Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Plume*
Niveau 10

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par *Plume* le Jeu 20 Juin 2019 - 23:15
Je suis tellement en colère, furieuse et même révoltée quand je vois cette Une Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 2991564236
almuixe
almuixe
Habitué du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par almuixe le Jeu 20 Juin 2019 - 23:36
@Zagara a écrit:Vous découvrez la méthode du medialeak, pratiquée assidûment par les énarques et politiques depuis des décennies ?

Le medialeak a 2 fonctions principales : soit éliminer un adversaire jugé trop dangereux, soit préparer l'opinion à une réforme.

Anecdote : j'ai un pote qui bosse dans une boîte privée dont le cœur de métier est de produire des medialeaks et des blackmails pour des clients politiques. Parce que, oui, ça se soustraite. Et c'est parfaitement légal. Ça s'appelle de l'ingénierie de l'information. Et il gagne 3 fois mon salaire.

Un adversaire à la présidentielle dont le nom commence par F ? 
Et blackmail cela signifie bien en bon français "chantage" ?
Olympias
Olympias
Prophète

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Olympias le Ven 21 Juin 2019 - 0:10
@Orlanda a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Enthousiasmé par les commentaires, j'ai partagé la vidéo avant de la regarder. Je regrette un peu.

Je doute que le professeur de lettres fasse très bonne impression auprès de ceux qui ne sont pas familiers de certaines questions relative à l'état de l'instruction. En me mettant dans la peau d'une personne qui n'enseigne pas, je voyais surtout une vieille réac un peu aigrie, dont le profil tranchait avec la fraîcheur des autres professeurs, plein d'empathie, d'amour et de passion. Malgré l'apparente variété, le documentaire alimente la petite rivière de la vocation dont l'objectif n'est pas l'instruction mais l'épanouissement personnel des élèves, et qui ne se réalise bien que dans la rupture avec les vieilles méthodes des méchants professeurs de naguère. Ce professeur nouveau affronte bien des problèmes, mais il ne demande qu'à être formé (parce que c'est son manque de formation, le problème) et reconnu (je trouve cette demande obscure).

M'inquiète pas mal de ne pas avoir entendu un professeur dire qu'il a choisi ce métier pour enseigner, mais avoir entendu tant de fois qu'il l'a fait pour voir des sourires de gamins ou que sais-je.

Un point positif : l'émouvant portrait du professeur de lycée professionnel.

Entièrement d’accord.
Sauf que la collègue de lettres en question n'est ni réac ni aigrie. Elle est actuellement dans un collège que je connais très bien et où j'ai enseigné.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 21 Juin 2019 - 0:39
Je n'ai pas dit qu'elle l'était.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Caspar
Caspar
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Caspar le Ven 21 Juin 2019 - 0:39
Elle appréciera également l'adjectif "vieille" j'imagine. Quant à moi j'ai enseigné dans le collège voisin, distant de quelques kilomètres. 😉
avatar
Tartiflette
Niveau 1

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Tartiflette le Ven 21 Juin 2019 - 0:49
S'il vous plait, ne repartez pas sur un débat entre profs rigoureux/réac' et profs innovants/Bisounours, c'est vu et revu sur ce forum et ça ne dit rien de ce qu'on vit au quotidien à mon avis.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 21 Juin 2019 - 0:52
S'il vous plaît, lisez-moi correctement.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
Tartiflette
Niveau 1

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Tartiflette le Ven 21 Juin 2019 - 1:03
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:S'il vous plaît, lisez-moi correctement.

En fait, je comprends parfaitement votre remarque par rapport à la réception plus ou moins bienveillante que peuvent recevoir les différentes perception de notre métier par un public extérieur (cool les profs sympas qui veulent faire sourire leurs élèves vs/ ces vieux aigris qui s'accrochent à la conjugaison du subjonctif). En fait, je suis d'accord sur le fond mais j'en ai un peu marre de ces affrontements internes alors qu'on est collectivement au bord du gouffre. Cela me paraît un peu stérile au stade où en est.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Verdurette le Ven 21 Juin 2019 - 6:43
@Mathador a écrit:
@Verdurette a écrit: 


 J'ai eu ça aussi sur France Info, et le pompon, c'est que c'est un délégué de SE UNSA qui expliquait la chose.  Il n'a pas pensé un seul instant à parler des élèves (et parents) ingérables, ni des CDE qui refusent toute sanction au nom de Sainte Bienveillance ... Ca fait plaisir de se sentir représenté et défendu  efficacement par un syndicat enseignant.

Tu te contredis là. Un petit rappel sur la nature du « syndicalisme » de l'UNSA: http://www.leparisien.fr/societe/juge-trop-proche-de-la-direction-un-syndicat-perd-sa-representativite-02-07-2015-4913657.php .

Je n'ai pu lire que le titre,mais cela m'a suffi pour comprendre ta remarque. Désolée ... Cela dit je ne suis pas à l'UNSA, et je le croyais plus représentatif.



Pour l'article du Parisien, que je n'ai pas pu lire non plus dans son intégralité, mais dont le titre me hérisse, on ne pourrait pas publier un droit de réponse ?
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Orlanda le Ven 21 Juin 2019 - 8:25
@Tartiflette a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:S'il vous plaît, lisez-moi correctement.

En fait, je comprends parfaitement votre remarque par rapport à la réception plus ou moins bienveillante que peuvent recevoir les différentes perception de notre métier par un public extérieur (cool les profs sympas qui veulent faire sourire leurs élèves vs/ ces vieux aigris qui s'accrochent à la conjugaison du subjonctif). En fait, je suis d'accord sur le fond mais j'en ai un peu marre de ces affrontements internes alors qu'on est collectivement au bord du gouffre. Cela me paraît un peu stérile au stade où en est.

Eh bien, justement. Le stade où l’on en est peut rendre pointilleux.  On peut quand même s’interroger sur les choix faits dans ce documentaire, sur le montage et le casting. Celles que le montage rendait les plus émouvantes étaient celles qui, à l’image, étaient davantage dans le don de soi que représentées, à l’écran toujours, dans la rigueur du savoir transmis.
La professeur de lettres qui enseigne dans un collège rural et défavorisé était montrée dans sa maison bourgeoise, son chat à longs poils et ses beaux chiens, son bastion de livres, au milieu de ses enfants sages qui vont dans le privé. Je suis d’accord avec tout ce qu’elle dit, et je mesure ce que peut avoir de courageux son combat aussi, mais le profane ne le percevra pas. Pour une émission qu’on annonce au début « loin des clichés », ce n’est pas totalement réussi.


Dernière édition par Orlanda le Ven 21 Juin 2019 - 10:50, édité 1 fois (Raison : Deux horribles fautes.)

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
titus06
titus06
Habitué du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par titus06 le Ven 21 Juin 2019 - 8:34
@Eleven a écrit:Une honte ! Comme si des formations seraient LA solution ! Et dire que certains professeurs pensent comme ça ("tu verras, il faut innover pédagogiquement sinon les élèves mettront le bazar et ne seront pas concentrés": c'est faux, j'ai bien expérimenté tout cela dans différents établissements).

Ce genre de discours me fait doucement rigoler vu que certaines de ces supposées innovations peuvent parfaitement être source de bavardages.
musa
musa
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par musa le Ven 21 Juin 2019 - 8:56
J'ai regardé le documentaire hier soir. Je ne suis pas d'accord sur ce que vous dites de la perception de la professeur de lettres. Certes, elle est montrée chez elle dans sa maison bourgeoise mais tous les autres professeurs sont aussi montrés chez eux. Certes, elle peut sembler un peu speed mais je pense que le profane peut aussi être sensible à son discours sur le manque d'exigence des programmes. Les parents que je vois autour de moi ne sont pas seulement préoccupés par l'épanouissement et "le sourire quand on arrive en classe"; il y en a aussi qui se rendent compte de la différence entre ce qu'on leur demandait et ce qu'on apprend aujourd'hui et qui s'en inquiètent. Et le reportage montre bien que le côté un peu raide de la prof s'explique largement par son sincère souci de l'avenir de ses élèves. Et il montre bien aussi un type de professeurs qui sera je pense de plus en plus rare à l'avenir: issu des classes prépas, d'un haut niveau disciplinaire et d'une grande exigence.
Par ailleurs, je ne trouve pas non plus que les professeurs des écoles soient si caricaturaux que ça non plus. Certes ils sont plus dans "l'empathie et la bienveillance" mais on voit bien aussi qu'ils souffrent du manque de reconnaissance et du relatif abandon de l'Institution.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Celadon le Ven 21 Juin 2019 - 8:58
C'est parfaitement bien vu, Orlanda. Les choix de mise en scène sont rarement innocents, ce sont des choix. Je crois toutefois avoir vu l'enseignante de LEP si sympathique chez elle aussi. Pas la même impression de confort bourgeois, toutefois, mais de calme et de sérénité, ce que ne doivent connaître que rarement les familles des élèves concernés... Comme le proposait je ne sais plus quelle écervelée, les profs devraient vivre sur les lieux de leurs se(r)vices...
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par zigmag17 le Ven 21 Juin 2019 - 10:47
titus06: Entendu  à l'ENNA -ancêtre de l'IUFM, ancêtre de l'ESPE- lors de la formation ( à l'époque il s'agissait d'une année avec cours magistraux et immersion dans une classe six heures par semaine si je me souviens bien): "Si UN SEUL de vos élèves ne vous écoute pas, c'est que votre cours n'est pas intéressant". La formule peut broyer d'entrée quand on n'a pas d'expérience. Avec le recul j'ai su relativiser car 1- le formateur était à peine capable de saluer un élève de 4e techno (de l'époque!) tant il avait peur des élèves, oui oui!!! et 2- j'ai compris que la formule était déjà une manière de dédouaner les élèves de leur envie, bien réelle celle-là, de ne rien faire.
J'attends les innovations pédagogiques qui à tout coup substitueront au bruit , à l'ennui et parfois à l'agressivité, un peu d'envie d'apprendre et d'écouter...
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Mathador le Ven 21 Juin 2019 - 10:55
@Verdurette a écrit:
@Mathador a écrit:
@Verdurette a écrit: 


 J'ai eu ça aussi sur France Info, et le pompon, c'est que c'est un délégué de SE UNSA qui expliquait la chose.  Il n'a pas pensé un seul instant à parler des élèves (et parents) ingérables, ni des CDE qui refusent toute sanction au nom de Sainte Bienveillance ... Ca fait plaisir de se sentir représenté et défendu  efficacement par un syndicat enseignant.

Tu te contredis là. Un petit rappel sur la nature du « syndicalisme » de l'UNSA: http://www.leparisien.fr/societe/juge-trop-proche-de-la-direction-un-syndicat-perd-sa-representativite-02-07-2015-4913657.php .

Je n'ai pu lire que le titre,mais cela m'a suffi pour comprendre ta remarque. Désolée ... Cela dit je ne suis pas à l'UNSA, et je le croyais plus représentatif.

Il se trouve que l'UNSA est assez représentative dans l'EN… et même en tête dans un certain nombre de CAPD des PE, sans parler de sa position parmi les personnels d'encadrement. Pour reprendre Coluche, quand on pense qu'il suffirait que les gens ne votent plus pour eux pour qu'ils ne soient plus aux CAP et aux CT !

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Celadon le Ven 21 Juin 2019 - 11:40
C'est pour cette raison qu'on avance à pas de géant, dans l'EN...
MUTIS
MUTIS
Expert

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par MUTIS le Ven 21 Juin 2019 - 14:01
@Olympias a écrit:
@Orlanda a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Enthousiasmé par les commentaires, j'ai partagé la vidéo avant de la regarder. Je regrette un peu.

Je doute que le professeur de lettres fasse très bonne impression auprès de ceux qui ne sont pas familiers de certaines questions relative à l'état de l'instruction. En me mettant dans la peau d'une personne qui n'enseigne pas, je voyais surtout une vieille réac un peu aigrie, dont le profil tranchait avec la fraîcheur des autres professeurs, plein d'empathie, d'amour et de passion. Malgré l'apparente variété, le documentaire alimente la petite rivière de la vocation dont l'objectif n'est pas l'instruction mais l'épanouissement personnel des élèves, et qui ne se réalise bien que dans la rupture avec les vieilles méthodes des méchants professeurs de naguère. Ce professeur nouveau affronte bien des problèmes, mais il ne demande qu'à être formé (parce que c'est son manque de formation, le problème) et reconnu (je trouve cette demande obscure).

M'inquiète pas mal de ne pas avoir entendu un professeur dire qu'il a choisi ce métier pour enseigner, mais avoir entendu tant de fois qu'il l'a fait pour voir des sourires de gamins ou que sais-je.

Un point positif : l'émouvant portrait du professeur de lycée professionnel.

Entièrement d’accord.
Sauf que la collègue de lettres en question n'est ni réac ni aigrie. Elle est actuellement dans un collège que je connais très bien et où j'ai enseigné.

Même impression que Sylvain et mon fils lycéen qui regardait le documentaire avec moi a eu aussi ce sentiment. Aigrie, fatiguée et quelque peu fermée... Mais bon c’est fréquent.
Je ne dis pas que c’est ainsi qu’elle est forcément mais elle semblait effectivement aigre, dépourvue de recul et d’humour.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
Lédissé
Lédissé
Empereur

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Lédissé le Ven 21 Juin 2019 - 14:09
Je ne comprends pas trop le sens de ta remarque, MUTIS : comment peut-on montrer de l' "humour" quand on témoigne dans ce genre de documentaire ? Le sujet abordé ne prête pas à la plaisanterie. Je ne vois pas non plus en quoi elle aurait paru manquer de "recul" : au contraire, elle présentait une réflexion sur l'évolution qu'elle constatait.
Fatiguée, oui, et encore, pas abattue ; elle ne renonçait pas. Aigrie, certainement pas : juste vigilante, et consciente de la dégradation de l'EN. Mais on doit toujours passer pour l'aigri (ou le parano, ou le râleur) de service quand on tire la sonnette d'alarme, qu'on essaie de mobiliser, qu'on proteste. (Nous sommes nombreux à en faire l'expérience en salle des professeurs. Sad ) J'aurais pu tenir à deux ou trois mots près le même discours qu'elle, et j'ai dix ans de moins et un visage de bébé : m'aurait-on traitée d'aigrie ?
(Je précise à toutes fins utiles, @Sylvain de Saint-Sylvain, que j'ai bien vu que tu ne la considérais pas comme aigrie, mais pensais seulement que c'était une perception probable, notamment de la part de personnes extérieures au métier.)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Vieille etc._  Smile
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 21 Juin 2019 - 14:49
Content d'être compris. Pour rassurer tout le monde, moi, si j'avais un enfant, je serais plutôt rassuré qu'il ait cette personne comme professeur de français. Mais avant de le lui confier, comme elle, je n'aurais pas eu de scrupules à mater du côté du privé, si l'établissement local avait mauvaise réputation.

Ma mère m'a parlé de cette émission tout à l'heure. Elle a beau connaître mon diagnostic, comprendre et partager mes convictions, ce professeur lui a fait mauvaise impression. Elle n'a pas vu le professeur que j'ai vu, mais celui que j'ai supposé qu'on verrait. Ce qui n'est peut-être qu'une coïncidence.

Le problème de cette émission, et de toutes celles de ce genre, c'est qu'elles ne servent qu'à conforter chacun dans ses représentations. Il n'y a pas d'explications, aucun point n'est approfondi : nous n'apprenons rien. On ne peut pas comprendre la position du professeur de français : quelles sont les lacunes dont elle parle ? Le cas de l'élève au tableau n'a aucune valeur. Pourquoi ne pas enseigner la littérature pour la jeunesse ? Pourquoi est-il si important de connaître le passé simple ? En quoi est-il méprisant de ne pas enseigner certaines choses dans certaines régions ? En quoi le public ne permet-il pas de faire le même travail que le privé ? Ces questions peuvent nous paraître sottes et scandaleuses, mais tout le monde n'est pas capable d'y répondre, et ceux qui le peuvent ne reçoivent pas la contradiction.

Même chose du côté des autres professeurs. En quoi les problèmes rencontrés relèvent-ils d'un manque de formation ? Quelle serait cette formation tant demandée ? Comment peut-on demander de la reconnaissance, alors que l'enseignement est déficient ? Et quelles formes de reconnaissance ?

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
Melyne5
Niveau 9

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Melyne5 le Ven 21 Juin 2019 - 14:57
Sylvain de Saint-Sylvain, combien d'années d'ancienneté dans le métier as-tu ?
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 21 Juin 2019 - 15:02
Six.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
gluche
gluche
Niveau 8

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par gluche le Ven 21 Juin 2019 - 17:12
@MUTIS a écrit:Même impression que Sylvain et mon fils lycéen qui regardait le documentaire avec moi a eu aussi ce sentiment. Aigrie, fatiguée et quelque peu fermée... Mais bon c’est fréquent.
Je ne dis pas que c’est ainsi qu’elle est forcément mais elle semblait effectivement aigre, dépourvue de recul et d’humour.
Ce n'est pas le sentiment que j'ai eu. Et je ne comprends pas qu'un collègue la perçoive ainsi. C'est vrai qu'en classe, on la voit surtout rabrouer quelque peu ses élèves, mais c'est quand même un parti-pris des journalistes. Quand elle dit à ses élèves de 3e que leurs copies l'ont amenée à penser au suicide, c'est de l'humour, pas de l'aigreur Razz . Enfin, elle dit clairement qu'elle est entrée en résistance... ce n'est pas anodin comme mot, je trouve, c'est une décision qui demande de l'énergie, de la foi même...
Cela me fait penser à la réaction d'une connaissance qui était venue aux portes ouvertes de notre établissement, alors que nous étions encore dans  l'ignorance de beaucoup de choses concernant l'année à venir. Elle avait trouvé que certains collègues "ne donnaient pas envie", il aurait fallu déborder d'enthousiasme, même quand la réforme saccage l'existant.
Les réformes sont délétères, les élèves de moins en moins faciles, la hiérarchie nous enfonce plus qu'elle nous soutient, la paie diminue, mais si çe ne va pas, c'est parce que le professeur n'est pas assez enthousiaste, un peu aigri pour tout dire, n'a pas la vocation chevillée au corps, etc.  A croire que si tu ne t'éclates pas dans ton boulot, c'est de ta faute (il suffirait de traverser la route sans doute ou qqch comme ça). C'est tout à fait dans l'air du temps de faire d'un problème de société un problème individuel.
Caspar
Caspar
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Caspar le Ven 21 Juin 2019 - 18:38
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Content d'être compris. Pour rassurer tout le monde, moi, si j'avais un enfant, je serais plutôt rassuré qu'il ait cette personne comme professeur de français. Mais avant de le lui confier, comme elle, je n'aurais pas eu de scrupules à mater du côté du privé, si l'établissement local avait mauvaise réputation.

Ma mère m'a parlé de cette émission tout à l'heure. Elle a beau connaître mon diagnostic, comprendre et partager mes convictions, ce professeur lui a fait mauvaise impression. Elle n'a pas vu le professeur que j'ai vu, mais celui que j'ai supposé qu'on verrait. Ce qui n'est peut-être qu'une coïncidence.

Le problème de cette émission, et de toutes celles de ce genre, c'est qu'elles ne servent qu'à conforter chacun dans ses représentations. Il n'y a pas d'explications, aucun point n'est approfondi : nous n'apprenons rien. On ne peut pas comprendre la position du professeur de français : quelles sont les lacunes dont elle parle ? Le cas de l'élève au tableau n'a aucune valeur. Pourquoi ne pas enseigner la littérature pour la jeunesse ? Pourquoi est-il si important de connaître le passé simple ? En quoi est-il méprisant de ne pas enseigner certaines choses dans certaines régions ? En quoi le public ne permet-il pas de faire le même travail que le privé ? Ces questions peuvent nous paraître sottes et scandaleuses, mais tout le monde n'est pas capable d'y répondre, et ceux qui le peuvent ne reçoivent pas la contradiction.

Même chose du côté des autres professeurs. En quoi les problèmes rencontrés relèvent-ils d'un manque de formation ? Quelle serait cette formation tant demandée ? Comment peut-on demander de la reconnaissance, alors que l'enseignement est déficient ? Et quelles formes de reconnaissance ?

Là oui je suis d'accord avec toi. Ce sont des portraits parfois touchants mais on reste dans l'anecdote et souvent sur notre faim ( qu'est-il advenu de l'élève qui a giflé la compagne d'un des participants ? ). On voit ces professeurs dans leur classe ou chez eux, mais un collège ou une école ce sont aussi des couloirs et des cours de récréation bruyants, un réfectoire, une salle des profs, des réunions, des relations avec la direction, la vie scolaire, l'intendance... Tous ces aspects du métier sont éludés.
acsyle
acsyle
Niveau 10

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par acsyle le Ven 21 Juin 2019 - 18:49
D'un autre côté si on dit au journaliste "tu as droit à une heure de reportage, pas plus", ça peut expliquer peut être pourquoi il y a pas mal de choses éludées.
Il y a tellement de problèmes ! Ca prendrait des heures...
Caspar
Caspar
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Caspar le Ven 21 Juin 2019 - 18:57
@acsyle a écrit:D'un autre côté si on dit au journaliste "tu as droit à une heure de reportage, pas plus", ça peut expliquer peut être pourquoi il y a pas mal de choses éludées.
Il y a tellement de problèmes ! Ca prendrait des heures...

Oui c'est vrai, mais je dirais qu'il s'agit plus d'un documentaire que d'un reportage (ou entre les deux) et qu'il y a un format à respecter (souvent c'est 52 minutes) et il faut un "angle" (ici gros plan sur le professeur dans sa classe, mais sans visages d'élèves visibles, et dans son intimité).
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 5 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par RogerMartin le Ven 21 Juin 2019 - 19:27
Je regarde le débat. Sociologue pitoyable, check.
Moi j'ai bien aimé la collègue en français à Montcornet. Elle décrit des tas de choses entendues quand je bossais à Amiens, même à la fac.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum