Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gryphe
Médiateur

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Gryphe le Jeu 15 Aoû - 17:13
@chriskash3 a écrit:
@Gryphe a écrit:

On avait bien le même document-source.

Désolé, dans le rapport Delevoye, on est sur une retraite à 43 annuités avec 800 € de perdus, alors j'ai focalisé sur cette donnée, d'autant que je serai concerné.

Je comprends ! Du coup, concrètement, cela ferait une retraite à quel montant ? (Je précise que j'ai réagi à un post qui parlait d'une division par deux du montant des retraites.)
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 17:23
@Gryphe a écrit:

Je comprends ! Du coup, concrètement, cela ferait une retraite à quel montant ? (Je précise que j'ai réagi à un post qui parlait d'une division par deux du montant des retraites.)

Pas de souci. Alors je suis trop jeune pour Ensap, mais sur info-retraite autour de 1500 € à 67 ans (j'ai eu le CAPES à 24 ans) .... MINABLE !

Tout ça pour ça ...


Dernière édition par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 17:32, édité 1 fois
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Gryphe le Jeu 15 Aoû - 17:29
@chriskash3 a écrit: sur info-retraite autour de 1500 € à 67 ans ....

Merci pour les précisions !

C'est vrai que ça ne fait pas beaucoup. humhum pale

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cath le Jeu 15 Aoû - 19:11
@chriskah3 : je pense que tu as oublié de faire varier ton indice.
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 20:09
@Cath a écrit:@chriskah3 : je pense que tu as oublié de faire varier ton indice.

Oui, effectivement, merci !

Alors ça ferait autour de 1900 € à 67 ans. Mais c'est minable par rapport à la retraite à laquelle nous aurions dû avoir droit !

Si l'on prend en compte l'évolution du coût de la vie, en 2043 je pense qu'on sera quand même autour de 1500 € de pouvoir d'achat avec notre pauvre retraite, c'est dingue !

C'est au minimum 2 500 € la maison de retraite actuellement !
Ananké
Ananké
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Ananké le Jeu 15 Aoû - 20:37
@chriskash3 a écrit: C'est au minimum 2 500 € la maison de retraite actuellement !

C'est ça qui est inquiétant ! Il faut être 1) propriétaire d'un logement qu'on pourra vendre pour avoir de quoi payer des soins ; 2) accepter de ne rien laisser à nos enfants si on est propriétaire ...

J'ai même pas 30 ans et tout cela m'angoisse. Je vous la situation de ma grand-mère qui peut payer sa maison médicalisée grâce à la vente de sa maison, qu'en sera-t-il de ceux qui n'auront "que" leur retraite ???
amalricu
amalricu
Habitué du forum

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par amalricu le Jeu 15 Aoû - 20:46
Les enfants ont l obligation de payer la maison de retraite.
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 20:59
@Ananké a écrit:
@chriskash3 a écrit: C'est au minimum 2 500 € la maison de retraite actuellement !

C'est ça qui est inquiétant ! Il faut être 1) propriétaire d'un logement qu'on pourra vendre pour avoir de quoi payer des soins ; 2) accepter de ne rien laisser à nos enfants si on est propriétaire ...
Je vous la situation de ma grand-mère qui peut payer sa maison médicalisée grâce à la vente de sa maison, qu'en sera-t-il de ceux qui n'auront "que" leur retraite ???

Je comprends tout à fait pour être passé par ces problèmes familiaux et avoir vécu la même chose avec la mienne, c'est angoissant pour l'avenir ! Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier .... il est désolant que nous soyons si mal payés !

chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 21:01
@amalricu a écrit:Les enfants ont l obligation de payer la maison de retraite.

J'ai pas d'enfant ... je devrai me débrouiller seul. Et puis si j'en avais je ne voudrais certainement pas qu'ils soient obligés de payer pour moi.
Ananké
Ananké
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Ananké le Jeu 15 Aoû - 21:09
@chriskash3 a écrit: Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier ...

Je ne vois vraiment pas ce qu'à de rassurant notre métier. Personnellement aucun de mes parents n'est propriétaire (donc je me fais déjà du souci pour eux), je ne le suis pas, mon conjoint non plus ... faire des enfants devient une question économique en plus d'être métaphysique : la sécurité de l'emploi ok, mais sur ce revenu je dois m'assumer, potentiellement mes parents sur leurs vieux jours et ce avec un emploi en perpétuelle détérioration. C'est angoissant. L'agrégation (au vu de ma bi-admissibilité à l'externe) est vraiment ce sur quoi je compte pour pouvoir devenir propriétaire un jour de ma résidence principale et épargner pour tous les risques potentiels de la vie ...
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 21:18
@Ananké a écrit:
@chriskash3 a écrit: Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier ...

Je ne vois vraiment pas ce qu'à de rassurant notre métier. Personnellement aucun de mes parents n'est propriétaire (donc je me fais déjà du souci pour eux), je ne le suis pas, mon conjoint non plus ... faire des enfants devient une question économique en plus d'être métaphysique : la sécurité de l'emploi ok, mais sur ce revenu je dois m'assumer, potentiellement mes parents sur leurs vieux jours et ce avec un emploi en perpétuelle détérioration. C'est angoissant. L'agrégation (au vu de ma bi-admissibilité à l'externe) est vraiment ce sur quoi je compte pour pouvoir devenir propriétaire un jour de ma résidence principale et épargner pour tous les risques potentiels de la vie ...

C'était ironique bien-sûr... En théorie, ce devrait pourtant être un métier qui confère le respect, la respectabilité, assure un certain statut social et un salaire confortable. C'était le cas il y a 30 ans maintenant c'est la misère... Quant à devenir propriétaire d'une maison, j'aimerais bien mais seul c'est compliqué ...
Phocea
Phocea
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Phocea le Jeu 15 Aoû - 21:45
@chriskash3 a écrit:
@Ananké a écrit:
@chriskash3 a écrit: Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier ...

Je ne vois vraiment pas ce qu'à de rassurant notre métier. Personnellement aucun de mes parents n'est propriétaire (donc je me fais déjà du souci pour eux), je ne le suis pas, mon conjoint non plus ... faire des enfants devient une question économique en plus d'être métaphysique : la sécurité de l'emploi ok, mais sur ce revenu je dois m'assumer, potentiellement mes parents sur leurs vieux jours et ce avec un emploi en perpétuelle détérioration. C'est angoissant. L'agrégation (au vu de ma bi-admissibilité à l'externe) est vraiment ce sur quoi je compte pour pouvoir devenir propriétaire un jour de ma résidence principale et épargner pour tous les risques potentiels de la vie ...

C'était ironique bien-sûr... En théorie, ce devrait pourtant être un métier qui confère le respect, la respectabilité, assure un certain statut social et un salaire confortable. C'était le cas il y a 30 ans maintenant c'est la misère... Quant à devenir propriétaire d'une maison, j'aimerais bien mais seul c'est compliqué ...

La paupérisation des professeurs est en cours depuis longtemps, bon nombre ne sont pas propriétaires et ceux qui essaient vivent tout de même 20 ans de crédit avec une vie de misère pour une retraite en plus incertaine.
Notre souci est multiple :
- deux générations de profs avec des intérêts opposés : "les vieux" qui ont bien vécu, ont payé leur maison et attendent la retraite sans en avoir rien à faire "des jeunes" comme ils nous appellent qui eux ont un salaire de m..de, une retraite misérable comme perspective et qui pour la plupart d'entre eux ne montrent aucune inquiétude
- des corps trop nombreux : agrégés, plp, certifiés, pe, cpe avec des intérêts divergents et des besoins différents, la lutte des uns n'est jamais celle des autres
- une féminisation importante du corps enseignants donc un salaire de caissière pour tous
- un trop grand nombre de profs : 800 000 donc difficile de payer correctement, merci les syndicats qui ont lutté pour augmenter les postes
- les profs ont des grandes gueules en salle des professeurs, et jamais plus loin.

Les aiguilleurs du ciel sont des hommes, ne forment qu'un seul corps, sont peu nombreux et ont un syndicat qui lutte pour leurs intérêts

Conclusion : Pas besoin de casser comme les gilets jaunes pour se faire entendre, il suffit parfois d'avoir un certain respect de soi et de l'honneur sinon mangeons de la m..rde
Isis39
Isis39
Bon génie

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Isis39 le Jeu 15 Aoû - 21:52
@Phocea a écrit:
@chriskash3 a écrit:
@Ananké a écrit:
@chriskash3 a écrit: Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier ...

Je ne vois vraiment pas ce qu'à de rassurant notre métier. Personnellement aucun de mes parents n'est propriétaire (donc je me fais déjà du souci pour eux), je ne le suis pas, mon conjoint non plus ... faire des enfants devient une question économique en plus d'être métaphysique : la sécurité de l'emploi ok, mais sur ce revenu je dois m'assumer, potentiellement mes parents sur leurs vieux jours et ce avec un emploi en perpétuelle détérioration. C'est angoissant. L'agrégation (au vu de ma bi-admissibilité à l'externe) est vraiment ce sur quoi je compte pour pouvoir devenir propriétaire un jour de ma résidence principale et épargner pour tous les risques potentiels de la vie ...

C'était ironique bien-sûr... En théorie, ce devrait pourtant être un métier qui confère le respect, la respectabilité, assure un certain statut social et un salaire confortable. C'était le cas il y a 30 ans maintenant c'est la misère... Quant à devenir propriétaire d'une maison, j'aimerais bien mais seul c'est compliqué ...

La paupérisation des professeurs est en cours depuis longtemps, bon nombre ne sont pas propriétaires et ceux qui essaient vivent tout de même 20 ans de crédit avec une vie de misère pour une retraite en plus incertaine.
Notre souci est multiple :
- deux générations de profs avec des intérêts opposés : "les vieux" qui ont bien vécu, ont payé leur maison et attendent la retraite sans en avoir rien à faire "des jeunes" comme ils nous appellent qui eux ont un salaire de m..de, une retraite misérable comme perspective et qui pour la plupart d'entre eux ne montrent aucune inquiétude
- des corps trop nombreux : agrégés, plp, certifiés, pe, cpe avec des intérêts divergents et des besoins différents, la lutte des uns n'est jamais celle des autres
- une féminisation importante du corps enseignants donc un salaire de caissière pour tous
- un trop grand nombre de profs : 800 000 donc difficile de payer correctement, merci les syndicats qui ont lutté pour augmenter les postes
- les profs ont des grandes gueules en salle des professeurs, et jamais plus loin.

Les aiguilleurs du ciel sont des hommes, ne forment qu'un seul corps, sont peu nombreux et ont un syndicat qui lutte pour leurs intérêts

Conclusion : Pas besoin de casser comme les gilets jaunes pour se faire entendre, il suffit parfois d'avoir un certain respect de soi et de l'honneur sinon mangeons de la m..rde

Euh ?! Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 2314601941
Cleroli
Cleroli
Neoprof expérimenté

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cleroli le Jeu 15 Aoû - 21:55
@Phocea a écrit:
- deux générations de profs avec des intérêts opposés : "les vieux" qui ont bien vécu, ont payé leur maison et attendent la retraite sans en avoir rien à faire "des jeunes" comme ils nous appellent qui eux ont un salaire de m..de, une retraite misérable comme perspective et qui pour la plupart d'entre eux ne montrent aucune inquiétude
Je ne sais pas à quel âge tu places le curseur pour devenir "vieux" mais dans tous les lycées que j'ai connus, ce sont les "vieux" (les plus de 40 ans) qui bougent le plus. Les générations se succèdent et l'engagement syndical décline, comment l'expliques-tu ?
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 4

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Lokomazout le Jeu 15 Aoû - 22:04
Il y a des choses qui sont dites, on peut les partager ou non, ça dépend de chacun...
Mis à part ça, quand on regarde encore une fois le tableau de Chriskash sur les catégories A, l'injustice est quand même criante !
Difficile d'être en désaccord avec de telles données !
Le dégel du point d'indice, c'est de la roupie de sansonnet ; des primes comme les autres, ou une sérieuse revalorisation de l'existant (ISOE... ) !
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 22:08
@Phocea a écrit:
La paupérisation des professeurs est en cours depuis longtemps, bon nombre ne sont pas propriétaires et ceux qui essaient vivent tout de même 20 ans de crédit avec une vie de misère pour une retraite en plus incertaine.
Notre souci est multiple :
- deux générations de profs avec des intérêts opposés : "les vieux" qui ont bien vécu, ont payé leur maison et attendent la retraite sans en avoir rien à faire "des jeunes" comme ils nous appellent qui eux ont un salaire de m..de, une retraite misérable comme perspective et qui pour la plupart d'entre eux ne montrent aucune inquiétude
- des corps trop nombreux : agrégés, plp, certifiés, pe, cpe avec des intérêts divergents et des besoins différents, la lutte des uns n'est jamais celle des autres
- une féminisation importante du corps enseignants donc un salaire de caissière pour tous
- un trop grand nombre de profs : 800 000 donc difficile de payer correctement, merci les syndicats qui ont lutté pour augmenter les postes
- les profs ont des grandes gueules en salle des professeurs, et jamais plus loin.

Les aiguilleurs du ciel sont des hommes, ne forment qu'un seul corps, sont peu nombreux et ont un syndicat qui lutte pour leurs intérêts

Conclusion : Pas besoin de casser comme les gilets jaunes pour se faire entendre, il suffit parfois d'avoir un certain respect de soi et de l'honneur sinon mangeons de la m..rde

Je plussoie, j'adhère à tout ce que vous avez dit !

Je rajouterais juste qu'il y a une 3ème catégorie : ce sont les professeurs qui sont en milieu de carrière, qui ont 15/20 ans d’expérience, qui ont commencé à 1200 €, ce sont eux qui sont les plus pénalisés. Ils ont déjà perdu 30% de pouvoir d'achat en 20 ans, sont lésés par le PPCR, vont devoir travailler jusqu'à 67 ans au lieu de 62 et vont en plus perdre 30% de retraite avec la réforme Delevoye, la totale !

Ce sont eux les plus pénalisés, ils n'ont droit à rien  ! Avec les revalorisations de début de carrière mises en place pour attirer vers les métiers du professorat, les jeunes enseignants commencent autour de 1700 € (j'ai mis 17 ans à arriver à ce salaire !) et vont déjà gagner de 50 000 € à 80 000 € de plus que nous sur une carrière, c'est énorme !

Je voudrais qu'il y ait un véritable rattrapage pour cette catégorie du milieu en plus d'un alignement de nos salaires sur ceux des autres fonctionnaires de catégorie A !
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Mathador le Jeu 15 Aoû - 22:11
@chriskash3 a écrit:Avec les revalorisations de début de carrière mises en place pour attirer vers les métiers du professorat, les jeunes enseignants commencent autour de 1700 € (j'ai mis 17 ans à arriver à ce salaire !)
1700 EUR à l'échelon 1, c'est une paye d'agrégé.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Philomène87
Philomène87
Expert

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Philomène87 le Jeu 15 Aoû - 22:13
@chriskash3 a écrit:
@Ananké a écrit:
@chriskash3 a écrit: Pourtant nous ne devrions pas avoir à angoisser à ce propos compte tenu de notre métier ...

Je ne vois vraiment pas ce qu'à de rassurant notre métier. Personnellement aucun de mes parents n'est propriétaire (donc je me fais déjà du souci pour eux), je ne le suis pas, mon conjoint non plus ... faire des enfants devient une question économique en plus d'être métaphysique : la sécurité de l'emploi ok, mais sur ce revenu je dois m'assumer, potentiellement mes parents sur leurs vieux jours et ce avec un emploi en perpétuelle détérioration. C'est angoissant. L'agrégation (au vu de ma bi-admissibilité à l'externe) est vraiment ce sur quoi je compte pour pouvoir devenir propriétaire un jour de ma résidence principale et épargner pour tous les risques potentiels de la vie ...

C'était ironique bien-sûr... En théorie, ce devrait pourtant être un métier qui confère le respect, la respectabilité, assure un certain statut social et un salaire confortable. C'était le cas il y a 30 ans maintenant c'est la misère... Quant à devenir propriétaire d'une maison, j'aimerais bien mais seul c'est compliqué ...

Seul sans enfant, c'est jouable. Surtout en Bretagne puisque apparemment c'est là que vous vivez. J'ai 2 crédits immobiliers et je suis dans le privé (donc moins bien payée).
Je suis tout à fait d'accord avec le fait que nos salaires sont minables par rapport aux études que l'on a faites et au travail que l'on fournit. De là à parler de pauvreté, je trouve qu'il ne faut pas exagérer.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Celadon le Jeu 15 Aoû - 22:19
De là à parler de pauvreté, je trouve qu'il ne faut pas exagérer.
En effet. La vraie, c'est pour la retraite.
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 22:23
@Mathador a écrit:
@chriskash3 a écrit:Avec les revalorisations de début de carrière mises en place pour attirer vers les métiers du professorat, les jeunes enseignants commencent autour de 1700 € (j'ai mis 17 ans à arriver à ce salaire !)
1700 EUR à l'échelon 1, c'est une paye d'agrégé.


Non, maintenant un jeune enseignant gagne 2 067 € bruts dès l'année de sa titularisation soit près de 1500 € nets, vous rajoutez l'ISOE, la prime de PP vous arrivez à 1 700 € sans compter une éventuelle HSA. J'ai de jeunes collègues qui touchent déjà près de 1 900 €. Sans parler de la prime d'entrée dans le métier de 1 500 € et celle d'installation de 2 000 €...

J'ai eu mon CAPES en 2000, j'ai commencé à 1 200 € point barre, aucune prime ni aucune aide.

Tant mieux pour les jeunes collègues, mais les professeurs qui ont entre 40 et 47 ans sont les grands perdants à tout point de vue et le carnage est loin d'être terminé !
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Mathador le Jeu 15 Aoû - 22:26
@chriskash3 a écrit:
@Mathador a écrit:
@chriskash3 a écrit:Avec les revalorisations de début de carrière mises en place pour attirer vers les métiers du professorat, les jeunes enseignants commencent autour de 1700 € (j'ai mis 17 ans à arriver à ce salaire !)
1700 EUR à l'échelon 1, c'est une paye d'agrégé.


Non, maintenant un jeune enseignant gagne 2 067 € bruts dès l'année de sa titularisation soit près de 1500 € nets, vous rajoutez l'ISOE, la prime de PP vous arrivez à 1 700 € sans compter une éventuelle HSA. J'ai de jeunes collègues qui touchent déjà près de 1 900 €. Sans parler de la prime d'entrée dans le métier de 1 500 € et celle d'installation de 2 000 €...

J'ai dit échelon 1; lorsque l'on est titulaire on est au moins à l'échelon 2. Et heureusement qu'à ce stade on touche plus compte tenu des loyers d'un certain nombre d'endroits où l'on envoie des néotits en masse.

@chriskash3 a écrit:J'ai eu mon CAPES en 2000, j'ai commencé à 1 200 € point barre, aucune prime ni aucune aide.

Combien coûtait un studio en IDF en 2000 ? Un litre de sans plomb ?

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Celadon le Jeu 15 Aoû - 22:27
L'équivalent de 50 000 E.
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 22:28
@Chriskash3 a écrit:[b]Quant à devenir propriétaire d'une maison, j'aimerais bien mais seul c'est compliqué ...

Philomène 37 : Seul sans enfant, c'est jouable. Surtout en Bretagne puisque apparemment c'est là que vous vivez. J'ai 2 crédits immobiliers et je suis dans le privé (donc moins bien payée).
Je suis tout à fait d'accord avec le fait que nos salaires sont minables par rapport aux études que l'on a faites et au travail que l'on fournit. De là à parler de pauvreté, je trouve qu'il ne faut pas exagérer.

Je n'ai pas écrit qu'on était pauvre mais il y a effectivement une véritable paupérisation des enseignants, les célibataires et les célibataires avec enfant(s) en première ligne.

Je le confirme, j'ai bien moins de pouvoir d'achat maintenant qu'il y a une dizaine d'années. Seul sans enfant, vous payez des impôts plein pot, vous rajoutez un loyer, un prêt pour la voiture et vous êtes très vite dans le rouge, voilà pourquoi je n'ai pas pu partir en vacances depuis 4 ans et pourquoi je ne me vois pas propriétaire d'une maison dans un futur proche d'autant que la Bretagne est très chère surtout sur la côte où j'enseigne.
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Mathador le Jeu 15 Aoû - 22:39
@Celadon a écrit:L'équivalent de 50 000 E.
Donc cela a bien monté depuis… le studio en grande ville pour 50000, difficile de le trouver en dehors de la Paillade, la Villeneuve, etc.

@chriskash3 a écrit:Seul sans enfant, vous payez des impôts plein pot, vous rajoutez un loyer, un prêt pour la voiture et vous êtes très vite dans le rouge,
affraid
Je crois que je préférerais encore me payer 15 bornes aller à vélo, ou encore un scooter médiocre payé cash, plutôt qu'un gouffre financier pareil.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
chriskash3
chriskash3
Niveau 2

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par chriskash3 le Jeu 15 Aoû - 22:43
@chriskash3 a écrit:un prêt pour la voiture et vous êtes très vite dans le rouge,
affraid
Je crois que je préférerais encore me payer 15 bornes aller à vélo, ou encore un scooter médiocre, plutôt qu'un gouffre financier pareil.

Je suis loin d'avoir les mollets aussi affûtés ! Et puis, il parait qu'il pleut souvent en Bretagne ....
Mathador
Mathador
Expert spécialisé

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 11 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Mathador le Jeu 15 Aoû - 22:55
@chriskash3 a écrit:
@chriskash3 a écrit:un prêt pour la voiture et vous êtes très vite dans le rouge,
affraid
Je crois que je préférerais encore me payer 15 bornes aller à vélo, ou encore un scooter médiocre, plutôt qu'un gouffre financier pareil.

Je suis loin d'avoir les mollets aussi affûtés ! Et puis, il parait qu'il pleut souvent en Bretagne ....

30 km en une journée c'est assez modeste (à une époque j'allais jusqu'à 140 pour un trajet ponctuel). Pour ce qui est de la pluie, un poncho pour cycliste règle facilement le problème pour un prix modique. Testé et approuvé par mes soins dans des villes soumises à des pluies torrentielles.

On s'écarte cependant du sujet: étant donné la prévalence actuelle de la voiture en France il est indigne pour des cadres de ne pas avoir les moyens de s'en servir si le reste des dépenses est raisonnable.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum