Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
skindiver
Érudit

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par skindiver le Dim 3 Fév 2019 - 19:35
J'hallucine de lire ce genre de post surtout de la part d'un enseignant censé avoir un minimum de formation et de jugeote.
C'est quand même fou qu'en 2019 après tout le travail fait par les associations que les handicaps invisibles entrainent toujours autant de réactions négative. "Si ça ne se voit pas c'est que ça n'existe pas".

Comment un enfant en situation de handicap peut il avoir encore confiance à l'école et aux enseignants quand on réagit comme ça.

Je ne comprends pas non plus en quoi ça gêne l'enseignant que des élèves reconnus par la MDPH et qui ont besoin d'un ordinateur puissent faire leurs contrôles dessus. Si ils trichent ça les regarde, si tu as peur qu'ils trichent, c'est pas bien compliqué de faire en sorte de les installer pour que tu puisses voir leurs écrans...
ycombe
ycombe
Modérateur

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par ycombe le Dim 3 Fév 2019 - 20:07
@skindiver a écrit:J'hallucine de lire ce genre de post surtout de la part d'un enseignant censé avoir un minimum de formation et de jugeote.
C'est quand même fou qu'en 2019 après tout le travail fait par les associations que les handicaps invisibles entrainent toujours autant de réactions négative. "Si ça ne se voit pas c'est que ça n'existe pas".

Comment un enfant en situation de handicap peut il avoir encore confiance à l'école et aux enseignants quand on réagit comme ça.

Je ne comprends pas non plus en quoi ça gêne l'enseignant que des élèves reconnus par la MDPH et qui ont besoin d'un ordinateur puissent faire leurs contrôles dessus. Si ils trichent ça les regarde, si tu as peur qu'ils trichent, c'est pas bien compliqué de faire en sorte de les installer pour que tu puisses voir leurs écrans...
Ça pose un problème où, l'idée qu'il faut se demander si ce qu'on fait est efficace ou pas et a bien les effets annoncés?

Le discours de l'institution sur l'inclusion permet surtout de faire des économies sur le dos des handicapés, mais si on le remet en cause on te fait halluciner? D'accord, d'accord, d'accord…

La jugeotte en question me fait dire que si un aménagement n'est pas efficace, alors il ne faut pas le faire. C'est comme pour l'homéopathie, finalement.

Et de mon expérience personnelle je retire un gros doute sur l'efficacité générale de la mise à disposition d'ordinateurs dans le cadre des dys*.

L'impression que ça me laisse, c'est que ça permet de mettre dans la tête des familles qu'on propose des aménagements qui vont permettre au bambin de s'en sortir parce qu'on ne veut pas financer une prise en charge plus efficace (des classes moins chargées par exemple, ou une suppression de certaines disciplines pour passer plus de temps dans d'autres. Ce qui me rappelle que dans le bouquin sur MCS, ils expliquent que les bambins qui ne savent pas lire en arrivant sont dispensés de LV1 (français) et qu'ils sont pris en charge sur la lecture pendant cet horaire. Et qu'ils refusent les étiquettes type dys*.). Alors oui, j'aimerais bien qu'on tire un vrai bilan de tous ces aménagements parce que si le résultat n'y est pas, il faudrait peut-être essayer d'autres pistes. Dans l'intérêt des handicapés en question.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
beaverforever
beaverforever
Niveau 5

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par beaverforever le Dim 3 Fév 2019 - 21:04
J'ai un élève extrêmement brillant qui utilise un ordinateur pour ses cours et ses devoirs. Il se trouve qu'il a fallu qu'il écrive à la main une partie facultative de son travail. Le contraste était saisissant entre la partie tapuscrite (ordonnée, efficace, cultivée) et la partie manuscrite qui était aussi intelligente mais qui était un travail très peu soigné, difficile à lire et donnait l'impression d'avoir été écrite par un élève beaucoup plus jeune.

Je n'ai aucun doute ni sur l'honnêteté académique de cet élève ni sur son engagement scolaire. Ce n'est pas un fumiste qui cherche à grappiller quelques malheureux points.

Donc, j'aurai tendance à penser qu'il existe bien des élèves qui ont besoin d'un ordinateur pour s'exprimer et qui sont parfaitement capables de faire des travaux de qualité. Celui à qui j'enseigne n'a pas à aller "ailleurs", il a pleinement sa place dans une classe "normale".
lene75
lene75
Esprit sacré

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par lene75 le Lun 4 Fév 2019 - 9:02
@frimoussette77 a écrit:J'ai un élève qui compose sur ordi, il est incapable d'écrire autrement. Je ne le surveille pas plus que les autres et s'il triche tant pis pour lui, ça ne changera rien pour moi.

Même chose pour moi.

Ils ont accès à tous leurs cours s'ils veulent (sauf si je les prends sur le fait, mais dans une classe à 35 avec plusieurs élèves sur ordi il faudrait avoir des yeux partout) et à Internet s'ils veulent. Ils n'en ont pas le droit, mais s'ils le font, ma foi, tant pis pour eux.

Pour la première fois cette année j'ai des soucis avec l'un d'eux, qui m'a rendu une fois une clé sans le fichier et une autre fois une clé qui ne fonctionnait pas, soi-disant pas à lui. La première fois il m'a rendu le devoir plus tard, soi-disant enregistré sur son ordinateur. Si j'avais compté la note il aurait eu le double de ce qu'il a d'habitude. Je ne l'ai pas comptée. La deuxième fois, il m'en a fait le reproche, prétendant que c'était le surveillant qui avait perdu sa clé et l'avait remplacée par une autre, et ce en un temps records, puisque j'ai récupéré la clé à la sortie de la salle (je surveillais une classe dans la salle d'à-côté). Ça s'est arrêté là, il n'a pas fait plus d'histoires, il est hors de question que j'organise un rattrapage. Il n'a donc pas de note pour ces devoirs, ce que je signale sur ses bulletins. Et maintenant je demande aux surveillants de vérifier le contenu de la clé qu'il rend avant de le laisser partir.

Par ailleurs je n'ai jamais eu aucun document officiel pour ces élèves, ni en tant que prof, ni en tant que PP. En tant que prof c'est le PP qui confirme quand on lui pose la question, en tant que PP c'est l'administration qui confirme. Ça doit être pénible pour les élèves que l'information ne soit pas donnée en amont. C'est bon à savoir pour les familles, d'ailleurs : non, les profs n'ont pas communication des aménagements accordés aux élèves, ils doivent aller à la pêche aux infos.

Edit : cette année j'ai un élève dyslexique et un élève dysorthographique qui ont un ordi. L'un d'entre eux m'a demandé des conseils pour progresser (même à l'ordi il écrit de façon quasiment incompréhensible). Je lui ai donné des conseils, tout en lui disant que la personne qui le suit en rééducation serait probablement plus à même que moi de lui en donner. Je suis tombée des nues en apprenant qu'il n'avait aucun suivi. Mais ça, ça regarde la famille. De même que oui, mettre un ordi dans les mains des gamins à la moindre difficulté est à la mode, parce que c'est la solution de facilité, donc on va en avoir de plus en plus, et oui, pour certains ça les empêche définitivement d'accéder à l'écriture alors qu'ils auraient pu avec de la rééducation, et oui il y a des familles qui se battent pour éviter l'ordi à leurs enfants ou le limiter, pour que l'enfant arrive à apprendre à écrire, et qui y arrivent, et parfois c'est vraiment un combat seul contre tous. Mais tout ça, ce n'est pas de notre ressort ni de notre compétence. Moi je ne sais pas qui pourrait apprendre ou pas à écrire, et de toute manière, quand ils arrivent en terminale, c'est trop tard. Donc s'ils ont un ordi pour les DST, ça les regarde, ce n'est pas mon affaire.
Les seules choses sur lesquelles je peux râler, ce sont des questions techniques : par exemple, je ne trouve pas normal de devoir imprimer chez moi à mes frais parce qu'aucune imprimante ne fonctionne en salle des profs. Je ne trouve pas normal que certains élèves n'aient pas de clé usb à me prêter et qu'on me suggère d'en acheter une à mes frais réservée exclusivement à ça (pour éviter que l'élève n'accède à mes documents perso). Je ne trouve pas normal qu'on n'ait pas l'info en début d'année pour ne pas avoir à interroger l'élève au 1er cours, etc. Mais tout ça, ce n'est pas du fait de l'élève mais de l'institution qui nous prend pour des buses.

@ycombe a écrit:L'impression que ça me laisse, c'est que ça permet de mettre dans la tête des familles qu'on propose des aménagements qui vont permettre au bambin de s'en sortir parce qu'on ne veut pas financer une prise en charge plus efficace

C'est une évidence que la politique concernant le handicap va dans ce sens-là, comme pour tous les services publics, d'ailleurs.
De même que beaucoup de parents ayant des enfants dans des structures parallèles (IME, classes Ulis, etc.), sont effrayés à chaque fois qu'on agite devant eux le foulard de l'inclusion. Ils ne sont pas dupes, ils savent bien que l'inclusion sert avant tout à faire des économies en laissant pourrir le gamin au fond d'une classe à 35 au lieu de le faire bénéficier de l'encadrement qui lui permettrait de progresser... et qui est très coûteux.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Petit pois
Petit pois
Niveau 9

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par Petit pois le Lun 4 Fév 2019 - 9:58
Je suis très étonnée de lire certaines choses ici !
1/3 des élèves de mon établissement ont des aménagements divers (PAI, PPRE, ...). Certains arrivent avec un ordinateur qu'ils maitrisent déjà très bien car ils l'utilisent depuis le Primaire ; d'autres débutent dans ce domaine en Sixième et sont suivis pas des ergothérapeutes (Certains se déplacent chaque semaine dans l'établissement sur leur heures de permanence, histoire de gagner un peu de temps. Ils ont souvent d'autres consultations hors temps scolaire : psy, orthophonie, ...). Ils branchent leur ordinateur comme d'autres sortent leur cahier. C'est tout. Pas de souci : les autres élèves connaissent déjà cette situation et/ou l'acceptent sans difficulté. Nous pouvons consulter en ligne le GEVASCO de chaque élève concerné . Qu'un prof conteste ce dispositif me sidère !

Leur ordinateur est fourni pas la MPDH. Seuls ces derniers sont autorisés lors des examens. Ils sont configurés et équipés de logiciels spéciaux adaptés à leur handicap. Souvent, ils disposent en sus d'un scanner manuel. Cela ne me pose aucun souci : je n'ai même pas à leur fournir une version numérique des cours : ils le scannent et travaillent directement dessus en classe. Pour les évaluations et les examens, ils travaillent évidemment sur leur ordi ! Pour les examens (DNB, Bac), leurs ordis est passé par la MPDH qui les a vidé de tous les fichiers enregistrés. En cours, ils utilisent parfois leur propre ordinateur. Les temps de réparation ou de configuration sont très longs. On ne peut rien installer sur ces ordi sans passer par la MPDH ... J'ai eu le cas récemment : impossible de relier l'ordi à l'imprimante en classe (Fournie par la famille, au service de ce seul élève). Il a fallu tout ramener à la MPDH ...
Je n'ai jamais constaté de fraude lors d'un contrôle ... Tout comme il m'a sans doute échappé qu'un petit malin avait des anti-sèche dans sa trousse ou au creux de sa main !!! Si ça devait être le cas, il aurait la même sanction qu'un autre : Zéro et une place réservée sur sur mon échelle d'estime de sa personne !!!!
Je trouve que beaucoup de ces enfants font preuve de beaucoup d'application et de bonne volonté. L'ordinateur pallie à leurs difficultés et c'est tant mieux ! J'ai des dyspraxiques brillants et très bons élèves. Bien sûr, certains (la majorité) sont aussi en difficultés et fainéants devant la difficulté. La reconnaissance MDPH n'en fera pas des génies et leur réussite dépend bien sûr d'autres critères. Comme pour tous les élèves, handicapés ou non.
J'ai le souvenir d'UN élève de 4ème qui jouait avec son ordi pendant les cours. Une sévère remontée de bretelles avait été faite et oui, il travaillait écran vers le tableau lors des interrogations. Tout comme un élève que je soupçonne de tricher est mis sous surveillance serrée, histoire de lui envoyer le message '"Même pas la peine d'y penser !!".

Pour terminer, j'ai aussi une RQTH. Mon "PAI" consiste à éviter, autant que possible, d'écrire au tableau, bras en l'air. Tous mes cours sont vidéo projetés : je passe un temps fou à tout mettre en diaporama ... Parfois, je m'autorise à ne pas descendre les trois étages pour aller les chercher sur la cour de récréation ... Jamais un élève ou un parent ne m'a fait une remarque désagréable à ce sujet ! Et il ne faudrait pas !
lene75
lene75
Esprit sacré

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par lene75 le Lun 4 Fév 2019 - 10:24
@Petit pois a écrit:Nous pouvons consulter en ligne le GEVASCO de chaque élève concerné .

Leur ordinateur est fourni pas la MPDH. (...) Ils sont configurés et équipés de logiciels spéciaux adaptés à leur handicap. Souvent, ils disposent en sus d'un scanner manuel. (...) On ne peut rien installer sur ces ordi sans passer par la MPDH ... J'ai eu le cas récemment : impossible de relier l'ordi à l'imprimante en classe (Fournie par la famille, au service de ce seul élève). Il a fallu tout ramener à la MPDH ...

Tu sembles être dans un département où la MDPH est ultra-performante !
Rien de tout ça chez nous : nous n'avons pas accès au Gevasco, les CDE sûrement, pas nous, et encore moins en ligne ! Les élèves ont leur ordi perso, sur lequel ils n'ont aucun logiciel dédié, ils sont sous Word, LibreOffice pour certains. Jamais vu de scanner à main. Ils viennent avec leurs clé usb perso. Parfois on nous demande d'envoyer nos cours sous forme numérique, ce qui pose évidemment problème quand on n'en a pas, mais la plupart du temps les élèves prennent des notes sur leur ordi. Ils branchent évidemment leur ordi à tout ce qu'ils veulent, comme n'importe quel ordi du marché, puisqu'ils l'ont acheté comme monsieur tout le monde, et se connectent à internet s'ils veulent.
Quand on sait que pour un simple renouvellement de notification à l'identique par la mdph pour un handicap lourd et sans demande de présence à la commission (procédure "accélérée" Rolling Eyes ) il faut compter un délai d'un an dans mon département (et encore, je dis un an, mais la CAF ne paie toujours pas 2 mois après la réception de la notification), on peut comprendre que la mdph ait autre chose à faire que de configurer des ordinateurs...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Babarette
Babarette
Grand Maître

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par Babarette le Lun 4 Fév 2019 - 10:33
Je suis franchement choquée par certains propos que je lis ici.

Une camarade, en hypokhâgne, avait une AVS, un ordinateur pour écrire non seulement ses cours mais aussi les DST. Et c'était bien normal car elle ne pouvait pas écrire à la main. Fort heureusement, aucun professeur n'a jamais fait de scandale parce qu'elle n'écrivait pas à la main. Elle a passé le concours de l'ENS avec un ordinateur. Ça n'est pas plus choquant que de laisser entrer un aveugle avec son chien dans un supermarché, donc autrement dit, ça n'a absolument rien de choquant.
Que la solution de l'ordinateur ne soit pas adaptée, c'est peut-être vrai mais ce n'est pas aux enseignants d'en juger.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Petit pois
Petit pois
Niveau 9

Ordinateur pendant les DST  - Page 3 Empty Re: Ordinateur pendant les DST

par Petit pois le Lun 4 Fév 2019 - 11:12
Oui, Lene ! Je sais que tu es concernée et admire ton courage en te lisant sur le forum.
La MDPH reçoit et traite ces demandes.  Les délais de réponse sont parfois très longs : parfois une année scolaire pour une première demande. Je ne sais pas ce qu'il en est ailleurs ... Une AVS est en arrêt depuis deux mois et n'est pas remplacée ... Ses 4 ou 5 élèves sont bien seuls du coup ...

Rapport d'activité MPDH 29 pour 2017 :
60 083 décisions ont été prononcées par la MPDH Finistère durant l’année 2017, soit une diminution de 15% par rapport à 2016 (70 715 demandes)
Nombre de décisions rendues pour la seule année 2017 pour les - 20 ans  : Demande Matériel pédag. adapté : 497    Demande AVS : 2660   Demande Aménagement examen  : 61
Source : MDPH 29
Mon médecin traitant, qui avait un enfant handicapé, m'avait dit qu'il y avait environ 2 000 ordinateurs en circulation sur le seul département du 29 ... Je n'ai pas trouvé de statistiques là dessus ... Il y a au moins une douzaine d'élèves qui disposent d'un ordi + scanner dans mon établissement (Au Collège et LG ; je ne sais pas pour le LEP, mais il y en a aussi). Ils sont tous identiques et livrés avec les mêmes logiciels adaptés, de base.

Les GEVASCO sont scannés par la direction de l'établissement et mis à disposition sur le Drive de l'école en accès restreint.

Comme dans beaucoup de services publiques, ce n'est pas prêt de s'arranger, hélas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum