Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lefteris
Empereur

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Lefteris le Jeu 16 Mai 2019 - 19:08
@Caspar a écrit:

Je pense la même chose...Quant à l'intérêt d'aller aux oraux je ne suis pas sûr: ça ne peut pas faire de mal sur un cv ("admis au capes") mais c'est aussi potentiellement prendre la place de quelqu'un en cas d'admission.
Non, ils tapent dans la liste complémentaire, ils rappellent quelqu'un .
Mathador
Mathador
Expert

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Mathador le Jeu 16 Mai 2019 - 19:11
La liste complémentaire, en maths ? LOL. Les listes principales des concours externes ne sont déjà pas complètes.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
pseudo-intello
Neoprof expérimenté

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par pseudo-intello le Jeu 16 Mai 2019 - 19:19
@Lefteris a écrit:
@Caspar a écrit:

Je pense la même chose...Quant à l'intérêt d'aller aux oraux je ne suis pas sûr: ça ne peut pas faire de mal sur un cv ("admis au capes") mais c'est aussi potentiellement prendre la place de quelqu'un en cas d'admission.
Non, ils tapent dans la liste complémentaire, ils rappellent quelqu'un .
Ils prennent un contractuel.
CHSTAL
CHSTAL
Niveau 1

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par CHSTAL le Jeu 16 Mai 2019 - 19:24
Pour avoir travaillé pendant 11 ans dans le privé avant d'entrer dans l'EN, je peux affirmer que ce n'est pas l'idéal non plus. Des heures supplémentaires à n'en plus finir (pas payées en tant que cadre), des délais plus que serrés sur des projets où des remontées sont attendues, des collègues aux dents qui rayent le parterre ou qui se tirent dans les pattes, des objectifs à atteindre toujours plus ambitieux, des vacances annulées, l'obligation quotidienne d'être en tailleur, toujours impeccable, etc. etc. J'ai passé autant de soirées que de week-end au travail. Ah c'est vrai j'avais un super salaire (quasiment le triple de ce que je gagne aujourd'hui), mais à la fin je n'en pouvais plus. D'autant plus que ma cheffe ne vivait que pour le boulot et ne tolérait pas qu'il puisse en être autrement pour les autres.

Bref, il faut bien réfléchir.
ernya
ernya
Niveau 10

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par ernya le Jeu 16 Mai 2019 - 19:26
Ou ils ne prennent/trouvent personne pendant 6 mois, hein. Ca a été le cas dans mon collège. Mettre l'EN dans la merde, c'est aussi mettre des gamins dans la merde (et souvent ceux qui le sont déjà, genre élèves de REP puisque les nouveaux profs sont envoyés là).
Je trouve ça étrange d'aller à un concours en pensant déjà à démissionner.
EU1
EU1
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par EU1 le Jeu 16 Mai 2019 - 19:30
nous sommes tous à peut-être d'accord sur le constat, qui nous attriste et nous met aussi en colère.

Vous me corrigerez si je me trompe mais ces problèmes du manque d'exigence, du non-respect de l'autorité, de cette bienveillance à outrance etc ne sont pas du tout évoqués par nos syndicats, qui sont quand même censés nous représenter.

Pourquoi n'entend-on jamais de revendications sur ces points ?
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par pogonophile le Jeu 16 Mai 2019 - 19:33
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Aurevilly le Jeu 16 Mai 2019 - 20:02
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

Le problème, Pogonophile, c'est qu'ils sont de plus en plus nombreux les collègues qui partagent ce point de vue et qui, eux, sont en poste confrontés à une hiérarchie qui nie les difficultés, les minimise ou les occulte.
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 16 Mai 2019 - 20:28
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

Au contraire, moi je le vois bien perdir, DGESCO ou même ministre !

gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par gauvain31 le Jeu 16 Mai 2019 - 20:38
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

Si : il apportera beaucoup à l'EN... quand certains CDE défaillants qu'il dénonce feront leur boulot. Certains CDE (pas tous hein) n'apportent RIEN de positifs à l'EN ; dans certains établissements mal gérés (une minorité hein) il vaudrait carrément une direction collégiale, sans CDE, ça marcherait bien mieux . Si ce collègue en arrive à dire cela c'est qu'il a une expérience qui le pousse à dire cela. Si j'étais CDE cela me ferait interroger sur les collègues qu'il a fréquentés.
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 16 Mai 2019 - 20:48
@gauvain31 a écrit:
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

Si : il apportera beaucoup à l'EN... quand certains  CDE défaillants qu'il dénonce feront leur boulot. Certains CDE (pas tous hein) n'apportent RIEN de positifs à l'EN ; dans certains établissements mal gérés (une minorité hein) il vaudrait carrément une direction collégiale, sans CDE, ça marcherait bien mieux . Si ce collègue en arrive à dire cela c'est qu'il a une expérience qui le pousse à dire cela. Si j'étais CDE cela me ferait interroger sur les collègues  qu'il a fréquentés.

Voilà, un directoire composé d'enseignants !
oxa
oxa
Niveau 9

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par oxa le Jeu 16 Mai 2019 - 20:58
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

Tiens, les assistants sociaux bienveillants en prennent pour leur grade (et pour une fois réagissent).
Moi je pense que sa lucidité ferait du bien à l'EN...

Ce fil est un bon constat collectif de l'état de délabrement de l'EN No
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par pogonophile le Jeu 16 Mai 2019 - 21:02
@Aurevilly a écrit:Le problème, Pogonophile, c'est qu'ils sont de plus en plus nombreux les collègues qui partagent ce point de vue et qui, eux, sont en poste confrontés à une hiérarchie qui nie les difficultés, les minimise ou les occulte.

Non mais c'est tout de même stupéfiant.
En résumé, on lit "je trouve que le système est pourri, que les élèves sont pourris, que moi... bon je m'interroge pas j'exclus c'est tout, y a mieux ailleurs, j'ai la possibilité d'y aller, dois-je démissionner après l'oral ou ne pas m'y présenter tout court ?" - mais pourquoi ces atermoiements, dans ces cas-là on n'hésite pas !

Imaginez que cette opportunité lui file entre les doigts, et qu'il aille aux oraux, ne soit pas reçu ? L'amertume...
Ou pire, qu'il soit reçu, et là coincé pour la vie, à pester chaque jour ici ou en salle des profs, confronté à "une hiérarchie qui nie les difficultés, les minimise ou les occulte", sans possibilité de partir ni de la remplacer pour faire mieux ? L'horreur !
Lefteris
Lefteris
Empereur

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Lefteris le Jeu 16 Mai 2019 - 21:08
@ernya a écrit:Ou ils ne prennent/trouvent personne pendant 6 mois, hein. Ca a été le cas dans mon collège. Mettre l'EN dans la merde, c'est aussi mettre des gamins dans la merde (et souvent ceux qui le sont déjà, genre élèves de REP puisque les nouveaux profs sont envoyés là).
Je trouve ça étrange d'aller à un concours en pensant déjà à démissionner.
Ca permet quand même de garder une poire pour la soif en période de chômage massif, de se raviser en attendant mieux. De toute manière, en REP, même si l'on trouve un contractuel dès le début de l'année, rien ne dit qu'il restera. J'ai vu des contractuels affectés dès le début arrêter, et d'autres se succéder, j'ai compté : une moyenne de cinq par ans dans trois matières, sur deux ans , avec entre chaque affectation de longues vacances. Et ce  jusqu'à ce que les postes soient pourvus par des titulaires, qui  resteront parce que leur domicile est proche, qu'ils n'en peuvent plus d'être TZR, et que de toute manière un titulaire ne part pas même épuisé. Et en REP, quand les élèves ont réussi à faire partir un contractuel, le second part plus vite, le troisième encore plus,  car les élèves  prennent conscience de leur force et savent  qu'ils peuvent vaincre rapidement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par LaMaisonQuiRendFou le Jeu 16 Mai 2019 - 21:14
@Lefteris a écrit:
@ernya a écrit:Ou ils ne prennent/trouvent personne pendant 6 mois, hein. Ca a été le cas dans mon collège. Mettre l'EN dans la merde, c'est aussi mettre des gamins dans la merde (et souvent ceux qui le sont déjà, genre élèves de REP puisque les nouveaux profs sont envoyés là).
Je trouve ça étrange d'aller à un concours en pensant déjà à démissionner.
Ca permet quand même de garder une poire pour la soif en période de chômage massif, de se raviser en attendant mieux. De toute manière, en REP, même si l'on trouve un contractuel dès le début de l'année, rien ne dit qu'il restera. J'ai vu des contractuels affectés dès le début arrêter, et d'autres  se succéder, j'ai compté : une moyenne de cinq par ans dans trois matières, sur deux ans , avec entre chaque affectation de longues vacances. Et ce  jusqu'à ce que les postes soient pourvus par des titulaires, qui  resteront parce que leur domicile est proche, qu'ils n'en peuvent plus d'être TZR, et que de toute manière un titulaire ne part pas même épuisé. Et en REP, quand les élèves ont réussi à faire partir un contractuel, le second part plus vite, le troisième encore plus,  car les élèves  prennent conscience de leur force et savent  qu'ils peuvent vaincre rapidement.

8,7% c'est correct pour la France. Et pour un bon matheux, ça doit être bien inférieur à ce chiffre...
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Kimberlite le Jeu 16 Mai 2019 - 21:17
Ayant pas mal roulé ma bosse, je ne suis pas certaine que les "râleurs" soient ceux qui apportent le moins dans un établissement ou une entreprise. J'ai au contraire souvent observé que les personnes qui râlaient étaient des perfectionnistes, des gens qui regardaient plus loin que le bout de leur nez et s'interrogeaient sur la façon de faire mieux que ce qui est déjà fait. OK, il y a des personnalités qui s'opposent à tout, traînent des pieds et trouvent des excuses pour tout. Mais ils n'ont en fait pas vraiment la même façon de râler.
Si j'étais chef d'entreprise, je crois que je préférerais embaucher des personnes qui râlent: j'aurais l'assurance d'avoir des personnes courageuses (il en faut pour s'exprimer), qui feront rapidement remonter des problèmes au lieu de cacher la poussière sous le tapis, et qui seront capables de prendre des initiatives, d'être force de proposition. Evidemment, c'est moins facile à manager que des moutons, mais ça permet d'avoir des personnes plus autonomes, qui ont de la niaque...

Moi aussi, je conseillerais de ne pas rester dans l'Education Nationale, car il se profile au loin des choses pas vraiment rassurantes (réforme des retraites, modification du système de mutation...). Le secteur privé n'est pas un paradis, mais en travaillant dans le domaine de l'informatique, il peut y avoir facilement possibilité de changer de crèmerie si une entreprise s'avère peu recommandable...

_________________
Spoiler:
Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
avatar
tit871
Niveau 7

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par tit871 le Jeu 16 Mai 2019 - 21:22
@pogonophile a écrit:
C'est le fond du problème : l'Education Nationale est dirigée par des assistants sociaux, qui de plus adorent les délinquants et les désaxés de tous ordres.
Plus un élève a des problèmes, plus il est chiant et perturbe le système, plus il intéresse l'Education Nationale.


Je ne doute pas que tu trouveras beaucoup de soutien pour t'engager dans une autre voie, et c'est heureux, car si cette citation correspond effectivement à ta vision des choses, travailler dans l'EN ne t'apportera rien, et tu n'apporteras rien à l'EN.

et que nous apportent ceux qui nous disent qu'il faut avant tout garder les élèves en cours sauf grave incident et ne pas les renvoyer?et ceux qui disent que si les élèves ont de mauvaises notes c'est parce qu'on note sévèrement? et ceuxqui nous disent quand on est insulté qu'on prend trop les choses à coeur? Hein qu'est ce qu'ils nous apportent tout cela?????
Lefteris
Lefteris
Empereur

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par Lefteris le Jeu 16 Mai 2019 - 21:30
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:

8,7% c'est correct pour la France. Et pour un bon matheux, ça doit être bien inférieur à ce chiffre...
J'aurais dû ajouter "et de précarité", car les chiffres ne se recouvrent pas forcément.

@Kimberlite a écrit:
Moi aussi, je conseillerais de ne pas rester dans l'Education Nationale, car il se profile au loin des choses pas vraiment rassurantes (réforme des retraites, modification du système de mutation...). Le secteur privé n'est pas un paradis, mais en travaillant dans le domaine de l'informatique, il peut y avoir facilement possibilité de changer de crèmerie si une entreprise s'avère peu recommandable...
De toute manière , il n'y aura bientôt plus d'autre différence que le salaire entre la fonction publique et le privé, avec les nouvelles "pratiques managériales", et surtout les nouveaux statuts. Il n'existe plus d'argument en faveur de l'EN, plus aucun. Les jeunes l'ont compris massivement en tournant le dos. Le salaire ? Même pas en rêve, le professeur est désormais un sous -catégorie B. L'intérêt du boulot ? Les disciplines sont officiellement saccagées, et les gouvernements vont allègrement poursuivre l’œuvre du gouvernement précédent. La sécurité de l'emploi ? Bientôt fini. Le confort de travail ? Les tâches extra-pro se multiplient et la bienveillance sévit à tous les étages. Les vacances ? Mises régulièrement en cause, et de toute manière guère plus nombreuses que les autres fonctionnaires avec RTT + jours fériés. La proximité d'affectation ? Même pas, sauf pour un temps encore le CRPE.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par pogonophile le Jeu 16 Mai 2019 - 21:53
@Kimberlite a écrit:Ayant pas mal roulé ma bosse, je ne suis pas certaine que les "râleurs" soient ceux qui apportent le moins dans un établissement ou une entreprise. J'ai au contraire souvent observé que les personnes qui râlaient étaient des perfectionnistes, des gens qui regardaient plus loin que le bout de leur nez et s'interrogeaient sur la façon de faire mieux que ce qui est déjà fait. OK, il y a des personnalités qui s'opposent à tout, traînent des pieds et trouvent des excuses pour tout. Mais ils n'ont en fait pas vraiment la même façon de râler.
Si j'étais chef d'entreprise, je crois que je préférerais embaucher des personnes qui râlent: j'aurais l'assurance d'avoir des personnes courageuses (il en faut pour s'exprimer), qui feront rapidement remonter des problèmes au lieu de cacher la poussière sous le tapis, et qui seront capables de prendre des initiatives, d'être force de proposition. Evidemment, c'est moins facile à manager que des moutons, mais ça permet d'avoir des personnes plus autonomes, qui ont de la niaque...

Tu as tout à fait raison. Précisément, ne pas être satisfait, c'est la condition nécessaire pour faire avancer.
La différence entre un râleur et un empoisonneur, c'est que l'un dit "ça c'est pas formidable, on devrait plutôt faire ceci", et l'autre "ça c'est nul, et les alternatives sont nulles."

Et les râleurs constructifs sont justement ceux qui sont intéressants à "manager" : ils n'ont pas besoin qu'on leur dise quoi faire (on parle de cadres), mais comment ou quand, pour que ce soit coordonné, le plus utile, le plus commode, le plus satisfaisant pour tout le monde.

@tit871
Ils te procurent une bonne raison de leur clouer le bec en faisant réussir tous les élèves.
musa
musa
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par musa le Jeu 16 Mai 2019 - 22:01
@tit871
Ils te procurent une bonne raison de leur clouer le bec en faisant réussir tous les élèves.[/quote]

Bon sang mais c'est bien sûr! cafe
frederic.moreau
frederic.moreau
Niveau 1

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par frederic.moreau le Jeu 16 Mai 2019 - 22:19
Fil très intéressant, merci.

J'ai réfléchi ces derniers jours à ce que je reprochais le plus à l'Education Nationale : c'est son égalitarisme militant.

  • Toutes les notes doivent être au dessus de la moyenne.
  • Plus de redoublement, plus de sanction, plus de renvoi, plus d'heure de colle : trop inégalitaire.
  • Un prof ne peut plus s'imposer face à un élève violent ou ultra-pénible, ce qui revient à dire l'élève ultra-pénible vaut un prof.
  • Les parents d'élèves sont autant écoutés par la hiérarchie que les profs.
  • Les mauvais élèves sont répartis dans chaque classe, histoire d'avoir des classes homogènes, une façon de saborder le navire.
  • Quand il y a trop de bons élèves dans une classe, on s'empresse de prendre quelques bons élèves et de les envoyer au casse-pipe dans de mauvaises classes pour rehausser le niveau des nuls. Ne me dites pas que cela n'existe pas, je l'ai constaté.
  • Et bien entendu les classes de niveau, où les élèves méritants étaient protégés, sont interdites : pas égalitaires.
  • On invente des matières nouvelles pour permettre aux plus nuls de réussir : "Le grand oral".


L'objectif c'est qu'on soit tous égaux devant la nullité générale.

Bientôt un élève illétré pourra tranquilement faire toute sa scolarité jusqu'au bac (et l'obtenir) tout en sabordant la scolarité de ses camarades. Un élève de quatrième me résumait bien la situation : "Monsieur, vous me dites que je risque de rencontrer des problèmes de scolarité en raison de mon comportement. Pourtant je peux vous assurer que mon frère a emmerdé ses profs toute sa scolarité, qu'il n'étudie jamais et qu'il a pourtant eu son bac haut la main." Les élèves sont les premiers à avoir compris qu'on pouvait être nul et réussir, alors pourquoi fournir le moindre effort ? Quand ils veulent faire *** un professeur, ils s'envoient un message sur Whatsapp et c'est parti. Ils ont tout simplement pris le contrôle de l'Education Nationale et l'Education Nationale, aux ordres, obéit à ses nouveaux maîtres.



Dernière édition par frederic.moreau le Jeu 16 Mai 2019 - 22:33, édité 6 fois
JaneB
JaneB
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par JaneB le Jeu 16 Mai 2019 - 22:26
@pogonophile a écrit:
@Aurevilly a écrit:Le problème, Pogonophile, c'est qu'ils sont de plus en plus nombreux les collègues qui partagent ce point de vue et qui, eux, sont en poste confrontés à une hiérarchie qui nie les difficultés, les minimise ou les occulte.

Non mais c'est tout de même stupéfiant.
En résumé, on lit "je trouve que le système est pourri, que les élèves sont pourris, que moi... bon je m'interroge pas j'exclus c'est tout, y a mieux ailleurs, j'ai la possibilité d'y aller, dois-je démissionner après l'oral ou ne pas m'y présenter tout court ?" - mais pourquoi ces atermoiements, dans ces cas-là on n'hésite pas !

Imaginez que cette opportunité lui file entre les doigts, et qu'il aille aux oraux, ne soit pas reçu ? L'amertume...
Ou pire, qu'il soit reçu, et là coincé pour la vie, à pester chaque jour ici ou en salle des profs, confronté à "une hiérarchie qui nie les difficultés, les minimise ou les occulte", sans possibilité de partir ni de la remplacer pour faire mieux ? L'horreur !

Ce qui devrait t'interroger aussi … c'est pourquoi autant de collègues lui conseillent de fuir! C'est tout de même révélateur d'un profond malaise dans la profession. Bien sûr, on peut mettre ce malaise sous le tapis et considérer que si malaise il y a, ce n'est que le fait de gens aigris …
pogonophile
pogonophile
Fidèle du forum

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par pogonophile le Jeu 16 Mai 2019 - 22:29
@frederic.moreau
Vraiment, avec une telle vision du monde de l'Education aujourd'hui, et en filigrane avec celle que tu sembles avoir à propos de ce qu'elle devrait être, je ne vois pas comment tu pourrais t'épanouir professionnellement. Ton choix est fait au fond, non ?

@JaneB a écrit:Ce qui devrait t'interroger aussi … c'est pourquoi autant de collègues lui conseillent de fuir! C'est tout de même révélateur d'un profond malaise dans la profession. Bien sûr, on peut mettre ce malaise sous le tapis et considérer que si malaise il y a, ce n'est que le fait de gens aigris …

C'est un autre sujet.
La question est "dois-je attendre les oraux pour saisir une opportunité", et pas "pourquoi y a-t-il tant de gens aigris".
Par contre si vraiment on va sur ce thème là, j'ose croire que plus on se complaît dans l'aigreur et la déploration, plus on s'y enfonce.
frederic.moreau
frederic.moreau
Niveau 1

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par frederic.moreau le Jeu 16 Mai 2019 - 22:34
Non, mon choix n'est pas absolument définitif, mais comme j'ai déjà enclenché mon départ, je pense qu'il le deviendra ...

Je rêve encore à l'égalitarisme républicain : tous les enfants naissent égaux en droit et bénéficient des mêmes chances, mais la nation distingue les plus méritants.
Ce monde là est mort, je dois arrêter de me faire des illusions.

Aujourd'hui, l'Etat demande aux enfants les moins travailleurs et les plus perturbateurs de lever le doigt : et on leur alloue toutes les ressources.
C'est le passage de la médiocrité au concept de médiocracie, le stade moyen hissé au rang d'autorité.


Dernière édition par frederic.moreau le Jeu 16 Mai 2019 - 22:41, édité 4 fois
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par gauvain31 le Jeu 16 Mai 2019 - 22:37
Quelques remarques :

@frederic.moreau a écrit:Toutes les notes doivent être au dessus de la moyenne

On n'en est pas là dans de nombreux établissements, mais certains CDE agressifs peuvent oui faire des remarques désobligeantes qui obligent des collègues à surnoter (surtout en REP+) ou à travestir le programme. pourquoi les CDE mettent-ils la pression: pour une question d'image. De leur image (et donc de leur carrière). Un CDE m'a agressé verbalement un jour à cause de mes notes en me criant dans la cour du collège: "vos notes sont trop basses , vous évaluez mal , ici c'est une collège de centre-ville". Il aurait pu me dire de faire attention , de ne pas décourager les élèves qui certains veulent bien faire . Non , c'est parce que c'est une collège de cente-ville pour petite bourgeoisie de province. je l'ai engueulé à mon tour, il ne s'y attendait pas et m'a laissé tranquille jusqu'à la fin. On ne s'est quasiment plus adressé la parole. Mais c'était un coutumier du fait.


@frederic.moreau a écrit:On ne redouble plus de peur de pointer des élèves du doigt et de les démotiver

Non, on ne redouble plus pour faire des économies: un redoublant coûte trop cher. Le ministère se fiche totalement qu'on pointe ou qu'on démotive. Il veut juste bien gérer les flux.

@frederic.moreau a écrit:On invente des matières nouvelles pour permettre aux plus nuls de réussir : "Le grand oral".
oui , on peut rajouter les TPE, les ECE

Sinon d'accord avec tout le reste Wink
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner - Page 2 Empty Re: Admissible au CAPES, je pense déjà démissionner

par gauvain31 le Jeu 16 Mai 2019 - 22:40
@frederic.moreau a écrit:Non, mon choix n'est pas absolument définitif, mais comme j'ai déjà enclenché mon départ, je pense qu'il le deviendra ...

Je rêve encore à l'égalitarisme républicain : tous les enfants naissent égaux en droit et bénéficient des mêmes chances, mais la nation distingue les plus méritants.
Ce monde là est mort, je dois arrêter de me faire des illusions.

Non il n'est pas encore tout à fait mort, sinon, plus personne ne viendrait enseigner. Par contre nous nous battons chacun de notre côté pour que nos enfants en 2019 bénéficient du monde que tu décris et qui est rudement mis à mal surtout depuis 10 ans
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum