Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Moonchild
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Moonchild le Mer 19 Juin 2019 - 16:07
@Ramanujan974 a écrit:
@pogonophile a écrit:Tu veux dire que du premier au dernier jour de l'année ils ne progressent pas ?

Honnêtement, en maths, pour un élève entrant en 2de sans les bases de 5e, je ne peux rien faire.
Ce cas de figure représente entre 1/4 et 1/3 des élèves. Et pas que chez moi, tous mes collègues sont de cet avis (seule la proportion varie un peu selon les années ou les options)

Alors, oui, je pourrais faire semblant et refaire le programme de collège. Sauf qu'en 2de, mon boulot est de faire le programme de 2de.

Je confirme ce constat. Je sais aussi que c'est quelque chose que les cadres de l'Education Nationale ne veulent/peuvent pas entendre et que les enseignants sont trop timorés et soumis à l'injonction à l'optimisme pour le dire à haute voix, mais c'est pourtant une réalité qu'il faudra bien un jour commencer à prendre en compte si on veut que l'institution retrouve un minimum de cohérence.


@Bouboule a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Qui passe pour un con en conseil de classe ? Celui qui met 8 ou celui qui met 13 ?
Qui passe pour un con devant les parents, qui ne comprennent pas pourquoi leur fils a 6 alors qu'il avait 16 en 3e (alors qu'il ne connait qu'un quart du programme de 5e) ?
Ca va faire 20 ans que ça dure, je commence à en avoir vraiment marre.

Faut pas non plus prendre les élèves pour des billes, ils savent qui surnote et apprécient plutôt ceux qui ne leur mentent pas.

Je ne crois pas, sauf pour les (très) bons élèves.
Les élèves qui ont 15 sont persuadés d'avoir un bon niveau. Comment cela pourrait-il être autrement, vu que c'est ce qu'ils ont connu au collège ?
Le "gentil = bonnes notes, méchant = mauvaises notes" est bien présent en 2de.

Oui, ça a nettement changé depuis quelques années, il suffit d'écouter les élèves de TS sur les stands orientation type Studyrama, Létudiant. Tous des cadors en maths, surtout dans les classes à plus de 15 de moyenne.
S'ensuit une mine déconfite quand le collègue du supérieur leur explique que ça va être trop juste pour la formation...

Je ne suis pas sûr qu'il y ait de ce point de vue un profil unique et j'ai l'impression d'avoir croisé presque autant d'élèves qui préfèrent les collègues qui les maintiennent dans le déni que d'élèves qui apprécient les enseignants qui notent avec honnêteté (tout en sachant qu'il y a forcément un biais, parfois inconscient : à force d'être au contact de classes d'un niveau faible, mes exigences se sont progressivement abaissées avec les années, sans que je m'en rende toujours compte si je ne prends pas le temps de ressortir des vieux contrôles de plus de dix ans). Cela dit, j'ai l'impression que la proportion de ceux qui préfèrent la franchise augmente avec l'âge des élèves, mais elle ne me semble pas du tout tendre vers 100%.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Ramanujan974 le Mer 19 Juin 2019 - 16:16
@Moonchild : veneration

Je ne suis pas tout seul...
Mateo_13
Mateo_13
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Mateo_13 le Mer 19 Juin 2019 - 16:44
Bonjour,

Libération a écrit:Grève du bac : la mobilisation continue mais s’affaiblit

https://www.liberation.fr/france/2019/06/17/greve-du-bac-la-mobilisation-continue-mais-s-affaiblit_1734254

Amicalement,

_________________
Mateo.
http://www.donc-dapres.com/ : Axiomatique de collège.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Rendash le Mer 19 Juin 2019 - 17:59
@Ha@_x a écrit:Je suis en éduc prio' je peux te garantir que les élèves préfèrent les profs qui notent justement (et pas que les bons, les autres sont très lucides aussi), et ont le mépris le plus souverain pour ceux qui les notent de 15 à 20... Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 1665347707 , à juste titre


En tout cas ça correspond globalement à ce que je vois dans mon REP+ tout pourri.


(Entendu ce matin dans le couloir, de la part de 4e revenant de leur voyage en Angleterre :
"Ho ben avec Mme UneTelle, c'est cool, t'as 18 de moyenne tranquille ; n'empêche, t'arrive dans la famille, tu sais même pas demander l'heure"

Laughing )

_________________
Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Cath
Bon génie

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Cath le Mer 19 Juin 2019 - 18:01
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthamos a écrit:

Le fait est qu'on n'a aucun autre moyen de protester à part la grève, et c'est notre seul moyen justement parce que ça gène.


Bien sûr que si !
J'en ai parlé sur un autre fil, notre plus grosse arme, c'est la grève du zèle et la vérité.
Pas de projet, sortie, voyage. Pas de bénévolat.
Et mettre les vraies notes aux élèves.

Ben je ne fais ni sorties, ni voyage, ni bénévolat et je note sec : je peux avoir mon augmentation ?
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Zagara le Mer 19 Juin 2019 - 18:14
void discoursMedia(int day, int strikeDay){
   if(day < strikeDay)
       printf("ça ne marchera jamais");
   else if(day == strikeDay)
        printf("la mobilisation est faible");
   else
        printf("le mouvement s’essouffle");
}
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Mer 19 Juin 2019 - 18:19
@Cath a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthamos a écrit:

Le fait est qu'on n'a aucun autre moyen de protester à part la grève, et c'est notre seul moyen justement parce que ça gène.


Bien sûr que si !
J'en ai parlé sur un autre fil, notre plus grosse arme, c'est la grève du zèle et la vérité.
Pas de projet, sortie, voyage. Pas de bénévolat.
Et mettre les vraies notes aux élèves.

Ben je ne fais ni sorties, ni voyage, ni bénévolat et je note sec : je peux avoir mon augmentation ?

Théoriquement tu devrais l'avoir Cath car:
-tu fais ton métier avec conscience
-ton assiduité liée au fait que tu ne fais pas de sortie te permet de traiter l'essentiel du programme dans des conditions satisfaisantes et ainsi faire progresser le maximum d'élèves.

Est-ce que tu l'auras réellement? Non hélas puisque dans l'EN, l'important n'est pas ce que tu fais, c'est ce que tu montres. Il faut être VRP pour espérer faire partie des 30%
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Mathador le Mer 19 Juin 2019 - 19:23
@Zagara a écrit:void discoursMedia
Cette partie du code en dit déjà long Razz.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Ha@_x
Ha@_x
Niveau 10

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Ha@_x le Mer 19 Juin 2019 - 19:33
@Rendash a écrit:(Entendu ce matin dans le couloir, de la part de 4e revenant de leur voyage en Angleterre :
"Ho ben avec Mme UneTelle, c'est cool, t'as 18 de moyenne tranquille ; n'empêche, t'arrive dans la famille, tu sais même pas demander l'heure"

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 346737548

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Prezbo le Mer 19 Juin 2019 - 23:20
@BrindIf a écrit:
@gauvain31 a écrit:Autre façon de prévenir les parents : Si tous les professeurs refusent d'être PP l'an prochain là aussi ça peut changer la donne. Aucun enseignant pour accueillir les élèves en expliquant pourquoi. L'impact peut-être important. Et on enverrait dès le 1er septembre un signal fort au ministre qui ne dormira peut-être pas si tranquillement, car la prochaine année scolaire sera très rude
La plupart des idées, si elles étaient suivies par tous les professeurs, seraient efficaces... Il me semble que le problème est davantage là que dans le choix de l'action. Mais après en avoir discuté régulièrement en AG ou personnellement avec mes collègues, je  ne sais pas trop ce qui pourrait mobiliser suffisamment.

Je pense que la plupart des idées, si elles étaient réellement bloquantes pour l'administration (pas la grève non-reconductible d'un jour de classe, donc) et suivies avec constance par, disons 40% des professeurs, seraient efficaces.

Mais on voit bien actuellement qu'alors que la lassitude collective est à son comble, et qu'un mouvement exceptionnel et répondant à la question maintes fois répétée (Pourquoi ne pas faire la grève le jour des examens ?) est lancé, ce mouvement peine à mobiliser suffisamment d'enseignants, et suffisamment fortement.

Autant dire que je suis pessimiste sur les chances de réussite d'un mouvement plus perlé, reposant sur l'engagement individuel. Un mouvement collectif, c'est l'occasion de parler, d'échanger, d'exprimer ses doutes, éventuellement de convaincre les hésitants (sur ce point, nous avons pour la première fois depuis longtemps connus des petits succès dans mon établissement). Lorsqu'on refuse un poste de PP, on est seul face au CDE qui peut faire du chantage affectif comme de la menace au service...
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Leroy86 le Sam 22 Juin 2019 - 1:52
@Ramanujan974 a écrit:
@pogonophile a écrit:Tu veux dire que du premier au dernier jour de l'année ils ne progressent pas ?

Honnêtement, en maths, pour un élève entrant en 2de sans les bases de 5e, je ne peux rien faire.
Ce cas de figure représente entre 1/4 et 1/3 des élèves. Et pas que chez moi, tous mes collègues sont de cet avis (seule la proportion varie un peu selon les années ou les options)

Alors, oui, je pourrais faire semblant et refaire le programme de collège. Sauf qu'en 2de, mon boulot est de faire le programme de 2de.

La différentiation! Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 437980826 Sauf que que vu les multiples lacunes la moitié de l'effectif se retrouve à différencier et donc impossible de corriger dans la séance, des fois j'aimerai demander aux IPR de me montrer là maintenant dans la classe, ça serait intéressant.

@Zagara a écrit:void discoursMedia(int day, int strikeDay){
   if(day < strikeDay)
       printf("ça ne marchera jamais");
   else if(day == strikeDay)
        printf("la mobilisation est faible");
   else
        printf("le mouvement s’essouffle");
}

Depuis lundi, je me demande si on n'aurait pas fait un saut spatio-temporel en URSS.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Mathador le Sam 22 Juin 2019 - 3:31
@Leroy86 a écrit:
@Zagara a écrit:void discoursMedia(int day, int strikeDay){
   if(day < strikeDay)
       printf("ça ne marchera jamais");
   else if(day == strikeDay)
        printf("la mobilisation est faible");
   else
        printf("le mouvement s’essouffle");
}

Depuis lundi, je me demande si on n'aurait pas fait un saut spatio-temporel en URSS.

Ce n'est pas nouveau. Avec l'URSS on avait 1984, avec les républiques néolibérales on a 1984 et le Meilleur des Mondes en même temps.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Leroy86 le Sam 22 Juin 2019 - 10:01
Ce qui m'hallucine c'est que les articles parlent plus des réactions de Blanquer à la grève que des revendications. Si l'armée est la grande muette, l'EN est la grande aphone.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Mateo_13
Mateo_13
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Mateo_13 le Lun 1 Juil 2019 - 15:04
Bonjour,

https://www.liberation.fr/france/2019/06/30/bac-des-profs-envisagent-de-retenir-les-copies-et-les-notes_1737116?xtor=EPR-450206&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=quot

Libération a écrit:Bac : des profs envisagent de retenir les copies et les notes — 30 juin 2019 à 18:04.
Alors que les résultats des épreuves sont attendus vendredi, des enseignants hostiles à la réforme Blanquer menacent de faire traîner.

_________________
Mateo.
http://www.donc-dapres.com/ : Axiomatique de collège.
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par mathmax le Lun 1 Juil 2019 - 15:22
Ils sont marrants ils rapportent le nombre de copies retenues au nombre total de copies pour conclure que c'est une goutte d'eau, alors que 100 0000 notes manquantes ça représente plutôt 12 ou 13% des résultats qui ne pourraient pas être annoncés le 5 juillet.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Jacq
Jacq
Grand Maître

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Jacq le Lun 1 Juil 2019 - 18:44
@Leroy86 a écrit:Ce qui m'hallucine c'est que les articles parlent plus des réactions de Blanquer à la grève que des revendications. Si l'armée est la grande muette, l'EN est la grande aphone.

L'armée est la "grande muette", l'EN est la "grande menteuse".
Mateo_13
Mateo_13
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Mateo_13 le Mar 2 Juil 2019 - 8:19
Bonjour,

https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/07/02/bras-de-fer-entre-les-correcteurs-et-le-ministere-de-l-education-sur-les-copies-du-bac_5484131_4401467.html

Le Monde a écrit:Bras de fer entre les correcteurs et le ministère de l’éducation sur les copies du bac

Risque de sanctions

Le ministère se veut toutefois confiant : « si une note n’est pas rentrée, le correcteur va être contacté pour un rappel à l’ordre », explique-t-on. Il lui sera aussi expliqué qu’il sera considéré comme gréviste, non pas seulement le jour même, mais à partir du moment où il a retiré ses copies, ce qui peut représenter jusqu’à quinze jours sans salaire dans certains cas, souligne le ministère.

Et si les copies ne sont pas restituées comme prévu jeudi, la veille des résultats du bac, les professeurs s’exposent à « des sanctions très graves », rappelle-t-il.

Amicalement,


Dernière édition par Mateo_13 le Mar 2 Juil 2019 - 9:39, édité 1 fois

_________________
Mateo.
http://www.donc-dapres.com/ : Axiomatique de collège.
acsyle
acsyle
Niveau 10

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par acsyle le Mar 2 Juil 2019 - 9:02
J'allais le poster.
N'empêche que c'est peut être maintenant que les choses vont vraiment se cristalliser.
Je me demandais : les copies sont dématérialisées et il y a un forum de discussion pour les correcteurs qui viennent d'endroits différents. Le gouvernement n'aurait-il pas mis entre les mains des profs les armes pour le battre ?
Seifer
Seifer
Érudit

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Seifer le Mar 2 Juil 2019 - 10:32
C'est du génie.

Tu sens une tension palpable chez JMB, assez jouissif.

Puis les menaces dans le vent, jouissif également.

Voir cette bourgeoisie macroniste se craqueler un minimum, moi, ça me fait ma journée.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Zagara le Mar 2 Juil 2019 - 10:40
108.000 copies c'est beaucoup : environ un huitième de l'ensemble, c'est assez massif comme désobéissance civique.
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Paleoprof le Mar 2 Juil 2019 - 10:42
On y est. Cela devient enfin intéressant.
Ce matin, JMB évoquait un "sabotage".

Ca m'a donné envie de revoir la scène culte de Rami-Jugnot dans "Papy fait de la résistance". Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 3795679266 Suspect

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 3201648960   pingouin
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Fenrir le Mar 2 Juil 2019 - 10:48
Avec 70 copies par correcteur (au doigt mouillé) ça fait autour de 1500 collèges qui font de la rétention.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Ruthven
Ruthven
Monarque

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Ruthven le Mar 2 Juil 2019 - 10:52
Les collègues qui se sont lancés dans la rétention sont quand même courageux vu leur isolement ; je suis allé à une AG hier, il y avait seulement une petite trentaine de personnes concernées par la correction et une petite vingtaine prêtes à retenir les notes (toutes matières confondues sur un département).
Proton
Proton
Niveau 9

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Proton le Mar 2 Juil 2019 - 11:24
@Zagara a écrit:108.000 copies c'est beaucoup : environ un huitième de l'ensemble, c'est assez massif comme désobéissance civique.


1/8 ? Mais dans l'article on parle de 108 000 sur 4 000 000 ... on est loin du 1/8 et je ne vois rien de massif là dedans.

Malheureusement cette mobilisation n'aura aucun effet et va seulement retarder les délibérations. Sur ma convocation, il y a marqué que les délibérations commencent à 8h30 sans horaire de fin ... dois-je comprendre que nous pourrions finir à 23h par exemple ?
William Foster
William Foster
Érudit

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par William Foster le Mar 2 Juil 2019 - 11:34
@Proton a écrit:Sur ma convocation, il y a marqué que les délibérations commencent à 8h30 sans horaire de fin ... dois-je comprendre que nous pourrions finir à 23h par exemple ?

L'amplitude horaire maximale de 12h me laisse penser que si tu es convoqué pour 8h30, tu dois être "relâché" à 20h30 Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Proton
Proton
Niveau 9

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 7 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Proton le Mar 2 Juil 2019 - 11:43
Ok merci. Cela m'inquiète un peu car dans mon centre il y a quelques collègues qui vont faire de la rétention de notes.
Je ne suis pas favorable à cette méthode, même si les intentions sont louables. Je pense que cela va se retourner contre nous (que ce soit en retenue sur salaire ou en perte de temps pour tous) et le ministère sera au final gagnant ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum