Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Ascagne le Sam 09 Fév 2019, 14:48
Bonjour à toutes et à tous !

J'ai choisi de mettre dans le titre du sujet une citation de propos d'élèves qui reviennent assez souvent durant mes cours.
Mes élèves ont parfois du mal avec la prise de notes. Je les trouve très lents pour rédiger, que ce soit le cours, les corrections d'exercice ou en devoir. Je leur ai expliqué comment prendre des notes et comment se constituer un système d'abréviations mais ils me disent qu'ils ont vraiment besoin de tout écrire... ce qu'ils font avec une grande lenteur.
Conséquemment, j'ai parfois décidé de donner un cours en photocopie pour éviter de perdre du temps en français et concentrer les élèves sur l'appropriation du cours et les exercices. Mais j'ai du mal avec cet expédient et je trouve difficile de préparer un texte à trous.

Je me demande comment parvenir à motiver les élèves à rédiger davantage en devoir et à prendre leurs notes plus rapidement en cours, en seconde et en première STMG. J'ai l'impression d'être parfois trop exigeant... Et parfois d'être à l'exact opposé.
avatar
Rosanette
Expert

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Rosanette le Sam 09 Fév 2019, 15:02
Mêmes interrogations ici (pour une matière pourtant très différente).

Beaucoup de collègues renoncent à la prise de notes en STMG (voire dans des séries générales) pour des raisons variées. Si tu es le seul dans l'équipe à fonctionner ainsi, dur pour eux de se mettre au pas ; je constate que mes collègues de matières technos distribuent beaucoup de polys, je n'arrive pas à avoir la part d'appropriation/rédaction pour les élèves dans cette matière (et ce ne sont pas mes oignons).

Par ailleurs, bien des élèves fragiles en STMG ont tout simplement du mal avec le geste d'écriture, à combiner rapidité, lisibilité et absence de douleurs. Regarde leur posture quand ils écrivent, quand ils tiennent leurs stylos, quand ils tracent leurs lettres... Il se peut qu'il y ait beaucoup de rééducation à faire en la matière.

J'essaie de ne pas renoncer, y compris en langues vivantes. La trace écrite qu'ils recopient bêtement, lentement, en n'y comprenant rien, très peu pour moi (ce qui interroge sur ce qui doit se trouver dans un cahier de langues en 1re/terminale).
celitian
celitian
Érudit

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par celitian le Sam 09 Fév 2019, 15:15
Le problème est que dans certaines matières faire écrire le cours entièrement prend beaucoup trop de temps et empêche de réaliser des applications/exercices réellement utiles car si c'est pour que les élèves écrivent sans réfléchir ou recopient un diaporama, pas persuadée que cela soit très utile.
Logiquement même si le cours est distribué dans les matières technos, ils sont obligés de rédiger dans les devoirs, tu devrais te rapprocher de tes collègues pour en parler ; je sais que je ne rate pas une occasion de dire qu'il faut utiliser les méthodes de philo/lettres pour rédiger une réponse structurée.
acsyle
acsyle
Niveau 9

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par acsyle le Sam 09 Fév 2019, 15:25
Vu que le sujet est en partie "prise de notes", j'aimerais en profiter pour aborder un sujet en particulier : le syndrome du "cahier tourné". J'entends par là les élèves qui tournent leur cahier sur le coté pour pouvoir écrire. Outre le fait curieux qu'ils voient les lignes avancer vers eux au fur et à mesure qu'ils écrivent (et du coup je me demande quelle vision globale ils peuvent avoir de leurs textes) pour certains cela complique diablement la graphie. J'ai eu une fois un élève qui écrivait vite mais mal avec le cahier tourné et on lui imposait d'écrire avec le cahier/la copie "droite". C'était du coup plus visible mais il était aussi beaucoup plus lent et cela le pénalisait parfois dans les devoirs en temps limités.
Je me demande bien d'où leur vient cette habitude d'écrire avec le cahier tourné. Certains évoquent le manque de place sur les tables mais il arrive qu'ils se retrouvent sans voisins, donc simple habitude ou mauvaise foi ? J'ai dit une fois à une élève qui avait cette habitude que lorsque je l'envoyais au tableau, elle n'avait pas le choix que d'écrire en position droite. Elle m'a avouée alors qu'elle avait envie de se pencher sur le coté pour pouvoir écrire au tableau...elle ne le faisait pas à cause des autres qui auraient rigolé, mais bon...
Vous faites quoi, vous ? Vous laissez faire ? Vous réagissez ?
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par pseudo-intello le Sam 09 Fév 2019, 15:37
Je ne suis pas au lycée, mais si cela peut servir, je vous fais part de souvenirs Lycéenne, j'ai vite compris comment prendre de notes. Virer les mots inutiles, utiliser les abréviations, distinguer l'information la plus important,e j'avais compris.

Cependant, quand le rythme du prof le permettait, j'aimais bien écrire ses phrases pour la simple raison que je trouvais les tournures élégantes ou bonnes à conserver afin de me les approprier. Je savais rédiger sans faute des phrases bien construites, pas de problème, mais j'ai passé un niveau en terme d'expression en conservant parfois telles quelles les tournures de mes enseignants.

A voir les copies et la syntaxe de mes troisième, il n'est pas impossible qu'ils se raccrochent à vos phrases et leur construction par besoin de savoir comment reformuler les idées en français correct sur les copies.

Ce qui n'empêche pas l'apprentissage de la prise de notes d'être essentiel.

Peut-être qu'une alternance entre les deux, au mions dans un premier temps, opurrait être un compromis acceptable ?
avatar
Rosanette
Expert

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Rosanette le Sam 09 Fév 2019, 15:45
Je ne suis pas sûre de comprendre cette histoire de cahier tourné mais de fait la position la plus naturelle pour écrire est avec une feuille/un cahier incliné de 20° par rapport au buste. Il s'agit de ne pas trop forcer le trait mais quand on pose les avant-bras à plat sur une table ils ne sont pas perpendiculaires à la ligne de la table.
acsyle
acsyle
Niveau 9

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par acsyle le Sam 09 Fév 2019, 16:32
La marge de leur cahier se retrouve à l'horizontale devant eux au lieu d'être verticale à leur gauche.
ysabel
ysabel
Devin

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par ysabel le Sam 09 Fév 2019, 16:52
@acsyle a écrit:Vu que le sujet est en partie "prise de notes", j'aimerais en profiter pour aborder un sujet en particulier : le syndrome du "cahier tourné". J'entends par là les élèves qui tournent leur cahier sur le coté pour pouvoir écrire. Outre le fait curieux qu'ils voient les lignes avancer vers eux au fur et à mesure qu'ils écrivent (et du coup je me demande quelle vision globale ils peuvent avoir de leurs textes) pour certains cela complique diablement la graphie. J'ai eu une fois un élève qui écrivait vite mais mal avec le cahier tourné et on lui imposait d'écrire avec le cahier/la copie "droite". C'était du coup plus visible mais il était aussi beaucoup plus lent et cela le pénalisait parfois dans les devoirs en temps limités.
Je me demande bien d'où leur vient cette habitude d'écrire avec le cahier tourné. Certains évoquent le manque de place sur les tables mais il arrive qu'ils se retrouvent sans voisins, donc simple habitude ou mauvaise foi ? J'ai dit une fois à une élève qui avait cette habitude que lorsque je l'envoyais au tableau, elle n'avait pas le choix que d'écrire en position droite. Elle m'a avouée alors qu'elle avait envie de se pencher sur le coté pour pouvoir écrire au tableau...elle ne le faisait pas à cause des autres qui auraient rigolé, mais bon...
Vous faites quoi, vous ? Vous laissez faire ? Vous réagissez ?

J'écris ainsi depuis le collège car je suis gauchère (avant on me l'interdisait et évidemment ma main repassait sur l'encre). Cela ne pose aucun problème de lisibilité.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ar_angar
ar_angar
Niveau 6

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par ar_angar le Sam 09 Fév 2019, 17:01
Bonjour,

Pour avoir le même problème au collège, je peuc onfirmer que le problème est déjà présent à ce niveau, et pour plusieurs raisons; La première est... qu'ils n'ont jamais eu à faire beaucoup de textes par eux-même. En 6e, pour faire écrire trois ou quatre lignes, il faut quasiment compter 5 à 10 minutes.

par exemple, ils devaient récement décrire une expérience que l'on a pu faire dans la cour :
11
Ils devaient écrire a écrit:Nous sommes allez dans la cour, deux élèves sont allés au bout de la cour, mais ils n'avaient pas le même mouvement, car l'un passait par le tour de la cour, l'autre allait tout droit. Deuèx élèves sont allés au bout de la cour, ils n'avaient pas le même mouvement car l'un courait, l'autre marchait. Trois élèves sont allés au bout de la cour, ils marchaient ensemble, pour nous ils étaient en mouvement, pour eux, ils ne bougeaint pas.

10 minutes pour écrire ce passage (pour vous donner un ordre d'idée, il m'en a fallut moins malgré mon chat qui se mettait sur le clavier...). Globalment, ils n'ont pas l'habitude d'écrire, et cela leur fait bizzar quand je les fait écrire en physique-chimie ! Et je ne parle ni de l'orthographe, ni de la graphie ! La mauvaise nouvelle, c'est que les années à venir risquent d'être bien pire, d'après ce que j'ai entendu, les élèves de cp en ce moment, ont du mal à tenir des stylos (bienvenu aux générations tablette-nounou !)

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Thalia de G le Sam 09 Fév 2019, 17:07
Il existe un topic sur la prise de notes http://www.neoprofs.org/t117829-faire-prendre-des-notes-aux-eleves-en-cours-de-philosophie
Malgré son titre, il concerne plusieurs disciplines.

Spoiler:
Je n'ai pas fusionné parce que les messages étaient tellement longs...

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
celitian
celitian
Érudit

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par celitian le Sam 09 Fév 2019, 17:12
Autre mode qui risque de faire des ravages les cartes mentales comme cours au primaire, peut-être que c'est seulement dans les écoles mais nous sommes plusieurs collègues à voir cette technique dans les écoles de nos enfants.
Bibi
Bibi
Niveau 8

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Bibi le Sam 09 Fév 2019, 18:43
Les cartes mentales peuvent avoir des intérêts...C'est une modalité parmi d'autres.

_________________
"Bientôt ils se rapprochèrent de plus en plus, et, comme deux gouttes de rosée roulant sur la même feuille de lis, ils finirent par se confondre dans une perle unique."
ar_angar
ar_angar
Niveau 6

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par ar_angar le Sam 09 Fév 2019, 18:44
Idem en collège, des collègues qui ne jurent que par ça. Perso, je ne vois pas trop l'intérêt de la chose !

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Jenny
Jenny
Modérateur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Jenny le Sam 09 Fév 2019, 18:45
Pour la prise de notes justement, les brouillons, réviser...
tchanq'
tchanq'
Niveau 10

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par tchanq' le Sam 09 Fév 2019, 18:46
La carte mentale c'est bien pour introduire un sujet ou pour faire une fiche personnelle récapitulative. Il me parait difficile de considérer que ça remplace un cours.

_________________
Failure is not an option
celitian
celitian
Érudit

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par celitian le Sam 09 Fév 2019, 18:56
Voilà pour des révisions Ok mais que des gamins de primaire n'aient que ça dans les cahiers de français, je préfère encore les textes à compléter.
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 8

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Ha@_x le Sam 09 Fév 2019, 19:32
@Ascagne a écrit:Je me demande comment parvenir à motiver les élèves à rédiger davantage en devoir et à prendre leurs notes plus rapidement en cours, en seconde et en première STMG. J'ai l'impression d'être parfois trop exigeant... Et parfois d'être à l'exact opposé.

Dicter le cours ! ça muscle ! Et puis ça permet de jeter les bases de la prise de notes.
Je le fais en 3e.

Par contre les faire rédiger....à moins d'avoir d'excellents élèves, c'est la croix et la bannière
Jenny
Jenny
Modérateur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Jenny le Sam 09 Fév 2019, 19:40
Pour les premières STMG, je dictais doucement.
Je faisais rédiger régulièrement : un cours sur 3 ou 4 et je notais.
Ca motivait certains qui n'apprenaient pas leur cours.

En seconde, je dictais et je faisais des exercices de prise de notes avec un élève qui proposait sa prise de notes à la fin.

Même avec des Tles générales, la prise de notes reste difficile dans certaines classes.
Symy51
Symy51
Niveau 3

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Symy51 le Sam 09 Fév 2019, 20:32
Moi c'est surtout les 4ème qui râlent parce que selon eux ils écrivent trop et j'en entends toutes les phrases "M'sieur c'est bientôt fini ?". Bon après, cette année les 4ème ne se distinguent par par leur niveau (hormis quelques uns, heureusement).
Les 6ème ont eu un peu de mal au début mais ils s'y sont rapidement habitués au fait qu'on écrivait beaucoup en HG. Avec eux, il m'est arrivé de faire des cartes mentales, mais surtout en synthèse d'activité (sur les métropoles, sur l'écriture par exemple).
En Seconde, je dicte toujours car j'ai un niveau trop hétérogène, mais les meilleurs éléments prennent en note la dictée sans trop de difficultés.
En Première STMG, j'ai adopté le même système de fonctionnement que les collègues d'éco-gestion et de management/droit. Je distribue assez régulièrement des synthèses (ou il peut m'arriver de les noter au tableau) du cours, et je me concentre beaucoup plus sur l'analyse de documents où ils sont assez faibles pour beaucoup. Après globalement j'ai une classe assez sérieuse pour des STMG, et ils ont très vite compris que mon objectif était qu'ils aient des clés pour prendre un maximum de points l'an prochain au bac. Mais ils savent aussi que s'ils ne sont pas suffisamment sérieux, on retourne à la dictée du cours (et là aussi, ils ont bien vu que ça pouvait être très long et fastidieux Very Happy)

_________________
2017-2018 : 1 5ème + 2 4ème (Stage, Châteaneuf-du-Faou)
2018-2019 : 1 6ème + 3 4ème + 1 Seconde + 1 1ère STMG + PP (TZR Sedan)
avatar
User7570
Niveau 6

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par User7570 le Sam 09 Fév 2019, 23:14
C'est un fléau. Ils ne savent pas prendre un cours en note. Je n'ai pas encore trouvé la solution.
Dans certaines classes, distribuer des polys permet de règler le problème temporairement, mais en réalité rien n'est réglé.

Je suis exactement dans la même situation que toi, Ascagne. J'hésite entre :
- le confort d'une solution qui fonctionne (polys, dicter le cours, écrire au tableau...) mais qui ne leur permet en rien d'acquérir l'autonomie nécessaire
- des moments de prise de note lors desquels les élèves sont complètement perdus, qui engendrent généralement des tensions (« on ne comprend rien, etc. ») ou bien conduisent à l'absence complète de prise de note (« on n'a rien fait aujourd'hui, on n'a rien écrit, le prof n'a fait que parler »...)
Elyas
Elyas
Guide spirituel

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Elyas le Dim 10 Fév 2019, 05:46
@Ha@_x a écrit:
@Ascagne a écrit:Je me demande comment parvenir à motiver les élèves à rédiger davantage en devoir et à prendre leurs notes plus rapidement en cours, en seconde et en première STMG. J'ai l'impression d'être parfois trop exigeant... Et parfois d'être à l'exact opposé.

Dicter le cours ! ça muscle ! Et puis ça permet de jeter les bases de la prise de notes.
Je le fais en 3e.

Par contre les faire rédiger....à moins d'avoir d'excellents élèves, c'est la croix et la bannière

Pourtant, c'est le truc à faire dès la 6e. Aucune pitié. Ils adorent ça, en fait.
Cléopatra2
Cléopatra2
Neoprof expérimenté

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Cléopatra2 le Dim 10 Fév 2019, 07:34
Les élèves écrivent plus vite lorsqu'ils produisent que lorsqu'ils écrivent sous la dictée.
Le problème au lycée c'est qu'en terminale notamment, il est impossible de se passer de la prise de notes/leçon magistrale etc.
Pour les autres niveaux, les faire rédiger tout seuls est beaucoup plus efficace. Ca ne règle pas le problème de la prise de notes en revanche, mais en tout cas en terme de rapidité d'écriture, pas de problème. Seuls, ils écrivent vite.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par ProvençalLeGaulois le Dim 10 Fév 2019, 09:19
@ysabel a écrit:
@acsyle a écrit:Vu que le sujet est en partie "prise de notes", j'aimerais en profiter pour aborder un sujet en particulier : le syndrome du "cahier tourné". J'entends par là les élèves qui tournent leur cahier sur le coté pour pouvoir écrire. Outre le fait curieux qu'ils voient les lignes avancer vers eux au fur et à mesure qu'ils écrivent (et du coup je me demande quelle vision globale ils peuvent avoir de leurs textes) pour certains cela complique diablement la graphie. J'ai eu une fois un élève qui écrivait vite mais mal avec le cahier tourné et on lui imposait d'écrire avec le cahier/la copie "droite". C'était du coup plus visible mais il était aussi beaucoup plus lent et cela le pénalisait parfois dans les devoirs en temps limités.
Je me demande bien d'où leur vient cette habitude d'écrire avec le cahier tourné. Certains évoquent le manque de place sur les tables mais il arrive qu'ils se retrouvent sans voisins, donc simple habitude ou mauvaise foi ? J'ai dit une fois à une élève qui avait cette habitude que lorsque je l'envoyais au tableau, elle n'avait pas le choix que d'écrire en position droite. Elle m'a avouée alors qu'elle avait envie de se pencher sur le coté pour pouvoir écrire au tableau...elle ne le faisait pas à cause des autres qui auraient rigolé, mais bon...
Vous faites quoi, vous ? Vous laissez faire ? Vous réagissez ?

J'écris ainsi depuis le collège car je suis gauchère (avant on me l'interdisait et évidemment ma main repassait sur l'encre). Cela ne pose aucun problème de lisibilité.

Pareil (sauf que personne n'a jamais eu l'idée saugrenue de me l'interdire).

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
jp38
jp38
Niveau 4

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par jp38 le Dim 10 Fév 2019, 09:49
La prise de notes fait parti des dogmes de l'éducation nationale. Beaucoup d'élèves sont et seront toujours incapables de prendre des notes efficacement,
même une fois arrivés à l'université.
Tout simplement car la prise de notes demande à la fois une écriture rapide, une écriture lisible, la capacité d'extraire à la volée les informations importantes
sur un sujet qu'on ne connait pas au préalable. Ce qui correspond à faire un grand écart sans échauffement.
Si l'on compare un bon cours fait par un professeur sous forme polycopié au même cours pris en note par un bon élève, on a souvent des (mauvaises) surprises.
C'est un peu comme le téléphone arabe.

Pour ma part, j'écris très mal. Une fois dépassé le BAC+2, j'ai compris, j'ai arrêté de prendre des notes. J'écoutais en amphi, je travaillais sur un poly donné par le professeur ou dans des
bouquins universitaires quand il n'y avait pas de poly.

Il existe aussi maintenant des dictaphones capables d'enregistrer avec une bonne qualité sonore même dans un amphi, ce qui permet de réécouter pour compléter ses notes après coup si nécessaire. J'ai vu plusieurs étudiants le faire. Très pratique surtout en utilisation conjointe avec une prise de notes sur ordinateur.

Pour revenir sur la prise de notes en seconde. J'ai le sentiment que les bons élèves s'en sortiront toujours. Par contre cela va pénaliser les élèves moyens, en difficulté ou qui ont un trouble dys.

Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Thalia de G le Dim 10 Fév 2019, 10:10
Pourquoi vas-tu à la ligne au milieu de phrases ?

2 réflexions quant au contenu :
- tu dis qu'un bon élève s'en sort mieux qu'un élève moyen ou en difficulté, pour la prise de notes. Cela me paraît une évidence implicite.
- le dictaphone. Tu penses vraiment que des élèves qui ont du mal à se concentrer vont écouter le soir, en plus des travaux qu'ils sont censés faire après les cours ? Et d'un point de vue légal, est-ce que ce n'est pas l'équivalent d'un enregistrement audio qui doit obtenir consentement de l'enseignant ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Contenu sponsorisé

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum