Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Enchanteur

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Ergo le Mar 23 Avr 2019 - 9:32
@roxanne a écrit:Peut-être aussi qu’avant de balancer des tout jeunes chargés de cours encore étudiants l'année d’avant devant des étudiants, on pourrait leur prodiguer quelques heures de formation pédagogique et éthique ? A moins que ça ne se fasse..

@roxanne a écrit:Je ne parle pas forcément pour un cas comme celui_là mais d'une manière plus générale, ne serait-ce d'ailleurs que pour les protéger.

@Babarette a écrit:Je connais deux doctorants qui ont des formations du type "pédagogie de l'enseignement supérieur". On va dire que sur le papier, les étudiants sont formés. Les échos que j'en ai en font un portrait proche de la formation dispensée par l'ESPE.
HS: C'est très variable, les formations, et c'est un problème. Ici par exemple, il n'y en a aucune pour les doctorants sur le plan pédagogique, et les doctorants contractuels ne sont pas invités aux réunions d'accueil des nouveaux arrivants (alors que quand j'étais ATER, je l'ai été). Il se trouve que j'avais passé cinq ans dans le secondaire avant d'être ATER, mais en arrivant dans le supérieur, je n'ai eu aucune formation concernant les cours, ou la notation. Bon, après, quand j'avais un doute j'ai demandé. Razz
Babarette
Babarette
Vénérable

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Babarette le Mar 23 Avr 2019 - 9:45
@Roxane En droit, oui, c'est une certitude, je ne peux qu'approuver, et ce pour la totalité des citoyens, même! S'il n'y a qu'une chose que devraient apprendre les futurs fonctionnaires avant de commencer, c'est un minimum de droit, ne serait-ce que sur la réalité du statut.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Delia
Delia
Érudit

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Delia le Mar 23 Avr 2019 - 9:50
« Article 11. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
[...]
En France
Le principe est affirmé par l'article 9 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 (auquel fait référence le préambule de la constitution actuelle) :
« tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable... »


La France est en dehors des clous : le procès public n'est engagé qu'une fois que la culpabilité a été étable par une instruction à charge et à décharge. Parfois cela grippe : demandez à Dreyfus ! Il n'en demeure pas moins que l'objectif du procès n'est pas d'établir la culpabilité mais de fixer une peine.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Tristana
Tristana
Vénérable

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Tristana le Mer 24 Avr 2019 - 20:30
@pogonophile a écrit:Au risque de répéter ce que je disais plus haut, à partir du moment où on est en position d'autorité, on ne peut pas faire des avances avec légèreté. Cela n'existe tout simplement pas. Des histoires de profs qui finissent avec des étudiant·e·s, c'est vieux comme l'enseignement (et ça se voit au plus haut sommet de l'Etat), mais la démarche est par nature problématique.

Je suis toujours hallucinée de voir qu'on parle bien peu de cette réalité, même avec le mouvement #MeToo (quelqu'un a parlé d'un article dans la presse mais je ne l'ai pas vu circuler) : les relations sexuelles entre enseignants et élèves féminines (c'est bien souvent dans ce sens-là que ça se passe) sont légion à l'université, et souvent effectivement dans des schémas qui se reproduisent (disons qu'en général il y a le prof dont c'est la spécialité et ceux qui ne passeront jamais le pas, sauf énorme coup de foudre). C'est, à mon sens, un énorme problème. Je ne vois pas comment on peut penser qu'un prof peut tomber sous le coup de la loi s'il enseigne au lycée à des élèves qui passent le bac et qu'il couche avec une élève de 17 ans, mais qu'en revanche il a absolument tous les droits s'il enseigne à l'université et qu'il couche avec une étudiante qui a 6 mois de plus que la bachelière précédemment citée...
J'ai été moi-même dans une fascination extrême pour mes enseignants à l'université (et même au lycée) ; je remercie ceux que j'ai croisé de n'en avoir jamais abusé (ou de ne pas m'avoir trouvée à leur goût Razz ) car j'ai réalisé, parfois bien plus tard, que je n'avais aucune attirance réelle pour eux ; simplement, leur position sociale, le fait qu'ils soient des "sachants" me fascinait complètement. C'est très malsain d'entrer dans ce genre de rapports déséquilibré ; quel plaisir y trouve-t-on, d'ailleurs, quand on est désiré uniquement parce qu'on a tel statut social — ou pire : quand on nous cède simplement pour avoir une bonne note ?
Il y a certainement des étudiantes qui cherchent ce genre de situations ; il n'empêche : l'enseignant étant généralement le plus vieux et étant celui qui a autorité sur l'autre, c'est à lui de mettre des limites. Ceux qui n'en sont pas capables ne devraient même pas enseigner (et je dis ça d'autant plus fortement que j'en connais, des spécimens qui sont bien connus pour écrire des thèses contre des faveurs sexuelles : je continue à penser que ce sont eux les porcs, encore et toujours).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
pogonophile
pogonophile
Habitué du forum

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par pogonophile le Mer 24 Avr 2019 - 20:40
@Tristana
Tu as tout à fait raison, et le plus irritant dans ce phénomène, c'est qu'on place les deux, étudiante et enseignant, sur le même plan : les deux auraient franchi les limites.
Sauf qu'il y en a une sous emprise, qui peut perdre ses repères comme tu as failli le faire, et un qui est en position dominante, qui se doit précisément de maintenir le cadre.
avatar
XIII
Fidèle du forum

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par XIII le Ven 26 Avr 2019 - 9:16
@Tristana a écrit:
@pogonophile a écrit:Au risque de répéter ce que je disais plus haut, à partir du moment où on est en position d'autorité, on ne peut pas faire des avances avec légèreté. Cela n'existe tout simplement pas. Des histoires de profs qui finissent avec des étudiant·e·s, c'est vieux comme l'enseignement (et ça se voit au plus haut sommet de l'Etat), mais la démarche est par nature problématique.

Je suis toujours hallucinée de voir qu'on parle bien peu de cette réalité, même avec le mouvement #MeToo (quelqu'un a parlé d'un article dans la presse mais je ne l'ai pas vu circuler) : les relations sexuelles entre enseignants et élèves féminines (c'est bien souvent dans ce sens-là que ça se passe) sont légion à l'université, et souvent effectivement dans des schémas qui se reproduisent (disons qu'en général il y a le prof dont c'est la spécialité et ceux qui ne passeront jamais le pas, sauf énorme coup de foudre). C'est, à mon sens, un énorme problème. Je ne vois pas comment on peut penser qu'un prof peut tomber sous le coup de la loi s'il enseigne au lycée à des élèves qui passent le bac et qu'il couche avec une élève de 17 ans, mais qu'en revanche il a absolument tous les droits s'il enseigne à l'université et qu'il couche avec une étudiante qui a 6 mois de plus que la bachelière précédemment citée...
J'ai été moi-même dans une fascination extrême pour mes enseignants à l'université (et même au lycée) ; je remercie ceux que j'ai croisé de n'en avoir jamais abusé (ou de ne pas m'avoir trouvée à leur goût Razz ) car j'ai réalisé, parfois bien plus tard, que je n'avais aucune attirance réelle pour eux ; simplement, leur position sociale, le fait qu'ils soient des "sachants" me fascinait complètement. C'est très malsain d'entrer dans ce genre de rapports déséquilibré ; quel plaisir y trouve-t-on, d'ailleurs, quand on est désiré uniquement parce qu'on a tel statut social — ou pire : quand on nous cède simplement pour avoir une bonne note ?
Il y a certainement des étudiantes qui cherchent ce genre de situations ; il n'empêche : l'enseignant étant généralement le plus vieux et étant celui qui a autorité sur l'autre, c'est à lui de mettre des limites. Ceux qui n'en sont pas capables ne devraient même pas enseigner (et je dis ça d'autant plus fortement que j'en connais, des spécimens qui sont bien connus pour écrire des thèses contre des faveurs sexuelles : je continue à penser que ce sont eux les porcs, encore et toujours).

Je suis d'accord avec toi. Je pense également que ces situations peuvent aussi exister avec des enseignantes...
Tristana
Tristana
Vénérable

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Tristana le Ven 26 Avr 2019 - 18:37
@XIII a écrit:Je suis d'accord avec toi. Je pense également que ces situations peuvent aussi exister avec des enseignantes...

Je ne peux pas le nier, je peux juste dire que je n'en ai jamais été témoin. Mais j'imagine que ça peut exister, oui. Et c'est aussi dangereux, à mon sens.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par pseudo-intello le Ven 26 Avr 2019 - 20:31
En plus, clairement, si on part du principe que l'histoire est avérée et tout le toutim, on ne parle pas d'une étudiante, ce qui aurait pu se justifier su réel coup de foudre, etc, mais de 60 en deux ou trois ans, sans compter celles qui ne se sont pas signalées, et il y en a peut-être.
Hérodoute
Hérodoute
Doyen

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Hérodoute le Sam 4 Mai 2019 - 13:26
@pogonophile a écrit:@Tristana
Tu as tout à fait raison, et le plus irritant dans ce phénomène, c'est qu'on place les deux, étudiante et enseignant, sur le même plan : les deux auraient franchi les limites.
Sauf qu'il y en a une sous emprise, qui peut perdre ses repères comme tu as failli le faire, et un qui est en position dominante, qui se doit précisément de maintenir le cadre.

Et parfois, cela vient d'un ou d'un étudiant(e) : un pote en première année de fac n'a pas hésité à draguer ouvertement la chargée de TD de géo ==> elle l'a gentiment envoyé bouler (bon... le pote est resté longtemps en première année et passait son temps à courir derrière tout ce qui bougeait...). Juste pour dire aussi qu'un enseignant ou une enseignante peut se laisser tenter par un ou une étudiant(e). Je suis persuadé que l'enseignant(e) doit maintenir le cadre mais cela ne doit pas toujours être évident.

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
Contenu sponsorisé

Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes - Page 7 Empty Re: Un chargé de TD de 27 ans licencié après avoir fait des avances à plus de 60 étudiantes

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum