Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ascagne
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Ascagne le Jeu 5 Sep 2019 - 22:15
Les vacances un grand avantage... moui.
Je n'aurais pas survécu s'il n'y avait pas eu les vacances scolaires de deux semaines pour ma première année. Je veux dire par là que j'aurais été forcé de prendre un arrêt longue durée, ou de démissionner. Cette année-là, j'ai à peine pu récupérer durant ces vacances, donc ça me fait un peu rire. Les congés scolaires constituent le moment où on peut revoir les proches, si cela nous importe (et dans le cas de ceux qui sont éloignés de leurs enfants et de leur conjoint(e), ça me semble essentiel).
Lefteris
Lefteris
Empereur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Lefteris le Jeu 5 Sep 2019 - 22:19
@Ascagne a écrit:Les vacances un grand avantage... moui.
Je n'aurais pas survécu s'il n'y avait pas eu les vacances scolaires de deux semaines pour ma première année. Je veux dire par là que j'aurais été forcé de prendre un arrêt longue durée, ou de démissionner. Cette année-là, j'ai à peine pu récupérer durant ces vacances, donc ça me fait un peu rire. Les congés scolaires constituent le moment où on peut revoir les proches, si cela nous importe (et dans le cas de ceux qui sont éloignés de leurs enfants et de leur conjoint(e), ça me semble essentiel).
Il est également vrai que ces vacances ne sont pas "zonées" et qu'on peut voir sa famille. Toute la mienne, 100 %, est entre 350 et 600 km , et l'été je peux voir tout le monde. Les vacances ne sont peut-être pas la motivation principale, mais quand tout est brisé (nos disciplines par exemple) , que le salaire reste à ras de terre, c'est la seule chose qui reste.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Celadon le Jeu 5 Sep 2019 - 22:21
C'est bien pour ça qu'il est fortement question de les réduire. Quand on brise, c'est jusqu'au bout.
Une passante
Une passante
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Une passante le Jeu 5 Sep 2019 - 22:25
Lefteris, tu parles de 60 jours, j'ai donc fait le calcul de nos vacances en jours ouvrés : 38 jours pour cet été (vacances à partir du 6 juillet au soir), et 36 jours ouvrés pour les petites vacances de l'année scolaire à venir (j'ai retiré les jours fériés). J'arrive donc à 74 jours de vacances (sans élèves, mais pas sans travail...).
Si je compte 5 jours de travail pendant l'été, et 4 seulement à chaque petites vacances, je retire 21 jours (et, je pense, en minorant les heures réelles), cela fait donc 53 jours de "vraies" vacances.
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Kimberlite le Jeu 5 Sep 2019 - 23:11
@Celadon a écrit:C'est bien pour ça qu'il est fortement question de les réduire. Quand on brise, c'est jusqu'au bout.
Là, tu laisse entrevoir une logique qui fait froid dans le dos.

Sur France Inter ce soir, émission sur la souffrance au travail. Ils ont parlé de France Télécom... un type expliquait aussi qu'on en demandait de plus en plus au personnel soignant, car ils avaient des motivations importantes pour faire leur travail... et il a fait le parallèle avec les enseignants...

Hier, je crois, ils parlaient du futur dégraissage de le DGFIP... ben oui, maintenant, tout pourra se faire par internet! Je plains les collègues qui ont fuit l'éducation nationale si c'est pour se retrouver dans une sale situation ailleurs. Je croise les doigts pour eux, et j'espère que les personnels sauront mieux se défendre que les enseignants.

Je me demande si, demain, on trouvera encore beaucoup d'emplois où les gens ne soient pas sous pression, méprisé, sous-payés... à part évidemment sénateur, hein, faut pas déconner!

J'ai bien rigolé en entendant (encore sur France Inter) la porte-parole du Gouvernement dire qu'il ne fallait pas croire que les députés ne travaillent pas. Ben oui, s'ils ne sont pas là, c'est parce qu'ils sont dans des commissions, et que ça demande un travail fou de préparer des dossiers... oh, les pauvres petits choupinets... (quelques questions et remarques des journalistes sont assez incisives...).
https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-05-septembre-2019
Le passage est vers la 20ème minute (ça peut éviter d'avoir mal aux oreilles pendant ces vingt minutes).
"les parlementaires, ce sont des gens qui travaillent énormément". "Ils ont un énorme travail en commission", "ils travaillent d'arrache-pied"! (j'attends qu'un journaliste d'investigation suivent discrètement un député pendant des semaines pour avoir la certitude que ces gens travaillent tant que ça ; et vu ce qu'ils sont payés...).

Y aussi cette actu qui m'a interpellée: https://www.liberation.fr/checknews/2019/09/03/que-faisait-sylvie-goulard-pour-etre-payee-12-000-euros-par-mois-par-un-think-tank-americain_1748083

K.

_________________
Spoiler:
Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Verdurette le Ven 6 Sep 2019 - 5:06
Etant financièrement seule, avec encore une fille étudiante à charge, payant tout plein pot puisque considérée comme une nantie ( Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 1665347707 ) je n'ai pas un kopeck à disposition pour aller "m'enrichir culturellement en partant deux mois", et cette année, cela n'a même pas été une semaine. Après 25 ans de bons et loyaux services ... Cela dit, j'applique les préceptes de Voltaire et j'ai donc cultivé (avec plaisir) mon jardin, mais il faudrait arrêter de dire de pareilles inepties quand on est autant déconnectée de la réalité.  Si j'avais le moindre espoir qu'elle lise mon courrier, j'écrirais volontiers à cette ancienne directrice de maternelle ZEP.  Elle devait enseigner pendant les trente glorieuses...
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Celadon le Ven 6 Sep 2019 - 7:56
J'ai tout de même du mal à imaginer que l'on puisse accepter que des lois importantes soient votées de nuit, par deux ou trois députés alors que les autres siègent en commission... on nous fait vraiment avaler n'importe quoi.
Des documentaires sur l'emploi du temps d'un ministre et d'un député du nord, danois je crois, ont été réalisés. Il faudrait en effet qu'on nous mette sous les yeux le fameux surbooking des nôtres.
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Kimberlite le Ven 6 Sep 2019 - 13:31
@Celadon a écrit:J'ai tout de même du mal à imaginer que l'on puisse accepter que des lois importantes soient votées de nuit, par deux ou trois députés alors que les autres siègent en commission... on nous fait vraiment avaler n'importe quoi.
Des documentaires sur l'emploi du temps d'un ministre et d'un député du nord, danois je crois, ont été réalisés. Il faudrait en effet qu'on nous mette sous les yeux le fameux surbooking des nôtres.
Si c'était si prenant, franchement, comment faisaient-ils quand le cumul des mandats n'était pas interdit? https://fr.wikipedia.org/wiki/Cumul_des_mandats_en_France#Incompatibilit%C3%A9_des_mandats_%C3%A9lectifs_avec_d'autres_fonctions
S'ils pouvaient faire tout ça avant, et ça m'étonnerait que la charge de travail ait tant augmenté que ça, ils ne doivent quand même pas être si surmenés... d'ailleurs, je ne trouve pas qu'ils aient l'air si fatigués, ces malheureux. Quand on voit l'âge de certains, je me dis qu'ils ne tiendraient même pas à mi-temps dans l'enseignement, par contre ils ont l'air de très bien se porter en tant qu'élus.

Bon, en fait, si je lis bien ça : https://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/fonctionnement/parlement/depute-senateur/parlementaire-peut-il-avoir-plusieurs-mandats.html ils sont encore nombreux à cumuler des activités...

Ah ben tiens, en plus, même s'ils sont surmenés, on songe à ré-autoriser le cumul des mandats. Logique...
http://www.leparisien.fr/politique/parlementaires-vers-un-retour-du-cumul-des-mandats-08-02-2019-8007714.php

Le mandat de maire d'une petite ville n'est « pas incompatible » avec celui de député ou de sénateur assurait Édouard Philippe, le 30 janvier, sur France Inter.
Et la porte-parole du gouvernement qui veut nous faire croire que ces pauvres petiots n'ont pas une minute à eux? (Je n'ai d'ailleurs jamais entendu parler de burn-out de député...).

Bon, je m'énerve là...
K.
PS: les histoires de "travail en commission" me font bien marrer aussi... quand on est un peu curieux et qu'on va fouiller dans les rapports des commissions, on est souvent surpris par leur "qualité"...

_________________
Spoiler:
Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Ilona
Ilona
Niveau 10

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Ilona le Ven 6 Sep 2019 - 13:52
Le cumul des fonctions montre surtout leur appétit insatiable pour l'oseille. Par contre, enseignants, infirmières etc , peuvent bien crever la bouche ouverte !
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Kimberlite le Ven 6 Sep 2019 - 13:55
Ben ils n'ont qu'à travailler plus et cumuler aussi, hein!
K
PS: je rêve d'une journée dans l'année où chacun échange son boulot avec quelqu'un d'autre, et réalise un peu son quotidien...

_________________
Spoiler:
Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Zagara le Ven 6 Sep 2019 - 13:57
Vous êtes durs. Je ne sais vraiment pas comment ils feraient pour joindre les deux bouts avec les 4.500 euros par mois d'un seul mandat. Ayez un peu de pitié pour ces pauvres gens.

Il faut bien qu'ils mangent...:


Lefteris
Lefteris
Empereur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Lefteris le Ven 6 Sep 2019 - 14:23
@Une passante a écrit:Lefteris, tu parles de 60 jours, j'ai donc fait le calcul de nos vacances en jours ouvrés : 38 jours pour cet été (vacances à partir du 6 juillet au soir), et 36 jours ouvrés pour les petites vacances de l'année scolaire à venir (j'ai retiré les jours fériés). J'arrive donc à 74 jours de vacances (sans élèves, mais pas sans travail...).
Si je compte 5 jours de travail pendant l'été, et 4 seulement à chaque petites vacances, je retire 21 jours (et, je pense, en minorant les heures réelles), cela fait donc 53 jours de "vraies" vacances.

Ce raisonnement en jour ouvrables est  imparable, mais les gens voient les vacances de date à date, et effectivement personne n'a 6, 7, ou 8 semaines d'affilée. Le différentiel en jours libres (je ne dis pas de vrais congés) n'excède pas 10 à 15 jours ouvrables, parfois moins. Les gens qui travaillent au régime horaire, même en catégorie A, ont des récupérations forfaitaires, d'autres un CET. Cela relève des instructions générales de chaque ministère, et dans plusieurs ministères où je connais des gens , absolument personne n'est sous les 45 jours ouvrables hors CET ou récupérations.C'est devenu un strict minimum.   Ce qui crée la jalousie, c'est aussi le caractère fixe des vacances d'enseignant, qui permet de garder les enfants par exemple. Il est vrai, pour être objectif, que même quand on a beaucoup de congés, comme c'était mon cas, on ne prend pas  toujours ni au moment où on le veut, ni pour la durée souhaitée. Précisément parce que les situations familiales les plus "lourdes"  veulent un maximum de congés en juillet-août.  Ma situation me permettant de le faire, je ne prenais pratiquement rien l'été, juste un peu pour couper, une seule semaine parfois,  mais énormément en mai-juin ou en automne. Je bénéficiais donc des jours de fractionnement , et je prenais une demi-journée par-ci, un WE prolongé par-là dès que l'occasion se présentait.  Mais les chargés de famille se battaient pour leurs 31 jours consécutifs, avec une prédilection pour la période 14 juillet- 15 août si ça tombe bien (23 jours décomptés, il reste de quoi faire)

@Ilona a écrit:Le cumul des fonctions montre surtout leur appétit insatiable pour l'oseille. Par contre, enseignants, infirmières etc , peuvent bien crever la bouche ouverte !
N'oublie pas l'âge, qu'ils prolongent. Ils ne décrochent jamais. Il seraient plus pressés de partir s'ils devaient encaisser le stress de certains métiers et le travail réel, qui doit obligatoirement être fait.

@Verdurette a écrit:
Je n'ai pas un kopeck à disposition pour aller "m'enrichir culturellement en partant deux mois", et cette année, cela n'a même pas été une semaine. Après 25 ans de bons et loyaux services ... Cela dit, j'applique les préceptes de Voltaire et j'ai donc cultivé (avec plaisir) mon jardin, mais il faudrait arrêter de dire de pareilles inepties quand on est autant déconnectée de la réalité. Si j'avais le moindre espoir qu'elle lise mon courrier, j'écrirais volontiers à cette ancienne directrice de maternelle ZEP. Elle devait enseigner pendant les trente glorieuses...
C'est aussi un revers des vacances d'été, tout est hors de prix. Comme je crois l'avoir dit plus haut, je partais à l'étranger, ou même en France pour deux , voire trois fois moins cher hors saison, et au pied levé puisqu'il y a de la place. Je ne voyage plus jamais ainsi depuis que je suis enseignant.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
avatar
pseudo-intello
Érudit

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par pseudo-intello le Ven 6 Sep 2019 - 14:58
La possibilité de garder ma tribu est ce qui me retient surtout sur le Titanic, en effet. En tout cas pour quelques années.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Ven 6 Sep 2019 - 15:13
@Kimberlite a écrit:PS: les histoires de "travail en commission" me font bien marrer aussi... quand on est un peu curieux et qu'on va fouiller dans les rapports des commissions, on est souvent surpris par leur "qualité"...

On se souvient tous de l'inoubliable prestation de C.Vignon (présidente de commission) cet été:


_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Siggy
Siggy
Niveau 10

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Siggy le Ven 6 Sep 2019 - 17:49
@Leroy86 a écrit:
@Kimberlite a écrit:PS: les histoires de "travail en commission" me font bien marrer aussi... quand on est un peu curieux et qu'on va fouiller dans les rapports des commissions, on est souvent surpris par leur "qualité"...

On se souvient tous de l'inoubliable prestation de C.Vignon (présidente de commission) cet été:


Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 4072393879 Au secours.
avatar
Cath
Bon génie

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Cath le Ven 6 Sep 2019 - 19:17
@edu_cation a écrit:Je trouve que la sénatrice a raison ; c'est vrai que nous avons la chance de bénéficier de bien plus de congés qu'une personne travaillant dans le secteur privé ; elle a oublié de préciser que c'est également un grand avantage pour s'occuper de ses enfants (ce qui revient à faire des économies en été ou toutes les six semaines). Elle n'a pas insinué que les enseignants n'avaient aucune raison de se plaindre. Nous avons tout de même beaucoup de chance d'exercer ce métier, pour ce motif également.

Et ceux qui n'ont pas d'enfants, alors, ils se font avoir ? Ou on les paye davantage ?
Et avant/après avoir eu des enfants dont il fallait s'occuper , ça se passe comment ? Non parce que disons 2 enfants à trois ans d'intervalle, qu'il faut garder mettons jusqu'à leurs 15 ans (je compte large), ça fait 18 ans de maternage, sur les 43 ans d'une carrière, quid des 25 ans où on est mal payés ?
henriette
henriette
Médiateur

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par henriette le Ven 6 Sep 2019 - 19:31
Cath, à mon avis, tu perds ton temps.
Soit @edu_cation pense vraiment ce qu'elle écrit, et à ce stade-là, c'est désespéré et la seule chose qu'on puisse faire, c'est ne pas relever (pas d'acharnement thérapeutique) ; soit elle vient juste pour troller, et la seule chose à faire, c'est de ne pas relever (car don't feed the troll). Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Cath
Bon génie

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Cath le Ven 6 Sep 2019 - 19:36
Oui, je crois que tu as raison.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Zagara le Ven 6 Sep 2019 - 19:51
La championne reste la présidente de la commission des lois qui a si maladroitement enterré l'enquête parlementaire sur Benalla qu'on voyait les câbles qui la reliaient aux doigts de Macron.
In-dé-trô-nable.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Ven 6 Sep 2019 - 20:20
@Lefteris a écrit:
@henriette a écrit:En effet, avec les RTT, je connais pas mal de gens, souvent fonctionnaires ou assimilés dans d'autres ministères ou organismes d'État (justice, ONF par exemple) qui ont quasiment autant de vacances que nous, avec en plus la souplesse de pouvoir en placer une bonne partie comme ils le veulent. Et pour beaucoup des primes en plus, que nous n'avons pas.
C'était mon cas :  jamais moins de 12 semaines par an.  Il faut compter en jours ouvrables : 25 jours de congés. RTT 24 jours à l'époque dans mon ministère,  jusqu'à trois jours de fractionnement, et récupérations (je bossais souvent le WE, ou tard, mais beaucoup d' enseignants aussi et ça se) , et les jours fériés qu'on ne décompte pas quand on pose les congés. Au bas mot soixante jours  donc, strict minimum (sans copies et préparations).
Pour être honnête, il faut aussi dire qu'il est impossible de prendre plus de 31 jours consécutifs l'été (la jalousie anti-profs vient probablement de là : deux mois d'été automatiques , enfin pas tout à fait désormais), et que pour les autres congés et récupérations, il  faut s'arranger avec les collègues et les nécessités du service. Bon, je  sautais dans un avion au dernier moment et j'allais en Grèce en mai par exemple, avec un billet trois fois moins cher, et tout à l'avenant.  Mais aussi  un traitement à multiplier par 1,30 environ du fait des indemnités, à catégorie égale.  
Enseignant est  en effet un métier qui a vécu, entre le saccage des disciplines qui fondent le métier, le management de plus en plus brutal qui s'y  introduit, le déclassement financier et social. L'Etat employeur le sait, et il envisage un nouveau statut au rabais, à accès facilité, tout comme le dégagement ( contractuels, nouveaux professeurs de collège après 2022...)

Je le pense aussi. On voit bien grâce à cette démonstration l'inanité des récriminations  vis-à-vis de notre nombre de jours de congés. Mais l'herbe est plus verte ailleurs. Et plutôt que de resserrer les rangs chacun a prêché pour sa paroisse en enviant les autres fonctionnaires. A part les professeurs qui ont suivis et souvent animés les mouvements unitaires, et même le plus souvent demandés des mesures pour toute la FP.
Malheureusement les fonctionnaires n'ont rien appris.:
-quand la Poste s'est faite dérouillée, ils n'ont pas réagi,
-quand France Télécom s'est fait dérouillé, ils n'ont pas réagi,
-quand la SNCF s'est...
Bref les FIP, l'EN et j'en oublie, vont se faire laminer sans plus de bruit. J'attends le gréve générale mais elle tarde. Neutral

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Habitué du forum

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Pourquoi 3,14159 le Ven 6 Sep 2019 - 20:32
@Leroy86 a écrit:J'attends le gréve générale mais elle tarde. Neutral
C'était mon chalenge lors de la journée de pré-rentrée…



… ma reconversion se précise, ce sera crêpe, gaufre et chichi.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 966988081 Mon fichier Excel pour évaluer sa propre pension avec le projet de réforme des retraites : evalpension.xls (version du 25/11/19)
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Lun 9 Sep 2019 - 20:16
Que les vacances qu'on nous reproche me semblent lointaines. Pour nous défouler je propose qu'on vire ces pique-assiettes inutiles. On garde quelques députés élus pour un seul mandat chargés de proposer des lois qui devront être votées par tous les citoyens. pingouin .

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Cybele59
Cybele59
Niveau 5

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Cybele59 le Lun 9 Sep 2019 - 21:04
J'ai l'impression qu'on dira plutôt "avant il y avait au moins les vacances". Le conseil constitutionnel nous passe à 5 semaines, le gouvernement a la main sur le calendrier : notre statut est en train d'être rayé des tablettes.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Lun 9 Sep 2019 - 21:24
@Cybele59 a écrit:J'ai l'impression qu'on dira plutôt "avant il y avait au moins les vacances". Le conseil constitutionnel nous passe à 5 semaines, le gouvernement a la main sur le calendrier : notre statut est en train d'être rayé des tablettes.

Descartes J'aurai loupé un épisode?

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Cybele59
Cybele59
Niveau 5

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Cybele59 le Lun 9 Sep 2019 - 21:28
Depuis la page des stylos rouges en passant par 1 article du snes je suis tombée sur 1 article situé sur france info blog, dans l'instit'humeurs. Je n'ose pas tenter de mettre le lien : j'ai tenté sur le topic de l'allocation formation pendant les vacances et il a été verrouillé.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances ! - Page 3 Empty Re: Ne nous plaignons pas, nous avons les vacances !

par Leroy86 le Lun 9 Sep 2019 - 22:05
Dans l'article du blog il est rappelé que la durée des vacances reste du domaine de la loi. C'est leur agencement qui sera modifiée par décret.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum