Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Peterop
Niveau 5

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Peterop le Lun 14 Jan 2019 - 15:33
@Bouboule a écrit:
@Peterop a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Dame Jouanne a écrit:
Merci ! Je dirai plutôt qu'on n'a pas trop le choix la plupart du temps. Quand à cet enseignement scientifique, je me demande comment on va pouvoir faire avec des élèves qui ne font plus de maths et d' autres qui feront maths physique et SVT en spécialité tous dans la même classe. Les "scientifiques" vont s'ennuyer dans ces cours....

Tu crois que les matheux démontreraient les équations de réaction nucléaire ?

Je ne crois pas que les scientifiques vont s'ennuyer en enseignement scientifique. Il y a largement de quoi faire et même des choses simples comme les cristaux ne passent pas facilement pour tout le monde dans le supérieur. Je me demande plutôt ce que vont pouvoir faire les non scientifiques ;-)

Je ne dis pas qu'ils vont s'ennuyer mais aller plus vite sur certaines choses ...
Exemple : les cristaux ioniques sont au programme de spécialité de première, il est probable que les élèves de spécialité aillent plus vite sur les structures cristallines en tronc commun.

J'ai raté un bout ou en spé 1ère, il n'y a bien que "la liaison ionique", auquel cas on est très loin de la vision 3D, de la compacité et de l'évaluation d'une masse volumique qui sont demandés en enseignement commun.
En gros (si c'est fait avant), ils auront vu le modèle 3D qq min sans réfléchir dessus, autrement dit pas grand chose.

Oui je parle de la liaison ionique, on étudie pas le cristaux en tant que tel mais par exemple pour la dissolution on peut montrer le cristal ionique.
VinZT
VinZT
Sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par VinZT le Lun 14 Jan 2019 - 15:34
Je ne suis ni prof de SVT ni de PC, mais il me semble qu'un programme pareil (je parle de l'enseignement scientifique en 1ère) ne peut qu'être survolé, et que les incantations (faut faire de l'expérimentation, faut utiliser le numérique) n'auront pas grand effet, surtout dans les classes « littéraires » où les élèves risquent de s'en foutre royalement et qui ne seront dédoublées qu'au prix de guégerres entre collègues …
La bogdanovisation continue, quoi …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Lun 14 Jan 2019 - 15:46
@Peterop a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Peterop a écrit:
@Bouboule a écrit:

Tu crois que les matheux démontreraient les équations de réaction nucléaire ?

Je ne crois pas que les scientifiques vont s'ennuyer en enseignement scientifique. Il y a largement de quoi faire et même des choses simples comme les cristaux ne passent pas facilement pour tout le monde dans le supérieur. Je me demande plutôt ce que vont pouvoir faire les non scientifiques ;-)

Je ne dis pas qu'ils vont s'ennuyer mais aller plus vite sur certaines choses ...
Exemple : les cristaux ioniques sont au programme de spécialité de première, il est probable que les élèves de spécialité aillent plus vite sur les structures cristallines en tronc commun.

J'ai raté un bout ou en spé 1ère, il n'y a bien que "la liaison ionique", auquel cas on est très loin de la vision 3D, de la compacité et de l'évaluation d'une masse volumique qui sont demandés en enseignement commun.
En gros (si c'est fait avant), ils auront vu le modèle 3D qq min sans réfléchir dessus, autrement dit pas grand chose.

Oui je parle de la liaison ionique, on étudie pas le cristaux en tant que tel mais par exemple pour la dissolution on peut montrer le cristal ionique.

On est d'accord mais si on montre juste le cristal, on ne gagne pas grand chose (voire on aura des élèves qui diront, ça on l'a vu). (Et je n'ai pas réfléchi au timing, quelle partie sera faite d'abord ?)
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Lun 14 Jan 2019 - 15:48
@VinZT a écrit:Je ne suis ni prof de SVT ni de PC, mais il me semble qu'un programme pareil (je parle de l'enseignement scientifique en 1ère) ne peut qu'être survolé, et que les incantations (faut faire de l'expérimentation, faut utiliser le numérique) n'auront pas grand effet, surtout dans les classes « littéraires » où les élèves risquent de s'en foutre royalement et qui ne seront dédoublées qu'au prix de guégerres entre collègues …
La bogdanovisation continue, quoi …

Bien sûr, c'est de l'alibi (ce qui prouverait presque qu'il y a encore du pognon d'ailleurs puisqu'on peut lâcher des heures comme ça.)
Mais je pense que ça peut être bien pour les groupes scientifiques qui auront le même prof en spé.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Enaeco le Lun 14 Jan 2019 - 15:50
@Bouboule a écrit:
Je ne crois pas que les scientifiques vont s'ennuyer en enseignement scientifique. Il y a largement de quoi faire et même des choses simples comme les cristaux ne passent pas facilement pour tout le monde dans le supérieur. Je me demande plutôt ce que vont pouvoir faire les non scientifiques ;-)


C'est bien ça qui me fait peur.
On aura face à nous un mélange d'élèves qui se prennent 12h de Sciences par semaine en spé et qui ont, a priori, des aisances en sciences et d'élèves "non scientifiques" qui à la fois éprouvent peu d'intérêt pour les sciences et n'ont pas le niveau pour suivre (les deux étant parfois liés...).

Il faut être réaliste, on est en train de prévoir le même programme d'entrainement, pour une même course, à des athlètes qui s'entrainent toute la semaine et à des personnes qui ont arrêté le sport (ou parce qu'ils détestent courir ou parce qu'ils font de l'asthme à l'effort).

Et je ne parle pas du lien entre intensité et niveau sonore avec l'utilisation du log qui sera totalement hors de portée d'élèves qui comprennent déjà mal la notion de puissance de 10.
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Dame Jouanne le Lun 14 Jan 2019 - 18:33
@Enaeco a écrit:
@Bouboule a écrit:
Je ne crois pas que les scientifiques vont s'ennuyer en enseignement scientifique. Il y a largement de quoi faire et même des choses simples comme les cristaux ne passent pas facilement pour tout le monde dans le supérieur. Je me demande plutôt ce que vont pouvoir faire les non scientifiques ;-)


C'est bien ça qui me fait peur.
On aura face à nous un mélange d'élèves qui se prennent 12h de Sciences par semaine en spé et qui ont, a priori, des aisances en sciences et d'élèves "non scientifiques" qui à la fois éprouvent peu d'intérêt pour les sciences et n'ont pas le niveau pour suivre (les deux étant parfois liés...).

Il faut être réaliste, on est en train de prévoir le même programme d'entrainement, pour une même course, à des athlètes qui s'entrainent toute la semaine et à des personnes qui ont arrêté le sport (ou parce qu'ils détestent courir ou parce qu'ils font de l'asthme à l'effort).

Et je ne parle pas du lien entre intensité et niveau sonore avec l'utilisation du log qui sera totalement hors de portée d'élèves qui comprennent déjà mal la notion de puissance de 10.
Voilà, c'est exactement ce que je crains aussi : des classes faites à l'arrache où on aura mélangé "scientifiques" et "non scientifiques" et à qui on sera censé faire le même programme. C'est un truc qu'on fait rarement en sport, mais dans l'EN on ose!
William Foster
William Foster
Érudit

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par William Foster le Lun 14 Jan 2019 - 18:34
Bah il suffit de faire de la différenciation pédagogique... Où est le problème ?

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 3046774911

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Dame Jouanne le Lun 14 Jan 2019 - 18:44
@William Foster a écrit:Bah il suffit de faire de la différenciation pédagogique... Où est le problème ?

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 3046774911
Et c'est exactement ce qu'on va nous dire!
William Foster
William Foster
Érudit

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par William Foster le Lun 14 Jan 2019 - 18:51
@Dame Jouanne a écrit:
@William Foster a écrit:Bah il suffit de faire de la différenciation pédagogique... Où est le problème ?

Et c'est exactement ce qu'on va nous dire!


Je vois... Deux HSA payées une... et des éléments de langage mensongers sur les bienfaits de l'hétérogénéité paroxystique et de la pédagogie différenciée...

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 2018-Crystal-ball

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Mathador le Lun 14 Jan 2019 - 21:34
@Bouboule a écrit:Bien sûr, c'est de l'alibi (ce qui prouverait presque qu'il y a encore du pognon d'ailleurs puisqu'on peut lâcher des heures comme ça.)

Ou encore un acte de prudence pour éviter une perte d'heures trop rapide en SVT (et pour pouvoir prétendre que le tronc commun est équilibré (LOL)).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
User23080
Niveau 3

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par User23080 le Lun 14 Jan 2019 - 22:12
@Dame Jouanne a écrit:
@William Foster a écrit:Bah il suffit de faire de la différenciation pédagogique... Où est le problème ?

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 3046774911
Et c'est exactement ce qu'on va nous dire!
LOL. J'ai pensé pareil! Avant on subissait conjoncturellement les différences de niveaux et de motivation des élèves. Maintenant, on va nous les créer structurellement : elle est pas belle la vie?
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Lun 14 Jan 2019 - 23:01
@Mathador a écrit:
@Bouboule a écrit:Bien sûr, c'est de l'alibi (ce qui prouverait presque qu'il y a encore du pognon d'ailleurs puisqu'on peut lâcher des heures comme ça.)

Ou encore un acte de prudence pour éviter une perte d'heures trop rapide en SVT (et pour pouvoir prétendre que le tronc commun est équilibré (LOL)).

Pourquoi en SVT plus qu'en PC ? Tu anticipes une plus forte chute de SVT ?
La spé SVT fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 3h30+2h en spé.
La spé PC fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 5h+2h en spé.


Oui pour pouvoir parler d'un tronc commun "équilibré".

avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Enaeco le Lun 14 Jan 2019 - 23:16
Parce que, a priori, la spé PC sera plus centrale que la spé SVT dans le choix des orientations.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par gauvain31 le Lun 14 Jan 2019 - 23:17
@Enaeco a écrit:Parce que, a priori, la spé PC sera plus centrale que la spé SVT dans le choix des orientations.

Oui clairement, c'est ce que nous avons dit à nos collègues de SPC Wink
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Lun 14 Jan 2019 - 23:23
@gauvain31 a écrit:
@Enaeco a écrit:Parce que, a priori, la spé PC sera plus centrale que la spé SVT dans le choix des orientations.

Oui clairement, c'est ce que nous avons dit à nos collègues de SPC Wink

Le discours actuel est que "les choix de spé ne seront pas prescripteurs". Je me doute que l'orientation va l'emporter mais les retours dans mon lycée à ce stade montrent des envies particulièrement diverses et plus fondées sur l'envie du moment. J'ai du mal à prévoir.
avatar
chmarmottine
Expert

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par chmarmottine le Lun 14 Jan 2019 - 23:29
Ici, pour l'instant, ce n'est pas l'envie qui s'exprime, mais une certaine crainte. Les élèves semblent perdus face à cette palette de choix et se rassurent en reconstituant les filières. Chez les profils scientifiques, quasiment tous choisiraient maths, ph, SVT. Toujours chez les profils scientifiques, peu ne prendraient que 2 spé scientifiques et quand c'est le cas, ce sont les SVT qui sont abandonnées.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Mathador le Lun 14 Jan 2019 - 23:32
@Bouboule a écrit:Pourquoi en SVT plus qu'en PC ? Tu anticipes une plus forte chute de SVT ?
La spé SVT fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 3h30+2h en spé.
La spé PC fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 5h+2h en spé.

Oui: pour moi les SVT avaient touché le pactole dans les années 90 (avec plein de places à l'agreg) lors de la fusion des filières C, D et E en S: de cette façon tous ceux qui voulaient « garder toutes les portes ouvertes » devaient pour la plupart (et c'était mon cas) aller en S option SVT, alors qu'avant ils allaient en C.
Les horaires apparemment plus élevés en PC qu'en SVT sont en réalité proches car la spé SVT est plus populaire que la spé PC.
La réforme du lycée permettra la reconstitution de spécialisations proches des filières C, D et E et assèchera ainsi le pactole sus-mentionné. La PC sera selon moi moins touchée car beaucoup de lycées ne proposeront ni SII ni NSI, et dans ces lycées je m'attends à voir les profils scientifiques qui peuvent se le permettre choisir Maths-PC en masse. Maths-SVT et Maths-SES sont pertinents mais seront moins fréquents selon moi, et Physique-SVT-maths complémentaires fermera beaucoup de portes dans le supérieur.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Bouboule
Grand sage

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Bouboule le Lun 14 Jan 2019 - 23:45
@chmarmottine a écrit:Ici, pour l'instant, ce n'est pas l'envie qui s'exprime, mais une certaine crainte. Les élèves semblent perdus face à cette palette de choix et se rassurent en reconstituant les filières. Chez les profils scientifiques, quasiment tous choisiraient maths, ph, SVT. Toujours chez les profils scientifiques, peu ne prendraient que 2 spé scientifiques et quand c'est le cas, ce sont les SVT qui sont abandonnées.

Bon, j'attends d'avoir un retour complet sur toutes les classes alors.

@Mathador a écrit:
@Bouboule a écrit:Pourquoi en SVT plus qu'en PC ? Tu anticipes une plus forte chute de SVT ?
La spé SVT fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 3h30+2h en spé.
La spé PC fait 4h en 1ère contre 3h actuellement et 6h en T contre 5h+2h en spé.

Oui: pour moi les SVT avaient touché le pactole dans les années 90 (avec plein de places à l'agreg) lors de la fusion des filières C, D et E en S: de cette façon tous ceux qui voulaient « garder toutes les portes ouvertes » devaient pour la plupart (et c'était mon cas) aller en S option SVT, alors qu'avant ils allaient en C.
Les horaires apparemment plus élevés en PC qu'en SVT sont en réalité proches car la spé SVT est plus populaire que la spé PC.
La réforme du lycée permettra la reconstitution de spécialisations proches des filières C, D et E et assèchera ainsi le pactole sus-mentionné. La PC sera selon moi moins touchée car beaucoup de lycées ne proposeront ni SII ni NSI, et dans ces lycées je m'attends à voir les profils scientifiques qui peuvent se le permettre choisir Maths-PC en masse. Maths-SVT et Maths-SES sont pertinents mais seront moins fréquents selon moi, et Physique-SVT-maths complémentaires fermera beaucoup de portes dans le supérieur.

Au moins tu t'engages côté analyse prévisionnelle !
avatar
néo_prof_SVT
Niveau 2

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par néo_prof_SVT le Lun 14 Jan 2019 - 23:55
J'angoisse vraiment pour l'année prochaine. Ca peut paraître hyper égoïste mais je suis très anxieux pour les SVT, mon poste et tout ce qui va avec...
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Mathador le Lun 14 Jan 2019 - 23:57
@Bouboule a écrit:Au moins tu t'engages côté analyse prévisionnelle !

C'est mon avis, et je n'ai aucune action Very Happy. Mais il est vrai que voir le passé dans le futur aide aussi.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
William Foster
William Foster
Érudit

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par William Foster le Ven 1 Fév 2019 - 19:54
Reçu la lettre annuelle des inspectors de maths de Toulouse.
Je pose ça là :

Les IPR de maths de Toulouse a écrit:Quelques informations de ce début d'année 2019


·       Calculatrice : L'usage du mode examen des calculatrices pour le bac et le BTS est reportée cette année. Les modalités sont donc les mêmes que l’année passée.

[...]

·         Réforme du lycée – cadre général :

o   La carte des spécialités proposées dans les établissements est disponible sur le site de chaque académie. Au deuxième trimestre le conseil de classe de seconde permettra à travers une fiche-dialogue de formuler les souhaits de spécialités pour l'année de première (ou des séries pour la voie technologique). Au troisième trimestre, le conseil de classe valide le passage en première technologique (l'élève choisira la série) ou en première générale (l'élève choisit les spécialités).

[...]


·       Réforme du lycée – enseignement des mathématiques :

o   Le programme de spécialité mathématiques est un programme dense et renforcé comme tous les programmes de spécialité. Il suppose un investissement des élèves dans et hors la classe.

Le public attendu d'élèves suivant cette spécialité devrait être relativement hétérogène et la différenciation pédagogique un enjeu important pour les enseignants.

Une des cinq parties de l'enseignement de spécialité concerne l'algorithme et la programmation. L'attention des chefs d'établissement est attirée sur la nécessité de bonnes conditions de fonctionnement (Accès à des salles dédiées avec un effectif adéquat)

o   L’enseignement de spécialité « mathématiques » en première s’adresse largement aux élèves dont le projet d'études implique les mathématiques. Les élèves ayant choisi cet enseignement de spécialité en première peuvent avoir un projet de poursuite d'études qui ne demande pas de choisir l’enseignement de spécialité « mathématiques » en terminale. Ces élèves pourront choisir l'option « mathématiques complémentaires » en terminale. Cette option ne s'adresse, sauf exception, qu'à ces élèves.

o    Pour la voie technologique

§  Le programme de mathématiques de l'enseignement commun est le même dans toutes les séries technologiques sauf STD2A. Il n'est donc pas possible de voir regroupés en enseignement commun mathématiques les élèves de STD2A avec les autres séries technologiques.

Pour ST2S, STL, STI2D, STMG, STHR, une des partie transversales porte sur "algorithme et programmation" . Les élèves doivent pouvoir effectuer leur apprentissage dans des conditions adéquates (accès à des salles dédiées avec des effectifs adaptés)

§  Pour l'enseignement de spécialité " physique chimie et mathématiques" (6 h en STI2D , 5 h en STL). Le programme de mathématiques inclus dans le programme de spécialité est étroitement articulé avec le programme du tronc commun. Pour chaque partie du programme de physique-chimie, les notions mathématiques nécessaires sont précisées. Le programme ne quantifie pas le nombre d'heure à affecter à la physique-chimie ni celui à affecter aux mathématiques. La concertation entre les enseignants concernés de ces deux disciplines est fondamentale.



·       Réforme du lycée – autres enseignements concernant des enseignants de mathématiques :

o   L'enseignement scientifique proposé dans le tronc commun est très différent de l'enseignement scientifique actuel de première ES/L notamment par la présence dans le programme des mathématiques et du numérique. Les mathématiques sont de façon effective, présentés dans les quatre thématiques et sur les 14 sous-items, 7 contiennent des mathématiques.

Nous recommandons la présence d’un enseignant de mathématiques a minima de 1/2HP par groupe classe. Une organisation annuelle intégrant l'intervention du professeur de mathématiques sur les éléments relevant de sa compétence est à prévoir.

o   Un nombre important de professeurs de mathématiques est impliqué dans l'enseignement SNT en seconde et en spécialité NSI en première et en terminale. Une formation NST est prévue courant mai 2019 au niveau de chaque département et de bassins pour la Haute-Garonne.

Une formation NSI est prévue 3 semaine en juin-juillet 2019, et en filée pour l’année 2019-2020. Une formation à distance complétera le DIU.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Al9
Al9
Niveau 10

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Al9 le Ven 1 Fév 2019 - 20:41
Qu'en est-il par chez vous de votre participation à l'enseignement scientifique ? Aucune recommandation dans notre académie mais nous devons assurer 1/3 de l'horaire. Ramené à 30 semaines, cela fait 10 semaines. C'est long.
Hélips
Hélips
Modérateur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Hélips le Ven 1 Fév 2019 - 20:44
Dans mon académie, il semble que ce soit 20%, mais je ne suis pas certaine que ma chef l'ait lu et je ne compte pas lui rappeler.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par micaschiste le Ven 1 Fév 2019 - 20:47
L'enseignement scientifique proposé dans le tronc commun est très différent de l'enseignement scientifique actuel de première ES/L notamment par la présence dans le programme des mathématiques et du numérique. Les mathématiques sont de façon effective, présentés dans les quatre thématiques et sur les 14 sous-items, 7 contiennent des mathématiques.
C'est une blague ?
Il vous a lu les parties du programme où il y a vraiment des mathématiques ?
Parce que je n'y ai vu que du calcul, que physiciens ou biologistes peuvent enseigner (d'ailleurs nous le faisons déjà sur certains sujets).
Calculer le nombre d'ancêtres sur 1000 générations...dur dur pour un biologiste !

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Al9
Al9
Niveau 10

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par Al9 le Ven 1 Fév 2019 - 20:52
Pour en avoir discuté avec un collègue de SVT, il ne nous voir faire qu'une chose, le partie "projet" du programme...Youpi humhum
gauvain31
gauvain31
Empereur

Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ? - Page 3 Empty Re: Les mathématiques au cœur du nouveau lycée ?

par gauvain31 le Ven 1 Fév 2019 - 21:00
@micaschiste a écrit:
L'enseignement scientifique proposé dans le tronc commun est très différent de l'enseignement scientifique actuel de première ES/L notamment par la présence dans le programme des mathématiques et du numérique. Les mathématiques sont de façon effective, présentés dans les quatre thématiques et sur les 14 sous-items, 7 contiennent des mathématiques.
C'est une blague ?
Il vous a lu les parties du programme où il y a vraiment des mathématiques ?

Parce que je n'y ai vu que du calcul, que physiciens ou biologistes peuvent enseigner (d'ailleurs nous le faisons déjà sur certains sujets).
Calculer le nombre d'ancêtres sur 1000 générations...dur dur pour un biologiste !

C'est purement de l'affichage pour la mise en place de la réforme en septembre 2019: le but est de montrer qu'il y a des professeurs de Mathématiques dans le Tronc commun de 1ère. Comme l'a dit notre ministre-qui-a-dit-qu'il-nous-aimait. C'est tout.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum