Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Balthamos
Grand sage

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Balthamos le Lun 3 Juin 2019 - 21:01
D'un autre côté, si le grand chef s'agite, c'est bon signe pour nous. Ils ne doivent pas être serein là haut.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par ZeSandman le Lun 3 Juin 2019 - 21:01
@Zazk a écrit:Et pourquoi n'est-il pas question d'une grève des corrections ? Un surveillant, ça se remplace sans problème, mais un correcteur ... ?

Le SNALC a déposé en février un préavis de grève qui couvre aussi la période de correction, avec  en revendication première la hausse de nos salaires et de nos primes. Comme en 2015.
Depuis l'intersyndicale s'est réunie, et c'est devenu ce que l'on sait, bien illustré par les dernières interviews de Rollet du SNES, syndicat majoritaire.
Mais bon c'est sûrement la faute du SNALC qui n'a pas de puissance mobilisatrice...

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Lefteris
Lefteris
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Gréve reconductible

par Lefteris le Lun 3 Juin 2019 - 21:22
Mot d'ordre plus dur après les concertations avec l'intersyndicale. Extraits :

"FO l’a rappelé dans l’intersyndicale : pour faire plier le ministre, il faut la grève, non pas une journée d’action, mais la grève jusqu’au retrait, décidée par les AG".


la FNEC FP FO appelle dès maintenant aux assemblées générales et « appuie toutes les initiatives engagés pour faire échec à la politique du gouvernement et soutient toutes les AG qui décideront de s’engager dans la grève ».

La FNEC FP FO a déposé un préavis de grève couvrant tout le mois de juin.

Bon, ça éclaircit le paysage pour les plus timorés.  Mais pas d'actions individuelles de rétention des notes ou autre initiative. Hors de question d'envoyer des collègues à l'abattoir. Un gouvernement a-politique de marchands  avec des gratte-papiers à son service est composé de lâches : serviles devant les puissants, mais durs avec les faibles, et ils ne se priveront pas.  On a déjà vu avec les enseignants du premier degré réfractaires, pas de discussion, pas de moratoire. Les sanctions directement, et les lettres d'intimidation partout.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par gauvain31 le Lun 3 Juin 2019 - 21:31
J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3795679266
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par LemmyK le Lun 3 Juin 2019 - 21:36
@lucB a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@lucB a écrit:Je suis en collège, j'ai dit aujourd'hui à quelques collègues que je serais gréviste pour le DNB, en cas de convocation, et là, une collègue me dit que je suis inconsciente, que je ne me mets pas à la place des élèves qui ont trimé toute l'année, et que les revendications sont "farfelues".

Tu lui réponds qu'elle-même ne se met pas à la place des élèves en ne voulant pas considérer les impacts pervers de la réforme sur les élèves. Mais vu qu'elle est en collège, ce qui se passe en lycée doit lui passer au-dessus.

Pour le côté des revendication farfelues, réponds-lui que lorsqu'elle sera obligée de changer d'établissement tous les 5 ans, il ne faudra pas qu'elle se plaigne. De toute façon elle n'aura pas plus le droit de se plaindre : elle devra être "exemplaire".
Elle sera en retraite dans 4 ans, elle a eu un RV PPCR magnifique : dix minutes de visite, l'IPR lui mange dans la main, elle a un gamin qui passe le bac. Voilà.
Et elle est inquiète? [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3795679266
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Ha@_x le Lun 3 Juin 2019 - 21:37
@gauvain31 a écrit:J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 346737548

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Nenyim
Nenyim
Niveau 4

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Nenyim le Lun 3 Juin 2019 - 21:39
@pseudo-intello a écrit:
@Zazk a écrit:Et pourquoi n'est-il pas question d'une grève des corrections ? Un surveillant, ça se remplace sans problème, mais un correcteur ... ?

Il y a déjà des préavis pour la grève des corrections, mais peut-être que l'appel attendra le déroulement des épreuves (puisque sans épreuves, pas de copies Razz ).

Ceci étant, c'est plus facile à faire pour des examens type brevet où tu es convoqué un jour pour corriger sur place, que pour du type bac, où on te file du boulot pour huit jours avant de te laisser rentrer chez toi.

Il faut quand même aller les chercher les copies. Il se passe quoi si personne ne vais chercher les copies? Il y a des délais légaux pour les convocation et les temps de correction?

Lefteris
Lefteris
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Lefteris le Lun 3 Juin 2019 - 21:43
@gauvain31 a écrit:J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3795679266
Oui, si les AG le décident la fédération de l'Education appuiera toute action. Mais en considérant que le 17 juin est insuffisant d'une part, d'autre part qu'il faut faire reculer le gouvernement sur tout un tas de points. Tout ça a été âprement discuté dans les syndicats régionaux et remonté à la fédération. Tous les avis étaient présents (certains même un peu mous) , le durcissement l'a emporté.
Il faut bien se rendre compte que bientôt, avec la fin des diplômes nationaux et la multiplication (avec affaiblissement) des statuts, il sera impossible de bouger. La défense des examens nationaux n'est plus un argument valable, puisque ceux-ci disparaissent.
Le D(N)B est une farce, il faut de la volonté pour garder tout son sérieux et ne pas pouffer de rire dans les réunions "sérieuses" autour de cette pitrerie, comme les haruspices romains lorsqu'ils se croisaient.
Et le bac, déjà bien atteint par la réformite, devient un diplôme de fin d'étude n'ouvrant plus de droits, même symboliques.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par gauvain31 le Lun 3 Juin 2019 - 21:47
@Ha@_x a écrit:
@gauvain31 a écrit:J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 346737548

wikipaedia a écrit: Dans la fonction publique, à l’issue du scrutin organisé les 20 octobre et 22 novembre 2011, FO devient, avec près de 18 %, la troisième organisation6 dans toute la fonction publique.

[...] Jusqu'en 2011, FO ne communiquait pas le nombre de ses adhérents.
La Confédération syndicale internationale indique 800 000 adhérents.
Certains analystes du syndicalisme français évaluent ce nombre à 300 000.

Dans un entretien avec le journal Les Échos à l'occasion du XXIIe congrès de l'organisation, Jean-Claude Mailly a estimé ce nombre à 500 000.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Force_ouvri%C3%A8re

Mathador
Mathador
Esprit éclairé

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Mathador le Lun 3 Juin 2019 - 21:48
@Lefteris a écrit:Et le bac, déjà bien atteint par la réformite,  devient un diplôme de fin d'étude n'ouvrant plus de droits, même symboliques.
À part candidater aux emplois de catégorie B de la fonction publique.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Ha@_x le Lun 3 Juin 2019 - 21:51
Tu vas aussi me sortir la présomption irréfragable de représentativité cher collègue ?

Mais autant recentrer le débat, je ne pense pas que Farce, pardon Force Ouvrière soit le sujet du débat.


Dernière édition par Ha@_x le Lun 3 Juin 2019 - 21:52, édité 1 fois
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Dame Tartine le Lun 3 Juin 2019 - 21:51
@Zazk a écrit:Et pourquoi n'est-il pas question d'une grève des corrections ? Un surveillant, ça se remplace sans problème, mais un correcteur ... ?
Et oui ! Cela permettrait en plus de mobiliser les LPs où nous corrigeons les copies en centre d'examens et non pas chez nous. Celles du BEP sont prévues pour le 11 juin, bac les 18 et 19. Je n'ai rien vu passer de spécifique au LP alors qu'on se prend une réforme inique et d'une brutalité sans précédent en plus de ce qui concerne la réforme du statut et de ce qui va nous tomber dessus avec les retraites. Plus les jours passent, plus j'enrage.

_________________
[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par VicomteDeValmont le Lun 3 Juin 2019 - 21:56
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3795679266
Oui, si les AG le décident la fédération de l'Education  appuiera toute action. Mais en considérant que le 17 juin est insuffisant d'une part, d'autre part qu'il faut faire reculer le gouvernement sur tout un tas de points.  Tout ça a été âprement discuté dans les syndicats régionaux et remonté à la fédération. Tous les avis étaient présents (certains même un peu mous) , le durcissement l'a emporté.
Il faut bien se rendre compte que bientôt, avec la fin des diplômes nationaux et la multiplication (avec affaiblissement) des statuts, il sera impossible de bouger. La défense des examens nationaux n'est plus un argument valable, puisque ceux-ci disparaissent.
Le D(N)B est une farce, il faut de la volonté pour garder tout son sérieux et ne pas pouffer de rire dans les réunions "sérieuses" autour de cette pitrerie, comme les haruspices romains  lorsqu'ils se croisaient.
Et  le bac, déjà bien atteint par la réformite,  devient un diplôme de fin d'étude n'ouvrant plus de droits, même symboliques.

Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme. S’il renvoie toujours les décisions aux AGs et aux individus sans appeler au niveau national, à quoi sert-il d’avoir un syndicat? Les gens sont suffisamment intelligents pour s’organiser localement sans qu’on leur rappelle, ce dont ils ont besoin c’est d’actions impulsées nationalement et soutenues par le syndicat.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Lefteris
Lefteris
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Lefteris le Lun 3 Juin 2019 - 21:58
@VicomteDeValmont a écrit:
Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme. S’il renvoie toujours les décisions aux AGs et aux individus sans appeler au niveau national, à quoi sert-il d’avoir un syndicat? Les gens sont suffisamment intelligents pour s’organiser localement sans qu’on leur rappelle, ce dont ils ont besoin c’est d’actions impulsées nationalement et soutenues par le syndicat.
Inversons la proposition. Le préavis est national, mais la fédération soutiendra quand même les actions locales, qui dépendront des AG, donc même avec des gens plus mous. Enfin de toute manière, ps de problème pour faire grève le jour où on le souhaite. Par exemple venir corriger ou surveiller un jour, puis pas le lendemain. Petite perte financière, mais mise en insécurité du système.


Dernière édition par Lefteris le Lun 3 Juin 2019 - 22:04, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Ha@_x le Lun 3 Juin 2019 - 22:02
@VicomteDeValmont a écrit:Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme. S’il renvoie toujours les décisions aux AGs et aux individus sans appeler au niveau national, à quoi sert-il d’avoir un syndicat? Les gens sont suffisamment intelligents pour s’organiser localement sans qu’on leur rappelle, ce dont ils ont besoin c’est d’actions impulsées nationalement et soutenues par le syndicat.

à leur décharge, les AGs c'est la base. Et si t'as pas la base t'as pas de mouvement.

Mais FO, la CGT, SUD et SNES (et je ne parle pas des plus petits, ceux qui  ne sont pas des "grands syndicats" [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3284587592 ) ne représentent rien.

Une majorité de collègues n'est syndiquée que pour les mutations. Et quand elle entend le mot grève, elle s'exclame : "ciel mon trentième !!! " [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 1665347707
Balthamos
Balthamos
Grand sage

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Balthamos le Lun 3 Juin 2019 - 22:05
@VicomteDeValmont a écrit:
@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:J'avais compris leur démarche Lefteris; mais même si la lettre de l'intersyndical ne mentionne qu'une journée de grève le 17 juin elle est incluse dans la liste des actions envisagées par FO, non? Une signature de ce grand syndicat n'aurait pas interdit la mise en place des autres actions que ce dernier envisage [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3795679266
Oui, si les AG le décident la fédération de l'Education  appuiera toute action. Mais en considérant que le 17 juin est insuffisant d'une part, d'autre part qu'il faut faire reculer le gouvernement sur tout un tas de points.  Tout ça a été âprement discuté dans les syndicats régionaux et remonté à la fédération. Tous les avis étaient présents (certains même un peu mous) , le durcissement l'a emporté.
Il faut bien se rendre compte que bientôt, avec la fin des diplômes nationaux et la multiplication (avec affaiblissement) des statuts, il sera impossible de bouger. La défense des examens nationaux n'est plus un argument valable, puisque ceux-ci disparaissent.
Le D(N)B est une farce, il faut de la volonté pour garder tout son sérieux et ne pas pouffer de rire dans les réunions "sérieuses" autour de cette pitrerie, comme les haruspices romains  lorsqu'ils se croisaient.
Et  le bac, déjà bien atteint par la réformite,  devient un diplôme de fin d'étude n'ouvrant plus de droits, même symboliques.

Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme. S’il renvoie toujours les décisions aux AGs et aux individus sans appeler au niveau national, à quoi sert-il d’avoir un syndicat? Les gens sont suffisamment intelligents pour s’organiser localement sans qu’on leur rappelle, ce dont ils ont besoin c’est d’actions impulsées nationalement et soutenues par le syndicat.

Pourquoi remettre encore et toujours (et encore) en question le fonctionnement des syndicats ?
S'ils existent, c'est que des adhérents leur font confiance.
Je pense que tu as trouvé le syndicat dont le fonctionnement te convient. A priori FO et le Snes (commentaires plus haut) conviennent à assez de collègues pour syndiquer et être représentatifs. Donc même si "on" se demande, cette conception du syndicalisme convient à des collègues.

Puis les syndicats ne sont pas des moutons qui font grève dès que le dirigeant le décide.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Dame Tartine le Lun 3 Juin 2019 - 22:06
Hey, franchement, si vous voulez discuter de FO et des syndicats en général ouvrez un post à part s'il vous plaît. Ici on discute d'une action hautement plus importante dont notre survie dépend. Alors les querelles de clochers...

_________________
[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751
Lefteris
Lefteris
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Lefteris le Lun 3 Juin 2019 - 22:10
@Ha@_x a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme. S’il renvoie toujours les décisions aux AGs et aux individus sans appeler au niveau national, à quoi sert-il d’avoir un syndicat? Les gens sont suffisamment intelligents pour s’organiser localement sans qu’on leur rappelle, ce dont ils ont besoin c’est d’actions impulsées nationalement et soutenues par le syndicat.

à leur décharge, les AGs c'est la base. Et si t'as pas la base t'as pas de mouvement.

Mais FO, la CGT, SUD et SNES (et je ne parle pas des plus petits, ceux qui  ne sont pas des "grands syndicats" [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 3284587592 ) ne représentent rien.

Une majorité de collègues n'est syndiquée que pour les mutations. Et quand elle entend le mot grève, elle s'exclame : "ciel mon trentième !!! " [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 1665347707
C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder FO, CGT et SUD , petits parmi les "gros" (= ceux qui siègent, mais sont minoritaires) , et non co-gestionnaires. Ils ne rassemblent certainement pas ceux qui ne jurent que par l'info sur les mutations , qui sont ailleurs. Ces trois syndicats ont voté contre le PPCR par exemple, et se sont impliqués dans das luttes plus générales. Sans eux, aucun contre-pouvoir, même petit.

@Dame Tartine a écrit:Hey, franchement, si vous voulez discuter de FO et des syndicats en général ouvrez un post à part s'il vous plaît. Ici on discute d'une action hautement plus importante dont notre survie dépend. Alors les querelles de clochers...
Justement, un syndicat représentatif "minoritaire" couvre tout le monde sur juin, affiche clairement une politique de lutte, ce n'est pas le moment de l'attaquer parce qu'on pense déjà aux prochaines élections pro.


_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Ha@_x le Lun 3 Juin 2019 - 22:13
@Lefteris a écrit:C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder FO, CGT et SUD , petits parmi les "gros" (= ceux qui siègent, mais sont minoritaires) , et non co-gestionnaires. Ils ne rassemblent certainement pas ceux qui ne jurent que par l'info sur les mutations , qui sont ailleurs. Ces trois syndicats ont voté contre le PPCR par exemple, et se sont impliqués dans das luttes plus générales. Sans eux, aucun contre-pouvoir, même petit.

On ira causer syndicalisme ailleurs Lefteris Very Happy

Si seulement on pouvait foutre en l'air l'orga' de tous les exams de fin d'année, ce serait déjà parfait.

PS : les élections je m'en moque, le mien ne s'y présente pas Very Happy
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par gauvain31 le Lun 3 Juin 2019 - 22:16
@Ha@_x a écrit:
@Lefteris a écrit:C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder FO, CGT et SUD , petits parmi les "gros" (= ceux qui siègent, mais sont minoritaires) , et non co-gestionnaires. Ils ne rassemblent certainement pas ceux qui ne jurent que par l'info sur les mutations , qui sont ailleurs. Ces trois syndicats ont voté contre le PPCR par exemple, et se sont impliqués dans das luttes plus générales. Sans eux, aucun contre-pouvoir, même petit.

On ira causer syndicalisme ailleurs Lefteris Very Happy

Si seulement on pouvait foutre en l'air l'orga' de tous les exams de fin d'année, ce serait déjà parfait.

PS : les élections je m'en moque, le mien ne s'y présente pas Very Happy

Voilà un point de concorde qui satisfera le plus grand nombre et mettra une bonne ambiance sur ce site Razz
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Dame Tartine le Lun 3 Juin 2019 - 22:18
@gauvain31 a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Lefteris a écrit:C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder FO, CGT et SUD , petits parmi les "gros" (= ceux qui siègent, mais sont minoritaires) , et non co-gestionnaires. Ils ne rassemblent certainement pas ceux qui ne jurent que par l'info sur les mutations , qui sont ailleurs. Ces trois syndicats ont voté contre le PPCR par exemple, et se sont impliqués dans das luttes plus générales. Sans eux, aucun contre-pouvoir, même petit.

On ira causer syndicalisme ailleurs Lefteris Very Happy

Si seulement on pouvait foutre en l'air l'orga' de tous les exams de fin d'année, ce serait déjà parfait.

PS : les élections je m'en moque, le mien ne s'y présente pas Very Happy

Voilà un point de concorde qui satisfera le plus grand nombre et mettra une bonne ambiance sur ce site  Razz
Oh que oui [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 558662839

_________________
[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 964035751
avatar
pseudo-intello
Érudit

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par pseudo-intello le Lun 3 Juin 2019 - 22:27
@Nenyim a écrit:
@pseudo-intello a écrit:
Ceci étant, c'est plus facile à faire pour des examens type brevet où tu es convoqué un jour pour corriger sur place, que pour du type bac, où on te file du boulot pour huit jours avant de te laisser rentrer chez toi.

Il faut quand même aller les chercher les copies. Il se passe quoi si personne ne vais chercher les copies? Il y a des délais légaux pour les convocation et les temps de correction?
J'ignorais, désolée.
Je ne me suis permis de parler que des examens dont je connais le déroulement.

Au fait, la grève des oeaux de l'EAF, ça serait pas un super bon plan ?
Je ferai la grève de corrections du DNB, évidemment, et mon tas sera redistribué aux collègues présents, comme les tas de collègues en arrêt, ou ceux qui ne sont attribués à personne (vécu).
En revanche, quand il manque des examinateurs pour les oraux, la situation semble autrement plus coton.

@VicomteDeValmont a écrit:
Une fois de plus on se demande bien à quoi sert FO et sa conception du syndicalisme.
A montrer combien le PPCR est une énième tromperie, peut-être...
F.Lemoine
F.Lemoine
Expert

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par F.Lemoine le Lun 3 Juin 2019 - 22:35
Que d'hésitations, un peu partout...
Je rappelle qu'on est fonctionnaires, qu'on peut faire grève sans problème, contrairement aux gens du privé. Bon, je comprends que perdre un peu de salaire, ça trouble certains, mais il y a eu dans l'histoire des actions un peu plus héroïques, non ? Si l'on pense que ce qui se prépare est néfaste pour nos élèves et notre profession, est-ce qu'il faut vraiment hésiter ? Sortons notre balance et pesons...

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Leroy86 le Mar 4 Juin 2019 - 8:41
@Ha@_x a écrit:
@Lefteris a écrit:C'est bien la raison pour laquelle il ne faut pas bouder FO, CGT et SUD , petits parmi les "gros" (= ceux qui siègent, mais sont minoritaires) , et non co-gestionnaires. Ils ne rassemblent certainement pas ceux qui ne jurent que par l'info sur les mutations , qui sont ailleurs. Ces trois syndicats ont voté contre le PPCR par exemple, et se sont impliqués dans das luttes plus générales. Sans eux, aucun contre-pouvoir, même petit.

On ira causer syndicalisme ailleurs Lefteris Very Happy

Si seulement on pouvait foutre en l'air l'orga' de tous les exams de fin d'année, ce serait déjà parfait.

PS : les élections je m'en moque, le mien ne s'y présente pas Very Happy

Je suis d'accord pour f**tre le bor*** mais il ne faut pas oublier qu'en face on utilise tous les moyens pour réagir (faute professionnelle en cas de retenue de notes, suppléants pour les surveillants et examinateurs absents). Donc agir mais pas stupidement, je suis content de voir que vous êtes mobilisés dans ton bahut mais là, on attend les autres qui regardent depuis les annonces de réformes et qui n'ont pas osé, ce sont ceux-là qu'on attend, qu'on a essayé de convaincre des mois durant.
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Madame_Prof le Mar 4 Juin 2019 - 19:08
Vous avez dû recevoir ça...

Chère et cher collègue,

La fin de l’année approche. Loi Blanquer, loi Fonction publique, réforme du lycée, conditions de travail en collège comme en lycée, ce furent des mois compliqués face à un gouvernement autoritaire qui refuse d’écouter les personnels.

Parce que nous refusons de subir, nous nous sommes mobilisés : grèves, manifestations, interpellations via les médias et les réseaux sociaux, lettres au ministre... Nous avons obtenu que les établissements des savoirs fondamentaux disparaissent de la loi « pour une école de la confiance ».

Cela ne suffit pas !

Nous demandons :
une revalorisation des rémunérations ;
le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat ;
le retrait des projets de loi « École de la confiance » et « Fonction publique »;
une baisse des effectifs ;
des moyens pour l'inclusion en collège et lycée ;
l'arrêt du management autoritaire renforcé par la possibilité accordée au chef d'établissement :
d'imposer deux HSA,
de donner un avis préalable sur les mutations et les promotions,
de mettre à pied un collègue 3 jours sans traitement.

C’est pourquoi, avec une intersyndicale large, soutenue par de nombreuses associations, nous appelons à la grève le 17 juin prochain, ouverture de l'avant-dernier baccalauréat vraiment national (si la réforme est maintenue en l'état), jour des épreuves de philosophie et de français.

Il s’agit d’un acte exceptionnel et solennel, qui peut susciter débat.
Mais c'est contraints par le refus du ministre de tout dialogue que nous appelons les personnels à se mettre en grève le 17 juin, non pour pénaliser nos élèves, mais pour leur assurer la meilleure éducation possible, un diplôme national ne fermant pas les portes à certains du fait de leur origine sociale ou territoriale.
Cette grève est essentielle si nous voulons continuer à exercer nos métiers, travailler avec nos élèves des contenus formateurs, loin des logiques managériales funestes pour les équipes.

Si l'épreuve est perturbée, menant à son annulation et à la reconvocation des élèves, le ministre en portera l'entière responsabilité.

Frédérique Rolet


Secrétaire générale du SNES-FSU

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

[Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance » - Page 6 Empty Re: [Le Monde] des enseignants agitent la menace d’une « grève de la surveillance »

par Dame Jouanne le Mar 4 Juin 2019 - 19:52
Désolée pour la rancune tenace, mais quand je pense à un soir pas si lointain, sous la ministre et le gouvernement précédents, alors qu'on avait eu droit à la publication du décret pour la réforme du collège le matin juste après un jour de grève contre cette même réforme, avoir entendu la même Mme Rollet tenir un discours bien moins combatif et offensif que cela... J'ai du mal à apporter beaucoup de crédit et de confiance à des gens dont les convictions sont autant influencées par l'équipe au pouvoir : j'ai bien peur qu'ils nous abandonnent encore tous seuls en rase campagne.
Néanmoins, comme l'appel a l'air d'être général, il y peut-être de l'espoir.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum