Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nigousse
Niveau 10

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par nigousse le Mer 5 Juin 2019 - 10:14
Bonjour, la réforme de la voie pro m'a achevée, je cherche donc des solutions de repli. Je suis PLP Lettres-histoire avec ma valence en histoire, j'envisage donc de préparer l'agrégation interne en histoire ( et en même temps demande de détachement en histoire-géo) car avec la réforme de la retraite qui se profile, il me semble vital d'essayer d'avoir un meilleur revenu. Cependant, j'ai l'impression que le système se délite partout donc je ne sais pas si consacrer autant de temps et d'énergie, sans aucune garantie de succès au demeurant, à ce concours est un bon calcul. J'ai déjà envisagé diverses reconversions depuis environ 5 ans sans oser me lancer vraiment ( j'ai un besoin de sécurité financière et pas vraiment une âme d'entrepreneur), j'ai aussi envisagé de lancer une auto-entreprise de cours particuliers ou de faire une formation de lectrice-correctrice ( mais de là à en vivre....). Je suis à la croisée des chemins, je ne vais pas en rajeunissant ( 43 ans), je suis preneuse de tout conseil, encouragement...merci d'avance.
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Cléopatra2 le Mer 5 Juin 2019 - 10:16
Par rapport à certifié ou PLP oui, ça vaut le coup. En revanche si tu envisages une reconversion, je ne sais pas si l'investissement en temps et énergie est rentable.
avatar
nigousse
Niveau 10

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par nigousse le Mer 5 Juin 2019 - 10:26
Merci pour la réponse, si je me lance dedans, j'abandonnerai les autres projets mais j'ai peur que le public ne soit pas forcément plus "supportable", j'ai aussi per que dans l'avenir on fasse passer les agrégés à 18h ( l'une de mes motivation majeures est de faire 15h devant élèves, je dirais même que c'est ma motivation principale, autant qu'un meilleur traitement).
Delia
Delia
Érudit

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Delia le Mer 5 Juin 2019 - 10:29
Puisque tu as passé les quarante ans, tente la liste d'aptitude : l'agrégation sans les épreuves du concours.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Cléopatra2 le Mer 5 Juin 2019 - 10:33
15h je ne l'ai jamais fait en 5 ans de lycée. Il y a TOUJOURS des heures sup. Au moins 16h devant élèves.
Lefteris
Lefteris
Empereur

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Lefteris le Mer 5 Juin 2019 - 11:36
@nigousse a écrit:Bonjour, la réforme de la voie pro m'a achevée, je cherche donc des solutions de repli. Je suis PLP Lettres-histoire avec ma valence en histoire, j'envisage donc de préparer l'agrégation interne en histoire ( et en même temps demande de détachement en histoire-géo) car avec la réforme de la retraite qui se profile, il me semble vital d'essayer d'avoir un meilleur revenu. Cependant, j'ai l'impression que le système se délite partout donc je ne sais pas si consacrer autant de temps et d'énergie, sans aucune garantie de succès au demeurant, à ce concours est un bon calcul. J'ai déjà envisagé diverses reconversions depuis environ 5 ans sans oser me lancer vraiment ( j'ai un besoin de sécurité financière et pas vraiment une âme d'entrepreneur), j'ai aussi envisagé de lancer une auto-entreprise de cours particuliers ou de faire une formation de lectrice-correctrice ( mais de là à en vivre....). Je suis à la croisée des chemins, je ne vais pas en rajeunissant ( 43 ans), je suis preneuse de tout conseil, encouragement...merci d'avance.
Il faut y aller, c'est toujours ça de pris, mais il faut bien se mettre dans la tête de changer de mode de travail et de vie, accepter l'éventualité de ne pas réussir au premier coup. Je l'ai fait aussi, quadra bien entamé, à 18 heures de service, peu après une reconversion (donc encore pas mal de boulot), suivie d'un bras de fer juridique additionné quelques tracas personnels.
A mon avis, il ne faut rien sacrifier totalement, mais rogner un peu sur tout. Dans le travail quotidien, le moins possible de renouvellement de cours. Utilisation si possible de supports tout prêts, on gagne un temps fou (et on s'aperçoit que ça ne change rien). Espacer légèrement les devoirs à lourde correction. Pas d'activités périphériques (projets, professeur principal etc.) , non seulement pour le temps gagné, mais aussi parce que l'on ne peut avoir la tête à ça.
Ne lire que des ouvrages tournant autour du concours : on n'achète pas un bouquin n'ayant rien à voir et qui mange quatre ou cinq heures d'autres lectures. Réduire internet au strict minimum (au revoir Néo, sauf sujet lié à l'agreg), se passer de télé si jamais tu aimes ça. Ce sont des heures et des heures gagnées par semaine. Si possible, s'imposer d'aller travailler en bibliothèque, on est "prisonnier" et pas tenté de faire autre chose, surtout sur les parties du programme bien "rasoir" . Ne pas perdre de temps en général : je corrigeais dans les transports, dans les trous, les salles d'attente, en déjeunant même, 3 copies par-ci, 5 copies par là.
En revanche, ne pas se priver de vacances, ni ta famille si tu en as une. Il vaut mieux se réserver des plages de travail tous les jours, mais pas du matin au soir. Ne pas abandonner l'exercice physique, si tu fais du sport, mais réduire. Idem pour la vie sociale, ne pas couper les ponts, mais les apéros, les invitations systématiques, les gens sans cesse chez toi, plus possible.

Pour résumer, il faut récupérer du temps exactement comme on fait des économies, en prenant là où c'est possible. Il faut aussi avoir l'esprit libre, car il faut pouvoir réfléchir sérieusement à des questions parfois difficiles, sans être parasité par des questions de second ordre.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
marcou
marcou
Niveau 2

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par marcou le Mer 5 Juin 2019 - 11:56
J'aurai pu écrire le même message que toi Nigousse, il y a quelques mois.
J'ai longtemps cherché une reconversion possible (depuis que j'enseigne ,soit......... 20 ans!!)
J'ai pensé à TOUS les métiers mais finalement je me suis lancé il y a 1 an dans la prépa au concours.Je veux bosser moins (15 heures et moins en fin de carrière si possible)

Je n'ai pas suivi tous les conseils de Lefteris car j'avais pas mal d'heures sup et j'étais un peu "flemmarde" .


Maintenant que je n'ai plus cours, je vais me consacrer au concours mais j'ai aussi les cours à préparer pour l'an prochain avec cette réforme qui tombe très mal!
L'an prochain,j je risque donc de ne pas pouvoir vraiment m'y consacrer. Mais je ne veux pas non plus sacrifier sur mon temps libre.
avatar
nigousse
Niveau 10

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par nigousse le Mer 5 Juin 2019 - 12:02
Merci pour ces premiers retours, la liste d'aptitude soyons clair c'est une licorne pour les PLP!!
avatar
nigousse
Niveau 10

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par nigousse le Mer 5 Juin 2019 - 12:08
Je reprécise pour la liste d'aptitude, j'ai un collègue de 60 ans qui a postulé cette année, PLP Lettres-histoire comme moi, il a doctorat, enseigne en plus de son poste un certain nombre d'heures à la fac depuis fort longtemps et il a eu comme remarque de l'inspecteur " M.Machin enseigne depuis longtemps à un public fragile", que penser de cela?
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Expert spécialisé

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Mrs Hobie le Mer 5 Juin 2019 - 13:14
@nigousse a écrit:Merci pour la réponse, si je me lance dedans, j'abandonnerai les autres projets mais j'ai peur que le public ne soit pas forcément plus "supportable", j'ai aussi per que dans l'avenir on fasse passer les agrégés à 18h ( l'une de mes motivation majeures est de faire 15h devant élèves, je dirais même que c'est ma motivation principale, autant qu'un meilleur traitement).
Dans ce cas si tu ne veux que 15h, c'est un temps partiel, qu'il n'est pas certain d'avoir, mais un temps partiel d'agrégé avec cette quotité, ça serait sans doute un traitement supérieur à celui d'un PLP ou certifié à temps complet ...
Préparer l'agreg interne, c'est sans aucun doute un investissement de temps, sans garantie de succès, certes, mais ça vaut encore le coup/coût à mon avis ... le public des LEGT n'est plus non plus ce qu'il était il y a 20 ans, mais en tout cas de ce que j'entends mes collègues du LP, il est encore nettement plus facile que votre public ...

_________________
L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Smellie_bretonL'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Smellie_veuzesmile     Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Couturier
maldoror1
maldoror1
Habitué du forum

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par maldoror1 le Mer 5 Juin 2019 - 13:47
Encore une fois, Lefteris parle d'or...

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Lefteris
Lefteris
Empereur

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Lefteris le Mer 5 Juin 2019 - 13:55
@nigousse a écrit:Merci pour ces premiers retours, la liste d'aptitude soyons clair c'est une licorne pour les PLP!!
Quel que soit le corps, il faut être dans les petits papiers, savoir se vendre. Il y a des gens très peu fréquentables parmi les lauréats de cet "agrégation canapé", je viens d'en avoir un exemple. Jamais je ne l'aurais demandée. Je l'ai eu la 3e année, en externe d'ailleurs, mais je m'étais bien bien dit cette année-là, où j'avais doublé le coup, que si je ne l'avais pas, je faisais un dossier de reconversion pour un corps où j'étais encore dans la limite d'âge et où j'avais des chances.

@Mrs Hobie a écrit:
Dans ce cas si tu ne veux que 15h, c'est un temps partiel, qu'il n'est pas certain d'avoir, mais un temps partiel d'agrégé avec cette quotité, ça serait sans doute un traitement supérieur à celui d'un PLP ou certifié à temps complet ...
Préparer l'agreg interne, c'est sans aucun doute un investissement de temps, sans garantie de succès, certes, mais ça vaut encore le coup/coût à mon avis ...  
J'ai quand même remarqué autour de moi, toutes disciplines confondues, que ceux qui s'accrochent la décrochent, au bout de quatre ou cinq fois parfois. En HG, ce qui est intéressant, c'est que la moitié du programme est maintenue. Si on la rate, on peut bosser un peu moins l'année suivante, d'autant qu'on a déjà la méthodologie. L'agreg étant aussi un concours de "figures imposées".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Agrippina furiosa le Mer 5 Juin 2019 - 14:22
@nigousse a écrit:Merci pour la réponse, si je me lance dedans, j'abandonnerai les autres projets mais j'ai peur que le public ne soit pas forcément plus "supportable", j'ai aussi per que dans l'avenir on fasse passer les agrégés à 18h ( l'une de mes motivation majeures est de faire 15h devant élèves, je dirais même que c'est ma motivation principale, autant qu'un meilleur traitement).

Heu ... c'est quasiment fait, avec les deux HSA sans possibilité de refuser (décret passé !). Tu seras/serais à 17h, car il y a TOUJOURS des heures sup (ou alors je suis vraiment tombée au mauvais endroit !)
Sinon, oui, ça vaut le coup, et tout ce que dis Lefteris est très juste.
celitian
celitian
Expert

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par celitian le Mer 5 Juin 2019 - 14:27
Les heures supplémentaires ne sont pas toujours devant les élèves, parfois ce sont des pondérations.
En HG, tu as notamment le BTS Tourisme avec des heures pour ta matière.
Aiôn
Aiôn
Niveau 8

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Aiôn le Mer 5 Juin 2019 - 16:56
Je refuse de comprendre votre question dans les termes ou vous semblez la poser. Étudier votre discipline ne peut qu'être rentable. C'est dans l'intérêt de tous puisque vous l'enseignez. Le seul argument inverse qui me semble envisageable impliquerait de penser que le programme de l'agrégation d'histoire est peu pertinent, et que vous avez mieux à étudier. Et sur ce point je ne suis pas compétent pour vous aider. Mais pourquoi vous dirait-on que nous voudrions des collègues historiens moins compétents qu'ils ne pourraient l'être ? Votre discipline est formidable, cruciale même (c'est mon encouragement veneration )

La question du temps de travail me semble devoir se poser en termes de temps partiel. Il n'est malheureusement pas toujours de droit. Ce qui est un problème pour la qualité du service public. Faire travailler des gens qui ne veulent pas travailler est un non-sens. Surtout s'ils ont charge d'âmes.


Dernière édition par Aiôn le Mer 5 Juin 2019 - 17:29, édité 1 fois

_________________
- Dans quelle détresse je vous vois, Maître, dit le roi.
- Pauvreté n'est pas détresse, répliqua Tchouang-tseu. Quand un lettré ne peut mettre en pratique sa doctrine, c'est là sa détresse. (...) Ainsi le lettré qui vit sous le règne d'un prince stupide et de ministres fauteurs de trouble ne peut échapper à la détresse.

L'arbre de la montagne, IVème siècle av-JC.
kiwi
kiwi
Grand Maître

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par kiwi le Mer 5 Juin 2019 - 17:25
As-tu une formation en géographie également? Je présume que oui, car à la fac, les étudiants associent généralement les deux, même si la plupart sont historiens, mais sait-on jamais... Car au concours, la géographie n'est pas évidente. Il convient de bien être à jour des concepts et définitions, et d'adopter un raisonnement géographique dans la dissertation ou en leçon.

Caspar
Caspar
Bon génie

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Caspar le Mer 5 Juin 2019 - 17:34
@Cléopatra2 a écrit:15h je ne l'ai jamais fait en 5 ans de lycée. Il y a TOUJOURS des heures sup. Au moins 16h devant élèves.

Pas forcément selon mon expérience: j'étais à 15 heures cette année (payées 16 avec les pondérations), 16 l'année dernière. En revanche dans mon précédent établissement, un collège, j'ai toujours eu des heures sup.
Delia
Delia
Érudit

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Delia le Mer 5 Juin 2019 - 17:35
@nigousse a écrit:Merci pour ces premiers retours, la liste d'aptitude soyons clair c'est une licorne pour les PLP!!


Mise tout de même : cela ne réclame aucun travail, et ça peut rapporter gros...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 6

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Gilles B. le Mer 5 Juin 2019 - 18:22
D'après de rapides calculs de bout de table, à titre personnel, décrocher l'agrégation représenterait une augmentation de 40% (pour moitié en revenu et moitié en gain de temps).
Waterlily
Waterlily
Niveau 6

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Waterlily le Mer 5 Juin 2019 - 20:43
Tu n’as rien à perdre à préparer l’agrégation interne. En effet en s’accrochant certains finissent par la décrocher après plusieurs tentatives. Dans le pire des cas, tu améliores tes propres connaissances et franchement se remettre aux études en milieu de parcours ça rend un coup de jeune. Pour la liste d’aptitude, pour évaluer ses chances, il suffit de voir combien sont promus dans son académie dans sa discipline... 1 ou 2? Donc des gens qui ont un super dossier (formateur, des projets dans tous les coins...).
Lefteris
Lefteris
Empereur

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Lefteris le Mer 5 Juin 2019 - 22:12
@Aiôn a écrit:Je refuse de comprendre votre question dans les termes ou vous semblez la poser. Étudier votre discipline ne peut qu'être rentable. C'est dans l'intérêt de tous puisque vous l'enseignez. Le seul argument inverse qui me semble envisageable impliquerait de penser que le programme de l'agrégation d'histoire est peu pertinent, et que vous avez mieux à étudier. Et sur ce point je ne suis pas compétent pour vous aider. Mais pourquoi vous dirait-on que nous voudrions des collègues historiens moins compétents qu'ils ne pourraient l'être ? Votre discipline est formidable, cruciale même (c'est mon encouragement  veneration )

La question du temps de travail me semble devoir se poser en termes de temps partiel. Il n'est malheureusement pas toujours de droit. Ce qui est un problème pour la qualité du service public. Faire travailler des gens qui ne veulent pas travailler est un non-sens. Surtout s'ils ont charge d'âmes.
Sur ce point , mon avis diverge beaucoup, et je  crois comprendre exactement  les termes de la question de Nigousse, pour m'être moi-même débattu dans une situation différente mais  aux enjeux comparables. Il s'agit non pas d'améliorer ses connaissances , ce qu'elle peut sans doute faire dans la préparation à l'agrégation, mais d'améliorer sa situation administrative alors que la situation devient intenable en LP.  Si en plus le programme d'histoire est pertinent et,  qui plus est l'intéresse, c'est du bonus.
Travailler non pas moins mais normalement (le statut de référence est l'agreg, ne l'oublions jamais) , avec un salaire normal (proche de la catégorie A) , un peu plus de considération et éventuellement un service différent ou meilleur suffit à former et justifier la motivation d'efforts importants. Comme d'ailleurs l'accès à tout grade administratif dans la fonction publique.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Guide spirituel

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par gauvain31 le Mer 5 Juin 2019 - 23:34
@nigousse a écrit:Merci pour ces premiers retours, la liste d'aptitude soyons clair c'est une licorne pour les PLP!!

Tout à fait; personnellement à ta place , je n'aurais aucune hésitation : ce serait d'abord l'agrégation en interne, dans LA discipline où tu sens la plus à l'aise. Avec la réforme des retraites qui se profile , il vaudra mieux l'avoir le plus tôt possible pour espérer avoir une pension décente.

Une fois l'agrégation en poche et les premières expériences dans la voie générale effectuées, je ferais un bilan : voir si le métier est toujours fait pour moi

2ème possibilité; dès l'agrégation mets-toi à 12 h si tu en as les possibilités financières et faire une formation pour un projet professionnel alternatif
Aiôn
Aiôn
Niveau 8

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par Aiôn le Mer 5 Juin 2019 - 23:44
@Lefteris a écrit:Sur ce point , mon avis diverge beaucoup, et je  crois comprendre exactement  les termes de la question de Nigousse, pour m'être moi-même débattu dans une situation différente mais  aux enjeux comparables. Il s'agit non pas d'améliorer ses connaissances , ce qu'elle peut sans doute faire dans la préparation à l'agrégation, mais d'améliorer sa situation administrative alors que la situation devient intenable en LP.  Si en plus le programme d'histoire est pertinent et,  qui plus est l'intéresse, c'est du bonus.
Travailler non pas moins mais normalement (le statut de référence est l'agreg, ne l'oublions jamais) , avec un salaire normal (proche de la catégorie A) , un peu plus de considération et éventuellement un service différent ou meilleur suffit à former et justifier la motivation d'efforts importants. Comme d'ailleurs l'accès à tout grade administratif dans la fonction publique.

Je suis parfaitement d'accord avec tout ce que tu dis Lefteris et en même temps pas du tout ! Je suis particulièrement d'accord sur le LP. Ceux qui s'en occupent sont des saints selon moi. Mais le titre me paraît bizarre. Et en termes matériels il me semble qu'il faut dire que l'agrégation ne vaut pas tellement le coup. La "récompense" est ce qui devrait être notre statut normal, c'est en un sens une aumône. Il est évident que c'est beaucoup trop de travail (variable selon les disciplines et l'interne/externe) pour les bénéfices. Et il me paraît pourtant absolument justifié de se crever le train pour y arriver. C'est comme la thèse. Sans un désir désintéressé c'est un coup à se faire du mal selon moi. Surtout si on vient de se faire déjà broyer par la réforme du LP comme c'est le cas que nous évoquons.

En deux tentatives ratées, que je ne regrette absolument pas, j'ai dû y laisser environ 15 000 euros. Mais je refuse d'y penser. Et je recommence.

_________________
- Dans quelle détresse je vous vois, Maître, dit le roi.
- Pauvreté n'est pas détresse, répliqua Tchouang-tseu. Quand un lettré ne peut mettre en pratique sa doctrine, c'est là sa détresse. (...) Ainsi le lettré qui vit sous le règne d'un prince stupide et de ministres fauteurs de trouble ne peut échapper à la détresse.

L'arbre de la montagne, IVème siècle av-JC.
avatar
nigousse
Niveau 10

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par nigousse le Jeu 6 Juin 2019 - 7:03
Merci pour toutes ces réponses. Lefteris, vous évoquez très justement mon ressenti et Gauvain, j'ai déjà pensé à la possibilité de me mettre à 12h en cas de succès car le gain de temps passé devant les élèves devance presque le gain financier dans mes motivations. En 5 ans, je me suis prise dans la face le passage aux compétences avec disparition des notes, le passage à marche forcée 2 ans après au tout numérique ( on a été prévenus le 15 juin pour le 1 septembre!) avec interdiction des manuels papiers ( je vous épargne les bugs...) et là pour finir la réforme de la voie pro qui va enterrer l'enseignement général. En CAP, à partir de septembre, 1.5 heures pour les 2 matières par semaine soit 45 minutes de français et 45 minutes d'HG et ô merveille 30 minutes d'EMC, contre 5.5 auparavant; de plus, mon poste est menacé dans un avenir plus ou moins proche, une fois que la réforme sera entièrement déployée. Notre cher sinistre a déclaré que c'était à cause de l'enseignement général que les élèves de LP décrochaient donc on les diminue et on met en place des gadgets comme la co-intervention ou le chef-d’œuvre!
avatar
lisa81
Niveau 7

L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ? Empty Re: L'agrégation interne, ça vaut encore le coup ?

par lisa81 le Jeu 6 Juin 2019 - 9:31
@Delia a écrit:
@nigousse a écrit:Merci pour ces premiers retours, la liste d'aptitude soyons clair c'est une licorne pour les PLP!!


Mise tout de même : cela ne réclame aucun travail, et ça peut rapporter gros...

Le profil du promu agrégé par liste d'aptitude c'est ( d'après ceux que je connais ) plus près des 60 ans que des 55, formateur..et..bi-admissible .
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum