Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Le 9 mai, je suis en grève et en manifestation?

142 - 61%
89 - 39%
 
Total des votes: 231
pseudo-intello
Érudit

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par pseudo-intello le Mer 8 Mai 2019 - 16:14
@Madame_Prof a écrit:La grève des examens n'aura lieu (ou ne sera visible) que s'il y a des mobilisations dans les semaines précédentes et si le niveau de protestation monte petit à petit. Sinon, c'est l'échec assuré.

Côté SNES, trop peu de syndiqués se sont prononcés (ceux qui se sont prononcés sont majoritairement pour la grève les jours d'examen). Le SNES, et d'autres syndicats, attendent de voir comment la profession va se mobiliser le 9/05 et le 18/05 pour décider des modalités d'action pour les examens (des préavis, il y en aura hein, mais ce ne sera ni la 1ère ni la dernière fois, ce n'est pas ça qui garantit la réussite). Je rappelle que les syndicats sont ce qu'en font les syndiqués (ou les personnels représentés tout simplement).

Je trouve la plupart des grèves EN inefficaces (sauf parfois au niveau local, mais ce sont des grèves reconductibles), et je ne perds pas des jours de salaire à chaque fois, loin de là, mais les appels généraux fonction publique, si on ne les suit pas, avec ce qui s'annonce, ben... ce sera tant pis pour nous.

Si c'est vraiment ça, c'est un peu facile, de dire "faites grève d'abord, on verra après ce qu'on décide pour les examens".

La grève du DNB, c’est deux jours de grève de surveillance + une ou deux de correction, selon les académies.
On ne peut pas forcément tout cumuler, financièrement.

Il y a déjà eu plusieurs grèves unitaires cette année (et je les ai toutes faites), dont le gouvernement se fiche. C'est précisément pour ça que je me réserve pour les journées où les grèves seront réellement bloquantes.
Ventre-Saint-Gris
Ventre-Saint-Gris
Niveau 9

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Ventre-Saint-Gris le Mer 8 Mai 2019 - 16:16
J'ai fait beaucoup de grèves, dans mes jeunes années, en pensant d'abord aux élèves et à la qualité de l'enseignement qui leur serait dispensé. Je ferai la grève demain en pensant surtout aux agents du service public, et à ma pomme.
Grèves du 9 mai et des examens portent des discours très différents (même si tout est lié, évidemment).
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Madame_Prof le Mer 8 Mai 2019 - 16:20
@pseudo-intello a écrit:
@Madame_Prof a écrit:La grève des examens n'aura lieu (ou ne sera visible) que s'il y a des mobilisations dans les semaines précédentes et si le niveau de protestation monte petit à petit. Sinon, c'est l'échec assuré.

Côté SNES, trop peu de syndiqués se sont prononcés (ceux qui se sont prononcés sont majoritairement pour la grève les jours d'examen). Le SNES, et d'autres syndicats, attendent de voir comment la profession va se mobiliser le 9/05 et le 18/05 pour décider des modalités d'action pour les examens (des préavis, il y en aura hein, mais ce ne sera ni la 1ère ni la dernière fois, ce n'est pas ça qui garantit la réussite). Je rappelle que les syndicats sont ce qu'en font les syndiqués (ou les personnels représentés tout simplement).

Je trouve la plupart des grèves EN inefficaces (sauf parfois au niveau local, mais ce sont des grèves reconductibles), et je ne perds pas des jours de salaire à chaque fois, loin de là, mais les appels généraux fonction publique, si on ne les suit pas, avec ce qui s'annonce, ben... ce sera tant pis pour nous.

Si c'est vraiment ça, c'est un peu facile, de dire "faites grève d'abord, on verra après ce qu'on décide pour les examens".

La grève du DNB, c’est deux jours de grève de surveillance + une ou deux de correction, selon les académies.
On ne peut pas forcément tout cumuler, financièrement.

Il y a déjà eu plusieurs grèves unitaires cette année (et je les ai toutes faites), dont le gouvernement se fiche. C'est précisément pour ça que je me réserve pour les journées où les grèves seront réellement bloquantes.


Oui, oui, j'ai édité mon message pour bien souligner que je ne parlais pas du fait d'émettre des préavis et d'appeller (oui, ça, ce sera sans doute fait), mais de la réussite potentielle. Une forte mobilisation (demain, ça ne concerne pas que nous) le 9/05 puis le 18/05 (pas de perte de salaire), ça peut faire son chemin dans la tête des collègues qui sont réticents pour la grève des examens.

Je reprends le message de Siméon que je viens de voir :
@Simeon a écrit:
Il y a quand même le risque de ne pas faire grève maintenant en se disant qu'on perturbera les examens, puis de reculer une fois confronté à la réalité de ce qu'implique un mouvement pendant les examens.

Les grèves unitaires précédentes que tu évoques ne se faisaient pas dans le contexte de l'annonce et de l'examen du projet de transformation de la fonction publique. Qui est une attaque sans précédent.

Il me reste encore un tout petit espoir, mais je pense que je ne me battrai plus pour grand chose dans quelques mois si tout ce que le gouvernement veut mettre en place se fait. Et, je ne parle pas que de la fonction publique. Des dizaines d'années pour obtenir des droits et des acquis sociaux, et un recul permanent ces dernières années. Super ! Mais bon, on va disparaître, alors...

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Lefteris
Lefteris
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Lefteris le Mer 8 Mai 2019 - 16:21
@Tivinou a écrit:Dans mon lycée, je suis sûre que la plupart des gens ne savent même pas:
- ce que contient la réforme de la FP;
- qu'il y a une grève demain.
Les seuls à être un peu au courant sont les syndiqués (et encore), ceux qui participent aux HIS (encore moins nombreux).
Alors, faire grève le jour des examens ... c'est perdu d'avance.
Pas forcément : si 15 à 20 % seulement font grève, chiffres approximatifs de la dernière, ça se voit, ça gêne.
Spoiler:
Et pour les grévistes habituels, qui oeuvrent pour les passagers clandestins, même si ça ne fonctionne pas ils ont a minima la récompense de ne pas se taper la corvée et de savoir que les embusqués la font...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Cleroli
Cleroli
Neoprof expérimenté

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Cleroli le Mer 8 Mai 2019 - 16:23
@pseudo-intello a écrit: C'est précisément pour ça que je me réserve pour les journées où les grèves seront réellement bloquantes.
La difficulté, c'est qu'on ne peut pas prévoir à l'avance si une grève sera bloquante.
Dans mon établissement, j'ai des collègues ont déjà déclaré qu'ils refusaient de bloquer les examens. Dans les faits, ils ne participent à aucune grève, je ne suis donc guère étonnée mais j'ai bien l'impression que c'est dans le vivier des grévistes actuels que se trouvent ceux qui participeront au blocage des examens et ce n'est pas rassurant quant à son succès .....
Il faut donc se mobiliser dès aujourd'hui pour initier une autre dynamique.
avatar
pseudo-intello
Érudit

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par pseudo-intello le Mer 8 Mai 2019 - 16:45
@Cleroli a écrit:
@pseudo-intello a écrit: C'est précisément pour ça que je me réserve pour les journées où les grèves seront réellement bloquantes.
La difficulté, c'est qu'on ne peut pas prévoir à l'avance si une grève sera bloquante.
Dans mon établissement, j'ai des collègues ont déjà déclaré qu'ils refusaient de bloquer les examens. Dans les faits, ils ne participent à aucune grève, je ne suis donc guère étonnée mais j'ai bien l'impression que c'est dans le vivier des grévistes actuels que se trouvent ceux qui participeront au blocage des examens et ce n'est pas rassurant quant à son succès .....
Il faut donc se mobiliser dès aujourd'hui pour initier une autre dynamique.

Bloquant,e dans le sens où ne pas venir au travail fait une différence.

En temps normal, une grève, ça encombre un peu la permanence, et encore, pas tant que aç, si les profs sont souvent de bonnes poires comme moi qui prévenons nos élèves à l'avance.

Une grève des surveillances et correction, ça signifie que même 10% de grévistes, ça perturbe.
Et que même un pourcentage modestes d'établissements (surveillance) ou centres (corrections) perturbés, ça  enraie pas mal le dispositif.

Il y a eu une grève des corrections, en 2015, je crois (ou 2012 ?). Une gréviste dans le centre, ses copies ont été réparties entre quasiment tout le reste des correcteurs (pas moi Very Happy , c'étai hors de question), qui les ont faites, et sans être payées pour.

De ce fait, quand il y a eu une seconde grève, en 2016... avec ma collègue, pas folles, on n'a pas voulu se taper les copies des grévistes pour pas un kopeck. Il y a eu un peu plus de grévistes. Je ne sais pas combien (car aucune enseignante de mon établissement n'était présente aux corrections), mais je sais que certains sont ressortis bien plus tard que d'habitude.

Je m'attends de ce fait à ce que la boule de neige grossisse cette année. Very Happy
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Madame_Prof le Mer 8 Mai 2019 - 17:22
Blanquer a déjà analysé la grève de demain Suspect

https://www.bfmtv.com/societe/une-nouvelle-greve-dans-l-education-nationale-prevue-jeudi-1687510.html

"On peut regarder de près les 15% mais n'oublions pas ceux qui ne font pas grève", a-t-il ajouté, en rappelant que "nous avons eu les plus faibles taux de grévistes de l'histoire de l'Éducation nationale au cours des deux dernières années".

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
gauvain31
gauvain31
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par gauvain31 le Mer 8 Mai 2019 - 17:25
BFM Tv a écrit:Mais garantir un salaire minimum de 2000 euros par mois à tous les professeurs "serait un bel objectif, typiquement le genre d'objectif que je souhaite me fixer", a-t-il assuré, ne souhaitant pas "être plus précis à ce stade".

Mais il n'a vraiment honte de rien lui Laughing
Zagara
Zagara
Guide spirituel

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Zagara le Mer 8 Mai 2019 - 17:28
Enfin un objectif à évaluer pour l'Observatoire du niveau de vie des professeurs. 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 558662839
Ce serait dommage que des types qui doivent toucher 10 fois notre salaire pour nous apprendre qu'on est pauvres n'aient rien à faire de leurs journées.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par ProvençalLeGaulois le Mer 8 Mai 2019 - 17:31
@Madame_Prof a écrit:Blanquer a déjà analysé la grève de demain Suspect

https://www.bfmtv.com/societe/une-nouvelle-greve-dans-l-education-nationale-prevue-jeudi-1687510.html

"On peut regarder de près les 15% mais n'oublions pas ceux qui ne font pas grève", a-t-il ajouté, en rappelant que "nous avons eu les plus faibles taux de grévistes de l'histoire de l'Éducation nationale au cours des deux dernières années".

Les enseignants du premier degré sont tenus de se déclarer gréviste à l'avance, leur nombre est donc déjà connu.


_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Pat B le Mer 8 Mai 2019 - 18:51
L'instit de ma fille a déjà fait au moins 2 grèves cette année, elle a expliqué aux élèves qu'elle ne peut pas financièrement être en grève demain mais qu'elle aurait bien voulu...

Mon homme fait grès demain. Moi je la fais seulement le 16.... Mais franchement, qu'ils sont bêtes de ne pas appeler à la grève le même jour dans le privé ! Résultat, on nous colle demain la réunion d'info sur les spécialités des terminales (si je ne vends pas la spé maths je n'aurai pas beaucoup d'élèves...), et je dois dire que faire craquer deux jeudis alors que c'est le seul jour où j'ai les TS et qu'il ne me reste que 4 séances, ça m'ennuie... sans compter la perte salariale. Donc pour demain, je renonce.
Mais je serai gréviste le 16 comme un certain nombre de collègues du lycée (peu ont opté pour le 9, et je doute que certains fassent les deux, peut-être mon homme...)
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Madame_Prof le Mer 8 Mai 2019 - 19:00
@Pat B a écrit:je dois dire que faire craquer deux jeudis alors que c'est le seul jour où j'ai les TS et qu'il ne me reste que 4 séances, ça m'ennuie...

C'est à cause de notre éternelle culpabilité et conscience professionnelle que la grève des examens risque de faire un flop...

Je ne te jette pas la pierre du tout. Je raisonne aussi comme ça sur certaines grèves.

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Cicyle
Cicyle
Doyen

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Cicyle le Mer 8 Mai 2019 - 19:10
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Blanquer a déjà analysé la grève de demain Suspect

https://www.bfmtv.com/societe/une-nouvelle-greve-dans-l-education-nationale-prevue-jeudi-1687510.html

"On peut regarder de près les 15% mais n'oublions pas ceux qui ne font pas grève", a-t-il ajouté, en rappelant que "nous avons eu les plus faibles taux de grévistes de l'histoire de l'Éducation nationale au cours des deux dernières années".

Les enseignants du premier degré sont tenus de se déclarer gréviste à l'avance, leur nombre est donc déjà connu.

J'ai un très très gros doute sur le nombre annoncé, vu ce qu'on observe dans le premier degré. Notre ministre n'en serait pas à son premier mensonge. Comme il suffit de le dire…
Ici, 3 écoles des 4 de la ville fermées (très très exceptionnel pour l'une d'entr'elles) et une en service minimum. Et il en est de même un peu partout…
Cleroli
Cleroli
Neoprof expérimenté

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Cleroli le Mer 8 Mai 2019 - 19:13
@pseudo-intello a écrit:
En temps normal, une grève, ça encombre un peu la permanence, et encore, pas tant que ça, si les profs sont souvent de bonnes poires comme moi qui prévenons nos élèves à l'avance.
Je me souviens, jeune prof débutante, avoir dit à une de mes classes que j'allais être gréviste. Mon annonce était revenue aux oreilles de ma CDE qui en avait profité pour me rappeler que je n'avais pas à annoncer ma position. Elle avait raison et j'ai retenu la leçon, que j'applique depuis malgré toute la considération que je peux avoir pour mes élèves.

@pseudo-intello a écrit:Une grève des surveillances et correction, ça signifie que même 10% de grévistes, ça perturbe.
Et que même un pourcentage modestes d'établissements (surveillance) ou centres (corrections) perturbés, ça  enraie pas mal le dispositif.

Les modalités de correction permettent d'envisager une grève des corrections du DNB mais c'est difficilement applicable au bac puisque nous retirons nos copies et corrigeons chez nous sur une période plus longue. Il reste plutôt, en lycée, l'hypothèse d'une grève des surveillances mais penses-tu que ceux qui refusent de faire grève actuellement changent de position en juin prochain ? Je n'ai que l'exemple de mon lycée mais je peux dire que les non-grévistes actuels refusent d'entendre parler de grève des surveillances (d'où le fait que je pense que le vivier de grévistes en juin soit le même qu'aujourd'hui).  C'est aussi sans compter sur le fait que pour certaines surveillances d'examen/concours, les surveillants ne sont pas des profs (d'où la nécessité de ne pas se déclarer gréviste en avance, tant qu'on a ce choix, si on veut être crédible et bloquer la machine). Je maintiens donc ma position : il faut être nombreux dès demain afin de faire basculer le rapport de force.
avatar
pseudo-intello
Érudit

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par pseudo-intello le Mer 8 Mai 2019 - 20:27
@Cleroli a écrit:Je me souviens, jeune prof débutante, avoir dit à une de mes classes que j'allais être gréviste. Mon annonce était revenue aux oreilles de ma CDE qui en avait profité pour me rappeler que je n'avais pas à annoncer ma position. Elle avait raison et j'ai retenu la leçon, que j'applique depuis malgré toute la considération que je peux avoir pour mes élèves.
Tu as raison. D'ailleurs, quand les élèves ne me demandent rien, je ne pense pas forcément à leur en faire part, mais quand ils me demandent, j'ai du mal à les envoyer bouler, puisque les collègues répondent, et qu'en tant que prof d'option, je n'ai pas besoin de passer pour la vilaine méchante, c'est déjà assez difficile de recruter...

@Cleroli a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Une grève des surveillances et correction, ça signifie que même 10% de grévistes, ça perturbe.
Et que même un pourcentage modestes d'établissements (surveillance) ou centres (corrections) perturbés, ça  enraie pas mal le dispositif.

Les modalités de correction permettent d'envisager une grève des corrections du DNB mais c'est difficilement applicable au bac puisque nous retirons nos copies et corrigeons chez nous sur une période plus longue. Il reste plutôt, en lycée, l'hypothèse d'une grève des surveillances mais penses-tu que ceux qui refusent de faire grève actuellement changent de position en juin prochain ? Je n'ai que l'exemple de mon lycée mais je peux dire que les non-grévistes actuels refusent d'entendre parler de grève des surveillances (d'où le fait que je pense que le vivier de grévistes en juin soit le même qu'aujourd'hui).  C'est aussi sans compter sur le fait que pour certaines surveillances d'examen/concours, les surveillants ne sont pas des profs (d'où la nécessité de ne pas se déclarer gréviste en avance, tant qu'on a ce choix, si on veut être crédible et bloquer la machine). Je maintiens donc ma position : il faut être nombreux dès demain afin de faire basculer le rapport de force.
Il y a des gens qui ne feront jamais grève de leur vie, et on ne peut rien y faire. Ces gens sont assez inégalement répartis entre les établissements.


Pour ma part, je connais des gens qui ne font plus grève (mais faisaient avant), parce qu'ils en ont marre, je cite, de "perdre une journée pour rien". Généralement, je fais les grèves tout de même.

Je ne parviens plus à convaincre mon mari de faire grève depuis quelques année, mais il est partant pour celle des examens, et il la fera. Il ne faut pas se priver.
Pour le bac, j'entends que c'est plus compliqué. Jours de grève à poser les jours de distribution de copies ? Je ne sais pas comment ça se passe, si vous avez une réunion au début (dans ce cas là, so long la réunion, et c'est toujours ça de pris Laughing ), et si les gens doivent maintenir le service ouvert pendant quelques jours, ça va leur compliquer la vie, et si des collègues finissent par chercher leurs copies, mais en retard, il va bien falloir envisager une remise en retard aussi, donc soit zapper les harmonisations, soit décaler l'ensemble du calendrier... ceci dit, je ne suis pas experte. Si tu es la seule gréviste ou presque, tes surveillances et/ou tes copies seront vraisemblablement confiées à d'autres enseignants, qui réfléchiront à deux fois avant la prochaine grève des exams.
avatar
Matheod
Habitué du forum

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Matheod le Mer 8 Mai 2019 - 20:47
Je pense faire grève demain. Je ne sais pas si c'est par compassion pour soutenir toutes les personnes qui vont perdre une journée de salaire pour ça, ou si c'est par égoïsme afin de ne pas regretter plus tard et pouvoir dire qu'au moins j'aurais fait quelque chose quand la situation se dégradera fortement.

Bon ça me casse un peu les pieds de perdre 1/30 de salaire alors que je n'ai que 3h demain ...
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Moonchild le Mer 8 Mai 2019 - 21:37
Si on fait un rapide historique des mouvements sociaux depuis la réforme des retraites de 2003 jusqu'à la réforme de la SNCF l'an dernier, il faut bien se rendre à l'évidence : la démarche grève+manifestation, même avec une forte mobilisation, n'a plus aucun effet. Dans un autre registre, même la manif pour tous qui a été un franc succès sur le plan numérique n'a pas empêché le passage de la loi à laquelle elle s'opposait. Depuis les années 2000, les gouvernements successifs n'auront finalement reculé que lorsque les jeunes sont sortis dans la rue (loi Fillon en 2005, CPE), quand il y a eu des blocages importants (mouvements de routiers) ou quand il y a eu des dégradations et de la violence physique (Bonnets Rouges, ZAD de ND des Landes, Gilets Jaunes). On peut ajouter le cas particulier des policiers qui ont obtenu récemment quelques miettes en laissant planer des menaces sur le maintien de l'ordre à l'approche du mouvement des Gilets Jaunes.

Une grève classique d'enseignants ne va pas effrayer grand monde, pas plus qu'une manifestation car notre profession a un très faible potentiel de blackblockisation et, sans une menace sur des échéances symboliques comme les examens, notre mobilisation n'aura sans doute pas beaucoup d'effet. Le problème est que, comme il a été écrit plus haut, l'organisation même du Bac le rend difficile à perturber ; mais comme je le disais hier dans un autre fil, je crois qu'avec la réforme il sera dès l'an prochain assez facile de perturber le déroulement des épreuves de contrôle continu, à l'image de ce qui s'est passé cette année avec les Bacs blancs dans certains établissements.

Quant aux signes de fébrilité manifestés par le gouvernement, ils sont aussi en lien avec les élections européennes qui prennent un énorme poids symbolique : après plusieurs mois de contestation par des Gilets Jaunes qui sont encore relativement soutenus par l'opinion publique, si LAREM n'arrive pas en première position ses projets de réforme auront du plomb dans l'aile, mais si le parti Macroniste est en tête, même de peu, notre Président se retrouvera relégitimé et le gouvernement sera en position de force face aux mouvements de fonctionnaires. On en arrive alors à une conclusion qui va être très déplaisante et qui se heurtera dans le corps professoral à un interdit moral beaucoup plus intense que celui relatif au blocage des examens : si on veut que la mobilisation sociale à venir porte ses fruits, il faut affaiblir le pouvoir en place et, compte tenu des rapports de force électoraux actuels, cela signifie opter pour un vote RN opportuniste aux européennes. Malheureusement, le monde enseignant reste un électorat captif car, même s'il s'est autonomisé par rapport au PS, il conserve une très forte discipline de rejet de tout ce qui provient du FN ; qui dit électorat captif, dit revendications vouées à rester lettre morte.
Condorcet
Condorcet
Oracle

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Condorcet le Mer 8 Mai 2019 - 21:47
Qui dit victoire RN dit prime aux thèses sécuritaires et donc encore une nasse supplémentaire pour les migrants et pour tous un tour de vis sécuritaire encore accru (par effet de surenchère : déjà, Macron puise dans le vivier des sarkozystes).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
gauvain31
gauvain31
Empereur

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par gauvain31 le Mer 8 Mai 2019 - 21:50
Un vote opportuniste RN sera aussi néfaste pour la démocratie que l'a été un vote utile LREM au premier tour des présidentielles. Pardon, mais indépendamment de ce qu'est le RN (comme le FN) à savoir un parti d'extrême droite, ce n'est pas ma conception du vote. Un vote confinant à de la stratégie, cela a donné Macron. Avec le résultat que l'on connaît Et je n'ai pas envie de faire le 26 mai ce que j'ai dénoncé à la présidentielle de 2017
Zagara
Zagara
Guide spirituel

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Zagara le Mer 8 Mai 2019 - 22:00
Le jour où le FN gagnera ce sera le jackpot pour les dominants de cette société : ils auront à la fois tous les avantages d'une politique sécuritaire, néolibérale et de l'agenda de sortie de démocratie déjà appliqués par LREM (les 2 partis ont des actions politiques semblables), mais avec le plaisir et la justification morale de pouvoir conspuer, humilier et discipliner les gens ordinaires pour avoir laissé passer l'extrême-droite, en prime.
Si y'a un truc qui m'ennuierait, ce serait de voir poser en héros de la démocratie ces gens cruels, néfastes et parasitaires.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Mathador le Mer 8 Mai 2019 - 22:11
Cela suppose que la stratégie de l'épouvantail FN RN continue de fonctionner. En Autriche le FPÖ (allié du RN au Parlement européen) est entré au gouvernement en 2000, et il ne me semble pas que le pays soit devenu une dictature pour autant.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Zagara
Zagara
Guide spirituel

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Zagara le Mer 8 Mai 2019 - 22:17
Sauf qu'en Autriche y'a pas d'article constitutionnel qui permet au Président de déclarer une guerre ou de suspendre tous les droits civils sans le moindre vote. 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 558662839 Plus simplement, y'a pas de mécanisme qui offre automatiquement la majorité à une minorité comme en France : un groupe de coalition, même d'extrême-droite, doit faire des compromis avec les autres composantes, ce qui limite sa propension à partir en roue libre. Bref c'est un fonctionnement démocratique.
Y'a pas régime plus sensible à la sortie de la démocratie que la Ve R, parce qu'elle était, dans ses meilleurs jours, une démocratie de très faible intensité. En fait ce concept est déjà derrière nous, mais disons qu'on peut passer la porte plus ou moins vite et fort.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Celadon le Mer 8 Mai 2019 - 22:22
On aura bien arasé le chemin pour le RN. Ca me fait penser à Ennahda en Tunisie qui s'est glissé dans les pantoufles chaudes de Ben Ali. C'est ce qui se passera pour nous.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Moonchild le Mer 8 Mai 2019 - 22:33
Je serais assez curieux de savoir quelle proportion d'enseignants va finalement voter LREM le 26 mai pour éviter que le RN arrive en tête... tout en manifestant le 9 mai contre la réforme que LREM leur prépare.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Celadon le Mer 8 Mai 2019 - 22:33
Comme d'hab, quoi.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique - Page 7 Empty Re: 9 mai : grève unitaire de la Fonction Publique

par Mathador le Mer 8 Mai 2019 - 22:34
C'est le syndrome de Stockholm, celui qui pousse à voter 100% Charybde lorsque l'on a le choix entre Charybde et Scylla.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum