Il manque des profs...

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par MS le Jeu 3 Sep 2009 - 7:15

Pour moi trois critères me semblent essentiels, mais j'en oublie peut-être:
1) Connaissances disciplinaires solides
2) Capacité à transmettre ces connaissances
3) Capacité à être devant des élèves ( autorité, mais aussi respect, bon sens, un peu de psychologie aussi, je sais on n'est pas là pour ça mais quand même...)
Je suis loin de maîtriser ces critères mais au moins j'y travaille et me remets très souvent en question.
Je suis dans un petit collège alors inutile d'aller dans les cours des voisins pour avoir une idée de ce qui peut s'y passer, d'autant plus que lesdits collègues se vantent parfois de leurs expériences , et là, j'ai peur...

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Ruthven le Jeu 3 Sep 2009 - 7:18

@MS a écrit:
2) Capacité à transmettre ces connaissances
3) Capacité à être devant des élèves ( autorité, mais aussi respect, bon sens, un peu de psychologie aussi, je sais on n'est pas là pour ça mais quand même...)

Les points 2 et 3 ne peuvent pas être décelés en entretien d'embauche avant toute expérience de l'enseignement ... A moins de défendre l'idée d'une pédagogie abstraite et universelle...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 7:28

Etr puis , ça veut dire quoi "un bon " ou "mauvais " prof...Il y a des jours où ça roule bien pour moi , des classes où ça avance et puis d'autres où je me sens débordée , où j'y arrive moins...et entre la prof que j'étais il y a 10 ans et celle que je suis aujourd'hui , il y a une grande différence.On peut évoluer , changer..quant à l'entretien d'embauche , certains savent mieux se vendre que d'autres , ça ne fait pas d'eux de meilleurs professionnels ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par John le Jeu 3 Sep 2009 - 7:28

Je suis dans un petit collège alors inutile d'aller dans les cours des voisins pour avoir une idée de ce qui peut s'y passer, d'autant plus que lesdits collègues se vantent parfois de leurs expériences , et là, j'ai peur...

J'extrapole, si je comprends : "dans un petit collège, tout se sait, donc ce n'est pas la peine d'aller chercher plus loin si c'est la réalité" ?

En ce qui concerne les concours, de toute façon, on est en train de dévier le topic, et puis je pense que ceux qui ont eu une bonne note à l'épreuve sur dossier défendront l'épreuve sur dossier, ceux qui ont eu l'agreg défendront l'agreg, ceux qui sont arrivés premiers au capes ou à l'agreg défendront l'importance de la place au concours, ceux qui sont arrivés derniers diront qu'elle n'a pas d'importance, ceux qui aiment les langues vivantes diront que c'est important qu'il y en ait au Capes, ceux qui aiment le latin diront que c'est indispensable de mettre une version, ceux qui n'aiment pas l'ancien français diront que ça ne sert à rien d'en mettre au capes, etc. etc. etc.

Etr puis , ça veut dire quoi "un bon " ou "mauvais " prof...Il y a des
jours où ça roule bien pour moi , des classes où ça avance et puis
d'autres où je me sens débordée , où j'y arrive moins...

Très juste, mais le mythe du bon prof universel, aussi à l'aise devant une classe de 5emes ZEP déchaînés que devant une classe de Terminale ES destinés à suivre un cursus de Sciences Politiques, a la peau dure.


Dernière édition par John le Jeu 3 Sep 2009 - 7:33, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 7:30

morgane9513 a écrit:Tu es allé(e) les observer en cours ?
Je trouve certains discours ici très méprisants par rapport à certains de vos collègues, et ce n'est pas le seul post où je vois cela (cf le post de présentation de l'enseignante qui a Obama en avatar ).
C'est bien vous êtes excellents, vous êtes motivés, en un mot vous êtes des enseignants modèles. Non, cela fait deux mots.
La motivation n'est en rien un critère de compétence, on peut être motivé et nul. On peut ne pas être motivé et vouloir faire son travail correctement.
Vous avez déjà passé des entretiens d'embauche pour pouvoir prétendre que c'est le nec plus ultra en matière de recrutement ?
et je suis d'accord avec toi...rien de pire qu'un prof pour juger un autre prof..alors qu'au final , ce qui se passe en cours , on n'en sait rien...et m^me au final , que ça se passe bien ou pas , ce n'est pas notre problème.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 8:15

@Dwarf a écrit:
@Audrey a écrit:Ca veut dire quoi dwarf? que malgré une très mauvaise place, tu estimes être un excellent prof?

EXACTEMENT! chevalier

Il y a une telle part de hasard et de subjectivité dans ce concours à la noix... Même pas le moindre entretien d'embauche (ou assimilé) pour connaître les motivations réelles et le tempérament d'un futur prof potentiel... Les critères restent très discutables (et je ne parle pas que de cette bêtise d'épreuve sur dossier).
Je suis tout à fait d'accord! Le nombre de personnes qui étaient très bien placée au concours et qui étaient trop bien placées, devrais-je dire, et qui n'arrivent pas à expliquer à des élèves: En règle générale, ils soont à des années-lumières des élèves et ne comprennent même pas qu'ils ne peuvent pas comprendre certains points (je me rappelle d'un camarade de promo qui a tout eu très bien placé qui n'arrivait même pas à m'expliquer un truc car tout lui paraissait évident)... Bon finalement je suis heureuse d'avoir eu le concours en ayant tout foiré (de l'Euripide à l'oral, quand d'autres avait du Lysias :colere: ): au moins, je n'ai pas été trop bien classée Razz Razz

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 8:27

Enfin , à l'inverse être mal classé ne fait pas non plus de nous un bon prof..c'est la pratique , l'expérience , l'envie ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 8:54

@roxanne a écrit:
morgane9513 a écrit:Tu es allé(e) les observer en cours ?
Je trouve certains discours ici très méprisants par rapport à certains de vos collègues, et ce n'est pas le seul post où je vois cela (cf le post de présentation de l'enseignante qui a Obama en avatar ).
C'est bien vous êtes excellents, vous êtes motivés, en un mot vous êtes des enseignants modèles. Non, cela fait deux mots.
La motivation n'est en rien un critère de compétence, on peut être motivé et nul. On peut ne pas être motivé et vouloir faire son travail correctement.
Vous avez déjà passé des entretiens d'embauche pour pouvoir prétendre que c'est le nec plus ultra en matière de recrutement ?
et je suis d'accord avec toi...rien de pire qu'un prof pour juger un autre prof..alors qu'au final , ce qui se passe en cours , on n'en sait rien...et m^me au final , que ça se passe bien ou pas , ce n'est pas notre problème.

Je n'ai pas tout lu ici, et pour ce que j'ai entendu des entretiens d'embauches dans le privé, je sais que c'est pire que notre concours! dans notre concours, il y a au moins qq connaissances évaluées... dans un entretien d'embauche, faut juste savoir se vendre, même si tu ne connais rien! J'ai eu un ami,; excellent dans sa branche (vraiment) qui a eu du mal à trouver un emploi: plutôt timide, il ne se vantait pas... par c ontre, j'ai rencontré des connards qui sevantaient d'avoir entubé le DRH quand celui-ci demandait quelles étaient ses connaissances... bref, je suis d'accord que les entretiens d'embauches, c'est pas forcément mieux!
Pour ce qui est de dénigré des collègues, je pense qu'on le fait tous plus ou moins, non? Et si tu n'as pas rencontré de collègue qui se foutait de toi parce que tu travaillais les vacances, ou parce que tu t'arrangeais pour mettre les contrôles avt les vacances de noël (pour que les élèves soient trnaquille) et non après (auquel cas, c'est toi qui es tranquille...) c'est que tu es tombée dans des bahuts exceptionnels!
Pour ce qui est de ce qui se passe en cours chez les autres, j'ai été ébahie quand j'ai vu avec quelle rapidité on pouvait le savoir, sans pour autant prendre les élèves au mot, bien sûr: ma 1ère année, j'ai été stupéfaite de voir que certains autres profs étaient au courant de comment ça se passait chez moi; et a contrario je sais très bien comment ça se passe chez d'autres ... Bon là encore, ça dépend peut-être des gens: je me suis tjs bcp investie dans mes établissements...
Et pour ce qui est de si ça se passe bien ou pas, je ne suis pas d'accord quand on dit que ça ne nous regarde pas, moi j'ai vraiment envie que ça se passe bien pour tout le monde, et il m'est déjà arrivé de m'en mêler pour arranger les choses... Je crois que vous me détesteriez en tant que collègue (ceci dit, sur un point je vous satisferais: je passe mon tps à me plaindre que mes cours ne sont pas assez bon...)

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par isamia le Jeu 3 Sep 2009 - 8:57

choupinette a écrit:
@Dwarf a écrit:
@Audrey a écrit:Ca veut dire quoi dwarf? que malgré une très mauvaise place, tu estimes être un excellent prof?

EXACTEMENT! chevalier

Il y a une telle part de hasard et de subjectivité dans ce concours à la noix... Même pas le moindre entretien d'embauche (ou assimilé) pour connaître les motivations réelles et le tempérament d'un futur prof potentiel... Les critères restent très discutables (et je ne parle pas que de cette bêtise d'épreuve sur dossier).
Je suis tout à fait d'accord! Le nombre de personnes qui étaient très bien placée au concours et qui étaient trop bien placées, devrais-je dire, et qui n'arrivent pas à expliquer à des élèves: En règle générale, ils soont à des années-lumières des élèves et ne comprennent même pas qu'ils ne peuvent pas comprendre certains points (je me rappelle d'un camarade de promo qui a tout eu très bien placé qui n'arrivait même pas à m'expliquer un truc car tout lui paraissait évident)... Bon finalement je suis heureuse d'avoir eu le concours en ayant tout foiré (de l'Euripide à l'oral, quand d'autres avait du Lysias :colere: ): au moins, je n'ai pas été trop bien classée Razz Razz

Euh, il ne faut pas generaliser non plus!!!! :colere: Certes la place au concours ne veut rien dire (concernant la compétence du prof) mais ce n'est pas parce qu'on a été bien classé (ou "trop bien classé"????) qu'on est un prof nul. L'inverse est également vrai. Par contre, le classement au concours a une incidence sur l'avancement et ça n'est pas négligeable....

isamia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 8:57

Il y a une différence entre aller voir un collègue et lui proposer de l'aider (ça m'est arrivé de le faire ou qu'on le fasse pour moi)et le dénigrer dans son dos...Oui , on sait (ou on croit savoir) des choses , mais bon , on n'est pas dans la classe , on ne connaît pas ce qui s'y passe exactement .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Reine Margot le Jeu 3 Sep 2009 - 9:05

Oui, je suis aussi assez agacée par les gens qui dénigrent les collègues dans leur dos "ah oui, LUI/ELLE ne tient pas ses classes, ne sait pas faire face aux élèves" (par contre MOA....on se rassure comme on peut), et je ne parle pas de ceux qui s'auto proclament meilleur prof de France et de Navarre, bref.... les profs sont vraiment le métier où on ne cesse se se juger les uns les autres, de se tirer dans les pattes....je m'arrête car je sens que je vais déborder.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Ruthven le Jeu 3 Sep 2009 - 9:10

@isamia a écrit:Par contre, le classement au concours a une incidence sur l'avancement et ça n'est pas négligeable....

Le rôle que joue la place dans l'avancement est plus que négligeable (seulement pour passer au Grand Choix entre le 3ème et le 4ème) et encore certains IPR remettent à zéro la note péda. correspondant au décile dans lequel on se trouve et n'hésite pas à la baisser. Le seul intérêt d'un bon classement est d'avoir plus de chance de choisir l'académie de son stage ; après cela ne sert strictement à rien (on doit être d'ailleurs une des rares fonctions publiques où le classement n'intervient pas dans la première mutation).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 9:14

oui et je trouve ça bien dommage (et j'étais classée moyennement )...mais ça me semblerait plus équitable que le pacs par exemple ...mais ceci est un autre et éternel débat.....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par MS le Jeu 3 Sep 2009 - 9:15

J'ajoute qu'en temps ordinaire, je ne dis rien aux collègues quant à leurs méthodes qui me semblent passablement mauvaises, en aucun cas je ne me permettrais de leur faire la leçon. Mais bon, sur le forum, j'estime que je peux en parler car, si je ne peux pas, c'est dommage, car à part ici, où le pourrais-je?

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 9:17

Sur le forum on échange , discute , on demande des avis ...c'est différent..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par thrasybule le Jeu 3 Sep 2009 - 9:43

il est bien étrange de vous voir dénigrer le système de classement au concours en martelant sans cesse le même argument: tel Socrate dans sa corbeille, dans les Nuées d'Aristophane, les profs qui ont été reconnus pour leurs qualités intellectuelles et leur culture, ne sont evidemment pas capable de se mettre au "niveau" des djeuns et sont des pédagogues nullissimes...comme si l'excellence dans la maîtrise de la discipline était inversement proportionnelle à la capacité de transmettre et d'interesser l'auditoire...je trouve cela navrant: mais bien sûr va-t-on dire, je connais Un tel et un tel qui....bla bla bla; tout le monde connaît de brillants agrégés deconnectés des élèves mais j'en connais aussi une floppée à la fois brillants, passionnants et qui n'ont pas besoin de s'autoproclamer les meilleurs pour flatter leurs petits egos...vous vous prenez au classement tout en reinstitutant un nouveau systeme de comparaison entre collègues où, bien entendu, vous êtes en pôle position...c'est si facile d'être à la fois candidat et jury..
Je m'arrête aussi, car j'ai tellement vu des collègues donneurs de leçons et pétris de certitude que ça m'enerve...

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 9:52

@thrasybule a écrit:il est bien étrange de vous voir dénigrer le système de classement au concours en martelant sans cesse le même argument: tel Socrate dans sa corbeille, dans les Nuées d'Aristophane, les profs qui ont été reconnus pour leurs qualités intellectuelles et leur culture, ne sont evidemment pas capable de se mettre au "niveau" des djeuns et sont des pédagogues nullissimes...comme si l'excellence dans la maîtrise de la discipline était inversement proportionnelle à la capacité de transmettre et d'interesser l'auditoire...je trouve cela navrant: mais bien sûr va-t-on dire, je connais Un tel et un tel qui....bla bla bla; tout le monde connaît de brillants agrégés deconnectés des élèves mais j'en connais aussi une floppée à la fois brillants, passionnants et qui n'ont pas besoin de s'autoproclamer les meilleurs pour flatter leurs petits egos...vous vous prenez au classement tout en reinstitutant un nouveau systeme de comparaison entre collègues où, bien entendu, vous êtes en pôle position...c'est si facile d'être à la fois candidat et jury..
Je m'arrête aussi, car j'ai tellement vu des collègues donneurs de leçons et pétris de certitude que ça m'enerve...
Je ne faisais pour ma part que mentionner qq cas connus, et a contrario, je connais des personnes qui n'ont pas eu le concours mais qui ont été pris (bien sûr) en tant que vacataires, qui transmettaient des choses fausses, faute d'une vraie culture et d'un vrai travail de recherches ( car après tout, ce n'est pas si grave de ne pas avoir tout de suite les connaissances à condition de les chercher quand on en a besoin)... et effectivement je connais des agrégés qui sont tout à fait géniaux en tant que profs et ont des idées pédagogiques extraordinaires (il va sans dire que je suis tout à fait jalouse de ces capacités)... après, on peut quand même trouver dommage que certains se retrouvent dans l'enseignement secondaire juste parce qu'ils étaient excellents dans ces matières sans avoir de réel motivation pédagogique, et en règle général e(mais je précise tout de suite que les exceptions et sont sûrement plus nombreuses que j'ai l'air de le dire), ils sont d'ailleurs eux aussi aigris et pas très à l'aise dans leur boulot...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Pierre_au_carré le Jeu 3 Sep 2009 - 9:53

@John a écrit:
Il y a une telle part de hasard et de subjectivité dans ce concours à
la noix... Même pas le moindre entretien d'embauche (ou assimilé) pour
connaître les motivations réelles et le tempérament d'un futur prof
potentiel... Les critères restent très discutables (et je ne parle pas
que de cette bêtise d'épreuve sur dossier).

Un entretien d'embauche au concours, mené par X ou Y dont l'idéologie correspond à celle de M. ou B., ne me semblerait pas constituer un critère indiscutable de recrutement !

Là, il compare des choses que l'on ne peut pas comparer : recrutement public national et "polyvalent" (*), et recrutement privé dans une entreprise précise...

(*) les qualités pour être un bon prof en 6° ne sont pas forcément les mêmes que pour être un bon prof en terminale.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 9:54

Il y a des voix discordantes dans ce discours tout de même.......Mais il est vrai qu'il est curieux de toujours vouloir se comparer (se rassurer ? ) aux autres....Le fameux "avec moi ça va " des collègues dès que tu essaies d'évoquer une quelconque difficulté dans une classe...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 9:54

@roxanne a écrit:Enfin , à l'inverse être mal classé ne fait pas non plus de nous un bon prof..c'est la pratique , l'expérience , l'envie ...
alors là, tout à fait d'accord: mon père a (visiblement) longtemps été considéré comme un bon prof, depuis qq années (il se rapporche de la retraite) il est démotivé: ça se sent!!!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 9:58

@isamia a écrit:
choupinette a écrit:
@Dwarf a écrit:
@Audrey a écrit:Ca veut dire quoi dwarf? que malgré une très mauvaise place, tu estimes être un excellent prof?

EXACTEMENT! chevalier

Il y a une telle part de hasard et de subjectivité dans ce concours à la noix... Même pas le moindre entretien d'embauche (ou assimilé) pour connaître les motivations réelles et le tempérament d'un futur prof potentiel... Les critères restent très discutables (et je ne parle pas que de cette bêtise d'épreuve sur dossier).
Je suis tout à fait d'accord! Le nombre de personnes qui étaient très bien placée au concours et qui étaient trop bien placées, devrais-je dire, et qui n'arrivent pas à expliquer à des élèves: En règle générale, ils soont à des années-lumières des élèves et ne comprennent même pas qu'ils ne peuvent pas comprendre certains points (je me rappelle d'un camarade de promo qui a tout eu très bien placé qui n'arrivait même pas à m'expliquer un truc car tout lui paraissait évident)... Bon finalement je suis heureuse d'avoir eu le concours en ayant tout foiré (de l'Euripide à l'oral, quand d'autres avait du Lysias :colere: ): au moins, je n'ai pas été trop bien classée Razz Razz

Euh, il ne faut pas generaliser non plus!!!! :colere: Certes la place au concours ne veut rien dire (concernant la compétence du prof) mais ce n'est pas parce qu'on a été bien classé (ou "trop bien classé"????) qu'on est un prof nul. L'inverse est également vrai. Par contre, le classement au concours a une incidence sur l'avancement et ça n'est pas négligeable....
Sûr: je n'ai jms été inspectée, et comme j'étais dans le premier décile, je continue à avoir une meilleure note pédagogique qu'une amie qui a eu deux très bonnes inspections: là encore, je pense qu'elle est meilleure que moi pédagogiquement et je ne trouve ça vraiment pas juste!!!
S

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Pierre_au_carré le Jeu 3 Sep 2009 - 10:03

@Ruthven a écrit:
@isamia a écrit:Par contre, le classement au concours a une incidence sur l'avancement et ça n'est pas négligeable....

Le rôle que joue la place dans l'avancement est plus que négligeable (seulement pour passer au Grand Choix entre le 3ème et le 4ème)

Et 4 ième à 5ième, et ensuite les points sont acquis, donc c'est un plus pour les prochains échelons.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par neo le Jeu 3 Sep 2009 - 10:10

@isamia a écrit: Par contre, le classement au concours a une incidence sur l'avancement et ça n'est pas négligeable....
Non, le clasement au concours n'a aucune incidence sur l'avancement, sauf éventuellement en tout début de carrière (tant qu'on n'a pas été inspecté). Pas d'incidence non plus sur les mutations.
Sinon, quand j'ai passé le capes il y avait 800 postes, contre 1200 l'année précédente. En philo, 26 postes actuellement contre 300 dans les années 90 : celui qui était classé dans le 1er décile dans les années 90 serait aujourd'hui classé en dernière position, voire carrément recalé. Donc heureusement que le classement au concours (qui dépend en très grande partie de la politique budgétaire et du volume de recrutements en dents de scie) n'intervient pas sur l'avancement...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par roxanne le Jeu 3 Sep 2009 - 10:12

mais je trouve qu'il pourrait intervenir (et entre autres critères) sur la première mutation...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par neo le Jeu 3 Sep 2009 - 10:14

Il intervient pour l'affectation en stage.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il manque des profs...

Message par Mermoz le Jeu 3 Sep 2009 - 10:17

@roxanne a écrit:mais je trouve qu'il pourrait intervenir (et entre autres critères) sur la première mutation...
C'est pourtant ce qui se passe en Auverggne et pas dans le bon sens!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum