Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Will.T
Prophète

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Will.T le Dim 12 Mai 2019 - 7:53
Depuis février, la mobilisation des enseignants ne faiblit pas. Ils étaient plus nombreux en grève jeudi 9 mai et sont soutenus dans de nombreuses écoles par les parents. L’un des articles de la loi « Pour l’école de la confiance » les inquiète tout particulièrement : celui laissant la possibilité de créer des regroupements écoles/collège. Un article qui va être remanié, précise Anne-Christine Lang, députée LREM et co-rapporteure de la loi.

La loi « Pour une école de la confiance » portée par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a été votée le 19 février dernier en première lecture à l’Assemblée nationale. Depuis cette date, la contestation grandit au sein du corps enseignant, qui s’est mobilisé à plusieurs reprises, comme ce jeudi, pour demander le retrait de la loi. De son côté, le ministre a déploré « les bobards » qui courent concernant sa loi et a tenté de rassurer les enseignants à plusieurs reprises.

Parmi les nombreux articles du projet de loi, l’un d’eux inquiète particulièrement les enseignants et les parents d’élèves. Il s’agit de l’article 6 quater, qui instaure la possibilité de créer des établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF). Ces nouvelles structures regrouperaient une ou des écoles avec leur collège de secteur. La direction de l’EPSF serait confiée au directeur du collège, qui serait assisté d’un directeur adjoint pour le réseau d’écoles. Enseignants et parents redoutent la fusion forcée d’établissements et la disparition des directeurs et des conseils d’école.

Entretien avec Marie-Christine Lang, députée LREM à Paris et co-rapporteure de la loi Pour une école de la confiance, qui précise comment l’article va être remanié.


▪lire ici ▪
Mathador
Mathador
Expert

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Mathador le Dim 12 Mai 2019 - 8:13
La morgue macronienne est en marche…

Vous dites que les EPSF aideront à lutter contre la désertification rurale, mais sur le terrain, c’est l’inverse qui a été compris…

On prend notre part à cette incompréhension. Il faut reconnaître que si on a été mal compris, c’est que le message n’était pas assez clair. Nous n’avions pas prévu que cela provoquerait autant d’inquiétudes. Quand on a vu l’ampleur que cela prenait, on a rétropédalé très vite pour donner le maximum de garantie, mais le mouvement était déjà parti…
Traduction: notre réforme est bénéfique, donc si les gens s'y opposent c'est qu'ils ne l'ont forcément pas comprise.

Ce qui nous importe c’est de mettre autour de la table des enseignants du CP jusqu’à la 3e : des professeurs du premier et du second degré, des directeurs d’école, le principal du collège. Pour réfléchir ensemble à un continuum pédagogique cohérent, mais surtout pour éviter une rupture trop brutale entre le CM2 et la 6e, qui produit depuis des années de l’échec scolaire pour les enfants les plus défavorisés.
Évidemment: si les programmes du primaire ne sont pas acquis chez les collégiens c'est à cause de la rupture CM2-6e, et surtout pas de l'institution qui baisse son froc face aux saboteurs. Logique imparable.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Fenrir le Dim 12 Mai 2019 - 8:54
Concrètement, des enseignants de collège pourraient intervenir en primaire ?

On fait confiance aux équipes, on laisse le champ libre aux équipes éducatives. Si après des discussions entre professionnels, il s’avère qu’une action commune entre un professeur de CM2 et un professeur d’histoire de 6e avec une cointervention dans la classe est jugée intéressante, bien sûr que c’est possible. Si un professeur de langue de collège est intéressé pour renforcer l’enseignement de l’anglais aux côtés des professeurs des écoles, ils pourront le faire. Il faut libérer les initiatives des enseignants. Après, que des enseignants résistent pour des questions de statut [entre le premier et le second degré], je comprends, mais ce n’est pas ce qui guide notre action. Notre objectif premier est l’intérêt des élèves et la prévention de l’échec scolaire. Et nous ferons les adaptations qu’il faut si besoin pour régler le paiement de ces heures.

J'entends "changement de statut"

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par pogonophile le Dim 12 Mai 2019 - 9:05
Je reste assez méfiant sur un certain nombre de points, malgré les éclaircissements indispensables.
Par exemple, je ne m'explique pas qu'on maintienne les directeurs, et qu'on ajoute un adjoint (quel que soit son statut) au CdE : il n'y a pas d'économie faite, c'est étonnant. Personne ne croit en une réforme sans économie je veux dire.
De même, le fait d'attendre un "consensus" avec le CA et les conseils d'école. Sauf moyens mirifiques posés sur la table, ça a peu de chances d'arriver.

Le continuum pédagogique existe déjà entre 1er et 2nd degré, ça s'appelle le conseil école collège et le cycle 3.
En pratique, ça patauge souvent, parce que les enseignants se voient deux fois par an, qu'ils ont d'autres choses à faire, et que les services restent étanches.
Donner des moyens pour permettre des interventions des uns chez les autres, c'est pas mal, puisque ça résout le dernier point.
Sur la charge qu'ils ont déjà en revanche, rien n'est fait, et la question se pose de manière cruciale pour les CdE, même avec un adjoint spécifique ça va être vite ingérable.

Est-il effectivement question de maintenir les conseils d'école ? Quelles prérogatives par rapport au CA ? Je pense que les PE ont beaucoup de questions à ce propos.
Rendash
Rendash
Bon génie

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Rendash le Dim 12 Mai 2019 - 9:09
Quand le ministre dit qu’il inscrira l’accord des communautés éducatives, il donne sa parole. Il faut cesser cette attitude de défiance systématique.
Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592

Comme lorsqu'il promettait la main en cul de poule et la bouche sur le cœur de ne pas créer de nouvelle loi , par exemple ?

Si les ministres avaient une parole, ça se saurait, depuis le temps.

_________________
Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Verdurette le Dim 12 Mai 2019 - 9:22
Quant à l'usine à gaz  de la programmation CP-3ème, faut arrêter ... les élèves n'auraient aucun problème en arrivant en sixième s'ils avaient les acquis nécessaires, et je ne vois pas en quoi le fait de discuter avec les professeurs du secondaire va y changer quoi que ce soit. Il suffit de se mettre d'accord une bonne fois pour toutes sur ce qui doit être maîtrisé en fin de CM2. Certes,  y parvenir est une autre paire de manches ... mais je ne pense pas que les collègues du secondaire ici présents s'offusqueront de mes propos : en discuter un nième fois n'y changera rien, le problème est ailleurs, dans l'hétérogénéité grandissante de nos classes, dans le manque de réceptivité de nos élèves, même les "bons" ...
J'ai perdu des plombes cette année à cette liaison CM2-6ème qui , selon moi, ne sert strictement à rien.  Les élèves qui ont peur du collège ... foutaises ! D'ailleurs, s'ils avaient un peu plus peur, ça nous rendrait bien service; Dès la maternelle, ils n'ont peur de rien ni de personne, et à supposer qu'on fasse un peu les gros yeux, papa et maman sont là pour nous remettre à notre place de vils enseignants.  J'ai failli m'étouffer en lisant récemment ces propos délicieux (de parents d'élèves) : "Ce n'est pas à nous de rendre des comptes aux enseignants sur l'éducation que nous donnons à nos enfants, ce sont eux qui nous en doivent  sur l'efficacité de leur enseignement et leur capacité à s'adapter à nos enfants".
Le problème est là, que Blanquer ponde une loi pour remettre les parents à leur place, et là, j'applaudirai des deux mains et même avec les pieds.
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par pogonophile le Dim 12 Mai 2019 - 9:25
@Verdurette a écrit:
Le problème est là, que Blanquer ponde une loi pour remettre les parents à leur place, et là, j'applaudirai des deux mains et même avec les pieds.

Tu parles de l'article 1 de sa loi ? Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 437980826
acsyle
acsyle
Niveau 10

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par acsyle le Dim 12 Mai 2019 - 10:00
@Verdurette a écrit: J'ai failli m'étouffer en lisant récemment ces propos délicieux (de parents d'élèves) : "Ce n'est pas à nous de rendre des comptes aux enseignants sur l'éducation que nous donnons à nos enfants, ce sont eux qui nous en doivent  sur l'efficacité de leur enseignement et leur capacité à s'adapter à nos enfants".

J'aurais bien des gros mots à dire en réponse. Faut vraiment pas que ces parents tombent sur moi, je me connais : ça se passera très mal.
Sinon on ne veut pas une remaniement du texte, on veut son annulation tout court, point.
henriette
henriette
Médiateur

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par henriette le Dim 12 Mai 2019 - 10:40
Et quand un collège reçoit ses élèves de 11 écoles différentes, c'est supposé donner quoi, la coanimation, le conseil machin, etc. ?

Sinon, bien d'accord avec Verdurette.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Mathador
Mathador
Expert

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Mathador le Dim 12 Mai 2019 - 11:33
@Verdurette a écrit:J'ai failli m'étouffer en lisant récemment ces propos délicieux (de parents d'élèves) : "Ce n'est pas à nous de rendre des comptes aux enseignants sur l'éducation que nous donnons à nos enfants, ce sont eux qui nous en doivent  sur l'efficacité de leur enseignement et leur capacité à s'adapter à nos enfants".
Si l'auteur de ce propos n'est pas disposé à apprendre à son enfant à s'intégrer dans un apprentissage collectif, qu'il recrute un précepteur. Il verra alors combien cela coûte réellement d'avoir un enfant mal élevé diable Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 966988081.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par pogonophile le Dim 12 Mai 2019 - 11:39
Traitons cette personne, qui n'est jamais qu'un individu, comme un troll et revenons au sujet Wink

@henriette a écrit:Et quand un collège reçoit ses élèves de 11 écoles différentes, c'est supposé donner quoi, la coanimation, le conseil machin, etc. ?

Apparemment l'idée c'est d'en installer surtout dans des zones rurales, donc seraient effectivement concernés des collèges moyens regroupant une multitude de petites écoles.
Quand on a un collège avec trois écoles de secteur, la concertation est relativement aisée, pas besoin de l'EPSF... Quand on est sur onze écoles c'est un casse-tête... mais ça le restera en EPSF.
On peut imaginer que la centralisation va faciliter la concertation, puisque in fine, s'il n'y a pas de consensus, on peut toujours imposer de manière descendante ?

Je spécule au fur et à mesure parce que vraiment, je n'arrive pas à comprendre la finalité d'un machin qui ne fait pas faire d'économies.

A votre avis, que devient l'IEN dans l'histoire ? Est-ce que le fait de le dégager d'une bonne part de la gestion des problèmes des écoles (parents, RH, etc.) signifie qu'il va être recentré sur le pédagogique, ou installé sur des circonscriptions géantes ?
Rendash
Rendash
Bon génie

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Rendash le Dim 12 Mai 2019 - 11:43
Avec un peu de chance, on va redonner des classes aux IEN, pour qu'ils puissent montrer aux PE comment faire leur métier en prêchant par l'exemple ; les voilà, les économies Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 966988081

_________________
Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par gauvain31 le Dim 12 Mai 2019 - 11:51
@pogonophile a écrit:Traitons cette personne, qui n'est jamais qu'un individu, comme un troll et revenons au sujet Wink

je n'arrive pas à comprendre la finalité d'un machin qui ne fait pas faire d'économies.


Parce que peut-être l'économie ne se fera pas dans l'immédiat mais plutôt dans 10 ou 20 ans pour le prochain gouvernement: on impose d'abord un nouveau cadre tout en maintenant les directeurs et les principaux de collège pour dire "vous voyez on n'a rien touché !

Puis le gouvernement suivant procède à la "bascule" et c'est là que les économies se mettent en place (transferts réciproques de professeur du primaire au collège et vice -versa pour fluidifier les affectations et optimiser le remplissage des classes.... l'ancien gouvernement pouvant ainsi se dédouaner d'avoir voulu faire des économies.... à court terme. Simple hypothèse , mais j'ai du mal à voir les choses autrement

A ta question : "que deviennent les IEN ?" Ma foi il continueront à imposer leur doctrine donner des conseils aux PE, mais pourront-ils inspecter des collègues de secondaire passant temporairement au primaire ? Je ne sais pas.
Et ils pourront être sur des circonscriptions géantes. L'un n'empêche pas l'autre je pense


Dernière édition par gauvain31 le Dim 12 Mai 2019 - 13:24, édité 1 fois
Olympias
Olympias
Prophète

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Olympias le Dim 12 Mai 2019 - 13:21
@Verdurette a écrit:Quant à l'usine à gaz  de la programmation CP-3ème, faut arrêter ... les élèves n'auraient aucun problème en arrivant en sixième s'ils avaient les acquis nécessaires, et je ne vois pas en quoi le fait de discuter avec les professeurs du secondaire va y changer quoi que ce soit. Il suffit de se mettre d'accord une bonne fois pour toutes sur ce qui doit être maîtrisé en fin de CM2. Certes,  y parvenir est une autre paire de manches ... mais je ne pense pas que les collègues du secondaire ici présents s'offusqueront de mes propos : en discuter un nième fois n'y changera rien, le problème est ailleurs, dans l'hétérogénéité grandissante de nos classes, dans le manque de réceptivité de nos élèves, même les "bons" ...
J'ai perdu des plombes cette année à cette liaison CM2-6ème qui , selon moi, ne sert strictement à rien.  Les élèves qui ont peur du collège ... foutaises ! D'ailleurs, s'ils avaient un peu plus peur, ça nous rendrait bien service; Dès la maternelle, ils n'ont peur de rien ni de personne, et à supposer qu'on fasse un peu les gros yeux, papa et maman sont là pour nous remettre à notre place de vils enseignants.  J'ai failli m'étouffer en lisant récemment ces propos délicieux (de parents d'élèves) : "Ce n'est pas à nous de rendre des comptes aux enseignants sur l'éducation que nous donnons à nos enfants, ce sont eux qui nous en doivent  sur l'efficacité de leur enseignement et leur capacité à s'adapter à nos enfants".
Le problème est là, que Blanquer ponde une loi pour remettre les parents à leur place, et là, j'applaudirai des deux mains et même avec les pieds.

Merci. Je partage ton avis. Le problème se répercute ensuite de niveau en niveau. Ici les parents d'élèves de la section internationale se croient autorisés à expliquer aux professeurs comment ils doivent enseigner. Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 437980826
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Sphinx le Dim 12 Mai 2019 - 13:28
+1 avec Verdurette. La capacité des conseils école-collège à faire quoi que ce soit de réellement fracassant est limitée (et c'est heureux) par l'existence de programmes nationaux qui font que tout ce qu'on peut y inventer ressemble à un pansement Hello Kitty sur une jambe de bois : je vois mes collègues s'échiner à pondre sur les injonctions de l'IEN du secteur de magnifiques projets lecture et autres qui sont sans doute très bien mais qui ne changent rien à la non maîtrise des fondamentaux. Moi je voudrais bien me réunir avec mes collègues du primaire pour leur demander de m'envoyer des élèves qui sachent lire et écrire correctement, je suis sûre qu'ils n'y avaient pas pensé tout seuls, rholala Rolling Eyes Bref ces liaisons inter machin ne sont rien d'autre qu'une fumisterie et une perte de temps (dans la tête de certains, réunion = être efficace) qui me donne de l'urticaire. Quant au traumatisme que représente le passage en 6e... Lol. Franchement.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Livre11
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Fenrir le Dim 12 Mai 2019 - 16:38
@pogonophile a écrit:
Donner des moyens pour permettre des interventions des uns chez les autres, c'est pas mal, puisque ça résout le dernier point.

Ça existait dans feu les réseaux ambitions réussite, ça s'appelait des professeurs relais si ma mémoire ne flanche pas trop. Dans mon collège ils étaient quatre : deux PE et deux certifiés (lette et maths). C'était bien mais ça coutait cher. C'est marrant ça n'existe plus depuis qu'on est rep.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Delia
Delia
Érudit

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Delia le Dim 12 Mai 2019 - 16:59
Sont en train de réinventer les petits lycées ! Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592
Faire et défaire, c'est toujours travailler... L'essentiel étant de faire tourner à plein la machine à fabriquer de l'échec.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par gauvain31 le Dim 12 Mai 2019 - 17:03
@Delia a écrit:Sont en train de réinventer les petits lycées ! Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592 Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet 3284587592
Faire et défaire, c'est toujours travailler... L'essentiel étant de faire tourner à plein la machine à fabriquer de l'échec.

Non, l'essentiel pour eux et de changer ..... pour changer et donner l'illusion qu'on gère les choses et qu'on a de l'autorité. Les seules motivations sont financières mais ça il faut le masquer à tout prix par des "réformes"

Fabriquer de l'échec , ils s'en foutent complètement là-haut. Les technocrates anonymes de la rue de Grenelle veulent juste garder leur poste
Mathador
Mathador
Expert

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Mathador le Dim 12 Mai 2019 - 17:12
@gauvain31 a écrit:Fabriquer de l'échec , ils s'en foutent complètement là-haut. Les technocrates anonymes de la rue de Grenelle veulent juste garder leur poste
Je crois que tu as fait une faute d'orthographe: la rue concernée s'écrit Bercy, B.E.R.C.Y.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Delia
Delia
Érudit

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Delia le Dim 12 Mai 2019 - 17:14
Fabriquer de l'échec est la « fiche de poste » depuis Jules Ferry : fabriquer une élite en éliminant massivement. Si en plus on peut faire des économies, c'est le pied !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Mathador
Mathador
Expert

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Mathador le Dim 12 Mai 2019 - 17:16
Et bien sûr l'élite n'existerait pas dans le cas contraire…

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par gauvain31 le Dim 12 Mai 2019 - 17:40
@Mathador a écrit:
@gauvain31 a écrit:Fabriquer de l'échec , ils s'en foutent complètement là-haut. Les technocrates anonymes de la rue de Grenelle veulent juste garder leur poste
Je crois que tu as fait une faute d'orthographe: la rue concernée s'écrit Bercy, B.E.R.C.Y.

Non l'organisation , la restructuration du lycée en elle-même vient des technocrates de Grenelle. Mais ils sont surveillés /encadrés effectivement par ceux de Bercy qui valident ou pas le travail de leurs collègues. C'est validé si ça coûte moins cher, cela va de soi Very Happy
Maellerp
Maellerp
Fidèle du forum

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par Maellerp le Dim 12 Mai 2019 - 18:52
@Mathador a écrit:
Ce qui nous importe c’est de mettre autour de la table des enseignants du CP jusqu’à la 3e : des professeurs du premier et du second degré, des directeurs d’école, le principal du collège. Pour réfléchir ensemble à un continuum pédagogique cohérent, mais surtout pour éviter une rupture trop brutale entre le CM2 et la 6e, qui produit depuis des années de l’échec scolaire pour les enfants les plus défavorisés.
Évidemment: si les programmes du primaire ne sont pas acquis chez les collégiens c'est à cause de la rupture CM2-6e, et surtout pas de l'institution qui baisse son froc face aux saboteurs. Logique imparable.

@Verdurette a écrit:Quant à l'usine à gaz  de la programmation CP-3ème, faut arrêter ... les élèves n'auraient aucun problème en arrivant en sixième s'ils avaient les acquis nécessaires, et je ne vois pas en quoi le fait de discuter avec les professeurs du secondaire va y changer quoi que ce soit. Il suffit de se mettre d'accord une bonne fois pour toutes sur ce qui doit être maîtrisé en fin de CM2. Certes,  y parvenir est une autre paire de manches ... mais je ne pense pas que les collègues du secondaire ici présents s'offusqueront de mes propos : en discuter un nième fois n'y changera rien, le problème est ailleurs, dans l'hétérogénéité grandissante de nos classes, dans le manque de réceptivité de nos élèves, même les "bons" ...
J'ai perdu des plombes cette année à cette liaison CM2-6ème qui , selon moi, ne sert strictement à rien.  Les élèves qui ont peur du collège ... foutaises !

REP+ ici.
Ils arrivent en 6ème plutôt contents, pas le moins du monde traumatisés. Alors la rupture trop brutale dans les milieux défavorisés ce n'est pas du tout là que nous la constatons, mais plutôt en fin de 5ème quand ils deviennent de grands ados n'ayant d'intérêt pour pas grand chose... Cela fait des années que j'entends parler du traumatisme du passage école-collège que je ne constate absolument pas dans les faits. C'est juste une excuse pour la mise en place d'usines à gaz chronophages.
Les conseils école-collège se passent très bien quand on nous laisse vraiment bosser ensemble, et qu'on ne vient pas écouter la "bonne" parole de l'IEN... que seul les collègues du primaire écoutent d'ailleurs. Cela a pu donner des échanges constructifs, des pistes à exploiter, des renseignements sur les élèves que l'on accueille qui nous ont bien aidés, mais il faut sans cesse se battre pour que ça ne soit pas une perte de temps destinée à ce que le coordo REP+ coche des cases concernant ses "actions" à mener.
Ce qui m'inquiète c'est qu'on nous incite à multiplier les rencontres, les échanges, pas seulement entre nous mais aussi avec nos élèves. Euh... j'ai quelques notions de maths à leur inculquer c'est possible ? Au dernier conseil on a dit non à cette multiplication, et heureusement nous avons le soutien de notre CDE... pour le moment.
On fait déjà tellement de choses... on ne pourrait pas tout simplement nous laisser bosser ???
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet Empty Re: Regroupements écoles-collège : la rapporteure de la loi Blanquer précise le projet

par gnafron2004 le Dim 12 Mai 2019 - 19:11
Ici, un collège, 13 écoles dans le REP, et pas d'adjoint au CDE. On fait comment? Rhoooo, madame le dinosaure, vous êtes toujours négative, me répondra t'on!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum