Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 15:14
Bonjour!

Je révise actuellement pour le capes d'anglais et je viens de finir mes deux ouvrages de grammaire/linguistique spécial capes.

J'ai revu les notions suivantes:

- les articles et leur valeur ( article zero, the, a )
- le demonstratif ( the this that )
- some et any
- no one et nobody
- each et every
- all
- comparatif et superlatif
- l'ordre des ajd
- article zero + verbe / to + v.
- present et preterit
- present and past perfect
- do
- les formes periphrastiques
- to
- la coordination/subordination
- valeur de ing
- l'ordre des mots (extraposition, clivées, inversions)
- le génitif
- construction en of
- composition
- preterit
- be-ing
-pluperfect
- modaux
- conditionnel
- subjonctif
- formes passives et pp à valeur adjectivale
-traduction de pouvoir/falloir/que, qu',qui
- that ou article zero?
- les formes non finies
- traduction de "on"
- le marqueur it
- les etats teliques et ateliques
- tests dynamicité, caractère borné/non borné, ponctualité (pour quel usage d'ailleurs??)

Est-ce que vous voyez d'autres notions grammaticales/linguistiques qui pourraient tomber au capes et que je n'ai pas étudié encore sil vous plait?

Par ailleurs, j'ai beaucoup de mal à choisir entre le préterit et le passé be-ing, je sais que be-ing a une valeur de commentaire et d'implication de l'énonciateur mais comment ne jamais se tromper?

Et avez vous une methode pour savoir quand un énoncé à une valeur de bilan pour l'utilisation de have-en? Qu'est-ce qui est vraiment consideré comme un bilan?

Merci d'avance bonne journée! Very Happy


Dernière édition par Derborence le Dim 10 Fév 2019 - 15:28, édité 1 fois (Raison : Typographie du titre)
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Fires of Pompeii le Dim 10 Fév 2019 - 15:19
Le prétérit et le passé en be + ing ont aussi une différence d'aspect : le premier présente une action marquée par un début et une fin, alors que le be+ing présente une action comme en cours de réalisation, donc inachevée, donc avec un début et pas de fin que l'on puisse distinguer. C'est la différence entre He ate a sandwich, action circonscrite, et He was eating a sandwich, action en cours de réalisation.

Pour le present perfect, ce n'est pas qu'une question de bilan, moi on m'a appris que l'idée c'est que l'action bien que passée est envisagée dans sa relation avec le présent, dans son influence sur le présent.
ex : He has lived there for four years signifie qu'il y vit encore au moment où l'on parle. I have never seen such a monster signifie que je compare tout ce que j'ai vu avant avec ce que je vois aujourd'hui. etc etc.

Que les anglicistes me corrigent si je me trompe...

Merci aussi de modifier le titre de ton sujet en indiquant la discipline.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Derborence
Derborence
Modérateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Derborence le Dim 10 Fév 2019 - 15:29
@mf95, merci de ne pas poster plusieurs fois le même message.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 15:33
il est écrit dans mes livres que be-ing était utilisé pour décrire la façon dont le procès était envisagé et que l'opérateur operait sur du déjà.
Dans mon autre ouvrage, il est écrit que l'énonciateur adopte une vision interne à un procès en cours ( qu'est-ce que c'est adopter une vision interne????), il se positionne à l'intérieur de l'evenement ( comment on le voit ça??)
Be-ing insiste sur la pertinence au moment de l'énonciation
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 15:35
@Derborence a écrit:@mf95, merci de ne pas poster plusieurs fois le même message.

j'ai posté deux fois le même message?
Derborence
Derborence
Modérateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Derborence le Dim 10 Fév 2019 - 15:37
Oui, même trois fois, dans des sujets différents.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 15:39
@Derborence a écrit:Oui, même trois fois, dans des sujets différents.

comment ça? Capes d'anglais : grammaire/linguistique 2314601941
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mafalda16 le Dim 10 Fév 2019 - 15:41
Tu as ouvert plusieurs sujets avec des questions similaires. Ce n'est ni efficace ni judicieux pour la bonne lisibilité du forum. Nous te demandons donc de poster toutes tes questions de grammaire en vue de ta préparation au CAPES d'anglais sur ce fil exclusivement. 
Derborence
Derborence
Modérateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Derborence le Dim 10 Fév 2019 - 15:43
@mf95 a écrit:
@Derborence a écrit:Oui, même trois fois, dans des sujets différents.

comment ça? Capes d'anglais : grammaire/linguistique 2314601941

Ici + là

http://www.neoprofs.org/t122164-imparfait-passe-compose-preterit-passe-be-ing#4633265

+

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Captur27

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 15:46
@mafalda16 a écrit:Tu as ouvert plusieurs sujets avec des questions similaires. Ce n'est ni efficace ni judicieux pour la bonne lisibilité du forum. Nous te demandons donc de poster toutes tes questions de grammaire en vue de ta préparation au CAPES d'anglais sur ce fil exclusivement. 

Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Fires of Pompeii le Dim 10 Fév 2019 - 17:02
@mf95 a écrit:
Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!

Je trouve tout cela bien contourné, quelle grammaire française utilises-tu ?

L'imparfait représente une action inachevée (" En 1800, il vivait depuis 70 ans", sous-entendu, à l'époque où je me projette, en 1800, il n'est pas encore mort) par opposition au passé simple qui représente une action circonscrite dans le temps : "il vécut 70 ans" sous-entend qu'il est mort. Il y a un début et une fin. C'est l'aspect du temps qui diffère donc, entre inachevé et achevé.

Maintenant, hors de cela, on a d'autres distinctions qui sont en réalité des conséquences de cette première distinction.
- action répétitive, habituelle pour l'imparfait, action ponctuelle pour le passé simple : "Il mangeait tous les matins du muesli, mais ce jour là, il prit une tartine."
- action secondaire ou d'arrière-plan pour l'imparfait et principale pour le passé simple, dans un récit : "Alors qu'on discutait, quelqu'un arriva."
Et de là :
- imparfait descriptif (qui revient à dire que c'est "l'arrière-plan").


Dernière édition par Fires of Pompeii le Dim 10 Fév 2019 - 18:23, édité 1 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Caspar
Caspar
Bon génie

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Caspar le Dim 10 Fév 2019 - 18:04
@mf95 a écrit:
@mafalda16 a écrit:Tu as ouvert plusieurs sujets avec des questions similaires. Ce n'est ni efficace ni judicieux pour la bonne lisibilité du forum. Nous te demandons donc de poster toutes tes questions de grammaire en vue de ta préparation au CAPES d'anglais sur ce fil exclusivement. 

Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!

Pour la traduction, c'est surtout l'entraînement qui te permettra de proposer la traduction correcte selon le contexte. Je te conseille évidemment de lire abondamment dans les deux langues.

En ce qui concerne la linguistique, les rapports de jury devraient te renseigner sur les connaissances exigibles ou les sujets qui tombent régulièrement. La lecture et l'étude d'ouvrages de linguistique est bien sûr indispensable. J'aime beaucoup la Grammaire explicative de l'anglais de Larreya et Rivière, mais la lecture d'une grammaire plus traditionnelle avec exercices, le Berland-Delépine par exemple, n'est pas inutile pour remettre quelques idées en place.
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:01
@Fires of Pompeii a écrit:
@mf95 a écrit:
Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!

Je trouve tout cela bien contourné, quelle grammaire française utilises-tu ?

L'imparfait représente une action inachevée (" En 1800, il vivait depuis 70 ans", sous-entendu, à l'époque où je me projette, en 1800, il n'est pas encore mort) par opposition au passé simple qui représente une action circonscrite dans le temps : "il vécut 70 ans" sous-entend qu'il est mort. Il y a un début et une fin. C'est l'aspect du temps qui diffère donc, entre inachevé et achevé.

Maintenant, hors de cela, on a d'autres distinctions qui sont en réalité des conséquences de cette première distinction.
- action répétitive, habituelle pour l'imparfait, action ponctuelle pour le passé simple : "Il mangeait tous les matins du muesli, mais ce jour là, il prit une tartine."
- action secondaire ou d'arrière-plan pour l'imparfait et principale pour le passé simple, dans un récit : "Alors qu'on discutait, quelqu'un arriva."
Et de là :
- imparfait descriptif (qui revient à dire que c'est "l'arrière-plan").

A vrai dire j'ai utilisé "grammaire descriptive de la langue française" de Roland Eluerd, edition Armand Colin et j'ai fait plein de recherches sur internet ou j'ai trouvé un peu tout ça car j'avais du mal à différencier l'emploi des deux, dans certaines situations ils semblaient interchangeables. Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point." Pourquoi n'utilise t-on pas l'imparfait ici?

Et est-ce que quelqu'un sait ce que cela veut dire quand on dit qu'on voit le procès de l'intérieur?
Caspar
Caspar
Bon génie

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Caspar le Dim 10 Fév 2019 - 19:05
Utilise aussi ton intuition: "Pendant huit jours, Lesable ne dormait point", ça te paraît logique ? Normalement, on ne te posera pas de question de grammaire française de toute façon.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Thalia de G le Dim 10 Fév 2019 - 19:06
Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point."
Dans ce cas, l'action est limitée dans le temps "Pendant", il n'a donc pas de valeur itérative mais bien ponctuelle.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:07
@Caspar a écrit:
@mf95 a écrit:
@mafalda16 a écrit:Tu as ouvert plusieurs sujets avec des questions similaires. Ce n'est ni efficace ni judicieux pour la bonne lisibilité du forum. Nous te demandons donc de poster toutes tes questions de grammaire en vue de ta préparation au CAPES d'anglais sur ce fil exclusivement. 

Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!

Pour la traduction, c'est surtout l'entraînement qui te permettra de proposer la traduction correcte selon le contexte. Je te conseille évidemment de lire abondamment dans les deux langues.

En ce qui concerne la linguistique, les rapports de jury devraient te renseigner sur les connaissances exigibles ou les sujets qui tombent régulièrement. La lecture et l'étude d'ouvrages de linguistique est bien sûr indispensable. J'aime beaucoup la Grammaire explicative de l'anglais de Larreya et Rivière, mais la lecture d'une grammaire plus traditionnelle avec exercices, le Berland-Delépine par exemple, n'est pas inutile pour remettre quelques idées en place.

J'ai fait 3 ans de traduction à la fac et justement à chaque entrainement, j'hésite entre toutes ces formes et cela me coûte des points fautes.... Je lis aussi tous les jours en anglais et régulièrement en français ...
J'ai aussi déjà lu les rapports de jury et justement ils ne donnent pas de listes de notions à connaitre c'est pour ça que j'ai peur d'avoir oublié une notion et me retrouver démunie devant un marqueur sur lequel je n'ai pas réfléchi auparavant.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Monarque

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Fires of Pompeii le Dim 10 Fév 2019 - 19:07
@mf95 a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:
@mf95 a écrit:
Désolée je pensais que c'était plus clair/lisible de séparer grammaire française/anglaise vu que je ne demandais pas la même chose.

Mon autre question était donc:

Je révise actuellement la grammaire française pour préparer le capes d'anglais.
Dans mon livre, il est dit que la différence d'usage entre le passé simple et l'imparfait est qu'avec l'imparfait, le locuteur veut montrer quelque chose, parler des conséquences du verbe. L'imparfait impliquerait l'énonciateur alors que le passé simple resterait factuel, coupé de la situation d'énonciation.

Cependant, il est aussi dit que le passé composé, utilisé dans le récit, est le temps de l'énonciation discours, que ce temps est utilisé pour raccrocher le discours au temps de l'énonciation, qu'il implique un commentaire de l'énonciateur. Quelle est donc la différence avec l'imparfait?

De plus, en traduction, comment savoir si je dois traduire l'imparfait/le passé composé par passé be-ing si ce qui diffère leur emploi à celui du passé simple est l'implication de l'énonciateur ( une des valeurs de ing non?)

Tout cela m'embrouille vraiment!

Je trouve tout cela bien contourné, quelle grammaire française utilises-tu ?

L'imparfait représente une action inachevée (" En 1800, il vivait depuis 70 ans", sous-entendu, à l'époque où je me projette, en 1800, il n'est pas encore mort) par opposition au passé simple qui représente une action circonscrite dans le temps : "il vécut 70 ans" sous-entend qu'il est mort. Il y a un début et une fin. C'est l'aspect du temps qui diffère donc, entre inachevé et achevé.

Maintenant, hors de cela, on a d'autres distinctions qui sont en réalité des conséquences de cette première distinction.
- action répétitive, habituelle pour l'imparfait, action ponctuelle pour le passé simple : "Il mangeait tous les matins du muesli, mais ce jour là, il prit une tartine."
- action secondaire ou d'arrière-plan pour l'imparfait et principale pour le passé simple, dans un récit : "Alors qu'on discutait, quelqu'un arriva."
Et de là :
- imparfait descriptif (qui revient à dire que c'est "l'arrière-plan").

A vrai dire j'ai utilisé "grammaire descriptive de la langue française"  de Roland Eluerd, edition Armand Colin et j'ai fait plein de recherches sur internet ou j'ai trouvé un peu tout ça car j'avais du mal à différencier l'emploi des deux, dans certaines situations ils semblaient interchangeables. Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point." Pourquoi n'utilise t-on pas l'imparfait ici?

Et est-ce que quelqu'un sait ce que cela veut dire quand on dit qu'on voit le procès de l'intérieur?

Mais là encore tu retombes sur l'action circonscrite en réalité : le fait de dormir ou pas est présenté dans une période donnée (les huit jours). Mais Caspar a raison : utilise aussi ton intuition.


@Caspar a écrit:Utilise aussi ton intuition: "Pendant huit jours, Lesable ne dormait point", ça te paraît logique ? Normalement, on ne te posera pas de question de grammaire française de toute façon.


Dernière édition par Fires of Pompeii le Dim 10 Fév 2019 - 19:10, édité 2 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:09
@Thalia de G a écrit:
Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point."
Dans ce cas, l'action est limitée dans le temps "Pendant", il n'a donc pas de valeur itérative mais bien ponctuelle.

Ahhh d'accord! Et pour cet ex aussi donné "Il voulu s'amuser. Il se rendit au bal." l'emploi du passé simple impliquerait donc que l'habitude est finie, il ne veut plus aller au bal et s'amuser?
Caspar
Caspar
Bon génie

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Caspar le Dim 10 Fév 2019 - 19:20
@mf95 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point."
Dans ce cas, l'action est limitée dans le temps "Pendant", il n'a donc pas de valeur itérative mais bien ponctuelle.

Ahhh d'accord! Et pour cet ex aussi donné "Il voulu s'amuser. Il se rendit au bal." l'emploi du passé simple impliquerait donc que l'habitude est finie, il ne veut plus aller au bal et s'amuser?

Là ça me semble ponctuel, il s'agit d'un soir bien précis (avec un t à la fin de voulut Capes d'anglais : grammaire/linguistique 1482308650 ).

Tu n'arriveras jamais à faire une liste exhaustive de tous les sujets qui peuvent tomber je pense. J'ai vu passer pour l'agrég interne "l'expression du degré", eh bien heureusement que ce n'était pas le jour J. Ce jour-là, j'ai eu droit à N+N: le sujet n'est pas traité tel quel dans les grammaires, mais si tu connais bien tout ce qui concerne le domaine nominal tu t'en sors.
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:28
@Caspar a écrit:
@mf95 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point."
Dans ce cas, l'action est limitée dans le temps "Pendant", il n'a donc pas de valeur itérative mais bien ponctuelle.

Ahhh d'accord! Et pour cet ex aussi donné "Il voulu s'amuser. Il se rendit au bal." l'emploi du passé simple impliquerait donc que l'habitude est finie, il ne veut plus aller au bal et s'amuser?

Là ça me semble ponctuel, il s'agit d'un soir bien précis (avec un t à la fin de voulut Capes d'anglais : grammaire/linguistique 1482308650 ).

Tu n'arriveras jamais à faire une liste exhaustive de tous les sujets qui peuvent tomber je pense. J'ai vu passer pour l'agrég interne "l'expression du degré", eh bien heureusement que ce n'était pas le jour J. Ce jour-là, j'ai eu droit à N+N: le sujet n'est pas traité tel quel dans les grammaires, mais si tu connais bien tout ce qui concerne le domaine nominal tu t'en sors.

Mais ils disent dans l'ouvrage que c'est une habitude? Ce qui serait une habitude serait le fait de se rendre au bal quand il veut s'amuser?

Merci pour tes informations !
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Panta Rhei le Dim 10 Fév 2019 - 19:30
Tout est question de stratégie énonciative: tu en dis toujours davantage avec le prétérit en BE V+ing que le simple puisque ce dernier correspond de facto à l'absence d'aspect.

Dans le patrimoine génétique de 3 petites lettres ing tu as

1° activité => donc focus sur le sujet présenté comme un agent (un sujet qui fait)

2° une inscription temporelle (BE) : ing => temporalité.

3° borne de début et de fin [...............] alors que simple x----x----x-----x-----x

C'est ça qui est signifié par être un l'intérieur (un regard sécant pour -ing) alors que pour l'aspect zéro c'est comme si tu regardais de loin une succession de pointS qui font progresser un récit (le côté ponctuel d'une action)

4° antériorité mentale : notion fondamentale que tu retrouveras par exemple pour faire la différence entre WILL & BE GOING to vs BE V+ing

5° "l'information arrive d'abord au cerveau par le biais des sens: (avant énonciation : T-1) => le cerveau anglophone code ceci en ajoutant -ing à T° (énonciation). Ici tu retrouves le côté sécant et sensoriel de ing

6° -ing est comme un pop up mental sur lequel la relation prédicative s'animerait: on visualise le sujet en train d'actualiser le prédicat.

(...)


Dernière édition par Panta Rhei le Dim 10 Fév 2019 - 19:32, édité 1 fois

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Capes d'anglais : grammaire/linguistique F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Caspar
Caspar
Bon génie

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Caspar le Dim 10 Fév 2019 - 19:31
Encore une fois, si tu as des doutes, commence par reprendre une grammaire française pour lycéen, idem pour l'anglais, avec exercices, il n'y a vraiment pas de honte à avoir, ainsi que des ouvrages de traductologie mais je n'en ai pas en tête (j'adore la traduction et beaucoup moins la traductologie). Avais-tu vraiment de mauvaises notes en thème et version?
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Thalia de G le Dim 10 Fév 2019 - 19:31
Ce ne fut une habitude "que" pendant huit jours, c'est donc bien ponctuel, circonscrit dans le temps, lequel peut durer des millénaires.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:32
@Caspar a écrit:
@mf95 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Par ex il est dit que le passé simple peut avoir une valeur itérative " Pendant huit jours, Lesable ne dormit point."
Dans ce cas, l'action est limitée dans le temps "Pendant", il n'a donc pas de valeur itérative mais bien ponctuelle.

Ahhh d'accord! Et pour cet ex aussi donné "Il voulu s'amuser. Il se rendit au bal." l'emploi du passé simple impliquerait donc que l'habitude est finie, il ne veut plus aller au bal et s'amuser?

Là ça me semble ponctuel, il s'agit d'un soir bien précis (avec un t à la fin de voulut Capes d'anglais : grammaire/linguistique 1482308650 ).

Tu n'arriveras jamais à faire une liste exhaustive de tous les sujets qui peuvent tomber je pense. J'ai vu passer pour l'agrég interne "l'expression du degré", eh bien heureusement que ce n'était pas le jour J. Ce jour-là, j'ai eu droit à N+N: le sujet n'est pas traité tel quel dans les grammaires, mais si tu connais bien tout ce qui concerne le domaine nominal tu t'en sors.

De ce fait, je me demandais, tu as dit quoi en gros pour n+n? les différences avec l'utilisation du génétif ou de la structure en of ? que l'un avait une valeur adjectivale?
mf95
mf95
Niveau 4

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par mf95 le Dim 10 Fév 2019 - 19:36
@Panta Rhei a écrit:Tout est question de stratégie énonciative: tu en dis toujours davantage avec le prétérit en BE V+ing que le simple puisque ce dernier correspond de facto à l'absence d'aspect.

Dans le patrimoine génétique de 3 petites lettres ing tu as

1° activité => donc focus sur le sujet présenté comme un agent (un sujet qui fait)

2° une inscription temporelle (BE) : ing => temporalité.

3° borne de début et de fin [...............] alors que simple x----x----x-----x-----x

C'est ça qui est signifié par être un l'intérieur (un regard sécant pour -ing) alors que pour l'aspect zéro c'est comme si tu regardais de loin une succession de pointS qui font progresser un récit (le côté ponctuel d'une action)

4° antériorité mentale : notion fondamentale que tu retrouveras par exemple pour faire la différence entre WILL & BE GOING to vs BE V+ing

5° "l'information arrive d'abord au cerveau par le biais des sens: (avant énonciation : T-1) => le cerveau anglophone code ceci en ajoutant -ing à T° (énonciation). Ici tu retrouves le côté sécant et sensoriel de ing

6° -ing est comme un pop up mental sur lequel la relation prédicative s'animerait: on visualise le sujet en train d'actualiser le prédicat.

(...)

Merci beaucoup!! Si j'ai bien suivi: un procès est vu de l'intérieur quand ses bornes sont floues et que son sujet fait l'action c'est cela?

Par contre, je n'ai pas bien compris le point 5, auriez vous un exemple? Cela signifie t-il que ing est utilisé avec les verbes sensoriels tels que voir ou sentir?
Contenu sponsorisé

Capes d'anglais : grammaire/linguistique Empty Re: Capes d'anglais : grammaire/linguistique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum