Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Jacq
Vénérable

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Jacq le Ven 15 Fév 2019 - 21:11
Nouveaux programmes.
Le glas a sonné concernant l'histoire géographie :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/85/9/2de_Histoire-geographie_Voie_professionnelle_1078859.pdf
Le glas avait déjà sonné pour les lettres :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/39/5/2de_Francais_Voie_professionnelle_1074395.pdf
EMC :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/71/7/2de_EMC_Voie_professionnelle_1078717.pdf

Par contre l'essentiel est sauvegardé. Comme la malhonnêteté intellectuelle ni  le ridicule ne tuent, nos inspecteurs sont toujours vivants, et vont bientôt venir défendre l'ambition et l'excellence de nos programmes.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Ajonc35 le Ven 15 Fév 2019 - 22:05
@Jacq a écrit:Nouveaux programmes.
Le glas a sonné concernant l'histoire géographie :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/85/9/2de_Histoire-geographie_Voie_professionnelle_1078859.pdf
Le glas avait déjà sonné pour les lettres :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/39/5/2de_Francais_Voie_professionnelle_1074395.pdf
EMC :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/71/7/2de_EMC_Voie_professionnelle_1078717.pdf

Par contre l'essentiel est sauvegardé. Comme la malhonnêteté intellectuelle ni  le ridicule ne tuent, nos inspecteurs sont toujours vivants, et vont bientôt venir défendre l'ambition et l'excellence de nos programmes.
Toujours et encore d'accord avec toi Jacq. Ce qui m'attend au maaf pour ma dernière année d'enseignement. Triste.
Affligeant. De pire en pire. Je n'ai pas tout lu mais cela ne va pas dans le bon sens. J'ai de la peine pour mon successeur et les élèves qu'il aura.
avatar
Cath
Bon génie

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Cath le Ven 15 Fév 2019 - 22:10
Qu'est-ce que c'est que ce truc...
avatar
koub
Niveau 4

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par koub le Ven 15 Fév 2019 - 22:28
Et tout ça en 1h par semaine ! De qui se moque-t-on ?
Jacq
Jacq
Vénérable

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Jacq le Ven 15 Fév 2019 - 22:32
@Ajonc35 a écrit:
@Jacq a écrit:Nouveaux programmes.
Le glas a sonné concernant l'histoire géographie :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/85/9/2de_Histoire-geographie_Voie_professionnelle_1078859.pdf
Le glas avait déjà sonné pour les lettres :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/39/5/2de_Francais_Voie_professionnelle_1074395.pdf
EMC :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/71/7/2de_EMC_Voie_professionnelle_1078717.pdf

Par contre l'essentiel est sauvegardé. Comme la malhonnêteté intellectuelle ni  le ridicule ne tuent, nos inspecteurs sont toujours vivants, et vont bientôt venir défendre l'ambition et l'excellence de nos programmes.
Toujours et encore d'accord avec toi Jacq. Ce qui m'attend au maaf pour ma dernière année d'enseignement. Triste.
Affligeant. De pire en pire.  Je n'ai pas tout lu mais cela ne va pas dans le bon sens. J'ai de la peine pour mon successeur et les élèves qu'il aura.

Tu as bien de la chance l'ami de pouvoir quitter ce navire en perdition. La honte est que ceux qui défoncent le fond de cale sont ceux qui sont aux manettes. Oui, c'est terrible pour nos élèves, en premier lieu, et puis pour nous tous collègues impliqués dans la formation de ces élèves. Nos inspecteurs cautionnent ? Je ne les entends pas protester, donc ils cautionnent ! Nos Perdir cautionnent ? Je ne les entends pas s'opposer, donc ils cautionnent ! La misère intellectuelle promises à nos élèves ne les heurte pas ? Ou alors la seule chose qui compter pour eux est leur carrière personnelle ? Agir en agent responsable de l'Etat c'est quoi ? S'écraser comme des vers ?
Rendash
Rendash
Bon génie

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Rendash le Ven 15 Fév 2019 - 22:48
affraid


Mais c'est complètement vide ô_0

_________________
Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Tamerlan le Ven 15 Fév 2019 - 22:51
@Rendash a écrit:affraid


Mais c'est complètement vide ô_0

Ah oui, c'est impressionnant...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Rendash
Rendash
Bon génie

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Rendash le Ven 15 Fév 2019 - 22:58
Je viens de relire les thèmes d'histoire : j'en ai fait plus avec mes 4e (révolution US mise à part, que je ne fais qu'évoquer pour comprendre la Révolution française).
Idem pour la géo.

Grosso merdo, on traite en seconde pro l'équivalent de deux chapitres de 4e Neutral Je n'ai pas encore regardé les programmes de lettres, mais il y a vraiment de quoi se mettre dans une colère noire.

Surtout quand on entend dans le même temps Blanquer et sa clique vanter l'excellence et l'école de la confiance. Hé beh. Quelle honte.

_________________
Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Olympias
Olympias
Prophète

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Olympias le Ven 15 Fév 2019 - 23:00
Ah mais ce n’est pas faute de l’avoir dit, redit et répété au CSP et au ministère...
avatar
Cath
Bon génie

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Cath le Ven 15 Fév 2019 - 23:05
Vous ne comprenez rien : mieux avec moins, qu'on vous dit.



Bon, je vais pleurer.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Dame Tartine le Ven 15 Fév 2019 - 23:11
Moi aussi je vais pleurer là. C'est pas possible.

_________________
Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... 964035751
Laotzi
Laotzi
Fidèle du forum

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Laotzi le Ven 15 Fév 2019 - 23:40
Pour ceux qui comme moi ne sont pas familiarisés avec les programmes du pro, les programmes de 2009 en HG (en gros, une division par deux des contenus dans ces projets de programme) : http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_2/24/7/histoire_geo_education_civique_44247.pdf

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
nigousse
Niveau 10

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par nigousse le Sam 16 Fév 2019 - 7:34
La seule bonne nouvelle c'est qu'il n'y aura pas réellement de nouveaux cours à refaire, juste à modifier les titres, en HG c'est une partie du programme actuel en histoire et une partie du programme actuel de géo en première. En français les titres changent mais ce n'est qu'une resucée des anciens programmes dans un ordre différent, en tout cas pour moi en attendant de quitter le navire, hors de question de tout refaire. Dans mon bahut ( en Alsace) on nous a obligé à passer au tout numérique avec équipement obligatoire des élèves en tablette donc ce sera manuel numérique et p 1, p 2, p 3 et basta! Sur ce, je retourne à mes vacances, déjà la fin de la première semaine hélas, bon courage à tous.
avatar
nigousse
Niveau 10

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par nigousse le Sam 16 Fév 2019 - 7:39
Et le programme d'histoire des CAP? et les modalités d'évaluation ( CCF)?
kiwi
kiwi
Grand Maître

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par kiwi le Sam 16 Fév 2019 - 7:40
En même temps, en 1h par semaine... Le fond du problème n'est-il pas plutôt là?

Je me demandais, les collègues du pro, quelles sont vos exigences au niveau des compétences rédactionnelles et d'analyse de doc?
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Ajonc35 le Sam 16 Fév 2019 - 9:19
@kiwi a écrit:En même temps, en 1h par semaine... Le fond du problème n'est-il pas plutôt là?

Je me demandais, les collègues du pro, quelles sont vos exigences au niveau des compétences rédactionnelles et d'analyse de doc?
Je fais ce que je peux, avec un public pour une majorité en difficulté depuis longtemps et particulièrement avec le français et plus largement avec l'écrit. Le fait de supprimer des heures d'hg envoie un message fort: l'enseignement général ne sert pas à grand chose. Il faut lutter, lutter et lutter encore pour leur expliquer que le peu qu'ils apprennent ils en retireront un bénéfice plus tard.
On se souvient en lp que les matières générales existent pour un cv, une lettre de motivation,etc,,,, pourquoi? Les enseignants pro ne peuvent pas? Réducteur mais vécu.
Quand difficulté il y a, on les supprime. Dans l'agri et certaines options de bac pro, on supprime le dossier de stage. Il n'y aura plus qu'un oral avec documents. On met la poussière sous le tapis.
avatar
Badiste75
Niveau 10

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 11:14
Bonjour. Je suis prof de maths en lycée général, alors le pro et l’HG ce n’est pas mon domaine. Je suis incapable de juger de la faisabilité ou de la pertinence même si en parcourant le doc je vois bien qu’il n’y a pas grand chose. Mais comme évoqué ici, en une heure par semaine, il faut être réaliste. Ce sont les volumes horaires qui doivent dicter les programmes et non l’inverse. En maths, c’est du délire, comme d’habitude! Le programme ne serait même pas finissable en une heure et demie par semaine en voie générale! Ceux qui ont participé à l’écriture du programme connaissent pourtant le volume horaire! C’est à se demander si on veut que les élèves s’entraînent ou s’il faut juste présenter les notions de manière magistrale! On a une matière exclusivement basée sur les savoirs-faire, alors qu’on m’explique! Bon courage à tout le monde.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Ajonc35 le Sam 16 Fév 2019 - 11:40
@Jacq a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
@Jacq a écrit:Nouveaux programmes.
Le glas a sonné concernant l'histoire géographie :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/85/9/2de_Histoire-geographie_Voie_professionnelle_1078859.pdf
Le glas avait déjà sonné pour les lettres :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/39/5/2de_Francais_Voie_professionnelle_1074395.pdf
EMC :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/71/7/2de_EMC_Voie_professionnelle_1078717.pdf

Par contre l'essentiel est sauvegardé. Comme la malhonnêteté intellectuelle ni  le ridicule ne tuent, nos inspecteurs sont toujours vivants, et vont bientôt venir défendre l'ambition et l'excellence de nos programmes.
Toujours et encore d'accord avec toi Jacq. Ce qui m'attend au maaf pour ma dernière année d'enseignement. Triste.
Affligeant. De pire en pire.  Je n'ai pas tout lu mais cela ne va pas dans le bon sens. J'ai de la peine pour mon successeur et les élèves qu'il aura.

Tu as bien de la chance l'ami de pouvoir quitter ce navire en perdition. La honte est que ceux qui défoncent le fond de cale sont ceux qui sont aux manettes. Oui, c'est terrible pour nos élèves, en premier lieu, et puis pour nous tous collègues impliqués dans la formation de ces élèves.  Nos inspecteurs cautionnent ? Je ne les entends pas protester, donc ils cautionnent ! Nos Perdir cautionnent ? Je ne les entends pas s'opposer, donc ils cautionnent ! La misère intellectuelle promises à nos élèves ne les heurte pas ? Ou alors la seule chose qui compter pour eux est leur carrière personnelle ? Agir en agent responsable de l'Etat c'est quoi ? S'écraser comme des vers ?
Tu sais, Jacq, la dégringolade on la voit depuis longtemps.
Avant la création des bac pro dans l'agri,  nous avions des brevets de techniciens équivalents alors des bac techno. (Un de mes frères est passé  par là,  et le niveau était plutot exigeant) Pour y accéder il fallait un bon BEP ou un élève issu de première générale ou techno.  Le ministère les a remplacé progressivement par des bac pro qui déjà était d'un niveau moindre, ce qui mettait en colère une de mes collègues de maths (  à cette époque je n'enseignais qu'en BEP et cap). Donc première descente
Puis sont arrivés les bac pro auxquels on accédait après un BEP ou une première générale ou techno, cela restait encore correct. Je me souviens de mes premières promotions et on pouvait être relativement exigeant.
Depuis le bac pro 3 ans, c'est dégringolade et ce n'est pas la faute de nos élèves mais du système depuis l'entrée de ces jeunes à l'Ecole. Qu'on arrête de dire que nous sommes sur une autre planète,  oui le niveau baisse car l'exigence même chez les plus faibles n'est plus là.  Une collègue me disait récemment d'arrêter de m'arracher les cheveux, car en juillet ils auront tous ou presque leur diplôme( cccf, oral de rattrapage, tout est mis en oeuvre). Depuis qu'on parle de compétences, jamais vu d'élèves en ayant aussi peu.
Un de mes neveux, bac pro après un BEP,  donc avant réforme Chatel, comparait son niveau avec celui de son petit frère qui vient juste d'obtenir son bac pro, et il était atterré. C'est pourquoi le petit frère fait un BTS alors que lui est entré dans la vie active tres vite. Quand je lui parle de niveau, il comprend car parallèlement il est chef d'équipe et il embauche des bac pro (il trouve les savoirs, les savoirs être,  les savoirs faire bien trop faibles) et ne veut plus de cap sauf expériences validées.
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par *Ombre* le Sam 16 Fév 2019 - 11:45
Autant de vide, ça finit par coller le vertige.
avatar
Cath
Bon génie

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Cath le Sam 16 Fév 2019 - 11:59
@Badiste75 a écrit:Bonjour. Je suis prof de maths en lycée général, alors le pro et l’HG ce n’est pas mon domaine. Je suis incapable de juger de la faisabilité ou de la pertinence même si en parcourant le doc je vois bien qu’il n’y a pas grand chose. Mais comme évoqué ici, en une heure par semaine, il faut être réaliste. Ce sont les volumes horaires qui doivent dicter les programmes et non l’inverse. En maths, c’est du délire, comme d’habitude! Le programme ne serait même pas finissable en une heure et demie par semaine en voie générale! Ceux qui ont participé à l’écriture du programme connaissent pourtant le volume horaire! C’est à se demander si on veut que les élèves s’entraînent ou s’il faut juste présenter les notions de manière magistrale! On a une matière exclusivement basée sur les savoirs-faire, alors qu’on m’explique! Bon courage à tout le monde.

Mais c'est justement le problème : pourquoi avoir divisé par deux les horaires ?
*Ombre*
*Ombre*
Fidèle du forum

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par *Ombre* le Sam 16 Fév 2019 - 12:04
@Badiste75 a écrit:Bonjour. Je suis prof de maths en lycée général, alors le pro et l’HG ce n’est pas mon domaine. Je suis incapable de juger de la faisabilité ou de la pertinence même si en parcourant le doc je vois bien qu’il n’y a pas grand chose. Mais comme évoqué ici, en une heure par semaine, il faut être réaliste. Ce sont les volumes horaires qui doivent dicter les programmes et non l’inverse.

Pétition de principe parfaitement discutable.
À l'inverse, on peut se dire que la raison serait de définir ce que doit savoir un futur citoyen qui aura à comprendre le monde (et éventuellement s'être doté d'une sensibilité permettant de mieux le vivre), quand bien même il se destinerait à des études brèves. Et à partir de là, on définit le volume horaire nécessaire à la mise en oeuvre de cette ambition. Mais ça, c'est mettre le souci de l'humain avant le souci économique, ce qui, j'en conviens, n'est pas très à la mode.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Ajonc35 le Sam 16 Fév 2019 - 12:12
@*Ombre* a écrit:Autant de vide, ça finit par coller le vertige.
Les élèves de première pro me disent de tant tant, au détour d'une conversation, qu'ils n'ont pas fait grand chose avec Monsieur ou Madame histoire-géo en seconde. Ce à quoi je leur réponds que moi non plus je n'ai pas fait grand chose avec mes élèves de seconde vu le volume horaire que nous avons et la préparation au cccf. Savoirs et savoir-faire ( ils ont tout oublié de leurs cours de collégien) en une heure semaine, au final presque rien. En fait le programme est presqu'aussi long que ce que contient leur cahier en fin d'année. J'exagère mais à peine.
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par HistoireSW le Sam 16 Fév 2019 - 12:30
Concernant l'évaluation en CAP, les propositions pour L'HG est ponctuelle, pas de CCF !!! Même si cela reste un oral

C'est la seule discipline qui serait sans CCF
avatar
Badiste75
Niveau 10

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Badiste75 le Sam 16 Fév 2019 - 12:46
Ombre je suis totalement d’accord avec toi sur le principe. Mais comme de toute façon le gouvernement a fixé comme priorité les économies il faut bien aller dans ce sens. Quand les programmes sont publiés, le volume horaire est déjà acté. En maths, ils raisonnent à l’envers et du coup c’est totalement inapplicable pour le prof! Pour celui qui veut se donner bonne conscience, et j’en suis, en appliquant les textes c’est difficile à vivre!
Jacq
Jacq
Vénérable

Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant... Empty Re: Lettres-histoire : ce qui demeure est tellement affligeant...

par Jacq le Dim 24 Fév 2019 - 15:29
@HistoireSW a écrit:Concernant  l'évaluation en CAP, les propositions pour L'HG est ponctuelle, pas de CCF !!! Même si cela reste un oral

C'est la seule discipline qui serait sans CCF

Deux heures de Lettres-Histoire-Géo-EMC (avec une 1/2 complète pour cette dernière, on voit les priorités médiatiques), que restera-t-il à évaluer ?
Ensuite, préparer un CCF avec deux semaines, il faudrait nous expliquer comment faire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum