Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Will.T
Prophète

L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par Will.T le Ven 8 Mar 2019 - 19:28
Jean-Michel Muglioni a écrit:Jean-Michel Muglioni tente ici d’expliciter les raisons pour lesquelles il considère que la nouvelle spécialité HLP [Humanités, littérature et philosophie] et son programme contredisent l’idée même d’un enseignement philosophique de la philosophie. Il ne cherche pas à répondre directement à l’argumentation de Denis Kambouchner, mais propose ces raisons pour que chacun puisse comprendre ce qui oppose fondamentalement deux conceptions de la philosophie et de son enseignement, peut-être même de l’enseignement en général. Qu’est-ce qu’un enseignement de la philosophie qui soit réellement philosophique ?

Sommaire

Réformer n’est pas toujours améliorer…
La commande ministérielle interdisait tout programme philosophique
Convient-il d’introduire à la philosophie par autre chose qu’elle-même ?
Exemple de la notion de culture
Ce programme non seulement n’introduit pas à la philosophie mais interdit qu’on fasse un cours de philosophieIntérêt général ou attractivité, mode et idéologie ?
Deux exemples
1– La recherche de soi
2– L’homme et l’animal
Le rapport de l’enseignement philosophique aux œuvres philosophiques : culture et philosophie
Conclusion : pourquoi lire les philosophes ?
Notes
▪ lire l'article ▪
Spengler
Spengler
Je viens de m'inscrire !

Re: L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par Spengler le Dim 10 Mar 2019 - 12:19
Les professeurs de philosophie ne peuvent qu’approuver et se référer à cette critique de la spécialité HLP .L’APPEP elle- même souligne qu’elle relève d’un bricolage pédagogique dans son dernier message sur son site ( 8 mars ) .Les arguments rappelés sont déjà connus : indétermination de la nature de l’épreuve d’examen , caractère historique du contenu d’enseignement , perte de la singularité de la philosophie .Neanmoins les conclusions retirées  en termes de perspective d’action ne me semblent pas pertinentes .Il ne s’agit pas de faire encore évoluer la spécialité  comme il est indiqué mais de combattre  afin que cet élément de la réforme soit abandonné.On peut s’etonner que l’Appep n’ait pas comme il y   a vingt ans contre la réforme Ferry /Renaut des programmmes organisé une pétition nationale publique exigeant purement et simplement cet abandon .Dans chaque département des  collègues auraient pu la relayer .
Spengler
Spengler
Je viens de m'inscrire !

Re: L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par Spengler le Dim 10 Mar 2019 - 16:38
A tout le moins l’APPEP mais aussi d’autres associations professionnelles devraient exiger un moratoire d’un an afin de réfléchir sur de nouvelles modalités d’enseignement de cette spécialité. Ce qu’elle ne fait pas .
thomashawk
thomashawk
Niveau 2

Re: L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par thomashawk Hier à 13:36
Oui dans l état actuel des choses il semble que cette orientation vers l histoire permette de porter atteinte à la singularité critique de la philosophie qui de toute façon est de moins en moins au goût du jour. Bref préparation de l enterrement de la philosophie qui ne sera plus affaire que d histoire de la philosophie et encore sous forme de spécialisation bureaucratique dans un " domaine de recherche " les profs en lycée ou qui en reste sont les exécutants tenus du reste s affronter des situations insolubles (voir le lien avec l post sur les séries technologiques)
Euthyphron
Euthyphron
Niveau 5

Re: L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par Euthyphron Aujourd'hui à 17:55
Pour savoir si l'enseignement de la philosophie demeurera philosophique, il me semble que l'information capitale est de savoir ce qui sera demandé aux élèves lors des évaluations.
S'agira-t-il de réciter un cours officiel ou de réfléchir par soi-même?
Pour l'instant, je n'en sais rien, mais évidemment je suis à l'affût des nouvelles.
Si l'on persiste à demander aux élèves de réfléchir, peu importe le programme, ce sera toujours un enseignement de philosophie.
Contenu sponsorisé

Re: L’idée d’un enseignement de la philosophie réellement philosophique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum