Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Poupoutch
Expert

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Poupoutch le Mer 23 Jan - 19:07
Quand un élève est absent pour une longue période (pour maladie), je photocopie le classeur d'un bon élève et, selon, je lui fais un envoi hebdo par mail. Ou alors le CPE s'en charge.
Quand un élève est absent de façon régulière, mais sans justification médicale, j'attends de lui qu'il se débrouille pour rattraper.
Quand le dispositif des photocopies/Mail est mis en place, c'est que, bien souvent, j'ai rencontré les parents et c'est sur ma proposition et sûrement pas sur injonction de la famille.
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Lilypims le Mer 23 Jan - 19:36
Le cours ne peut être envoyé à qui que ce soit ; il se constitue en classe en fonction des échanges entre le professeur et ses élèves. Quand un élève est absent, il rate le cours sans possibilité de le rattraper. Tout ce qu'on peut lui proposer c'en est une trace sous forme de leçon et d'exercices ; tout cela se trouve dans le cahier des élèves que l'élève absent doit photocopier. C'est ce que j'explique aux parents qui me font cette demande (et qui croient sans doute que nous ne faisons que lire un manuel).
Quand l'absence dure (et qu'elle est justifiée), je vérifie qu'il y a bien un camarade qui transmet régulièrement son cahier.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par frimoussette77 le Mer 23 Jan - 19:41
Avec les téléphones portables, c'est quand même facile d'obtenir le cours d'un autre élève sans trop le déranger !
Catalunya
Catalunya
Expert

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Catalunya le Mer 23 Jan - 19:51
Bizarrement, les élèves sérieux parviennent à rattraper facilement le cours, sans mon aide, et ont leur cahier complet lorsqu'ils reviennent. Que tous les élèves fassent de même.

PS : je serais curieux de connaître le pourcentage d'élèves absents et réellement en incapacité de venir.
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Panta Rhei le Mer 23 Jan - 20:23
Avec mon VPI no problemo à la fin du cours j'appuie sur une touche et tout ce qui a été écrit au tableau "interactif" se transforme en en un .pdf que je mets sur pronote. ça bluffe bien tous les faux dys / arrange les vrais et les absents (ou lents à écrire).

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


piesco
piesco
Grand sage

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par piesco le Mer 23 Jan - 20:32
@Philomène87 a écrit:Nous avons eu le cas récemment d'une élève absente pour "vacances". Elle revient la bouche en coeur avec un mot de sa mère dans son carnet, s'adressant à plusieurs professeurs, écrivant "merci de me rappeler" (urgent). La dame veut des documents distribués pendant l'absence ainsi que du soutien en maths et en anglais pour rattraper l'absence (et gratuit, tant qu'à faire). J'ai dit aux collègues qu'ils étaient bien gentils de la rappeler car moi j'aurais répondu dans le carnet par une demande de rendez-vous. On n'est pas à la banque ou sur une boutique en ligne avec l'icône bien pratique "Je me fais rappeler". Bien sûr, pour le soutien c'est niet, mais je déteste la demande "merci de me rappeler le plus vite possible". Euh ???


Philomène87
Philomène87
Érudit

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Philomène87 le Mer 23 Jan - 20:58
@piesco a écrit:
@Philomène87 a écrit:Nous avons eu le cas récemment d'une élève absente pour "vacances". Elle revient la bouche en coeur avec un mot de sa mère dans son carnet, s'adressant à plusieurs professeurs, écrivant "merci de me rappeler" (urgent). La dame veut des documents distribués pendant l'absence ainsi que du soutien en maths et en anglais pour rattraper l'absence (et gratuit, tant qu'à faire). J'ai dit aux collègues qu'ils étaient bien gentils de la rappeler car moi j'aurais répondu dans le carnet par une demande de rendez-vous. On n'est pas à la banque ou sur une boutique en ligne avec l'icône bien pratique "Je me fais rappeler". Bien sûr, pour le soutien c'est niet, mais je déteste la demande "merci de me rappeler le plus vite possible". Euh ???




Une fois une mère nous avait demandé s'il était possible qu'on fasse du soutien sur le temps du midi. Quand nous avons répondu qu'on n'était pas certains que la CDE débloque des fonds pour ça, elle a fait une tête qui voulait dire "ah parce que vous faites pas ça gratuitement ?", ben non, avec nos 18h/semaine, on peut bien faire des heures en plus, après tout, les autres font bien 35h...
Elaïna
Elaïna
Empereur

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Elaïna le Mer 23 Jan - 21:05
Mais beaucoup sont persuadés que nous ne bossons que pour la satisfaction de voir la tête de leurs enfants. Ben moi je les aime bien, leurs gosses, enfin la plupart, mais je fais ça pour l'argent hein. D'ailleurs, nombreux sont ceux qui imaginent que nous sommes là pour les aimer, comme eux aiment leurs gosses, ils n'imaginent pas qu'on puisse éprouver une certaine indifférence vis-à-vis de leur progéniture (dans le cas présent : ta gosse a séché ? Mais heu je m'en tape moi !).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Philomène87
Philomène87
Érudit

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Philomène87 le Mer 23 Jan - 21:48
@Elaïna a écrit:Mais beaucoup sont persuadés que nous ne bossons que pour la satisfaction de voir la tête de leurs enfants. Ben moi je les aime bien, leurs gosses, enfin la plupart, mais je fais ça pour l'argent hein. D'ailleurs, nombreux sont ceux qui imaginent que nous sommes là pour les aimer, comme eux aiment leurs gosses, ils n'imaginent pas qu'on puisse éprouver une certaine indifférence vis-à-vis de leur progéniture (dans le cas présent : ta gosse a séché ? Mais heu je m'en tape moi !).

Exactement. Et quand je vois l'éducation de certains gamins, je relativise en me disant que ce ne sont pas les miens, donc pas mon problème.
sifi
sifi
Fidèle du forum

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par sifi le Jeu 24 Jan - 6:28
Ce qui m'interpelle beaucoup, c'est que ces parents appartiennent normalement à ma génération (à la louche): celle qui devait se débrouiller pour rattraper, et d'ailleurs c'était une évidence que personne n'aurait remise en question!! Ce sont des gens qui savaient emprunter un classeur, qui le plus souvent copiaient le cours à la main.
Et là, brusquement, il faudrait mâcher tout le travail à Chérubin? Ils ont donc oublié?

Ce sont les mêmes parents qui appartiennent à la génération qui ne contestait pas les professeurs, d'ailleurs, si on rentrait à la maison avec une punition, au pire on s'en prenait une, au mieux on se prenait un savon légendaire... et pour Chérubin, ouh là, on conteste parce qu'il est forcément innocent.

Qu'est-ce qui s'est passé entre ces générations?

Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Rabelais le Jeu 24 Jan - 7:45
Je plussoie et je ne fournis pas le cours systématiquement mais j’ai un contre exemple personnel, si ça peut aider à relativiser :
Mon fiston, 6e, en ville, arrivés depuis un an, dans une classe avec aucun de ses copains de l’an dernier ( utiles, les vœux...), pas de téléphone portable ( nan mais oh, on est en 6e !).
Emmenés à l’infirmerie le mercredi  pour un gros choc, il manque le cours suivant, matière x (cours les mardis et mercredi.).
Galère absolue pour récupérer le cours : les gamins oubliaient d’apporter le cahier parce qu’il n’ont pas cette matière le reste de la semaine, on ne connaît aucun parent, n’avons les numéros de personne.
On a travaillé avec le livre, histoire de savoir de quoi parlait le cours.
Le mardi suivant, comme il n’avait pas récupéré le cours, il a pris un mot dans le carnet.
Que j’ai signé sans moufter.

Sans commentaire.

Dans une autre matière, en SVT, le professeur a fait des binômes de rattrapage de cours.
Le gamin doit, en cas d’absence du binôme, lui recopier ou photocopier le cours manqué et déposer cette feuille à l’accueil.
C’est parfait.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Miss Messy
Miss Messy
Niveau 3

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Miss Messy le Jeu 24 Jan - 7:52
@Rabelais a écrit:Le mardi suivant, comme il n’avait pas récupéré le cours, il a pris un mot dans le carnet.
Ah oui, quand même !! ça prouve vraiment qu’on ne travaille pas tous dans les mêmes conditions, car si je devais mettre un mot pour ce genre de chose, je n’aurais plus vraiment le temps de "faire cours". Et pourtant, je ne suis pas dans une zone classée "difficile" - seulement dans un collège rural où l’ambition des élèves et de leurs familles est … comment dire ? … limitée ??
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Sphinx le Jeu 24 Jan - 9:15
@sifi a écrit:Ce qui m'interpelle beaucoup, c'est que ces parents appartiennent normalement à ma génération (à la louche): celle qui devait se débrouiller pour rattraper, et d'ailleurs c'était une évidence que personne n'aurait remise en question!! Ce sont des gens qui savaient emprunter un classeur, qui le plus souvent copiaient le cours à la main.
Et là, brusquement, il faudrait mâcher tout le travail à Chérubin? Ils ont donc oublié?

Ce sont les mêmes parents qui appartiennent à la génération qui ne contestait pas les professeurs, d'ailleurs, si on rentrait à la maison avec une punition, au pire on s'en prenait une, au mieux on se prenait un savon légendaire... et pour Chérubin, ouh là, on conteste parce qu'il est forcément innocent.

Qu'est-ce qui s'est passé entre ces générations?


Eh bien ils n'ont pas aimé, tout simplement. De leur temps il fallait rattraper et c'était pénible parce que Jessyfer n'était pas toujours d'accord pour prêter son classeur et puis il ne fallait rien dire en classe mais franchement certains profs auraient pu se remettre en question, genre monsieur Dugenou le prof de maths qu'ils avaient en quatrième et qui... Etc, etc. Mais tout ça, c'est l'ancien temps, maintenant l'école a évolué et les profs feraient bien de se mettre à la page, tiens par exemple en lisant ce livre qui explique une super pédagogie révolutionnaire et bienveillante qu'avec ça tous les élèves ils réussissent, ça en parlait la semaine dernière dans Femme Actuelle, et en plus avec les nouvelles technologies, franchement ils pourraient faire un effort, nous on avait pas les nouvelles technologies quand on était jeunes, maintenant on peut envoyer n'importe quoi par internet, regardez par exemple ce site où ils mettent les cours, c'est Françoise qui m'a envoyé le lien, sauf que là c'est payant alors les profs ils pourraient faire pareil mais en gratuit vu qu'ils sont quand même payés avec mes impôts.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Caspar
Caspar
Bon génie

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Caspar le Jeu 24 Jan - 9:21
@Sphinx a écrit:
@sifi a écrit:Ce qui m'interpelle beaucoup, c'est que ces parents appartiennent normalement à ma génération (à la louche): celle qui devait se débrouiller pour rattraper, et d'ailleurs c'était une évidence que personne n'aurait remise en question!! Ce sont des gens qui savaient emprunter un classeur, qui le plus souvent copiaient le cours à la main.
Et là, brusquement, il faudrait mâcher tout le travail à Chérubin? Ils ont donc oublié?

Ce sont les mêmes parents qui appartiennent à la génération qui ne contestait pas les professeurs, d'ailleurs, si on rentrait à la maison avec une punition, au pire on s'en prenait une, au mieux on se prenait un savon légendaire... et pour Chérubin, ouh là, on conteste parce qu'il est forcément innocent.

Qu'est-ce qui s'est passé entre ces générations?


Eh bien ils n'ont pas aimé, tout simplement. De leur temps il fallait rattraper et c'était pénible parce que Jessyfer n'était pas toujours d'accord pour prêter son classeur et puis il ne fallait rien dire en classe mais franchement certains profs auraient pu se remettre en question, genre monsieur Dugenou le prof de maths qu'ils avaient en quatrième et qui... Etc, etc. Mais tout ça, c'est l'ancien temps, maintenant l'école a évolué et les profs feraient bien de se mettre à la page, tiens par exemple en lisant ce livre qui explique une super pédagogie révolutionnaire et bienveillante qu'avec ça tous les élèves ils réussissent, ça en parlait la semaine dernière dans Femme Actuelle, et en plus avec les nouvelles technologies, franchement ils pourraient faire un effort, nous on avait pas les nouvelles technologies quand on était jeunes, maintenant on peut envoyer n'importe quoi par internet, regardez par exemple ce site où ils mettent les cours, c'est Françoise qui m'a envoyé le lien, sauf que là c'est payant alors les profs ils pourraient faire pareil mais en gratuit vu qu'ils sont quand même payés avec mes impôts.

Très drôle...et glaçant à la fois.
avatar
Bouboule
Sage

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Bouboule le Jeu 24 Jan - 9:36
@Rabelais a écrit:Je plussoie et je ne fournis pas le cours systématiquement mais j’ai un contre exemple personnel, si ça peut aider à relativiser :
Mon fiston, 6e, en ville, arrivés depuis un an, dans une classe avec aucun de ses copains de l’an dernier ( utiles, les vœux...), pas de téléphone portable ( nan mais oh, on est en 6e !).
Emmenés à l’infirmerie le mercredi  pour un gros choc, il manque le cours suivant, matière x (cours les mardis et mercredi.).
Galère absolue pour récupérer le cours : les gamins oubliaient d’apporter le cahier parce qu’il n’ont pas cette matière  le reste de la semaine, on ne connaît aucun parent, n’avons les numéros de personne.
On a travaillé avec le livre, histoire de savoir de quoi parlait le cours.
Le mardi suivant, comme il n’avait pas récupéré le cours, il a pris un mot dans le carnet.

Que j’ai signé sans moufter.

Sans commentaire.

Dans une autre matière, en SVT, le professeur a fait des binômes de rattrapage de cours.
Le gamin doit, en cas d’absence du binôme, lui recopier ou photocopier le cours manqué et déposer cette feuille à l’accueil.
C’est parfait.


Le livre n'était pas parfait ? abi

Tallulah23
Tallulah23
Niveau 6

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Tallulah23 le Jeu 24 Jan - 10:14
Avec leur smartphone, prendre et envoyer une photo du cours prend 30 secondes. Mes élèves font ça, je vois souvent des absents qui ont collé la photo imprimée du cours de leur camarade avant leur retour. Ou alors ils recopient.
Une fois, j'ai reçu un message d'un papa sur pronote pour m'informer qu'ils partaient une semaine et demi en vacances et que merci de transmettre les cours pour fiston. J'ai convoqué l'élève à la fin de l'heure, lui expliquant mon inquiétude...en effet, je le vois souvent discuter avec d'autres élèves, il bavarde parfois, et pourtant il n'a apparemment pas d'ami assez proche sur qui compter pour rattraper les cours perdus. C'est triste et inquiétant. Y aurait-il un problème dont il voudrait me parler? Se sent-il exclu dans la classe? les bavardages consistaient-ils à écouter des injures plutôt qu'à se raconter leur vie, comme je le pensais naïvement? S'il ne veut pas m'en parler, je comprends, c'est délicat, mais il ne doit pas oublier qu'il y a l'infirmière scolaire, le cpe, l'assistante sociale qui peuvent l'écouter et intervenir. Quelque part, heureusement qu'il est parti en vacances en plein milieu d'une période scolaire, autrement on serait peut-être passé à côté d'un sérieux problème d'exclusion sociale ou de harcèlement. Je suis très sensible sur ces questions, cher élève, et je ne laisserais jamais un élève dans cette situation sans intervenir. Veut-il que j'informe les collègues, que je convoque les élèves fautifs et leurs parents?
Réponse de l'élève: ouh la la non non Madame, je suis pas du tout une victime, j'ai pleeeein d'amis dans la classe hein!
Ah d'accord, donc il y en aura sûrement un dans le lot qui l'apprécie assez pour lui filer les cours.

Je mène cette conversation très sérieusement, et une fois il s'est avéré que c'était vrai et que l'élève était exclue du groupe, ce qui ne se voyait pas habituellement car c'était beaucoup plus insidieux.
Isis39
Isis39
Bon génie

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Isis39 le Jeu 24 Jan - 10:30
@Tallulah23 a écrit:Avec leur smartphone, prendre et envoyer une photo du cours prend 30 secondes. Mes élèves font ça, je vois souvent des absents qui ont collé la photo imprimée du cours de leur camarade avant leur retour. Ou alors ils recopient.
Une fois, j'ai reçu un message d'un papa sur pronote pour m'informer qu'ils partaient une semaine et demi en vacances et que merci de transmettre les cours pour fiston. J'ai convoqué l'élève à la fin de l'heure, lui expliquant mon inquiétude...en effet, je le vois souvent discuter avec d'autres élèves, il bavarde parfois, et pourtant il n'a apparemment pas d'ami assez proche sur qui compter pour rattraper les cours perdus. C'est triste et inquiétant. Y aurait-il un problème dont il voudrait me parler? Se sent-il exclu dans la classe? les bavardages consistaient-ils à écouter des injures plutôt qu'à se raconter leur vie, comme je le pensais naïvement? S'il ne veut pas m'en parler, je comprends, c'est délicat, mais il ne doit pas oublier qu'il y a l'infirmière scolaire, le cpe, l'assistante sociale qui peuvent l'écouter et intervenir. Quelque part, heureusement qu'il est parti en vacances en plein milieu d'une période scolaire, autrement on serait peut-être passé à côté d'un sérieux problème d'exclusion sociale ou de harcèlement. Je suis très sensible sur ces questions, cher élève, et je ne laisserais jamais un élève dans cette situation sans intervenir. Veut-il que j'informe les collègues, que je convoque les élèves fautifs et leurs parents?
Réponse de l'élève: ouh la la non non Madame, je suis pas du tout une victime, j'ai pleeeein d'amis dans la classe hein!
Ah d'accord, donc il y en aura sûrement un dans le lot qui l'apprécie assez pour lui filer les cours.

Je mène cette conversation très sérieusement, et une fois il s'est avéré que c'était vrai et que l'élève était exclue du groupe, ce qui ne se voyait pas habituellement car c'était beaucoup plus insidieux.


Non mais sérieux ?! Ils partent en vacances et se permettent de réclamer les cours ?!!
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Orlanda le Jeu 24 Jan - 10:45
Ici ils ont trouvé la combine: les élèves très dys avec PAI reçoivent les cours des professeurs, puisque le PAI l'impose, et ces cours ne restent jamais longtemps dans le seul ordinateur de l'élève très dys. Petits malins.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
lene75
lene75
Esprit sacré

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par lene75 le Jeu 24 Jan - 10:54
@Orlanda a écrit:Ici ils ont trouvé la combine: les élèves très dys avec PAI reçoivent les cours des professeurs, puisque le PAI l'impose, et ces cours ne restent jamais longtemps dans le seul ordinateur de l'élève très dys. Petits malins.

Ces PAI sont-ils légaux ? Je ne comprends pas comment on peut imposer une telle masse de travail bénévole aux professeurs. Rédiger intégralement un cours, c'est colossal. Je l'ai déjà fait pour des cours que J'AI décidé d'envoyer aux élèves, pour un seul chapitre, ça représente plusieurs heures de boulot.
Et ça ne peut pas faire partie de nos obligations de service, nos services ayant été calculés à une époque où on ne pouvait pas transmettre un cours comme ça. Faire des cours pour le CNED, c'est un travail à plein temps !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Fesseur Pro le Jeu 24 Jan - 11:23
Même remarque.
Mes cours sont video-projetés et je ne me vois pas les refaire pour les élèves alors qu'il suffit de photocopier/scanner/photographier un cahier.
Après si des collègues acceptent...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Marcelle Duchamp le Jeu 24 Jan - 11:39
Je me répète mais on faisait nous quand élève, on était absent?!! Jamais je n’aurais osé demander à un prof de me filer son cours, et jamais je n’aurais même osé me présenter au cours suivant sans avoir récupéré le travail!! 

Sinon je vois que certains sont choqués par les élèves absents pour vacances avec leurs parents. Dans mon collège c’est monnaie courante et ça me rend folle!! Moi aussi j’aimerais pouvoir partir hors période scolaire pour bénéficier de tarifs réduits...
sifi
sifi
Fidèle du forum

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par sifi le Jeu 24 Jan - 12:48
@Sphinx a écrit:
@sifi a écrit:Ce qui m'interpelle beaucoup, c'est que ces parents appartiennent normalement à ma génération (à la louche): celle qui devait se débrouiller pour rattraper, et d'ailleurs c'était une évidence que personne n'aurait remise en question!! Ce sont des gens qui savaient emprunter un classeur, qui le plus souvent copiaient le cours à la main.
Et là, brusquement, il faudrait mâcher tout le travail à Chérubin? Ils ont donc oublié?

Ce sont les mêmes parents qui appartiennent à la génération qui ne contestait pas les professeurs, d'ailleurs, si on rentrait à la maison avec une punition, au pire on s'en prenait une, au mieux on se prenait un savon légendaire... et pour Chérubin, ouh là, on conteste parce qu'il est forcément innocent.

Qu'est-ce qui s'est passé entre ces générations?


Eh bien ils n'ont pas aimé, tout simplement. De leur temps il fallait rattraper et c'était pénible parce que Jessyfer n'était pas toujours d'accord pour prêter son classeur et puis il ne fallait rien dire en classe mais franchement certains profs auraient pu se remettre en question, genre monsieur Dugenou le prof de maths qu'ils avaient en quatrième et qui... Etc, etc. Mais tout ça, c'est l'ancien temps, maintenant l'école a évolué et les profs feraient bien de se mettre à la page, tiens par exemple en lisant ce livre qui explique une super pédagogie révolutionnaire et bienveillante qu'avec ça tous les élèves ils réussissent, ça en parlait la semaine dernière dans Femme Actuelle, et en plus avec les nouvelles technologies, franchement ils pourraient faire un effort, nous on avait pas les nouvelles technologies quand on était jeunes, maintenant on peut envoyer n'importe quoi par internet, regardez par exemple ce site où ils mettent les cours, c'est Françoise qui m'a envoyé le lien, sauf que là c'est payant alors les profs ils pourraient faire pareil mais en gratuit vu qu'ils sont quand même payés avec mes impôts.

Ta manière de rédiger serait tellement drôle si ce n'était pas si vrai...
Prezbo
Prezbo
Habitué du forum

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Prezbo le Jeu 24 Jan - 13:33
@Orlanda a écrit:Ici ils ont trouvé la combine: les élèves très dys avec PAI reçoivent les cours des professeurs, puisque le PAI l'impose, et ces cours ne restent jamais longtemps dans le seul ordinateur de l'élève très dys. Petits malins.

Même question que Lene : comment font les profs qui se passent très bien d'avoir tous les cours tapés au propre pour tous leurs niveaux ? (C'est mon cas.)

Parce qu'en maths au lycée, le faire serait un travail colossal (et à mon avis pas vraiment prioritaire). Ce n'est pas pour rien que si vous prenez un manuel récent, vous constaterez qu'il a plusieurs auteurs, mais aussi que toute une chaîne d'intervenants (responsable éditorial, maquettiste, graphiste...) est intervenue pour le finaliser.
VinZT
VinZT
Esprit éclairé

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par VinZT le Jeu 24 Jan - 14:04
@Prezbo a écrit:
Parce qu'en maths au lycée, le faire serait un travail colossal (et à mon avis pas vraiment prioritaire). Ce n'est pas pour rien que si vous prenez un manuel récent, vous constaterez qu'il a plusieurs auteurs, mais aussi que toute une chaîne d'intervenants (responsable éditorial, maquettiste, graphiste...) est intervenue pour le finaliser.

Je le fais, pourtant, avec LaTeX tu obtiens facilement une version diaporama et une version papier sans travail supplémentaire.

En mathématiques, les programmes restent (restaient ?) somme toutes relativement stables d'une année à l'autre, et finalement, même si le boulot est au départ assez énorme, il s'amortit d'année en année, et les modifications/améliorations sont du coup plus faciles à apporter sur une version numérique.

J'en viens d'ailleurs, d'année en année, à me passer de plus en plus des manuels que je trouve assez mauvais. Mon « cours » contient déjà beaucoup d'exercices, et je ne suis pas adepte des machins chronophages du type « activité d'approche », « activité de débriefing », « TP clic-clic numérique » …


Je comprends bien sûr parfaitement que tout le monde ne fasse pas comme moi, et ne prétend pas détenir une vérité. Je fonctionne comme ça, c'est tout.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
ar_angar
ar_angar
Niveau 5

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par ar_angar le Jeu 24 Jan - 15:24
@VinZT a écrit:
@Prezbo a écrit:
Parce qu'en maths au lycée, le faire serait un travail colossal (et à mon avis pas vraiment prioritaire). Ce n'est pas pour rien que si vous prenez un manuel récent, vous constaterez qu'il a plusieurs auteurs, mais aussi que toute une chaîne d'intervenants (responsable éditorial, maquettiste, graphiste...) est intervenue pour le finaliser.

Je le fais, pourtant, avec LaTeX tu obtiens facilement une version diaporama et une version papier sans travail supplémentaire.

En mathématiques, les programmes restent (restaient ?) somme toutes relativement stables d'une année à l'autre, et finalement, même si le boulot est au départ assez énorme, il s'amortit d'année en année, et les modifications/améliorations sont du coup plus faciles à apporter sur une version numérique.

J'en viens d'ailleurs, d'année en année, à me passer de plus en plus des manuels que je trouve assez mauvais. Mon « cours » contient déjà beaucoup d'exercices, et je ne suis pas adepte des machins chronophages du type « activité d'approche », « activité de débriefing », « TP clic-clic numérique » …


Je comprends bien sûr parfaitement que tout le monde ne fasse pas comme moi, et ne prétend pas détenir une vérité. Je fonctionne comme ça, c'est tout.

Pour avoir adopté la même démarche de mon côté, je peux confirmer la puissance de LaTeX, qui me permet de faire des choses prores, facilement modifiables et adaptables de cours à diapo et inversement.

Le début est assez lourd à faire, mais finalement pas beaucoup plus qu'à la main, c'est une question d'habitude plus qu'autre chose.

Cela dit, les élèves ne le verrons pas !
sifi
sifi
Fidèle du forum

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par sifi le Jeu 24 Jan - 16:03
Pour ma part, je construis la plupart de mes cours avec mes élèves, et je n'écris pas tout sur TNI. En troisième, je dicte une bonne partie des cours. J'ai assez rarement un document papier, sauf de temps en temps pour la grammaire pour éviter de sécher sur les exemples ou d'oublier un truc parce que je suis fatiguée. Mais ce sont plus des notes que de vrais cours.
Du coup, je ne vois vraiment pas ce que je pourrais envoyer!
Contenu sponsorisé

Re: Obligation d'envoyer les cours aux élèves absents.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum