement proposer des contenus riches et adaptés, des méthodes de traitement de situation-problèmes variées et intéressantes, qui de plus pourraient être adaptables à la classe concernée. Nous avons les ressources et l’expérience nécessaires pour construire un tel module.

L'APMEP,  responsable de premier plan de la dégradation de l'enseignement des mathématiques par la main qu'elle a posée dans les programmes, son militantisme stupide en faveur du ludique et autres conneries centrées sur la bêtise naturelle en lieu et place d'un enseignement centré sur l'intelligence qu'on voudrait développer chez nos élèves, continue de plus belle.

J'arrête là sur l'APMEP parce que je vais passer hors-charte. Cette association est la honte des associations d'enseignants. Vraiment. C'est une association de d'ébénistes faisant la promotion des meubles en plastique.

Largement d'accord avec toi, même si l'adhérent de base n'est pas à mettre dans le même panier que la direction et que quelques réalisations sont quand même bien utiles (annales de bac LaTeX/PDF par exemple).

Manifeste a écrit:
Sur les 16 heures hebdomadaires, 12 sont consacrées aux «humanités», puis 2 à l’EPS et 2 à un «enseignement scientifique» dans lequel se retrouvent physique, chimie, biologie, géologie, informatique et mathématiques. Cet enseignement, très pertinent, ne compense cependant pas le trou dans la formation.

Je crois qu'il n'y a pas besoin d'aller plus loin. Qualifier de pertinent cette espèce de leçon de chose mal ficelée, bouche-trou des sous-services dans les disciplines amputées, où l'on fera moins bien que ce qu'on aurait fait isolément dans chaque discipline, est bien la preuve que ces gens sont à côté de la plaque.

Manifeste a écrit:
Une majorité des élèves de classe de seconde semblent aujourd’hui vouloir choisir la spécialité Mathématiques.

Ah ? Eh bien pas chez moi. Grand lycée « rural ». Actuellement 5 classes de première qui font des maths (3 S et 2 ES). Prévision à la rentrée : 2 groupes de spé maths. Une collègue perd son poste. On nous annonce déjà qu'il faudra se coltiner cette autres saleté nommée SNT.

Bon, je vais m'arrêter, sinon je vais aussi zorcharter …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Caspar
Caspar
Bon génie

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Caspar le Sam 23 Mar 2019 - 13:56
@nicole 86 a écrit:
@Caspar a écrit:Anecdote de fin de trimestre: une de mes élèves de seconde qui a 18 de moyenne en maths a décidé de ne pas prendre la spécialité. Elle va donc arrêter totalement les maths. J'ose espérer qu'il y aura des cours de remise à niveau dans le supérieur.

Cela peut se comprendre si cette élève souhaite faire des humanités : choisir mathématiques, c'est renoncer à une spécialité littéraire. Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas de mathématiques dans le tronc commun.

C'est bien là où je voulais en venir.
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Sam 23 Mar 2019 - 14:12
@ycombe a écrit:
@neo-fit a écrit:Manifeste pour un enseignement des mathématiques dans le socle commun de la voie générale au lycée à l'initiative de l'APMEP et de la SMF.
La suite

Extrait a écrit:
Les élèves en classe de 1ère ayant gagné en maturité et en capacité d’abstraction, grâce notamment aux nouvelles approches et disciplines découvertes au lycée, tout est en place pour leur proposer un enseignement spécifique en mathématiques qu’ils pourront suivre avec profit, basé sur des situations riches et des résolutions de problèmes ne nécessitant pas de mathématiques très formelles. La communauté mathématique peut facilement proposer des contenus riches et adaptés, des méthodes de traitement de situation-problèmes variées et intéressantes, qui de plus pourraient être adaptables à la classe concernée. Nous avons les ressources et l’expérience nécessaires pour construire un tel module.

L'APMEP,  responsable de premier plan de la dégradation de l'enseignement des mathématiques par la main qu'elle a posée dans les programmes, son militantisme stupide en faveur du ludique et autres conneries centrées sur la bêtise naturelle en lieu et place d'un enseignement centré sur l'intelligence qu'on voudrait développer chez nos élèves, continue de plus belle.

J'arrête là sur l'APMEP parce que je vais passer hors-charte. Cette association est la honte des associations d'enseignants. Vraiment. C'est une association d'ébénistes faisant la promotion des meubles en plastique.


J'aime bien cette diatribe, franchement.
Simeon
Simeon
Niveau 8

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Simeon le Sam 23 Mar 2019 - 16:59
J'en suis à ma troisième porte ouverte de lycée et je constate qu'une partie des profs de sciences (Math, PC, SVT) commencent à se diviser et comme on peut choisir (en théorie) math complémentaire alors on vente de plus en plus le choix : PC-SVT-Math complémentaires pour faire des études scientifiques en université ou en classe prépa.

PC-SVT + math complé. ça me parait avoir du sens pour un profil orienté bio. C'est aussi ce que certains essaient de vendre fortement pour les futurs étudiants en médecine, même si je ne suis pas sur que cela devienne une réalité.
Et selon la réforme des BCPST, peut être qu'il y aura une place pour ce profil en prépa, mais il ne faut pas rêver pour les MPSI, PCSI, PTSI ou leur futurs équivalents.

Actuellement 5 classes de première qui font des maths (3 S et 2 ES). Prévision à la rentrée : 2 groupes de spé maths.

C'est une sacré déperdition, bien supérieur à ce que j'ai pu entendre d'autres établissements (avec un très fort biais: lycées de la banlieue parisienne)
Une idée de la raison ?
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Sam 23 Mar 2019 - 17:18
@Simeon a écrit:
J'en suis à ma troisième porte ouverte de lycée et je constate qu'une partie des profs de sciences (Math, PC, SVT) commencent à se diviser et comme on peut choisir (en théorie) math complémentaire alors on vente de plus en plus le choix : PC-SVT-Math complémentaires pour faire des études scientifiques en université ou en classe prépa.

PC-SVT + math complé. ça me parait avoir du sens pour un profil orienté bio. C'est aussi ce que certains essaient de vendre fortement pour les futurs étudiants en médecine, même si je ne suis pas sur que cela devienne une réalité.
Et selon la réforme des BCPST, peut être qu'il y aura une place pour ce profil en prépa, mais il ne faut pas rêver pour les MPSI, PCSI, PTSI ou leur futurs équivalents.


Dixit les collègues de CPGE, le ministère a annoncé que les profils PC-SVT + math complé devraient être accueillis en PCSI.
Je trouve ça absurde pour deux raisons :
- le ministère va plomber la formation de ceux qui auront fait maths/PC en terminale en toute conscience et qui devraient être ultra majoritaires dans les candidatures et ce pour rien car
- il n'y aura quasiment pas de candidat PC-SVT + math complé si je me fie aux stats actuelles concernant la spé SVT
Le ministère fait pire pour la MPSI car il propose que les élèves ayant fait maths/PC en terminale ne fassent pas de physique au premier semestre ! Le temps que les autres profils rattrapent leur retard en physique !
Madame Vidal fait très très fort, là : alors que les filières actuelles me paraissent très bien adaptées pour recevoir les bacheliers 2021, elle plombe tout au lieu de s'occuper des BCPST et des ECS/ECE qui ne sont plus adaptées avec seulement 2 spé en terminale.
Bref, l'histoire se répète, mettez un scientifique (SVT comme Allègre) à la tête du MESRI et la formation scientifique recule...
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par RogerMartin le Sam 23 Mar 2019 - 17:22
Rhooo étendre le système du Y dur il fallait y penser...
Quant au volume de colle transformé en heures de rattrapages : le MEN est-il au courant que les colles ont souvent lieu en barrette ? Je n'ai pas l'impression que les classes aient des plages de 6h dispo pour des rattrapages.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Sam 23 Mar 2019 - 17:27
@RogerMartin a écrit:Rhooo étendre le système du Y dur il fallait y penser...
Quant au volume de colle transformé en heures de rattrapages : le MEN est-il au courant que les colles ont souvent lieu en barrette ? Je n'ai pas l'impression que les classes aient des plages de 6h dispo pour des rattrapages.

La solution est toute trouvée : on supprimera des heures de sciences pour faire de la place aux rattrapages en sciences.
avatar
lisa81
Niveau 7

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par lisa81 le Sam 23 Mar 2019 - 18:12
@Bouboule a écrit:
@Simeon a écrit:
J'en suis à ma troisième porte ouverte de lycée et je constate qu'une partie des profs de sciences (Math, PC, SVT) commencent à se diviser et comme on peut choisir (en théorie) math complémentaire alors on vente de plus en plus le choix : PC-SVT-Math complémentaires pour faire des études scientifiques en université ou en classe prépa.

PC-SVT + math complé. ça me parait avoir du sens pour un profil orienté bio. C'est aussi ce que certains essaient de vendre fortement pour les futurs étudiants en médecine, même si je ne suis pas sur que cela devienne une réalité.
Et selon la réforme des BCPST, peut être qu'il y aura une place pour ce profil en prépa, mais il ne faut pas rêver pour les MPSI, PCSI, PTSI ou leur futurs équivalents.


Dixit les collègues de CPGE, le ministère a annoncé que les profils PC-SVT + math complé devraient être accueillis en PCSI.
Je trouve ça absurde pour deux raisons :
- le ministère va plomber la formation de ceux qui auront fait maths/PC en terminale en toute conscience et qui devraient être ultra majoritaires dans les candidatures et ce pour rien car
- il n'y aura quasiment pas de candidat PC-SVT + math complé si je me fie aux stats actuelles concernant la spé SVT
Le ministère fait pire pour la MPSI car il propose que les élèves ayant fait maths/PC en terminale ne fassent pas de physique au premier semestre ! Le temps que les autres profils rattrapent leur retard en physique !
Madame Vidal fait très très fort, là : alors que les filières actuelles me paraissent très bien adaptées pour recevoir les bacheliers 2021, elle plombe tout au lieu de s'occuper des BCPST et des ECS/ECE qui ne sont plus adaptées avec seulement 2 spé en terminale.
Bref, l'histoire se répète, mettez un scientifique (SVT comme Allègre) à la tête du MESRI et la formation scientifique recule...

On voudrait tuer les prépas que l'on ne s'y prendrait pas autrement.
Car, que se passe-t-il à l'issue de la seconde année de CPGE...?
Les étudiants passent des concours sélectifs ( pouah le vilain mot ). Qui peut raisonnablement penser qu'un étudiant ayant fait seulement Maths complémentaires en terminale (3h/semaine  avec ceux se destinant à Staps ou à un IUT de Gestion ) pourra rattraper le retard pris au lycée quand il sera en concurrence avec ceux qui auront suivi la spé Maths + Maths expertes? ( 9 heures / semaine dans une ambiance plutôt studieuse ). Sans compter que nous savons tous que élèves en réussite en Maths en première poursuivront en terminale et envisager une CPGE scientifique quand on "rame" en Maths en première...bof
Donc tant que la prépa servira à préparer des concours, cela ne pourra pas être mis en place. Après si la prépa sert à préparer un examen...d'entrée sur dossier dans une grande école....c'est effectivement envisageable ( valorisation de la variété des profils ). Mais, ça la fac peut le faire.
VinZT
VinZT
Sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par VinZT le Sam 23 Mar 2019 - 18:38
Le prochain étage, à plus ou moins brève échéance, sera la suppression (ou la transformation radicale) des CPGE, cette « anomalie » française. Cela commencera par les CPGE de proximité (ah, ben ça coûte cher, hein, et pis les résultats sont pas terribles), ils iront même jusqu’à brandir des argument fallacieux (et puis, hein, regardez la composition sociologique de vos élèves, hein, que des CSP++). Bref, tout le monde à la fac, profs et élèves compris. Et du coup, il faudra bien augmenter les frais d’inscription (pour tout le monde cette fois), hein, si on veut être au niveau des universités étrangères …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Sam 23 Mar 2019 - 18:45
@VinZT a écrit:Le prochain étage, à plus ou moins brève échéance, sera la suppression (ou la transformation radicale) des CPGE, cette « anomalie » française. Cela commencera par les CPGE de proximité (ah, ben ça coûte cher, hein, et pis les résultats sont pas terribles), ils iront même jusqu’à brandir des argument fallacieux (et puis, hein, regardez la composition sociologique de vos élèves, hein, que des CSP++). Bref, tout le monde à la fac, profs et élèves compris. Et du coup, il faudra bien augmenter les frais d’inscription (pour tout le monde cette fois), hein, si on veut être au niveau des universités étrangères …

Tu fais bien de mettre "anomalie" entre guillemets, vu que les deux pays les plus peuplés au monde ont le même genre de système.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 11 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par RogerMartin le Sam 23 Mar 2019 - 19:50
@Bouboule a écrit:
@RogerMartin a écrit:Rhooo étendre le système du Y dur il fallait y penser...
Quant au volume de colle transformé en heures de rattrapages : le MEN est-il au courant que les colles ont souvent lieu en barrette ? Je n'ai pas l'impression que les classes aient des plages de 6h dispo pour des rattrapages.

La solution est toute trouvée : on supprimera des heures de sciences pour faire de la place aux rattrapages en sciences.

Voilà : pa ni problèm, que des solutions.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum