Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Verdurette
Modérateur

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Verdurette le Jeu 20 Juin 2019 - 6:12
@Caspar a écrit:Titre du journal de 18 heures sur France Inter tout à l'heure: "C'est le bazar dans nos classes, plus que chez nos voisins. En cause: le manque de formation continue des enseignants."  Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 1767332709

@Acsyle a écrit:Traduction : "c'est de la faute des profs ! Ils n'ont qu'à se former ! "

 J'ai eu ça aussi sur France Info, et le pompon, c'est que c'est un délégué de SE UNSA qui expliquait la chose.  Il n'a pas pensé un seul instant à parler des élèves (et parents) ingérables, ni des CDE qui refusent toute sanction au nom de Sainte Bienveillance ... Ca fait plaisir de se sentir représenté et défendu  efficacement par un syndicat enseignant.



Bref nous n'avons plus qu'à nous Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2932675289 auto-flageller pour ce manquement de plus.

PS Moi aussi j'ai collé mes gamines dans le privé après que la PE de la deuxième, qui faisait (la PE) des tonnes de fautes d'orthographe, ait eng... ma fille et une de ses copines, également fille d'instit, qui relevaient une erreur de grammaire, elle leur a dit qu'elle "en avait marre de ces filles d'instit qui savaient tout".  Je n'ai pas aimé. Et c'était vers 2001.
Isis39
Isis39
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Isis39 le Jeu 20 Juin 2019 - 9:56
Désespérant.
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Parisi10
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Ajonc35 le Jeu 20 Juin 2019 - 10:05
Moi aussi, j'ai aimé ce documentaire. Il aborde différentes catégories d'enseignement. Je suis en LEP et je me suis retrouvée dans cette prof de Nantes. Nous recevons beaucoup d'élèves cabossés par la vie tout court : ruptures familiales, famille monoparentales, difficultés sociales et économiques mais aussi échec scolaire et leur image n'est pas bonne. Il faut leur redonner confiance dans un premier temps pour les relancer ensuite. Nous n'y arrivons pas toujours mais nous avons de petites victoires, si ce n'est pas moi, c'est un collègue.
Si l'aspect gestion de la classe a été abordé, il montre une grande défaillance sur ce point de notre système. il n'aborde pas non plus notre envie de nous former mais pour moi depuis quelques temps cela se réduit à peau de chagrin et quand elles ont lieu, la qualité n'est pas vraiment là. Les médias, et encore aujourd'hui, nous reprochent cette faiblesse, mais à qui la faute. ON fait ce qu'on peut avec nos moyens, notre expérience et les droits que s'octroient les jeunes, les familles.
Dans le reportage, les témoignages montrent qu'ils ont été lâché dans l’Arène sans outils. La faute à qui, encore?
avatar
Cath
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Cath le Jeu 20 Juin 2019 - 10:09
@Isis39 a écrit:Désespérant.
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Parisi10

Quelle délicatesse...
Catalunya
Catalunya
Expert

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Catalunya le Jeu 20 Juin 2019 - 10:16
@Cath a écrit:
@Isis39 a écrit:Désespérant.
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Parisi10

Quelle délicatesse...
Quelle honte surtout. Depuis quand les responsables d'un chahut sont les professeurs et non ceux qui FONT ce chahut?
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Orlanda le Jeu 20 Juin 2019 - 10:22
Comment pourrait-on être plus à côté de la plaque? Il me semble qu’il y a quelques mois, un mouvement de professeurs s’est développé sur un réseau social et à mis en lumière l’impossibilité de faire régner la paix dans les classes.
Mais c’est encore de notre faute. C’est insupportable. On devrait pouvoir porter plainte contre une si fautive mise en lumière.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Lord Steven le Jeu 20 Juin 2019 - 10:23
Qu'attendre de mieux de la part d'une feuille de chou comme le parisien qui ne fait que relayer la mouvance gouvernementale ?

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2320853811
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Parenthèse le Jeu 20 Juin 2019 - 10:25
Sur la photo du journal, je vois un enseignant qui fait son boulot et deux élèves qui bavardent. Le journaliste a dû se tromper dans son titre.
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Orlanda le Jeu 20 Juin 2019 - 10:37
Cela me met hors de moi. Toutes les feuilles de choux titrent sur les profs français rois du chahut; pas un seul n’a la bonne idée et la prudence d’écrire plutôt : les établissements français rois du chahuts.
J’aimerais qu’on le dise une bonne fois pour toutes: nous ne demandons que ça, la possibilité de faire régner une atmosphère studieuse dans nos classes, mais notre hiérarchie ne nous le permet pas, puisque nous n’avons aucun pouvoir dissuasif.
Quant aux formations miraculeuses...Tenez, les journalistes: dans mon académie, cela fait quatre fois que l’on m’envoie la même annonce urgente, un appel à candidature pour deux postes de formateurs en gestion de classe. Ils ne trouvent personne. Ceux qui finiront par accepter sont-ils à même d’aider des collègues débordés par des conditions qui ne devraient pas exister et dont nous ne sommes pas responsables? Tu parles...
Qui peut former qui que ce soit à ne pas se prendre une chaises dans la face, à ne pas se faire filmer en classe ou respirer une bombe au poivre? Qui, qu’on me le dise.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Eleven le Jeu 20 Juin 2019 - 10:41
Une honte ! Comme si des formations seraient LA solution ! Et dire que certains professeurs pensent comme ça ("tu verras, il faut innover pédagogiquement sinon les élèves mettront le bazar et ne seront pas concentrés": c'est faux, j'ai bien expérimenté tout cela dans différents établissements).

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Lord Steven le Jeu 20 Juin 2019 - 10:53
Il y a une façon simple d'éviter ce genre de titre racoleur: restaurer l'autorité du maître pleine et entière et en finir avec ces pédagogies soi disant innovantes qui ne fonctionnent pas. Ah oui c'est ce que racontait la prof de lettres dans le reportage, celle qui a sous entendu que ses collègues étaient tellement nuls qu'elle a forcément mis ses gosses dans le privé... bref je ne reviendrai pas là dessus, mais pour cette histoire de chahut, je ne suis même pas certain de comprendre ce que ce mot recouvre. Chahut par exemple lorsqu'il y a des activités de groupes et que forcément les décibels montent ?

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2320853811
Mandala
Mandala
Niveau 5

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Mandala le Jeu 20 Juin 2019 - 11:16
@Orlanda a écrit:Cela me met hors de moi. Toutes les feuilles de choux titrent sur les profs français rois du chahut; pas un seul n’a la bonne idée et la prudence d’écrire plutôt : les établissements français rois du chahuts.
J’aimerais qu’on le dise une bonne fois pour toutes: nous ne demandons que ça, la possibilité de faire régner une atmosphère studieuse dans nos classes, mais notre hiérarchie ne nous le permet pas, puisque nous n’avons aucun pouvoir dissuasif.
Quant aux formations miraculeuses...Tenez, les journalistes: dans mon académie, cela fait quatre fois que l’on m’envoie la même annonce urgente, un appel à candidature pour deux postes de formateurs en gestion de classe. Ils ne trouvent personne. Ceux qui finiront par accepter sont-ils à même d’aider des collègues débordés par des conditions qui ne devraient pas exister et dont nous ne sommes pas responsables? Tu parles...
Qui peut former qui que ce soit à ne pas se prendre une chaises dans la face, à ne pas se faire filmer en classe ou respirer une bombe au poivre? Qui, qu’on me le dise.

J'ai eu l'année dernière une formation établissement de ce type, sur plusieurs jours. De l'esbroufe. La dernière journée, j'ai préféré faire cours à mes classes "difficiles" (des classes technologiques à qui on a jamais dit non et imposé un cadre - "pauvres petits, l'école est trop violente pour eux, pis déjà c'est dur à la maison", etc.).
Tout le long de la formation, le formateur - voix de son maître - a déplacé le problème (comme la une de ce torchon). Plutôt que de mettre des limites, sanctionner comme il se doit des comportements qui sont inadaptés (car c'est bien eux qui n'ont pas lieu d'être) dans un établissement scolaire, l'institution culpabilise les professeurs et préfère penser à des formations au contenu creux (qui n'apportent aucune solution permettant de changer la chose), légitimant ainsi ces comportements inadaptés. Je ne pense pas que toutes les meilleures formations du monde en gestion de classe (si une "bonne" formation en la matière existe...) résolvent le problème car, vraiment, ces attitudes sont le problème et on ne doit pas négocier avec les fauteurs de trouble.

Quant au contenu, j'ai pensé qu'on était au XIXe siècle: "dire bonjour aux élèves quand ils entrent, etc", lui donner une feuille blanche s'il n'a pas ses affaires. Je tais les jeux de rôle.

Je me demande s'il n'y a pas un recours juridique à envisager contre l'Etat, les rectorats, le ministère qui méprisent le Code de l'Education et les règlements intérieurs des établissements. Je me suis rendu compte depuis plusieurs années que le RI chez nous n'était pas appliqué (assiduité, on vient en cours pour travailler avec ses affaires, et autres poncifs éhontés). Soit. Depuis cette année, je me rends compte qu'on nous empêche de l'appliquer.

Je connais la situation espagnole...Je ne pense pas que les professeurs en Espagne soient formés à la gestion de classe. C'est le gros bazar!
Caspar
Caspar
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Caspar le Jeu 20 Juin 2019 - 11:49
@Mandala a écrit:
@Orlanda a écrit:Cela me met hors de moi. Toutes les feuilles de choux titrent sur les profs français rois du chahut; pas un seul n’a la bonne idée et la prudence d’écrire plutôt : les établissements français rois du chahuts.
J’aimerais qu’on le dise une bonne fois pour toutes: nous ne demandons que ça, la possibilité de faire régner une atmosphère studieuse dans nos classes, mais notre hiérarchie ne nous le permet pas, puisque nous n’avons aucun pouvoir dissuasif.
Quant aux formations miraculeuses...Tenez, les journalistes: dans mon académie, cela fait quatre fois que l’on m’envoie la même annonce urgente, un appel à candidature pour deux postes de formateurs en gestion de classe. Ils ne trouvent personne. Ceux qui finiront par accepter sont-ils à même d’aider des collègues débordés par des conditions qui ne devraient pas exister et dont nous ne sommes pas responsables? Tu parles...
Qui peut former qui que ce soit à ne pas se prendre une chaises dans la face, à ne pas se faire filmer en classe ou respirer une bombe au poivre? Qui, qu’on me le dise.

J'ai eu l'année dernière une formation établissement de ce type, sur plusieurs jours. De l'esbroufe. La dernière journée, j'ai préféré faire cours à mes classes "difficiles" (des classes technologiques à qui on a jamais dit non et imposé un cadre - "pauvres petits, l'école est trop violente pour eux, pis déjà c'est dur à la maison", etc.).
Tout le long de la formation, le formateur - voix de son maître - a déplacé le problème (comme la une de ce torchon). Plutôt que de mettre des limites, sanctionner comme il se doit des comportements qui sont inadaptés (car c'est bien eux qui n'ont pas lieu d'être) dans un établissement scolaire, l'institution culpabilise les professeurs et préfère penser à des formations au contenu creux (qui n'apportent aucune solution permettant de changer la chose), légitimant ainsi ces comportements inadaptés. Je ne pense pas que toutes les meilleures formations du monde en gestion de classe (si une "bonne" formation en la matière existe...) résolvent le problème car, vraiment, ces attitudes sont le problème et on ne doit pas négocier avec les fauteurs de trouble.

Quant au contenu, j'ai pensé qu'on était au XIXe siècle: "dire bonjour aux élèves quand ils entrent, etc", lui donner une feuille blanche s'il n'a pas ses affaires. Je tais les jeux de rôle.

Je me demande s'il n'y a pas un recours juridique à envisager contre l'Etat, les rectorats, le ministère qui méprisent le Code de l'Education et les règlements intérieurs des établissements. Je me suis rendu compte depuis plusieurs années que le RI chez nous n'était pas appliqué (assiduité, on vient en cours pour travailler avec ses affaires, et autres poncifs éhontés). Soit. Depuis cette année, je me rends compte qu'on nous empêche de l'appliquer.

Je connais la situation espagnole...Je ne pense pas que les professeurs en Espagne soient formés à la gestion de classe. C'est le gros bazar!


Quant à moi j'ai assisté à des cours en Angleterre, en Italie et en Allemagne, et je pense que nos collègues de ces trois pays ne sont pas formés non plus à la gestion de classe.

PS: J'ai lu l'article du Parisien, et pour une fois les commentaires nous sont plutôt favorable, il y a même un "courage, les enseignants".
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 20 Juin 2019 - 12:58
Enthousiasmé par les commentaires, j'ai partagé la vidéo avant de la regarder. Je regrette un peu.

Je doute que le professeur de lettres fasse très bonne impression auprès de ceux qui ne sont pas familiers de certaines questions relative à l'état de l'instruction. En me mettant dans la peau d'une personne qui n'enseigne pas, je voyais surtout une vieille réac un peu aigrie, dont le profil tranchait avec la fraîcheur des autres professeurs, plein d'empathie, d'amour et de passion. Malgré l'apparente variété, le documentaire alimente la petite rivière de la vocation dont l'objectif n'est pas l'instruction mais l'épanouissement personnel des élèves, et qui ne se réalise bien que dans la rupture avec les vieilles méthodes des méchants professeurs de naguère. Ce professeur nouveau affronte bien des problèmes, mais il ne demande qu'à être formé (parce que c'est son manque de formation, le problème) et reconnu (je trouve cette demande obscure).

M'inquiète pas mal de ne pas avoir entendu un professeur dire qu'il a choisi ce métier pour enseigner, mais avoir entendu tant de fois qu'il l'a fait pour voir des sourires de gamins ou que sais-je.

Un point positif : l'émouvant portrait du professeur de lycée professionnel.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Orlanda le Jeu 20 Juin 2019 - 13:05
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Enthousiasmé par les commentaires, j'ai partagé la vidéo avant de la regarder. Je regrette un peu.

Je doute que le professeur de lettres fasse très bonne impression auprès de ceux qui ne sont pas familiers de certaines questions relative à l'état de l'instruction. En me mettant dans la peau d'une personne qui n'enseigne pas, je voyais surtout une vieille réac un peu aigrie, dont le profil tranchait avec la fraîcheur des autres professeurs, plein d'empathie, d'amour et de passion. Malgré l'apparente variété, le documentaire alimente la petite rivière de la vocation dont l'objectif n'est pas l'instruction mais l'épanouissement personnel des élèves, et qui ne se réalise bien que dans la rupture avec les vieilles méthodes des méchants professeurs de naguère. Ce professeur nouveau affronte bien des problèmes, mais il ne demande qu'à être formé (parce que c'est son manque de formation, le problème) et reconnu (je trouve cette demande obscure).

M'inquiète pas mal de ne pas avoir entendu un professeur dire qu'il a choisi ce métier pour enseigner, mais avoir entendu tant de fois qu'il l'a fait pour voir des sourires de gamins ou que sais-je.

Un point positif : l'émouvant portrait du professeur de lycée professionnel.

Entièrement d’accord.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Mathador le Jeu 20 Juin 2019 - 13:12
@Verdurette a écrit:
@Caspar a écrit:Titre du journal de 18 heures sur France Inter tout à l'heure: "C'est le bazar dans nos classes, plus que chez nos voisins. En cause: le manque de formation continue des enseignants."  Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 1767332709

@Acsyle a écrit:Traduction : "c'est de la faute des profs ! Ils n'ont qu'à se former ! "

 J'ai eu ça aussi sur France Info, et le pompon, c'est que c'est un délégué de SE UNSA qui expliquait la chose.  Il n'a pas pensé un seul instant à parler des élèves (et parents) ingérables, ni des CDE qui refusent toute sanction au nom de Sainte Bienveillance ... Ca fait plaisir de se sentir représenté et défendu  efficacement par un syndicat enseignant.

Tu te contredis là. Un petit rappel sur la nature du « syndicalisme » de l'UNSA: http://www.leparisien.fr/societe/juge-trop-proche-de-la-direction-un-syndicat-perd-sa-representativite-02-07-2015-4913657.php .

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Caspar
Caspar
Bon génie

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Caspar le Jeu 20 Juin 2019 - 13:32
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Enthousiasmé par les commentaires, j'ai partagé la vidéo avant de la regarder. Je regrette un peu.

Je doute que le professeur de lettres fasse très bonne impression auprès de ceux qui ne sont pas familiers de certaines questions relative à l'état de l'instruction. En me mettant dans la peau d'une personne qui n'enseigne pas, je voyais surtout une vieille réac un peu aigrie, dont le profil tranchait avec la fraîcheur des autres professeurs, plein d'empathie, d'amour et de passion. Malgré l'apparente variété, le documentaire alimente la petite rivière de la vocation dont l'objectif n'est pas l'instruction mais l'épanouissement personnel des élèves, et qui ne se réalise bien que dans la rupture avec les vieilles méthodes des méchants professeurs de naguère. Ce professeur nouveau affronte bien des problèmes, mais il ne demande qu'à être formé (parce que c'est son manque de formation, le problème) et reconnu (je trouve cette demande obscure).

M'inquiète pas mal de ne pas avoir entendu un professeur dire qu'il a choisi ce métier pour enseigner, mais avoir entendu tant de fois qu'il l'a fait pour voir des sourires de gamins ou que sais-je.

Un point positif : l'émouvant portrait du professeur de lycée professionnel.

Ce que tu dis n'est pas faux mais je pense qu'il est très difficile de sortir de ce cadre, de ce côté "plus beau métier du monde", "vocation", "passion" etc... dans une émission de télévision ou de radio. Ou alors il faudrait faire un doc "profs au bout du rouleau".

Si un collègue annonce des envies de reconversion, ce n'est jamais à cause des élèves évidemment, c'est toujours à cause des lourdeurs administratives et autres prétextes. La jeune PE souriante a quand même souligné que c'était un métier usant moralement et physiquement et qu'elle espérait pouvoir en sortir à temps si le besoin s'en faisait sentir.
Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Kimberlite le Jeu 20 Juin 2019 - 15:02
@Orlanda a écrit:Cela me met hors de moi. Toutes les feuilles de choux titrent sur les profs français rois du chahut; pas un seul n’a la bonne idée et la prudence d’écrire plutôt : les établissements français rois du chahuts.
J’aimerais qu’on le dise une bonne fois pour toutes: nous ne demandons que ça, la possibilité de faire régner une atmosphère studieuse dans nos classes, mais notre hiérarchie ne nous le permet pas, puisque nous n’avons aucun pouvoir dissuasif.
Quant aux formations miraculeuses...Tenez, les journalistes: dans mon académie, cela fait quatre fois que l’on m’envoie la même annonce urgente, un appel à candidature pour deux postes de formateurs en gestion de classe. Ils ne trouvent personne. Ceux qui finiront par accepter sont-ils à même d’aider des collègues débordés par des conditions qui ne devraient pas exister et dont nous ne sommes pas responsables? Tu parles...
Qui peut former qui que ce soit à ne pas se prendre une chaises dans la face, à ne pas se faire filmer en classe ou respirer une bombe au poivre? Qui, qu’on me le dise.
Il y a quand même un phénomène particulièrement étrange: il y a déjà un bout de temps que les études PISA sont sorties, et mettent en évidence le problème du comportement des élèves. Personne n'en a parlé dans les médias. Et là, alors qu'on est à quelques jours des vacances, les médias sortent d'un coup un "scoop" sur le problème de l'attention en classe en France, en mettant en cause seulement les enseignants. Etrangement, c'est au moment où ces dit enseignants font grève...
Etrangement, la solution proposée est la formation.
Etrangement, un décret sort de nulle part concernant la formation des enseignants.
Etrangement, certains rectorats semblent avoir déjà prévu le décret...

Même si tout n'est peut-être pas tant prémédité, façon "théorie du complot", ça donne quand même l'impression d'un pilonnage en règle de nos positions.

_________________
Spoiler:
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Ruthven
Ruthven
Monarque

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Ruthven le Jeu 20 Juin 2019 - 16:33
@Kimberlite a écrit:
Il y a quand même un phénomène particulièrement étrange: il y a déjà un bout de temps que les études PISA sont sorties, et mettent en évidence le problème du comportement des élèves. Personne n'en a parlé dans les médias. Et là, alors qu'on est à quelques jours des vacances, les médias sortent d'un coup un "scoop" sur le problème de l'attention en classe en France, en mettant en cause seulement les enseignants. Etrangement, c'est au moment où ces dit enseignants font grève...
Etrangement, la solution proposée est la formation.
Etrangement, un décret sort de nulle part concernant la formation des enseignants.
Etrangement, certains rectorats semblent avoir déjà prévu le décret...

Même si tout n'est peut-être pas tant prémédité, façon "théorie du complot", ça donne quand même l'impression d'un pilonnage en règle de nos positions.

Là ce n'est pas PISA mais un truc de l'OCDE qui s'appelle TALIS ( http://www.cafepedagogique.net/Pages/Accueil.aspx ) et qui est sorti hier.

Kimberlite
Kimberlite
Neoprof expérimenté

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Kimberlite le Jeu 20 Juin 2019 - 21:20
@Ruthven a écrit:
@Kimberlite a écrit:
Il y a quand même un phénomène particulièrement étrange: il y a déjà un bout de temps que les études PISA sont sorties, et mettent en évidence le problème du comportement des élèves. Personne n'en a parlé dans les médias. Et là, alors qu'on est à quelques jours des vacances, les médias sortent d'un coup un "scoop" sur le problème de l'attention en classe en France, en mettant en cause seulement les enseignants. Etrangement, c'est au moment où ces dit enseignants font grève...
Etrangement, la solution proposée est la formation.
Etrangement, un décret sort de nulle part concernant la formation des enseignants.
Etrangement, certains rectorats semblent avoir déjà prévu le décret...

Même si tout n'est peut-être pas tant prémédité, façon "théorie du complot", ça donne quand même l'impression d'un pilonnage en règle de nos positions.

Là ce n'est pas PISA mais un truc de l'OCDE qui s'appelle TALIS ( http://www.cafepedagogique.net/Pages/Accueil.aspx ) et qui est sorti hier.

Ah, OK, je n'avais pas réalisé ça... ceci dit, ça tombe très mal en ce moment... et le traitement qu'en font les médias (du moins une bonne partie) est pourri.

_________________
Spoiler:
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Zagara le Jeu 20 Juin 2019 - 21:29
Vous découvrez la méthode du medialeak, pratiquée assidûment par les énarques et politiques depuis des décennies ?

Le medialeak a 2 fonctions principales : soit éliminer un adversaire jugé trop dangereux, soit préparer l'opinion à une réforme.

Anecdote : j'ai un pote qui bosse dans une boîte privée dont le cœur de métier est de produire des medialeaks et des blackmails pour des clients politiques. Parce que, oui, ça se soustraite. Et c'est parfaitement légal. Ça s'appelle de l'ingénierie de l'information. Et il gagne 3 fois mon salaire.
roxanne
roxanne
Prophète

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par roxanne le Jeu 20 Juin 2019 - 21:46
J’ai fait de la voiture aujourd’hui (pour aller chercher mes copies et entendre 25 fois le mot valoriser , j’ai compté ), j’ai zappé sur la radio, RMC a été en boucle là dessus toute la journée, pareil pour les autres .
Volo'
Volo'
Niveau 10

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Volo' le Jeu 20 Juin 2019 - 22:08
@Kimberlite a écrit:
Il y a quand même un phénomène particulièrement étrange: il y a déjà un bout de temps que les études PISA sont sorties, et mettent en évidence le problème du comportement des élèves. Personne n'en a parlé dans les médias. Et là, alors qu'on est à quelques jours des vacances, les médias sortent d'un coup un "scoop" sur le problème de l'attention en classe en France, en mettant en cause seulement les enseignants. Etrangement, c'est au moment où ces dit enseignants font grève...
Etrangement, la solution proposée est la formation.
Etrangement, un décret sort de nulle part concernant la formation des enseignants.
Etrangement, certains rectorats semblent avoir déjà prévu le décret...

Même si tout n'est peut-être pas tant prémédité, façon "théorie du complot", ça donne quand même l'impression d'un pilonnage en règle de nos positions.

J'ai eu exactement le même raisonnement. Et on m'a taxé de complotiste ! Des coïncidences aussi grandes n'existent pas. "Plus c'est gros plus ça passe", dit-on. Je le crois. Après oui c'est l'OCDE, d'ailleurs les graphiques parlent d'eux-mêmes - je n'ai pas encore lu les analyses allant avec. Et puis cela permet à l'EN de dire : mais si les petits, cela fait des mois qu'on travaille sur le sujet ! On a même anticipé la sortie des résultats !
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Héliandre le Jeu 20 Juin 2019 - 22:57
@Isis39 a écrit:Désespérant.
Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Parisi10



J'ai vu cette couv' sur le groupe FB des Stylos rouges... mais, purée !, j'avais pas lu le "sous titre" - commentaires en dessous. Ils enfoncent le clou, quelle horreur. C'est toutes les vacances, qu'ils faut nous former, et avec blâme encore, et exclusion de 3 jours non payés sur les congés qu'ils restera. Je bats ma coulpe !!
avatar
Tartiflette
Niveau 1

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par Tartiflette le Jeu 20 Juin 2019 - 23:10
Je viens de voir le reportage de France 5, j'ai été touchée par les témoignages des collègues que je trouve très intéressants. En même temps, j'ai trouvé que le film proposait une vision très adoucie de la question des rapports conflictuels avec les élèves, voire des agressions et violences. C'est peut-être parce que je suis prof en collège REP+ dans l'académie de Créteil et que j'ai vu des cadres assez différents du mien, ce qui m'a surprise parce qu'habituellement nous sommes un peu l'exemple rêvé des média en terme de profs débordés et on offre des faits divers bien frappants et vendeurs. D'un côté, je trouve qu'il est bien de s'éloigner de mon académie habituellement très médiatisée pour s’intéresser aux profs sur le reste du territoire et de l'autre je trouve que mon académie chérie manque un peu au film pour aborder l'ensemble des problèmes que nous rencontrons.
*Plume*
*Plume*
Niveau 10

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Empty Re: Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19

par *Plume* le Jeu 20 Juin 2019 - 23:15
Je suis tellement en colère, furieuse et même révoltée quand je vois cette Une Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 2991564236

_________________
"Humeur du moment" :

Doc France 5 Profs en première ligne, 18/06/19 - Page 4 Incroy10
Ma motivation est sans limite. Hum...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum