dilemme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dilemme...

Message par Nell le Lun 31 Aoû 2009 - 18:07

je m'étais jurée de ne pas poster aujourd'hui mais j'ai cruellement besoin de conseils avisés, d'avis extérieurs qui puissent m'aider à y voir clair. Je le fais ce soir car il faudra donner une réponse demain...

Je suis donc MA, en poste depuis 3 ans dans un établissement, remplaçant une prof qui a fini par décrocher sa retraite pour invalidité. De Fait, le rectorat refuse de nommer un DA (alors que la nouvelle vient de tomber, que le poste sera vacant au 1à septembre officiellement): veut un titulaire. Tout à fait compréhensible ma foi.
Seulement: ils ne proposent qu'une lettres modernes (alors qu'il y a des heures de latin en lycée) et surtout, la dame qui s'est présentée est stagiaire pour encore quelques mois (début décembre). Mon chef tente de négocier pour que j'ai donc la suppléance complémentaire (soit 12,5h)
J'ai du mal à encaisser tout ça déjà et de fait, je n'y vois pas clair... Je suis en colère, triste, profondément atteinte et je ne sais que faire. mon directeur me demande donc si j'accepterais ces 12h. sachant que ça représente une perte de salaire considérable (jusque là, je devais avoir une demi-heure syp' + prime PP...et là, plus rien!): environ 400euros (sur ma base sans fixe), que le collège est à presque 40km... je ne peux exiger de faire 12h sur 2 jours donc en terme de frais, c'est assez important.
Mais d'un autre côté, je suis très attachée à ce collège, à ses élèves, à mes collègues (pas tous mais bon), à ma direction. J'y ai fait mes preuves, j'ai "grandi" là-bas... Et surtout, avoir un poste à la rentrée me permettrait de m'inscrire à l'interne (n'est-ce pas? que qqn m'éclaire sur ce point s'il est faux).

vos avis?
que feriez-vous?
je n'ai pas eu d'autres propositions, cela va de soi, je tenais de toutes façons à rester là-bas, je me sens toute vide dedans, j'ai besoin d'avis éclairés.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par roxanne le Lun 31 Aoû 2009 - 18:16

Si tu n'as pas d'autres propositions , as-tu le choix? Mais demain , d'autres postes peuvent se libérer , e"n tant q'"ancienne" , tu es peut-être prioritaire....Je sais ce que c'est que de quitter un établissement où on se plaît, mais si tu trouves mieux ailleurs , y a-t-il à hésiter? Maintenant , si financièrement , ce n'est pas trop difficile , que ça te permet d'avoir l'interne , le "sacrifice" en vaut peut-être la pene.Après , attends les décisions officielles.Je ne t'aide pas beaucoup, désolée.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par Pierre_au_carré le Lun 31 Aoû 2009 - 18:41

Oui, si c'est possible financièrement (peut-être pas), ça peut te permettre de bien préparer l'interne.
Et du coup c'est peut-être une chance.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par Venise le Lun 31 Aoû 2009 - 21:52

Je dirais comme Pierre au carré. Si ce n'est pas un trop gros sacrifice financier essaie de voir les bons côtés :

- tu restes dans l'établissement que tu apprécies
- tu as beaucoup plus de temps pour travailler l'interne

Venise
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par papillonbleu le Lun 31 Aoû 2009 - 21:59

Moi, je refuserais, mais c'est vraiment à toi de voir.

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par Karine B. le Lun 31 Aoû 2009 - 22:06

as-tu des perspectives dans un autre établissement ? Normalement, tu dois toucher l'ARE (ce qui te permet de préparer le concours dans de bonnes conditions, sans grever ton budget, tout en te permettant de saisir l'opportunité d'un autre poste à temps complet au cas où)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par MS le Lun 31 Aoû 2009 - 22:09

Je pense que tu dois y aller, c'est montrer que tu es désireuse de travailler.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par Audrey le Lun 31 Aoû 2009 - 22:16

Ma pauvre Nell, pas évident de choisir... je sais à quel point enseigner te manque déjà..
Pour choisir, le facteur financier me paraît être le seul élément objectif. As-tu un besoin essentiel de cette somme, même largement réduite par rapport à ce qe tu attendais, et encore abaissée par els frais de déplacements que le fait d'accepter engendrerait..?

Les autres arguments sont ceux du coeur, et ma grande, ça doit vraiment être difficile de mettre tout ça sur la balance, je te comprends.

Désolée de ne pouvoir t'aider davantage Nell...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par eauderose le Mar 1 Sep 2009 - 8:26

J'ai été dans ta situation il y a 10 ans : 14h à 25 km de chez moi. Certes je n'avais pas d'enfant. Ca change tout. J'ai accepté (la ddec m'avait dit : c'est ça ou rien, il y avait pléthore de MA de lettres à l'époque). Je venais d'échouer au cafep. J'en ai profiter pour bosser au max le concours. Et je l'ai eu ! Pas sur que ça aurait été le cas avec 18 h. Au final, ce fut une bonne opération ...
Mais c'est sur que 12h, c'est peu ... Tu ne peux pas harceler la ddec pour qu'il te trouve un complément ailleurs ? Essaie !
Bon courage ! Pas facile la vie de MA. Wink

eauderose
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: dilemme...

Message par Nell le Mar 1 Sep 2009 - 9:34

Merci Eauderose. il n'y a pas pléthore de MA en LC. Ils le savent bien! et moi aussi...mais ça n'empêchera pas une jolie sanction si je refuse un poste que l'on m'offre (sauf si l'info ne remonte pas).
cela dit, mon coeur me supplie d'y retourner, je suis en manque. Si donc l'offre se concrétise (puisque mon chef est en négociation) et que mon EDT est sur 3jours max, j'y vais (à moins d'avoir une meilleure offre d'ici là mais ça fait déjà beaucoup de conditions). ce sera des sacrifices mais je ne pense pas le regretter.

merci à toutes et tous Wink

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum