Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathetmath
Mathetmath
Je viens de m'inscrire !

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Après la thèse, quelles perspectives ?

par Mathetmath le Mer 27 Fév 2019 - 11:10
Bonjour à tous,

je vous écris car je me pose plein de questions sur mon avenir post-doctorat. J'ai passé l'Agreg en 2016 et je finis ma thèse de maths dans un an et demi.
Je me pose des questions sur mes perspectives d'avenir. En effet, je ne souhaite pas poursuivre dans la recherche et je préfère enseigner dans le secondaire ou le supérieur en tant que fonctionnaire de l'EN. J'ai plusieurs choix dont celui "relativement naturel" de demander un poste en prépa. Je ne suis pas excellent mais je pense que j'ai mes chances (je suis plutôt bien classé à l'agreg 47 ième mais je n'ai pas fait Normalsup: prépa+fac pour moi :-) ). Quoi qu'il en soit je vais devoir passer quelques temps en collège-lycée ce qui ne me déplaît pas.
Or, depuis peu j'ai très envie de partir de la métropole  pour enseigner en dom-tom ou à l’étranger. Comment cela se passe? Savez-vous si des destinations sont moins prisées que d'autres? Si oui, lesquelles? Je suppose que je suis trop jeune pour avoir le lycée français de Florence ou de Rome!!
Je sais bien que le statut d'expatrié est très avantageux et qu'il est donc très demandé mais puis-je avoir des chances d'en avoir un après ma thèse? Un an ou deux après? Ou alors un contrat de résident ou local? Certes moins avantageux mais intéressants culturellement.
Je souhaiterais éventuellement partir de suite après ma thèse, peut-être sur un poste qui rend service à l'EN pour qu'on me laisse partir? Y a t-il des destinations qui rendent service à l'EN? Je n'y crois pas trop car je serai titularisé à priori mais un inspecteur doit venir contrôler si je fais bien mon travail et il ne viendra sans doute pas au bout du monde?! Je n'y crois pas mais j'en rêve un peu quand même!

Désolé pour ce paragraphe un peu brouillon, mais l'essentiel est posé,

Merci pour vos réponses,
Bonne journée,
à bientôt
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par Kilmeny le Mer 27 Fév 2019 - 11:17
Il y a des petites prépas à l'étranger qui pourraient constituer un tremplin pour de plus grandes prépas quand tu rentreras.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par Prezbo le Mer 27 Fév 2019 - 18:26
@Mathetmath a écrit:Bonjour à tous,

je vous écris car je me pose plein de questions sur mon avenir post-doctorat. J'ai passé l'Agreg en 2016 et je finis ma thèse de maths dans un an et demi.
Je me pose des questions sur mes perspectives d'avenir. En effet, je ne souhaite pas poursuivre dans la recherche et je préfère enseigner dans le secondaire ou le supérieur en tant que fonctionnaire de l'EN. J'ai plusieurs choix dont celui "relativement naturel" de demander un poste en prépa. Je ne suis pas excellent mais je pense que j'ai mes chances (je suis plutôt bien classé à l'agreg 47 ième mais je n'ai pas fait Normalsup: prépa+fac pour moi :-) ). Quoi qu'il en soit je vais devoir passer quelques temps en collège-lycée ce qui ne me déplaît pas.

Sur les postes à l'étranger je ne peux pas te répondre.

Sur les prépas, la thèse sera obligatoire, mais je ne pense pas que ne pas être passé par les ENS sera rédhibitoire. Au doigt mouillé, je dirais qu'avec ton classement et une thèse, plus une expérience de colles ou de vacations dans le supérieur, tu ne feras pas partie des tops priorité du recrutement, mais que postuler n'est pas aberrant.

SI tu lis les rapports sur le mouvement de l'IG de maths (elle est assez transparente) ou des syndicats, ils insistent beaucoup sur le fait qu'il est fortement conseillé d'être souple dans ses vœux géographiques pour une première affectation, quitte à demander une mutation au bout de quelques années. (Et qu'aucune préférence pour un vœux de filière ne sera pris en compte.) Si tu es mobile géographiquement et pas regardant pour une première affectation, c'est sans doute un avantage.

Par contre, en maths, rester trop longtemps dans le secondaire me semble plutôt être un piège qu'autre chose. On est généralement nommé en prépa rapidement, ou on perd ses chances. Et je ne sais pas si partir à l'étranger est une bonne stratégie de ce point de vue.
avatar
jowe_19
Niveau 1

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par jowe_19 le Mer 27 Fév 2019 - 23:32
Bonjour Mathetmath,
J'étais à ta place il y a deux ans (et maintenant en poste en prépa). Pour les postes AEFE, de mémoire et sauf erreur, quelques années d'expérience dans le secondaire sont nécessaires (3 ans je crois).

Sinon tu peux préciser dans la lettre de motivation du dossier de candidature pour le mouvement CPGE que tu es partant pour partir enseigner à l'étranger ; il y a quelques postes CPGE en Chine et Turquie (notamment) qui sont proposés chaque année.
Mathetmath
Mathetmath
Je viens de m'inscrire !

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par Mathetmath le Jeu 28 Fév 2019 - 9:09
Merci pour vos réponses.
C'est ce qui me fait peur, les destinations à l'étranger ont l'air d'être moins nombreuses en CPGE que dans le secondaire. De plus, je connais des gens partis en Chine pour enseigner en CPGE et l’expérience fut tellement mauvaise qu'ils sont revenus au bout de 6 mois, Après peut-être que j’apprécierai plus je ne sais pas. Comment as-tu été nommé? Quelle est ton expérience de la prépa?
Tallulah23
Tallulah23
Niveau 7

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par Tallulah23 le Jeu 28 Fév 2019 - 10:41
@jowe_19 a écrit:Bonjour Mathetmath,
J'étais à ta place il y a deux ans (et maintenant en poste en prépa). Pour les postes AEFE, de mémoire et sauf erreur, quelques années d'expérience dans le secondaire sont nécessaires (3 ans je crois).

Sinon tu peux préciser dans la lettre de motivation du dossier de candidature pour le mouvement CPGE que tu es partant pour partir enseigner à l'étranger ; il y a quelques postes CPGE en Chine et Turquie (notamment) qui sont proposés chaque année.
Quel était ton rang à l'agreg? Il me semble que pour être nommé en prépa un bon classement c'est être dans le 1er ou le 2eme décile.
kaneto
kaneto
Niveau 6

Après la thèse, quelles perspectives ? Empty Re: Après la thèse, quelles perspectives ?

par kaneto le Jeu 28 Fév 2019 - 12:00
Les règles d'affectation en CPGE varient un peu d'une matière à l'autre. Mathetmath a indiqué dans son message initial qu'il avait été reçu 47è à l'agrégation. (Ce qui est bien mieux que mon propre rang et je sévis depuis quelques années en CPGE).
Ce rang est loin de tout faire. En mathématiques, l'Inspection générale a publié un document assez précis pour discuter de tous les critères pris en compte : http://igmaths.org/spip/spip.php?article8
Ce document n'a pas été remis à jour pour le mouvement 2019, mais les critères n'ont pas changé.

Mathemath: il est aussi possible de signaler à l'Inspection générale de mathématiques que tu serais intéressé par des remplacements en CPGE si l'occasion se présente. Ça marche, ou pas, selon les circonstances (être affecté pas trop loin d'une CPGE qui subitement a besoin d'un remplaçant pour quelques semaines).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum