Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jjrousseau
jjrousseau
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par jjrousseau le Dim 3 Fév 2019 - 7:06
Je n'ai jamais fait la grève et je n'ai jamais manifesté mais je suis prête à le faire demain si c'est pour crier un grand ras le bol :
 
- pour tous les élèves qui n'ont à faire au collège car il n'en ont rien à [faire] de rien et qui font perdent leur temps aux profs mais aussi aux élèves qui ont envie de bosser !
- ras le bol de devoir supporter des gamins qui foutent le cours en l'air car ils n'ont pas leur livre, leur cahier, leur feuille et ne savent même pas de quoi on parle !
-Marre de s'occuper toujours de [propos insultants] et de délaisser ceux qui n'embêtent personne mais qui ont envie de travailler !
    Je ne réclame ni des moyens supplémentaires ni une augmentation de salaire mais la possibilité de faire mon boulot correctement !


Dernière édition par Serge le Dim 3 Fév 2019 - 10:25, édité 2 fois (Raison : Propos grossiers)
Will.T
Will.T
Prophète

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Will.T le Dim 3 Fév 2019 - 8:16
@jjrousseau a écrit:        Je n'ai jamais fait la grève et je n'ai jamais manifesté mais
Tu as donc cautionné tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant, donc inutile de te plaindre.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Thalia de G le Dim 3 Fév 2019 - 8:38
Je plussoie Will. T

Par ailleurs, on peut comprendre ton désarroi et ta colère, mais cela ne t'autorise pas à être injurieuse envers les élèves : charte 1.3

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
tschai
tschai
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par tschai le Dim 3 Fév 2019 - 9:12
Ce type de collègue devient dur à supporter c'est vrai. Jamais gréviste, toujours à condamner l'inaction de "nos syndicats" alors qu'il se vante par ailleurs de ne jamais avoir été syndiqué. Ses plaintes deviennent effectivement risibles, alors qu'elles peuvent reposer sur des faits avérés.
jjrousseau
jjrousseau
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par jjrousseau le Dim 3 Fév 2019 - 9:24
Je vous trouve bien agressifs et bien intolérants. Pour pouvoir s'exprimer, il faut être obligatoirement être syndiqué et avoir pleurniché sur sa feuille de salaire ? Désolée mais je ne trouve pas que les revendications qui ont poussé certains à la grève dans le passé soient primordiales !

_________________
L'humour est la politesse du désespoir
Elyas
Elyas
Guide spirituel

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Elyas le Dim 3 Fév 2019 - 9:33
@jjrousseau a écrit:Je vous trouve bien agressifs et bien intolérants. Pour pouvoir s'exprimer, il faut être obligatoirement être syndiqué et avoir pleurniché sur sa feuille de salaire ? Désolée mais je ne trouve pas que les revendications qui ont poussé certains à la grève dans le passé soient primordiales !

Pardon, mais le vocabulaire que vous employez est très agressif. Ensuite, quand tous les dispositifs spéciaux ont disparu, que le savoir-faire des enseignants spécialisés a disparu parce que les réformes réduisaient leurs heures et faisaient disparaître leurs structures, les "pleurnichards" qui faisaient grève ont lutté pour que vous ne connaissiez pas la situation dont vous vous plaignez.

Tout ceci est bien malheureux mais l'individualisme et la grossièreté ne vous/nous aideront pas.
Une passante
Une passante
Érudit

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Une passante le Dim 3 Fév 2019 - 9:37
@jjrousseau a écrit:Je vous trouve bien agressifs et bien intolérants. Pour pouvoir s'exprimer, il faut être obligatoirement être syndiqué et avoir pleurniché sur sa feuille de salaire ? Désolée mais je ne trouve pas que les revendications qui ont poussé certains à la grève dans le passé soient primordiales !

Les grèves concernant les salaires sont relativement récentes (d'où la baisse conséquente des revenus d'un enseignant), et celles auxquelles appellent les syndicats comportent toujours en premier point la lutte contre la dégradation de l'enseignement pour les élèves et pour les enseignants.
Avant de critiquer, il faudrait peut-être voir à s'informer...
Lédissé
Lédissé
Empereur

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Lédissé le Dim 3 Fév 2019 - 9:40
Outre les remarques précédentes, j'ai envie de te poser plusieurs questions :
Vraiment ? Tu ne connais aucun collègue en difficulté à cause de son trop maigre salaire ? Tu es à l'aise toi-même, donc les revendications salariales des autres sont sans objet ?
Tu ne veux pas plus de moyens, donc pas de poste supplémentaire là où pourtant le besoin s'en fait sentir, pas de structure comme les RASED pour accueillir les élèves qui ne peuvent pas suivre le cursus standard, pas de surveillants supplémentaires pour permettre un bon encadrement, pas d'heures pour les dédoublements ou tout simplement pour ne pas avoir de classes surchargées ?
La 2e HSA imposée, celle qui permet de surcharger les profs tout en envoyant des collègues en complément de service voire en supprimant leur poste, te semble normale ?
Le décret limitant (pour rester raisonnable) la liberté d'expression des enseignants ne te fait ni chaud ni froid ?
...Mais tu veux faire grève contre les élèves malpolis ? Qu'attends-tu que l'Etat fasse exactement sur ce point ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Vieille etc._  Smile
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Anaxagore le Dim 3 Fév 2019 - 9:42
C'est de la faute à Rousseau.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Une passante
Une passante
Érudit

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Une passante le Dim 3 Fév 2019 - 9:50
Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? 437980826
jjrousseau
jjrousseau
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par jjrousseau le Dim 3 Fév 2019 - 9:51
Eh bien je vois qu'on est pas sorti de l'auberge avec vous...
Ce que j'attends du ministère pour les élèves qui n'ont aucunement leur place aux collège, qu'on leur apprenne un boulot dès la 5ème : eh ouste bon débarras ! Et pour les "malpolis" : dehors ! où ? J'en sais rien mais ouste et bon débarras !

_________________
L'humour est la politesse du désespoir
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Celadon le Dim 3 Fév 2019 - 9:54
Plusieurs indices m'incitent à penser que Rousseau n'est peut-être pas enseignante mais juste dans la provocation.
jjrousseau
jjrousseau
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par jjrousseau le Dim 3 Fév 2019 - 9:56
Eh bien si je suis enseignante et je ne vois pas où est la provocation, c'est juste ce que beaucoup de gens pensent mais c'est trop tabou alors chut ! Je n'ai rien dit...

_________________
L'humour est la politesse du désespoir
Poupoutch
Poupoutch
Esprit éclairé

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Poupoutch le Dim 3 Fév 2019 - 9:57
@Celadon a écrit:Plusieurs indices m'incitent à penser que Rousseau n'est peut-être pas enseignante mais juste dans la provocation.
J'avais des doutes assez similaires en lisant le topic "mes élèves me détestent"...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
jjrousseau
jjrousseau
Niveau 6

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par jjrousseau le Dim 3 Fév 2019 - 9:58
Et pourquoi ces doutes ?

_________________
L'humour est la politesse du désespoir
Une passante
Une passante
Érudit

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Une passante le Dim 3 Fév 2019 - 10:04
@jjrousseau a écrit:Eh bien si je suis enseignante et je ne vois pas où est la provocation, c'est juste ce que beaucoup de gens pensent mais c'est trop tabou alors chut ! Je n'ai rien dit...

La provocation, c'est de venir râler, se dire prête à agir, alors que des collègues sur ce forum se battent depuis des années contre ce que tu sembles découvrir fort naïvement. Tu es l'exemple typique de l'enseignant qui ne se préoccupe que de lui. Quelque chose me dit que tu râlais même contre les grèves...
Sans blague ? l'Education Nationale va mal ? Quel scoop !!!
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Celadon le Dim 3 Fév 2019 - 10:09
Pour ça peut-être ?
"qui font perdent leur temps"
"qu'on est pas sorti"
"leur place aux collège,"
pour un enseignant de lettres...
et le lexique pour le moins inapproprié sur un forum d'enseignants pour parler des élèves ?
"ces merdeux"


Dernière édition par Celadon le Dim 3 Fév 2019 - 10:11, édité 1 fois
Poupoutch
Poupoutch
Esprit éclairé

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Poupoutch le Dim 3 Fév 2019 - 10:11
Parce que globalement, tu m'as l'air peu au fait des réalités de l'enseignement ; parce que vue la réalité des études supérieures, ne pas savoir utiliser Word ou une clé USB me semble assez improbable (et ne pas aimer les technologies et ne pas les maîtriser ce n'est pas la même chose), parce que tu es extrêmement centrée sur une idée (en gros l'idée de n'avoir que des élèves gentils, polis et qui t'aiment) et que, même si évidemment on aimerait tous avoir des élèves parfaits, je pense que la majorité des enseignants font le deuil de l'élève parfait dès leur année de stage.
Après, peut être que je veux me persuader que tu ne l'es pas parce que je trouve ton message assez effrayant : la simple idée que seuls les élèves polis et gentils méritent d'être instruits est une idée qui me glace. Parce que s'il existe effectivement des gamins qui sont seulement infects, la plupart des gamins à problèmes sont aussi des gamins qu'il faut aider et ce qui est regrettable, c'est que nous n'en avons généralement pas les moyens, faute d'une vie scolaire digne de ce nom (c'est à dire en effectif suffisant pour vraiment gérer les gamins), faute de moyens à notre disposition (assistant social, infirmiers parfois) ou à cause de l'inutilité de ces moyens (un signalement, combien de fois a-t-il une suite réelle ?) et, parfois, faute d'un appui de l'administration (nous sommes très/trop dépendants de la personnalité de nos chefs). En fait, se battre pour nos conditions de travail, c'est ce que font les syndicats depuis fort longtemps et ne pas voir à quel point tout est lié, c'est être quand même sacrément naïf.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
dita
dita
Habitué du forum

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par dita le Dim 3 Fév 2019 - 10:12
C'est surtout le mot "malpoli" qui me choque. On dit impoli, quand on est professeur de français.
Will.T
Will.T
Prophète

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Will.T le Dim 3 Fév 2019 - 10:19
@jjrousseau a écrit:Eh bien je vois qu'on est pas sorti de l'auberge avec vous...
Je te retourne le compliment.

@jjrousseau a écrit:   Ce que j'attends du ministère pour les élèves qui n'ont aucunement leur place aux collège, qu'on leur apprenne un boulot dès la 5ème : eh ouste bon débarras ! Et pour les "malpolis" : dehors ! où ? J'en sais rien mais ouste et bon débarras !
Le travail était en effet plus simple il y a 50 ans quand on n'avait aucune ambition pour la populace et qu'on n'instruisait qu'une faible partie des enfants. L'école ménagère pour que les jeunes filles apprennent à être de bonnes mères et de bonnes épouses...
L'apprentissage à 14 ans pour les garçons...

Quelle belle époque, pourquoi n'y retournons-nous pas en effet !
Will.T
Will.T
Prophète

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Will.T le Dim 3 Fév 2019 - 10:20
@jjrousseau a écrit:Je vous trouve bien agressifs et bien intolérants. Pour pouvoir s'exprimer, il faut être obligatoirement être syndiqué et avoir pleurniché sur sa feuille de salaire ? Désolée mais je ne trouve pas que les revendications qui ont poussé certains à la grève dans le passé soient primordiales !
Eh bien, ne viens pas pleurnicher sur le forum alors, bouge-toi...
Philomène87
Philomène87
Expert

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Philomène87 le Dim 3 Fév 2019 - 10:34
Je vous trouve un peu durs. Je précise avant que mon propos soit mal interprété, que je ne suis pas du tout d'accord avec les termes employés par jjrousseau.
Mais même si ses propos sont très maladroits (euphémisme) et injurieux, je crois qu'on peut comprendre sa détresse. Elle est TZR et n'a pas enseigné depuis 5 ans. Je ne sais pas quel âge elle a ni où elle était avant mais peut-être a-t-elle peu d'expérience et découvre-t-elle un public particulièrement agité et méprisant. Franchement, à mes débuts, il y a 6 ans, pourtant dans un établissement trèèèès favorisé avec une Direction en acier vis-à-vis des élèves, et avec seulement 6h de cours par semaine, j'aurais très bien pu écrire la même chose. Je me souviens d'un néo qui avait parlé de "classe poubelle" et qui s'était fait rentrer dedans pour cette expression. Sauf qu'à un moment, il faut comprendre la détresse des débutants. Pour certains, ce forum est un exutoire (on peut trouver ça bien ou pas bien, peu importe).
Lédissé
Lédissé
Empereur

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Lédissé le Dim 3 Fév 2019 - 10:38
@dita a écrit:C'est surtout le mot "malpoli" qui me choque. On dit impoli, quand on est professeur de français.
Merci Wink Je crois que c'est moi qui l'ai utilisé en premier. Mea culpa, il n'existe même pas dans le TLFI, je m'en vais réviser mon vocabulaire ; j'ai appris sur le tard que "suite à" ou "par contre" étaient incorrects, ça ne fera qu'un élément de plus que j'aurais dû savoir avant. Spontanément, j'aurais utilisé "impoli" pour une action ponctuelle, et "malpoli" pour une manière d'être générale.

Je préfère répondre à ce message qu'à ceux, consternants, de jjrousseau, d'autres collègues font cela mieux que moi.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Vieille etc._  Smile
Serge
Serge
Médiateur

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par Serge le Dim 3 Fév 2019 - 10:43
Tout à fait d'accord avec Will. Après, je comprends qu'on puisse péter un plomb si on se sent dépassé, miné par ce genre de situation récurrente et devant laquelle on peut se sentir impuissant, voire écrasé, ainsi que le besoin d'un coup de gueule comme un exutoire pour éviter le craquage en classe. Mais bon ... il faut aussi raison garder et réaliser la portée de ce qu'on dit. La voie professionnelle plus jeune, je n'y serais pas opposé par principe, si ça correspond à un désir réel de l'enfant, pas si c'est une façon de l'éjecter du système scolaire juste parce qu'il nous agacerait. Il y a un pas entre souhaiter que ces enfants ne viennent plus "pourrir" une classe sous le coup de l'agacement, et ... le penser réellement.  Quant aux propos insultants vis à vis des élèves, tu es sur un forum public, pas dans ton salon, il faut que tu en prennes conscience.

_________________
Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
lucB
lucB
Niveau 7

Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ? Empty Re: Quand est-ce qu'on va le dire et le crier ?

par lucB le Dim 3 Fév 2019 - 10:48
Et si c'était un test pour voir si les profs se lâchent sur les élèves ? Mais comme je suis parano...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum