Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathador
Érudit

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Mathador le Ven 22 Fév 2019, 15:59
@Ascagne a écrit:Je suis parfois pantois devant certaines recommandations de l'inspection - je remarque que quand quasiment 100% des examinateurs du bac dans un centre d'examen protestent contre les instructions orales de l'inspection, c'est qu'il y a un problème.
Ces instructions valent le papier sur lequel elles sont écrites "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 437980826
Elaïna
Elaïna
Empereur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Elaïna le Ven 22 Fév 2019, 16:58
@Ascagne a écrit:
@Prezbo a écrit:la majorité des élèves de lycée n'arrive pas à écouter plus de quelques minutes d'explications s'ils ne sont pas occupés.
J'avoue que propulsé dans le secondaire sans formation pédagogique, j'ai un déficit sur ce genre de sujet (et, je l'avoue platement, tant que je n'ai pas terminé la thèse, je n'ai pas beaucoup d'occasions de combler ce manque). Quelle capacité d'attention attendre de l'élève moyen ? Peut-on vraiment séparer dans ce domaine ce qui relève de compétences dans l'absolu, de ce qui relève des caractéristiques relatives à notre société du zapping ? J'ai parfois des doutes sur le point, en me disant qu'on accompagne plutôt le phénomène de restriction de l'attention ("Variez les activités") au lieu de cultiver l'attention chez les élèves.

Le fil s'est tourné vers les mathématiques et les sciences, ce qui est intéressant, bien sûr, mais pourrait-on aussi reparler des lettres ? ^^

De mon expérience relativement brève dans le secondaire (je n'y suis que depuis six ans) et il n'y a aucune règle. Tu peux avoir la gamine en très grande difficulté qui va rester exemplaire et tout prendre en note. Tu vas avoir l'élève brillant qui va te faire suer toutes les cinq minutes parce que dès que quelque chose lui passe par la tête il va se sentir obligé d'en faire part à toute la terre. Tu as l'élève lambda qui un jour va suivre une heure et demie sans moufter, et l'autre jour qui va être relou comme pas permis.
En fait, c'est très difficile de savoir à l'avance de quoi l'heure va être faite. Du coup l'idée c'est de s'adapter : parfois, tu as prévu un travail de groupe et ils sont déjà tellement excités comme des puces parce qu'ils sortent d'un DS de maths, que tu vas faire une heure de cours magistral où ils grattent (voire pire : recopient le cours projeté) histoire de calmer les esprits. D'autres fois où tu étais parti pour les faire gratter et où tu vas improviser une activité, voire un jeu, un petit quizz, etc.
J'arrive à m'adapter comme ça parce que maintenant je suis assez à l'aise, mais les premiers temps évidemment je n'aurais pas pu, j'étais trop accrochée à mes notes et à mes préparations.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Lisak35
Niveau 9

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Lisak35 le Ven 22 Fév 2019, 17:17
Dans ma matière (et cela nous ramène aussi au thème initial de ce fil), écrire plus de 5 lignes, c'est impossible pour mes élèves. Et quand je dis 5 lignes, je devrais dire 5 mots cohérents et ayant du sens en fait. J'ai des lycéens donc on pourrait exiger d'eux qu'ils aient un niveau faible certes, mais quand même un certain niveau. Or beaucoup (la plupart en fait) de mes élèves n'ont même pas le niveau 6e. Ecrire un texte de leur invention c'est évidemment impossible parce que leur niveau est trop faible pour ce faire, mais même sous la dictée je ne suis pas sûre que cela marcherait : mes élèves sont incapables dans ma matière d'écrire phonétiquement (alors qu'ils semblent en être capables en français) car leurs lacunes sont telles qu'ils ne comprennent pas ce qu'ils écrivent en fait. Par exemple cela ne leur pose apparemment aucun problème d'écire "ière ge sui aller a Pari mangé une glace o chokolat aveque mon ami" vu qu'ils comprennent ce qu'ils écrivent (nous moins), mais leur faire écrire sous la dictée ou non et de manière phonétique la même phrase qui deviendrait donc "iesterdéi aïe ouent to Paris end aïe éite ane aice krime ouiz mai frend" (je ne dis pas que ce serait bien, mais l'anglais phonétique serait presque mieux que rien) c'est impossible puisqu'ils refusent d'écrire ce qu'ils ne comprennent pas. Dans les deux cas j'exagère bien sûr, mais on en est là : j'ai des élèves qui n'ont pas acquis les bases (en tout) et qui en plus s'en foutent. Comment je fais pour qu'ils aient leur bac ou plus sérieusement car le Bac ils l'auront, pour les préparer à la vie future ?


Dernière édition par Lisak35 le Ven 22 Fév 2019, 21:55, édité 5 fois
Elaïna
Elaïna
Empereur

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Elaïna le Ven 22 Fév 2019, 18:32
Ben, en fait, tu ne peux rien y faire. C'est ça le problème.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Contenu sponsorisé

"Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit... - Page 6 Empty Re: "Vous nous avez beaucoup fait écrire, Monsieur" : prise de notes et endurance à l'écrit...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum