Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
TVB
Niveau 5

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TVB le Lun 22 Juil 2019 - 22:02
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs... moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂
choup78
choup78
Niveau 8

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par choup78 le Lun 22 Juil 2019 - 22:12
En même temps en pro vaut mieux avoir des classes dédoublées pour tenir toute l'année.. Je ne les envie pas.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par ZeSandman le Lun 22 Juil 2019 - 22:20
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Par chez nous les dédoublements se font en Svt Spc technologie et langues, chaque établissement a sa politique de favoritisme.
Ça me saoule cette concurrence entre les matières pour les heures de marge. Et que dire des matières comme les LCA qui doivent se battre pour juste exister... darkvador

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
skindiver
skindiver
Érudit

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par skindiver le Mar 23 Juil 2019 - 0:00
@TVB a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂

Tu m'expliques comment faire les cours d'atelier en classe entière? Les matières générales ne s'enseignement pas de la même façon que les matières professionnelles.
Les évaluation sur les lieux de stage se font uniquement par les profs de l'enseignement professionnel.
TVB
TVB
Niveau 5

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TVB le Mar 23 Juil 2019 - 7:31
Ah mais je n'ai pas dit le contraire.... Je dis simplement que s'ils avaient tous leurs cours en classe entière, ils ne feraient probablement pas autant d'HSA.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Pourquoi 3,14159 le Mar 23 Juil 2019 - 8:25
@TVB a écrit:
Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂
15 élèves qui font des TP sur du 380V, sur des moteurs de 300Nm, sur des machines outils, etc... c'est épuisant. Moi, je pourrais dire que je suis envieux de vos cours papier sans risque.

Arrêtons de penser que l'autre a mieux. Nous sommes dans le même bateau chargé à bloc !


Dernière édition par Pourquoi 3,14159 le Mar 23 Juil 2019 - 8:31, édité 2 fois (Raison : Ortho. encore et toujours !)

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
gregforever
gregforever
Habitué du forum

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par gregforever le Mar 23 Juil 2019 - 8:30
C'est clair: beaucoup de collègues "envient" nos profs d'EPS, à l'air frais, qui font que surveiller les élèves qui s'amusent, pas de copies (je caricature): mais moi quand je les vois partir faire du javelot avec les séries techno, je n'échangerais ma place pour rien au monde! affraid
TVB
TVB
Niveau 5

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TVB le Mar 23 Juil 2019 - 8:47
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@TVB a écrit:
Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂
15 élèves qui font des TP sur du 380V, sur des moteurs de 300Nm, sur des machines outils, etc... c'est épuisant. Moi, je pourrais dire que je suis envieux de vos cours papier sans risque.

Arrêtons de penser que l'autre a mieux. Nous sommes dans le même bateau chargé à bloc !

En fait, mon message portait uniquement, je tiens à le préciser, sur les collègues d'enseignement professionnel de mon établissement, dont les cours en groupe sont des cours pendant lesquels les élèves travaillent sur poste informatique. Les choses sont bien sûr différentes pour les cours en atelier.
Jacq
Jacq
Grand Maître

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Jacq le Mar 23 Juil 2019 - 9:08
@skindiver a écrit:
@TVB a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂

Tu m'expliques comment faire les cours d'atelier en classe entière? Les matières générales ne s'enseignement pas de la même façon que les matières professionnelles.
Les évaluation sur les lieux de stage se font uniquement par les profs de l'enseignement professionnel
.

Tout dépend de la matière pro. Il est parfois plus dur d'enseigner à ces élèves des matières générales que professionnelles. Il y a des heures de pro qui pourraient être en classe entière (c'est d'ailleurs le cas dans mon LP, certaines heures de matières pro sont en classe entière : les élèves ne sont pas obligatoirement en "atelier").  Enfin les évaluations sur les lieux de stage ne sont pas obligatoirement faites par les prof d'enseignement professionnel, cela dépend de votre organisation, de la section, du fait que le stage compte pour le diplôme ou non.  Dans mon LP nous faisons TOUS des visites de stage au prorata de nos heures devant élèves, dans le LP proche ce ne sont que les prof de matières pro et pas ceux des matières générales. C'est dommage je trouve car il est important que les prof de matières générales voient les élèves dans leur univers professionnel.



@TVB a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@TVB a écrit:
Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂
15 élèves qui font des TP sur du 380V, sur des moteurs de 300Nm, sur des machines outils, etc... c'est épuisant. Moi, je pourrais dire que je suis envieux de vos cours papier sans risque.

Arrêtons de penser que l'autre a mieux. Nous sommes dans le même bateau chargé à bloc !

En fait, mon message portait uniquement, je tiens à le préciser, sur les collègues d'enseignement professionnel de mon établissement, dont les cours en groupe sont des cours pendant lesquels les élèves travaillent sur poste informatique. Les choses sont bien sûr différentes pour les cours en atelier.

Enseignant en LP de matières générales, j'ai pas mal d'heures en 1/2 classe. Les collègues de matières pro ont la plupart (et pas toutes) leurs heures en groupes. C'est un "avantage" mais curieusement nous voyons rarement des collègues du "général pur" envier ou se convertir en prof de LP.  En réalité cet "avantage" tient au fait qu'il faut aussi les tenir et le plus souvent un 1/2 groupe de LP est plus épuisant qu'une classe entière du général (je ne parle pas du techno, c'est un autre problème).  Il y a quelques années, lorsque j'étais dans un LGT, trois collègues de français (deux certifiés, un agrégé) qui étaient en manque d'heures alors que nous en avions trop en lettres histoire pour pouvoir les absorber en HSA, ont fait du complément de service dans notre section pro pour éviter la suppression d'un poste de LM. Un seul a renouvelé l'expérience sur les deux années suivantes (l'agrégé) les deux autres collègues préférant ne plus tenter l'expérience (le poste de LM a donc été supprimé). Pourtant ils n'avaient chacun que 2.5 heures de français et en groupe ! De même nous entendions les collègues nous dire "ah mais vous vos élèves ils partent en stage et donc vous avez des heures libérées". Mes collègues qui étaient venus enseigner dans notre SEP n'ont visiblement pas trouvé cet "avantage" si important pour revenir l'année suivante enseigner à nos élèves. Nous avons tous les ans des collègues de LV2 qui font des compléments de service dans mon actuel LP et, curieusement, elles ne pensent qu'à repartir au collège, à chaque fois.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 4

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TrucOuBidule le Mar 23 Juil 2019 - 10:54
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...
Bonjour,
en réalité, pour ce qui est de la techno et sciences expérimentales (collège), il fut un temps où les dédoublements étaient indiqués dans le BO, pour les 3 disciplines (et ce, pour des raisons liées à la nature des activités menées en classe). Puis pof, cela a disparu (mais continuez de faire des manips).
On peut ajouter, concernant l'heure de vaisselle, une disparition aussi, mais seulement en techno pas en sciences. C'est drôle car c'est arrivé quasi en même temps que l'épreuve écrite de DNB "sciences et techno". En gros, vous faites la même chose mais en fait, non.
Résultat, collègue de lettres/HG etc jalouse collègue de sciences/techno mais collègue de techno jalouse aussi celui de sciences.
On ajoute à cela le délire de différenciation qui ajoute au fait que les dédoublements sont enviés. Perso, j'ai toujours différencié en "classes" de 6è, 5è, 4è et 3è (et SEGPA et UPE2A et ULIS et DP3 selon les années et les dispositifs).
Et j'estime qu'on ne peut pas demander une qualité artisanale avec des conditions de production industrielles.

Ce que je veux dire par là, c'est que tout cela, même si j'entends les histoires de traitement, ne fait bien qu'illustrer la lente destruction en interne à laquelle nous poussent toutes ces réformes économiques. Tant qu'on se jalouse, il ne se passera pas grand-chose.
Et en réalité, c'est plutôt "Vous voulez des groupes ? Prenez des HS". Euh ? Avant (genre il y a 5 ans), j'étais pas obligée de prendre des HS pour avoir ces quelques dédoublements. Le fait de devoir faire utiliser des outils et machines coupants, tournants, chauffants justifiait les effectifs ponctuellement allégés.
Mais c'est fini. Il faut dégraisser et maintenant, les profs qui prennent les HS ne permettent que d'accélérer le mouvement de suppression de postes, ce sont les bons élèves pour notre hiérarchie. Et pourtant, avec dédoublement en sc et tech, deux HS égal une classe en plus. Perso, je trouve ça lourd.

Mais en effet, reconvertissez-vous, en sciences et techno, ou en atelier pour le LP ou la SEGPA (et ils ne sont que 16 en classe entière en SEGPA), encore plus dans mon académie, c'est à bras ouverts que vous serez accueillis, et avec une simple licence sans doute. Après, 15 ou 20 ans de REP de banlieue vous attendent, au bas mot...

Et je pense pourtant sincèrement que si toutes les classes étaient à 15-18 élèves pour toutes les matières (au collège, c'est ce que je connais), ça changera vraiment la donne (mais on ne pourrait plus être jaloux les uns des autres pis le système serait peut-être plus efficace).

Cordialement,

TrucOuBidule
Jacq
Jacq
Grand Maître

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Jacq le Mar 23 Juil 2019 - 11:26
@TrucOuBidule a écrit:

Et je pense pourtant sincèrement que si toutes les classes étaient à 15-18 élèves pour toutes les matières (au collège, c'est ce que je connais), ça changera vraiment la donne (mais on ne pourrait plus être jaloux les uns des autres pis le système serait peut-être plus efficace).

Cordialement,

TrucOuBidule

Ah mais non, tu as tout faux ! Notre ministre a dit : "ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité"... Donc on supprime des heures et des postes (c'est la "quantité" pour lui) et on va faire de la grosse mer.... (mais c'est pas grave, lui appelle cela de la "qualité").

Sinon je bien d'accord avec tout ce que tu indiquais. Mais là encore, la "droite" depuis les années 2000 a expliqué que le nombre d'élèves par classe n'avait pas d'importance, avant de l'appliquer. On mesure les résultats. Blanquer fait la même chose, sauf en primaire car c'est plus rentable électoralement (cela fait voter les grands-mères et les futures mamans - désolé pour ces propos volontairement caricaturaux).
Isis39
Isis39
Bon génie

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Isis39 le Mar 23 Juil 2019 - 11:53
@TrucOuBidule a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...
Bonjour,
en réalité, pour ce qui est de la techno et sciences expérimentales (collège), il fut un temps où les dédoublements étaient indiqués dans le BO, pour les 3 disciplines (et ce, pour des raisons liées à la nature des activités menées en classe). Puis pof, cela a disparu (mais continuez de faire des manips).
On peut ajouter, concernant l'heure de vaisselle, une disparition aussi, mais seulement en techno pas en sciences. C'est drôle car c'est arrivé quasi en même temps que l'épreuve écrite de DNB "sciences et techno". En gros, vous faites la même chose mais en fait, non.
Résultat, collègue de lettres/HG etc jalouse collègue de sciences/techno mais collègue de techno jalouse aussi celui de sciences.
On ajoute à cela le délire de différenciation qui ajoute au fait que les dédoublements sont enviés. Perso, j'ai toujours différencié en "classes" de 6è, 5è, 4è et 3è (et SEGPA et UPE2A et ULIS et DP3 selon les années et les dispositifs).
Et j'estime qu'on ne peut pas demander une qualité artisanale avec des conditions de production industrielles.

Ce que je veux dire par là, c'est que tout cela, même si j'entends les histoires de traitement, ne fait bien qu'illustrer la lente destruction en interne à laquelle nous poussent toutes ces réformes économiques. Tant qu'on se jalouse, il ne se passera pas grand-chose.
Et en réalité, c'est plutôt "Vous voulez des groupes ? Prenez des HS". Euh ? Avant (genre il y a 5 ans), j'étais pas obligée de prendre des HS pour avoir ces quelques dédoublements. Le fait de devoir faire utiliser des outils et machines coupants, tournants, chauffants justifiait les effectifs ponctuellement allégés.
Mais c'est fini. Il faut dégraisser et maintenant, les profs qui prennent les HS ne permettent que d'accélérer le mouvement de suppression de postes, ce sont les bons élèves pour notre hiérarchie.  Et pourtant, avec dédoublement en sc et tech, deux HS égal une classe en plus. Perso, je trouve ça lourd.

Mais en effet, reconvertissez-vous, en sciences et techno, ou en atelier pour le LP ou la SEGPA (et ils ne sont que 16 en classe entière en SEGPA), encore plus dans mon académie, c'est à bras ouverts que vous serez accueillis, et avec une simple licence sans doute. Après, 15 ou 20 ans de REP de banlieue vous attendent, au bas mot...

Et je pense pourtant sincèrement que si toutes les classes étaient à 15-18 élèves pour toutes les matières (au collège, c'est ce que je connais), ça changera vraiment la donne (mais on ne pourrait plus être jaloux les uns des autres pis le système serait peut-être plus efficace).

Cordialement,

TrucOuBidule

Encore faut-il qu'il y ait des heures dans la DHG pour faire des dédoublements...
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 4

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TrucOuBidule le Mar 23 Juil 2019 - 15:18
@Isis39 a écrit:
@TrucOuBidule a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...
Bonjour,
en réalité, pour ce qui est de la techno et sciences expérimentales (collège), il fut un temps où les dédoublements étaient indiqués dans le BO, pour les 3 disciplines (et ce, pour des raisons liées à la nature des activités menées en classe). Puis pof, cela a disparu (mais continuez de faire des manips).
On peut ajouter, concernant l'heure de vaisselle, une disparition aussi, mais seulement en techno pas en sciences. C'est drôle car c'est arrivé quasi en même temps que l'épreuve écrite de DNB "sciences et techno". En gros, vous faites la même chose mais en fait, non.
Résultat, collègue de lettres/HG etc jalouse collègue de sciences/techno mais collègue de techno jalouse aussi celui de sciences.
On ajoute à cela le délire de différenciation qui ajoute au fait que les dédoublements sont enviés. Perso, j'ai toujours différencié en "classes" de 6è, 5è, 4è et 3è (et SEGPA et UPE2A et ULIS et DP3 selon les années et les dispositifs).
Et j'estime qu'on ne peut pas demander une qualité artisanale avec des conditions de production industrielles.

Ce que je veux dire par là, c'est que tout cela, même si j'entends les histoires de traitement, ne fait bien qu'illustrer la lente destruction en interne à laquelle nous poussent toutes ces réformes économiques. Tant qu'on se jalouse, il ne se passera pas grand-chose.
Et en réalité, c'est plutôt "Vous voulez des groupes ? Prenez des HS". Euh ? Avant (genre il y a 5 ans), j'étais pas obligée de prendre des HS pour avoir ces quelques dédoublements. Le fait de devoir faire utiliser des outils et machines coupants, tournants, chauffants justifiait les effectifs ponctuellement allégés.
Mais c'est fini. Il faut dégraisser et maintenant, les profs qui prennent les HS ne permettent que d'accélérer le mouvement de suppression de postes, ce sont les bons élèves pour notre hiérarchie.  Et pourtant, avec dédoublement en sc et tech, deux HS égal une classe en plus. Perso, je trouve ça lourd.

Mais en effet, reconvertissez-vous, en sciences et techno, ou en atelier pour le LP ou la SEGPA (et ils ne sont que 16 en classe entière en SEGPA), encore plus dans mon académie, c'est à bras ouverts que vous serez accueillis, et avec une simple licence sans doute. Après, 15 ou 20 ans de REP de banlieue vous attendent, au bas mot...

Et je pense pourtant sincèrement que si toutes les classes étaient à 15-18 élèves pour toutes les matières (au collège, c'est ce que je connais), ça changera vraiment la donne (mais on ne pourrait plus être jaloux les uns des autres pis le système serait peut-être plus efficace).

Cordialement,

TrucOuBidule

Encore faut-il qu'il y ait des heures dans la DHG pour faire des dédoublements...
En effet.
Mais "bizarrement", malgré un nombre d'heures total dans les DHG ayant tendance à baisser, la proportion d'HS augmente... De fait, des tas d'HS sont à assurer même si cela crée des CS pour d'autres collègues et/ou supprime des postes complets (chaires).

Localement dans ma discipline, on en est à demander un BMP 18 heures depuis plusieurs années (en plus de deux postes).
Un texte dirait que l'on peut demander une recréation de poste, mais comme il y a une histoire de dédoublements, désormais facultatifs (alors qu'on était sur des situations obligatoires auparavant), on ne peut recréer ce poste (et pourtant, si on n'était qu'à l'horaire plancher, on serait à 2 postes à 18 h plus 9 h donc un BMP mini de 9h tout de même).
Accessoirement, je bosse dans le département francilien au plus fort taux de natalité (disons que des collégiens, il y en a et il y en aura...), on ne ferme pas de divisions, on y construit même de nouveaux collèges tous les ans donc l'argument démographique ne tient pas.
Comme le BMP, que ce soit 9h ou 18h n'existe pas au mouvement, on ne peut y avoir que des contractuels (plus de titulaires et académie en déficit).

Donc c'est plus qu'une histoire de DHG, c'est une histoire de nature d'heures dans la DHG et c'est ça qui est "vicieux".
Si en plus, on ajoute que ça peut nous faire nous jalouser...
Diclonia
Diclonia
Neoprof expérimenté

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Diclonia le Mar 23 Juil 2019 - 21:08
@TVB a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@TVB a écrit:
Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂
15 élèves qui font des TP sur du 380V, sur des moteurs de 300Nm, sur des machines outils, etc... c'est épuisant. Moi, je pourrais dire que je suis envieux de vos cours papier sans risque.

Arrêtons de penser que l'autre a mieux. Nous sommes dans le même bateau chargé à bloc !

En fait, mon message portait uniquement, je tiens à le préciser, sur les collègues d'enseignement professionnel de mon établissement, dont les cours en groupe sont des cours pendant lesquels les élèves travaillent sur poste informatique. Les choses sont bien sûr différentes pour les cours en atelier.

tout pareil !

Les profs de math à effectif réduit ont clairement moins de difficultés à gérer une heure de cours que s'ils étaient devant un public en pro, on est d'accord...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
Diclonia
Diclonia
Neoprof expérimenté

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Diclonia le Mar 23 Juil 2019 - 21:15
@skindiver a écrit:
@TVB a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂

Tu m'expliques comment faire les cours d'atelier en classe entière? Les matières générales ne s'enseignement pas de la même façon que les matières professionnelles.
Les évaluation sur les lieux de stage se font uniquement par les profs de l'enseignement professionnel.

oui, mais ce que j'évoque, ce n'est pas ta matière ni tes élèves, mais ce qui se vit chez moi...
collège tranquille, cours de techno à 8 ou 12 pour travailler en groupe... très bien... matière techno... toussa toussa... mais quand même, ils ne font pas le même enseignement qu'en lycée pro ! ou en math, matière générale, désolée mais je trouve que les LV y gagneraient plus... 30 ou 32 en espagnol, anglais, italien... comment dire...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
Diclonia
Diclonia
Neoprof expérimenté

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Diclonia le Mar 23 Juil 2019 - 21:19
@gregforever a écrit:C'est clair: beaucoup de collègues "envient" nos profs d'EPS, à l'air frais, qui font que surveiller les élèves qui s'amusent, pas de copies (je caricature): mais moi quand je les vois partir faire du javelot avec les séries techno, je n'échangerais ma place pour rien au monde! affraid

ah non, je ne les envie pas , mais pas du tout ! eux, ils ont de grands groupes à gérer ! et dehors, il fait froid, ça mouille, ils font plus d'heures, + unss ! mais ils se battent aussi pour des heures supp...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)
Phocea
Phocea
Niveau 5

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Phocea le Mar 23 Juil 2019 - 21:28
@Diclonia a écrit:
@gregforever a écrit:C'est clair: beaucoup de collègues "envient" nos profs d'EPS, à l'air frais, qui font que surveiller les élèves qui s'amusent, pas de copies (je caricature): mais moi quand je les vois partir faire du javelot avec les séries techno, je n'échangerais ma place pour rien au monde! affraid

ah non, je ne les envie pas , mais pas du tout ! eux, ils ont de grands groupes à gérer ! et dehors, il fait froid, ça mouille, ils font plus d'heures, + unss ! mais ils se battent aussi pour des heures supp...


car ils ont faim comme bon nombre
Jacq
Jacq
Grand Maître

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Jacq le Mar 23 Juil 2019 - 21:34
@TrucOuBidule a écrit:
En effet.
Mais "bizarrement", malgré un nombre d'heures total dans les DHG ayant tendance à baisser, la proportion d'HS augmente... De fait, des tas d'HS sont à assurer même si cela crée des CS pour d'autres collègues et/ou supprime des postes complets (chaires).

Localement dans ma discipline, on en est à demander un BMP 18 heures depuis plusieurs années (en plus de deux postes).
Un texte dirait que l'on peut demander une recréation de poste, mais comme il y a une histoire de dédoublements, désormais facultatifs (alors qu'on était sur des situations obligatoires auparavant), on ne peut recréer ce poste (et pourtant, si on n'était qu'à l'horaire plancher, on serait à 2 postes à 18 h plus 9 h donc un BMP mini de 9h tout de même).
[...]

Il n'y a rien d'étrange. Pour le techno, je ne peux pas être précis, mais pour le LP oui.
Avant la réforme Chatel-Blanquer les élèves avaient des DROITS : à partir d'un effectif précis il y avait des dédoublements automatiques fixés par les textes. De  là découlait la création ou la suppression des postes, des "droits des élèves".  En gros les moyens découlaient des besoins.
Avec la réforme Chatel-Blanquer (qui n'était pas loin) nous avions droit à "l'autonomie" des établissements. Plus aucun dédoublement de droit pour les élèves mais un "volume complémentaire" destiné à dédoubler les classes (ou non) selon les besoins de l'établissement. En réalité, des moyens balancés de Paris/Bercy on comblait ou non les besoins. En fait les besoins passent au second plan depuis.
Dans la réalité c'était des heures de dédoublement en moins, une pseudo liberté qui se résume à ceci :
"M ou Mme TrucOuBidule, si vous ne voulez pas effectuer d'HSA c'est que vous estimez ne pas avoir besoin d'heures dédoublées avec vos élèves, donc vous n'en aurez pas".
Nous sommes passés du droit pour les élèves au chantage de la suppression de postes et de moyens pour les enseignants.
Voilà le bilan de messieurs Chatel et Blanquer.
Ainsi, comme chez toi, nous avons des collègues d'une discipline professionnelle qui pourraient créer un poste mais qui ont des HSA que l'on ne peut transformer en HP. S'ils créaient le poste, il faudrait en supprimer un dans une autre discipline pour maintenir le taux d'HSA de l'établissement. C'est merveilleux l'autonomie.
Mais je pense que nos édiles qui n'ont jamais mis un pied dans un établissement sont très heureux de cette "autonomie" qui n'est qu'une pratique du chantage à la suppression ou à la non création de poste.
Jacq
Jacq
Grand Maître

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par Jacq le Mar 23 Juil 2019 - 21:53
@Diclonia a écrit:
oui, mais ce que j'évoque, ce n'est pas ta matière ni tes élèves, mais ce qui se vit chez moi...
collège tranquille, cours de techno à 8 ou 12 pour travailler en groupe... très bien... matière techno... toussa toussa... mais quand même, ils ne font pas le même enseignement qu'en lycée pro !  ou en math, matière générale, désolée mais je trouve que les LV y gagneraient plus... 30 ou 32  en espagnol, anglais, italien... comment dire...

Lorsque je vois les effectifs de mes collègues de LV en LP, plus l'indigence de leurs horaires.... autant ne plus en faire. C'est du n'importe quoi.
Lorsque je constate nos horaires et nos dédoublements en LHG, c'est à pleurer aussi avec la réforme actuelle.

Maintenant on ne peut pas tomber sur nos collègues de matières pro. Les conditions matérielles et de sécurité imposent des groupes réduits. Maintenant, pour être honnête, il faut aussi dire que toutes les heures de matières professionnelles ne méritent pas d'être dédoublées et que parfois les collègues arguent du fait qu'il sont en salle d'info, en atelier, pour expliquer qu'ils ne peuvent prendre que des groupes. Or c'est faux car parmi les cours professionnels il y a des cours qui relèvent plus d'un cours traditionnel (je ne veux pas dire magistral) que d'un cours professionnel.
Je vais prendre quelques exemples, sans citer les secteurs professionnels.
Nous avons dans mon LP une offre de cinq bac professionnels, tertiaires et industriels (de l'industriel qui relève en réalité plus du tertiaire économiquement, mais qui du fait de la pratique sont classés tertiaires).
Sur ces cinq sections deux n'ont aucun cours en classe entière. Ce sont les deux sections purement tertiaires, donc vaguement devant ordinateur (Gestion administration et commerce) ou alors officiellement en "animation" (Commerce). Or des cours "disciplinaires" pourraient être délivrés en classe entière. Nous sommes dans le cours et pas dans la pratique, mais cela les arrange bien de justifier les groupes par "les ordinateurs". Dans le même temps nous avons trois sections industrielles qui ont une à deux heures (au moins) en classe entière. Et curieusement les collègues ont des cours disciplinaires qu'ils sont capables de livrer en classe entière. Merci à ses collègues puisque ces heures sont reversées sur les heures de l'enseignement général et permettent même les dédoublements complets dans d'autres filières professionnelles.
Il y a donc une vérité dans les dédoublements en matières prof, mais aussi une bonne dose d’hypocrisie de certains collègues d'enseignement pro.
Après la répartition du fameux "volume complémentaire" vient aussi de la politique établie par le Conseil péda, de la Commission P et du CA...
Mais il demeure que les choses étaient plus honnêtes lorsque, avant Chatel-Blanquer, les élèves avaient des DROITS et pas que l'Etat avait un moyen de chantage sur les établissements ("l'autonomie".... pour le rappeler).
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 4

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TrucOuBidule le Mer 24 Juil 2019 - 11:11
@Diclonia a écrit:
@skindiver a écrit:
@TVB a écrit:
@Diclonia a écrit:Les dédoublements se font un peu partout... chez nous, les profs de math en collège...classe dédoublée, ou en techno... groupe de classe dédoublée... je vois les collègues avec une douzaine d'élèves... moi, j'ai des classe de 28 à 30 en français... comme mes collègues d'histoire, langue...
Les collègues de math - techno courent après les heures sup... forcément... ils ont alors des edt à 23h-25h... si si... mais avec des petits effectifs...  moi, avec mes 18h, je suis hs... Leur salaire est... sympathoche... le mien... normal... mais avec une différence notable au niveau du travail perso... corrections...
On ne fait pas le même métier...

Dans mon établissement, les collègues d'enseignement pro sont tous au minimum à 22h...Il y a tellement d'HSA chez eux qu'il serait possible de créer 2 postes supplémentaires ! Au début, je ne comprenais pas comment ils tenaient le coup physiquement avec autant d'heures. Et puis, j'ai vu leurs emplois du temps : les heures de cours se font presque toutes en groupe...J'en serais presque envieuse 😂

Tu m'expliques comment faire les cours d'atelier en classe entière? Les matières générales ne s'enseignement pas de la même façon que les matières professionnelles.
Les évaluation sur les lieux de stage se font uniquement par les profs de l'enseignement professionnel.

oui, mais ce que j'évoque, ce n'est pas ta matière ni tes élèves, mais ce qui se vit chez moi...
collège tranquille, cours de techno à 8 ou 12 pour travailler en groupe... très bien... matière techno... toussa toussa... mais quand même, ils ne font pas le même enseignement qu'en lycée pro !  ou en math, matière générale, désolée mais je trouve que les LV y gagneraient plus... 30 ou 32  en espagnol, anglais, italien... comment dire...

Bonjour,
OK. Le collègue de techno doit avoir des conditions d'exercice idéales chez toi, (surtout en groupe à 8 mais j'ai un doute) en collège tranquille.
Sinon, j'ai tenté d'expliquer que les aménagements dédoublés devenus facultatifs pouvaient être une façon d' imposer des HSA et j'ai oublié de le préciser, dans les bahuts où peu de personne en veut.
Je bosse en RP et pourtant, les collègues ne se battent pas pour faire des HSA (environnement de travail de rêve ou la prime REP doit largement suffire...). C'est tout.
Après, il me semble, " A la télé, ils disent tous les jours : "il y a trois millions de personnes qui veulent du travail". C'est pas vrai, de l'argent leur suffirait." Coluche Je dirais pareil pour les profs.
Et je reste sur l'idée des effectifs à 15-18 pour tous, ça m'évitera de dire que ce serait plus logique d'avoir des dédoublements en arts pla et ed mus pour qu'il y ait une vraie pratique...

TrucOuBidule
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 4

je ne veux pas perdre mes HSA - Page 2 Empty Re: je ne veux pas perdre mes HSA

par TrucOuBidule le Mer 24 Juil 2019 - 11:22
@Jacq a écrit:
@TrucOuBidule a écrit:
En effet.
Mais "bizarrement", malgré un nombre d'heures total dans les DHG ayant tendance à baisser, la proportion d'HS augmente... De fait, des tas d'HS sont à assurer même si cela crée des CS pour d'autres collègues et/ou supprime des postes complets (chaires).

Localement dans ma discipline, on en est à demander un BMP 18 heures depuis plusieurs années (en plus de deux postes).
Un texte dirait que l'on peut demander une recréation de poste, mais comme il y a une histoire de dédoublements, désormais facultatifs (alors qu'on était sur des situations obligatoires auparavant), on ne peut recréer ce poste (et pourtant, si on n'était qu'à l'horaire plancher, on serait à 2 postes à 18 h plus 9 h donc un BMP mini de 9h tout de même).
[...]

Il n'y a rien d'étrange. Pour le techno, je ne peux pas être précis, mais pour le LP oui.
Avant la réforme Chatel-Blanquer les élèves avaient des DROITS : à partir d'un effectif précis il y avait des dédoublements automatiques fixés par les textes. De  là découlait la création ou la suppression des postes, des "droits des élèves".  En gros les moyens découlaient des besoins.
Avec la réforme Chatel-Blanquer (qui n'était pas loin) nous avions droit à "l'autonomie" des établissements. Plus aucun dédoublement de droit pour les élèves mais un "volume complémentaire" destiné à dédoubler les classes (ou non) selon les besoins de l'établissement. En réalité, des moyens balancés de Paris/Bercy on comblait ou non les besoins. En fait les besoins passent au second plan depuis.
Dans la réalité c'était des heures de dédoublement en moins, une pseudo liberté qui se résume à ceci :
"M ou Mme TrucOuBidule, si vous ne voulez pas effectuer d'HSA c'est que vous estimez ne pas avoir besoin d'heures dédoublées avec vos élèves, donc vous n'en aurez pas".
Nous sommes passés du droit pour les élèves au chantage de la suppression de postes et de moyens pour les enseignants.
Voilà le bilan de messieurs Chatel et Blanquer.
Ainsi, comme chez toi, nous avons des collègues d'une discipline professionnelle qui pourraient créer un poste mais qui ont des HSA que l'on ne peut transformer en HP. S'ils créaient le poste, il faudrait en supprimer un dans une autre discipline pour maintenir le taux d'HSA de l'établissement. C'est merveilleux l'autonomie.
Mais je pense que nos édiles qui n'ont jamais mis un pied dans un établissement sont très heureux de cette "autonomie" qui n'est qu'une pratique du chantage à la suppression ou à la non création de poste.
Bonjour,
il me semble que c'est à peu près ce que je voulais expliquer, je suis d'accord.
Néanmoins, et c'est là que la concurrence interne (liée à l'autonomie) entre en jeu, ce qu'on nous impose en techno au collège (si volonté de groupe alors HSA) n'est pas imposé en SVT, leur troisième support ou poste n'a jamais été localement supprimé pour un volume horaire plancher identique (on doit même faire plus en techno car dans mon cas, on a des heures en 6è et 5è SEGPA). Tous les ans, il y a en SVT quelqu'un, de type TZR au minimum qui est nommé, puisque le poste existe (même si CS). Et donc la non-obligation de faire des HSA tout en ayant des dédoublements...
Bah la techno (la physique aussi, mais ils sont un peu moins sinistrés), elle rejoue tout, tous les ans et comme au niveau national, il n'y a plus de recrutement, on voit bien ce qui serait même l'idéal : les deux postes fixes se tapent chacun 4,5 h du BMP.
Et là, sans dédoublements... (l'horreur quoi).
Sinon, je pense (au-delà de la "techno"), qu'un enseignement scientifique solide est indispensable au collège (et encore plus dans des endroits où en effet, il peut être aussi houleux d'enseigner les SVT que certaines périodes de l'Histoire).

On voit bien que les HSA sont davantage une histoire de configuration d'établissement et d'ambiance que de besoins côté élèves (discipline/dédoublements) et côté profs (effectifs/rémunération).
TrucOuBidule
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum