Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Darial
Darial
Niveau 1

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Darial le Mer 23 Jan 2019 - 0:09
Bonjour à tous,

Y a-t-il des gens qui étaient à deux doigts de démissionner pendant leur année de stage, qui finalement ont tenu bon et ne le regrettent pas ? Ou au contraire, des gens qui ont tenu bon et qui se posent toujours autant de questions quant à ce choix professionnel ?

J’ai passé le Capès en 2018 dans un projet de reconversion professionnelle. Mais le changement a été très éprouvant au point que, depuis, je pense régulièrement à démissionner... Mon métier initial me manque. Je l’ai quitté parce que, comme dans beaucoup de domaines, les conditions se dégradent, mais l’activité en elle-même me plaisait. Il serait encore temps pour moi d’y revenir.
Etudiante, j’avais hésité avec l’enseignement et j’avais toujours gardé un certain regret quant à ce projet. Alors je me suis dit qu’il fallait tenter l’expérience. Je pensais avoir le goût de la transmission.  Les quelques expériences d’enseignement que j’avais eues m’avaient enchantée (mais c’était soit avec des tout petits, soit avec des adultes, jamais avec ce public si particulier que sont les adolescents en collège….)
Et honnêtement, je déchante.

Mon absence de méthodologie en début d'année, la place énorme de la discipline, le grand bain dès la rentrée…tout cela m’a amenée assez vite à un écœurement.  
Mais je tiens, je tiens… en me disant que ce n’est pas raisonnable de baisser les bras si tôt, que j’y verrai plus clair plus tard. Seulement, ça ne vient pas. Je ne cherche pas la certitude ou la satisfaction à 100% car je sais que ça n’existe pas, mais je me demande s’il est normal d’avoir si peu de plaisir à enseigner en janvier, d’aller au collège avec si peu d’entrain, voire à reculons certains jours.
Après un premier trimestre en apnée, angoisse, pleurs, etc., j’ai pris énormément de recul depuis les vacances de Noël. Mais j’en ai perdu toute volonté de bien faire, mes cours sont moins bien préparés (c’était la seule solution pour moi de continuer, sinon j’arrêtais), et le travail est forcément moins intéressant, pour moi et sûrement pour les élèves. Des élèves avec qui j’accroche individuellement, mais dont l’attitude en groupe me pèse de plus en plus….
Actuellement, ce qui me pèse le plus est l’aspect gestion de classe chez moi, le soir. Exemple : pour faire un plan de classe au calme, chez moi, je fais un blocage. La boule au ventre revient. Alors que ce n'est pas ce qu'il y a de plus compliqué ! Mais je préfère corriger des copies...
Je commence à me dire que, même lorsque j’aurai acquis plus de méthodologie, l’aspect flicage prendra peut-être toujours le dessus et que je me serai donné tout ce mal pour rien. Je suis perdue.
Personne n’a de réponse aux doutes qui me sont propres, mais des témoignages font toujours du bien !
Plutarque
Plutarque
Niveau 9

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Plutarque le Mer 23 Jan 2019 - 2:45
J'ai l'exemple d'une contractuelle qui était à deux doigts de démissionner plusieurs fois (jusqu'à demander à son adjointe à qui envoyer sa lettre de démission) entre octobre et mars la première année de son recrutement, mais s'est accrochée en se disant que ça ira mieux. Malgré les difficultés, elle a eu la bonne idée de passer (et réussir) le CAPES de sa discipline (ce qui a même été un bol d'air car absente au collège pendant les épreuves !), et devenir stagiaire dans un autre collège. L'année de stagiaire fut déjà bien meilleure pour elle quoiqu'inévitablement anxiogène avec la titularisation, et elle a ensuite eu la chance d'obtenir à l'intra son collège de stage où elle est désormais très bien. Quand elle repense qu'elle était à deux doigts de démissionner plusieurs fois lors de sa première année d'enseignement, elle repense à son adjointe qui a su trouver les mots pour la convaincre de continuer !
Cicyle
Cicyle
Grand sage

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Cicyle le Mer 23 Jan 2019 - 7:29
D'abord, fleurs2 Courage !
L'année de stage peut-être très dure.
Ce qu'il te faut arriver à savoir c'est si ce qui te pèse est le contexte (ton collège), l'année de stage (impression d'être surveillée en permanence) ou le métier en lui-même. Et malheureusement, c'est difficile tant qu'on n'a pas connu autre chose.
Personnellement, mon année de stage dans le secondaire a été très pénible. Heureusement que j'avais fait un an en contrat avant, pour savoir que le métier en lui-même me plaisait. Sinon, j'aurais probablement démissionné. Là, je fais une année de stage dans le 1er degré. C'est à nouveau pénible à vivre (quoique moins) mais je pense à la libération de la titularisation pour tenir. On est tellement bien, quand on est libre dans sa classe !
Mais ça, c'est si on aime le métier. Sinon, ça peut être une vraie souffrance et il vaut mieux partir avant. Toi seule peux répondre mais c'est difficile pour l'instant…
Quoi qu'il en soit, ne te rends pas malade, ça n'en vaut pas la peine…
egomet
egomet
Doyen

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par egomet le Mer 23 Jan 2019 - 7:35
Si ce n'est pas indiscret, quel est ton métier initial? S'agit-il d'un métier où tu dois régulièrement mettre tes connaissances à jour et où une longue absence sera problématique?

Pour ce qui est des conditions de travail dans l'EN, il faut bien reconnaître que c'est un peu la loterie et que les chances d'amélioration du système sont très faibles. Mais bon, je suis peut-être pessimiste. Ca ne fait que 40 ans qu'on attend la bonne réforme.

L'expérience permet effectivement d'améliorer pas mal de choses. Connaître différents contextes aussi. Mais il y a des problèmes intrinsèques à l'enseignement (à mon avis supportables) et surtout une crise nationale de l'autorité professorale en France (beaucoup moins supportable).

Pour ma part, j'ai démissionné, je suis revenu. J'ai fait quelques petits tours à l'étranger. Je suis revenu. Finalement, je vis au Cambodge et ne compte pas vraiment revenir enseigner en France.

Difficile de donner un conseil. S'accrocher, c'est bien. Mais on a tous ses limites. Et à force d'attendre les bonnes conditions, on finit par vieillir. Fixe-toi une limite de temps pour faire tes expériences, surtout si tu as de la famille.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Flo44
Niveau 4

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Flo44 le Mer 23 Jan 2019 - 8:27
Je ne peux pas te répondre pour ton cas personnel, mais je peux te faire partager mon expérience. Aussi en reconversion (après 15 ans d'un autre métier), j'ai pas mal douté en stage. J'ai fait une première année de stage très dure, ou malgré tous mes efforts, je voyais très peu d'amélioration. J'étais en lycée avec deux seconde très pénibles et j'avais mal démarré. J'avais l'impression que tous mes cours étaient nuls, ma gestion de classe mauvaise, et mon tuteur ne voyait pas vraiment comment m'aider. Je me suis transformée en "dragon" vers février pour éviter que ça dérape trop, mais cela n'a marché qu'en partie, pour une classe. Je n'ai tenu qu'en me rappelant pourquoi j'étais partie de mon ancien métier, et grâce à la relation avec certains élèves. La deuxième année (j'ai été renouvelée) a été dure aussi, mais moins, et j'ai commencé à trouver du plaisir de temps en temps, en particulier avec les sixièmes.

Le début de cette année (néotitulaire donc) m'a permis de voir que j'aimais vraiment le métier : j'ai fait quelques séances vraiment bonnes, beaucoup moins de mauvaises, j'ai réussi à faire progresser les  élèves, la gestion de classe était meilleure (même si j'ai encore des progrès à faire, je sais quels sont les points que je dois travailler). J'avais envie d'aller travailler la plupart du temps, et les élèves m'ont dit qu'ils n'avaient pas envie que je reparte. Les remplacements suivants ont été plus ordinaires : bien avec certaines classes, plus difficiles avec d'autres, mais je prends progressivement confiance en moi, et mes choix se font de plus en plus facilement. Même si je viens de faire une très mauvaise séance hier, je sais que ce n'est plus qu'une fois de temps en temps, et que j'engrange de l'expérience pour plus tard.

Je ne sais pas pourquoi tu veux faire ce métier, ni si tu es vraiment faite pour. Par contre, l'an dernier, un collègue m'a dit que pendant ses 5 premières années d'enseignement tous ses cours étaient bordélisés. En voyant ses cours maintenant, c'était vraiment impensable : tous les élèves étaient calmes, respectueux (même ceux se comportant en sauvages dans la cour). Presque tous travaillaient sérieusement, et toutes les interventions du professeur étaient limpides.
Après, comme disaient les autres intervenants, les conditions ne vont probablement pas s'améliorer, et tu peux être amenée à enseigner dans des endroits difficiles. À toi de peser le pour et le contre.

Bon courage, essaie de prendre un peu de recul, pour prendre une décision mûrement réfléchie et que tu ne regretteras pas.
Malaga
Malaga
Modérateur

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Malaga le Mer 23 Jan 2019 - 9:04
J'ai pensé à la démission pendant presque toute l'année de stage et pendant une partie de l'année de neotitulaire. Je me demandais ce que je faisais en classe à devoir gérer des ados qui n'avaient pas envie d'être là. Je n'avais pas envie de passer mes journées à râler, punir. Mais j'ai tenu, par orgueil et parce que financièrement, je n'avais pas de plan B.

J'avais parlé de mes doutes à un collègue qui avait une cinquantaine d'années, qui était ultra respecté des élèves. Il m'a dit qu'il avait connu les mêmes difficultés et que, petit à petit, les choses se sont améliorées. Et c'est effectivement ce qui s'est passé. J'ai pris au fil des ans de plus en plus de plaisir à enseigner, les cours se sont mille fois mieux qu'à mes débuts. Je suis donc contente d'avoir tenu le coup.

_________________
En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Banana244   En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Banana244     En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Aurevilly le Mer 23 Jan 2019 - 9:09
@Darial a écrit: Mon métier initial me manque. Je l’ai quitté parce que, comme dans beaucoup de domaines, les conditions se dégradent, mais l’activité en elle-même me plaisait. Il serait encore temps pour moi d’y revenir.
Bonjour Darial, totalement d'accord avec ce qui a été dit par nos collègues. La question qui se pose maintenant est de savoir ce qui te reste comme temps pour expérimenter et réfléchir à ton choix. Concrètement, dans combien de temps dois-tu reprendre ton ancien travail si tu veux abandonner l’expérience de l'enseignement ?
Durden
Durden
Niveau 2

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Durden le Sam 9 Fév 2019 - 11:39
Mes premiers mois de stage ont été très difficiles et j'ai songé à la démission, j'avais même commencé à me renseigner sur d'autres concours. La situation a commencé à s'améliorer autour de février mais ce n'étais pas le paradis non plus. J'ai compris que le métier en lui même me plaisait mais que les jeunes ados (stage en collège) ce n'est vraiment pas un public pour moi, ajouter aux erreurs de posture en début d'année qui ont des répercussions très longues ben ça reste compliqué. (je vois vraiment la différence maintenant que j'ai un peu plus d'expérience).
Depuis, je ne regrette pas ma décision les années suivantes ce sont vraiment beaucoup mieux passées, à part une année en rep+. Pourtant même durant cette année très difficile je n'ai pas envisagé la démission.

Comme déjà évoqué, la question à te poser est le problème vient-il du métier en lui même ou de l'environnement (élèves, manque d'expérience...)?
Darial
Darial
Niveau 1

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Darial le Mar 26 Fév 2019 - 0:13
Un grand merci pour toutes vos réponses ! Je suis toujours stagiaire et n'ai pas encore démissionné ! J'ai beaucoup moins la boule au ventre qu'au début, mais ce n'est toujours pas ça. Je me dis que c'est dommage d'avoir "tenu" jusque-là pour arrêter maintenant, mais ce n'est pas une raison très positive :-)

@Cicyle a écrit:D'abord, fleurs2 Courage !
L'année de stage peut-être très dure.
Ce qu'il te faut arriver à savoir c'est si ce qui te pèse est le contexte (ton collège), l'année de stage (impression d'être surveillée en permanence) ou le métier en lui-même. Et malheureusement, c'est difficile tant qu'on n'a pas connu autre chose.  

Merci beaucoup ! C'est exactement la question que j'essaie de me poser et à laquelle il est effectivement difficile de répondre lorsque l'on en est à ses débuts...c'est sûrement un tout, mais globalement, je crois que j'ai du mal avec cette tranche d'âge et le collège (l'exigence d'immédiateté que l'on reproche à la génération actuelle notamment, je n'avais pas mesurer....). Peut-être suis-je irascible mais même lorsqu'un cours se passe bien (en toute relativité, hein. Avec des élèves qui se mettent au travail mais qui bavardent et veulent avoir le dernier mot....), je sors complètement sur les nerfs d'avoir été interrompue, que l'on me coupe la parole à tout bout de champ..., tout ça en même temps que la montagne d'informations et d'exigences de l'ESPE...

Aussi en reconversion (après 15 ans d'un autre métier), j'ai pas mal douté en stage. J'ai fait une première année de stage très dure, ou malgré tous mes efforts, je voyais très peu d'amélioration.

C'est tout à fait ce que je vis ! Quand on vit le chamboulement d'une reconversion après 15 ans, il faut quand même avoir dans l'idée que c'est pour avoir mieux. (Mais je suis peut-être comme les élèves, je veux tout savoir tout de suite ?!)
Je me rends moins malade que les premiers mois, néanmoins je vais toujours au collège à reculons et j'ai toujours l'impression de "subir" ce travail. J'avais dans l'idée de terminer l'année et de demander une mise en dispo dès l'année prochaine, mais en lisant vos commentaires et en écoutant divers conseils, je me dis qu'après tout ça, il serait dommage de ne pas tester l'affaire SANS être stagiaire. "libre" dans sa classe comme vous dites.

Voilà pour les nouvelles. Merci encore pour ces témoignages et n'hésitez pas à en ajouter, je suis toujours preneuse !
A Tuin
A Tuin
Sage

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par A Tuin le Mar 26 Fév 2019 - 8:01
J'avais trouvé l'année de stage extrêmement pénible, avec beaucoup de gens malveillants justement, ce qui tranche avec l'aspect "bienveillance guimauve' qu'on veut bien nous vendre à toutes les sauces, et qui est de fait vidé de tout sens.
Quand on obtient ensuite des mutations satisfaisantes, on peut travailler sereinement et s'impliquer dans son travail. Les premières années ceci est souvent aléatoire car on sait n'être souvent que de passage dans un lieu, et il y a tous les cours à préparer de toutes les classes donc on n'a pas le temps de se poser et de réfléchir sur d'autres aspects du métier.
julilibulle
julilibulle
Niveau 4

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par julilibulle le Mar 26 Fév 2019 - 19:37
Bonsoir,

je suis néotitulaire cette année, aussi en reconversion professionnelle après 18 ans d'un autre métier. Mon année de stage n'a pas été l'horreur mais n'a pas été exceptionnelle non plus.
J'ai eu deux classes plutôt très pénibles, une tutrice très distante, des ragots malveillants en salle de prof (je pense que ma reconversion y était pour quelque chose). J'ai eu envie de démissionner à plusieurs reprises, sauf qu'il était impossible de retourner faire mon ancien job car j'ai fait un burn out et ma santé physique et mentale ne l'aurait pas supporté.
Se remettre en question professionnellement autour de la quarantaine, devoir apprendre de nouvelles choses, de nouveaux automatismes, c'est très compliqué.

Je suis affectée en poste fixe en collège et franchement, je me sens de plus en plus à l'aise. Parfois, certaines heures avec certaines classes sont encore difficiles mais globalement, je me sens bien. Parfois je me dis que je ne ferai pas ça tout le reste de ma carrière (une bonne vingtaine d'années encore) parce qu'être devant les classes, c'est parfois épuisant. Mais j'apprends encore beaucoup et je m'améliore et je ne regrette pas du tout car les élèves m'apportent aussi beaucoup.

Quels sont les retours de ton tuteur (ou d'un regard extérieur sur ta pratique) ?
Contenu sponsorisé

En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ? Empty Re: En stage avec de sérieux doutes… Qui pense que le jeu en vaut la chandelle ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum