Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
johel
Niveau 9

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par johel le Lun 19 Aoû 2019 - 15:43
@Panta Rhei a écrit:Et puis, il faut des formateurs, des collègues déchargés qui doivent bien construire leur stage. Il y a tellement d’impératifs matériels, temporels... Qui sera convoqués, toute l’équipe d’un collège et où sera cette formation? Dans la grande ville? Je suis en train de penser à mes vacances, si j’ai réservé, je fais quoi?

Encore un truc qui est voté en plein cœur de l’été.... argh😤

Quelqu'un a-t-il un lien vers le décret ? Est-il vraiment déjà publié ??

Si je comprends bien, il y aurait une "allocation" pour ces formations...Quand on connait les finances de l'EN ça m'étonnerait qu'il y ait un grosse enveloppe...Je me rassure comme je peux...

J'avais lu que ce décret avait été voulu par le gouvernement/ministre tout d'abord par rapport à la nécessité de former en urgence des profs en informatique pour la réforme du bac mais que le décret s'adressait à tous (et hop on profite d'une occasion !!!).

Après on peut très bien envisager qu'on nous impose une journée sur chaque période de vacances, histoire de bien nous............enquiquiner..............

Et moi aussi j'ai fait des réservations pour les vacances d'avril 2020.............

Ca promet ce décret !!!!

avatar
MC311
Niveau 8

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par MC311 le Lun 19 Aoû 2019 - 17:14
@johel a écrit:
@Panta Rhei a écrit:Et puis, il faut des formateurs, des collègues déchargés qui doivent bien construire leur stage. Il y a tellement d’impératifs matériels, temporels... Qui sera convoqués, toute l’équipe d’un collège et où sera cette formation? Dans la grande ville? Je suis en train de penser à mes vacances, si j’ai réservé, je fais quoi?

Encore un truc qui est voté en plein cœur de l’été.... argh😤

Quelqu'un a-t-il un lien vers le décret ? Est-il  vraiment déjà publié ??

Si je comprends bien, il y aurait une "allocation" pour ces formations...Quand on connait les finances de l'EN ça m'étonnerait qu'il y ait un grosse enveloppe...Je me rassure comme je peux...

J'avais lu que ce décret avait été voulu par le gouvernement/ministre tout d'abord par rapport à la nécessité de former en urgence des profs en informatique pour la réforme du bac mais que le décret s'adressait à tous (et hop on profite d'une occasion !!!).

Après on peut très bien envisager qu'on nous impose une journée sur chaque période de vacances, histoire de  bien nous............enquiquiner..............

Et moi aussi j'ai fait des réservations pour les vacances d'avril 2020.............

Ca promet ce décret !!!!

J'ai trouvé ça : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/decret-formation0619.pdf et ça https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=FB30AEFDCF2B6BC89B9DACA453D2AD33.tplgfr33s_2?cidTexte=JORFTEXT000038829065&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000038829057#JORFARTI000038829139*
avatar
johel
Niveau 9

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par johel le Lun 19 Aoû 2019 - 19:48
@MC311 a écrit:
@johel a écrit:
@Panta Rhei a écrit:Et puis, il faut des formateurs, des collègues déchargés qui doivent bien construire leur stage. Il y a tellement d’impératifs matériels, temporels... Qui sera convoqués, toute l’équipe d’un collège et où sera cette formation? Dans la grande ville? Je suis en train de penser à mes vacances, si j’ai réservé, je fais quoi?

Encore un truc qui est voté en plein cœur de l’été.... argh😤

Quelqu'un a-t-il un lien vers le décret ? Est-il  vraiment déjà publié ??

Si je comprends bien, il y aurait une "allocation" pour ces formations...Quand on connait les finances de l'EN ça m'étonnerait qu'il y ait un grosse enveloppe...Je me rassure comme je peux...

J'avais lu que ce décret avait été voulu par le gouvernement/ministre tout d'abord par rapport à la nécessité de former en urgence des profs en informatique pour la réforme du bac mais que le décret s'adressait à tous (et hop on profite d'une occasion !!!).

Après on peut très bien envisager qu'on nous impose une journée sur chaque période de vacances, histoire de  bien nous............enquiquiner..............

Et moi aussi j'ai fait des réservations pour les vacances d'avril 2020.............

Ca promet ce décret !!!!

J'ai trouvé ça : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/decret-formation0619.pdf et ça https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=FB30AEFDCF2B6BC89B9DACA453D2AD33.tplgfr33s_2?cidTexte=JORFTEXT000038829065&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000038829057#JORFARTI000038829139*

Dans la loi, je n'ai trouvé "que ça" : (pas de mention des vacances donc)
Article 50 En savoir plus sur cet article...

L'article L. 912-1-2 du code de l'éducation est ainsi modifié :
1° Au début, sont ajoutés deux alinéas ainsi rédigés :
« La formation continue est obligatoire pour chaque enseignant.
« L'offre de formation continue est adaptée aux besoins des enseignants. Elle participe à leur développement professionnel et personnel et peut donner lieu à l'attribution d'une certification ou d'un diplôme. » ;
2° La première et la deuxième phrases sont supprimées.

Will.T
Will.T
Prophète

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Will.T le Lun 19 Aoû 2019 - 20:01
L. 912-1-2 du code de l'éducation a écrit:Article L912-1-2

Modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 73

Chaque enseignant est encouragé à se former régulièrement. Une offre de formation continue adaptée aux besoins des personnels d'enseignement est proposée, notamment par le biais des écoles supérieures du professorat et de l'éducation. Lorsqu'elle correspond à un projet personnel concourant à l'amélioration des enseignements et approuvé par le recteur, la formation continue des enseignants s'accomplit en priorité en dehors des obligations de service d'enseignement et peut donner lieu à une indemnisation.

Ce qui donne :

La formation continue est obligatoire pour chaque enseignant. L'offre de formation continue est adaptée aux besoins des enseignants. Elle participe à leur développement professionnel et personnel et peut donner lieu à l'attribution d'une certification ou d'un diplôme.
Lorsqu'elle correspond à un projet personnel concourant à l'amélioration des enseignements et approuvé par le recteur, la formation continue des enseignants s'accomplit en priorité en dehors des obligations de service d'enseignement et peut donner lieu à une indemnisation.
Simeon
Simeon
Niveau 7

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Simeon le Lun 19 Aoû 2019 - 22:56
Ca veut dire quoi que la formation continue est obligatoire ?
On peut nous imposer une formation n'importe quand ? On a un minimum de journée de formation à suivre par an ? un minimum à suivre par an hors temps scolaire ?
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 8:00
Personne ne peut prédire exactement à quoi ça ressemblera, mais en se basant sur les formations obligatoires des doctorants (plan individuel de formation : PIF), qui ont été un des laboratoires des formations continues enseignantes, on peut supposer que ça suivra un modèle comparable :
- l'institution propose un bouquet de formations
- l'enseignant a obligation d'en faire X par an
- l'enseignant a le choix ds formations qu'il suit au sein de ce bouquet
- l'enseignant est pointé le jour-dit pour vérifier qu'il y était, et s'il n'y était pas, ce n'est pas compté dans ses heures obligatoires (+ sanction si le rectorat est du genre vénère ; l'université ne sanctionne pas les absences je crois)

Dans le cas du PIF (et Hercule), il y a aussi moyen de faire passer des activités professionnelles choisies en "formations" (par exemple, un colloque).
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par XIII le Mar 20 Aoû 2019 - 8:17
"la formation continue des enseignants s'accomplit en priorité en dehors des obligations de service d'enseignement et peut donner lieu à une indemnisation." "Pouvoir" ne signifie pas"devoir"...

Les enseignants réclament une augmentation substantielle de leur traitement et ce gouvernement supprime 5 jours de congés...Au passage il faut rappeler que c'est grâce à la modification de nos ORS sous la mandature précédente que nous en sommes là!
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 8:18
@Simeon a écrit:Ca veut dire quoi que la formation continue est obligatoire ?
On peut nous imposer une formation n'importe quand ? On a un minimum de journée de formation à suivre par an ? un minimum à suivre par an hors temps scolaire ?

Elle est obligatoire statutairement. Cependant, les textes ne disaient pas jusqu'à maintenant sa forme. Se former est devenu une obligation professionnelle depuis 2013, je crois.

Cependant, soyons clairs : les sous manquent. En revanche, la privatisation de la formation, je la sens bien... Faudrait que je pense à créer mon affaire moi abi
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par XIII le Mar 20 Aoû 2019 - 8:23
@Elyas a écrit:
@Simeon a écrit:Ca veut dire quoi que la formation continue est obligatoire ?
On peut nous imposer une formation n'importe quand ? On a un minimum de journée de formation à suivre par an ? un minimum à suivre par an hors temps scolaire ?

Elle est obligatoire statutairement. Cependant, les textes ne disaient pas jusqu'à maintenant sa forme. Se former est devenu une obligation professionnelle depuis 2013, je crois.

Cependant, soyons clairs : les sous manquent. En revanche, la privatisation de la formation, je la sens bien... Faudrait que je pense à créer mon affaire moi abi

Il est inscrit dans la toute nouvelle loi Blanquer:

" Pour tous les professeurs l'article 50 rend la formation continue obligatoire. Un décret pris fin juin prévoit que cette obligation couvre 5 journées hors temps scolaire."
Will.T
Will.T
Prophète

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Will.T le Mar 20 Aoû 2019 - 8:28
@XIII a écrit: "la formation continue des enseignants s'accomplit en priorité en dehors des obligations de service d'enseignement et peut donner lieu à une indemnisation." "Pouvoir" ne signifie pas"devoir"...

Les enseignants réclament une augmentation substantielle de leur traitement et ce gouvernement supprime 5 jours de congés...Au passage il faut rappeler que c'est grâce à la modification de nos ORS sous la mandature précédente que nous en sommes là!

@XIII a écrit:
@Elyas a écrit:
@Simeon a écrit:Ca veut dire quoi que la formation continue est obligatoire ?
On peut nous imposer une formation n'importe quand ? On a un minimum de journée de formation à suivre par an ? un minimum à suivre par an hors temps scolaire ?

Elle est obligatoire statutairement. Cependant, les textes ne disaient pas jusqu'à maintenant sa forme. Se former est devenu une obligation professionnelle depuis 2013, je crois.

Cependant, soyons clairs : les sous manquent. En revanche, la privatisation de la formation, je la sens bien... Faudrait que je pense à créer mon affaire moi abi

Il est inscrit dans la toute nouvelle loi Blanquer:

" Pour tous les professeurs l'article 50 rend la formation continue obligatoire. Un décret pris fin juin prévoit que cette  obligation couvre 5 journées hors temps scolaire."

Mon ors n'a pas changé.
Le décret n'est pas encore sorti.
Cybele59
Cybele59
Niveau 5

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Cybele59 le Mar 20 Aoû 2019 - 8:34
Donc en fait l'état ne peut nous augmenter parce que ça lui coûte trop cher mais là, on va pouvoir trouver des fonds pour payer assez de formateurs et d'indemnités à chacun pour 5 jours. L'indemnité a intérêt à être conséquente, c'est-à-dire au moins montant heure sup, parce qu'après tout, ce temps sera hors temps de travail.
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 8:40
Je vois mal ce décret pouvoir être appliqué, financièrement et humainement parlant. Les DAFOR sont les premiers postes budgétaires sur lesquels on fait des économies et il faut assez de formateurs ce qui est loin d'être le cas. Il reste la privatisation de la formation...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 9:02
@Elyas a écrit:
@Simeon a écrit:Ca veut dire quoi que la formation continue est obligatoire ?
On peut nous imposer une formation n'importe quand ? On a un minimum de journée de formation à suivre par an ? un minimum à suivre par an hors temps scolaire ?

Elle est obligatoire statutairement. Cependant, les textes ne disaient pas jusqu'à maintenant sa forme. Se former est devenu une obligation professionnelle depuis 2013, je crois.

Cependant, soyons clairs : les sous manquent. En revanche, la privatisation de la formation, je la sens bien... Faudrait que je pense à créer mon affaire moi abi

Comme tu as déjà des relations dans le système existant de formation/encadrement, je te le conseille sincèrement, parce qu'il est certain que ça va faire comme à l'université : embaucher des start-up-privées-dynamiques-et-gentilles pour délivrer les formations. Tarif : entre 100 et 300 euros par heure et par étudiant qui y assiste. Tu fais une seule formation de 3h avec 15 personnes, ça chiffre déjà à plusieurs milliers d'euros. Et comme ce sont des entreprises légères, aux coûts de fonctionnement minimes, ils doivent se faire des marges de bâtards.

Le plus difficile dans ce business, c'est d'être choisi par l'institution, parce qu'il y a une forte concurrence. Donc il faut avoir un gros carnet d'adresses au sein du MEN (et être très fort en pipotronic).
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 9:25
Je viens de vérifier... Si on est formateur ou entreprise de formation, on peut être exonéré de TVA !!! Mais c'est une manne pour filous, ce genre de truc ! J'ai regardé le bilan pédagogique et financier à rendre... euh... mais c'est une blague Suspect

Il y a effectivement de l'argent à se faire. Punaise !

Cependant, les montants que tu donnes me semblent exorbitants. Comment nos Rectorats pourraient-ils financer cela ? De plus, les politiques des Rectorats vont dans une autre direction. Je suis donc assez surpris. Cependant, tous les textes tendent vers la privatisation de la formation.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 9:28
Oui-oui c'est la baise totale.
Pour les rectorats je ne sais pas, mais les universités, qui ont un budget encore plus contraint, y arrivent. Enfin c'est une constante dans le management public de supprimer des trucs qui servent vraiment pour financer des inutilités fastueuses.

Et pour avoir vu de première main quel genre de personnes on trouvait dans ces entreprises, ce sont surtout des communicants qui ont flairé le sac d'or, mais n'apportent pas de contribution de haute qualité. C'est un secteur à aubaine : ça paie maintenant, mais ça ne durera peut-être pas, alors les commeux se ruent dessus.

Les formations que j'ai suivies par des intervenants extérieurs allaient du détestable (par ex : la communicante qui se vantait d'avoir réussi à convaincre un grand politique que je ne citerai pas de s'exprimer avec moins de 500 mots de vocabulaire "pour se rendre accessible et sympathique, parce que sinon les gens ne comprennent pas" ; véridique) au moyen.

Quelques exemples de "formations" tirées de mon vieux PIF :
- Techniques de créativité pour innover dans son contexte : mettre en action la créativité (240 e)
- Décidez pour prioriser, gérez le temps et le stress (240 e)
- Travaillez mieux en équipe et apprenez à manager : résolution de conflits et de problèmes (240 e)
- Finding the right job – Niveaux B2 et C1 (120 e)

Là où c'est malin, c'est que pour vendre ces formations payantes, les entreprises offrent à l'univ, dans le même paquet, des formations gratuites. Par exemple : "Séminaire « Découvrez les grands principes du management »" (0 e). Mais ces formations gratuites servent de produit d'appel pour les payantes : à la fin de ce séminaire, on te dit "pour aller plus loin, inscrivez-vous à telle autre formation de management que nous faisons (payante)".

Après je ne comprends pas trop le système de financement dans son détail (qui prend en charge quelle part ; est-ce que le coût est divisé entre l'univ et l'Etat ? je ne sais pas). Mais en tout cas, y'a du pognon à se faire.

Par ailleurs, ces entreprises sont en concurrence avec des formations internes gratuites, données par des universitaires ou formateurs de l'ESPE (qui à mon sens devraient être les seules formations disponibles).
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 9:59
Plus je réfléchis, plus je suis estomaqué par ce pillage des fonds publics en vue. Une prestation privée de formation n'aura pas besoin d'avoir de locaux (utilisation des locaux de l'EN), de gérer la logistique de convocation (le Rectorat doit émettre des OM) et peut même déduire pour frais ses repas et déplacements.

Cela va être du pillage (bis repetita). Pourquoi je me prends la tête avec deux projets de formation de grande envergure ? Je vous le demande...

Cela m’écœure.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 10:06
C'est ce qu'on appelle le smart business.

La start-up nation tire en grande partie ses marges alléchantes de l'externalisation de ses coûts vers la puissance publique (outre ce que tu décris et les abattements d'impôts, on peut penser aux pépinières publiques de start-up par exemple, où la plupart des coûts sont pris en charge par l'université/l'Etat, mais les profits reviennent au fondateur aidé).

Comme tous mes amis sont parisiens et dans le privé (et pour plusieurs gagnent 3 fois mon salaire au même âge), je suis assez connectée à cette culture. On m'a par exemple offert un manuel "comment fonder une start up", dont le principal propos est de lister toutes les manières de capter des ressources publiques (quels organismes de financement, quels dossiers à faire, quels cadeaux fiscaux demander, etc). J'ai aussi un pote dont le métier est de faire tourner ce qu'on appelle dans le privé une "pompe à CIR" : un département fantôme dont le seul but est d'obtenir l'abattement fiscal de Sarko, le CIR. Bref, la rentabilité s'appuie souvent aujourd'hui sur un détournement une optimisation de ressources publiques.

C'est un petit monde très rigolo.


Dernière édition par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 10:12, édité 1 fois
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 10:12
Et ces gens nous méprisent...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 10:14
Ben oui puisqu'on fournit gratuitement une grosse valeur-ajoutée, qui demande plein d'heures à être produite, pour un tout petit salaire. On a une rentabilité très faible : on fait du dumb business. Le smart business c'est d'investir très peu (souvent l'essentiel apporté est un capital intellectuel : l'idée-force, l'innovation, que va développer la start up), de se faire financer par autrui (si possible l'Etat), et de gagner énormément. Bref d’optimiser le ratio investissement apporté (en argent et en temps) / résultats obtenus (en pognon).

La plupart des start-up ratent, ou s'effondrent rapidement, mais c'est pas grave, tu recommences, puisque ce n'est pas ton argent qui a été engagé en pure perte. C'est pour ça qu'on nous dit toujours "wahou il a fondé 12 entreprises avant d'en faire une qui a réussi, il a de la persévérance". Non, il connaît juste les ficelles pour se re-financer gratuitement.

Enfin bon, tous les gens que je connais dans ce milieu ne méprisent pas les profs, mais plutôt sont sur le thème "je pourrais pas travailler autant pour 1500 balles, je sais pas comment tu fais". Peut-être parce qu'ils sont polis. Razz
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 10:26
Je calcule pour rire (pleurer ?). J'ai donné 152h de formation cette année à 18 personnes en moyenne. Donc, si je suis sur une fourchette basse (100 euros par personne et par heure) : 100 x 152 x 18 = 273 600 euros. En terme de décharge, c'est 6h de décharge + 8h sup' + prime FA soit environ 13 000 euros pour le Rectorat. Il y a donc un différentiel de 260 600 euros en défaveur du système avec un FA.

Le plus drôle est qu'en travaillant ainsi, je pourrais me permettre de ne travailler qu'un jour par semaine dans l'année. En ayant aucune TVA (formation pro) et en optant pour le bon type d'entreprise (pas auto-entreprenariat, je dépasserai de plus de 200 000 euros le CA autorisé pour du service), je multiplie par 8 environ mon salaire avant impôts et cotisation en travaillant beaucoup (mais beaucoup) moins Suspect La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 999940070 affraid Mais je deviendrais riche  La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 3795679266

On est vraiment des larbins.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 10:27
Tiens ben par exemple, là on me demande de fabriquer des cours de méthodologie et d'historiographie de la recherche, niveau L3, à raison de 3h par semaine. 3h/semaine ça représente 30 pages de notes/semaine à écrire, à partir d'un gros tas de bouquins et de ressources. Ça va me prendre bien 1 ou 2 jours de boulot temps plein par semaine. Ben cette hausse de travail ne m'est pas rémunérée ; j'ai le même salaire qu'avant. Alors que si j'avais les moyens de monétiser ce cours, il pourrait valoir très cher.

Si on voulait se faire du pognon, l’ingénierie éducative/de formation serait notre avenir tout tracé (en plus on peut monétiser le même contenu plusieurs fois, en proposant la même formation en MOOC par exemple).

Faut compter quand même les impôts, qui te retranchent une bonne partie du revenu. Mais bon, au final, les gains sont supérieurs à ceux d'un fonctionnaire. Mais le risque est plus grand : risque de ne pas trouver son public. Enfin, quand on a déjà été formateur auparavant et qu'on connaît les recruteurs, ce risque est minimisé.

Dans le même genre d'idée, j'ai une amie qui s'est reconvertie en "coach pour le stress", à son compte. Sa démarche professionnelle, ses méthodes de monétisation et son public me fascinent.
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 10:34
Je ne comprends pas (ou si, je ne comprends que trop bien) pourquoi on préfère cela à juste une augmentation générale des enseignants et du budget formation (comme à Singapour, au passage).
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 10:35
Pure question d'idéologie et de puissance comparée des lobbyings.
Cette culture-là a conquis Paris/les élites, donc c'est celle qu'on applique.

Le génie, c'est parfois de trouver le bon business plan.
Jenny
Jenny
Modérateur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Jenny le Mar 20 Aoû 2019 - 11:44
@Elyas a écrit:Je calcule pour rire (pleurer ?). J'ai donné 152h de formation cette année à 18 personnes en moyenne. Donc, si je suis sur une fourchette basse (100 euros par personne et par heure) : 100 x 152 x 18 = 273 600 euros. En terme de décharge, c'est 6h de décharge + 8h sup' + prime FA soit environ 13 000 euros pour le Rectorat. Il y a donc un différentiel de 260 600 euros en défaveur du système avec un FA.

Externaliser les formations va coûter très très cher, mais c'est pas grave, l'Etat a de l'argent à jeter par les fenêtres apparemment.


Dernière édition par Jenny le Mar 20 Aoû 2019 - 15:02, édité 1 fois
TFS
TFS
Niveau 7

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par TFS le Mar 20 Aoû 2019 - 14:40
@Zagara a écrit:Pure question d'idéologie et de puissance comparée des lobbyings.
Cette culture-là a conquis Paris/les élites, donc c'est celle qu'on applique.

Le génie, c'est parfois de trouver le bon business plan.

Je les verrais bien vampiriser les fonds de nos comptes personnels de formation: Formations privées et payantes, mais, comme elles sont obligatoires, financées par nos propres CCF !
Cela ne coûte pas un sou de plus à l’État et nous oblige à cautionner et à financer un système déjà très bien en place dans le secteur privé productif et commercial... Remerciez la plus grand centrale syndicale de France, pour laquelle le CCF était le projet phare !
Elyas
Elyas
Empereur

La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour - Page 3 Empty Re: La loi Blanquer pour une école de la "confiance" est au JO du jour

par Elyas le Mar 20 Aoû 2019 - 14:42
Je pense que c'est exactement cela qui sera fait.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum