Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Bouboule
Grand sage

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 11:16
@Mathador a écrit:
@Matheod a écrit:+ de personnalisation des parcours
Ou pas justement
Si, cela permet de suivre les maths expertes sans nécessairement passer par la filière S (qui impose la physique-chimie et, dans la plupart des lycées, les SVT). Mais le système des 3 spécialités puis 2 est une zorcharterie sans nom: si le but n'était pas d'économiser les HP de maths on aurait pu intégrer des maths au tronc commun avec deux niveaux possibles.

Cela dépend des points de vue ; certains élèves trouvent que c'est le tronc commun imposé à tous qui est une zorcharterie sans nom...

... car ça empêche de faire des filières...
Razz
Proton
Proton
Niveau 9

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Proton le Sam 16 Fév 2019 - 11:19
Au moins sur le long terme, ça permettra peut-être d'arrêter de considérer la voix pro comme une sous filière ?
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 11:23
@Proton a écrit:Au moins sur le long terme, ça permettra peut-être d'arrêter de considérer la voix pro comme une sous filière ?

Merci. Le problème n'est pas de ne pas avoir fait un n-ième programme de soins palliatifs mais de poser les bonnes questions sur l'amont.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 11:32
Bah voyons! Vous pensez vraiment que les futurs Secondes pro vont suivre ce programme, a fortiori dans mon académie, la plus déshéritée de la Métropole? Ça ne vous gêne pas qu’on sacrifie des générations?! Dans les faits, les profs de bac ne pourront pas enseigner ce programme! Et le pro restera considéré comme une sous filière! Allez donc voir le fil consacré à l’HG en pro! J’ai lu le programme, il n’y a rien dedans! C’est normal, une heure par semaine! Au moins là c’est cohérent!
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Moonchild le Sam 16 Fév 2019 - 12:09
@Anaxagore a écrit:
@Proton a écrit:Au moins sur le long terme, ça permettra peut-être d'arrêter de considérer la voix pro comme une sous filière ?

Merci. Le problème n'est pas de ne pas avoir fait un n-ième programme de soins palliatifs mais de poser les bonnes questions sur l'amont.

Mais le problème ici - à la fois en pro et en général - est de faire des programmes qu'on ne pourra pas mettre en pratique avec des élèves qui relèveraient massivement des soins palliatifs et, en même temps, de passer sous silence les bonnes questions sur l'amont.
avatar
Bouboule
Grand sage

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 12:13
@Badiste75 a écrit:Bah voyons! Vous pensez vraiment que les futurs Secondes pro vont suivre ce programme, a fortiori dans mon académie, la plus déshéritée de la Métropole? Ça ne vous gêne pas qu’on sacrifie des générations?! Dans les faits, les profs de bac ne pourront pas enseigner ce programme! Et le pro restera considéré comme une sous filière! Allez donc voir le fil consacré à l’HG en pro! J’ai lu le programme, il n’y a rien dedans! C’est normal, une heure par semaine! Au moins là c’est cohérent!

Tu veux dire qu'il faudrait leur remettre les contenus du programme de 6è ?
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 12:14
Chacun fera au mieux en traitant les choses par priorités. Ceux à qui on a mal appris dès le début sont sacrifiés quoi qu'il arrive. On peut toujours s'imaginer en Zorro ou Batman lorsqu'on arrive plus tard, mais bon.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 12:20
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Proton a écrit:Au moins sur le long terme, ça permettra peut-être d'arrêter de considérer la voix pro comme une sous filière ?

Merci. Le problème n'est pas de ne pas avoir fait un n-ième programme de soins palliatifs mais de poser les bonnes questions sur l'amont.

Mais le problème ici - à la fois en pro et en général - est de faire des programmes qu'on ne pourra pas mettre en pratique avec des élèves qui relèveraient massivement des soins palliatifs et, en même temps, de passer sous silence les bonnes questions sur l'amont.

Si tu veux que cesse l'omerta, la seule chose à dire est:"donnez-nous les moyens d'enseigner ces programmes en donnant du contenu et en ayant de réelles exigences en amont" et certainement pas "cachons la misère avec un programme favouille".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 12:26
Parce que tu crois franchement que c’est ce qui va se passer? J’ai la faiblesse de croire que tu n’es pas si naïf Anaxagore!
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 12:28
Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Moonchild le Sam 16 Fév 2019 - 12:46
@Anaxagore a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Proton a écrit:Au moins sur le long terme, ça permettra peut-être d'arrêter de considérer la voix pro comme une sous filière ?

Merci. Le problème n'est pas de ne pas avoir fait un n-ième programme de soins palliatifs mais de poser les bonnes questions sur l'amont.

Mais le problème ici - à la fois en pro et en général - est de faire des programmes qu'on ne pourra pas mettre en pratique avec des élèves qui relèveraient massivement des soins palliatifs et, en même temps, de passer sous silence les bonnes questions sur l'amont.

Si tu veux que cesse l'omerta, la seule chose à dire est:"donnez-nous les moyens d'enseigner ces programmes en donnant du contenu et en ayant de réelles exigences en amont" et certainement pas "cachons la misère avec un programme favouille".

Je suis d'accord sur le discours à tenir (encore qu'il faudrait aussi s'interroger sur l'adéquation entre le programme et le volume horaire au lycée parce que, même avec des élèves correctement préparés, on ne peut pas se contenter d'un traitement façon "zapping"), mais que faire devant les classes en attendant qu'on ait les moyens d'enseigner ces programmes ? Cacher la misère avec un programme bidon n'est pas certes une solution, mais faire semblant de pouvoir enseigner des programmes exigeants alors que ce n'est pas du tout réaliste ne l'est pas davantage.


@Anaxagore a écrit:Chacun fera au mieux en traitant les choses par priorités. Ceux à qui on a mal appris dès le début sont sacrifiés quoi qu'il arrive. On peut toujours s'imaginer en Zorro ou Batman lorsqu'on arrive plus tard, mais bon.

Bref, ça va être un désastre à grande échelle.

Personnellement, je crois que je ne vais même plus chercher à "faire de mon mieux" ; la situation devient tellement absurde que ma priorité sera de me préserver. Le problème c'est que je ne vais pas pouvoir m'empêcher de le dire à haute voix, tandis que la plupart des collègues continuera à faire semblant pour ne pas s'attirer d'ennuis.
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 12:48
Je reconnais en toi Moonchild un fonctionnement qui me correspond tout à fait!
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 12:56
J'espère bien que tu feras ton boulot, que tu t'épargneras un peu et que tu diras ce qui dois être dit, Moonchild. Nous serons au moins deux. What else?

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Bouboule
Grand sage

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 13:22
Je trouve que les collègues de mathématiques sont quand même très optimistes de penser que s'ils avaient plus d'heures, le programme serait assimilé.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Moonchild le Sam 16 Fév 2019 - 13:56
@Anaxagore a écrit:Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

Quand je lis tes interventions à propos de la réforme, je ne suis pas sûr de savoir comment te situer sur ce sujet.

J'ai parfois l'impression que tu essaies de te raccrocher à un mince espoir en t'imaginant/supposant/pariant que ce regain d'exigence dans les textes du programme sera un signal qui motivera les enseignants de lycée mais aussi de collège à faire "ce qui doit être fait" et que, partant de la base, un mouvement vertueux va se propager à l'ensemble de l'institution.
Moi je vois plutôt advenir une évolution dans le sens contraire. Au lycée, quand les enseignants vont se prendre ce mur en pleine face, certains vont tenter de tenir le niveau théoriquement attendu, la plupart d'entre-eux finira assez vite en burn-out alors que les plus solides vont se "bunkeriser" jusqu'à ce que leur bunker ne devienne un placard ; d'autres vont se désengager, effectuant leurs heures devant les classes sans la moindre conviction ; enfin, les plus malins vont cacher la poussière sous le tapis en traitant le programme de façon superficielle tout en brassant de l'air devant l'administration et les familles. En définitive, cela reviendra exactement au même que si on avait eu un programme "favouille". Quant au collège, rien n'y changera ; le signal envoyé à l'aval ne remontera pas en amont.

Cependant, certains de tes messages me font plutôt penser que tu espères en réalité que cette réforme va accélérer l'explosion du système et qu'après le désastre, on repartira sur des bases plus saines. Là encore, j'aurais une divergence de pronostic : je crois qu'avec la manière dont est organisée la réforme, on va plutôt vers une série d'implosions locales qui sera gérée par une politique d'endiguement à base d'autonomie et de projets d'établissements dont on imagine facilement vers quelles dérives cela va mener.


@Bouboule a écrit:Je trouve que les collègues de mathématiques sont quand même très optimistes de penser que s'ils avaient plus d'heures, le programme serait assimilé.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire. Il est évident qu'avec des élèves qui arrivent sans le moindre acquis et en l'absence de la moindre sélection, on pourrait doubler les heures sans que cela n'améliore significativement la situation.

En revanche, la question horaire n'est pas du tout négligeable car lorsqu'on traite trop vite et trop superficiellement une notion, on génère inévitablement de futures lacunes même chez les élèves qui ont plutôt un bon un niveau. Bien sûr, on pourrait contourner la question en considérant que les seuls élèves qui ont le niveau sont ceux qui peuvent s'en sortir de façon autonome avec une préparation en classe minimaliste - voire clairement insuffisante - mais ça signifierait qu'on va vers un système hyper-darwiniste et, bien que je sois favorable à la sélection sur le niveau scolaire, je ne suis pas sûr qu'il soit raisonnable de placer la barre aussi haut pour le secondaire : d'une part cela défavoriserait les élèves à qui les familles ne peuvent pas apporter de ressources extérieures, d'autre part cela laisserait sur le bord de la route des élèves peut-être pas géniaux mais suffisamment capables et scolaires pour pouvoir faire de bonnes études si on leur donne un encadrement décent (je ne parle évidemment pas de la multiplication des dispositifs de remédiations mais simplement que les cours en classe apportent une base qui permet de réussir).
Alegato.
Alegato.
Niveau 7

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Alegato. le Sam 16 Fév 2019 - 14:02
Moi je pense que beaucoup de collègues feront de plus en plus ce que l'on voit trop souvent actuellement : mettre des bonnes notes à tout le monde alors que le niveau est très bas. De cette manière, programme ambitieux ou pas, peu importe.
avatar
Matheod
Habitué du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Matheod le Sam 16 Fév 2019 - 14:11
@Alegato. a écrit:Moi je pense que beaucoup de collègues feront de plus en plus ce que l'on voit trop souvent actuellement : mettre des bonnes notes à tout le monde alors que le niveau est très bas. De cette manière, programme ambitieux ou pas, peu importe.

Se pose déjà la signification de la note. Les élèves ne comprennent pas qu'un 12 c'est une mauvaise note. Un 14 ça passe mais encore ...
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 14:19
Ça dépend... vu que je ne baisse pas mes exigences, pour moi 8 c’est correct 😂

Sinon je rejoins encore Moonchild. Je ne dis pas qu’avec plus d’heures tous les élèves maîtriseraient mais il y aurait moins de pertes, on aurait le temps de donner les clés de la réussite et on aurait au moins bonne conscience de ce point de vue! Les grands perdants seront, encore et toujours, les élèves des milieux populaires!
avatar
Bouboule
Grand sage

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 14:50
A vrai dire, pour expliquer cet effondrement mathématique, je ne sais plus qui de l'oeuf ou la poule est arrivé en premier.
Les horaires ont diminué, c'est vrai. Les querelles de chapelles entre matheux ont abouti à mettre plus de domaines dans moins d'heures (survol géométrique et diminution ailleurs pour faire un peu de place aux probas/stats et à plus de numérique). Dans le même temps on a observé une nette évolution "sociétale" (comme dirait l'IPR) qui s'accompagne par moins de travail personnel hors classe, à la fois parce qu'on glandouille plus et que les profs en moyenne en donne moins ("tout le monde il pompe sur le voisin").
Bref, les profs de maths sont tombés de leur piédestal.


Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 15:32
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

Quand je lis tes interventions à propos de la réforme, je ne suis pas sûr de savoir comment te situer sur ce sujet.


C'est beaucoup plus simple. Je participe depuis des années à un projet qui consiste à proposer ce qu'il faudrait sur le plan des contenus et qui consiste à rendre au mot pédagogie ses lettres de noblesse. L'entreprise a commencé par la maternelle et le primaire et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a du boulot...en particulier pour faire évoluer des idées mortiferes parfois très ancrées. Sans cette étape je ne vois pas très bien ce que l'on pourrait proposer de ferme au collège et encore moins au lycée sans tomber dans un pis aller.

Pour le reste je fais au mieux et je vais à la plage. Et pour le futur je ne suis pas Nostradamus non plus.

En résumé je fais et dis ce qui me semble juste et je n'attends rien, si ce n'est peut-être des occasions d'être entendu.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 15:44
C'est d'ailleurs essentiellement ce que je dis dans un texte qui devrait être publié sur le site du GRIP un de ces jours.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Moonchild le Sam 16 Fév 2019 - 17:32
@Anaxagore a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

Quand je lis tes interventions à propos de la réforme, je ne suis pas sûr de savoir comment te situer sur ce sujet.


C'est beaucoup plus simple. Je participe depuis des années à un projet qui consiste à proposer ce qu'il faudrait sur le plan des contenus et qui consiste à rendre au mot pédagogie ses lettres de noblesse. L'entreprise a commencé par la maternelle et le primaire et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a du boulot...en particulier pour faire évoluer des idées mortiferes parfois très ancrées. Sans cette étape je ne vois pas très bien ce que l'on pourrait proposer de ferme au collège et encore moins au lycée sans tomber dans un pis aller.

Oui, ça me semble très juste, mais le temps de redresser toute la chaîne de formation jusqu'au lycée, il faudrait au moins une dizaine d'années dans le meilleur des cas et, sur le terrain, il me semble difficile de tenir sur une telle durée en faisant le grand écart entre des exigences théoriques et le niveau réel des élèves.

Bien sûr, au collège et encore plus au lycée, on ne peut actuellement proposer qu'un pis aller, mais ne faudrait-il pas quand même essayer de mettre en place, en toute connaissance de cause et sans faux semblant, un pis aller qui serait parmi les "moins pires" pour au moins tenter dans la mesure du possible de limiter la catastrophe plutôt que de laisser la situation dégénérer encore davantage ? Ce projet auquel tu participes ne gagnerait-il pas à être accompagné d'un "plan d'urgence" temporaire pour le collège et le lycée ?

Même si on ne peut pas tout de suite proposer quelque chose de solide et totalement satisfaisant, je pense qu'il faut absolument éviter d'une part les dérives pédago-démagogiques et d'autre part les injonctions contradictoires (comme par exemple la pseudo-exigence des nouveaux programmes) car, dans les deux cas, les pratiques des enseignants finissent par se déliter au fil des ans et, le temps que le primaire et le collège soient remis d'équerre, les futurs élèves bien formés arriveraient dans des lycées sinistrés où les professeurs auraient perdu tout repère. Ce qui aura été détruit pendant la dizaine d'années intermédiaire sera d'autant plus long à reconstruire et je crois donc qu'il serait indispensable de préserver le peu qui tient encore debout en lycée tout négociant un virage vers des pratiques plus rigoureuses pour préparer le terrain pour la troisième phase du projet auquel tu participes.

Malheureusement, un tel plan d'urgence ne verra pas le jour car cela supposerait qu'en haut-lieu on ait le courage de reconnaître l'ampleur du désastre (même si, à son arrivée au Ministère, Blanquer a affiché une volonté d'en découdre avec le pédagogisme, il n'est pas allé au bout de la logique) et qu'on admette qu'on ne peut pas immédiatement régler le problème pour les générations qui sont déjà sacrifiées car trop avancées dans leur scolarité. Ce ne serait pas très glamour en terme de communication politique.
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Anaxagore le Sam 16 Fév 2019 - 17:50
Dans ce que j'ai écrit, je propose quelques pistes à commencer par une lecture maximaliste des programmes de collège actuels. (Je te réponds vite fait entre deux mi-temps. Wink )

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par neo-fit le Sam 16 Fév 2019 - 23:53
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:

Merci. Le problème n'est pas de ne pas avoir fait un n-ième programme de soins palliatifs mais de poser les bonnes questions sur l'amont.

Mais le problème ici - à la fois en pro et en général - est de faire des programmes qu'on ne pourra pas mettre en pratique avec des élèves qui relèveraient massivement des soins palliatifs et, en même temps, de passer sous silence les bonnes questions sur l'amont.

Si tu veux que cesse l'omerta, la seule chose à dire est:"donnez-nous les moyens d'enseigner ces programmes en donnant du contenu et en ayant de réelles exigences en amont" et certainement pas "cachons la misère avec un programme favouille".

1. Je suis d'accord sur le discours à tenir (encore qu'il faudrait aussi s'interroger sur l'adéquation entre le programme et le volume horaire au lycée parce que, même avec des élèves correctement préparés, on ne peut pas se contenter d'un traitement façon "zapping"), mais que faire devant les classes en attendant qu'on ait les moyens d'enseigner ces programmes ? Cacher la misère avec un programme bidon n'est pas certes une solution, mais faire semblant de pouvoir enseigner des programmes exigeants alors que ce n'est pas du tout réaliste ne l'est pas davantage.


@Anaxagore a écrit:Chacun fera au mieux en traitant les choses par priorités. Ceux à qui on a mal appris dès le début sont sacrifiés quoi qu'il arrive. On peut toujours s'imaginer en Zorro ou Batman lorsqu'on arrive plus tard, mais bon.

Bref, ça va être un désastre à grande échelle.

2. Personnellement, je crois que je ne vais même plus chercher à "faire de mon mieux" ; la situation devient tellement absurde que ma priorité sera de me préserver. Le problème c'est que je ne vais pas pouvoir m'empêcher de le dire à haute voix, tandis que la plupart des collègues continuera à faire semblant pour ne pas s'attirer d'ennuis.
1.  veneration
2. C'est terrible qu'on ait réussi à susciter de tels sentiments chez des enseignants comme Moonchild dont les compétences et la conscience professionnelles ne font aucun doute. Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 2950807625

@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

Quand je lis tes interventions à propos de la réforme, je ne suis pas sûr de savoir comment te situer sur ce sujet.

3. J'ai parfois l'impression que tu essaies de te raccrocher à un mince espoir en t'imaginant/supposant/pariant que ce regain d'exigence dans les textes du programme sera un signal qui motivera les enseignants de lycée mais aussi de collège à faire "ce qui doit être fait" et que, partant de la base, un mouvement vertueux va se propager à l'ensemble de l'institution.
4. Moi je vois plutôt advenir une évolution dans le sens contraire. Au lycée, quand les enseignants vont se prendre ce mur en pleine face, certains vont tenter de tenir le niveau théoriquement attendu, la plupart d'entre-eux finira assez vite en burn-out alors que les plus solides vont se "bunkeriser" jusqu'à ce que leur bunker ne devienne un placard ; d'autres vont se désengager, effectuant leurs heures devant les classes sans la moindre conviction ; enfin, les plus malins vont cacher la poussière sous le tapis en traitant le programme de façon superficielle tout en brassant de l'air devant l'administration et les familles. En définitive, cela reviendra exactement au même que si on avait eu un programme "favouille". Quant au collège, rien n'y changera ; le signal envoyé à l'aval ne remontera pas en amont.

Cependant, certains de tes messages me font plutôt penser que tu espères en réalité que cette réforme va accélérer l'explosion du système et qu'après le désastre, on repartira sur des bases plus saines. Là encore, j'aurais une divergence de pronostic : je crois qu'avec la manière dont est organisée la réforme, on va plutôt vers une série d'implosions locales qui sera gérée par une politique d'endiguement à base d'autonomie et de projets d'établissements dont on imagine facilement vers quelles dérives cela va mener.
3. C'est ce qu'on pourrait croire, vu que dans l'autre sens (calcul : aucun excès de technicité n'est attendu, ne faites pas des exercices de calcul hors sol, il y a la calculatrice, démonstration : aucune exigence sur le formalisme n'est attendu) ça a eu l'effet escompté (et pour cause quand les bases sont fragiles et que  les horaires diminuent, et qu'on te donne le feu vert, que se passe-t-il ?) mais dans ce sens là, il n'y avait pas le mur de la réalité.
Miser sur ce mouvement vertueux paraît en effet assez illusoire.
4.  veneration

@Moonchild a écrit:
@Bouboule a écrit:Je trouve que les collègues de mathématiques sont quand même très optimistes de penser que s'ils avaient plus d'heures, le programme serait assimilé.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire. Il est évident qu'avec des élèves qui arrivent sans le moindre acquis et en l'absence de la moindre sélection, on pourrait doubler les heures sans que cela n'améliore significativement la situation.

En revanche, la question horaire n'est pas du tout négligeable car lorsqu'on traite trop vite et trop superficiellement une notion, on génère inévitablement de futures lacunes même chez les élèves qui ont plutôt un bon un niveau.
veneration
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Anaxagore a écrit:Peu importe ce que je crois. Il faut faire ce qui doit être fait. Heureusement que l'on n'attend pas d'"avoir des garanties" pour se bouger. On n'est pas chez Darty.

Quand je lis tes interventions à propos de la réforme, je ne suis pas sûr de savoir comment te situer sur ce sujet.


C'est beaucoup plus simple. Je participe depuis des années à un projet qui consiste à proposer ce qu'il faudrait sur le plan des contenus et qui consiste à rendre au mot pédagogie ses lettres de noblesse. L'entreprise a commencé par la maternelle et le primaire et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a du boulot...en particulier pour faire évoluer des idées mortiferes parfois très ancrées. Sans cette étape je ne vois pas très bien ce que l'on pourrait proposer de ferme au collège et encore moins au lycée sans tomber dans un pis aller.

Oui, ça me semble très juste, mais le temps de redresser toute la chaîne de formation jusqu'au lycée, il faudrait au moins une dizaine d'années dans le meilleur des cas et, sur le terrain, il me semble difficile de tenir sur une telle durée en faisant le grand écart entre des exigences théoriques et le niveau réel des élèves.

Bien sûr, au collège et encore plus au lycée, on ne peut actuellement proposer qu'un pis aller, mais ne faudrait-il pas quand même essayer de mettre en place, en toute connaissance de cause et sans faux semblant, un pis aller qui serait parmi les "moins pires" pour au moins tenter dans la mesure du possible de limiter la catastrophe plutôt que de laisser la situation dégénérer encore davantage ? Ce projet auquel tu participes ne gagnerait-il pas à être accompagné d'un "plan d'urgence" temporaire pour le collège et le lycée ?

Même si on ne peut pas tout de suite proposer quelque chose de solide et totalement satisfaisant, je pense qu'il faut absolument éviter d'une part les dérives pédago-démagogiques et d'autre part les injonctions contradictoires (comme par exemple la pseudo-exigence des nouveaux programmes) car, dans les deux cas, les pratiques des enseignants finissent par se déliter au fil des ans et, le temps que le primaire et le collège soient remis d'équerre, les futurs élèves bien formés arriveraient dans des lycées sinistrés où les professeurs auraient perdu tout repère. Ce qui aura été détruit pendant la dizaine d'années intermédiaire sera d'autant plus long à reconstruire et je crois donc qu'il serait indispensable de préserver le peu qui tient encore debout en lycée tout négociant un virage vers des pratiques plus rigoureuses pour préparer le terrain pour la troisième phase du projet auquel tu participes.

Malheureusement, un tel plan d'urgence ne verra pas le jour car cela supposerait qu'en haut-lieu on ait le courage de reconnaître l'ampleur du désastre (même si, à son arrivée au Ministère, Blanquer a affiché une volonté d'en découdre avec le pédagogisme, il n'est pas allé au bout de la logique) et qu'on admette qu'on ne peut pas immédiatement régler le problème pour les générations qui sont déjà sacrifiées car trop avancées dans leur scolarité. Ce ne serait pas très glamour en terme de communication politique.
Cela me fait penser aux réponses sur les CP-CE1 dédoublés lorsqu'on reproche les effectifs chargés constatés dans les niveaux suivants (voire même dans les CP-CE1 qui ne le sont pas).
Si j'ai bien compris, l'argument est : si on dédouble à ces niveaux, les bases seront (mieux) acquises et si les bases sont maîtrisées alors un effectif plus lourd ensuite a moins d'importance. Les enseignants préfèrent des élèves mieux préparés que moins nombreux.
video:
j'essaierai de retrouver l'interview où M. Blanquer tient à peu près ce langage.
Ainsi, donc, on peut pas avoir les deux et on ne peut pas dédoubler partout, dommage.
Et si ce raisonnement n'est pas absurde, sa mise en application, actuellement, l'est.
En effet, les élèves actuellement "entassés" dans des classes chargées, ne sont pas ceux qui ont bénéficié des CP-CE1 dédoublés.
Si on suit cette logique, il aurait fallu pouvoir alléger les effectifs de toutes les classe en attendant que les CP-CE1 dédoublés passent au niveau suivant.


Dernière édition par neo-fit le Dim 17 Fév 2019 - 10:38, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Mathador le Dim 17 Fév 2019 - 2:18
@neo-fit a écrit:Si on suit cette logique, il aurait fallu pouvoir alléger les effectifs de toutes les classe en attendant que les CP-CE1 dédoublés passent au niveau suivant.
Et financer ça avec des postes pour lesquels on ne parviendrait pas à recruter…

Dans l'immédiat, je ne vois pas comment on pourrait sauver le niveau du lycée autrement qu'en faisant une coupe franche dans les effectifs élèves, en sélectionnant sur dossier ou sur la réussite à un DNB revalorisé. Cela permettrait au LGT de fonctionner convenablement, au LP de recruter des élèves d'un niveau adéquat, et les économies de postes pourraient être répercutées sur les niveaux inférieurs:
-remplacement des divisions perdues des LGT par des divisions de collège;
-allègement des effectifs dans les collèges;
-là où le primaire est surchargé et/ou a des difficultés de recrutement, ouverture de divisions de 7ème (sous statut 100% secondaire) dans les collèges et fermeture de classes de CM2 dans les écoles en redéployant les postes d'adjoints et les salles de classe récupérés.

Bien sûr, tout cela serait un casus belli pour presque tout le monde. @Moonchild a déjà expliqué pourquoi:
@Moonchild a écrit:Malheureusement, un tel plan d'urgence ne verra pas le jour car cela supposerait qu'en haut-lieu on ait le courage de reconnaître l'ampleur du désastre (même si, à son arrivée au Ministère, Blanquer a affiché une volonté d'en découdre avec le pédagogisme, il n'est pas allé au bout de la logique) et qu'on admette qu'on ne peut pas immédiatement régler le problème pour les générations qui sont déjà sacrifiées car trop avancées dans leur scolarité. Ce ne serait pas très glamour en terme de communication politique.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019 - Page 6 Empty Re: Nouveau programme de mathématiques en 2de. Rentrée 2019

par Pat B le Jeu 21 Fév 2019 - 19:15
Tu oublies un argument : c'est en lycée général qu'un élève coûte le moins cher.... donc ce qu'ils veulent, en haut lieu, c'est plus d'élèves là où c'est moins cher. Donc plus en lycée général et moins en lycée pro (mais à la limite, ils veulent bien de l'apprentissage, ce sont les entreprises qui payent !). Et tant pis si pour ça on baisse le niveau de tout le monde.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum