Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Will.T
Prophète

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Will.T le Sam 31 Aoû 2019 - 6:40
Extrait :
Avec notamment l'apparition de nouvelles spécialités scientifiques, l'Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS) demeure vigilante sur la réforme du lycée. Les prépas scientifiques vont devoir s’adapter tout en travaillant en coordination avec les écoles d’ingénieurs. Entretien avec Mickaël Prost, président de l’UPS.

Vous avez été renouvelé en juin dernier dans vos fonctions de président de l'UPS. Quels sont les projets que votre association va mener pour les prochaines années à venir ?

Ces deux dernières années ont été synonymes de réformes de grande envergure au sein de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, avec la refonte de l'accès à l'enseignement supérieur à travers la loi relative à l'orientation et à la réussite des étudiants (ORE) et la mise en place de la plate-forme Parcoursup.

Sur le volet lycée, nous avons mené des travaux importants sur la question des programmes scientifiques au lycée en partenariat avec des associations disciplinaires. Il nous reste à poursuivre le chemin que nous avons emprunté pour l'adaptation de nos classes préparatoires à la réforme du lycée. Réforme structurelle avec la création d'une nouvelle voie scientifique mais aussi refonte des contenus disciplinaires initiée en octobre prochain pour l'ensemble des filières : l'UPS va participer à la réflexion en partenariat avec nos deux ministères de tutelle et les écoles d'ingénieurs.
▪lien▪
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Ramanujan974 le Sam 31 Aoû 2019 - 7:13
Il ne parle que de diversification des parcours, d'opportunités et d'informatique.
A aucun moment il ne fait le constat du niveau alarmant en maths, du manque de bases et de travail de la plupart des lycéens.
avatar
Bouboule
Grand sage

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Bouboule le Sam 31 Aoû 2019 - 9:33
Tu crois que dans un article sur les CPGE il va dire à ses futurs élèves "vous êtes nuls, vous n'avez pas le niveau ?". Je trouve qu'il a assez fait le constat auparavant et tu conviendras que le nouveau programme est plus exigeant. Evidemment, après, il y a ce qu'on en fera mais il est probablement conscient de ça.
Il avait par ailleurs fortement appelé à une différentiation des spécialités de mathématiques pour tenir compte des écarts de niveaux dans le secondaire.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Ramanujan974 le Sam 31 Aoû 2019 - 9:53
Il dit quand même : "Les classes préparatoires scientifiques doivent permettre d’accueillir tous les élèves qui souhaitent devenir ingénieur".

Je ne sais pas comment prendre cette phrase.
Comment si vouloir = pouvoir = avoir...
Simeon
Simeon
Niveau 8

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Simeon le Sam 31 Aoû 2019 - 10:46
@Ramanujan974 a écrit:Il dit quand même : "Les classes préparatoires scientifiques doivent permettre d’accueillir tous les élèves qui souhaitent devenir ingénieur".

Je ne sais pas comment prendre cette phrase.
Comment si vouloir = pouvoir = avoir...

L'idée à mon avis c'est plutôt de dire qu'entre une MPSI à Louis Le Grand et une TSI de voisinage les prépas couvrent beaucoup profils différents.


Il faudrait surtout dire dans l'article qu'ils sont en échec sur l'informatique pour le moment. Les profs de maths/info de l'UPS ont l'air de vouloir une MPI avec un fort contenu en informatique, et pour le moment on s'oriente vers un truc avec totalement surdimensionné en SI et moins d'heures d'infos qu'en terminale..
muon
muon
Niveau 5

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par muon le Sam 31 Aoû 2019 - 12:25
La fameuse antienne "on manque cruellement d'ingénieurs et de scientifiques "  est à nouveau de sortie. Il faudrait préciser de quoi on manque exactement:
-de thésards avec postdoc en sciences fondamentales -maths, physique,chimie,biologie- qui finissent par passer l'agreg spéciale ou le CAPES, faute de postes dans la recherche?
-d'ingénieurs chimistes, agroalimentaire, matériaux, biologistes....qui peinent à trouver un job, ou à peine au-dessus du smic, dans des secteurs bouchés?
-d'ingénieurs qui acceptent de faire des boulots naguère dévolus à des techniciens, du fait du glissement généralisé du niveau?
-d'ingénieurs à haut niveau scientifique après prépa+grande école parisienne, ou d'ingénieurs de terrain (supertechnicien)  après BTS/DUT et petite école, car il peut y avoir un gouffre entre ces 2 dénominations d'ingenieurs ?
Si on manquait tant que ça de scientifiques et d'ingénieurs, et que les salaires suivent par conséquent, il n'y aurait pas de 20 à 30 % des promotions des grandes écoles qui débutent leur carrière à l'etranger
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Mathador le Sam 31 Aoû 2019 - 12:30
@Ramanujan974 a écrit:Il dit quand même : "Les classes préparatoires scientifiques doivent permettre d’accueillir tous les élèves qui souhaitent devenir ingénieur".

Je ne sais pas comment prendre cette phrase.
Comment si vouloir = pouvoir = avoir...

On peut essayer ?
Je veux être chaire sup en MP* ou en PC*.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par ar_angar le Sam 31 Aoû 2019 - 12:52
@muon a écrit:La fameuse antienne "on manque cruellement d'ingénieurs et de scientifiques "  est à nouveau de sortie. Il faudrait préciser de quoi on manque exactement:
-de thésards avec postdoc en sciences fondamentales -maths, physique,chimie,biologie- qui finissent par passer l'agreg spéciale ou le CAPES, faute de postes dans la recherche?
-d'ingénieurs chimistes, agroalimentaire, matériaux, biologistes....qui peinent à trouver un job, ou à peine au-dessus du smic, dans des secteurs bouchés?
-d'ingénieurs qui acceptent de faire des boulots naguère dévolus à des techniciens, du fait du glissement généralisé du niveau?
-d'ingénieurs à haut niveau scientifique après prépa+grande école parisienne, ou d'ingénieurs de terrain (supertechnicien)  après BTS/DUT et petite école, car il peut y avoir un gouffre entre ces 2 dénominations d'ingenieurs ?
Si on manquait tant que ça de scientifiques et d'ingénieurs, et que les salaires suivent par conséquent, il n'y aurait pas de 20 à 30 % des promotions des grandes écoles qui débutent leur carrière à l'etranger

C'est presque marrant/navrant mais je me retrouve assez bien dans ce que tu décris...

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 8

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Graisse-Boulons le Mer 4 Sep 2019 - 16:10
Ah bon ? Les écoles d'ingénieurs restent attachées aux dernières filières qui leurs fournissent des candidats au niveau adéquat et qui ont pris l'habitude de travailler efficacement et régulièrement ?...Ah bah ça alors ! Décidément, les français sont réfractaires aux changements !
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Kimberlite le Jeu 5 Sep 2019 - 1:12
@ar_angar a écrit:
@muon a écrit:La fameuse antienne "on manque cruellement d'ingénieurs et de scientifiques "  est à nouveau de sortie. Il faudrait préciser de quoi on manque exactement:
-de thésards avec postdoc en sciences fondamentales -maths, physique,chimie,biologie- qui finissent par passer l'agreg spéciale ou le CAPES, faute de postes dans la recherche?
-d'ingénieurs chimistes, agroalimentaire, matériaux, biologistes....qui peinent à trouver un job, ou à peine au-dessus du smic, dans des secteurs bouchés?
-d'ingénieurs qui acceptent de faire des boulots naguère dévolus à des techniciens, du fait du glissement généralisé du niveau?
-d'ingénieurs à haut niveau scientifique après prépa+grande école parisienne, ou d'ingénieurs de terrain (supertechnicien)  après BTS/DUT et petite école, car il peut y avoir un gouffre entre ces 2 dénominations d'ingenieurs ?
Si on manquait tant que ça de scientifiques et d'ingénieurs, et que les salaires suivent par conséquent, il n'y aurait pas de 20 à 30 % des promotions des grandes écoles qui débutent leur carrière à l'etranger

C'est presque marrant/navrant mais je me retrouve assez bien dans ce que tu décris...
Le plus effarant, c'est que dans les grosses SSI, par exemple, ceux qui se taillent la grande part du gâteau ne sont pas les scientifiques, mais les commerciaux, qui vendent des prestations souvent mal calibrées et laissent ensuite les ingénieurs se démerder avec. Eux, touchent des primes pour leurs ventes, tandis que, derrière, les réalisateurs du projet se trouvent pénalisés car ils ne peuvent pas raisonnablement par exemple tenir le temps de travail vendu...
J'ai vu le même genre de schéma en plus petite entreprise.

K.


_________________
Spoiler:
M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Fenrir le Jeu 5 Sep 2019 - 7:26
Je confirme ce que dis Kimberlite, même si on voit apparaitre des ingénieurs qui ont la double casquette (technico-commercial) pour calmer les ardeurs des vieux commerciaux (pas toujours certes) qui n'y connaissent rien.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Zagara
Zagara
Guide spirituel

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Zagara le Jeu 5 Sep 2019 - 8:29
@Ramanujan974 a écrit:Il ne parle que de diversification des parcours, d'opportunités et d'informatique.
A aucun moment il ne fait le constat du niveau alarmant en maths, du manque de bases et de travail de la plupart des lycéens.

Parce qu'il ne voit pas les mauvais.
Le système français est très inégalitaire : il produit une minorité d'excellents et une masse de mauvais. En prépa, on croise surtout les excellents, bons, et au pire ceux qui ont du potentiel encore inutilisé. Du coup, évidemment qu'il ne parle que d'opportunités : les gens sélectionnés en prépa, public auquel il s'adresse, sont ceux pour qui toutes les portes restent ouvertes.
avatar
pseudo-intello
Érudit

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par pseudo-intello le Jeu 5 Sep 2019 - 9:12
... et la minorité d'excellents doit souvent son excellence davantage à ses parents qu'à son école, pas à cause des profs (quoique, quand on voit le niveau de recrutement lié à la pénurie de candidats, on ne prend pas que des bons), mais à cause de la baisse constante des heures de vraies cours, au profit de projets, dispositifs, éducation à, interventions en tout genre, informatique, etc. Et à cause de méthodes débiles qui restent encore trop souvent présentées comme le nec plus ultra pédagogique.
Plutarque
Plutarque
Niveau 9

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Plutarque le Dim 8 Sep 2019 - 1:18
@Zagara a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Il ne parle que de diversification des parcours, d'opportunités et d'informatique.
A aucun moment il ne fait le constat du niveau alarmant en maths, du manque de bases et de travail de la plupart des lycéens.

Parce qu'il ne voit pas les mauvais.
Le système français est très inégalitaire : il produit une minorité d'excellents et une masse de mauvais. En prépa, on croise surtout les excellents, bons, et au pire ceux qui ont du potentiel encore inutilisé. Du coup, évidemment qu'il ne parle que d'opportunités : les gens sélectionnés en prépa, public auquel il s'adresse, sont ceux pour qui toutes les portes restent ouvertes.

C'est très injuste de dire ça de Mickaël Prost qui est loin de n'avoir vu passer que des bons élèves lorsqu'il enseignait en TSI.

Venez faire un petit tour en prépa TSI, et vous changerez complètement votre point de vue sur les prépas.
avatar
Ramanujan974
Habitué du forum

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Ramanujan974 le Dim 8 Sep 2019 - 5:28
@Plutarque a écrit:

Venez faire un petit tour en prépa TSI, et vous changerez complètement votre point de vue sur les prépas.

Pour beaucoup de gens, prépa signifie MPSI/PCSI ou ECS. On pense aux grandes écoles (X, ENS, HEC, ESSEC).
On oublie les TSI et ECT, qui permettent aussi d'y accéder.
Chaque année, quelques élèves sortant de STMG finissent à HEC. C'est quand même énorme.
Plutarque
Plutarque
Niveau 9

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Plutarque le Dim 8 Sep 2019 - 15:40
Clairement l'enseignement en CPGE n'est pas du tout, mais alors pas du tout, le même en TSI qu'en MP. J'invite qui le souhaite à venir faire un petit tour dans une TSI "de voisinage" (pour reprendre le terme de @Simeon ) pour s'en rendre compte. Ce n'est pas du tout le mot "excellence" qui vient à l'esprit en premier, et les étudiants en sont toujours les premiers surpris : "Ah Monsieur, nous on avait une image élitiste de la prépa, on a mis le vœu un peu par folie en pensant que ça allait être élitiste, ben en fait la TSI c'est la continuité de la STI2D !" Wink
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par liliepingouin le Dim 8 Sep 2019 - 16:52
Du point de vue du travail et du comportement aussi ou seulement du niveau de départ ?

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
Plutarque
Plutarque
Niveau 9

M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire » Empty Re: M. Prost : « Les écoles d'ingénieurs restent très attachées au modèle de la classe préparatoire »

par Plutarque le Dim 8 Sep 2019 - 21:24
Dans une TSI "de voisinage", on recrute des STI2D qui ont eu entre 10 et 13 au bac, donc je pense que tout le monde peut se faire une idée du niveau de départ.
Après, au niveau du travail, c'est très difficile de les mettre au travail, car ils ont toujours été habitués à ne pas faire beaucoup d'efforts.
Au niveau du comportement par contre, ils comprennent vite qu'ils sont en CPGE, alors en début de sup ça peut chauffer de temps en temps, mais très vite ils prennent le pli et comprennent qu'ils ont besoin d'être un minimum sérieux s'ils veulent avoir une école.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum