Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lene75
lene75
Esprit sacré

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Rétention de notes, que risque-t-on ?

par lene75 le Ven 8 Fév 2019 - 21:50
Tout est dans le titre ? Que risque-t-on si on fait une rétention de notes ? (Pour protester contre la réforme du lycée) Notamment en terminale à l'approche de Parcoursup.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
skindiver
skindiver
Érudit

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par skindiver le Sam 9 Fév 2019 - 8:58
Si tous les enseignants de France le faisait il n'y aurait à mon avis pas grand risque. Si c'est uniquement quelques profs par ci par là qui le font à mon avis les conséquences peuvent être assez importantes.
Si on faisait ça à mon enfant en terminale ça me mettrait très en colère et je pense que je porterais plainte contre le lycée et contre l'enseignant. On ne peut pas se permettre de sacrifier quelques élèves. Soit tout le monde le fait soit personne.
nitescence
nitescence
Expert

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par nitescence le Sam 9 Fév 2019 - 9:46
Evaluer fait partie de notre service, on peut donc en théorie te retirer des jours de salaire pour service non fait. Mais avant il devrait y avoir une mise en demeure.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par ddalcatel le Sam 9 Fév 2019 - 12:41
Evaluer fait effectivement partie de notre service. Mais rien ne nous impose à ma connaissance d'évaluer en utilisant une "notation sur 20" sur les bulletins.
Par contre pour parcoursup je ne sais pas...
avatar
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par pseudo-intello le Sam 9 Fév 2019 - 15:31
@skindiver a écrit:Si tous les enseignants de France le faisait il n'y aurait à mon avis pas grand risque.

+1 : plus on est nombreux, moins on risque.

Mais c'est progressif : déjà à 5, au pire, la direction risque de vous rappeler à l'ordre, mais ça m'étonnerait qu'une anctin soit prise.
A 10 ou 15, on vous trouvera un peu relous mais on vous laissera tranquilles plus longtemps.
Si la moitié des profs du lycée de la ville le font, la hiérarchie va faire trèèèès attention au choix de ses mots.

Si presque tous les profs de France le font, c'est gagné.

@skindiver a écrit:Si on faisait ça à mon enfant en terminale ça me mettrait très en colère et je pense que je porterais plainte contre le lycée et contre l'enseignant.

En revanche, moi non.
avatar
Cath
Bon génie

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Cath le Sam 9 Fév 2019 - 15:59
Mail de notre direction nous invitons à remettre les coeff de notre choix sur les bulletins pour les élèves candidatant hors parcoursup (LP, nous avions fait les choix ddes coeff 0).
Pour ma part, et j'y invite mes collègues, c'est coff 0 aux notes + un 20/20 coeff 1.
Kalypso
Kalypso
Grand Maître

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Kalypso le Mer 19 Juin 2019 - 14:31
je fais remonter : que risque t on pour le bac ? cela a été voté dans plusieurs matières et académies...
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par RogerMartin le Mer 19 Juin 2019 - 15:21
Parcoursup :  les classements sont déjà faits. Si les résultats du bac tardent, cela ne pourra qu'inciter le MEN à se pencher sur diverses revendications (réforme, accessoirement -sic- pépettes ou respect du personnel enseignant) avec une certaine acuité.
Cela ne nuira pas aux candidats admis dans les formations, ils attendront un peu plus longtemps pour s'inscrire. L'énervement des parents obligés de patienter pour faire les démarches stimulera certainement le MEN.
J'ai eu connaissance d'au moins un (gros) lycée en RP avec 35-40% de grévistes, zéro surveillants de couloir, et épreuves surveillées par une seule personne. C'est invraisemblable que ces chiffres ne soient pas communiqués par les syndicats à la presse, ils doivent pourtant avoir des délégués locaux au courant, non ???

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Laotzi
Laotzi
Fidèle du forum

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Laotzi le Mer 19 Juin 2019 - 15:28
Dans certains lycées de RP, c’était même bien davantage que 35 % de grévistes. Je connais au moins un établissement dans lequel les candidats ont été regroupés dans de très grandes salles polyvalentes afin d’avoir besoin du moins possible de surveillants.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Jenny
Jenny
Modérateur

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Jenny le Mer 19 Juin 2019 - 15:32
@Laotzi a écrit:Dans certains lycées de RP, c’était même bien davantage que 35 % de grévistes. Je connais au moins un établissement dans lequel les candidats ont été regroupés dans de très grandes salles polyvalentes afin d’avoir besoin du moins possible de surveillants.

Le Snes Paris évoque 30 % des surveillants grévistes pour le 17/06.
Quelques chiffres pour Paris :
Spoiler:
"84 % au LP Bachelard (13ème)
56% de grévistes à Lavoisier (5ème)
50 % à Gabriel Fauré (13ème) (mais pas centre d'examens)
25 % à Rodin (13ème)
30 % à Colbert avec visiblement descente de la DASEN
30 % à Jules Ferry
30 % à Charlemagne
Plus de 30 % à Voltaire (+ AG votant la reconduction)
25 % à Ravel avec piquet de grève
34 grévistes à Hélène Boucher
Collège mort à Mozart (19ème)
Vie scolaire en grève à Marx Dormoy (18ème)"


Dernière édition par Jenny le Mer 19 Juin 2019 - 15:49, édité 2 fois
Kalypso
Kalypso
Grand Maître

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Kalypso le Mer 19 Juin 2019 - 15:34
bon, tant mieux.

Devrons-nous en revanche être disponibles plus longtemps (pour les oraux, jury de délibération) ? on est convoqués pour la remise des copies et la délibération le 4 (je ne sais pas ce que je vais faire, en HG la rétention a été votée mais je n'étais pas convoquée à la réunion d'entente, je n'ai donc pas pu en débattre avec les collègues), et pour les oraux le 8.. est ce que ça va tout décaler ? quelqu'un sait comment ça s'était passé en 2003 ?
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Balthazaard le Mer 19 Juin 2019 - 15:45
@pseudo-intello a écrit:
@skindiver a écrit:Si tous les enseignants de France le faisait il n'y aurait à mon avis pas grand risque.  

+1 : plus on est nombreux, moins on risque.

Mais c'est progressif : déjà à 5, au pire, la direction risque de vous rappeler à l'ordre, mais ça m'étonnerait qu'une anctin soit prise.
A 10 ou 15, on vous trouvera un peu relous mais on vous laissera tranquilles plus longtemps.
Si la moitié des profs du lycée de la ville le font, la hiérarchie va faire trèèèès attention au choix de ses mots.

Si presque tous les profs de France le font, c'est gagné.

@skindiver a écrit:Si on faisait ça à mon enfant en terminale ça me mettrait très en colère et je pense que je porterais plainte contre le lycée et contre l'enseignant.

En revanche, moi non.

je serai curieux de voir le principe de droit qui permet d'affirmer ça...genre au tribunal "je me suis fait choper à 110 au lieu de 80...mais après tout, tout le monde passe à 120...alors" Le président appréciera à coup sur. Voyez les gilets jaunes, plusieurs dizaines de milliers de manifestants les premiers weekend , cela n'a pas empêché la justice de frapper très fort sur quelques exemples.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Lefteris le Mer 19 Juin 2019 - 16:08
@lene75 a écrit:Tout est dans le titre ? Que risque-t-on si on fait une rétention de notes ? (Pour protester contre la réforme du lycée) Notamment en terminale à l'approche de Parcoursup.
Pour reprenre en partie ce qui est dit plus haut :
-évaluer fait partie du service des enseignants. Ne pas le faire  est une carence, a minima, donc retrait de traitement. Cela peut être considéré comme une faute, donc passible de sanction. Mais dans ce dernier cas, je suis d' avis que les PGD s'appliquent par extension aux mesures ordinales et disciplinaires. Il y a un arrêt des années 2000 là-dessus (je ne l'ai plus en tête). Il faudrait donc s'assurer de l'intention fautive, et par conséquent mettre en demeure. Un peu comme l'abandon de poste, qui n'est effectif que lorsque l'intéressé a manifesté sa volonté de ne pas rejoindre son poste, soit explicitement soit par son silence pendant une certaine durée et après plusieurs   injonctions.
Ca c'est pour l'aspect technique, juridique. Si tout le monde le faisait, évidemment, ça changerait beaucoup de choses. A moins que le gouvernement maintienne sa ligne de violence et choisisse de faire des exemples, parmi les syndicalistes par exemple.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Balthazaard le Mer 19 Juin 2019 - 17:07
@Lefteris a écrit:
@lene75 a écrit:Tout est dans le titre ? Que risque-t-on si on fait une rétention de notes ? (Pour protester contre la réforme du lycée) Notamment en terminale à l'approche de Parcoursup.
Pour reprenre en partie ce qui est dit plus haut :
-évaluer fait partie du service des enseignants. Ne pas le faire  est une carence, a minima, donc retrait de traitement. Cela peut être considéré comme une faute, donc passible de sanction. Mais dans ce dernier cas, je suis d' avis que les PGD s'appliquent par extension aux mesures ordinales et disciplinaires. Il y a un arrêt des années 2000 là-dessus (je ne l'ai plus en tête). Il faudrait donc s'assurer de l'intention fautive, et par conséquent mettre en demeure. Un peu comme l'abandon de poste, qui n'est effectif que lorsque l'intéressé a manifesté sa volonté de ne pas rejoindre son poste, soit explicitement soit par son silence pendant une certaine durée et après plusieurs   injonctions.
Ca c'est pour l'aspect technique, juridique. Si tout le monde le faisait, évidemment, ça changerait beaucoup de choses. A moins que le gouvernement maintienne sa ligne de violence  et choisisse de faire des exemples, parmi les syndicalistes par exemple.

Ce que je trouve un peu gênant dans cette histoire c'est que là il n'y a pas à prouver l'intention manifeste, elle est revendiquée.
Manu7
Manu7
Niveau 9

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Manu7 le Mer 19 Juin 2019 - 17:35
Si on retient les notes du Bac, alors certains risquent de partir en vacances plus tard, des profs pourraient alors en vouloir à d'autres...

D'un autre côté, si cela décale seulement de quelques jours les résultats, alors je pense que c'est moins agressif envers les élèves que d'empêcher le déroulement d'une épreuve. Et par contre pour le ministère ce sera bien plus compliqué à gérer. D'un autre côté, cela peut aussi motiver davantage les responsables politiques pour la réforme du Bac où il n'y aura pratiquement plus aucune épreuve en juin...

Je me souviens d'un prof qui voulait retenir ses notes dans l'académie de Poitiers car le recteur refusait de répondre à une demande. Les gendarmes sont venus chez lui récupérer les copies. Et il a eu des sanctions mais je ne sais plus lesquelles.
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Balthamos le Mer 19 Juin 2019 - 19:36
Pour la rétention des notes au bac, on risque la retenue d’un ou plusieurs 30e à partir de la date limite à laquelle on devait les saisir.

Pour les notes des bulletins, c'est plus compliqué. On est obligé d'évaluer, pas forcément de noter. (pour répondre à la question initiale).

D'ailleurs, a-t-on des nouvelles des lycées ayant fait de la rétention ?
Ont- ils cédé ?
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Prezbo le Mer 19 Juin 2019 - 23:41
Le SNES vient d'envoyer un communiqué à ses adhérents où il répond à ces questions. Je cite.

Le SNES a écrit:Quand l'enseignant, en tant que correcteur, fait grève

a) Ne pas aller chercher ses copies
En application de la règle de tout ou partie du service non fait, l’administration sera fondée à retirer autant de 30e qu’il y a de jours entre le moment où théoriquement l’agent devait récupérer les copies et celui où théoriquement il devait les rendre.
Il est conseillé d’avoir des éléments démontrant qu’après la date butoir de restitution théorique des copies, l’agent a effectivement repris son service.

b)  Aller chercher ses copies, les corriger mais ne pas saisir les notes dans l’application ad hoc
Si l’administration peut prouver que la saisie des notes a été demandée ou qu’elle figure sur la convocation, la retenue d’un ou plusieurs 30e est possible. La hauteur reste limitée puisque l’administration sera obligée de le faire rapidement afin que la publication des résultats ne soit pas retardée. Ce refus d’exécuter la saisie des notes peut déboucher sur une éventuelle sanction disciplinaire mais qui serait légère.
Si l’administration ne peut pas prouver que cette demande a été faite, rien ne peut-être reproché à l’agent.

c) Mettre 20/20
Une fonctionnalité aurait été mise en place dans les logiciels pour repérer les correcteurs dont la moyenne des notes serait élevée. Le but est de vérifier qu'il n'y a pas de campagne de 20/20. Un correcteur pris à mener une telle campagne, dans la mesure ou les notes seraient difficiles à justifier, serait lourdement sanctionné puisque son action ne serait pas couverte par la grève et qu’il aurait dénaturé sa mission de service public. C’est une action à proscrire.

Dans tous les cas, le SNES-FSU défendra les collègues.

Globalement, ces affirmations me semblent plausibles, mais auraient gagné à être ettayées.
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Kimberlite le Mer 19 Juin 2019 - 23:56
@Prezbo a écrit:b)  Aller chercher ses copies, les corriger mais ne pas saisir les notes dans l’application ad hoc
Si l’administration peut prouver que la saisie des notes a été demandée ou qu’elle figure sur la convocation, la retenue d’un ou plusieurs 30e est possible. La hauteur reste limitée puisque l’administration sera obligée de le faire rapidement afin que la publication des résultats ne soit pas retardée. Ce refus d’exécuter la saisie des notes peut déboucher sur une éventuelle sanction disciplinaire mais qui serait légère.
Si l’administration ne peut pas prouver que cette demande a été faite, rien ne peut-être reproché à l’agent.
Il y en a qui vont s'arracher les cheveux (et peut-être servir aussi de bouc émissaire ou de fusible) s'ils n'ont pas explicité la demande...

c) Mettre 20/20
Une fonctionnalité aurait été mise en place dans les logiciels pour repérer les correcteurs dont la moyenne des notes serait élevée. Le but est de vérifier qu'il n'y a pas de campagne de 20/20. Un correcteur pris à mener une telle campagne, dans la mesure ou les notes seraient difficiles à justifier, serait lourdement sanctionné puisque son action ne serait pas couverte par la grève et qu’il aurait dénaturé sa mission de service public. C’est une action à proscrire.

Dans tous les cas, le SNES-FSU défendra les collègues.
Quelle ironie, à l'âge de la surnotation, qu'on en arrive à un logiciel repérant... si un correcteur surnote! Combien de faux positifs y aura-t-il? Rétention de notes, que risque-t-on ? 437980826

_________________
Spoiler:
Rétention de notes, que risque-t-on ? 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
lene75
lene75
Esprit sacré

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par lene75 le Jeu 20 Juin 2019 - 9:05
@Kimberlite a écrit:
@Prezbo a écrit:b)  Aller chercher ses copies, les corriger mais ne pas saisir les notes dans l’application ad hoc
Si l’administration peut prouver que la saisie des notes a été demandée ou qu’elle figure sur la convocation, la retenue d’un ou plusieurs 30e est possible. La hauteur reste limitée puisque l’administration sera obligée de le faire rapidement afin que la publication des résultats ne soit pas retardée. Ce refus d’exécuter la saisie des notes peut déboucher sur une éventuelle sanction disciplinaire mais qui serait légère.
Si l’administration ne peut pas prouver que cette demande a été faite, rien ne peut-être reproché à l’agent.
Il y en a qui vont s'arracher les cheveux (et peut-être servir aussi de bouc émissaire ou de fusible) s'ils n'ont pas explicité la demande...

Le SIEC l'indique sur les convocations : "La saisie des notes sur Lotanet devra être terminée pour le 2 juillet à 12h00 précise". Donc déjà pour l'IDF c'est réglé.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Ajonc35 le Jeu 20 Juin 2019 - 9:17
@lene75 a écrit:
@Kimberlite a écrit:
@Prezbo a écrit:b)  Aller chercher ses copies, les corriger mais ne pas saisir les notes dans l’application ad hoc
Si l’administration peut prouver que la saisie des notes a été demandée ou qu’elle figure sur la convocation, la retenue d’un ou plusieurs 30e est possible. La hauteur reste limitée puisque l’administration sera obligée de le faire rapidement afin que la publication des résultats ne soit pas retardée. Ce refus d’exécuter la saisie des notes peut déboucher sur une éventuelle sanction disciplinaire mais qui serait légère.
Si l’administration ne peut pas prouver que cette demande a été faite, rien ne peut-être reproché à l’agent.
Il y en a qui vont s'arracher les cheveux (et peut-être servir aussi de bouc émissaire ou de fusible) s'ils n'ont pas explicité la demande...

Le SIEC l'indique sur les convocations : "La saisie des notes sur Lotanet devra être terminée pour le 2 juillet à 12h00 précise". Donc déjà pour l'IDF c'est réglé.
Je confirme la sanction disciplinaire. J'ai assisté cette semaine à une réunion syndicale et le syndicat ne nous conseille pas cette rétention de notes.
lene75
lene75
Esprit sacré

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par lene75 le Jeu 20 Juin 2019 - 11:11
J'ai quand même du mal à saisir comment il peut être légal de sanctionner pour un jour de grève. N'est-ce pas, dans la mesure où il n'y a pas de réquisition officielle, une atteinte au droit de grève ? Qu'on s'entende bien, je ne doute pas un instant que l'administration procède à ces sanctions, mais je me demande quel en est le fondement juridique dans la mesure où, par définition, l'agent n'est pas tenu de faire son travail quand il est en grève.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Kalypso
Kalypso
Grand Maître

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Kalypso le Jeu 20 Juin 2019 - 15:43
même réflexion que Lene.

Et qu'est ce qu'une "sanction disciplinaire", "mais légère"?
Condorcet
Condorcet
Oracle

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Condorcet le Jeu 20 Juin 2019 - 16:52
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F510 (sanction du 1er groupe donc).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Albert Jarl le Jeu 20 Juin 2019 - 20:18
@skindiver a écrit:Si tous les enseignants de France le faisait il n'y aurait à mon avis pas grand risque. Si c'est uniquement quelques profs par ci par là qui le font à mon avis les conséquences peuvent être assez importantes.

Smile

C'est exactement ce que je dis à mes élèves quand ils me demandent si je note les absents après le conseil du 3e trimestre : "si vous êtes tous absents, je tourne les talons directement et je vais me prendre un café en salle des profs ; en revanche s'il y a quelques présents, même deux ou trois, je fais l'appel" diable

_________________
Si vis pacem, para bellum
Cléopatra2
Cléopatra2
Érudit

Rétention de notes, que risque-t-on ? Empty Re: Rétention de notes, que risque-t-on ?

par Cléopatra2 le Jeu 20 Juin 2019 - 21:27
Nous l'avons votée dans nos jurys en HG tout à l'heure. Si nous sommes tous à le faire, ça va être compliqué de sanctionner.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum