Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Graisse-Boulons
Niveau 8

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Graisse-Boulons le Jeu 28 Mar 2019 - 20:34
@Shere Khan a écrit:Dans mon établissement l'interdiction du portable par le règlement intérieur n'a pas toujours suffi. Depuis, l'argument de "C'est la Loi" est beaucoup plus porteur. Et que ça marque moins les esprits de gauche, c'est bien triste, surtout les ministres PS nous ont fait bien autant de mal que les ministres classés à droite, le plus officiellement du monde. Il arrive un moment où il faut savoir ne plus se focaliser uniquement sur les étiquettes, mais bel et bien sur les actes.

Merci !
Et n'y allons pas par quatre chemins, soyons laids car nous n'avons plus les moyens de la poésie jusqu'alors pratiquée dans nos rangs : La gauche nous a la-mi-nés. Les socialos ce sont, ne l'oublions pas, Jospin+son copain Meyrieux+Allègre, Oouha ! Le boy's Band! ça déménage ! Damned ! Non, sérieux, existe-t-il du plus calamiteux palmarès ?
- Les "scientifiques" de l'éducations;
- L'élève au centre du système;
- Le "dégressage" du mamouth et les "millions" de profs qui sont absents;
...Mais les socialistes ce sont aussi :
- Ségolène : Les profs qui ne font "que 18h";
- Jean-Pierre : 80% d'une classe d'age titulaire du bac.
- Le PPCR "spécial prof" de François, passé en dernier, après celui des infirmières par exemple...
...ets...ets...
Et n'oublions pas nos syndicats majoritairement socialistes (mais apolitiques), qui ont toujours défendu la veuve et l'orphelin, en délaissant superbement les profs. Et, enfin, les plus anciens d'entres nous ou retraités, réputés socialistes en majorité qui à l'époque ou la condition d'enseignant n'était pas trop mauvaise ont toujours prêts à plaindre le monde entier pour montrer à quel point ils étaient de bonnes personnes, jusqu'à laisser derrière eux et définitivement une profession sinistrée, la plus mal rémunérée de toute la fonction publique de même niveau et (et c'est lié), la moins reconnue.
MERCI, le socialisme. C'était beau ! Vous nous avez fait rêver.
Jacq
Jacq
Vénérable

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Jacq le Jeu 28 Mar 2019 - 20:56
Le mieux étant de prendre les mesures non pas socialistes mais FCPE-SGEN-CFDT-UNSA-Sciences de l'Edu, manipulées par la droite à des fins libérales et réactionnaires.
Pour JPC : mesurer réellement le 80% qui était beaucoup plus nuancé qu'il n'y paraît avec l'utilisation qui en a été faite ensuite par les gouvernements de gauche et surtout de droite.
Ilona
Ilona
Niveau 9

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Ilona le Jeu 28 Mar 2019 - 21:47
C'est la raison pour laquelle je voue une haine véritable au PS, plus jamais je ne voterai pour eux. J'apprécie au plus haut point l'agonie lente de ce parti.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Lefteris le Jeu 28 Mar 2019 - 22:02
@Ilona a écrit:C'est la raison pour laquelle je voue une haine véritable au PS, plus jamais je ne voterai pour eux. J'apprécie au plus haut point l'agonie lente de ce parti.
Parti suffisamment nul pour réchauffer en son sein le reptile qui va détruire la République (tout en la revendiquant, par des éléments de langage orwelliens). Suffisamment nul pour alimenter, avec pas mal de leurs copains libéraux-libertaires "Verts" une partie des  gamellards professionnels devenus "marcheurs". Je suis fier de moi, j'ai réussi dans ma famille et apparentés à  détourner avec certitude  cinq personnes  du vote socialiste auquel elles étaient habituées. Sans doute plus, et pour une fois j'ai bien fait le boulot. Je ne dois pas être le seul, vu la fessée qu'ils ont pris. Dommage que ça ne ce soit pas tourné vers autre chose, mais on ne  peut reconstruire que sur un terrain défriché.  Et comme disait Eschyle "j'ai appris à détester les traîtres".
Pour l'EN, ils ont été particulièrement forts, entre Allègre et NVB, et comme auxiliaires Peillon et Hamon. Plus jamais ça. C'st sur le fumier de ces derniers que prospère Blanquer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Ilona
Ilona
Niveau 9

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Ilona le Jeu 28 Mar 2019 - 22:39
@Lefteris a écrit:
@Ilona a écrit:C'est la raison pour laquelle je voue une haine véritable au PS, plus jamais je ne voterai pour eux. J'apprécie au plus haut point l'agonie lente de ce parti.
Parti suffisamment nul pour réchauffer en son sein le reptile qui va détruire la République (tout en la revendiquant, par des éléments de langage orwelliens). Suffisamment nul pour alimenter, avec pas mal de leurs copains libéraux-libertaires "Verts" une partie des  gamellards professionnels devenus "marcheurs". Je suis fier de moi, j'ai réussi dans ma famille et apparentés à  détourner avec certitude  cinq personnes  du vote socialiste auquel elles étaient habituées. Sans doute plus, et pour une fois j'ai bien fait le boulot. Je ne dois pas être le seul, vu la fessée qu'ils ont pris. Dommage que ça ne ce soit pas tourné vers autre chose, mais on ne  peut reconstruire que sur un terrain défriché.  Et comme disait Eschyle "j'ai appris à détester les traîtres".
Pour l'EN, ils ont été particulièrement forts,  entre Allègre et NVB, et comme auxiliaires Peillon et Hamon. Plus jamais ça. C'st sur le fumier de ces derniers que prospère Blanquer.

Le plus drôle étant que ce parti s'est cru propriétaire de nos votes, ils se sont imaginés qu'ils pouvaient nous maltraiter autant qu'ils le souhaitaient puisque dans leur petite tête, nos votes leur étaient acquis pour toujours.
Leur haine à l'égard de notre profession a fini par transparaître quand Monsieur "mon programme n'est pas socialiste" s'est fait dégagé au premier tour, et elle n'a fait que croitre avec la défaite de Royal face à Sarko.
Contenu sponsorisé

Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs - Page 3 Empty Re: Blanquer, le bon élève du gouvernement de moins en moins populaire auprès des profs

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum