cloisonnement : grosse angoisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cloisonnement : grosse angoisse

Message par minnie le Jeu 3 Sep 2009 - 19:34

Je viens de recevoir le mail d'une amie prof qui passe du collège au lycée alors que je fais le chemin inverse et alors que je lui dis mon intention de faire du cloisonné elle me dit qu'un collègue inspecté l'année dernière dans son bahut a été prié de retourner à l'IUFM cette année parce qu'il enseignait de la sorte.

DU coup je affraid

Je vois mes élèves demain, les parents lundi. Il faut absolument que je sache ce que je vais leur dire, que je prenne une décision et que je m'y tienne.

Je n'aurais pas le courage d'affronter les foudres d'un inspecteur et encore moins une mauvaise note parce que - même si c'est stupide - je suis très attachée à ces marques de reconnaissance. Je veux être une bonne prof et qu'on me reconnaisse comme telle.


Je ne comprends pas comment on peut renvoyer un prof à l'IUFM pour ça. Ca me dépasse. Surtout qu'on revient largement sur le décloisonnement.

Om trouver des infos fiables de la part de l'inspection?
les collègues qui sont en collège depuis longtemps ont eu des réunion avec les IPR, mais moi je débarque.

HELP

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: cloisonnement : grosse angoisse

Message par Aëmiel le Jeu 3 Sep 2009 - 19:43

Pas de panique ! A mon avis, c'est un cas totalement exceptionnel, et qui ne vient certainement pas que du fait qu'il enseignait en cloisonné.

De toute façon, le cloisonné se justifie tout à fait (hypocritement) aux yeux de l'inspecteur : je travaille en cloisonné, c'est à dire que ma semaine est bloquée, le cahier est en 4 parties, et j'ai des progressions différentes MAIS :
- ma progression grammaticale "colle" à ma séquence (les expansions nominales tombent en mm tps que le portrait, par ex)
- mes exercices de langue (ceux que je bidouille moi-même) sont faits à partir des textes de la séquence
- mon cahier est cloisonné, mais seulement pour les leçons de langue (ce que je peux justifier en expliquant que ce sont des fiches-guide, à avoir toujours sous la main), les exercices sont avec la séquence

En gros, c'est du cloisonné pour raisons pratiques mais pas idéologiques, je pense que c'est tout à fait justifiable, puisque finalement, tout tourne autour de ma séquence (mon thème, mon GT, mon OI).
Je crois qu'on fonctionne tous comme ça, notre cloisonné n'est pas cette espèce espèce d'organisation incohérente que l'iufm diabolise.
Je crois. heu

EDIT : je me relis, c'est à peine si je me comprends... Désolée, la journée fut longue, et mes neurones ne connectent plus très bien. Si qqun peut expliquer mieux que moi...

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: cloisonnement : grosse angoisse

Message par doctor who le Jeu 3 Sep 2009 - 19:45

Les programmes te donne des billes pour défendre ton organisation. A mon avis, le professeur en question n'a pas été renvoyé à l'IUFM. Quelques séances de rééducation (à la chinoise), puis une bonne autocritique (à la soviétique), ça, peut-être. Et sans doute n'y avait-il pas que cela. Un prof qui fait correctement son cours en "décloisonné", peut se prendre une remarque orale dans les dents, une critique écrite sur le rapport, une note pourrie, mais pas se faire renvoyer à l'IUFM!
Je suis peut-être naïf, remarque...
En tous cas, tu ne seras pas la seule à faire comme cela cette année, et plus de professeurs qu'on ne le pense appliquent cette organisation, ou l'ont appliquée.
Sans doute le fait d'être un jeune prof peut donner à quelques inspecteurs rétrogrades des idées de mise au pas et de formatage. Pour ma part, je vais me conditionner toute l'année à me souvenir que tout de même j'ai trente balais, et me documenter pour savoir quoi répondre.
Un bon argument (vu ici tenu par V. Marchais, me semble-t-il) : le "cloisonnement" permet en fait de "décloisonner" chacune des notions grammaticale, l'une par rapport à l'autre, ce qu'un enseignement "décloisonné" ne permet pas.
Accusons tous ensemble nos "décloisonneurs" d'être de vilains "cloisonneurs". Le nez dans leur caca!

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: cloisonnement : grosse angoisse

Message par doctor who le Jeu 3 Sep 2009 - 19:50

Sérafina, c'est tout à fait compréhensible.
En plus, ce "décloisonnement", qui fait des ponts thématiques entre leçons de langue et leçons de littérature, a toujours été pratiqué et recommandé, et cela depuis l'école de Jules Ferry. il suffit de regarder des vieux manuels.
Ce que tu fais est intelligent, rationnel, intéressant pour l'élève, ayant la caution de l'ancienneté de la pratique et l'apparence de l'innovation pédagogique le "décloisonnement") : tu as tout bon.
Perso, je ne me sens pas vraiment capable de rédiger tous mes exos de grammaire à partir du texte vu dans la semaine.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: cloisonnement : grosse angoisse

Message par Aëmiel le Jeu 3 Sep 2009 - 19:54

@doctor who a écrit:
Perso, je ne me sens pas vraiment capable de rédiger tous mes exos de grammaire à partir du texte vu dans la semaine.
Pas tous, loin de là, d'autant plus que nous utilisons un cahier d'exercices, mais de temps en temps, pour revoir un point précis, pour introduire une leçon, pour commencer par de l'écriture, ou réinvestir justement la notion grammaticale en rédigeant, j'utilise le texte. Mais nous le faisons tous, je pense : nous construisons tous des ponts entre les différentes parties de notre enseignement.

Et merci d'avoir compris mon charabia. fleurs

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: cloisonnement : grosse angoisse

Message par minnie le Jeu 3 Sep 2009 - 19:57

ok.
En fait je ne cloisonne que l'organisation : lundi/jeudi : texte
mardi / vendredi : grammaire avec le manuel et le cahier adéquat.
Pour le reste je compte bien faire des passerelles avec ma séquence. DOnc ça devrait marcher.

Sinon quand je suis allée à l'IUFM il y a 6 ans.... nous avions un "vieux" prof qui avait été prié d'y retourner avec nous. Donc c'est possible. Crying or Very sad

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum