Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ponocrates
Fidèle du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Ponocrates le Lun 15 Juil 2019 - 20:26
@henriette a écrit:Je pense que seul le lobby du tourisme sera écouté dans cette histoire - à espérer que nos intérêts convergent.
Avec la baisse de notre pouvoir d'achat je doute que nous soyons des consommateurs importants pour eux.
Pour le reste, tout ce qui compte c'est qu'il reste des périodes de vacances - et qu'elles soient identiques pour tous les niveaux de la maternelle au lycée- afin que les familles puissent partir. Le nombre de semaines de vacances actuellement au calendrier est bien supérieur à la capacité réelle des Français de faire tourner l'industrie touristique. Pour fluidifier tout cela, zoner les grandes vacances serait probablement avantageux pour eux - même si cela débouche sur une diminution globale du nombre de semaines- parce que cela permettrait aussi de dégager de la place pour les meilleurs touristes - les étrangers.
Miettes
Miettes
Niveau 8

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Miettes le Lun 15 Juil 2019 - 20:28
@Zagara a écrit:
@Leroy86 a écrit:
@Zagara a écrit:Une "classe sociale" n'existe que si elle a conscience d'elle-même.

Alors là c'est sûr, les profs n'en sont pas une! Neutral Au sujet des institutions qui permettent aux classes dirigeantes d'exister, je vois bien les classes préparatoires, les grandes écoles pour le reste, c'est plutôt flou, tu penses à quoi plus précisément?

"Institution" a un sens bien plus large que les institutions publiques. Au pif : les rallies sont une des institutions de la haute aristocratie, qui leur permet de se reconnaître, de socialiser et de se reproduire. Les dîners et salons parisiens privés sont aussi des institutions des classes dirigeantes (et on n'a pas accès aux mêmes selon qu'on est aristocrate, bourgeois arriviste, financier, éditorialiste, etc). Si tu veux des exemples  d'institutions prolétaires qui ont disparu, encore au pif (yen a plein) : le bal populaire, le bistro, la sociabilité syndicale.

Bal populaire et bistros ont peut-être disparu, mais conjointement sont apparus de nouveaux modes de mobilisation grâce au numérique (peu efficaces sur le long terme, pour l'instant, mais ces modèles tâtonnent), qui offrent également des lieux de sociabilité. On ne peut sans doute pas parler d'institutions, mais les gilets jaunes ne prouvent-ils pas qu'il existe encore une certaine conscience, peut-être pas de classe, mais du moins du collectif ?

_________________
2016-2017, lettres au collège : 6e, 5e, 4e + AP 3e
2017-2018, professeure des écoles stagiaire : CM2
2018- ? , doctorat de lettres
Zagara
Zagara
Guide spirituel

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Zagara le Mar 16 Juil 2019 - 7:36
C'est très embryonnaire et face aux structures efficientes des dominants, ce n'est pas compétitif. Mais oui ça ressemble à un début de peut-être. Sauf que je ne crois pas qu'un groupe facebook suffise à générer une conscience commune ; la question c'est ce qu'il y a après.
Oui, le communalisme (sous ses différentes versions écolos, citoyennes, etc), par exemple incarné par les assemblées des assemblées de GJ, me semble être la seule proto-alternative crédible de notre époque. Mais c'est comme voir un petit ourson naître et se dire que dans 20 ans peut-être il sera assez grand pour se défendre.
Balthamos
Balthamos
Grand sage

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Balthamos le Mer 17 Juil 2019 - 9:36
L'année scolaire comporte trente-six semaines au moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable,

On en parle des périodes interminables de 6/7 voire 8 semaines parfois parce que les vacances sont mal placées ?
mathmax
mathmax
Neoprof expérimenté

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par mathmax le Mer 17 Juil 2019 - 9:46
Tu veux dire dix ou onze plutôt !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Panta Rhei le Mer 17 Juil 2019 - 11:29
Ce qui est incroyablement vicieux c'est que ceci se soit passé début juillet, à un moment où nous sommes à la fois épuisés et heureux d'être enfin en vacances. Par ailleurs, le truc est tellement pointu que sans en entendre parler ici (au passage, merci aux collègues d'avoir expliqué ce qui était du chinois pour moi). Décidément, chaque gouvernement que j'ai connu depuis que j'enseigne sera allé plus loin dans la démolition de mon idée d'un service public d'enseignement national de qualité.

Nous sommes perdants sur toute la ligne:

=>les horaires (disparition de l'anglais LV2 au collège)
=>les classes surchargées (relèvement des seuils pour ouvrir une division)
=>inclusion forcée des élèves "différents"
journées de solidarité
=>disparition de la journée "du maire"
=>réunions supplémentaires (conseils d'école)
=>CGS + RDS
=>vacances scolaires de plus en plus réduites (la pré-rentrée symboliquement placée le dernier vendredi d'août)
=>la cotisation retraite alignée sur le privé (personne n'en parle jamais mais avez-vous compté les milliers d'euros perdus en 10 ans)
=>le gel du point d'indice
=>la journée de carence...

Et ensuite? Cette histoire de formations, les retraites, le zonage des grandes vacances? [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 992729132

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Volo'
Volo'
Niveau 10

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Volo' le Sam 27 Juil 2019 - 7:47
En cherchant des informations par rapport à la polémique Blanquer sur la colonie de vacances, je suis tombé là-dessus :

Alors que le soufflet des résultats du bac retombait, la question des périodes de vacances scolaires a été soumise au Conseil constitutionnel mi-juillet, sur une demande du premier ministre. Désormais le gouvernement pourra décider par décret ou arrêté des dates et l’organisation des congés scolaires. Jusque-là, la loi obligeait le ministre de l’éducation à publier pour trois ans les calendriers scolaires. Si la volonté de sortir ce calendrier du cadre législatif est une demande de l’éducation nationale, il n’y a pas de projet en chantier assure le ministère.

Partie en accès abonnée que je n’ai pas... mais le début de l’article est intéressant :
Une décision du Conseil constitutionnel permet désormais au gouvernement de décider par décret du calendrier

Article
Olympias
Olympias
Prophète

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Olympias le Sam 27 Juil 2019 - 10:40
Le CC a déclaré les articles 33 et 53 inconstitutionnels. 
Et accepté l'article 17. Sachant que pour le contrôle a priori il ne peut se prononcer que sur les parties du textes concernées par la saisine.
Jadgadette
Jadgadette
Niveau 3

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Jadgadette le Sam 27 Juil 2019 - 11:04
Bonjour,
Je me permets de vous signaler le sondage en ligne aujourd'hui sur le site du Point :
https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/faut-il-reduire-la-duree-des-vacances-scolaires-27-07-2019-2327092_1923.php
Les réponses sont éclairantes (en même temps, avec une question de ce genre, sans aucune explication...)
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Sam 27 Juil 2019 - 11:34
Quelqu'un est allé voir le sondage? Je crois que c'est mitonné (une centaine de votes par minute).

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
avatar
Anton.O
Niveau 3

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Anton.O le Dim 28 Juil 2019 - 15:13
@Panta Rhei a écrit:
=>la cotisation retraite alignée sur le privé (personne n'en parle jamais mais avez-vous compté les milliers d'euros perdus en 10 ans)

Le principe de la réforme des retraites est d'harmoniser les régimes et de supprimer les inégalités en s'assurant que deux personnes qui ont la même retraite ont bien versé les mêmes cotisations.

Avez-vous quelque chose à redire à cela ?
ycombe
ycombe
Modérateur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par ycombe le Dim 28 Juil 2019 - 15:15
@Anton.O a écrit:
@Panta Rhei a écrit:
=>la cotisation retraite alignée sur le privé (personne n'en parle jamais mais avez-vous compté les milliers d'euros perdus en 10 ans)

Le principe de la réforme des retraites est d'harmoniser les régimes et de supprimer les inégalités en s'assurant que deux personnes qui ont la même retraite ont bien versé les mêmes cotisations.

Avez-vous quelque chose à redire à cela ?
Oui.

Historiquement, les salaires de la fonction publique sont faibles. La retraite "avantageuse" est une des compensation. Sans compensation, la fonction publique peine à recruter.
.
EDIT: les exigences envers les fonctionnaires sont aussi plus nombreuses que dans le privé. Interdictions diverses liées au statut (posséder une entreprise, avoir un autre emploi…).

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par VicomteDeValmont le Dim 28 Juil 2019 - 15:19
@Anton.O a écrit:
@Panta Rhei a écrit:
=>la cotisation retraite alignée sur le privé (personne n'en parle jamais mais avez-vous compté les milliers d'euros perdus en 10 ans)

Le principe de la réforme des retraites est d'harmoniser les régimes et de supprimer les inégalités en s'assurant que deux personnes qui ont la même retraite ont bien versé les mêmes cotisations.

Avez-vous quelque chose à redire à cela ?

Bien sûr que nous avons quelque chose à redire à ça.

Les fonctionnaires n'ont pas de "retraite", ils ont une pension qui relève du code des pensions civiles et militaires et qui n'est que la poursuite du traitement qu'ils touchaient. C'est pour ça que leur carrière est ascendante.
Si les règles du jeu changent il faut entièrement changer le fonctionnement des carrières des fonctionnaires.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Mathador le Dim 28 Juil 2019 - 15:25
@Anton.O a écrit:
@Panta Rhei a écrit:
=>la cotisation retraite alignée sur le privé (personne n'en parle jamais mais avez-vous compté les milliers d'euros perdus en 10 ans)

Le principe de la réforme des retraites est d'harmoniser les régimes et de supprimer les inégalités en s'assurant que deux personnes qui ont la même retraite ont bien versé les mêmes cotisations.

Avez-vous quelque chose à redire à cela ?

Oui. Il n'y a pas de caisse de retraite dans la FPE, donc la retenue PC est une réduction du traitement net, pas une cotisation.
Considérer cela comme une cotisation, c'est de la magie comptabilité analytique qui ne correspond à rien de concret.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
henriette
henriette
Médiateur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par henriette le Dim 28 Juil 2019 - 16:18
Anton.O, sérieusement, il faut arrêter d'écouter BFMTV et de répéter en boucle les éléments de langage que tu y entends. Documente-toi, réfléchis, exerce ton esprit critique. Ce n'est pas une fatalité de manquer de culture politique et de connaissances du fonctionnement administratif.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Olympias
Olympias
Prophète

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Olympias le Dim 28 Juil 2019 - 16:20
Merci Henriette.
avatar
Anton.O
Niveau 3

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Anton.O le Dim 28 Juil 2019 - 17:45
À tous ceux qui, dans leur intéressante contribution, tentent de justifier l'injustifiable : vous serez déçus. Les salariés du "privé", commerçants, artisans, entrepreneurs, professionnels libéraux, bref plus de 80 % des Français, n'acceptent plus les régimes spéciaux, profondément iniques. À commencer par le premier d'entre eux, le régime des "pensions" de l'État.
Je vous rappelle que la même proportion des Français souhaitait la disparition du statut privilégié de la SNCF. Pour la retraite, c'est exactement la même chose : un scandale hérité du dix-neuvième siècle, à supprimer d'urgence.

À cotisation égale, retraite égale !

C'est tellement simple, tellement inattaquable ...
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par VicomteDeValmont le Dim 28 Juil 2019 - 17:48
Ton raisonnement serait cohérent si les salaires étaient les mêmes dans le privé et dans le public à niveaux de qualifications égaux. Ce qui n'est pas le cas.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Anton.O
Niveau 3

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Anton.O le Dim 28 Juil 2019 - 17:56
@VicomteDeValmont a écrit:
Si les règles du jeu changent il faut entièrement changer le fonctionnement des carrières des fonctionnaires.

Bien sûr, je suis tout à fait d'accord. Il faudra évidemment revoir les obligations de travail et d'efficacité - qui n'ont aucune raison d'être inférieures à celles du "privé". Il faudra aussi, tout naturellement, supprimer l'archaïque "droit à carrière" et établir le principe général de l'avancement exclusif à l'ancienneté.
Nous sommes bien d'accord.

Mais sur les retraites, aucun moyen d'échapper à la justice et au bon sens : à cotisation égale, retraite égale !
Isis39
Isis39
Bon génie

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Isis39 le Dim 28 Juil 2019 - 17:57
Anton O doit être un troll.
henriette
henriette
Médiateur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par henriette le Dim 28 Juil 2019 - 17:58
Vicomte, outre que ce topic n'est pas consacré à la réforme des retraites malgré les efforts indéniables d'Anton.O pour y implanter cette polémique, don't feed the troll. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Mathador le Dim 28 Juil 2019 - 18:05
@VicomteDeValmont a écrit:Ton raisonnement serait cohérent si les salaires étaient les mêmes dans le privé et dans le public à niveaux de qualifications égaux. Ce qui n'est pas le cas.
Il ne serait toujours pas cohérent: si les retraites du privé sont organisées en caisses c'est pour éviter que la faillite d'une entreprise ne prive ses anciens employés de leur pension de retraite.
L'autonomie budgétaire des caisses de retraite impose alors un équilibre budgétaire entre les cotisations et les pensions.
Pour la fonction publique d'État la caisse n'a naturellement pas lieu d'être car tant que l'État est souverain (et peut donc appliquer les lois et règlements, notamment ceux qui régissent les retraites du privé) il peut payer directement les pensions (et il en est de même pour l'assurance-chômage, pour laquelle les ministères sont en auto-assurance et payent directement l'ARE de leurs anciens agents). Les payes et les pensions étant tous les deux issues du compte du Trésor public, il est inepte d'exiger un quelconque équivalent de l'équilibre des caisses de retraites.
J'invite donc @Anton.O à revoir ses connaissances de base sur les finances publiques et en particulier le principe d'universalité budgétaire.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Anton.O
Niveau 3

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Anton.O le Dim 28 Juil 2019 - 19:32
@Mathador a écrit:
Il ne serait toujours pas cohérent: si les retraites du privé sont organisées en caisses c'est pour éviter que la faillite d'une entreprise ne prive ses anciens employés de leur pension de retraite.
L'autonomie budgétaire des caisses de retraite impose alors un équilibre budgétaire entre les cotisations et les pensions.
Pour la fonction publique d'État la caisse n'a naturellement pas lieu d'être car tant que l'État est souverain (et peut donc appliquer les lois et règlements, notamment ceux qui régissent les retraites du privé) il peut payer directement les pensions (et il en est de même pour l'assurance-chômage, pour laquelle les ministères sont en auto-assurance et payent directement l'ARE de leurs anciens agents). Les payes et les pensions étant tous les deux issues du compte du Trésor public, il est inepte d'exiger un quelconque équivalent de l'équilibre des caisses de retraites.
J'invite donc @Anton.O à revoir ses connaissances de base sur les finances publiques et en particulier le principe d'universalité budgétaire.

Je ne suis pas un troll, et j'essaie, dans toute la mesure du possible, de rester modéré et courtois. Mais là, cela va être très difficile !

Quel baratin !!!

« L'État souverain » , « le principe d'universalité budgétaire » ... Et puis quoi encore !!!

Ce ne sont que des incantations qui pourront, peut-être, vous rassurer un temps, mais cela ne durera pas, car la situation est très simple : les fonctionnaires sont des salariés de l'État, rien de plus et rien de moins. Les employés de bureau, enseignants, l'immense majorité de la fonction publique, ne sont dépositaires d'aucune forme de délégation d'autorité, qui est réservée aux officiers de police judiciaire, policiers et autres agents des douanes.

Des salariés, donc, qui n'ont aucune raison de continuer de bénéficier de passe-droits et de régimes privilégiés. Les régimes de retraites seront donc harmonisés, pour le plus grand bien de la justice et de l'équité ! À cotisation égale, retraite égale !!!

Cela étant dit, il est vrai que le fil n'est pas consacré aux retraites, mais ce n'est pas moi qui ai commencé ; non, au début s'étalait sur des dizaines de contributions une panique totale sur la mise en cause possible des vacances ... C'est triste aussi, je vous l'accorde.
avatar
Cath
Bon génie

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Cath le Dim 28 Juil 2019 - 19:37
Fracflo était quand même plus drôle.
henriette
henriette
Médiateur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 3 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par henriette le Dim 28 Juil 2019 - 19:51
@Anton.O : Ce topic, comme l'indique son titre, ne concerne pas la réforme des retraites. Donc tu arrêtes de le faire dévier pour y déverser des posts hors-sujet.
La modération n'a pas encore tranché à l'unanimité si tu es un troll (enfin, pour ma part, j'ai mon idée sur la question) ; par contre faire dévier un fil en y important une polémique hors-sujet, et s'obstiner à la relancer, cela relève à la fois du trollage et du flood : l'un comme l'autre sont passibles de ban.

Merci aux autres membres de bien vouloir ne pas remettre de pièce dans la machine. Tout nouveau post hors-sujet sera supprimé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum