Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Bon génie

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Rendash le Mer 17 Avr 2019 - 10:16
L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 10:21
L'administration est responsable de leur existence, puisque si elle recrutait assez et établissait des listes complémentaires partout (mais pour faire cela en maths, il faudrait revaloriser sérieusement le métier) elle aurait vite fait de radier des cadres tous ceux qui abandonnent leur poste.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Rendash
Rendash
Bon génie

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Rendash le Mer 17 Avr 2019 - 10:24
Elle devrait, c'est certain.

_________________
Grimper dans les échelons ?  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 10:42
Mais cela suppose de payer suffisamment les emplois pour être du bon côté des rapports de force, que ce soit en sécurité de l'emploi ou en numéraire.
C'est pourquoi je considère que la casse du statut est une ineptie du point de vue économique: ce qui n'est pas payé en sécurité de l'emploi ou en conditions de travail décentes devra être payé en numéraire, que ce soit en ARE (les employeurs de la FPE étant en auto-assurance) ou en numéraire immédiat.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 17 Avr 2019 - 10:47
@Elaïna a écrit:Kiwi, c'est 50 euros nets pour 2h30 de taf (une demi heure par élève). C'est un peu plus quand je fais passer des 2e année (genre 70 euros).
Pour te donner une idée, en janvier j'ai travaillé deux après midis par semaine donc près de 35 h en colles (c'était épuisant). J'ai touché, impôts déduits, environ 700 euros. Donc si tu enlèves la garderie des enfants, tu tombes environ à 15 euros de l'heure...
Je ne fais pas ça pour m'enrichir contrairement à ce qu'une inspectrice m'avait reproché...

Cela ne va pas. Normalement, 1 trinôme = 1h de colle = +/- 50-60€ selon le niveau et l'ORS (c'est assez compliqué le calcul de la rémunération des heures de colle).
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:01
@Mathador a écrit:2h30 et 5 élèves par colle ? Tu te fais arnaquer… lorsque j'en donnais c'était 1h et 3 élèves (pour presque la même paye), ce qui est également le format que j'ai eu pour mes colles de matières scientifiques. En français et en anglais c'était un peu différent (passage chacun son tour) mais il me semble que l'on restait sur un total d'interrogation de 1h.

J'interroge en histoire. Les élèves passent individuellement (nous désapprouvons, le professeur pour qui je colle et moi-même, le système de trinôme, inutilement stressant et concurrentiel pour les élèves) (ouais, on a beau être dans un grand lycée parisien, on est gentils). Une demi-heure par élève : 15 minutes d'exposé, 15 minutes de question (c'est le format de leur épreuve). Donc en 2h30 je fais passer 5 élèves... même si dans la pratique je reste plus longtemps car je déborde toujours pour prendre le temps de parler avec les élèves, savoir s'ils vont bien, etc. Et ça c'est Ad majorem Dei gloriam...


Dernière édition par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:09, édité 2 fois

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
pseudo-intello
Érudit

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par pseudo-intello le Mer 17 Avr 2019 - 11:04
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.

Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink


Dernière édition par pseudo-intello le Mer 17 Avr 2019 - 11:13, édité 1 fois
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Balthamos le Mer 17 Avr 2019 - 11:10
@pseudo-intello a écrit:
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Elle est pourtant logique.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.

Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink

Il est logique pour un contractuel qui peut établir ce rapport de force.
Un titulaire n'est pas dans cette logique là, et je m'étonne que l'administration laisse faire.
Karine B.
Karine B.
Empereur

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Karine B. le Mer 17 Avr 2019 - 11:13
@pseudo-intello a écrit:
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Elle est pourtant logique.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.

Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink

Si tu es titulaire et que tu ne rejoins pas ton poste, tu es en abandon de poste. Point.

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Ramanujan974 le Mer 17 Avr 2019 - 11:13
@Elaïna a écrit:
@Mathador a écrit:2h30 et 5 élèves par colle ? Tu te fais arnaquer… lorsque j'en donnais c'était 1h et 3 élèves (pour presque la même paye), ce qui est également le format que j'ai eu pour mes colles de matières scientifiques. En français et en anglais c'était un peu différent (passage chacun son tour) mais il me semble que l'on restait sur un total d'interrogation de 1h.

J'interroge en histoire. Les élèves passent individuellement (nous désapprouvons, le professeur pour qui je colle et moi-même, le système de trinôme, inutilement stressant et concurrentiel pour les élèves) (ouais, on a beau être dans un grand lycée parisien, on est gentils). Une demi-heure par élève : 15 minutes d'exposé, 15 minutes de question (c'est le format de leur épreuve). Donc en 2h30 je fais passer 5 élèves... même si dans la pratique je reste plus longtemps car je déborde toujours pour prendre le temps de parler avec les élèves, savoir s'ils vont bien, etc. Et ça c'est Ad majorem Dei gloriam...

5 élèves, ça ne fait pas un trinôme !
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par LaMaisonQuiRendFou le Mer 17 Avr 2019 - 11:16
@Elaïna a écrit:
@Mathador a écrit:2h30 et 5 élèves par colle ? Tu te fais arnaquer… lorsque j'en donnais c'était 1h et 3 élèves (pour presque la même paye), ce qui est également le format que j'ai eu pour mes colles de matières scientifiques. En français et en anglais c'était un peu différent (passage chacun son tour) mais il me semble que l'on restait sur un total d'interrogation de 1h.

J'interroge en histoire. Les élèves passent individuellement (nous désapprouvons, le professeur pour qui je colle et moi-même, le système de trinôme, inutilement stressant et concurrentiel pour les élèves) (ouais, on a beau être dans un grand lycée parisien, on est gentils). Une demi-heure par élève : 15 minutes d'exposé, 15 minutes de question (c'est le format de leur épreuve). Donc en 2h30 je fais passer 5 élèves... même si dans la pratique je reste plus longtemps car je déborde toujours pour prendre le temps de parler avec les élèves, savoir s'ils vont bien, etc. Et ça c'est Ad majorem Dei gloriam...

Tu fais donc du bénévolat pour l'EN, c'est sympa !

@pseudo-intello a écrit:
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Elle est pourtant logique.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.


Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink

Oui, exactement comme dans certains secteurs où les compétences manquent, ou plus largement dans les pays où le taux de chômage est faible. Le personnel peut se permettre d'aller voir ailleurs si le poste ne convient pas. Ce n'est pas très fonction publique, mais on y arrive tout de même...
Rendash
Rendash
Bon génie

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Rendash le Mer 17 Avr 2019 - 11:18
@pseudo-intello a écrit:
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Elle est pourtant logique.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.

Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink


C'est logique pour un contractuel, dont c'est à peu près le seul avantage au regard de la précarité et du salaire de misère.
Pas pour un fonctionnaire, qui ne peut pas demander à la fois le beurre, l'argent du beurre, et le lulu de la crémière. Alors que les règles sont pourtant claires : refus de poste ? OK. Révocation.


Mais je te rejoins, l'administration, trop veule pour faire son taf correctement au quotidien, ne le fait pas davantage dans ces cas de figure.
Du coup, les malhonnêtes ont raison d'être malhonnêtes, et seuls ceux qui respectent les règles se font enfler en acceptant d'aller en baver à Tour-sur-Béton ou  Mocheville-sur-Étron pour les quinze prochaines années.

_________________
Grimper dans les échelons ?  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 11:22
@Karine B. a écrit:Si tu es titulaire et que tu ne rejoins pas ton poste, tu es en abandon de poste. Point.
Mais il incombe à l'administration de constater cet abandon et d'y répondre par les procédures relevant des statuts. À force de se torcher avec les dits statuts (avec notamment un nombre de postes aux concours inférieur au nombre réel de vacances d'emplois) elle finit par en perdre les avantages aussi, et je verserai difficilement la moindre larme (même de crocodile) pour elle.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:25
@Ramanujan974 a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Mathador a écrit:2h30 et 5 élèves par colle ? Tu te fais arnaquer… lorsque j'en donnais c'était 1h et 3 élèves (pour presque la même paye), ce qui est également le format que j'ai eu pour mes colles de matières scientifiques. En français et en anglais c'était un peu différent (passage chacun son tour) mais il me semble que l'on restait sur un total d'interrogation de 1h.

J'interroge en histoire. Les élèves passent individuellement (nous désapprouvons, le professeur pour qui je colle et moi-même, le système de trinôme, inutilement stressant et concurrentiel pour les élèves) (ouais, on a beau être dans un grand lycée parisien, on est gentils). Une demi-heure par élève : 15 minutes d'exposé, 15 minutes de question (c'est le format de leur épreuve). Donc en 2h30 je fais passer 5 élèves... même si dans la pratique je reste plus longtemps car je déborde toujours pour prendre le temps de parler avec les élèves, savoir s'ils vont bien, etc. Et ça c'est Ad majorem Dei gloriam...

5 élèves, ça ne fait pas un trinôme !

Ben comme mentionné susditement, ils ne passent pas par trinôme.
Je pense que la secrétaire qui gère les paies fait de savants calculs pour que je m'y retrouve un peu. Mais dans la pratique c'est totalement faux de penser que les colles sont grassement payées. Si tu fais ça sur ton temps libre et que tu fais garder tes enfants pendant ce temps (les miens ne se gardent pas tout seuls), le reste est assez dérisoire par rapport à une HSA au lycée par exemple.
A titre de comparaison, une heure de cours à la fac me rapporte 45 euros nets de l'heure. Donc non en sciences humaines les colles en prépa ne sont pas un bon plan.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
pseudo-intello
Érudit

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par pseudo-intello le Mer 17 Avr 2019 - 11:26
@Balthamos a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
@Rendash a écrit:L'idée même du refus de poste est ahurissante.
Elle est pourtant logique.

Si tu es dans une académie déficitaire, j'imagine que c'est très logique, au contraire : le rapport de forces est du côté de l'enseignant.

Dans la mesure où l'Etat français :
- pense qu'il va attirer les mouches avec du vinaigre
- a suffisamment détraqué l'éducation nationale pour que le nombre de jeunes qui en sorte en étant capables de quoi que ce soit diminue continuellement,

Le rapport de force sera de plus en plus souvent du côté des enseignants.

Et comme l'Etat français est incapable ou a la flemme de garantir des conditions de travail saines pour les enseignants en milieu "difficile", bizarrement, les enseignants en question sont très peu nombreux à vouloir aller enseigner à Tour-sur-Béton. Wink

Il est logique pour un contractuel qui peut établir ce rapport de force.
Un titulaire n'est pas dans cette logique là, et je m'étonne que l'administration laisse faire.

Elle laisse faire, parce que si le titulaire, faute d'avoir gain de cause démissionne, ça fait encore un prof de lus à recruter. Et que recruter, c'est justement ce qui est compliqué.

Dans mon établissement, on n'a pas connu ça, sauf la fois où une néotitulaire mère de famille devait venir des DOM TOM (dans le Nord de la France). En toute logique, elle n'est pas venue. Elle a peut-être repassé le concours par la suite en espérant une meilleure mutation, allez savoir.

Si on veut des fonctionnaires qui se comportent en fonctionnaires, on les traite en tant que tels (on ne casse pas leur statut, on les paie décemment, ne serait-ce qu'à la hauteur des autres fonctionnaires de même catégorie).
Personne ne veut être fonctionnaire que pour les devoirs et larbin pour le droits.


Dernière édition par pseudo-intello le Mer 17 Avr 2019 - 11:29, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 11:28
@Rendash a écrit:C'est logique pour un contractuel, dont c'est à peu près le seul avantage au regard de la précarité et du salaire de misère.
Pas pour un fonctionnaire, qui ne peut pas demander à la fois le beurre, l'argent du beurre, et le lulu de la crémière. Alors que les règles sont pourtant claires : refus de poste ? OK. Révocation.
Le statut n'est pas une baguette magique mais une façon d'atteindre un salaire d'efficience par un moyen non pécuniaire. Ce que l'on observe via les abandons de poste est que la combinaison « net à payer + statut + conditions de travail » se place désormais, dans certains cas de figure, au-dessous du marché de l'emploi des gens susceptibles d'enseigner. La solution est donc économique: passer à la caisse, améliorer les conditions de travail et/ou le statut.


Dernière édition par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 11:30, édité 1 fois

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
nicole 86
nicole 86
Habitué du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par nicole 86 le Mer 17 Avr 2019 - 11:29
@Elaina, je ne me rends pas compte du temps de préparation du professeur pour une colle en histoire mais j'avoue être étonnée de la rémunération en comparant avec les colles en mathématiques.

Edit : je comprends mieux la rémunération avancée avec les explications ci-dessous mais cela ne répond pas à ma question.


Dernière édition par nicole 86 le Mer 17 Avr 2019 - 11:48, édité 1 fois
Rendash
Rendash
Bon génie

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Rendash le Mer 17 Avr 2019 - 11:31
@Mathador a écrit:
@Rendash a écrit:C'est logique pour un contractuel, dont c'est à peu près le seul avantage au regard de la précarité et du salaire de misère.
Pas pour un fonctionnaire, qui ne peut pas demander à la fois le beurre, l'argent du beurre, et le lulu de la crémière. Alors que les règles sont pourtant claires : refus de poste ? OK. Révocation.
Le statut n'est pas une baguette magique mais une façon d'atteindre un salaire d'efficience par un moyen non pécuniaire. Ce que l'on observe via les abandons de poste est que la combinaison « net à payer + statut + conditions de travail » se place désormais au-dessous du marché de l'emploi des gens susceptibles d'enseigner. La solution est donc économique: passer à la caisse, améliorer les conditions de travail et/ou le statut.


Tu as raison, mais alors il faut aller jusqu'au bout de la logique et démissionner.

_________________
Grimper dans les échelons ?  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par RogerMartin le Mer 17 Avr 2019 - 11:31
@Elaïna a écrit:
@gregforever a écrit:si c'est possible (et qu'un collègue de prépa accepte de t'en donner) les heures de colles sont bien payées...

Ah. Ah. Ah.

En ce qui me concerne, un après midi de colles avec cinq élèves c'est 50 euros. Une fois que j'ai déduit la garde des enfants je touche royalement 15 euros de l'heure...
Pourquoi calculer ainsi, comme si tu n'avais pas un conjoint avec des revenus qui assume aussi la garde des enfants au prorata de son salaire ? Ça me rend dingue ce genre de trucs, pardon.

Pour en revenir au fond de la discussion : prof c'est mal payé, un point c'est tout, et ça ne va pas s'améliorer, et les retraites vont être de plus en plus pourries. Je suis par ailleurs ravie de voir qu'il reste des jeunes qui pensent que ce n'est pas le cas et/ou cherchent à se faire rassurer sur ce point, l'EN a désespérément besoin de chair à canon.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:34
@RogerMartin a écrit:
@Elaïna a écrit:
@gregforever a écrit:si c'est possible (et qu'un collègue de prépa accepte de t'en donner) les heures de colles sont bien payées...

Ah. Ah. Ah.

En ce qui me concerne, un après midi de colles avec cinq élèves c'est 50 euros. Une fois que j'ai déduit la garde des enfants je touche royalement 15 euros de l'heure...
Pourquoi calculer ainsi, comme si tu n'avais pas un conjoint avec des revenus qui assume aussi la garde des enfants au prorata de son salaire ? Ça me rend dingue ce genre de trucs, pardon.

Mais mais mais, je compte déjà comme ça !
Pour te donner une idée, la garde le mercredi après-midi, chez moi, c'est 15 euros par enfant. Si on les y met pour le repas histoire d'avoir une heure en tête à tête sans enfant, c'est 25 euros par enfant...
Et encore, je n'ai pas déduit mon ticket de RER...

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par RogerMartin le Mer 17 Avr 2019 - 11:36
Si ton mari veut te voir en tête à tête en semaine, c'est à lui de payer la garde Wink
Pour les colles, c'est bien connu que c'est d'autant plus intéressant qu'on les fait dans son étb ou pas loin de chez soi. S'il faut rajouter des transports, à moins d'en faire cinq heures de suite, ce n'est jamais très rentable -- elles ne sont très bien payées que quand on est en chaire sup. Twisted Evil
Mais quand j'étais thésarde célibataire à Paris, j'étais bien contente d'en trouver pour me sauver de la ruine budgétaire.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Mathador le Mer 17 Avr 2019 - 11:41
@Rendash a écrit:
@Mathador a écrit:
@Rendash a écrit:C'est logique pour un contractuel, dont c'est à peu près le seul avantage au regard de la précarité et du salaire de misère.
Pas pour un fonctionnaire, qui ne peut pas demander à la fois le beurre, l'argent du beurre, et le lulu de la crémière. Alors que les règles sont pourtant claires : refus de poste ? OK. Révocation.
Le statut n'est pas une baguette magique mais une façon d'atteindre un salaire d'efficience par un moyen non pécuniaire. Ce que l'on observe via les abandons de poste est que la combinaison « net à payer + statut + conditions de travail » se place désormais au-dessous du marché de l'emploi des gens susceptibles d'enseigner. La solution est donc économique: passer à la caisse, améliorer les conditions de travail et/ou le statut.


Tu as raison, mais alors il faut aller jusqu'au bout de la logique et démissionner.

Le collègue qui refuse son poste considère que la combinaison sus-citée est insuffisante à Tour-sur-Béton peut la considérer comme suffisante pour un autre poste, et en refusant le poste plutôt qu'en démissionnant directement il donne à l'administration l'occasion de lui proposer un poste ailleurs; il se peut que pour Trifouillies-les-Oies ou Fric-lès-Pognon la combinaison sus-citée devienne alors suffisante. Bien sûr le fait que l'administration accepte de baisser son froc de cette manière devrait interroger les décideurs sur la paye et les conditions de travail…

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:43
Mais je veux le voir aussi hein !!
Bon, c'est sûr que le facteur qui plombe tout, c'est la garde, qui est très chère dans notre ville (mais qui a l'avantage d'être très souple, on paie la flexibilité en somme...). Une nounou à domicile serait encore plus chère cela dit (10 euros de l'heure en moyenne autour de chez nous).
Parfois, mon mari quand il a un peu moins de boulot les garde car ils peuvent jouer un peu en autonomie, mais c'est rare qu'il puisse le faire. On est bien contents de leur éviter la garderie mais ce n'est pas toujours possible.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Ramanujan974 le Mer 17 Avr 2019 - 11:45
@Elaïna a écrit:
Ben comme mentionné susditement, ils ne passent pas par trinôme..

Oui,mais le concept d'heure de colle est basé sur un trinôme.
Plus précisément, c'est 20 minutes par élève, d'où 1h pour 3 élèves.
En sciences, les 3 élèves passent 1h au tableau en simultané, on peut considérer que ça revient à consacrer 20 minutes par élèves.

Pour toi, il y a un problème. Les élèves doivent passer 20 minutes d'oral, pas 30.
Et 3 élèves = 1h de colle.
gregforever
gregforever
Habitué du forum

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par gregforever le Mer 17 Avr 2019 - 11:47
@Ramanujan974 a écrit:
@Elaïna a écrit:
Ben comme mentionné susditement, ils ne passent pas par trinôme..

Oui,mais le concept d'heure de colle est basé sur un trinôme.
Plus précisément, c'est 20 minutes par élève, d'où 1h pour 3 élèves.
En sciences, les 3 élèves passent 1h au tableau en simultané, on peut considérer que ça revient à consacrer 20 minutes par élèves.

Pour toi, il y a un problème. Les élèves doivent passer 20 minutes d'oral, pas 30.
Et 3 élèves = 1h de colle.

pas dans toutes les matières le trinôme: en français/philo c'est 4 élèves sur 2h (30 minutes de préparation + 20 minutes de passage)
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Grimper dans les échelons ?  - Page 4 Empty Re: Grimper dans les échelons ?

par Elaïna le Mer 17 Avr 2019 - 11:50
@RogerMartin a écrit:Si ton mari veut te voir en tête à tête en semaine, c'est à lui de payer la garde Wink
Pour les colles, c'est bien connu que c'est d'autant plus intéressant qu'on les fait dans son étb ou pas loin de chez soi. S'il faut rajouter des transports, à moins d'en faire cinq heures de suite, ce n'est jamais très rentable -- elles ne sont très bien payées que quand on est en chaire sup.  Twisted Evil
Mais quand j'étais thésarde célibataire à Paris, j'étais bien contente d'en trouver pour me sauver de la ruine budgétaire.

Absolument.
En ce qui me concerne, j'en fais le mercredi et le vendredi. Clairement, le vendredi, c'est rentable car les enfants ne sont pris en charge par la garderie qu'à partir de 16h30 donc c'est moins cher. Par ailleurs je fais passer 10 élèves le vendredi donc ça va. Par contre le mercredi c'est beaucoup moins intéressant.
D''ailleurs avant pour arranger les élèves je commençais plus tard le mercredi. Là j'ai considérablement resserré les créneaux car j'ai fait mon calcul et faire passer 5 élèves justement ce n'est pas rentable. J'en fais donc passer 7 et c'est déjà plus intéressant. Par contre les semaines où j'ai fait passer 7 élèves le mercredi et 10 le vendredi, je suis à ramasser à la petite cuillère le samedi matin (parce que bon les copies du lycée elles ne se corrigent pas toutes seules non plus).

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum