Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pirandella
Niveau 6

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty TZR en congé pathologique (suite de couches)

par pirandella le Ven 16 Aoû 2019 - 17:12
Bonjour à tous,

Je suis TZR en italien (logique, peu d'élus ont des postes dans cette matière), heureuse d'avoir été reaffectée dans le lycée dans lequel j'ai fait les deux dernières années, outre un collège du secteur. Bref, des affectations qui me conviennent.

J'ai accouché à la fin du mois de juin par césarienne (nous avons attendu ce bébé pendant de nombreuses années ans en raison d'un lourd dossier médical et génétique) et aux prises avec le rythme (ou plutôt le non rythme) de l'allaitement, j'aimerais solliciter un congé pathologique de suites de couches.

Dois-je informer de mon intention dès maintenant ma gestionnaire et mon proviseur, qui est un homme bien disposé envers ma discipline et par ailleurs très pointilleux ? Mon proviseur m'avait d"ailleurs écrit pour connaître la date de fin de congé de maternité, afin de savoir s'il devait ou non organiser une suppléance. Ou, étant donné qu'il s'agit d'un congé pathologique, ne donner l'arrêt que le 7 septembre (date de ma reprise) au risque de ne pas avoir de suppléant, ce qui ne fera que fragiliser ma discipline, déjà précaire, autant au collège qu'au lycée ?

Ce qui me fait hésiter à prévenir dès maintenant le rectorat, c'est qu'étant TZR, il y a un risque, même minime, que mon affectation à l'année soit revue, à la faveur d'un prof étant disponible dès la rentrée.

Bref, je sollicite vos lumières.

Merci par avance et bonne fin de vacances !
Mélisande
Mélisande
Neoprof expérimenté

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par Mélisande le Ven 16 Aoû 2019 - 17:23
Je dirais que tant que tu n'as pas l'arrêt en main, tu ne peux prévenir personne. En outre, il me semble que le congé pathologique de suites de couche ne concerne plus vraiment l'allaitement, mais des problèmes de santé liés à l'accouchement en lui-même. Tu n'es donc pas assurée d'obtenir ce congé. Neutral
kiwi
kiwi
Grand Maître

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par kiwi le Ven 16 Aoû 2019 - 17:43
Tu ne peux avertir personne tant que tu n'as pas été arrêtée. En outre, obtenir le patho post natal pour allaitement n'est pas un motif admissible par la sécu. Aucun médecin n'acceptera de te le faire pour ce motif-là. Ils sont très contrôlés.
choup78
choup78
Niveau 8

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par choup78 le Ven 16 Aoû 2019 - 18:10
@kiwi a écrit:Tu ne peux avertir personne tant que tu n'as pas été arrêtée. En outre, obtenir le patho post natal pour allaitement n'est pas un motif admissible par la sécu. Aucun médecin n'acceptera de te le faire pour ce motif-là. Ils sont très contrôlés.

en plus je ne vois pas en quoi l'allaitement serait une pathologie... Rolling Eyes ...
kiwi
kiwi
Grand Maître

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par kiwi le Ven 16 Aoû 2019 - 18:34
L'allaitement peut entraîner des pathologies (mastites, abcès...). Mais le simple fait d'allaiter ne peut pas permettre l'obtention du patho. Après, certains médecins sont complaisants, et acceptent de faire le patho en notant un autre motif. Mais en aucun cas, il ne notera allaitement comme motif d'arrêt, puisque ça sera automatiquement retoqué par la sécu, et au mieux transformé en CMO.

Le seul moyen pour rester plus longtemps avec son bébé est de prendre un congé parental. Mais bien sûr, encore faut-il pouvoir se le permettre.
maikreeeesse
maikreeeesse
Érudit

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par maikreeeesse le Ven 16 Aoû 2019 - 18:44
Trois césariennes et trois allaitements de un an : tu ne peux avoir un congé pathologique sauf problèmes liés à l'accouchement.  En revanche tu peux avoir 2 ou 4 semaines supplémentaires   pour fatigue selon l'avis du médecin ( gyneco ou médecin traitant ).
kiwi
kiwi
Grand Maître

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par kiwi le Sam 17 Aoû 2019 - 9:12
Tes deux ou quatre semaines sont justement le congé pathologique post-natal.
maikreeeesse
maikreeeesse
Érudit

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par maikreeeesse le Sam 17 Aoû 2019 - 9:33
Ah non je suis sûre ils ne sont pas passés en "pathologique " !
Mais je n'ai eu  2 semaines que pour la deuxième ( le premier je suis partie en disponibilité à l'étranger  et pour le troisième ayant eu presque 4 mois ce n'était pas nécessaire. )
kiwi
kiwi
Grand Maître

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par kiwi le Sam 17 Aoû 2019 - 9:58
Parce que ton médecin t'a fait un congé maladie ordinaire de 14 jours, ou parce que la sécu a jugé le motif non recevable et a converti le congé patho en CMO et décompté comme tel. Car le congé pathologique post natal est de 14jours, renouvelable une fois, à prendre consécutivement de son congé maternité.

En fait, il y a en effet un autre moyen d'obtenir plus de jours que le congé parental : se faire arrêter en CMO.

maikreeeesse
maikreeeesse
Érudit

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par maikreeeesse le Sam 17 Aoû 2019 - 10:10
Oui c'était le premier cas et ce que je disais précédemment: le médecin m'avait expliqué que l'allaitement ou la césarienne quand tout va bien ne pouvaient être qualifié de " pathologique" ce qui est normal. Mais tu peux bien sûr obtenir un arrêt maladie ordinaire en raison de la fatigue induite. Ne pas hésiter à en parler au gyneco si le médecin traitant est moins compréhensif  ( ou inversement).
lene75
lene75
Esprit sacré

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par lene75 le Sam 17 Aoû 2019 - 10:18
Dans l'académie de Versailles, ma DPE, même mise devant les textes, a refusé de m'accorder le patho qui m'avait été prescrit par le médecin. Il a été converti en CMO, ce qui dans mon cas me faisait perdre beaucoup. Dans d'autres académies ça ne pose aucun problème.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
maikreeeesse
maikreeeesse
Érudit

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par maikreeeesse le Sam 17 Aoû 2019 - 10:32
Ce n'est pas normal ! Mais  il me semble que ton cas était différent du message initial: césarienne et allaitement.
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

TZR en congé pathologique (suite de couches) Empty Re: TZR en congé pathologique (suite de couches)

par trompettemarine le Sam 17 Aoû 2019 - 10:51
Les gynécologues n'octroient plus le congé pathologique, alors qu'on n'est bien trop crevée pour reprendre le travail. C'était mon cas, j'ai eu mon enfant tard.
Je me suis tournée vers mon médecin généraliste, bien plus compréhensif d'autant que ne parvenant pas à lâcher ma fille de mes bras, j'avais le dos en vrac. Puis retourner au travail a été possible et m'a même fait du bien ! Le congé maternité est trop court d'un mois.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum