un doute grammatical m'étreint...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 15:53

t'inquiète pas violet, moi, ce sont les multiples que je n'arrive pas à faire..

Pour ce qui est du point de départ, ok, je reconnais que ça peut sembler maladroit...

Mais comme tout le monde ici, j'ai répondu en suivant le fil de ma pensée à la lecture de ce post... tout comme quand on commence à parler de fringues pas glamour, on en arrive à parler des mecs (comme souvent quand on parle entre filles...).

J'aurais pu ouvrir un autre post. Certes. Mais les esprits intelligents et vifs que vous êtes auraient fait le rapprochement entre mon message et celui de Marcel, à n'en pas douter...

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Violet le Mer 9 Sep 2009 - 15:55

J'ai parfaitement compris le cheminement de ta pensée et comment, de fil en aiguille...
Tu t'en es expliquée. Marcel a compris, j'espère, que ce n'était pas personnel.
Oublions ce malentendu !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Dwarf le Mer 9 Sep 2009 - 15:55

@violet a écrit:Je suis vraiment une quiche, je n'arrive pas à insérer correctement des citations ! Shame on me !

C'est réparé!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Violet le Mer 9 Sep 2009 - 15:57

Merci !! Trop fort !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Anacyclique le Mer 9 Sep 2009 - 16:28

Je viens de lire tous les posts que j'avais en retard.
Je tiens à dire que je ne parlais en aucun cas d'une personne
précise, mais de plusieurs... Comme quoi, les mots que l'on choisis nous échappent. Surtout lorsqu'on discute entre ...inconnus.

J'ai juste eu besoin de dire que j'ai vraiment trouvé rudes certains (involontairement, soit), qui ont oublié (là est le problème) que ce topic s'intitulait "un
doute grammatical m'étreint..."
et non "insuffisances de notre formation". Le sujet était personnel et non généraliste...
Après, il est sans doute inévitable qu'un topic dévie, sans qu'on s'en rende compte. Mais cet oubli, cette maladresse là, à mon sens, peut faire de la casse. Ça, ça m'ennuie, voire plus.

La délicatesse, c'est un peu le minimum, lorsqu'on échange; moralité : faisons attention à nos destinataires. On parle entre avatars, on ne se connaît pas, donc on sait pas comment le message sera reçu.
C'est ça, le problème d'internet et des forums...
Voilà !

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Cath le Mer 9 Sep 2009 - 16:30

@leyade a écrit:

Soyons logique : nous sommes nombreux à nous plaindre, depuis des années (20, 30 ans) , que "le niveau baisse". Alors soyons logique jusqu'au bout : n'ayant pas trente ans, j'ai moi-même suivi cette scolarité. Et je n'ai aucun souvenir de cours de conjugaison, je n'ai fait qu'une ou deux dissertations pendant mes trois années de lycée... Alors oui, parfois, en fac, je sentais bien mes lacunes.

A mon avis, le problème est là, sans rien de nominatif bien sûr: comment se fait-il que des générations de collégiens et lycéens aient pu vivre ça?
J'ai passé le bac en 85, je peux vous dire que dès le primaire on avait droit à l'analyse grammaticale toutes les semaines (j'avais horreur de ça! nature et fonction, quand j'y repense...) et je ne parle pas des conjugaisons...A l'époque, c'était "décloisonné" (c'est comme ça que vous dites?) et on avait droit à tout ça de façon hebdomadaire, jusqu'en 3°... (d'ailleurs ma fille en 4° a dû faire 3 rédacs dans l'année, je ne trouve pas ça normal, au passage...)
Au lycée, dès la 2° on enchaînait les sujets types bac (à l'époque résumé/discussion, commentaire composé ou dissert) toute l'année...Et je suppose que des gens plus âgés trouveraient ce programme risible!

Alors bon parfois certaines questions m'étonnent aussi, pas tant en grammaire (ce n'est pas une science exacte et j'ai moi-même beaucoup oublié car en LP on ne fait pas de grammaire, enfin jusqu'à présent...) qu'en littérature...Je me dis juste que les jeunes collègues ont une looooongue carrière devant eux pour se mettre au point!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 18:53

Eh voilà! tour de passe passe magique, et Camélionne se refait une virginité en toute tranquilité!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par miss terious le Mer 9 Sep 2009 - 18:56

S'il existe des inimitiés entre membres - et ça se conçoit comme dans la vie courante - merci de ne pas les étaler sur le général mais de gérer ça en MP, SVP.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 18:57

Des inimitiés? comment pourrait-il ne pas y en avoir quand un membre balance à un autre qu'il n'est pas surprenant qu'elle soit célibataire?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Invité le Mer 9 Sep 2009 - 19:06

Audrey, je te JURE qu'il y a dix minutes encore, je ne savais pas que tu es célibataire! C'est Basm' et Bébé qui me l'ont rappelé.
J'ai du mal, j'avoue, à retenir la situation familiale de tous, sauf celle des membres que je lis le plus.
Je plaisantais réellement. Et mes smileys n'étaient un signe de moquerie, mais bien d'humour.
Remontée comme tu l'es, tu ne vas sûrement pas me croire, mais c'est la vérité!
Je ne voulais pas te blesser, et je te prie de m'excuser si je l'ai fait.

De mon côté, je n'ai pas apprécié que tu mettes en doute l'impartialité des modos, et d'autres attaques plus personnelles sur lesquelles je ne reviendrai pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Bérilune le Mer 9 Sep 2009 - 19:11

comme Pom

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Invité le Mer 9 Sep 2009 - 19:12

@Bérilune a écrit:comme Pom
???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par ysabel le Mer 9 Sep 2009 - 19:28

cath5660 a écrit:
@leyade a écrit:

Soyons logique : nous sommes nombreux à nous plaindre, depuis des années (20, 30 ans) , que "le niveau baisse". Alors soyons logique jusqu'au bout : n'ayant pas trente ans, j'ai moi-même suivi cette scolarité. Et je n'ai aucun souvenir de cours de conjugaison, je n'ai fait qu'une ou deux dissertations pendant mes trois années de lycée... Alors oui, parfois, en fac, je sentais bien mes lacunes.

A mon avis, le problème est là, sans rien de nominatif bien sûr: comment se fait-il que des générations de collégiens et lycéens aient pu vivre ça?
J'ai passé le bac en 85, je peux vous dire que dès le primaire on avait droit à l'analyse grammaticale toutes les semaines (j'avais horreur de ça! nature et fonction, quand j'y repense...) et je ne parle pas des conjugaisons...A l'époque, c'était "décloisonné" (c'est comme ça que vous dites?) et on avait droit à tout ça de façon hebdomadaire, jusqu'en 3°... (d'ailleurs ma fille en 4° a dû faire 3 rédacs dans l'année, je ne trouve pas ça normal, au passage...)
Au lycée, dès la 2° on enchaînait les sujets types bac (à l'époque résumé/discussion, commentaire composé ou dissert) toute l'année...Et je suppose que des gens plus âgés trouveraient ce programme risible!

Alors bon parfois certaines questions m'étonnent aussi, pas tant en grammaire (ce n'est pas une science exacte et j'ai moi-même beaucoup oublié car en LP on ne fait pas de grammaire, enfin jusqu'à présent...) qu'en littérature...Je me dis juste que les jeunes collègues ont une looooongue carrière devant eux pour se mettre au point!

Ah le bon vieux temps ! Mais c'est vrai que grâce à cela lorsque j'ai repris la fac de lettres (1996) longtemps après mon bac (1989) j'étais bien meilleure en grammaire que les petits jeunes qui venaient d'avoir leur bac L.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Melle Shrek le Mer 9 Sep 2009 - 19:37

@ysabel a écrit:
Ah le bon vieux temps ! Mais c'est vrai que grâce à cela lorsque j'ai repris la fac de lettres (1996) longtemps après mon bac (1989) j'étais bien meilleure en grammaire que les petits jeunes qui venaient d'avoir leur bac L.

+1 et même sentiment: bac A2 en 1986 et CAPES en 97. Pendant mes années fac j'ai senti comme un "écart" de niveau!

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 19:48

Camélionne a écrit:Audrey, je te JURE qu'il y a dix minutes encore, je ne savais pas que tu es célibataire! C'est Basm' et Bébé qui me l'ont rappelé.
J'ai du mal, j'avoue, à retenir la situation familiale de tous, sauf celle des membres que je lis le plus.
Je plaisantais réellement. Et mes smileys n'étaient un signe de moquerie, mais bien d'humour.
Remontée comme tu l'es, tu ne vas sûrement pas me croire, mais c'est la vérité!
Je ne voulais pas te blesser, et je te prie de m'excuser si je l'ai fait.

De mon côté, je n'ai pas apprécié que tu mettes en doute l'impartialité des modos, et d'autres attaques plus personnelles sur lesquelles je ne reviendrai pas.


Tu présentes tes excuses en rajoutant une couche de reproches? Drôle de façon de faire. Camélionne, tu sais très bien que je suis célibataire... on en a parlé en chat mi août, et j'ai laissé des tonnes de posts sur le sujet, tu y as même participé...j'ai peine à croire que quelqu'un qui se soucie autant de la vie privée des membres, qui se souvient quasiment des dates d'accouchement de la moindre future maman (fût-elle quasi inconnue) du forum puisse être passée à côté du fait que j'étais célibataire quand j'en fais, comme on me l'a d'ailleurs parfois reproché , un sujet si fréquent à mes posts "divers". Tu sais très bien Camélionne, que ton humour est loin de remporter tous les suffrages. Tu sais très bien que tu "parles chinois" non?

Tu demandes pardon pour "l'humour" sur la "poulette", mais quid de la "jalousie" que tu me prêtes, sans que j'en comprenne la raison d'ailleurs? de ma puérilité? Tout ça, c'était de l'humour aussi? le fait qu'on "ne joue pas dans la même cour" également? et le fait que je doive "aller dormir"?

Il est facile de demander constamment pardon quand ça commence à sentir le roussi.

Non Camélionne, avec moi, ça ne marche pas. Je ne tolère pas la méchanceté, mais qu'on essaie en plus de me prendre pour une conne qui ne contrôle pas ses nerfs, là, c'en est trop.
J'ai demandé ton ban. Je ne changerai pas d'avis. Je ne fais pas ce genre de chose à la légère. Même si tes amitiés parmi les modos vont forcément peser dans la balance, ce qui explique d'ailleurs ta sérénité actuelle et ta facilité à te montrer "magnanime"...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par miss terious le Mer 9 Sep 2009 - 20:02

J'interviens à nouveau, et ne prends le parti ni de l'une ni de l'autre : merci de ne pas prolonger cet échange sur le général ; d'autant que les autres membres sont revenus dans une discussion quant à la dégradation du niveau des enseignants de lettres en grammaire.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Pom le Mer 9 Sep 2009 - 20:08

@Melle Shrek a écrit:
@ysabel a écrit:
Ah le bon vieux temps ! Mais c'est vrai que grâce à cela lorsque j'ai repris la fac de lettres (1996) longtemps après mon bac (1989) j'étais bien meilleure en grammaire que les petits jeunes qui venaient d'avoir leur bac L.

+1 et même sentiment: bac A2 en 1986 et CAPES en 97. Pendant mes années fac j'ai senti comme un "écart" de niveau!

Bac en 95, j'ai donc fait partie de toutes les réformes, vécu les débuts du décloisonnement etc... Et pourtant, je pense être sortie du lycée avec de très solides bases en grammaire, grâce à.... l'allemand et au latin !
Quant à l'orthographe, si nous n'avions pas de cours très réguliers en collège, j'ai quand le même le souvenir de fréquentes dictées et d'une grande exigence de la part de tous les enseignants.
Ceci dit, ce n'est sûrement pas le cas de tous les gens de ma génération et, malheureusement, ce n'est pas ma formation en linguistique à la fac qui aurait pu me permettre de combler d'éventuelles lacunes (parce que dans ces cours-là, la grammaire traditionnelle, c'était le MAL).

Pom
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Carabas le Mer 9 Sep 2009 - 20:49

@Pom a écrit:Bac en 95, j'ai donc fait partie de toutes les réformes, vécu les débuts du décloisonnement etc... Et pourtant, je pense être sortie du lycée avec de très solides bases en grammaire, grâce à.... l'allemand et au latin !
Quant à l'orthographe, si nous n'avions pas de cours très réguliers en collège, j'ai quand le même le souvenir de fréquentes dictées et d'une grande exigence de la part de tous les enseignants.
Etrange, j'ai eu le bac en 2000, et je n'ai connu ni décloisonnement, ni séquence. C'était juste un peu le début de la grammaire de discours au lycée.
Au collège : cours décloisonné + dictée et rédaction toutes les semaines. Bon, certains profs étaient plus branchés grammaire que d'autres.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par bboun le Mer 9 Sep 2009 - 21:29

@Carabas a écrit:
@Pom a écrit:Bac en 95, j'ai donc fait partie de toutes les réformes, vécu les débuts du décloisonnement etc... Et pourtant, je pense être sortie du lycée avec de très solides bases en grammaire, grâce à.... l'allemand et au latin !
Quant à l'orthographe, si nous n'avions pas de cours très réguliers en collège, j'ai quand le même le souvenir de fréquentes dictées et d'une grande exigence de la part de tous les enseignants.
Etrange, j'ai eu le bac en 2000, et je n'ai connu ni décloisonnement, ni séquence. C'était juste un peu le début de la grammaire de discours au lycée.
Au collège : cours décloisonné + dictée et rédaction toutes les semaines. Bon, certains profs étaient plus branchés grammaire que d'autres.

+1. Bac en 2001. J'ai eu des cours de grammaire, de conjugaison et d'orthographe au collège et en primaire. Au lycée, dès la seconde, c'était commentaire composé, initiation à la dissert' et texte argu. Je n'ai jamais étudié une oeuvre de littérature jeunesse (non pas que ce soit un mal d'en proposer une de temps à autre), toujours des classiques. Bref, pas l'impression d'avoir été sacrifiée ou quoi que ce soit du genre et arrivée à la fac, je n'ai pas spécialement eu de mal en grammaire et ai obtenu une bonne note au CAPES.

Comme quoi même au sein d'une même génération, nous n'avons pas tous été logés à la même enseigne.

bboun
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 21:32

Je reste convaincue que tout est une question d'enseignant finalement....si l'on a de la chance, on sera paré. Sinon...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Cath le Mer 9 Sep 2009 - 21:34

Absolument. Celles (et ceux!) qui ont fait du latin et de l'allemand ont été "favorisés" si on peut dire, ainsi que celles qui ont eu des profs disons plus ...traditionnels? Des rebelles, quoi, qui n'ont pas appliqué à la lettre toutes les réformes.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Dwarf le Mer 9 Sep 2009 - 21:39

Eh oui : raison pour laquelle je n'ai JAMAIS appliqué les éléments débiles des programmes (notamment en grammaire).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par bboun le Mer 9 Sep 2009 - 21:40

@Audrey a écrit:Je reste convaincue que tout est une question d'enseignant finalement....si l'on a de la chance, on sera paré. Sinon...

Tout à fait d'accord. Les miens étaient plutôt "à l'ancienne" et je ne m'en plains pas car sans allemand et avec peu de latin (un grand regret) ça aurait été plus difficile.

bboun
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par MS le Mer 9 Sep 2009 - 21:46

La faute aux anciens programmes certes, mais aussi aux programmes du primaire et à la diminution des heures de français au collège.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: un doute grammatical m'étreint...

Message par Audrey le Mer 9 Sep 2009 - 21:49

J'ai fait allemand lv1 (pas le choix, je suis franco allemande), anglais lv2, latin à partir de la 5è, grec à partir de la 4è, le tout dans une école privée super tradi, avec des prof du même genre... je sais aujourd'hui que malgré l'horreur au niveau humain que j'y ai vécue, cette scolarité m'a enrichie intellectuellement comme rarement. En sortant de term, sans exagérer pour une fois, je le promets, j'avais un niveau de licence en latin et grec.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum