Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Felicie
Niveau 9

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Felicie le Jeu 14 Mar 2019 - 21:17
Oups au temps pour moi ! J'avais en tête les épreuves de l'agrégation !
Cela dit, en ce temps là il y avait très peu de poste au CAPET, et encore pas tous les ans !
avatar
Felicie
Niveau 9

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Felicie le Jeu 14 Mar 2019 - 21:19
Je gagne en 2019, à temps plein et après reclassement, ce que je gagnais en 2003 à 80 %.
avatar
slylan
Niveau 9

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par slylan le Jeu 14 Mar 2019 - 21:31
@Felicie a écrit:Je gagne en 2019, à temps plein et après reclassement, ce que je gagnais en 2003 à 80 %.

Est-ce que tu tiens compte de l'inflation dans ta comparaison ? Je pense que non, ce qui rend la différence de rémunération encore plus importante.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Lefteris le Jeu 14 Mar 2019 - 21:42
@eponine21 a écrit:Pour revenir à 3300 euros il te faudra l’agrégation au 10 ou 11eme échelon! Soit environ 20 ans d’ancienneté   !
Désolé d'être rabat-joie (une fois de plus) mais 3300 €, sans HS ni indemnité REP, c'est agrégé hors-classe (certes, avec les 2 HS, l'indemnité PP, il peut les avoir vers l"échelon 10 -11 en effet) . Sinon HC = 25 ans d'ancienneté au bas mot. S'il n'est pas reclassé, ça l'amène à un âge respectable.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Enaeco le Jeu 14 Mar 2019 - 22:10
Après quand on est dans une optique "CAPES ou agreg, peu importe je veux enseigne", on peut pousser le calcul jusqu'à agrégé + 3HSA, histoire d'avoir un service de certifié.
Plus besoin des 20 ans d'ancienneté pour atteindre les 3300E dans cette configuration.
eponine21
eponine21
Niveau 7

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par eponine21 le Jeu 14 Mar 2019 - 22:31
Ah désolée Lefteris j’oublie toujours dans mes approximations le fait que j’ai plein d’enfants et donc un SFT important qui ne sera pas éternel. Donc bien sûr tu as raison sur tes calculs ; les miens sont faussés par cette perspective, d’autant que j’ai eu plus longtemps un salaire avec enfants que sans enfants.
avatar
User25306
Niveau 1

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par User25306 le Ven 15 Mar 2019 - 9:04
@Babelle a écrit:Je me suis reconvertie il y a plus de 20 ans, et je viens juste d'atteindre enfin mon salaire de jeune ingénieur avec 5 ans d'expérience (et dans un entreprise qui ne donnait pas de gros salaires !).
Donc en 2019, je gagne ce que je gagnais en 1991 ! Belle évolution de carrière. Et je précise que je travaille souvent plus que je ne travaillais en étant ingénieur.
Hihi,
la semaine dernière j'ai fait le tri dans mes bulletins de salaire et j'ai retrouvé mon contrat d'ingé de mon premier post en 1995 (certes j'étais dans une multinationale, grand groupe industriel).

J'ai passé le CAPET informatique et télématique. Il n'y avait pas d'agreg à l'époque. Une agreg de SII option ingénierie informatique n'existe que depuis 2017.
Je l'ai passée et j'ai été admissible mais trop vieux (trop rouillé), en concurrence avec des ptits jeunes de l'ENS très affûtés.

Au bout de 20 ans de prof, je n'ai toujours pas atteint le salaire d'ingé débutant. Et même constat, régulièrement je compte le nombre d'heures que je passe à bosser pour le lycée; je dépasse souvent les 45 heures, je passe une grande partie de mes vacances à bosser. La plupart des heures, je les passe à développer des nouveaux projets, à m'autoformer.

Finalement, je regrette le choix que j'ai fait à l'époque. Mes enfants commencent les études et je leur dis : "Faîtes le métier que vous voulez mais par pitié ne soyez jamais prof, en tous cas pas en France !"
On est méprisés, sous-payés, ringardisés, traités de fainéants, de subversifs. On bosse comme des dingues pour des clopinettes.
marypop
marypop
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par marypop le Ven 15 Mar 2019 - 9:44
@Felicie a écrit:Oups au temps pour moi ! J'avais en tête les épreuves de l'agrégation !
Cela dit, en ce temps là il y avait très peu de poste au CAPET, et encore pas tous les ans !

L'agrégation je suis allée voir cette année et OMAGAD j'ai transpiré, sué, souffert, et je pense avoir 3 en mana, 2 en éco, et ptet 10 en épreuve technique mais c'est pas sur, et j'étais vraiment affûtée sur l'épreuve technique.

C'est atrocement vaste et difficile !!!!
marypop
marypop
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par marypop le Ven 15 Mar 2019 - 9:52
A propos du salaire : je m'attends à une baisse de salaire de l'ordre de 40% par rapport à mon salaire actuel, mais je compte y aller quand même pour plusieurs raisons que je pense que vous ne voyez pas forcément en étant dans l'educ nat depuis longtemps :
- les métiers que nous faisons dans le privé sont très touchés par le jeunisme. Et aujourd'hui dans l'IT on est "vieux" à 40 ans, sachant qu'avec les réformes de retraite, il y en a plus devant que derrière à faire. Je ne compte pas le nombre de collègues > 45 ans qui sont contraints de prendre des régimes d'indépendant avec toutes les contraintes que cela comporte
- on fait quand même beaucoup des BullShit Jobs !!!! Je n'enseigne pour le moment que 4 heures par semaine, le reste je suis encore en temps plein dans le privé, et il ne faut pas sous-estimer ce sentiment de se rendre utile. La quête de sens est pour moi, mais aussi pour d'autres en reconversion vers de l'enseignement en maths par exemple, le principal moteur.

Mais bien sur, quand on a touché 20 ans de salaire dans le privé et acheté sa maison, on a pas les mêmes considérations financières ...
avatar
Felicie
Niveau 9

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Felicie le Ven 15 Mar 2019 - 10:32
@slylan a écrit:
@Felicie a écrit:Je gagne en 2019, à temps plein et après reclassement, ce que je gagnais en 2003 à 80 %.

Est-ce que tu tiens compte de l'inflation dans ta comparaison ? Je pense que non, ce qui rend la différence de rémunération encore plus importante.

Non. Et c'est aussi "grâce" à la revalorisation du salaire des profs ...
Stanislas R
Stanislas R
Niveau 5

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Stanislas R le Ven 15 Mar 2019 - 10:43
@marypop a écrit:A propos du salaire : je m'attends à une baisse de salaire de l'ordre de 40% par rapport à mon salaire actuel, mais je compte y aller quand même pour plusieurs raisons que je pense que vous ne voyez pas forcément en étant dans l'educ nat depuis longtemps :
- les métiers que nous faisons dans le privé sont très touchés par le jeunisme. Et aujourd'hui dans l'IT on est "vieux" à 40 ans, sachant qu'avec les réformes de retraite, il y en a plus devant que derrière à faire. Je ne compte pas le nombre de collègues > 45 ans qui sont contraints de prendre des régimes d'indépendant avec toutes les contraintes que cela comporte
- on fait quand même beaucoup des BullShit Jobs !!!! Je n'enseigne pour le moment que 4 heures par semaine, le reste je suis encore en temps plein dans le privé, et il ne faut pas sous-estimer ce sentiment de se rendre utile. La quête de sens est pour moi, mais aussi pour d'autres en reconversion vers de l'enseignement en maths par exemple, le principal moteur.

Mais bien sur, quand on a touché 20 ans de salaire dans le privé et acheté sa maison, on a pas les mêmes considérations financières ...
Le "jeunisme" est un symptôme de la gestion des ressources humaines (privées et publiques): une masse taillable et corvéable doit être maintenue dans l'incertitude et l'inquiétude, et c'est plus simple pour les dirigeants du privé et pour un salarié avoir un statut d'indépendant pendant les 25 ans précédant la retraite alors qu'on n'est pas maître à bord est pour le moins inconfortable. Les employés du privé qui se tournent vers l'EN et les titulaires de l'EN qui veulent partir dans d'autres administrations ne font que confirmer cette situation. Malheureusement pour les enseignants, nous sommes le métier qui a la mobilité la plus faible (pour une fois où on est premier  Neutral  ). Le détachement dans un service de la fpe est à oublier (pour des raisons de profils que l'on peut qualifier de péjoratifs, de réseaux qui s'arrêtent à l'EN sans parler des postes "à moustaches" dans les rectorats entre autres) et dans la fpt c'est particulier à chaque détachement (non c'est pire, le piston y est plus massif). Il ne nous reste que la voie des concours qui demande du temps de préparation (qu'on prend sur la vie de famille et les activités personnelles pendant plusieurs années souvent si on vise la catégorie A) et aussi une mobilité géographique que beaucoup ne peuvent pas se permettre. Donc tu as raison de changer mais vois d'abord si tu n'as pas d'autres possibilités dans la fonction publique (même si je me doute de ta réponse, j'aurais quand même essayé).
Stanislas R
Stanislas R
Niveau 5

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Stanislas R le Ven 15 Mar 2019 - 10:55
@Felicie a écrit:
@slylan a écrit:
@Felicie a écrit:Je gagne en 2019, à temps plein et après reclassement, ce que je gagnais en 2003 à 80 %.

Est-ce que tu tiens compte de l'inflation dans ta comparaison ? Je pense que non, ce qui rend la différence de rémunération encore plus importante.

Non. Et c'est aussi "grâce" à la revalorisation du salaire des profs ...
Heureusement qu'on change d'indice, avec ça mon salaire a augmenté de 18%(inflation intégrée) en 14 ans (je ne compte pas le temps en contractuel). Tous mes copains de facs, en dehors d'un père au foyer, gagnent plus que moi.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Balthazaard le Ven 15 Mar 2019 - 11:02
@Stanislas R a écrit:
@marypop a écrit:A propos du salaire : je m'attends à une baisse de salaire de l'ordre de 40% par rapport à mon salaire actuel, mais je compte y aller quand même pour plusieurs raisons que je pense que vous ne voyez pas forcément en étant dans l'educ nat depuis longtemps :
- les métiers que nous faisons dans le privé sont très touchés par le jeunisme. Et aujourd'hui dans l'IT on est "vieux" à 40 ans, sachant qu'avec les réformes de retraite, il y en a plus devant que derrière à faire. Je ne compte pas le nombre de collègues > 45 ans qui sont contraints de prendre des régimes d'indépendant avec toutes les contraintes que cela comporte
- on fait quand même beaucoup des BullShit Jobs !!!! Je n'enseigne pour le moment que 4 heures par semaine, le reste je suis encore en temps plein dans le privé, et il ne faut pas sous-estimer ce sentiment de se rendre utile. La quête de sens est pour moi, mais aussi pour d'autres en reconversion vers de l'enseignement en maths par exemple, le principal moteur.

Mais bien sur, quand on a touché 20 ans de salaire dans le privé et acheté sa maison, on a pas les mêmes considérations financières ...
Le "jeunisme" est un symptôme de la gestion des ressources humaines (privées et publiques): une masse taillable et corvéable doit être maintenue dans l'incertitude et l'inquiétude, et c'est plus simple pour les dirigeants du privé et pour un salarié avoir un statut d'indépendant pendant les 25 ans précédant la retraite alors qu'on n'est pas maître à bord est pour le moins inconfortable. Les employés du privé qui se tournent vers l'EN et les titulaires de l'EN qui veulent partir dans d'autres administrations ne font que confirmer cette situation. Malheureusement pour les enseignants, nous sommes le métier qui a la mobilité la plus faible (pour une fois où on est premier  Neutral  ). Le détachement dans un service de la fpe est à oublier (pour des raisons de profils que l'on peut qualifier de péjoratifs, de réseaux qui s'arrêtent à l'EN sans parler des postes "à moustaches" dans les rectorats entre autres) et dans la fpt c'est particulier à chaque détachement (non c'est pire, le piston y est plus massif). Il ne nous reste que la voie des concours qui demande du temps de préparation (qu'on prend sur la vie de famille et les activités personnelles pendant plusieurs années souvent si on vise la catégorie A) et aussi une mobilité géographique que beaucoup ne peuvent pas se permettre. Donc tu as raison de changer mais vois d'abord si tu n'as pas d'autres possibilités dans la fonction publique (même si je me doute de ta réponse, j'aurais quand même essayé).

Très bien analysé je trouve. Il est évident aussi que les vieux comme moi coutent trop cher et que tout sera fait pour les décourager et partir avant terme...c'est déjà en bonne voie.
Ce que j'ai mis en gras est sans doute ce qui t'apportera le plus de déception (au singulier) L'administration centrale compte manifestement sur ce miroir aux alouettes.
marypop
marypop
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par marypop le Ven 15 Mar 2019 - 11:07
@Balthazaard a écrit:
@marypop a écrit:
- on fait quand même beaucoup des BullShit Jobs !!!! Je n'enseigne pour le moment que 4 heures par semaine, le reste je suis encore en temps plein dans le privé, et il ne faut pas sous-estimer ce sentiment de se rendre utile. La quête de sens est pour moi, mais aussi pour d'autres en reconversion vers de l'enseignement en maths par exemple, le principal moteur.
Très bien analysé je trouve. Il est évident aussi que les vieux comme moi coutent trop cher et que tout sera fait pour les décourager et partir avant terme...c'est déjà en bonne voie.
Ce que j'ai mis en gras est sans doute ce qui t'apportera le plus de déception  (au singulier) L'administration centrale compte manifestement sur ce miroir aux alouettes.

Pour le moment, j'ai peu de recul, mais les cours que je donne en contractuel je ne suis pas déçue.
Après je suis consciente d'être dans un contexte très privilégié, j'ai des BTS. Donc 16 gars de 20 ans qui ont choisi d'être là.
Ce n'est pas la même chose que 35 secondes ou pire 35 collégiens.

Moi clairement, ils sont contents de me voir et de ce que je leur apporte et pour le moment c'est gratifiant !
*croise les doigts pour que ça continue*
VinZT
VinZT
Esprit éclairé

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par VinZT le Ven 15 Mar 2019 - 11:31
@marypop a écrit:Pour le moment, j'ai peu de recul, mais les cours que je donne en contractuel je ne suis pas déçue.
Après je suis consciente d'être dans un contexte très privilégié, j'ai des BTS. Donc 16 gars de 20 ans qui ont choisi d'être là.
Ce n'est pas la même chose que 35 secondes ou pire 35 collégiens.

Moi clairement, ils sont contents de me voir et de ce que je leur apporte et pour le moment c'est gratifiant !
*croise les doigts pour que ça continue*

Oui, croise les doigts, parce que les BTS ne sont pas tous comme ça. Dans mon bahut : absentéisme, je m'en foutisme, voire même, si le temps le permet, concours de pets. Bref, les collègues qui prennent des BTS ne le font qu'à cause de la pondération, mais certainement pas pour l'épanouissement

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Balthazaard le Ven 15 Mar 2019 - 11:47
@VinZT a écrit:
@marypop a écrit:Pour le moment, j'ai peu de recul, mais les cours que je donne en contractuel je ne suis pas déçue.
Après je suis consciente d'être dans un contexte très privilégié, j'ai des BTS. Donc 16 gars de 20 ans qui ont choisi d'être là.
Ce n'est pas la même chose que 35 secondes ou pire 35 collégiens.

Moi clairement, ils sont contents de me voir et de ce que je leur apporte et pour le moment c'est gratifiant !
*croise les doigts pour que ça continue*

Oui, croise les doigts, parce que les BTS ne sont pas tous comme ça. Dans mon bahut : absentéisme, je m'en foutisme, voire même, si le temps le permet, concours de pets. Bref, les collègues qui prennent des BTS ne le font qu'à cause de la pondération, mais certainement pas pour l'épanouissement
Oui et non...j'en ai deux, première année élèves adultes et plutôt sympas avec qui on peut discuter et qui font avec plu sou moins de bonne volonté le travail demandé...deuxième année, une bande d'enclumes posée sur des tables à l'exception de trois ou quatre. Par contre j'aime bosser le programme en jonction avec les parties techniques, c'est un peu égoïste mais j'ai l'impression de progresser. Quant à dire que je suis payé en retour c'est une autre histoire.
avatar
User25306
Niveau 1

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par User25306 le Ven 15 Mar 2019 - 12:01
@Balthazaard a écrit:
@VinZT a écrit:
@marypop a écrit:Pour le moment, j'ai peu de recul, mais les cours que je donne en contractuel je ne suis pas déçue.
Après je suis consciente d'être dans un contexte très privilégié, j'ai des BTS. Donc 16 gars de 20 ans qui ont choisi d'être là.
Ce n'est pas la même chose que 35 secondes ou pire 35 collégiens.

Moi clairement, ils sont contents de me voir et de ce que je leur apporte et pour le moment c'est gratifiant !
*croise les doigts pour que ça continue*

Oui, croise les doigts, parce que les BTS ne sont pas tous comme ça. Dans mon bahut : absentéisme, je m'en foutisme, voire même, si le temps le permet, concours de pets. Bref, les collègues qui prennent des BTS ne le font qu'à cause de la pondération, mais certainement pas pour l'épanouissement
Oui et non...j'en ai deux, première année élèves adultes et plutôt sympas avec qui on peut discuter et qui font avec plu sou moins de bonne volonté le travail demandé...deuxième année, une bande d'enclumes posée sur des tables à l'exception de trois ou quatre. Par contre j'aime bosser le programme en jonction avec les parties techniques, c'est un peu égoïste mais j'ai l'impression de progresser. Quant à dire que je suis payé en retour c'est une autre histoire.

J'ai toujours enseigné en BTS. On a retrouvé au fin fond d'une armoire les TP et projets qu'on faisait en 99/2000/2001. Aïe aïe ça fait mal. ça pique. Ce n'est peut-être même pas ce qu'on donnerait à un élève ingénieur ! Quand on voit ce qu'on leur donne à faire maintenant, c'est à pleurer. Si on arrive à leur faire coder une classe avec deux trois méthodes, c'est déjà exceptionnel. Les SN EC (électronique), pour la plupart viennent de bac pro SEN; ils en sont encore à confondre tension et courant. Ils ne connaissent toujours pas la loi d'Ohm alors leur parler de diviseur de tension ??
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Balthazaard le Ven 15 Mar 2019 - 12:40
profsn a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@VinZT a écrit:
@marypop a écrit:Pour le moment, j'ai peu de recul, mais les cours que je donne en contractuel je ne suis pas déçue.
Après je suis consciente d'être dans un contexte très privilégié, j'ai des BTS. Donc 16 gars de 20 ans qui ont choisi d'être là.
Ce n'est pas la même chose que 35 secondes ou pire 35 collégiens.

Moi clairement, ils sont contents de me voir et de ce que je leur apporte et pour le moment c'est gratifiant !
*croise les doigts pour que ça continue*

Oui, croise les doigts, parce que les BTS ne sont pas tous comme ça. Dans mon bahut : absentéisme, je m'en foutisme, voire même, si le temps le permet, concours de pets. Bref, les collègues qui prennent des BTS ne le font qu'à cause de la pondération, mais certainement pas pour l'épanouissement
Oui et non...j'en ai deux, première année élèves adultes et plutôt sympas avec qui on peut discuter et qui font avec plu sou moins de bonne volonté le travail demandé...deuxième année, une bande d'enclumes posée sur des tables à l'exception de trois ou quatre. Par contre j'aime bosser le programme en jonction avec les parties techniques, c'est un peu égoïste mais j'ai l'impression de progresser. Quant à dire que je suis payé en retour c'est une autre histoire.

J'ai toujours enseigné en BTS. On a retrouvé au fin fond d'une armoire les TP et projets qu'on faisait en 99/2000/2001. Aïe aïe ça fait mal. ça pique. Ce n'est peut-être même pas ce qu'on donnerait à un élève ingénieur ! Quand on voit ce qu'on leur donne à faire maintenant, c'est à pleurer. Si on arrive à leur faire coder une classe avec deux trois méthodes, c'est déjà exceptionnel. Les SN EC (électronique), pour la plupart viennent de bac pro SEN; ils en sont encore à confondre tension et courant. Ils ne connaissent toujours pas la loi d'Ohm alors leur parler de diviseur de tension ??

J'en veux à mort aux inspecteurs (le mot n'est pas trop fort...je les hais) pour ce qu'ils ont fait aux BTS.
De toute façon, ne sous leurrons pas, les élèves sortant des pseudo-écoles d'ingénieurs qui ont poussé comme des champions depuis 20 ans font le travail des BTS de cette époque (avec la même rémunération d'ailleurs)   Bac pro= BEP   BTS=Bac pro  pseudo INgé= BTS et l'évollution n'est pas finie. Vaut encore mieux un CAP, au moins on sait faire quelque chose.

Bac pro SEN, je confirme pour ceux que j'ai vu c'est grandiose...
marypop
marypop
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par marypop le Ven 15 Mar 2019 - 14:23
Ne me faites pas (trop) peur hein ...

mes élèves viennent en grande partie de STI2D ou de STMG Info (j'ai des BTS SIO SISR, pas des BTS SN) et je n'ai qu'un bac pro, qui effectivement n'est pas au niveau.

Il est clair qu'avec les nouveaux bacs, je ne sais pas ce que vont donner ces anciennes formations (STI2D / STMG).

Je crois comprendre que cela dépend des académies mais aussi beaucoup des BTS, d'autres collègues effectuant des vacations dans d'autres BTS Tertiaires (genre dans le commercial) m'ont bien dit avoir des élèves très très bas en terme de compétences.

Mais on s'éloigne du sujet !!!!
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Balthazaard le Ven 15 Mar 2019 - 14:53
Je crois qu'on est en plein dedans...
avatar
User25306
Niveau 1

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par User25306 le Ven 15 Mar 2019 - 15:19
Toutes les académies fixent des quotas de bac pro en BTS. Chez nous, c'est 35% en SN EC et 45% en SN IR.
Dans certains BTS SIO, il peut arriver qu'ils aient plus de la moitié de bac pro.
Donc, je ne veux pas te faire peur mais la tendance est quand même celle-là.
Attention : il y a des bac pro très bien (au niveau du comportement), on ne peut pas généraliser. Actuellement, l'élève qui me casse le plus les pieds et qui pourrit l'ambiance de la classe est un STI2D !
Sinon les concours du pets, de rôts et autres joyeusetés, les problèmes d'absences, de retards, j'y ai eu droit tout comme mes collègues. Et je suis dans un lycée de centre ville, une ville de CSP+ etc..
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par Balthazaard le Ven 15 Mar 2019 - 16:29
profsn a écrit:Toutes les académies fixent des quotas de bac pro en BTS. Chez nous, c'est 35% en SN EC et 45% en SN IR.
Dans certains BTS SIO, il peut arriver qu'ils aient plus de la moitié de bac pro.
Donc, je ne veux pas te faire peur mais la tendance est quand même celle-là.
Attention : il y a des bac pro très bien (au niveau du comportement), on ne peut pas généraliser. Actuellement, l'élève qui me casse le plus les pieds et qui pourrit l'ambiance de la classe est un STI2D !
Sinon les concours du pets, de rôts et autres joyeusetés, les problèmes d'absences, de retards, j'y ai eu droit tout comme mes collègues. Et je suis dans un lycée de centre ville, une ville de CSP+ etc..
Sans doute, c'est vrai, mais il n’empêche que, sauf cas excessivement rare, ils sont totalement largué dans les matières scientifiques et ils plombent totalement le niveau si ils sont en nombre. IL ne faut pas fermer la porte aux bac pros, certains sont atypiques et peuvent parfaitement suivre, et même plus, mais ouvrir les vannes sans contrôle et imposer des quotas est une vaste c....ie
marypop
marypop
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par marypop le Lun 18 Mar 2019 - 17:04
Savez-vous où on peut trouver ces quotas par académies ?
Et s'il est possible de comparer avec les taux de réussite aux BTS ?

Merci !
avatar
lisa81
Niveau 6

Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie - Page 2 Empty Re: Reconversion - Ingénieur --> Professeur Mathématiques/Physique-Chimie

par lisa81 le Lun 18 Mar 2019 - 18:21
@marypop a écrit:Savez-vous où on peut trouver ces quotas par académies ?
Et s'il est possible de comparer avec les taux de réussite aux BTS ?

Merci !

Bonjour,
A Lyon ils paraissent dans le BIR ( Bulletin d'Informations Rectorales )
En 2018:
http://www.ac-lyon.fr/cid128381/bir-23-du-26-mars-2018.html

Pour les taux de réussite, j'ai trouvé ceci:
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid130913/resultats-des-brevets-de-techniciens-superieurs-session-2017.html
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum